Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 23:01

1619 : Jean-Baptiste Colbert

Jean-Baptiste Colbert est né le 29 août 1619 à Reims

Fils d'un marchand drapier de Reims, Jean-Baptiste Colbert débute comme commis aux bureaux de la Guerre, sous l'autorité du ministre Le Tellier, dans le gouvernement du cardinal Mazarin. Celui-ci ne tarde pas à le remarquer et lui confie la gestion de son immense fortune. C'est sur Colbert qu'il s'appuie aussi lorsque les troubles de la Fronde l'obligent à s'exiler. À sa mort, le 9 mars 1661, le cardinal le recommande spécialement au jeune roi Louis XIV. Contrôleur général des finances à partir de 1665, Colbert va donner sa pleine mesure en servant le roi jusqu'à sa mort tout en se gardant de se mettre en avant. Comblé de faveurs, il gère avec rigueur les finances du royaume.

Jean-Baptiste Colbert est décédé le 6 septembre 1683 à Paris.

 

1780 : Jean-Auguste-Dominique Ingres

Jean-Auguste-Dominique Ingres, né le 29 août 1780 à Montauban.

Ingres était un peintre néo-classique né le 29 août 1780. Né d'un père peintre et sculpteur, il fut formé à l'académie de Toulouse et s'engagea rapidement dans un style fait d'harmonies de lignes et de couleurs.

Il réalisa des nus, portraits, dessins, compositions historiques et s'installa à Rome en 1806. Il réalisa de nombreux tableaux mettant en scène son épouse, dont le plus connu est « Le Bain Turc ».

Il était partagé entre sa passion pour le dessin et celle pour le violon (d'où l'expression : « violon d'Ingres »).

Opportuniste, il traverse sans encombre deux monarchies, deux empires, deux républiques et trois révolutions.

A la fin de sa vie, il fit partie du Sénat Impérial à Paris.

Il décéda en 1867 à Paris.

 

1871 : Albert Lebrun

Albert Lebrun est né le 29 août 1871 à Mercy-le-Haut (Meurthe-et-Moselle).

Fils d'un agriculteur maire de son petit village, Albert Lebrun, remarqué par son instituteur, part faire ses études au lycée de Nancy. Brillant élève, il récolte de nombreux prix et entre à l'École polytechnique (Promotion X 1890), dont il sort premier, avant d'entrer au corps des Mines et de sortir également premier de l'École des mines en 1896.

Il s'initie à tous les rouages de l'État : chambre des députés (1900), ministre des Colonies (1911-1914), président du Sénat (1931). Il est ensuite sénateur de 1920 à 1932.

Puis il accédera à la « fonction suprême » : le 10 mai 1932, après l'assassinat de Paul Doumer, il est élu président de la République, et réélu le 5 avril 1939.

L’Armistice et l'instauration du gouvernement de Vichy (1940) entraînent son retrait de la présidence de la République. Arrêté par l'occupant, il est envoyé en déportation (1944-45).

Il meurt à Paris en 1950.

 

1920 : Charlie Parker

Charles Christopher Parker dit « Charlie Parker Jr », est né le 29 août 1920 à Kansas City.

Fils unique de Charlie Parker Senior, pianiste et danseur itinérant, puis steward dans les chemins de fer, et d'Addie Parker, amérindienne d'ascendance Choctaw, le jeune Charlie chante dans la chorale de son école, puis se passionne pour le jazz (Kansas City étant à l’époque la « capitale » du Jazz).

Dès 11 ans, Parker commence à jouer du saxophone pour intégrer l'orchestre de son école à l'âge de 14 ans.

Avec Louis Armstrong et Duke Ellington il est l'un des musiciens les plus importants et influents de l'histoire du jazz.

Décédé le 12 mars 1955 à New York.

 

1949 : Igor et Grichka Bogdanoff

Igor et Grichka Bogdanoff sont des frères jumeaux français d'origines russe et autrichienne, nés au château de Saint-Lary (Gers).

Ils sont présentateurs et producteurs de télévision et essayistes. Ils se sont fait connaitre dans les domaines de la science-fiction, de la cosmologie, et de la vulgarisation scientifique.

 

1958 : Michael Jackson, chanteur américain

Michael Joseph Jackson est né le 29 août 1958 à Gary (Indiana) est un chanteur, danseur-chorégraphe, auteur-compositeur-interprète acteur et réalisateur américain.

Septième d'une famille de neuf enfants, il chante avec ses frères dès l'âge de six ans et débute une carrière professionnelle à l'âge de onze ans au sein des Jackson Five, groupe formé avec ses frères aînés.

Tout en restant membre du groupe, il entame en 1971 une carrière solo. Ses sept albums solo parus de son vivant figurent parmi les plus vendus au monde : Off the Wall (1979), Thriller (1982), Bad (1987), Dangerous (1991), HIStory (1995) Blood on the Dance Floor (1997) et Invincible (2001). Il est décédé le 25 juin 2009 à Los Angeles (Californie).

 

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 23:01

La Principauté du Monténégro a existé 1852 à 1910. Le 28 août 1910, la Principauté a été proclamée royaume de Monténégro par Nikola Ier Petrović-Njegoš, qui est devenu roi.

 Nikola Ier Petrović-Njegoš royaume du Monténégro

En 1912 le Monténégro participe à la guerre des Balkans contre l'empire ottoman et en 1913 gagne des terres comme le Sandzak et Pec, accordées par le traité de Bucarest.

 

Première guerre mondiale

Le Monténégro fut occupé du 15 janvier 1916 à octobre 1918 par les troupes austro-hongroises.

Après la guerre, alors que les troupes serbes stationnaient au Monténégro, une nouvelle assemblée se constitua. Le roi, toujours en exil en France, fut démis de ses fonctions, interdit de retour et l'assemblée, lors d'un vote très contesté, décida d'unifier le Monténégro à la Serbie le 13 novembre 1918.

Le Monténégro devint ainsi un territoire du Royaume de Serbie le 28 novembre 1918, juste avant la proclamation du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes (le 1er décembre) devenu en 1929 le Royaume de Yougoslavie.

 

Seconde guerre mondiale

Après l'invasion de la Yougoslavie, l'Italie occupe le Monténégro et crée un nouveau « Royaume », qui n'est dans les faits qu'un protectorat militaire, administré à partir de 1943 par l'Allemagne nazie. Le régime disparaît fin 1944 avec la retraite des derniers soldats allemands du Monténégro.

 

Après guerre

La République socialiste du Monténégro constitua une des républiques fédérées de la République fédérale populaire de Yougoslavie communiste. En 1963 sous Tito, de la République fédérale socialiste de Yougoslavie.

Sous le régime de Milošević et suite à l'effondrement de l'ex-Yougoslavie, le Monténégro fut l'une des deux républiques constitutives de la troisième Yougoslavie.

Le parlement du Monténégro a officiellement proclamé l'indépendance du pays dans la soirée du 3 juin 2006, celle-ci entrant immédiatement en application.


Repost 0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 23:08

-

L'explosion du volcan Krakatoa, le 27 août 1883, est entendue jusqu'à 5.000 kilomètres. Avec celle de Santorin dans l'Antiquité, c'est l'une des plus grandes explosions volcaniques de l'histoire.

Le volcan est complètement volatilisé, les poussières se retrouvent satellisées à plus de 70 kilomètres dans l'atmosphère, tandis que l'effondrement du cratère entraîne un gigantesque raz-de-marée provoquant la mort de 36.000 personnes.

http://img.over-blog.com/169x176/3/02/18/95/actu-8/Actu-9/Actu-10/actu-13/Dossier-16/Dossier-23/Krakatau-pre_eruption.jpg http://img.over-blog.com/168x176/3/02/18/95/actu-8/Actu-9/Actu-10/actu-13/Dossier-16/Dossier-23/Krakatau-post_eruption.jpg

Présentation du Krakatoa

Le volcan Krakatoa (ou Krakatau, « mont silencieux ») est situé entre les îles indonésiennes de Java et de Sumatra. À l’origine les îles de Krakatau étaient composées des îles de Rakata (où le volcan entrera en éruption), de Verlaten (Sertung) et Lang (Rakata Kecil).

 

Entre le 20 avril et le 10 mai 1833, de nombreux séismes de faible intensité affectent ce petit archipel. L'activité sismique s'amplifie ensuite jusqu'au 19 mai. A 10 heures le 20 mai, le volcan Perboewatan émet un panache montant à 6.000.

Dans les trois mois qui suivirent le volcan conserva une activité permanente.

Cependant, situé à 40 km des côtes les plus proches, l'activité du volcan n'inquiète pas particulièrement les populations locales.

Le volcan était même considéré comme un « nouveau phare » aux yeux des capitaines de bateaux. Ces derniers regrettaient juste que la retombée des cendres les obligeait à nettoyer souvent leurs navires !

Les explosions du 26 et 27 août 1883

L’activité du volcan du Krakatoa s’est intensifiée jusqu’à atteindre son paroxysme à la fin du mois d’août. Le 26 août à 13h06, l’île est secouée par une éruption volcanique d’une rare violence.

Une première explosion puissante a projeté dans l’atmosphère plus de 20 km³ de roches. Cette chute a formé un gigantesque trou au fond de la mer, où s’est engouffré des millions de litres d’eau. Une deuxième explosion encore plus forte retentie à 14h00. Celle-ci a été entendue à une cinquantaine de kilomètres de Krakatoa, suivi d’une série d’explosions et de projections de cendres. Dans un rayon de 160 kilomètres autour du volcan, le ciel s’est obscurci, plongeant la région dans une nuit noire.

C’est le 27 août que le bruit le plus puissant a été entendu. Son bruit a été entendu sur un douzième de la surface de la planète.

De mémoire d’homme, on n’avait jamais entendu un bruit aussi puissant.

La détonation du volcan du Krakatoa fut entendue aux Philippines, aux Indes néerlandaises jusqu’en Australie et aux Etats-Unis (à San Francisco). Cela signifie que le bruit à été entendu jusqu’à 5.000 km du Krakatoa. L’onde de choc et ses répliques ont fait trois fois le tour de la Terre.

L’explosion du volcan a déclenché un gigantesque tsunami.

Avec des vagues atteignant quarante mètres de haut, le tsunami du Krakatoa a parcouru des milliers de kilomètre, balayant les côtes de Java et de Sumatra. La vague a été ressentie aussi dans la Manche, à 18.000 km du volcan.

 

 

Repost 0
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 23:02

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est le texte qui marque l’apogée de l’idéologie de la révolution française. Il concentre en quelques lignes toutes les principales revendications d’un peuple en lutte contre le régime auquel il est soumis.

Ce texte représente aussi une des premières pierres du droit constitutionnel moderne, basé essentiellement sur la description des libertés que l’homme doit pouvoir faire valoir à l’encontre de l’Etat.

Le texte a été voté article par article du 20 au 26 août 1789 par l'Assemblée constituante.

La discussion s'interrompt le 26 août après l'adoption de l'article 17 relatif au droit de propriété, afin de laisser la place à la discussion des articles de la Constitution elle-même.

 

Le roi, qui s'oppose de toutes les façons possibles à l'Assemblée nationale, se résout à ratifier la Déclaration le 5 octobre, sous la pression de la foule accourue de Paris à Versailles et sur les instances de La Fayette.

 

On distingue 4 parties principales dans la Déclaration

Le préambule pose les fondements, les buts, les limites et la justification du texte.

Suivent les articles 1 à 4 : ceux-ci concernent des préoccupations politiques et démocratiques. Ils énoncent les grands principes organiques nécessaires à la survie d’un ordre démocratique.

Les articles 5 à 9 forment ensemble une sorte de petit code légal. C’est la loi qui est au centre des préoccupations de ce passage.

La fin de la Déclaration, soit les articles 10 à 17, énonce toute une série de droits constitutionnels. Ces articles ont donné naissance au droit public moderne.

 

Une déclaration d'application universelle

La Déclaration de 1789 a inspiré, au XIXe siècle, un grand nombre de textes similaires dans de nombreux pays d’Europe et d’Amérique latine.

La Déclaration universelle des droits de l'homme est adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948 à Paris au Palais de Chaillot.

L’esprit est également présent dans la Convention européenne des droits de l'Homme signée à Rome le 4 novembre 1950.

Ce texte est également le préambule de la Constitution française ; la valeur constitutionnelle de la Déclaration est réaffirmée par le Conseil constitutionnel depuis 1971.

 

Lire aussi :

Texte de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789

10 décembre - Journée internationale des droits de l'homme

 

Repost 0
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 23:01

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

 

En conséquence, l'Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Etre suprême, les droits suivants de l'Homme et du Citoyen.

 

Article 1er :

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Article 2 :

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.

Article 3 :

Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Article 4 :

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Article 5 :

La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.

Article 6 :

La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Article 7 :

Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l'instant : il se rend coupable par la résistance.

Article 8 :

La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Article 9 :

Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 10 :

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.

Article 11 :

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Article 12 :

La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Article 13 :

Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Article 14 :

Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Article 15 :

La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Article 16 :

Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.

Article 17 :

La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.

 http://vdrpat.files.wordpress.com/2011/11/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-jean-jacques-francois-le-barbier1.jpg?w=600

Lire aussi la présentation : Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen

Repost 0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 23:02

Le prénom Louis

D'origine germanique dérivé de Ludwig « Holdwig » ; de « hlod », (illustre, célèbre) et « wig », (combattant).

Au fil des siècles et des monarchies, le prénom est passé de Hlodowig à Louis.

(Latinisé en Clodovicus, a donné Clovis et Ludovic.)

 bonne-fete-louis

Le 25 août, on honore le roi de France Louis IX. Aimé de son peuple pour sa générosité et sa charité envers les pauvres, saint Louis participa à la fondation d'hôpitaux et de monastères, de la Sorbonne et de la cathédrale Notre-Dame.

 

Louis IX est le seul roi de France qui ait été jugé digne d'une canonisation.

Il avait établi une paix durable avec la dynastie anglaise des Plantagenêt, et ramène la sérénité dans le Midi toulousain meurtri par la croisade contre les Albigeois. Il avait organisé lui-même les 2 dernières croisades en Terre sainte, la 7e à Damiette (en Égypte), et la 8e à Tunis.

C'est là qu'il meurt du typhus le 25 août 1270.

Considéré comme un saint de son vivant, Louis IX fait l'objet d'une vénération dès sa mort.

Des miracles sont réputés avoir lieu sur le passage de sa dépouille et un service d'ordre doit être mis en place près de son tombeau pour canaliser la foule.

Après vingt-sept années d'enquêtes et dans l'espoir d'amadouer le roi de France Philippe IV le Bel, petit-fils de Louis IX, le pape Boniface VIII annonce la canonisation de Louis IX sous le nom de saint Louis de France.

 

Lire aussi : Louis IX - Saint Louis

 

Repost 0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 23:01

Louis IX est né à Poissy en 1214, l'année de la bataille de Bouvines, remportée par son grand-père Philippe Auguste. Il était l’ainé des 5 fils de Louis VIII (1187-1226), dit Louis le Lion, et de Blanche de Castille (1188-1252). Il fut le neuvième roi de la dynastie des Capétiens directs.

http://www.histoire-en-ligne.com/IMG/jpg/doc-228.jpg
 

Louis IX n'avait que douze ans quand, à la mort de son père, il est sacré roi le 29 novembre 1226 à Reims.

Sa mère, Blanche de Castille, assura une régence énergique jusqu'en 1235 en alliant fermeté et diplomatie. Elle brisa notamment les tentatives de révolte des grands seigneurs, dont Thibaud de Champagne.

Louis IX passait pour être très pieux : il écoutait deux messes tous les matins, récitait de nombreuses prières, s'agenouillait 50 fois avant de se coucher et s'imposait de dures pénitences.

Il a aussi organisé 2 croisades qui lui ont permis de gagner le respect et la considération du Pape.

Il avait la réputation de guérir les écrouelles et d'être charitable envers les pauvres : il a marqué son temps par sa grande dévotion à la souffrance qui atteignait les plus pauvres et les malades, entre autres les lépreux.

Il fonde divers hospices, dont celui des Quinze-Vingt à Paris, conçu initialement pour accueillir 300 aveugles.

 

25 août 1248 : Louis IX (futur Saint Louis) s'embarque pour la croisade

En 1244, Louis IX tombe gravement malade de la dysenterie et fait le vœu de partir en croisade au cas où il guérirait. Rétabli, il prépare son départ vers les royaumes chrétiens d'Orient en difficulté.

Le 25 août 1248, il s'embarque à Aigues-Mortes pour une septième croisade avec sa femme Marguerite de Provence. Avant de partir, le roi a confié le gouvernement à sa mère Blanche de Castille.

La croisade, souhaitée par le pape Innocent IV, fait suite à la reprise de Jérusalem par le sultan d'Égypte en août 1244 et à la défaite des Francs de Palestine, menacés d'anéantissement.

 

Louis IX, accompagné de plus de 20.000 hommes et des plus grands seigneurs de France (Raymond VII de Toulouse ; Pierre Mauclerc, comte de Bretagne ; Hugues de Lusignan, comte de la Marche ; Guillaume de Dampierre, comte de Flandre,...), atteint le delta du Nil et s'empare de Damiette...

Plus au sud, devant la forteresse d'el-Mansourah (le Champ de la victoire en arabe), qui barre la route du Caire, le roi bat l'armée du sultan, composée de mercenaires appelés mamelouks. Mais la situation va se retourner tragiquement...

 Croisade Louis 9

25 août 1270 : Louis IX décède à Tunis, lors de la VIIIème Croisade

Louis IX espère convertir le sultan de Tunis au christianisme et le dresser contre le sultan d'Égypte. Les croisés s'emparent facilement de Carthage mais l'armée est victime d'une épidémie dite de peste (en réalité de dysenterie).

Louis IX en meurt le 25 août 1270 sous les remparts de Tunis. Son corps est étendu sur un lit de cendres en signe d'humilité, et les bras en croix à l'image du Christ.

Célèbre pour sa piété et sa sagesse, il avait arbitré plus d'un conflit entre les princes d'Europe.

En France, avec les enquêteurs et les légistes, il a posé les bases d'un pouvoir royal fort.

Considéré comme un saint de son vivant, des miracles sont même réputés avoir lieu sur le passage de sa dépouille.

Saint Louis est canonisé par le Pape Boniface VIII en 1297, soit 27 ans après sa mort : Louis IX devient Saint Louis.

 

Liens du jour :

Écrouelles (définition)

25 août - Bonne fête aux Louis

 

Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 23:01

Le 24 août 79 (ou le 24 octobre – voir en fin d’article), une violente éruption du Vésuve provoque l'enfouissement de la riche cité romaine de Pompéi sous une pluie de cendres volcaniques.

 carte-pompei-et-environs.jpg

Les Romains ne savaient même pas que la montagne fertile dominant la baie de Naples était un volcan !

La précédente éruption du Vésuve remontait à 3.500 ans avant JC et n'avait laissé aucun souvenir dans les mémoires.

Pendant longtemps le Vésuve semble avoir été un mont tranquille.

Les écrivains antiques le décrivent couvert de jardins et de vignes, mis à part son sommet aride.

 

Pourtant, une alerte avait eu lieu le 5 février de l'an 62, sous le règne de l'empereur Néron. Elle s'était traduite par un violent tremblement de terre (de magnitude estimée à 5 d'après les dégâts) qui avait détruit à 50% Pompéi.

Sans attendre, les riches propriétaires avaient reconstruit les superbes demeures décorées de fresques, de statues, de mosaïques et de fontaines, où ils venaient se reposer des turbulences de la vie romaine.

La reconstruction était à peine terminée que le volcan se réveillait 17 ans plus tard.

 

L’éruption du Vésuve de l’an 79

Quelques minutes seulement après le début de l’éruption, le panache de cendres brûlantes et de gaz s’élève déjà à plus de quinze kilomètres dans le ciel. Le sommet du panache s’étale dans le ciel et le vent pousse le nuage au-dessus de Pompéi, plongeant la ville dans l’obscurité.

Ces cendres d'un total de plusieurs millions de tonnes se refroidissent et retombent sous forme de poussières et de pierres ponce sur Pompéi.

Pompéi se retrouve enfouie sous 6 mètres de lapilli (fines particules de roches volcaniques) et le port voisin d'Herculanum, à l'habitat plus populaire, disparaît, lui, sous 16 mètres de boues.

http://voyagesenduo.com/italie/images/naples/naples_image_carte_pompei.png

Terrorisés, les Pompéiens essaient de s’enfuir, mais ne savent où aller.

2000 personnes environ trouvèrent la mort à Pompei. Dans les campagnes environnantes, les victimes ont dû se chiffrer par dizaine de milliers. Les victimes n'ont pas été asphyxiées mais tuées instantanément par une violente vague de chaleur et de poussière. La posture des ossements découverts à Pompéi révèle l'absence de gestes de protections ou de signes d'agonie. Tout s'est produit en une fraction de seconde au contact de la chaleur, juste avant qu'un amas de cendre ne vienne, par couches successives, statufier les victimes.

 

Au total, en près de 24 heures, le Vésuve entraîne la mort de plusieurs milliers de personnes dans les villes et les campagnes du golfe de Naples.

Dans les semaines qui suivent, les rescapés reviennent creuser la couche de dépôts volcaniques et tentent de récupérer leurs biens.

Puis, le site est abandonné et retombe dans l’oubli.

  

Sorties de l'oubli 1.700 ans plus tard, ces deux cités nous ont permis, grâce à leur malheur, de connaître la civilisation romaine à son apogée avec autant de précision que si elle s'était éteinte hier.

Bien qu’il ne reste que des ruines de Pompéi, il subsiste des traces de la vie qui l’animait : fresques, mosaïques, moulages des corps des victimes et les écrits d’un jeune homme (Pline le Jeune), témoin de la fin de la ville et de ses habitants.

 

La date de la disparition de Pompéi

La date traditionnellement fixée est le 24 août 79.

Mais une fois n’est pas coutume, la date choisie pour la publication d’un article sur ce blog, n’est pas forcément la date « anniversaire » de l’évènement.

 

Le seul témoin oculaire survivant fiable, Pline le Jeune, âgé de 17 ans à l'époque de l'éruption, relate l'événement dans 2 lettres adressées en l'an 104 à l'historien Tacite.

La date exacte de l'éruption fut longtemps placée au 24 août 79 car la majorité des manuscrits de Pline portait la mention des calendes de septembre, quelques manuscrits cependant portaient des leçons indiquant des dates différentes et légèrement postérieures.

L'une indique en particulier les calendes de novembre (1er novembre), peut-être faut-il alors placer l'éruption le neuvième jour avant les calendes de novembre, soit le 24 octobre de notre calendrier. Longtemps délaissée cette datation a suscité à nouveau l'intérêt des historiens grâce à des indices de plus en plus nombreux qui semblaient placer l'éruption en automne :

  • des dolia (grandes amphores) semblaient contenir du vin fraîchement pressé ;
  • des braseros étaient allumés le jour de l'éruption ;
  • les victimes retrouvées dans la cendre portaient des vêtements plus chauds que les tuniques claires d'été ;
  • la végétation indiquait l'automne : noix, figues et inversement les fruits d'été typiques d'un mois d'août étaient déjà vendus séchés ou en conserves ;
  • l'analyse de monnaies trouvées en 1974 datant de la quinzième salutation impériale de Titus, nécessairement postérieures au début de septembre 79.

 

 

Le Vésuve est un volcan toujours actif : il a connu plus de 50 éruptions depuis celle qui a détruit Pompéi.

 

Repost 0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 23:01

La traite négrière représente le plus important déplacement forcé de population de tous les temps.

La « Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition » vise à inscrire cette tragédie dans la mémoire de tous les peuples.

Cette Journée internationale est commémorée le 23 août de chaque année.

  http://www.boolumbal.org/photo/art/default/3214028-4599053.jpg?v=1314050117

Organisation de cette journée internationale

Par la circulaire CL/3494 du 29 juillet 1998 du Directeur général de l'UNESCO aux Ministres de la culture, tous les États membres sont invités à organiser des manifestations le 23 août de chaque année.

 

Les premières commémorations de la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition ont eu lieu dans plusieurs pays, notamment le 23 août 1998 à Haïti et le 23 août 1999 à Gorée au Sénégal. Des manifestations culturelles et des débats sur la traite négrière ont été également organisées.

Lors de sa 29e session qui s’est déroulée à Paris du 21 octobre au 12 novembre 1997, le Conseil exécutif de l'UNESCO a adopté la résolution 29 C/40.

 

Pourquoi cette date ?

C'est dans la nuit du 22 au 23 août 1791 qu'a commencé à Saint Domingue - aujourd'hui Haïti et la République dominicaine - l'insurrection qui devait jouer un rôle déterminant dans l'abolition de la traite négrière transatlantique.

 

Relire aussi : Chronologie de l'abolition de l'esclavage en France

Repost 0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 23:01

La Conférence internationale réunie à Genève le 8 août 1864 pour élaborer une convention « pour l'amélioration du sort des militaires blessés », s'achève le 22 août.

La première Convention élaborée à l'initiative d'un homme d'affaires et philanthrope genevois, Henri Dunant.

Elle prévoit : l'obligation de soigner les blessés sans distinction de nationalité, la neutralité du personnel et des établissements sanitaires et le signe distinctif de la croix rouge sur fond blanc.

 http://www.maison-des-drapeaux.com/pics/croix-rouge-13526b.gif

Le texte protège les personnes portant secours aux blessés sur le champ de bataille, considérées comme neutre durant le conflit.

Cette convention marque la naissance officielle du droit international humanitaire.

Trois autres conventions (1906, 1929 et 1949) renforceront son rôle.

 

Les conventions de Genève

Les Conventions de Genève sont des traités internationaux fondamentaux dans le domaine du droit international humanitaire. Elles définissent des règles de protection des personnes en cas de conflit armé, notamment les soldats de certaines actions, les blessés et prisonniers de guerre, mais aussi les civils et leurs biens.

1ère Convention : protection des malades et blessés des forces armées en campagne.

2ème Convention : protection des malades et blessés et naufragés dans les forces armées sur mer.

3ème Convention : traitement des prisonniers de guerre.

4ème Convention : protection des populations civiles.

 

Elles sont complétées par 2 protocoles additionnels (1977) relatifs à la protection des victimes des conflits armés internationaux et à la protection des victimes de conflits armés non internationaux.

Puis par d’autres conventions notamment sur la réglementation des armes :

Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines anti-personnel

Traités spécifiques interdisent ou restreignent l'emploi de certaines armes (biologiques ou chimiques, armes à laser aveuglantes, incendiaires ou balles qui explosent ou s'aplatissent facilement dans le corps humain…)

 

Lien du jour : Croix-Rouge française

Repost 0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 23:01

21 août 1165 : Naissance de Philippe II, roi de France

Septième roi de la dynastie dite des Capétiens directs, il est le fils héritier de Louis VII dit le Jeune et d'Adèle de Champagne. Il est décédé à Mantes le 14 juillet 1223.

 

21 août 1725 : Naissance du peintre Jean-Baptiste Greuze

D'abord élève du peintre Grandon à Lyon puis de Charles-Joseph Natoire à l'Académie Royale de peinture et de sculpture (1750). En 1755, il connaît le succès avec sa toile « Père de famille expliquant la Bible à ses enfants ». Il est reçu à l'Académie en 1769. Il peindra le premier portrait connu du futur empereur Napoléon Bonaparte (1769-1881).

 

21 août 1765 : Naissance de Naissance de Guillaume IV du Royaume-Uni

Guillaume IV du Royaume-Uni naît le 21 août 1764. Troisième fils du roi Georges III, il prend le titre de roi du Royaume-Uni et de Hanovre le 26 juin 1830, à la mort de ses deux frères. Discret, il se reposa sur son Premier ministre pour mener à bien le pays. A sa mort le 20 juin 1837, il est remplacé par l'une des plus grandes souveraines du Royaume-Uni, sa nièce Victoria.

 

21 août 1798 : Naissance de Jules Michelet, historien français

Jules Michelet étudie les lettres et devient professeur d'histoire dans les années 1820.

En 1830, il obtient un poste aux Archives nationales et commence à publier ses ouvrages historiques. Il devient ensuite professeur au Collège de France et montre son opposition envers les jésuites.

 

21 août 1892 : Naissance de Charles Vanel, acteur français

Il a tourné dans plus de deux cents films, sur une période de 77 ans. Il est décédé le15 avril 1989 à Cannes.

 

21 août 1904 : Naissance de Count Basie

Pianiste, organiste et chef d'orchestre de jazz américain. Il est décédé le 26 avril 1984.

 

21 août 1925 : Naissance de Maurice Pialat

Maurice Pialat est un réalisateur et scénariste français né à Cunlhat le 21 août 1925. Ses films, bien que considérés comme des œuvres de premier plan, ont souvent fait polémique, comme Passe ton bac d'abord (1978) ou encore Sous le soleil de Satan (1987, Palme d'Or à Cannes). Maurice Pialat est décèdé le 11 janvier 2003.

 

21 août 1940 : Naissance de Patrice Laffont

Animateur de radio, télévision et comédien français, Il est le fils de l'éditeur Robert Laffont2 et le père de l'humoriste Axelle Laffont.

 

21 août 1950 : Naissance de Patrick Juvet, à Montreux

Compositeur et chanteur, Il fut très célèbre tout au long des années 1970, notamment en tant que chanteur de disco.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 23:01

Sir Ronald Ross, médecin britannique de l’armée des Indes, montre que la transmission du paludisme des oiseaux se fait par un moustique.

Peu après, le scientifique italien Giovanni Batista Grassi montrera qu'il en de même pour le paludisme humain, transmis par l’anophèle femelle.

Ronald Ross recevra le Prix Nobel de médecine, 1902.

 http://www.cdc.gov/malaria/images/history/ross_portrait.jpg

Relire aussi : 6 novembre 1880 - Découverte des causes du paludisme

Repost 0
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 23:01

Le terme daguerréotype provient du nom de son inventeur, l'artiste et décorateur français Louis-Jacques-Mandé Daguerre, qui découvre ce procédé en 1835.
Après des années de perfectionnement, c'est le 7 janvier 1839 que François Arago (astronome, physicien et homme politique français) annonce devant l’Académie des sciences la découverte par Daguerre du premier procédé photographique.

Mais la découverte est restée inconnue du public jusqu’au mois d'août.

Daguerreotype appareil

Le daguerréotype est un procédé photographique qui produit une image sans négatif sur une surface en argent, polie comme un miroir, exposée directement à la lumière.

Le daguerréotype n'est pas le premier procédé photographique, mais les images des procédés antérieurs avaient tendance à disparaître rapidement une fois exposées à la lumière. Le procédé photographique des daguerréotypes est ainsi l'un des premiers à enregistrer et à afficher une image de façon permanente et il est donc devenu le premier procédé photographique utilisé commercialement.

L’impact du procédé fut tel que l’État Français décida d’acheter le brevet pour le verser dans le domaine public.

daguerréotype photo

Le brevet de Daguerre est donc acquis par le gouvernement français qui, le 19 août 1839, annonce l'invention comme étant un « don au monde ».

Le daguerréotype tombe ainsi dans le domaine public.

Le succès du daguerréotype est immédiat et phénoménal. Sans cesse amélioré, avec désormais un temps de pose de quelques secondes.

 

A partir de 1850, le daguerréotype sera remplacé par le procédé négatif/positif sur papier qui permet la reproduction de l'image.

 

Relire aussi : 23 novembre 1868 - Invention de la photo couleur

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 23:01

L'astronome français Jules Janssen, en observant une éclipse totale de soleil à Guntur (Inde), découvre dans l'atmosphère de cet astre un gaz jusque là inconnu. Il sera appelé hélium par référence au grec helios (soleil).

http://documentation.flypix.info/HELIUM/Jules%20Janssen.jpg http://www.cidehom.com/im_dico_p/73.jpg

Jules Janssen est l'un des premiers à associer le spectroscope à prisme à l'astronomie.

En 1863, il confirme que la Lune n'a pas d'atmosphère, puis en 1867 que celle de Mars contient de la vapeur d'eau.

Il étudie le rayonnement solaire et sa perturbation par l'atmosphère terrestre.

Envoyé par le Bureau des longitudes en Inde pour l'observation de l'éclipse totale à Guntur, il découvre une méthode d'observation des protubérances solaires en tout temps. C'est au cours de cette observation qu'il remarque le 18 août 1868 une raie inconnue dans l'atmosphère solaire : c'est celle de l'hélium.

http://helium.alwaysdata.net/images/heliumspectre.png

En 1882, Luigi Palmieri (volcanologue et météorologue italien) réussit pour la première fois à démontrer la présence d'hélium sur la Terre, par l'analyse spectrale de la lave du Vésuve.

Le 26 mars 1895, le chimiste britannique Sir William Ramsay isole l'hélium sur Terre en travaillant sur du minerai d’uranium.

Depuis, de grandes réserves d'hélium ont été trouvées dans les champs de gaz naturel des États-Unis d'Amérique, en faisant les plus grands fournisseurs de ce gaz au monde.

 

L'hélium est un gaz incolore, inodore et non toxique. Il est pratiquement inerte chimiquement.

De symbole He et de numéro atomique 2, il initie la série des gaz nobles dans le tableau périodique. Ses points d'ébullition et de fusion sont les plus bas parmi les éléments et il n'existe qu'en tant que gaz, sauf dans des conditions extrêmes.

Ce gaz léger est utilisé pour gonfler les ballons, dans les bouteilles de plongée ou encore en anesthésie.

 

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 23:01

1786 : Davy Crockett, militaire et homme politique américain (décédé le 6 mars 1836).

1887 : Charles Ier d'Autriche, dernier empereur de la lignée des Habsbourg (décédé le 1er avril 1922).

1907 : Roger Peyrefitte, écrivain et historien français (décédé le 5 novembre 2000).

1923 : Robert Sabatier, écrivain et poète français (décédé le 28 juin 2012).

1926 : Jean Poiret, comédien français (décédé le 14 mars 1992).

1942 : Michel Creton, acteur français.

1943 : Robert De Niro, acteur américain.

1946 : Didier Sandre, acteur et metteur en scène français.

1948 : Allain Bougrain-Dubourg, journaliste, producteur et réalisateur de télévision français.

1960 : Sean Penn acteur américain.

1977 : William Gallas, footballeur français.

1977 : Thierry Henry, footballeur français.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 23:01

La conférence de Londres qui réunit la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, et, à partir du 5 août 1924, l'Allemagne, s'achève le 16 août.

 

Le plan Dawes avait pour objectif de trouver un arrangement au paiement des réparations allemandes dues après la Première Guerre mondiale.

Trois ans auparavant, en 1921, le montant de ces réparations avait été fixé à 132 milliards de marks-or. Mais à l’automne 1923, la question de leur paiement effectif est au point mort.

Pour résoudre le problème, les Américains proposent alors de créer une commission d’experts financiers. Celle-ci sera mise en place le 30 novembre 1923 et sera présidée par le général Raymond Poincaré et le banquier américain Charles Dawes.

Le plan établi par cette commission prévoit une mise sous tutelle de l'économie allemande pendant 5 ans et l'évacuation progressive de la Ruhr, occupée depuis 1923 par les troupes françaises et belges, et la réduction montant des réparations.

http://www.bbc.co.uk/schools/gcsebitesize/history/images/hist_dawes.jpg

Le « plan Dawes » est entré en vigueur le 1er septembre 1924.

Sous le contrôle du président de la Commission des réparations, l'Américain Parker Gilbert, ce plan assure, jusqu’au 17 mai 1930 (date d'entrée en vigueur du plan Young), le paiement de 7 milliards 170 millions de marks-or, dont une partie est versée sous forme de prestations, ce qui permet, en particulier, la construction du barrage de Kembs et favorise la création de liens assez étroits entre les industries allemandes et françaises, liens que brisera le plan Young, purement financier.

 

Relire aussi : 28 juin 1919 - Le traité de Versailles

 

 

Repost 0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 11:00

 

 

Vous pouvez désormais me retrouver sur Facebook !

 

Si vous êtes connecté à Facebook, vous pouvez cliquer sur le bouton « J’aime » en bas de chaque article et cet élément apparaitra sur votre fil d’actualité, sans quitter le blog.

N’hésitez donc pas à faire connaître mes articles de cette manière, et/ou sur Tweeter, Linked  in , ou/et en cliquant sur g+1 si vous avez une adresse gmail.

 

Vous pouvez également cliquer sur le lien en bas à droite du blog : Partager ce blog ou encore en transmettant l’adresse de mon blog directement mail.

 


Repost 0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 23:01

Par son ordonnance de Villers-Cotterêts (dans le département actuel de l'Aisne), le roi François Ier exige que tous les actes administratifs, politiques et judiciaires soient rédigés en français et non plus en latin.

http://www.location-et-vacances.com/cartographie/eo_image.php?coords=3.09028,49.2531&idcarte=147&idspot=3&label=Villers+Cotter%C3%AAts http://diexaie.files.wordpress.com/2009/08/francois1.jpg?w=500

Avec ses192 articles, cette ordonnance réforme la juridiction ecclésiastique, réduit certaines prérogatives des villes et rend obligatoire la tenue des registres des baptêmes (prémices d'un

Etat civil).

Mais elle est surtout connue pour être l'acte fondateur de la primauté et de l'exclusivité du français dans les documents relatifs à la vie publique du royaume de France.

Ainsi, pour faciliter la bonne compréhension des actes de l'administration et de la justice, l’ordonnance de Villers-Cotterêts impose qu’ils soient rédigés en français qui devient ainsi la langue officielle du droit et de l'administration, à la place du latin.

Dans les faits, il faudra beaucoup de temps avant que l'édit royal entre partout en application.

L'unité linguistique ne s'achèvera qu'au milieu du XXe siècle.

Elle a été rédigée en moyen français, voici les 2 points principaux en détails :

 

La tenue des registres de baptêmes et des sépultures

Art. 50 : Les sépultures des gens de bien doivent être enregistrées par les prêtres, qui doivent mentionner la date du décès.

« Que des sepultures des personnes tenans benefces sera faict registre en forme de preuve pour les chappitres, colleges, monasteres et curez, qui fera foy pour la preuve du temps de la mort, duquel sera faict expresse mention esd. registres, pour servir au jugements des procès ou il seroit question de prouver led. temps de la mort, a tout le moins quant a la recrance. »

(Que pour les sépultures des personnes tenant bénéfices sera fait registre en forme de preuve pour les chapitres, collèges, monastères et curés, qui fera foi pour la preuve du temps de la mort, duquel sera fait expressément mention desdits registres pour servir au jugements des procès ou il serait question de prouver ledit temps de la mort, à tout le moins quant à la récrance.)

 

Art. 51 : Les baptêmes doivent être enregistrés par les prêtres qui doivent en mentionner la date.

« Aussi sera faict registre en forme de preuve des baptesmes, qui contiendront le temps de l'heure de la nativite, et par l'extraict dud. registre se pourra prouver le temps de majorité ou minorité et fera plaine foy a ceste fin. »

(Aussi sera tenu registre pour preuve des baptêmes, lesquels contiendront le temps et l'heure de la naissance, et dont l'extrait servira à prouver le temps de la majorité ou de la minorité et fera pleine foi à cette fin.)

 

L'usage du « langage maternel françoys » dans les actes officiels

Art.110 : Les lois et les textes juridiques doivent être rédigés de manière claire et intelligible.

« Que les arretz soient clers et entendibles Et afn qu'il n'y ayt cause de doubter sur l'intelligence desdictz arretz. Nous voulons et ordonnons qu'ilz soient faictz et escriptz si clerement qu'il n'y ayt ne puisse avoir aulcune ambiguite ou incertitude, ne lieu a en demander interpretacion. »

(Que les arrêts soient clairs et compréhensibles, et afin qu'il n'y ait pas de raison de douter sur le sens de ces arrêts, nous voulons et ordonnons qu'ils soient faits et écrits si clairement qu'il ne puisse y avoir aucune ambiguïté ou incertitude, ni lieu d'en demander une explication.)

 

Art.111 : Les lois du royaume, les documents administratifs ou juridiques ne seront plus rédigés en latin.

« Et pour ce que telles choses sont souventesfoys advenues sur l'intelligence des motz latins contenuz es dictz arretz. Nous voulons que doresenavant tous arretz ensemble toutes aultres procedeures, soient de nous cours souveraines ou aultres subalternes et inferieures, soient de registres, enquestes, contractz, commisions, sentences, testamens et aultres quelzconques actes et exploictz de justice ou qui en dependent, soient prononcez, enregistrez et delivrez aux parties en langage maternel francoys et non aultrement. »

(Et parce que de telles choses sont arrivées très souvent, à propos de la compréhension des mots latins utilisés dans les arrêts, nous voulons que dorénavant tous les arrêts et autres procédures, que ce soit de nos cours souveraines ou autres, subalternes et inférieures, ou que ce soit sur les registres, enquêtes, contrats, commissions, sentences, testaments et tous les autres actes et exploits de justice ou de droit, que tous ces actes soient dits, écrits et donnés aux parties « langage maternel françoys », et pas autrement.)

 

 

Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 23:01

Les 17.000 ouvriers des chantiers navals de Gdansk (au nord de la Pologne) se mettent en grève à la suite de licenciement d'un des leurs, membre d'un syndicat indépendant. La grève s'étendra à tout le pays et la crise sociale débouchera en crise politique à la fin du mois avec la démission du premier ministre Edward Babiuch.

En juillet 1980, près de cent soixante-dix-sept grèves éclatent dans toute la Pologne suite à l'augmentation massive des prix.

À l'époque, aucun syndicat indépendant des organismes du pouvoir communiste n'est autorisé.

Anna Walentynowicz crée la première association indépendante pour les ouvriers des chantiers navals de Gdańsk ce qui lui vaut d'être licenciée, perdant son droit à la retraite à cinq mois de celle-ci.

 

Le 14 août 1980, dès 5 heures du matin, quelques jeunes gens distribuent des tracts dans les rues de la ville. A l'intérieur du chantier naval, trois ouvriers d'une vingtaine d'années sortent des vestiaires avec des banderoles qui appellent à la grève.

Ils se mettent à parcourir les allées du chantier, bientôt suivis par des centaines d'ouvriers de cette entreprise phare de la Pologne populaire, qui construit des bateaux essentiellement destinés à l'URSS.

Un peu plus tard, un certain Lech Walesa, un électricien de trente-six ans, franchit le mur d'enceinte et s'introduit dans ce chantier dont il avait été licencié quelques années auparavant...

A peine la grève eut-elle commencé au chantier Lénine (et à Gdynia, distant de vingt kilomètres, où un seul ouvrier, tout juste embauché, avait lancé le mouvement et pris le contrôle de l'entreprise) que plusieurs régiments furent mis en état d'alerte et les téléphones coupés entre Gdansk et le reste du pays.

http://www.europarl.europa.eu/resources/library/images/20110706PHT23437/20110706PHT23437_original.jpg?epbox

Le gouvernement communiste finira par négocier avec Lech Walesa, le chef du syndicat indépendant « Solidarność » qu’il a fondé avec Anna Walentynowicz.

 

  Relire aussi :  13 décembre 1981 - État de guerre en Pologne

Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 23:01

 

Qu’ont en commun Jules César, Jimi Hendrix, Barak Obama et Angelina Jolie ?

Ils sont tous gauchers, tout comme Bill Gates, Paul Mac Cartnay, Bill Clinton, le Prince William, Mark Twain, Jean-Paul Gaultier, Tom Cruise, Bruce Willis, Julia Roberts, Nicole Kidman, Sarah Jessica Parker, Scarlette Johanson et même Léonard de Vinci et Ernö Rubik, l’inventeur du Rubik’s cube !

 

Ce 13 août leur est dédié, c’est la Journée internationale des gauchers, qui fut instaurée en 1976.

  http://www.ledevoir.com/images_galerie/d_4371_50230/image.jpg

Peu nombreux parmi la population, environ 12%, les gauchers ont fait et font toujours l’objet de nombreuses idées reçues. Longtemps considérés comme anormaux, les écoliers gauchers étaient sévèrement incités à utiliser leur main droite. Aujourd’hui, les mentalités ont évolué et être gaucher serait même un avantage dans certains domaines.

Néanmoins, il existe de nombreux « gauchers contrariés », c’est-à-dire ceux qu’on a obligé à utiliser leur main droite, souffrent de problèmes de concentration, de mémoire ou bien d'apprentissage puisqu'ils ne disposent pas de tout leur potentiel.

 

En 1975 l'Américain Dean R.Campbell a créé le premier syndicat de gauchers. Il a décidé en 1976 d’instaurer la journée des gauchers.

La date du 13 août a été choisie car cette année-là, c'était un vendredi… (porte-bonheur ?)

 

La Journée Internationale des Gauchers donne l’occasion aux gauchers d’inviter les droitiers à prendre conscience des efforts d’adaptation qu’ils doivent faire dans un environnement qui leur est défavorable.

 

Liens du jour :

Le site des gauchers

L'histoire des gauchers

 

Repost 0
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 23:01

L'objectif de la Journée internationale de la jeunesse est de promouvoir, et surtout auprès des jeunes, le Programme d'action mondial pour la jeunesse à l'horizon 2000 et au-delà.

Ce programme encourage l'action en faveur des jeunes dans dix domaines prioritaires :

  • L'éducation
  • L'emploi
  • La malnutrition et la pauvreté
  • La santé
  • L'environnement
  • L'usage abusif des drogues et autres stupéfiants
  • La délinquance juvénile
  • Les loisirs sains
  • Les filles et jeunes femmes
  • La participation effective des jeunes dans la vie de la société et dans le processus de prise de décision.

 

Origine de cette journée

En 1991, les jeunes réunis à Vienne (Autriche) pour le premier Forum mondial de la jeunesse organisé par le système des Nations Unies ont proposé d'instaurer une Journée internationale de la jeunesse. Le Forum recommandait qu'une telle Journée soit célébrée en partenariat avec des associations de jeunes dans l'objectif plus particulier d'organiser des activités promotionnelles et d'appels de fonds pour soutenir le Fonds des Nations Unies pour la jeunesse.

A Lisbonne en 1998, la Conférence mondiale des Ministres responsables de la jeunesse (qui s’est déroulée du 8 au 12 août 1998) recommandait à l’ONU d’instaurer une journée dédiée aux jeunes.

Le 12 août a été déclaré « Journée internationale de la jeunesse ».

Cette recommandation a ensuite été entendue et entérinée lors de la 54e session de l'Assemblée générale par l'adoption de la résolution A/RES/54/120, du 17 décembre 1999 et intitulée « Politiques et programmes mobilisant les jeunes ».

On célébrait donc le 12 août 2000 la toute première « Journée internationale de la jeunesse ». Et depuis, le 12 août constitue une journée pour réfléchir sur les défis auxquels les jeunes du monde doivent faire face au quotidien.

C’est aussi l’occasion de trouver des solutions pour intégrer la jeunesse dans la démarche de développement du monde contemporain. On profite également de cette journée spéciale pour se rappeler les objectifs fixés par le Programme d’action mondial pour la jeunesse et pour poursuivre les efforts vers la réalisation de ces buts.

« La jeunesse est l'avenir du genre humain ... »

 

La jeunesse dans le monde

Les jeunes, qui selon les critères des Nations Unies correspondent à la tranche d'âge 15 à 24 ans, représentent un sixième de la population mondiale. La majorité de ces jeunes hommes et femmes vit dans des pays en développement et leur nombre devrait augmenter substantiellement au XXIè siècle.

 

 

Repost 0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 23:01

 

11 août 1837 : Sadi Carnot, président de la République Française, est né à Limoges le 11 août 1837, décédé le 25 juin 1894 à Lyon.

http://membres.multimania.fr/alimoges/photos/carnot/carnot.jpg

11 août 1947 : Georges Pernoud, journaliste et présentateur de télévision français, est né à Rabat le 11 août 1947.

http://dvdtoile.com/ARTISTES/49/49210.jpg

11 août 1957 : Inès de La Fressange, mannequin et styliste française est née à Gassin le 11 août 1957 à Gassin (Var).

http://s.plurielles.fr/mmdia/i/17/6/ines-de-la-fressange-pour-l-oreal-paris-10437176mhjzh.jpg?v=1

11 août 1971 : Djamel Bouras, judoka français est né le 11 août 1971 à Givors (Rhône).

http://s.tf1.fr/mmdia/i/96/7/djamel-bouras-elimine-koh-lanta-le-choc-des-heros-4350967vrkgu_2006.jpg

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 23:01

Le 10 août 1792, à Paris, des sans-culottes s'emparent du palais des Tuileries où étaient assignés à résidence Louis XVI et sa famille. Au terme d'une journée sanglante, ces derniers sont internés.

http://revolution.1789.free.fr/image/10-08-1792.JPG

Depuis la fuite de Varennes, le roi Louis XVI et sa famille sont assignés à résidence au palais des Tuileries, à l'ouest du Louvre, sous la « surveillance du peuple ».

Chacun se prépare à l'invasion étrangère et l'on soupçonne le roi d'être de connivence avec le neveu de sa femme Marie-Antoinette, l'empereur d'Allemagne François II.

Le roi est donc accusé de trahison et rendu responsable de la désorganisation de l'armée.

 

Robespierre, Danton et Marat appuient les désirs des sections et poussent à l’insurrection. Toute la journée du 9 août, les sections et les faubourgs excitent le peuple parisien : le mot d’ordre est d’envahir les Tuileries où la famille royale y réside.

Dans la nuit du 9 au 10 août, Paris est dans une tension insoutenable, le tocsin sonne aux clochers de la capitale.

Le 10 août, une foule de sans-culottes, renforcée de fédérés, s'emparent du palais des Tuileries.

Le roi Louis XVI et sa famille sont jetés en prison.

 

La monarchie ne survivra pas au 10 août et le peuple souverain et citoyen élira la nouvelle Assemblée qui abolira le 21 septembre la Monarchie et le 22 septembre proclamera la République.

 

Relire aussi :

22 septembre 1792 - Avènement de la République française

21 janvier 1793 - Mort de Louis XVI

 

Repost 0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 23:05

Le 9 août 1564, à Roussillon, près de Grenoble, le roi Charles IX signe en présence de sa mère, la régente Catherine de Médicis, un édit préparé par le chancelier Michel de L'Hospital et le ministre Sébastien de L'Aubespine.

 Édit de Roussillon

Entre autres dispositions, cet édit fixe au 1er janvier le début de l'année calendaire dans toute la France, confirmant ainsi l'article 39 de l'édit de Saint-Germain qui prescrivait déjà de dater les actes publics en faisant commencer les années au 1er janvier. Auparavant, le début de l'année variait selon les provinces.

 

Le 1er mars, premier jour du calendrier julien

En 46 avant J.C., Jules César décide de remplacer le calendrier lunaire jusque-là en vigueur par un calendrier solaire, dit « julien ».

Comme notre calendrier actuel, il est divisé en 12 mois et 365 jours, une journée supplémentaire étant ajoutée tous les quatre ans (année bissextile).

Mais le premier jour de l'année est fixé au 1er mars, mois très important à Rome car associé au dieu de la guerre. Cette répartition a laissé des traces : nos derniers mois de l'année actuels s'appellent ainsi octobre (de « octo », le huitième), novembre (de « novo » le neuvième) et décembre ( de « decem » le dixième) alors qu'ils sont désormais les dixième, onzième et douzième mois de l'année.

 

Le premier jour de l'année variable selon les provinces

En 532, l'Église décide de faire commencer l'année au 1er janvier, mois qui suit immédiatement la naissance du Christ fixée au 25 décembre 753 de l'an de Rome (la fondation de la ville éternelle servant de point de départ au calendrier romain) par le Pape Libère.

Cependant, le 1er janvier n'est pas le premier jour de l'année pour tous. Dans certaines régions de France, c'est Pâques, date anniversaire de la résurrection du Christ, qui fait office de nouvel an.

Mais cela pose des problèmes évidents : Pâques est une date mobile qui correspond au premier dimanche après la pleine lune de printemps (21 mars). On peut donc se retrouver aussi bien avec des années de longueur variable !

Dans d'autres pays ou régions, c'est Noël qui est choisi comme début de l'année : ainsi, à Lyon, dans le Poitou, en Normandie ou en Anjou.

 

L'empereur d'Allemagne Charles Quint avait déjà fixé le début de l'année au 1er janvier pour ses terres, quelques décennies plus tôt. Mais, c’est l’Édit de Roussillon qui impose définitivement le 1er janvier comme point de départ obligatoire de chaque année pour tout le Royaume. La mesure prend effet au 1er janvier 1567.

En 1622, le pape généralisera cette mesure à l'ensemble du monde catholique.

 

 

Repost 0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 23:01

La Journée internationale des populations autochtones est une journée internationale créée en 1994 par l'ONU et fixée au 9 août.

 

Il s'agit ainsi de célébrer 350 000 personnes qui réclament en vain depuis plusieurs dizaines d'années la reconnaissance de leur existence, leurs particularismes culturels, et leurs droits territoriaux.

C'était le cas des Kanaks de Nouvelle-Calédonie, dont l'existence a finalement été reconnue par les accords de Matignon et de Nouméa. C'est toujours le cas des 10 000 amérindiens de la Guyane.

 

Dans sa résolution 59/174 du 20 décembre 2004, dans laquelle elle a proclamé la deuxième Décennie internationale des populations autochtones (2005-2014), l’Assemblée a également décidé de continuer, durant la deuxième Décennie, à célébrer chaque année à New York, à Genève et dans les autres bureaux de l’ONU la Journée internationale des populations autochtones, de demander au Secrétaire général de financer la célébration de la Journée au moyen des ressources existantes et d’encourager les gouvernements à la célébrer sur le plan national.

 

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire