Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 23:01

  855 : Lothaire Ier, empereur d'Occident (Né en 795).

1364 : Charles de Blois, duc de Bretagne (Né en 1319).

1642 : René Goupil, missionnaire jésuite français et premier martyr catholique en Amérique du Nord, l'un des 8 martyrs canadiens (Né le 15 mai 1608).

1913 : Rudolf Diesel, ingénieur allemand, inventeur du moteur à combustion interne portant son nom (Né le 18 mars 1858).

1925 : Léon Bourgeois, homme politique français (Président de la Chambre des députés, Ministre d'État, Président du Conseil des ministres français et ministre de l'Intérieur) (Né le 21 mai 1851).

1926 : Stanislas-Arthur-Xavier Touchet, cardinal français (Né le 13 novembre 1848).

1987 : Henry Ford II, industriel américain, petit-fils d’Henry Ford fondateur de l’entreprise Ford. (Né le 4 septembre 1917).

1989 : Jean-Louis Tixier-Vignancour, avocat et homme politique français nationaliste (Né le 12 octobre 1907).

2010 : Tony Curtis, acteur et producteur américain (Né le 3 juin 1925).

2010 : Georges Charpak, physicien français, prix Nobel de physique en 1992 (Né le 8 mars 1924).

27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 23:01

Le mercredi 28 septembre 1864, au cours d'une réunion au Saint Martin's Hall à Londres, des leaders ouvriers européens fondent l'Association Internationale des Travailleurs (AIT) qui sera plus tard connue sous le nom de « Première internationale ».

L'association est issue d'un vaste mouvement de protestation en faveur des Polonais, victimes en 1863 d'une féroce répression russe. Son objectif est de coordonner les luttes de tous les pays.

Fondation de la première Internationale socialiste

C'est un intellectuel allemand, réfugié à Londres depuis l'échec des révolutions de 1848, qui rédige les statuts de l'Association internationale des travailleurs. Il a 46 ans et s'appelle… Karl Marx.

En 1864, il est surtout connu des syndicalistes et des socialistes par un opuscule qu'il a publié en 1848 avec son riche ami Friedrich Engels : Le Manifeste du Parti communiste (son œuvre principale, Das Kapital, paraîtra en 1867).

En juillet 1889, six ans après la mort de Marx, à l'initiative de Frierich Engels, ami de Marx, mort six ans plus tôt,  les socialistes se retrouvent à Paris où ils fondent une deuxième Internationale.

 

De 1919 à 1943, la IIe Internationale est concurrencée par une IIIe Internationale dite communiste (Komintern) et sévèrement contrôlée par Staline. Une IVe Internationale, concurrente des précédentes, fait également son apparition à l'initiative de Trotski, en 1938. Elle sera très en vogue parmi les jeunes contestataires français de Mai 68.

La IIe Internationale est relayée en France par la SFIO (Section française de l'Internationale ouvrière), issu de la fusion, le 26 avril 1905, de différents partis socialistes, dont celui, réformiste, de Jean Jaurès et celui, marxiste, de Jules Guesde. Ses compromissions dans les guerres coloniales, sous l'autorité de Guy Mollet, l'amènent, le 4 mai 1969, à changer son nom pour celui de Parti socialiste.

 

Relire également :

11 mai 1924 - Le Cartel des Gauches au pouvoir

4 mai 1969 - LA SFIO devient le PS

26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 23:01

La Journée Mondiale du Tourisme a été célébrée à partir de 1980, à l'initiative de l'OMT (organisation mondiale du tourisme).

L'objectif principal fixé par l'OMT est la prise de conscience de l'importance du tourisme du point de vue social, culturel, économique et même politique.

Dans de nombreuses régions du globe, le tourisme arrive en tête des activités économiques, avec ses répercussions sur l'emploi, le brassage des populations, l'ouverture au monde et la circulation de l'information...

 

La date du 27 septembre a été retenue pour marquer l'anniversaire de l'adoption des statuts de l'OMT en 1970.

25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 23:01

1525 : Jacques II de Goyon de Matignon, militaire français († 27 juillet 1598).

1791 : Théodore Géricault, peintre français. Son œuvre la plus célèbre est Le Radeau de La Méduse († 26 janvier 1824).

1840 : Louis-Olivier Taillon, 8e premier ministre du Québec († 25 avril 1923).

1870 : Christian X de Danemark, roi de Danemark et d'Islande († 20 avril 1947).

1897 : Paul VI, 260e pape de 1963 à 1978 († 6 août 1978).

1898 : George Gershwin, compositeur américain († 11 juillet 1937)

1898 : Jacques Doriot, chef du Parti populaire français, ancien cadre communiste, collaborateur († 23 février 1945).

1945 : Bryan Ferry, chanteur britannique, cofondateur du groupe Roxy Music.

1947 : Lynn Anderson, chanteuse américaine de musique country.

1947 : Philippe Lavil, chanteur français.

1948 : Olivia Newton-John, chanteuse britannique.

1962 : Melissa Sue Anderson, actrice et productrice canado-américaine (Mary Ingalls dans la série télévisée La Petite Maison dans la prairie).

1965 : Petro Porochenko, Président d'Ukraine depuis 2014.

1969 : Anthony Kavanagh, humoriste canadien.

1981 : Serena Williams, joueuse de tennis américaine.

1985 : Valérie Bègue, Miss France 2008.

1985 : Cindy Fabre, Miss France 2005.

24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 23:01

Le dimanche 25 septembre 1555, la paix d'Augsbourg suspend les hostilités entre les États luthériens et les États catholiques en Allemagne. Elle est signée entre l'Empereur Charles Quint, catholique, d'une part, et, d'autre part des princes révoltés et l'Église « hérétique » représentée par Mélanchton, qui négocie au nom de Luther.

 

 
Charles Quint   Luther

La paix d'Augsbourg consacre la division religieuse de l'Allemagne entre catholiques et luthériens.

Elle repose sur un principe fondamental : cuius regio, eius religio soit : tel prince, telle religion. Les princes et les seigneurs étaient désormais libres de choisir, pour eux et leurs vassaux, entre les deux confessions chrétiennes. Les habitants doivent accepter de se soumettre à la confession choisie par leur souverain sans quoi ils sont contraints de quitter l'état et ils perdent tous leurs biens.

 

La Guerre de Trente Ans remet tout en question.

23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 23:01

1143 : Décès du pape Innocent II (Gregorio Papareschi), 164e pape de l'Église catholique romaine.

1499 : Traité de Bâle marquant l'indépendance de facto des cantons suisses vis-à-vis du Saint Empire romain germanique.

1513 : L'armée suisse attaque Dijon.

1513 : La ville belge de Tournai se rend aux Anglais.

1688 : Début de la guerre de la Ligue d'Augsbourg : Louis XIV est opposé à presque toute l'Europe.

1853 : La France prend officiellement possession de la Nouvelle-Calédonie.

1941 : Le général de Gaulle constitue le Comité national français et réorganise le Conseil de défense de l'Empire.

1946 : Fondation de la Cathay Pacific Airways à Hong-Kong. Elle est aujourd'hui l'une des meilleures compagnies aériennes du monde.

1948 : Première conférence à Londres de représentants des colonies britanniques d'Afrique.

1953 : Le premier film en Cinémascope est projeté, « La Tunique", de H. Koster.

1960 : Lancement du premier porte-avion nucléaire, le USS Entreprise.

1966 : La foule saccage et incendie l'ambassade du Portugal à Léopoldville (Congo).

1973 : La Guinée-Bissau et le Cap-Vert (pays d'Afrique) se proclament indépendants.

1980 : Les maquisards afghans affirment avoir tué 1.500 soldats soviétiques en un mois de combats.

1982 : Devant l'ampleur des critiques dirigées contre son gouvernement, le Premier ministre israélien Menahem Begin ordonne une enquête judiciaire sur les massacres dans les camps palestiniens de Sabra et Chatila à Beyrouth.

1990 : Le prix du baril de pétrole dépasse le cap symbolique de 40 dollars.

1991 : Signature sous l'égide de l'ONU d'un accord entre le gouvernement salvadorien et la guérilla mettant ainsi fin à la guerre civile qui a fait 75.000 morts en onze ans.

1996 : Israël fait percer un tunnel souterrain à Jérusalem passant le long du Mur des Lamentations et de l'Esplanade des mosquées, provoquant de violents affrontements entre Palestiniens et soldats israéliens.

1997 : Accord à Belfast entre le Sinn Féin, l'aile politique de l'Armée républicaine irlandaise, et les dirigeants du Parti unioniste d'Ulster (UUP), principal mouvement politique protestant d'Irlande du Nord, pour entamer les premières négociations multipartites de fond sur l'avenir de la province.

1998 : Le passage de l'ouragan George dans les Caraïbes fait plus de 400 morts.

2000 : La durée du mandat présidentiel passe de 7 à 5 ans en France.

2001 : Près de 40 ans après la fin de la guerre d'Algérie, le président Jacques Chirac reconnaît pour la première fois que la France avait une "dette d'honneur" vis-à-vis des musulmans qui ont combattu dans l'armée française entre 1954 et 1962.

2002 : Une météorite s'écrase dans la région de Bodaïbo.

2003 : Pour la première fois dans l'armée de l'air israélienne, 27 pilotes, considérés comme l'élite du pays, refusent d'opérer dans les territoires palestiniens, jugeant « illégal » et « immoral » de risquer la vie de « civils innocents » lors des frappes visant des terroristes présumés.

2004 : Le Français Richard Virenque, sept fois détenteur du maillot de meilleur grimpeur du Tour de France, met fin à sa carrière cycliste.

2005 : L'armée israélienne boucle la Cisjordanie et la Bande de Gaza à la suite de tirs de roquettes depuis Gaza.

2005 : Accompagné de pluies diluviennes et de vents de près de 200km/h, l'ouragan Rita s'abat sur le Texas et la Louisiane, provoquant des incendies et inondant des villes côtières en Louisiane.

22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 23:01

1444 : Jean-François Gonzague, marquis de Mantoue (Né en 1395).

1835 : Vincenzo Bellini, compositeur italien (Né le 3 novembre 1801).

1851 : Émilie Gamelin, religieuse québécoise, fondatrice de la communauté des Sœurs de la Providence (Née le 19 février 1800).

1870 : Prosper Mérimée, écrivain français (Né le 28 septembre 1803).

1877 : Urbain Le Verrier, mathématicien, astronome, météorologue et homme politique français (Né le 11 mars 1811).

1888 : François Achille Bazaine, maréchal de France (Né le 13 février 1811).

1932 : Jules Chéret, peintre et lithographe français (Né le 1er juin 1836).

1939 : Sigmund Freud, neuropsychiatre autrichien (Né le 6 mai 1856).

1970 : Bourvil, acteur français (Né le 27 juillet 1917).

1973 : Pablo Neruda, poète, diplomate et journaliste chilien, prix Nobel de littérature en 1971 (Né le 12 juillet 1904).

1994 : Madeleine Renaud, actrice française, épouse de Jean-Louis Barrault (Née le 21 février 1900).

21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 23:01

1796 : tenue sur le Champ-de-Mars à Paris de la première Olympiade de la République. Devant 300 000 spectateurs, le programme comprend notamment des courses à pied, course de chevaux et même une course de chars à l’Antique. Six champions sont couronnés.

1797 : seconde Olympiade de la République à Paris.

1798 : le programme sportif des festivités révolutionnaires de Paris est complété par un concours de joutes, notamment. À noter le défilé des athlètes en ouverture de cette journée sportive et l’utilisation pour la première fois du système métrique en athlétisme.

1840 : Nicholas (« Nick ») Ward devient champion de boxe d'Angleterre en s'imposant face à James Burke. Burke est disqualifié sur une faute sous la pression du clan de Ward1.

1860 : début de la tournée du club de baseball new-yorkais, « Excelsior Baseball Club of Brooklyn » qui évolue à Washington et en Nouvelle-Angleterre2. Dès avant la guerre civile, les clubs new-yorkais se disputaient âprement les meilleurs joueurs. Comme le signale les auteurs américains, rien à voir ici avec les manières européennes de gentlemen.

1894 : première journée du premier championnat de Football de la Southern League anglaise. Ce championnat est créé en réaction à celui de la Football League qui ne comprend que des clubs du Nord et du centre du pays. Le Sud est en effet bien plus conservateur sur la question du professionnalisme. Aussi, contrairement à son homologue nordiste, le championnat de la Southern League est, à l’origine, exclusivement réservé aux clubs amateurs. Neuf formations disputent la Division 1 ; sept autres forment la division 2.

1922 : Charles Hoff porte le record du monde du saut à la perche à 4,12 m.

1983 : Zhu Jianhua porte le record du monde du saut en hauteur à 2,38 mètres.

1987 : Jeannie Longo, triple championne du monde de cyclisme sur piste, améliore son propre record du monde de l'heure en parcourant 44,933 km.

1988 : le coureur canadien Ben Johnson est disqualifié lors de la finale du 100 mètres des Jeux de Séoul ; son titre de champion olympique et son record du monde lui sont retirés. On a trouvé du stanozolol lors de son contrôle anti-dopage.

1988 : Janet Evans parcourt le 400 m nage libre en 4 min 03 s 85, nouveau record du monde féminin.

1992 : Diego Maradona est transféré par l’ASC de Naples au FC Séville pour 38 millions de francs.

1993 : le titre de champion de France 1993 de l'Olympique de Marseille est annulé par la Fédération française de football. Les instances du football français sacrent alors le PSG, mais les dirigeants de Canal + refusent ce titre pour des raisons commerciales, ce titre ne sera donc pas attribué. De plus, la fédération rétrograde ce club en 2e division.

2000 : Inge de Bruijn porte le record du monde et olympique féminin du 50 m nage libre à 24 secondes 13.

2000 : David Douillet devient le judoka le plus titré de l'histoire en décrochant son second titre olympique.

2000 : l'équipe bulgare d'haltérophilie est expulsée des Jeux olympiques et tous ses athlètes interdits de compétition pendant un an après la découverte de trois cas de dopage.

2013 : l'EuroBasket 2013 est remporté par l’équipe de France.

2015 : Cyclisme sur route /Championnats du monde ; victoire de la Néo-Zélandaise Linda Villumsen dans l'épreuve du contre-la-montre féminin.

Par Archimède - dans Sport
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 23:01

Il est 10h17 ce 21 septembre 2001 lorsqu'un stock de 400 tonnes de nitrate d'ammonium (destiné à la production d’engrais) explose dans le hangar 221. Tout le site AZF (AZote Fertilisants) est soufflé. La détonation était telle qu'elle équivalait à un séisme de puissance de 3,4 sur l'échelle de Richter !

AZF Toulouse accident ou attentat ?

L’explosion entendue à plus de 80 kilomètres de Toulouse tue 31 personnes, dont 21 employés sur le site, en blesse 3.000.

La déflagration creuse un cratère de 70 mètres de long, 40 mètres de largeur et 6 mètres de profondeur.

27.000 logements sont endommagés, 3.500 entreprises touchées ainsi que de nombreux bâtiments publics, dont 120 établissements scolaires. Des vitres sont soufflées jusqu’à 4 kilomètres à la ronde.

L’usine, propriété de la société Grande Paroisse, appartenant au groupe TotalFinaElf, n’est en effet située qu’à 5 km du centre-ville.

 

Ce jour-là, nous sommes dix jours après les attentats de New York ; la piste criminelle est donc dans les toutes les têtes.

Trois mois après l’explosion, la piste de l’accident est privilégiée par les experts, dans leurs conclusions présentées aux juges d’instruction.

Cette hypothèse de l’accident reste toujours privilégiée par les autorités. Cependant de nombreuses voix ont tenté de se faire entendre pour donner une autre explication de cette catastrophe : celle de l’attentat. Selon des témoignages, l'explosion a été précédée de phénomènes de diverses natures (électriques, lumineux, sonores, etc.), et accompagnée de deux « bangs ».

 

Quelques mois plus tard, une loi pour renforcer la sécurité autour des zones industrielles sera votée.

 

La théorie de l’attentat a très largement été évoquée, voici quelques articles :

Sept raisons de ne plus croire à un accident

Les 10 points que la presse n’a pas révélés

AZF : vers la piste d'un attentat le 21 septembre 2001 ?

 

 

19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 23:01

Irrité par la mainmise hitlérienne et mussolinienne sur la Mostra de Venise, née en 1932, le gouvernement français du Front Populaire décide de créer un festival du cinéma concurrent. Le lieu choisi est Cannes, sur la Côte d'Azur.

L'idée du festival en revient au ministre de l'Éducation nationale et des Beaux-Arts Jean Zay. Mais son ouverture, le 1er septembre 1939, est reportée en catastrophe du fait de l'invasion de la Pologne, le même jour.

 

C'est donc après la Seconde Guerre mondiale, six ans plus tard, le 20 septembre 1946, que la Croisette reçoit réalisateurs, stars et journalistes pour la plus grande joie des badauds.

 

Un tapis rouge accueille les invités et les vedettes à l'entrée du Palais des festivals et les photographes immortalisent la montée des « vingt-quatre marches de la gloire » avant la cérémonie d'ouverture, selon un rituel qui va rapidement devenir incontournable.

 

Le premier Grand Prix est remis à un film de René Clément qui exalte la Résistance française : La Bataille du Rail.

 

En 1951 le Festival de Cannes a lieu en mai pour se dérouler avant le Festival de Venise.

En 1955, le Grand Prix sera remplacé par la Palme d'Or.

Au fil des années, le Festival de Cannes est devenu l'un des plus grands rendez-vous du monde du cinéma notamment lors de la cérémonie d'ouverture et la montée des marches, le tapis rouge et ses vingt-quatre marches de la gloire.

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 23:01

1551 : Henri III, roi de France (Décédé le 2 août 1589).

1749 : Jean-Baptiste Joseph Delambre, astronome et mathématicien français (Décédé le 19 août 1822).

1769 : Louis Marion Jacquet, militaire du Premier Empire (Décédé le 19 juillet 1820).

1909 : Ferdinand Anton Ernst Porsche, ingénieur autrichien, fondateur-créateur de la firme automobile allemande Porsche AG. (Décédé le 27 mars 1998).

1931 : Jacques Calvet, homme d'affaires français. Il a notamment dirigé le groupe PSA Peugeot Citroën de 1983 à 1997.

1947 : Alain Lipietz, ingénieur, économiste et homme politique français (écologistes).

1951 : Marie-Anne Chazel, comédienne française.

1974 : Victoria Silvstedt, mannequin, actrice, chanteuse, présentatrice et sex-symbol suédoise.

1975 : Caroline Fourest, journaliste et essayiste française.

1979 : Noémie Lenoir, mannequin et actrice française.

17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 23:01

1180 : Avènement de Philippe II - Auguste (Voir détails)

1544 : La Suède s'allie à la France pour faire échec à la coalition du Danemark avec le Saint-Empire romain germanique.

1759 : La France abandonne son empire colonial nord-américain à la Grande-Bretagne et à l'Espagne.

1762 : Capitulation du Fort de Saint-Jean (Terre-Neuve-et-Labrador) tenu par les Français.

1794 : En France, première séparation de l'Église et de l'État instaurée de fait par le décret du 2 sansculottides an II (18 septembre 1794), qui supprime le budget de l'Église constitutionnelle. Cette première séparation prendra fin avec la signature du concordat de 1801.

1810 : Première Junte National de Chili.

1851 : Première publication du journal le New York Times.

1860 : Bataille de Castelfidardo, lors de laquelle les troupes de Cavour du royaume de Piémont-Sardaigne battent les troupes pontificales, sans intervention des troupes françaises de Rome.

1873 : Vent de panique à Wall Street suite à l’annonce de la faillite de la compagnie de chemins de fer américaine Northern Pacific Railway, pilier de son économie.

1898 : Incident franco-britannique de Fachoda. Rencontre de troupes coloniales française et anglaise, provoquant de vives tensions entre les deux puissances, chacune voulant prendre possession du Soudan.

1916 : Broussilov interrompt l'offensive russe face aux Allemands.

1916 : Les Grecs se rendent aux Allemands à Kavalla (Grèce).

1931 : Les Japonais font le siège de Moukden et occupent d'autres points stratégiques en Mandchourie.

1934 : Admission de l'Union soviétique à la Société des Nations.

1947 : Promulgation de la National Security Act aux États-Unis

1948 : Les communistes indonésiens installent un gouvernement de type soviétique à Java, avant d'être contraints au repli.

1961 : Mort dans un accident d'avion, en Rhodésie du Nord, du Norvégien Dag Hammarskjöld, secrétaire général de l'ONU.

1967 : Les États-Unis annoncent leur intention de construire un bouclier anti-missiles, afin de faire face à toute attaque de la part de la Chine.

1971 : Égyptiens et Israéliens échangent des tirs de roquettes par-dessus le canal de Suez, pour la première fois depuis le cessez-le-feu, 13 mois plus tôt.

1973 : Les deux Allemagne deviennent membres de l'ONU, ainsi que les Bahamas.

1975 : Arrestation de Patricia Hearst, la fille du milliardaire passée du côté de ses ravisseurs.

1981 : Au parlement français, la peine de mort est abolie par 369 voix contre 113. (voir détails)

1987 : Washington et Moscou parviennent à un accord de principe sur un traité concernant les armes nucléaires.

1988 : Un putsch en Birmanie remplace le président Maung Maung par le général Saw Maung.

1988 : Le général Prosper Avril prend le pouvoir à Haïti.

1989 : Six personnes sont mortes lors du passage de l'ouragan Hugo sur Porto Rico.

1997 : Courte victoire du oui (50,3%) au Pays de Galles, lors d'un référendum sur l'autonomie du pays.

1998 : Formation de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), organisme de coopération internationale dont l’objectif est de piloter la gestion internationale de l’attribution des noms de domaines et des adresses IP.

2002 : En France, Maurice Papon est libéré pour des raisons médicales par la cour d'appel de Paris. Du 8 octobre 1997 au 2 avril 1998, il avait été jugé coupable d’avoir participé à la déportation des juifs au cours de l’occupation (François Mitterrand ne tenait pas à ce procès de son vivant).

2003 : L'ouragan Isabel s'abat sur la côte est des États-Unis.

2005 : Premières élections législatives depuis 36 ans en Afghanistan.

16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 23:01

Le 17 septembre 1939, deux semaines après les armées allemandes, les armées soviétiques entrent à leur tour en Pologne.

Staline et Hitler se partagent le malheureux pays en vertu d'une clause secrète du pacte germano-soviétique signé en août 1939.

Ce pacte consistait en une attaque conjointe contre la Pologne, ainsi que le partage de son territoire entre les deux envahisseurs. Anéanti par cette attaque conjointe, le gouvernement polonais se réfugia en Roumanie où il fut interné avant d'être accueilli en France. Les derniers centres de résistance furent bientôt écrasés. Varsovie tomba le 27 septembre après 19 jours de résistance, suivie le 2 octobre par la garnison de Hel sur la Baltique et par Kock dans une ultime bataille le 5 octobre.

Le 28 septembre 1939, fut signé à Moscou un accord germano-soviétique intitulé ''Traité d'amitié et de frontière'' partageant la Pologne entre ses deux envahisseurs. La partie à l'Ouest de la rivière Bug revenant à l 'Allemagne, la partie à l'Est du Bug revenant à la Russie soviétique.

 

La Russie commença, dès octobre 1939, la déportation en masse de soldats et de civils polonais vers 150 camps d'internement de Sibérie, de l'Arctique et du Kazakhstan.

1.500.000 hommes et femmes furent ainsi déportés en cinq vagues sur un an ...

De plus, 25.700 détenus, cadres civils et militaires (dont 15.000 officiers et sous-officiers), policiers, fonctionnaires, magistrats, prêtres, et intellectuels, mains liées dans le dos, furent tués d'une balle dans la nuque sur l'ordre de Staline. Cet ordre fut contresigné par tous les membres du politburo le 5 mars 1940.

Ces massacres furent enfin reconnus par B. Elstine devant L. Walesa le 14 octobre 1992.

 

Dans la partie que s'est appropriée l'Allemagne : la zone Ouest de la Pologne fut annexée par le Reich avec la mise en œuvre d'une germanisation complète ; la partie restante fut administrée par un gouvernement général allemand (G.G.).

Sur ce territoire, les théories racistes d'Hitler furent systématiquement appliquées par H. Himmler à partir du 15 mai 1940 ; trois millions de Juifs devaient être éliminés et les Polonais transformés en une main d'œuvre de sous-hommes, privés de leur culture...

Un mouvement de déportation vers le Reich fut également mis en place.

 

Voir également :

23 août 1939 - Le pacte germano-soviétique

1er septembre 1939 - l'Allemagne envahit la Pologne

 

 

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 23:01

1098 : Hildegarde de Bingen, religieuse allemande, sainte de l'Église catholique (née le 17 septembre 1179).

1387 : Henri V, roi d'Angleterre (né le 31 août 1422).

1557 : Jacques Mauduit, compositeur français, luthiste et humaniste français (né le 21 août 1627).

1853 : Albrecht Kossel, médecin allemand, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1910 (né le 5 juillet 1927).

1901 : Louis Joxe, homme politique français (né le 6 avril 1991).

1913 : Félicien Marceau, scénariste et écrivain français (né le 7 mars 2012).

1922 : Marcel Mouloudji, chanteur et acteur français (né le 14 juin 1994).

1925 : Christian Cabrol, chirurgien et homme politique français.

1927 : Peter Falk, acteur américain (né le 23 juin 2011).

1952 : Mickey Rourke, acteur américain.

1956 : David Copperfield, illusionniste américain.

14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 23:01

Le samedi 15 septembre 1635, le flibustier Pierre Belain d'Esnambuc débarque à la Martinique et en prend possession au nom du roi Louis XIII.

D'Esnambuc amène avec lui une centaine d'habitants de l'île voisine de Saint-Christophe dont il est le gouverneur (cette île deviendra plus tard anglaise). Il construit sans attendre le fort Saint-Pierre, à l'origine de la ville du même nom. Ce faisant, d'Esnambuc se conforme à la volonté du cardinal de Richelieu d'occuper et de coloniser les îles des Antilles. L'un de ses lieutenants, la même année, occupe l'île voisine de la Guadeloupe.

 

Les deux îles font l'objet d'une mise en exploitation par la Compagnie des îles d'Amérique. Il s'agit d'une « compagnie à charte » ou compagnie privée qui a reçu du roi, en février 1635, différents privilèges fiscaux à charge de coloniser les îles en question (et de christianiser ses habitants).

 

L'objectif du roi et de son principal ministre, le cardinal Richelieu, est avant tout d'approvisionner la métropole en sucre, une denrée de luxe traditionnellement achetée dans les pays musulmans et qui occasionne d'importantes sorties de métaux précieux. Selon la doctrine mercantiliste de l'époque, ces sorties de numéraire sont le principal facteur d'appauvrissement de l'État.

 

La Compagnie organise la venue d'esclaves noirs du Sénégal, de Guinée et d'Angola, en vue de cultiver la canne à sucre. Les plantations, généralement d'une centaine d'hectares, sont confiées à des officiers et aristocrates avides d'aventures.

 

En 1946, la Martinique deviendra un département français d'outremer puis une région mono-départementale française. Elle sera dotée d'une Collectivité Territoriale Unique à partir de Décembre 2015.

13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 23:01

1523 : Adrien VI, pape (né le 2 mars 1459).

1712 : Jean-Dominique Cassini, astronome français (né le 8 juin 1625).

1852 : Arthur Wellesley de Wellington, militaire et homme politique britannique, vainqueur de Napoléon à Waterloo (né le 30 avril 1769).

1901 : William McKinley, Président des États-Unis (né le 29 janvier 1843).

1982 : Grace Kelly, actrice américaine, puis princesse de Monaco (née le 12 novembre 1929).

1984 : Janet Gaynor, actrice américaine (née le 6 octobre 1906).

12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 23:01

490 av. J.-C. : Bataille de Marathon

  335 : Consécration de la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem

1077 : Consécration de l'abbaye aux Hommes fondée à Caen par le duc de Normandie Guillaume le Conquérant

1195 : Bataille de la Mozgawa, en Pologne, opposant l’armée de Petite-Pologne formée des partisans du jeune duc Lech le Blanc, soutenue par des troupes russes du prince Roman de Halicz et celle de Grande-Pologne du duc Mieszko III le Vieux et de ses alliés silésiens.

1515 : Premier jour de la bataille de Marignan entre François Ier et les Suisses

1521 : Les troupes espagnoles d'Hernán Cortés s'emparent de la capitale aztèque Tenochtitlan

1598 : Couronnement de Philippe III d'Espagne

1647 : Le mathématicien et physicien italien Evangelista Torricelli met au point le premier baromètre

1745 : François Ier du Saint-Empire est couronné empereur d'Allemagne à Francfort

1759 : Bataille des plaines d'Abraham, les Britanniques battent les Français près de la ville de Québec lors de la guerre de Sept Ans

1788 : Le Danemark envahit la Suède

1791 : Rattachement d'Avignon et du Comtat Venaissin à la France

1825 : Le tsar russe Alexandre Ier abdique

1882 : L'armée britannique bat les Égyptiens à Tel-el-Kebir

1901 : En France, décret-loi instituant l'immatriculation des véhicules roulant à plus de 30 km/h

1914 : Fin de la première Bataille de la Marne.

1916 : Le général Joffre, qui a toujours un œil sur Verdun , demande à Pétain et à Nivelle, de préparer sur la rive droite la reprise des forts de Vaux et de Douaumont.

1922 : Record du monde de chaleur pour El Azizia en Libye avec 58°C à l'ombre

1923 : Coup d'état de Primo de Rivera en Espagne

1931 : À Murcie (Espagne), alternative de José González López dit « Carnicerito de Méjico », matador mexicain.

1943 : Tchang Kaï-chek devient président de la République de Chine

Débarquement en Corse des Alliés.

1955 : L'URSS reconnaît la RFA

1962 : Les États-Unis mettent en garde Moscou contre l'installation d'armes offensives à Cuba.

1968 : L'Albanie se retire du pacte de Varsovie.

11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 23:01

La première bataille de la Marne marque l'arrêt de la progression des troupes allemandes. Les Français, menés par le maréchal Joffre, l'emportent face à une armée allemande épuisée qui décide de battre en retraite dès le 11 septembre.

Après des semaines de débâcle, la bataille de la Marne est la première offensive réussie des troupes françaises et britanniques sur l'envahisseur allemand. Sur 240 kilomètres, de Meaux à Verdun, les soldats vont se livrer un combat sans merci durant sept jours et six nuits, du 6 au 12 septembre 1914.

Les vignobles de Champagne ont été des alliés inattendus dans la victoire : de nombreux soldats allemands faits prisonniers ont été retrouvés ivres !

 

Un bilan terrible

L'Allemagne avait engagé 900.000 hommes (51 divisions) ; la France (64 divisions) et le Royaume-uni (6 divisions) 1.082.000 hommes.

La bataille de la Marne s’achève donc par  la première victoire des Alliés au prix de  pertes humaines considérables :

    Français : 105.000 morts, 122.000 blessés

    Britannique : 7.000 morts, 30.000 blessés

    Allemands : 83.000 morts, 173.000 blessés

 

Communiqué de JOFFRE au Ministère de la Guerre, le 13 septembre 1914 :

« Notre victoire s'affirme de plus en plus complète. Partout l'ennemi est en retraite. Partout les Allemands abandonnent des prisonniers, des blessés, du matériel. Après les efforts héroïques dépensés par nos troupes pendant cette lutte formidable qui a duré du 5 au 12 septembre, toutes nos armées surexcitées par le succès exécutent une poursuite sans exemple par son extension... Le gouvernement de la République peut être fier de l'armée qu'il a préparée. »

 

Relire aussi : 6 septembre 1914 - Première bataille de la marne

 

 

10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 23:01

1476 : Louise de Savoie princesse de la Maison ducale de Savoie (Décédée le 22 septembre 1531).

1524 : Pierre de Ronsard, poète français (Décédé le 28 décembre 1585).

1611 : Turenne, maréchal de France, maréchal général des camps et armées du roi (Décédé le 27 juillet 1675).

1917 : Ferdinand Marcos, Président des Philippines de 1966 à 1986 (Décédé le 28 septembre 1989).

1921 : Michel Jobert, homme politique français. Il fut notamment ministre des Affaires étrangères du 2 avril 1973 au 27 mai 1974 (Décédé le 25 mai 2002).

1935 : Jacques Gaillot, évêque français.

1937 : Paola Ruffo di Calabria, reine de Belgique.

1940 : Brian De Palma, cinéaste américain.

1945 : Franz Beckenbauer, footballeur allemand.

9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 23:01

Le samedi 10 septembre 1898, une vieille dame de 61 ans est assassinée sur le quai du Mont-Blanc, au bord du lac Léman à Genève, par un anarchiste italien.

Il s'agit d'Élisabeth de Wittelsbach, épouse de François-Joseph 1er de Habsbourg, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, surnommée « Sissi ».

En arrivant à Genève le 9 septembre 1898, l’impératrice Élizabeth d’Autriche, vit ses derniers instants. Ses ultimes années ont été marquées par de nombreux décès (son cousin Louis II de Bavière, son père le duc Max, sa mère la duchesse Ludovica de Bavière, son fils unique l’archiduc Rodolphe à Mayerling). Élisabeth est plongée dans la douleur et la mélancolie. Elle décide de ne plus porter que le deuil (en noir) et n’ayant plus de liens avec la cour de Vienne (sa fille Valérie s’est mariée en 1890), accentue ses voyages à travers l’Europe.

 

En cette fin d’été, Sissi arrive en Suisse. Accompagnée d’une suite réduite, elle s’installe, comme d’habitude, à l’hôtel Beau-Rivage, sous un pseudonyme. Un séjour où elle doit retrouver son amie, la baronne de Rothschild.

 

Le 10 septembre, à 13h30, l’impératrice sort de l’hôtel, la comtesse Irma Sztaray. Elles se rendent à pied à l’embarcadère, où le bateau « Genève » les attend à 13h40 pour une croisière lacustre.

À mi-chemin, face à l’hôtel de la Paix et au bas de la rue des Alpes, Luigi Lucheni surgit et frappe l’impératrice en plein cœur avec un stylet très fin.

La chute d’Élizabeth est amortie par sa longue chevelure. Immédiatement, on pense à un vol de montre d’autant que Sissi fait encore quelques pas pour atteindre le « Genève », qui largue les amarres. Sur le bateau, elle fait un malaise et on découvre trois petites taches de sang. L’embarcation manœuvre et fait un retour en arrière. Sissi est déposée sur un brancard rudimentaire. Il y a beaucoup de sang. Sa dame de compagnie révèle alors sa véritable identité. Ramenée dans ses appartements, Sissi décède à 14h40.

 

Le meurtrier, Luigi Lucheni, est un anarchiste italien de 25 ans. Il voulait à tout prix tuer un prince européen. Il envisageait au départ d'assassiner le duc d’Orléans mais celui-ci a changé son emploi du temps. Un journal de la ville commet alors l'imprudence de briser l'incognito de l'impératrice... Il avait trouvé sa nouvelle cible !

8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 23:01

Le jeudi 9 septembre 1943, suite à la capitulation de l'Italie la veille, les Corses se soulèvent. Les insurgés, épaulés progressivement par des troupes venues d'Afrique du Nord, mèneront des combats contre les troupes allemandes jusqu'au 4 octobre.

La Corse, qui appartenait à la zone libre, avait été envahie, le 11 novembre 1942, par les Allemands et les Italiens (opération Attila) à la suite du débarquement allié en Afrique du Nord.

80.000 soldats Italiens occupent la Corse le 11 novembre, auxquels viendront s'ajouter (à partir de juin 1943), 14.000 Allemands de la brigade SS Reichsführer (soit presque un occupant pour deux habitants, l'île comptant environ 200 000 habitants).

La Résistance, qui existait déjà à l’état embryonnaire commença alors à s’étoffer.

 

Le 10 juillet 1943, les Alliés débarquent en Sicile (opération Husky) et Mussolini est destitué deux semaines plus tard.

Le 3 septembre 1943, un armistice, rendu public le 8, est signé entre l'Italie et les Anglo-Américains.

Dès le 4 septembre, la Résistance corse est mise en alerte par un message radio qui lui apprend l'imminence d'un débarquement.

Le soir du 8, le général italien Magli reçoit deux ultimatums : l'un du commandement allemand qui exige le désarmement des forces italiennes, l'autre de Paul Colonna d'Istria qui réclame une prise de position sans équivoque pour ou contre la Résistance corse. Le premier est rejeté, le second accepté avec des réticences qui expliquent que les troupes italiennes ne sont vraiment engagées contre les Allemands qu'une quinzaine de jours plus tard.

Le 9 septembre 1943, Ajaccio se soulève massivement contre l'occupant nazi et devient ainsi la première ville française libérée de la domination allemande.

 

La Corse sera alors le premier département français libéré.

La libération de la Corse fut combinée par la Résistance intérieure corse, appuyée par des troupes débarquées du sous-marin Casabianca, échappé au sabordage de la flotte de Toulon pour rejoindre les Français libres.

Libérée grâce à l’action des patriotes et des Forces Françaises Libres, l'île deviendra une base pour la poursuite des opérations en Italie puis pour le débarquement en Provence en août 1944.

 

La libération de la Corse aura coûté la vie à plus de deux mille deux cents personnes :

- 87 militaires venus d'Alger,

- 172 patriotes corses

- 200 victimes des bombardements dont 170 à Bastia,

- 637 Italiens, un millier d'Allemands,

- 137 victimes du torpillage du «Général-Bonaparte », le 19 mai 1943, entre Ajaccio et Nice) ;

 

Il faut compter presque autant de blessés (240 militaires venus d'Alger, 300 patriotes, 300 par les bombardements, 600 Italiens, 500 Allemands).

 

Charles De Gaulle évalue immédiatement l’ampleur du symbole et la portée politique de l’évènement.

Visitant Bastia dévastée par de  violents bombardements puis Ajaccio le 8 octobre, il déclare lors de son premier grand discours en métropole :

« La Corse a la fortune et l’honneur d’être le premier morceau libéré de la France. Ce qu’elle fait éclater de ses sentiments et de sa volonté, à la lumière de sa libération, démontre ce que sont les sentiments et la volonté de la nation toute entière. (…) Les patriotes corses groupés dans le Front National auraient pu attendre que la victoire des armes réglât heureusement leur destin. Mais ils voulaient eux-mêmes êtres des vainqueurs. » .

Le même jour devant les correspondants de guerre américains, anglais et français le chef de la France Libre ajoute :

« L’exemple de la Corse concourra à galvaniser l’action des patriotes de France. L’écroulement de l’autorité de Vichy et l’établissement de la nouvelle administration se sont faits ici sans le moindre désordre. »

 

Relire également :

27 novembre 1942 - La flotte française se saborde à Toulon

25 juillet 1943 - Mussolini renversé

 

7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 23:01

Le samedi 8 septembre 1951, les représentants du Japon signent le traité de San Francisco avec ceux des États-Unis et de 47 nations alliées de la Seconde Guerre mondiale.

L'Inde, la Birmanie et la Chine nationaliste, absentes ce jour, signeront à leur tour un traité de paix avec le Japon dans les mois suivants.

L'URSS et la Chine populaire ne signent pas ce traité de paix.

Par ce traité de paix, qui est l'aboutissement de la capitulation signée 6 ans plus tôt, le Japon reconnaît l'indépendance de la Corée et renonce à toute revendication sur ses ancienns possessions des îles Kouriles et Sakhaline, devenues soviétiques, ainsi que sur Taiwan (Formose) et ses archipels du Pacifique, passés sous tutelle étasunienne. Il renonce à toute intervention militaire extérieure et se voit seulement autorisé à constituer une « force d'auto-défense » non-nucléaire.

 

Soucieux de transformer l'archipel en base avancée face aux pays communistes, URSS et Chine populaire, les États-Unis conservent sur place d'importantes bases militaires, notamment à Okinawa.

 

À l'entrée en vigueur du traité, le 28 avril 1952, le Japon peut enfin recouvrer son indépendance politique et se libérer de la tutelle américaine. La reconstruction étant à peu près achevée, le pays entre dès lors dans une phase d'expansion accélérée qui va le hisser parmi les plus riches pays de la planète.

 

Relire aussi : 2 septembre 1945 - Fin de la Seconde Guerre mondiale

6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 23:01

Le siège de Dunkerque eut lieu du 7 septembre au 11 octobre 1646 pendant la guerre de Trente Ans (série de conflits armés qui a déchiré l’Europe de 1618 à 1648). Dunkerque est alors espagnole depuis 1559.

 

En 1646, lorsque Louis II de Bourbon-Condé, duc d'Enghien, dit « le Grand Condé », se retrouve seul aux commandes de l'armée des Flandres, il envisage une action brillante : le siège de Dunkerque.

Il commence par isoler complètement la ville en prenant Furnes le 7 septembre et les forts qui commandent les canaux alentour, sur lesquels il jette des ponts pour assurer ses communications. Après avoir tracé ses lignes de circonvolution en quelques jours, il remblaie les écluses que les Dunkerquois avaient ouvertes pour inonder les plaines.

 

L’armée de siège compte 3.000 fantassins polonais, 2.000 cosaques Ukrainiens commandés par Bogdan Khmelnitski, dépêchés en France par leur reine Marie de Mantoue qu'Anne d'Autriche et Mazarin ont mariée l'hiver dernier au vieux roi de Pologne, Ladislas IV.

C’est la première fois que les Polonais viennent servir la France ; c’est le point de départ de la longue fraternité militaire des deux peuples.

 

L’amiral Tromp est là, comme à Mardyck, malgré les coups de vent d’équinoxe, pour fermer la mer aux assiégés, avec 10 vaisseaux hollandais, auxquels se joignent 15 frégates normandes et picardes. Les Espagnols ne tentent rien de sérieux pour conserver la première ville maritime de Flandre, si ce n’est de solliciter l’assistance du parlement d'Angleterre.

Comme les Espagnols n'obtiennent pas le soutien des Anglais qui ne souhaitent pas rompre leurs relations avec la France, les portes de Dunkerque s'ouvrent le 11 octobre 1646.

 

Ce siège est sans doute la plus belle des actions militaires du prince de Condé.

 

Louis II, prince de Condé, duc de Bourbon, duc d'Enghien, duc de Montmorency, duc de Châteauroux, duc de Bellegarde, duc de Fronsac, gouverneur du Berry, comte de Sancerre (1646-1686), comte de Charolais (à partir de 1684), pair de France, premier prince du sang.

6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 07:01

1032 : Décès de Rodolphe III, dernier roi de Bourgogne, mort sans postérité, c'est le début de la succession de Bourgogne.

1181 : Couronnement du pape Lucius III.

1522 : Retour du dernier bateau, le Victoria, commandé par Sebastian Del Cano, de l'expédition de Ferdinand Magellan au Portugal.

1620 : Départ du bateau le Mayflower du port de Plymouth à destination du Nouveau Monde.

1689 : Traité de Nertchinsk consacrant la victoire des Chinois sur les armées russes.

1808 : Murat succède à Joseph Bonaparte sur le trône de Naples.

1812 : Bataille de la Moskova.

1813 : Bataille de Dennewitz.

1839 : Découverte de Ahe en Polynésie française par Charles Wilkes.

1901 : L'anarchiste Leon Czolgosz tue le président américain William McKinley.

1914 : Couronnement du pape Benoît XV.

1914 : Première bataille de la Marne, les Français contiennent l'avancée allemande (6 au 13 septembre).

1938 : En Allemagne, les Témoins de Jéhovah refusent dans leur grande majorité une abjuration de leur foi, proposée par les SS, ils resteront internés.

1940 : Prise de pouvoir en Roumanie par Ion Antonescu après l'abdication du roi Carol.

1945 : Yo Unhyŏng (en anglais : Lyuh Woon-Hyung) proclame la République populaire en Corée dans la zone occupée par l'Union soviétique.

1948 : Succession de la reine Wilhelmine par la reine Juliana sur le trône des Pays-Bas.

1954 : Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est (OTASE) : États-Unis, France, Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Pakistan, Thaïlande.

1967 : Voyage de Charles de Gaulle en Pologne - « l'Europe de l'Atlantique à l'Oural » - jusqu'au 12 septembre.

1968 : Indépendance du Swaziland (Ngwane), pays d'Afrique.

1972 : Assassinat le 5 septembre de 2 athlètes israéliens aux Jeux olympiques d'été puis de 9 autres le lendemain 6 septembre (soit 11 au total) par un commando palestinien.

1973 : Rick DeMont devient recordman du monde de 400 m en natation.

1974 : Accord sur l'indépendance du Mozambique.

1975 : Séisme en Turquie faisant environ 3.000 morts.

1984 : Le Parti communiste français quitte l'union de la gauche.

1986 : Un commando terroriste ouvre le feu sur les fidèles dans une synagogue d'Ankara, tuant 21 personnes.

1988 : Une inondation au Bangladesh provoque 1.000 morts et 28 millions de sans-abri.

Décollage du lanceur Longue Marche 4, de Taiyuan, visant à mettre en orbite le 1er satellite météorologique chinois : Feng Yun 1.

1990 : En France, la chasse à l'ours est interdite dans les Pyrénées.

1991 : La ville de Leningrad redevient Saint-Pétersbourg par référendum (la région, ou oblast en russe, de Leningrad conserve son nom).

Reconnaissance par l'URSS de l'indépendance des Pays baltes.

1994 : Owen Arthur devient Premier ministre de Barbade.

1998 : Edward Fenech Adami devient Premier ministre de Malte.

4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 23:01

Après un an passé à institutionnaliser la « Terreur blanche »  et à tenter de forcer la marche du pays vers l’Ancien Régime, la « Chambre introuvable » est dissoute par Louis XVIII.

Plus royaliste que le roi, cette chambre a prôné l’exécution ou l’exil des « traîtres » des Cent Jours, muselé la presse et surtout créé des tribunaux spéciaux : les Cours Prévôtales.

Plus modéré et épaulé le Duc de Richelieu et Decazes, Louis XVIII mise sur l’élection d’une chambre plus modérée susceptible de ramener la sérénité en France.

 

Aujourd'hui encore, le terme de « Chambre introuvable » est utilisé pour désigner une chambre basse, ou même un parlement, où les partisans du gouvernement ont une majorité écrasante, se montrant parfois même plus extrémiste dans ses choix que le gouvernement.

 

Relire aussi : 22 août 1815 - Élection de la « Chambre introuvable »

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire