Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 00:01

1355 : Décès d'Étienne Douchan

Etienne Douchan fut le premier empereur de Serbie sous le nom de Stefan Uroš IV Dušan. Il s'autoproclama empereur de Serbie en 1346, et mis en place le « Code Dusan », un ensemble de lois universelles s'appliquant à tous les habitants de son empire sans distinction. A sa mort, le 20 décembre 1355, l'empire serbe était l'un des plus grands États d'Europe. Il est probable qu'il fut empoisonné, une pratique courante dans la région à cette époque.

 

1769 : Décès du Dauphin de France

Louis de France est plus communément appelé le Dauphin Louis. Fils de Louis XV, il se tient à l’écart de la politique. Son décès, intervenu le 20 décembre 1769, proclame son fils Louis Auguste comme l’héritier du trône de France à la succession de Louis XV. Sous le nom de Louis XVI, ce dernier accédera au trône de France le 10 mai 1774

 

1590 : Décès d'Ambroise Paré, chirurgien et anatomiste français

Ambroise Paré est le chirurgien des champs de bataille, le père de la chirurgie moderne. Il est l'inventeur de nombreux instruments. L’usage nouveau des armes à feu conduit à de nouvelles plaies que l’on cautérise au fer rouge ou à l’huile bouillante au risque de tuer le blessé. Il met au point la ligature des artères, qu'il substitue à la cautérisation, dans les amputations.

 

1968 : Décès du romancier américain John Steinbeck

Écrivain américain, prix Nobel de littérature en 1962, John Steinbeck a dépeint les milieux populaires californiens, la grande Dépression et la crise économique des années 1930 aux États-Unis.

 

1973 : Assassinat de Luis Carrero Blanco

Devenu ministre en 1957, vice-amiral en 1963 puis amiral en 1966 Luis Carrero Blanco devient vice-président du conseil de 1967 à 1973.

Il atteignit sa plus haute position quand il fut nommé premier ministre de l'Espagne en juin 1973, faisant de lui le successeur probable de Franco.

Il fut finalement tué à Madrid par quatre indépendantistes basques d'ETA qui firent exploser une bombe située dans un tunnel creusé sous la rue au passage de sa limousine blindée lors de son retour de la messe. Cet assassinat était en représailles des exécutions massives par le régime d'opposants politiques dont beaucoup de basques

 

1982 - Décès d’Arthur Rubinstein

Arthur Rubinstein était un des plus grands pianistes du siècle.

Enfant prodige, il a donné son premier concert à l'âge de 5 ans et a joué avec l'Orchestre philharmonique de Berlin à 12 ans. En 1940, avec l'occupation de Paris, il fut forcé de quitter l'Europe avec ça famille et de partir vers l'Amérique. En 1946 il devint citoyen américain mais il vécut la majeure partie du temps en Europe.

Il décède le 20 décembre 1982 à l’âge de 85 ans.

 

2001 : Décès de Léopold Sédar Senghor

Poète, écrivain et homme politique sénégalais est né le 9 octobre 1906 à Joal, au Sénégal, et mort le 20 décembre 2001 à Verson, en France. Il a été le premier président du Sénégal (1960-1980) et il fut aussi le premier Africain à siéger à l'Académie française. Il a également été ministre en France avant l'indépendance de son pays.

 

2008 : Décès d'Olga Lepechinskaïa

Danseuse de ballet russe, figure marquante de la danse de l'ère soviétique, elle a fait partie de la troupe du Bolchoï de 1933 à 1963. Considérée comme la ballerine favorite de Joseph Staline, elle a été à quatre reprises lauréate du Prix Staline, la plus haute distinction artistique accordée par l'URSS à l'époque.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 00:01

19 décembre 1385 : Assassinat de Bernardo Visconti

Le seigneur de Milan, Barnabé Visconti, est empoisonné en prison par son neveu Gian Galeazzo Visconti. Né à Milan en 1323, il était le troisième fils d'Étienne Visconti et de la Valentina Doria. Après le décès de Jean Visconti, il devient le 5 octobre 1354 coseigneur de Milan avec Mathieu II et Galéas II. En conflit avec l'empereur Charles IV, proclamé hérétique, schismatique et maudit de l'Église par Urbain V, il est fait prisonnier par Jean Galéas le 6 mai 1385.

 

19 décembre 1741 : Décès de l'explorateur dannois Vitus Bering

Né le 12 aout 1681, l'explorateur danois Virtus Bering est décédé le 16 décembre 1741 dans les Iles Béring. On lui doit la découverte du détroit de Béring, qui sépare le continent asiatique et le continent américain ainsi que de l'Alaska, de la péninsule du Kamtchatka et des Îles Aléoutiennes. Il s'est engagé dès 1703 dans la marine du tsar. Il a dirigé les deux célèbres expéditions du Kamtchatka.

 

19 décembre 1745 : Décès du peintre Jean-Baptiste van Loo

Né à Aix-en-Provence le 11 janvier 1684, le peintre Jean-Baptiste van Loo décède dans la même ville. Il est célèbre pour avoir peint de nombreux plafonds et réaliser de nombreux portraits notamment dans le Sud de la France et à Monaco. Il participera également à la restauration de la galerie François-Ier, à Fontainebleau. Son fils, Louis-Michel van Loo, fut le peintre officiel de la cour de Philippe V d'Espagne à Madrid.

 

19 décembre 1851 - Décès de Joseph Turner, peintre britannique

William Turner commence à s'intéresser à la peinture dès son adolescence. Il étudie à la Royal Academy of Arts. C'est en 1796 qu'est exposée sa première peinture à l'huile. Il peint des paysages et montre un côté très romantique. Il devient très doué pour la représentation de paysages à l'aquarelle. Il devient membre de la Royal Academy et enseigne la perspective. En 1804, il ouvre sa propre galerie d'art. Ses nombreux voyages sont une grande source d'inspiration.

 

19 décembre 1915 : Décès d'Alois Alzheimer

Né le 14 juin 1864 à Marktbreit, en Bavière, Alois Alzheimer est un médecin neurologue, neuropathologiste et psychiatre allemand. En 1906, lors de la conférence des psychiatres allemands, il est le premier à décrire les symptômes et l'analyse histologique du cerveau après avoir suivi des patients atteints de démence. La maladie portera donc son nom. Il a créé l'école de neuropathologie de Munich. Il décède le 19 décembre 1915 après des complications rénales et cardiaques d'un rhumatisme articulaire aigu.

 

19 décembre 1916 : Décès du dernier roi de Birmanie, Thibaw Min

Thibaw Min décède à l'âge de 58 ans des suites d'un infarctus. Né le 1er janvier 1859 à Mandalay (Birmanie), il fut nommé par son père Mindon Min, prince de l'Etat de Thibaw avant de lui succéder en 1878. Il tenta de libérer la Basse-Birmanie du joug britannique, ce qui le conduisit à être exilé à Ratnagiri (Inde) en 1885. Thibaw Min fut le dernier roi de Birmanie ainsi que le onzième souverain de la dynastie Konbaung.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 00:01

Les États-Unis annoncent la mise sur orbite du premier satellite de communication expérimental.

http://astro-notes.org/3280a5e0.jpg

Baptisé « Score » (Signal Communications Orbit Relay Equipment), l'engin est placé dans l'espace par une fusée Atlas pour une mission de 34 jours.

Il retransmettra 7 messages sur Terre avec succès, dont une allocution du président Einsenhower.

Tout en prouvant qu'un missile Atlas pouvait être placé en orbite, le projet démontrait la possibilité de retransmettre depuis l'espace des messages émis par une station terrestre vers une ou plusieurs autres stations terrestres. Les résultats de cette expérience qui utilisait à la fois les techniques de retransmission en temps réel et de stockage avant retransmission constituaient de manière indéniable une importante percée scientifique.

 

Les premières émissions de télévision américaines seront diffusées sur les écrans européens via les satellites à partir de 1962.

 

 

Voir aussi : Chronologie de la conquête de l’Espace

 

 

Repost 0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 00:01

Louis XVI reconnaît l'indépendance des colonies britanniques d'Amérique.

 

Le 4 juillet 1776, les députés des treize provinces qui font parti des colonies anglaises de l'Amérique du nord se réunissent en congrès à Philadelphie et proclament l'indépendance des provinces anglaises qui sont alors constituées en république fédérative sous le nom d'Etats-Unis d'Amérique.

 

Dès le début de 1777, les États-Unis envoient trois commissaires à Paris pour obtenir la conclusion d'un traité avec la France.

Mais Louis XVI hésite à se déclarer ouvertement : il redoute de s'engager dans une guerre générale et d'accroître des difficultés qui entravent déjà son administration.

Enfin l'éclat de joie avec lequel est accueillie par la France la nouvelle de la capitulation du général anglais John Burgoyne, qui avec 10.000 hommes s'était rendu aux insurgés le 17 octobre 1777 à Saratoga, met un terme aux hésitations du roi.

Il consent à se prononcer en faveur des États-Unis d'Amérique.

 

Le 6 décembre 1777 le secrétaire du conseil d'État se rend à l'hôtel des commissaires américains et leur déclare, par ordre du roi, « qu'après de longues et mûres délibérations sur leurs propositions Sa Majesté avait résolu de reconnaître l'indépendance des États-Unis, de faire avec eux un traité de commerce et d'alliance ».

 

Ravi de pouvoir se venger de la défaite de la guerre de Sept Ans et convaincu par cette victoire de Saratoga, la France signera deux traités d’engagement avec les colonies, le 6 février 1778.

Le premier engagera une amitié réciproque et une alliance commerciale.

Le second, tenu secret, consistera en une alliance militaire. Ainsi, les Américains recevront des renforts militaires et financiers considérables.

Les Insurgés reprennent espoir car avec le soutien naval des Français, il leur sera possible de mettre en déroute la flotte britannique.

 

Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 00:01

Henri IV, alors âgé de 47 ans, qui a répudié sa femme Marguerite de Valois « la Reine Margot », épouse en seconde noce Marie de Médicis, âgée de 25 ans.

La nouvelle promise, Marie de Médicis, a 25 ans, soit 22 ans de moins que le roi. Née à Florence le 26 août 1573, elle est la fille de François 1er, grand-duc de Toscane, et de Jeanne, archiduchesse d'Autriche. C'est aussi une lointaine cousine de l'ancienne régente Catherine de Médicis.

http://didiertougard.files.wordpress.com/2009/12/21896f347f0084d1937a25d0443e2a3b.jpg

 

Mariage par procuration

Le mariage d'Henri IV avec Marie de Médicis répond avant tout pour le roi de France à des préoccupations dynastiques et financières.

Comme il faut aller vite avant que le pape ne fasse d'objection à ce remariage, l'union est célébrée par procuration le 5 octobre1600 à Florence. Henri IV est représenté par son grand écuyer, le duc de Bellegarde.

 

Marie de Médicis s'embarque en novembre 1600 pour Marseille et rencontre le 4 décembre 1600 son royal époux à Lyon.

L'union est solennisée par une messe célébrée en la cathédrale Saint Jean de Lyon le 16 décembre par le légat du pape, le cardinal Aldobrandini.

 

Marie de Médicis apporte au royaume une dote de 600.000 écus et assure à la France un rapprochement avec l'Italie.

Elle donnera un héritier au trône de France le 27 septembre 1601 en la personne du futur Louis XIII.

 

Lorsqu’Henri IV meurt le 14 mai 1610, Marie de Médicis assure la régence au nom de son fils, Louis XIII, âgé de seulement 9 ans, beaucoup trop jeune pour régner par lui-même. Marie s’implique dans les affaires politiques de la France.

 

Relire aussi :

18 août 1572 - Mariage d'Henri de Navarre et de la Reine Margot

14 mai 1610 - Henri IV est assassiné par Ravaillac

 

 

Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 00:08

Naples et sa région subissent un important séisme qui fait environ 30.000 victimes.

 

La science et les témoignages de l’époque ne sont pas suffisamment précis pour estimer l’intensité de la secousse et les dégâts engendrés. Toutefois, il semblerait qu’il y ait eu des conséquences sur l’économie de la région. Le travail de reconstruction qui a suivi fut en effet conséquent.

Jusqu’à la fin du Moyen-âge, les séismes n'était pas vraiment recensés ni étudiés en Europe, sinon par des religieux qui les interprètent comme des signes divins.

Il en résulte une déformation et souvent une exagération des faits. Mais à l’aube de la Renaissance, le regard semble un peu se modifier même s’il faudra attendre le 19ième siècle pour disposer d’outils scientifiques efficaces.

 

Repost 0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 00:01

Les 47 vassaux du daimyo Asano Naganori assaillent la résidence de Kira Yoshinaka, le maître de cérémonie du shogun, et le décapitent. Par ce geste, les rônin, « samouraïs sans maître », veulent venger la mort de leur maître, condamné à se suicider par seppuku pour avoir dégainé son sabre dans le palais, deux ans auparavant.

http://www.aikikaidethones.fr/samourai/47.jpg

En 1701 dans la région d'Ako, un groupe de samouraïs est laissé sans chef après la condamnation de leur daimyo Naganori Asano, au suicide rituel (seppuku) par le shogun Tokugawa Tsunayoshi.

Il est accusé d'avoir blessé Yoshinaka Kira, maître des cérémonies de la maison du shogun, qui l'avait insulté.

 

Les 47 rōnin décident de le venger en tuant Kira

Après avoir patiemment attendu et planifié l'attaque pendant près de deux ans, l'attentat a lieu le 14 décembre 1702.

En accomplissant leur vengeance, les 47 rônin ont respecté le code des samouraïs et sont élevés au rang de héros nationaux. Les autorités leur permettront de se suicider à leur tour selon la tradition.

Terasaka Kichiemon sera le seul rônin à rester en vie pour accomplir les offrandes rituelles aux esprits des condamnés.

 

Les 47 rônin seront enterrés au temple de Sengakuji. Leur histoire nourrira pendant plusieurs siècles la culture et les arts du Japon.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 00:01

Parti le 4 décembre des Etats-Unis, le président américain Thomas Woodrow Wilson arrive à Brest dans la nuit à bord du paquebot « George Washington ».

Accompagné de son épouse, il doit se rendre à Paris pour la conférence de paix qui se tiendra la 18 janvier 1919.

Il est accueilli par la foule parisienne le 14 décembre.

http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/imagecache/462_ressource/2012/07/12/673715/images/ressource/Wilson.jpg

Wilson est le premier chef d'état américain à effectuer un voyage officiel en France.

 

Repost 0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 00:03

Un train militaire déraille dans la descente de la vallée de la Maurienne (Savoie). Il était rempli de permissionnaires, partis aider l'armée italienne à reprendre les territoires perdus lors de la bataille de Caporetto.

 http://danger-ahead.railfan.net/images/dispix/modane_md.jpg

Le train composé de 20 wagons, d’un poids de 526 tonnes est freiné par un frein automatique commandé depuis la locomotive par le mécanicien et par 7 serre-freins manuels commandés par 7 cheminots répartis dans les wagons le long du convoi.

 

Le démarrage du train s’effectue normalement et très lentement dans la rampe qui se trouve au départ de Modane. La voie depuis Modane jusqu’à St Michel de Maurienne sur une distance de 14,5 km n’est qu’une longue descente à 4 ou 5%. Afin de contrôler son lourd convoi, le mécanicien ferme l’arrivée de vapeur avant la forte pente qui précède le tunnel des Epines blanches. Cependant la vitesse continue à augmenter malgré tout et le mécanicien commence à serrer le frein automatique et de plus, bat à contre vapeur en lâchant du sable sous les roues de sa loco pour essayer de s’arrêter complètement afin de prendre d’autres dispositions de freinage car il sent que quelque chose d’anormal se passe dans le comportement de son train.

Malgré cela le train continue à prendre de la vitesse, celle-ci devenant excessivement forte malgré l’ordre donné à coups de sifflets aux sept serres frein d’actionner les freins manuels dans les wagons où ils sont affectés. Un ralentissement sensible se fait sentir après la gare de La Praz, qui se situe sur un palier puis elle recommence à augmenter à la pente suivante.

La vitesse du lourd convoi lancé dans la descente augmente rapidement. Le chrono-tachymètre de la locomotive examiné plus tard, enregistra les vitesses suivantes : 43km/h (vitesse normale pour ce tronçon) puis 72km/h pour revenir à 43km/h et une saute brusque à 70km/h puis 78, 102, et enfin 135 km/h atteints sur cette voie où les 40 km/h ne devraient pas être dépassés…La catastrophe s’est produite alors que le train filait à 102km/h…

 

L'hôpital militaire de Saint-Jean-de-Maurienne et l'usine de pâtes alimentaires Bozon-Verduraz furent immédiatement réquisitionnés afin de servir de poste de secours et de chapelle ardente. Avec 457 morts dont 455 soldats, cet évènement constitue le plus grave accident ferroviaire survenu en France.

 

Repost 0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 00:01

De l'hébreu dân, « juge » et El, « Dieu ».

 

Personnage biblique présenté comme un judéen déporté à Babylone, Daniel est l'un des quatre grands prophètes de Dieu. La sagesse, le recours à la prière, et la défense des innocents sont parmi les traits dominants de sa personnalité.

saint daniel

Le moine Daniel est originaire de Maratha en Syrie, au début du Ve siècle. Il entre tout jeune, dans la vie monastique. Il fut assez vertueux, original, admirable et peu imitable pour devenir stylite comme son maître saint Syméon. Stylite est une expression grecque qui signifie « sur une colonne ».

À cette époque, en Asie mineure, des moines ardents, passionnés de l'absolu de Dieu (et qui ne craignaient pas le vertige) se faisaient volontairement reclus. Ils vivaient en permanence au sommet d'une colonne, dans un espace étroit et fort peu confortable, exposé à toutes les intempéries.

 

Daniel le Stylite dut cependant accepter une amélioration de sa situation entre ciel et terre. C'était près de Byzance et l'empereur était intervenu : il imposa à l'ermite intrépide une seconde colonne accotée à la première, pour aménager au sommet un espace moins réduit !

Et ainsi, de son estrade, saint Daniel distribuait largement ses conseils aux personnages de l'Empire venant le consulter et auxquels il ne mâchait pas ses mots.

Il répétait constamment : « Il faut aimer Dieu puisqu'il nous aime, et aimer nos semblables, surtout les pauvres, puisque Dieu les aime ».

Saint Daniel le stylite décéda le 11 décembre 384.

 

http://moniquetdany.typepad.fr/moniquetdany/images/bonne_fte_daniel.jpg

Repost 0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 00:01

Le 27 novembre 1895 - Création du Prix Nobel

L'industriel et chimiste Suédois Alfred Nobel, fait rédiger son testament à Paris. Il y est stipulé que sa fortune, amassée grâce à son invention de la dynamite, sera utilisée à récompenser les bienfaiteurs de l'humanité dans cinq domaines différents : la physique, la chimie, la physiologie et la médecine, la littérature et la paix. Le texte est déposé dans le coffre d'une banque de Stockholm. Alfred Nobel mourra un an plus tard en Italie, il laisse un héritage de 32 millions de couronnes.

http://elvenesse.net/blog/wp-content/uploads/2012/01/nobelmedal.jpg

10 décembre 1901- Premiers prix Nobel

Cinq ans après la mort d’Alfred Nobel, les premiers prix attribués en son nom sont remis par le roi de Suède.

Cinq noms doivent incarner les « bienfaiteurs de l’humanité », selon les propres mots du testament de Nobel, chacun dans un domaine. En physique, Wilhelm Conrad Röntgen est récompensé pour sa découverte des rayons X, Jacobus Henricus van 't Hoff est primé en chimie, Emil Adolf von Behring en médecine, Sully Prudhomme en littérature, tandis que le fondateur de la Croix-Rouge Henry Dunant et que le président de la société française pour l’arbitrage entre les nations, Frédéric Passy, se partagent le Nobel de la paix.

 

10 décembre 1911 - Marie Curie, prix Nobel de chimie

Marie Curie, née Skodowska, voit le jour le 7 novembre 1867 à Varsovie. Arrivée en France en 1891 pour poursuivre ses études scientifiques, elle épouse Pierre Curie en 1895.

En 1903 ils reçoivent conjointement la moitié du prix Nobel de physique pour leurs travaux sur la radiation. En 1911, Marie Curie reçoit un deuxième prix Nobel, de chimie cette fois, pour sa contribution sur le polonium et le radium. Elle est la première personne à obtenir deux fois cette récompense et reste encore la seule femme à cumuler deux prix Nobel scientifiques.

 

10 décembre 1979 - Mère Thérésa prix Nobel de la paix

Le prix Nobel de la paix est décerné à Mère Thérésa pour son action en faveur des déshérités en Inde. D'origine albanaise, Agnes Gonxha Bojaxhiu a consacré sa vie aux pauvres. Son ordre est entièrement voué aux victimes de la misère et de la maladie.

 

Repost 0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 00:01

Le 9 décembre 1789 marque l'histoire administrative de la France. En effet, dans une volonté d'alléger la densité des structures territoriales, l'Assemblée nationale entérine le décret divisant l'espace national en départements. Ces entités sont dirigées par un procureur syndic élu et gérées par un conseil général élu.

Le choix des chefs-lieux se fait sur des critères d'accessibilité, une journée à cheval pour le chef-lieu du département, une demi-journée pour le chef-lieu du district.

 

Voir aussi : 15 janvier 1790 - Création de 83 départements Français

 

Repost 0
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 00:01

Le 8 décembre 1980, l'ancien chanteur des Beatles et sa compagne Yoko Ono viennent de recevoir dans leur appartement de Central Park la photographe Annie Leibovitz pour une séance photo mémorable (John nu et en position foetale sur les genoux de Yoko).

http://www.jeanmarcmorandini.com/sites/jeanmarcmorandini.com/files/styles/liste-centrale-grande/public/p20927d353q.jpg

En sortant, le couple est accosté par plusieurs fans dont un certain Mark David Chapman (25 ans), ex-agent de sécurité et drogué, qui demande et obtient un autographe de son idole.

 

Après une séance en studio, John et Yoko regagnent le soir leur appartement. À l'instant de franchir le porche, John est foudroyé par quatre balles tirées par Chapman. Il meurt peu après.

L'émotion est immense dans le monde. Chapman explique son geste par le simple désir de sortir de l'anonymat ! Il purge une peine de prison à perpétuité

 

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 00:01

L'ancien maréchal napoléonien, Michel Ney, est condamné à mort par la Chambre des Pairs. Il est exécuté, avenue de l'Observatoire, au petit matin du 7 décembre 1815.

http://www.etaletaculture.fr/wp-content/uploads/2012/10/Charles_Meynier_Michel_Ney.jpg

Michel Ney, duc d’Elchingen, prince de la Moskowa


Nommé Pair de France par Louis XVIII en 1814 après l'abdication de Napoléon, Ney ne siègera que quelques mois à la Chambre des Pairs car, dès le mois de novembre 1815, il devra se soumettre au jugement de cette même Chambre, constituée en Cour de justice, pour trahison envers le Roi et l'Etat.

La Restauration ne lui pardonne pas d'être allé vers l'Empereur après son évasion de l'île d'Elbe et l'accuse d'avoir favorisé son retour. Il est exécuté près de l'observatoire à Paris.

Devant le peloton d'exécution Ney posera sa main sur son cœur en disant :
« Soldats, hâtez-vous et tirez-là ! »

 

Lien du jour : le site du maréchal Ney

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 00:01

L'aviateur français Jean Mermoz, disparaît à bord de son hydravion « La Croix du Sud » à 700 kilomètres des côtes africaines à deux jours de ses 32 ans.

http://www.timefy.com/fr/blog/photos/lip/type10-jean-mermoz_04.jpg

Ses trois équipiers (Alexandre Pichodou, copilote, Henri Ézan, navigateur, Edgar Cruvelhier, radio, et Jean Lavidalie) décèdent aussi dans l'accident.

Parti au petit matin du Sénégal, les 4 hommes devaient rallier Dakar à Natal au Brésil. La dernière trace de « la Croix du Sud » , un Latécoère 300, est un message radio émis à 10h47 : « Coupons moteur arrière droit. »

 

Jean Mermoz, pilote de l'Aéropostale, s'illustra en établissant la ligne Buenos Aires - Rio de Janeiro (1928) et en franchissant la cordillère des Andes (1929).

L'année suivante, il réussit la première traversée de l'Atlantique sud sans escale, de Saint-Louis du Sénégal à Natal.

Mermoz est aussi un des fondateurs en 1936 du Parti social français (PSF) avec le colonel de La Rocque.

 

Repost 0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 00:01

Le roi de France François II succombe à une otite. Son frère Charles IX, âgé de 10 ans ne peut gouverner seul. La reine mère Catherine de Médicis assure la régence jusqu'à sa majorité. Mais finalement, elle gouvernera dans l'ombre de son fils jusqu'à sa mort en 1573.

 http://p0.storage.canalblog.com/02/94/291893/38114128_p.jpg

Charles IX est né le 27 juin 1550 au château royal de Saint-Germain-en-Laye.

Charles-Maximilien de France, est le troisième fils et le cinquième des dix enfants d'Henri II et de Catherine de Médicis.

Sous son règne, le royaume est déchiré par les guerres de religion, malgré tous les efforts déployés par sa mère Catherine pour les empêcher. Après plusieurs tentatives de réconciliation, son règne déboucha sur le massacre de la Saint-Barthélemy le 24 août 1572.

Il est décédé à 23 ans le 30 mai 1574 au château de Vincennes, sans descendant mâle. Son frère lui succédera sous le nom d’Henry III.

 

Repost 0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 00:01

Sainte – Barbe aurait vécu au milieu du III ème siècle en Asie Mineure.

 

Son père, DIOSCORE un riche païen, veut la protéger des assauts de prétendants trop entreprenants.

Il l’enferme dans une tour. Au retour d’un voyage, sa fille lui apprend qu’elle est Chrétienne.

Furieux, le père met le feu à la tour. Barbe réussit à s’enfuir et se réfugie dans les rochers des environs.

Un berger découvre la cachette et avertit son père. Ce dernier la traîne devant le gouverneur Romain de la province qui la condamne à d’affreux supplices.

 

Comme la fille continue à invoquer le Christ, le gouverneur ordonne au père de trancher lui-même la tête de sa fille.

Son père la décapite et fut aussitôt châtié par le Ciel : il meurt frappé par la foudre.

 

C’est pour cela que Sainte Barbe protège contre la foudre, la mort subite et donc contre le fameux coup de grisou.

 

Elle est donc la Sainte patronne des mineurs mais aussi de plusieurs corporations devant affronter le feu : les pompiers, les artificiers, les artilleurs.

 http://www.oscl-ohlungen.com/wp-content/uploads/2012/12/sainte-barbe-patronne-des-artilleurs-pompiers-mineurs.jpg

 

Le nom de Barbe a été retiré du calendrier en 1969 et remplacé par celui de Barbara. Elle est toujours fêtée le 4 décembre.

Bonne fête de Sainte Barbe aux anciens mineurs, mais aussi aux pompiers.

 

Bonne fête aux Barbara !

 http://www.joliecarte.com/fete/7/Barbara.jpg

Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 00:01

François Xavier, missionnaire jésuite originaire d'Espagne, meurt le 3 décembre 1552 à l’âge de 46 ans.

http://www.jesuites.com/v3/wp-content/uploads/2013/11/sfx_2013_une.jpg?9d7bd4

Sixième enfant de Jean de Jassi, famille de grande noblesse et de petites ressources, il naît en 1506, au château de Xavier près de Pampelune.

Il quitte la Navarre pour faire ses études à l'Université de Paris. Il conquiert brillamment ses grades et reçoit une chaire au Collège de Beauvais. A Paris, il partage sa chambre avec un étrange étudiant, âgé de 40 ans, Ignace de Loyola. Il devient l'un des premiers compagnons de la compagnie de Jésus fondée en 1534.

Reçu à Rome par le pape en 1540, François Xavier part pour les Indes.

 

Son désir de faire connaître Jésus-Christ est si grand qu'il projette d'aller en Chine, mais il meurt, le 2 décembre, à l’île Sancian, en vue de la côte chinoise, au large de Canton.

Sa canonisation est faite en 1622, simultanément à celle d''Ignace de Loyola.

 

Bonne fête aux François-Xavier !

Repost 0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 00:03

L’article 4 de la Déclaration universelle des droits de l’homme dispose que « nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes ».

 http://actumag.info/wp-content/uploads/2013/12/Journe%CC%81e-Internationale-pour-labolition-de-lesclavage.jpg

La Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage commémore l'adoption par l'Assemblée générale de la Convention pour la répression et l'abolition de la traite des êtres humains et de l'exploitation de la prostitution d'autrui du 2 décembre 1949.

La célébration de cette journée, tout en s'inspirant de l'esprit de l'abolition de la traite des noirs, actualise le combat permanent contre toutes les autres formes d'esclavage moderne qui privent à de très nombreux êtres humains, leurs libertés et leurs droits les plus élémentaires à la dignité, au travail libre, à la vie tout simplement.

 

 

Voir aussi :

23 août - Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition

Chronologie de l'abolition de l'esclavage en France

18 décembre 1865 - Abolition de l'esclavage aux États-Unis

 

 

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 00:01

Le 1er décembre 1949 disparaissent les derniers tickets de rationnement, sur le sucre, l'essence et le café ; le gouvernement de la IVe République supprime par ailleurs le haut-commissariat au ravitaillement.

http://www.annefrankguide.net/fr-fr/content/boutique.jpg

Le rationnement, apparu pendant la guerre et l'occupation allemande, avait du être maintenu et même accentué après la chute du nazisme. La « carte de pain », supprimée en mai 1945, avait été rétablie en décembre 1945 pour n'être finalement supprimée que le 1er février 1949.

 http://www.cg73.fr/archives73/expo_savoie_des_ombres/pano18/pages/02-05-RAV_14.jpg

Les conditions de vie des Français ne commencent à s'améliorer vraiment qu'après la signature du plan Marshall par la France, le 3 avril 1948, et l'octroi de 2,7 milliards de dollars par les États-Unis. La liste des produits de consommation rationnés se réduit très vite...

Les Français entrent bientôt dans la « société de consommation ».

 

Repost 0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 00:02

Pêcheur à Capharnaüm, sur les bords du lac de Tibériade, André est un jour convié par Jésus à le suivre. Il convainc son frère Simon (qui sera plus tard appelé Pierre) de rejoindre également le Christ. Après l'Ascension du Christ, l'Esprit Saint descend à la Pentecôte sur les apôtres et leur demande d'enseigner l'Évangile à toutes les nations. C'est ainsi qu'André va évangéliser la Grèce.

 http://p0.storage.canalblog.com/00/80/137895/79672166_p.jpg

Selon une tradition tardive, l'apôtre est crucifié à Patras sur une croix en X.
Il va devenir le saint patron de la Russie comme de l'Écosse. La croix de Saint-André se retrouve sur le drapeau de l'Écosse puis sur l'Union Jack qui symbolise depuis le XVIIe siècle l'union de l'Angleterre et de l'Écosse.

 

Les reliques de l'apôtre ont quitté Patras après la conquête turque du Péloponnèse et ont été offertes au pape. En 1980, le pape Jean-Paul II a restitué ces reliques à la cathédrale de la ville où elles sont aujourd'hui conservées.

 

http://www.carte-virtuelle-gratuite.net/medias/carte/mini/vert-bonne-fete-andre-117.jpg

Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 00:01

L'abbé Vincent de Paul fonde les « Filles de la Charité », devenues « Sœurs de Saint Vincent de Paul »

logo Sœurs de Saint Vincent de Paul filles de la charité

Vincent de Paul était un prêtre catholique français connu pour sa grande charité. Il fut longtemps l'aumônier des galériens avant de se mettre au service de la reine Marguerite de Navarre, l'épouse du roi Henri IV.

Il fonda alors la Congrégation de la Mission, en 1625, qui avait vocation à évangéliser les populations pauvres des campagnes puis des colonies.

Le 29 novembre 1633, il fonde la congrégation des Gardes des Pauvres qui deviendra très vite « la Compagnie des Filles de la Charité », une société de vie apostolique exclusivement féminine sous la responsabilité de Louise de Marillac.

Les sœurs qui y entrent se consacrent aux malades et aux pauvres, aussi bien matériellement que spirituellement. Devenues les « Sœurs de Saint Vincent de Paul », leur société est aujourd'hui présente dans 94 pays et compte environ 20.000 membres.

 

Le site officiel : Compagnie des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, Servantes des Pauvres

Repost 0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 00:01

Au terme d’un procès retentissant où l’accusé a prétendu tout et son contraire, Gaston Dominici est condamné à mort par la cour d’assises de Digne.

http://www.lexpress.fr/pictures/774/396369_photo-prise-en-novembre-1954-lors-du-proces-a-digne-de-gaston-dominici-accuse-de-l-assassinat-d-un-couple-de-campeurs-anglais-et-de-leur-fille.jpg

L’histoire remonte au 5 août 1952. Gaston Dominici avait découvert les corps de trois personnes de nationalité anglaise : un couple et sa fillette de dix ans dont le crâne à été fracassé. Trois balles ont été tirées par un vieux fusil retrouvé plus tard.

Chef d’un « clan » familial modeste, dominant sa femme et en mauvais terme avec l’un de ses fils, Gaston est rapidement suspecté, notamment après le témoignage de deux de ses fils à des proches. Gaston passera aux aveux et racontera neuf fois la même histoire sordide : il aurait vu la femme se déshabiller, lui aurait proposé des rapports sexuels qu’elle aurait acceptés. Le mari apparaissant, il l’aurait tué ainsi que la femme et la fille.

Mais le procès relève de nombreuses incohérences tandis que Gaston Dominici se rétracte, et que la famille Dominici règle ses comptes dans la salle d’audience.

Cette accusation sans preuve, « au bénéfice du doute », avive également les passions. Dominici sera finalement relâché en 1960.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Procès
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 00:02

 

Les Tontons flingueurs est une comédie franco-germano-italienne réalisée par Georges Lautner, décédé le 22 novembre 2013 à Paris.

 

Adaptation du roman de Simonin « Grisby or not Grisby », « Les Tontons Flingueurs » sort dans les salles parisiennes le mercredi 27 novembre 1963.

http://www.cinetransat.ch/2013/wp-content/uploads/les-tontons-flingueurs2.jpg

Ce film où se côtoient Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre n’est pas un succès mais n’est pas le désastre annoncé non plus. Pourtant il deviendra culte au fil des années et de ses diffusions à la télévision, notamment grâce aux dialogues de Michel Audiard.

 

« Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît. »

 

Repost 0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 00:01

Le 27 novembre 1942, la flotte française se saborde en rade de Toulon pour échapper à l'armée allemande qui vient d'investir le port.

http://themasq49.free.fr/index_fichiers/4045/1942_11_27_sabordage_Toulon_1.jpg 

Deux semaines plus tôt, la Wehrmacht, avait franchi la ligne de démarcation qui séparait depuis l'invasion de 1940 la «zone occupée», sous administration allemande, de la «zone libre», administrée par le gouvernement de Vichy. Par cette « opération Attila », Hitler ripostait au débarquement anglo-américain en Afrique du Nord.

 

L'amiral Jean de Laborde, qui commande la flotte de Toulon, exclut que la marine française entre au service des Allemands mais, comme la plupart de ses pairs et des officiers de la marine, il refuse avec la même détermination qu'elle se mette au service des Alliés et en particulier des héritiers de l'amiral Nelson, le vainqueur de Trafalgar !

Il donne en conséquence l'ordre de sabordage au petit matin, dès qu'il apprend que les Allemands ont pénétré dans le « camp retranché » de Toulon ce 27 novembre 1942 à 4h50.

 

Le branle-bas sonne alors brusquement sur tous les navires bientôt suivi de l'ordre d'évacuation. Ne restent à bord que les équipes de sabordage préalablement désignées et constituées.

Pendant ce temps, les chars allemands ne parviennent pas à se repérer dans l'arsenal et vont perdre de nombreuses minutes avant d'atteindre leurs objectifs ; permettant ainsi aux équipes de sabotages de remplir leur mission.

En quelques minutes de multiples explosions vont secouer les bâtiments présents dans l'arsenal, au point que les toulonnais croiront en un terrible bombardement et pour certains en un tremblement de terre.

 

En quelques minutes, 235.000 tonnes de bâtiments sont coulés soit :

3 cuirassés,

7 croiseurs,

1 transport d’aviation

15 contre-torpilleurs,

13 torpilleurs,

6 avisos,

12 sous-marins,

9 patrouilleurs et dragueurs,

19 bâtiments de servitude,

1 bâtiment-école,

28 remorqueurs

http://aufildesmotsetdelhistoire.unblog.fr/files/2011/11/bateauxdansradetoulon27novembre1942.jpg

 

Seuls 5 sous-marins ont le temps de quitter la rade :

Du coté du Mourillon, cinq sous-marins bravent les ordres de sabordage et parviennent à franchir les passes du port militaire au prix des pires difficultés (champs de mines magnétiques, bombardements allemands).

 

Deux rallieront Alger, le Casabianca et le Marsouin, un ralliera Oran, Le Glorieux. L'Iris ira trouver refuge à Barcelone tandis que la Vénus préférera se saborder en grande rade. Un seul bâtiment de surface, le Leonor Fresnel, du Service des Phares et Balises, ralliera Alger, après s'être échappé des Salins d'Hyères.

 

Les marins français auront suivi jusqu'au bout les instructions émises 2 ans plus tôt par l'Amiral Darlan, qui prévoyaient qu'en cas de violation de la part de l'ennemi de l'article 8 de la convention d'armistice de 1940 (concernant la neutralisation et le maintien de la flotte française dans certains ports), les bâtiments français ne devaient en aucun cas tomber intacts aux mains de l'ennemi.

 

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire