Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 23:01

17 octobre 1912 : 1ère guerre balkanique

La ligue balkanique formée par les Etats chrétiens des Balkans (Bulgarie, Serbie, Grèce et Monténégro) au sujet de la Macédoine, déclare la guerre à l’empire ottoman.

http://astro.temple.edu/~barbday/Europe66/resources/images/TheBalkans1912_1913.jpg

17 octobre 1957 : Albert Camus obtient le prix Nobel de littérature

A 44 ans l'écrivain français Albert Camus reçoit le prix Nobel de littérature pour : « L'ensemble d'une œuvre qui met en lumière les problèmes se posant de nos jours à la conscience des hommes. »

 

17 octobre 1961 : Nuit tragique à Paris

Une manifestation des indépendantistes algériens se solde par un bain de sang. Des dizaines à des centaines d’Algériens, selon les sources, sont morts lors de la confrontation avec les forces de l’ordre alors dirigées par le préfet de police Maurice Papon.

http://divergences.be/local/cache-vignettes/L268xH300/17octobre61ManifPacifiq-ce7a7.jpg

17 octobre 1973 : Premier choc pétrolier

En réplique à la victoire d'Israël dans la guerre du Kippour, dix jours plus tôt, onze pays arabes membres de l'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) annoncent un embargo total sur les ventes de pétrole aux soutiens d'Israël, parmi lesquels les États-Unis, le Portugal, l'Afrique du Sud et les Pays-Bas.

 

17 octobre 1987 : 1ère journée mondiale du refus de la misère

voir détails

Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 23:01

Chaque année, le 16 octobre, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture célèbre la Journée mondiale de l'alimentation.

http://www.petitgestevert.ca/wp-content/uploads/2010/03/16_Octobre_JourneeMondialAlimentation.jpg

Objectif

Le but de la Journée mondiale de l'alimentation est de sensibiliser les opinions publiques aux problèmes alimentaires dans le monde et de renforcer la solidarité internationale dans la lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté.

 

Origine

Cette journée commémore la date de la fondation de la FAO en 1945.

La Journée mondiale de l'alimentation, fut proclamée en 1979 par la Conférence de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'Assemblée générale des Nations Unies a accueilli favorablement la célébration de la Journée, considérant que « l'alimentation est une condition nécessaire à la survie et au bien-être de l'être humain et qu'elle est un besoin fondamental » (résolution 35/70 du 5 décembre 1980).

 

Les défis

Malgré les progrès réalisés dans la lutte contre la faim au cours des dernières décennies, près d’un milliard de personnes à travers le monde continuent de souffrir de la faim et, au rythme actuel, de nombreux pays, y compris en Afrique, ne pourront pas atteindre le premier Objectif du millénaire pour le développement qui est de réduire de moitié, à l’horizon 2015, le nombre de personnes souffrant de l’extrême pauvreté et de la faim.

 

Les défis à relever par la communauté internationale sont immenses : comment nourrir 9 milliards d’habitants en 2050 dans un contexte marqué par l’urbanisation, le changement climatique et la volatilité des prix des matières premières agricoles ?

Pour y faire face, le Président Nicolas SARKOZY a été à l’origine en 2008 du Partenariat Mondial pour l’Agriculture, la Sécurité Alimentaire et la Nutrition.

 

Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 11:00

La version « officielle » de l’attentat

A minuit moins le quart, l’élu de la Nièvre sort de la brasserie « Lipp », boulevard Saint-Germain à Paris. Il prend le volant de sa 403 pour regagner son appartement de la rue Guynemer.

S’apercevant qu’il est suivi, il fait un détour par le jardin du Luxembourg, à la hauteur de l’avenue de l’Observatoire. Il arrête sa voiture, enjambe une haie et se jette à plat ventre dans le gazon. Une rafale de pistolet mitrailleur est alors tirée sur la voiture vide.

Mitterrand 16 octobre 1959 faux attentat de l'observatoire

Le lendemain, l’affaire est la une de tous les journaux

La nouvelle de l’attentat circule vite dès le lendemain matin. L’affaire est à la une de tous les journaux. L’Humanité demande la dissolution des « bandes fascistes », la gauche s’indigne « le fascisme est en marche, les paras vont sauter sur Paris, c’est la guerre civile qui menace ... » et Mitterrand déclare à la presse : « Je ne dirais rien qui puisse ajouter au désordre des esprits. Mais il est logique de penser que le climat de passion politique créé par les groupements extrémistes explique cet attentat ».

A quarante-trois ans, l’adversaire du gaullisme devient « victime des ultras de l’OAS, des activistes de l’Algérie française ».

faux attentat de l'observatoire

Les faits

De Gaulle dirige les affaires du pays depuis 1 an et la vague gaulliste laisse sur le bord du chemin les hommes de la IVème république précédente et ceux qui l’ont porté au pouvoir.

Parmi eux 2 anciens députés se rencontrent : François MITTERRAND et Robert PESQUET. Le premier, battu aux récentes élections législatives a rebondi au Sénat. Le second, menuisier a milité activement dans les rangs du RPF après la guerre où il était secrétaire administratif.

Lors d’une rencontre le 7 Octobre 1959. MITTERRAND suggère la solution du faux attentat.

Le plan prévoit qu’il abandonne sa Peugeot sur le côté gauche de la rue, à hauteur du jardin de l’Observatoire, en laissant sa portière ouverte, faisant croire à une fuite éperdue suite à une poursuite. Et après qu’il se soit mis à l’abri, PESQUET viendrait mitrailler la voiture vide.

 

La révélation de la supercherie

Le 20 octobre, Pesquet et Mitterrand se rencontrent à nouveau dans un café de l’avenue de la Grande-Armée, le Crystal. Mitterrand semble préoccupé... Puis Pesquet se rend au bureau de postes de la rue Vaugirard en compagnie... d’un huissier pour y retirer une lettre qu’il s’est envoyée à lui-même. L’huissier fait le constat.

La lettre contient le récit des entretiens avec François Mitterrand, ce qu’ils ont décidé ensemble, la façon dont l’attentat se déroulera, l’endroit, etc... Aucun détail n’est négligé. La preuve que tout a été combiné à l’avance par les deux anciens députés.

 

Le 21 Octobre, le journal Rivarol, publie les révélations de Robert Pesquet qui affirme n’avoir eu d’autre commanditaire que Mitterrand lui-même, soucieux de faire remonter sa cote de popularité.

Le 22 octobre, Me Tixier-Vignancourt « ferre le poisson » en invitant la presse au domicile de Me Dupuy, l’avocat de Pesquet. Ce dernier lit aux journalistes la lettre qu’il s’est adressée et qui décrit à l’avance l’opération. Il ajoute : « C’est à la demande de François Mitterrand que cet attentat bidon a été organisé ».

Cette affaire d’attentat bidon est catastrophique pour le sénateur de la Nièvre, qui voulait faire remonter sa cote de popularité. L’ancien Ministre de l’Intérieur et de la Justice, (futur Président de la République) a menti à la France.

 

Épilogue :

Poursuivi pour outrage à magistrat, après la levée de son immunité parlementaire, François Mitterrand bénéficiera d’un non-lieu ainsi que ses « agresseurs », à la suite d’une loi d’amnistie en 1966 (réélection de De Gaulle en janvier).

Le 8 août 1966, le juge Sablayrolle, qui a remplacé le juge Braunschweig, rend une ordonnance de non-lieu pour ce qui concerne le délit de tentative d’assassinat. C’est donc une reconnaissance que l’attentat était simulé.

Mais François Mitterrand fait appel de la décision de non-lieu en faveur de Pesquet, non-lieu qui implique sa complicité. Le 28 novembre, la Chambre d’Accusation de Paris le déboute et le condamne aux frais et aux dépens.

Mitterrand insiste, se pourvoit en Cassation... puis, discrètement, se désiste. Le 30 mai 1967 la Cour de Cassation prend acte de ce désistement tout en le condamnant aux frais, là encore. L’affaire est oubliée pour tout le monde.

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 23:01

Le Pape Grégoire XIII décide de modifier l'ancien calendrier « julien », hérité de Jules César. Il instaure le calendrier « grégorien » dans les États pontificaux, le Portugal et l'Espagne.

Pape Grégoire XIII  

Quand les catholiques européens se réveillent le lendemain du jeudi 4 octobre 1582, ils sont en réalité le vendredi 15 octobre 1582 selon le nouveau calendrier. Ils ont fait un bond de 10 jours dans le temps !

En effet, le calendrier Julien n'était pas en accord avec l'année solaire, car il avançait de 11 minutes et 14 secondes !

C'est pour rétablir ce décalage que la réforme du Pape est entrée en vigueur. L'écart entre l'année solaire et le calendrier sera réduit à 25,9 secondes.

 

La réforme de Jules César

À Rome, l'année débutait en mars et comportait 355 jours et dix mois.

Les Romains payaient leurs dettes au début de chaque mois, ces jours étant appelés calendes (ou calendae). D'où le mot « calendrier » qui désigne le registre où sont inscrits les comptes puis la mesure du temps elle-même.

En 46 avant Jésus Christ, Jules César, sur le conseil de l'astronome Sosigène d'Alexandrie, modifie le calendrier égyptien alors en vigueur.

Il fixe alors l'année moyenne à 365,25 jours (la durée réelle étant de 365 jours 5 heures 48 minutes et 46 secondes, soit 365,2422 jours). Une année bissextile (366 jours tous les 4 ans) récupère les quarts de jour restant pour rallonger l'année d'un nombre entier.

Ce nouveau calendrier est dit « julien » en référence à son promoteur.

 

L'Église, au Moyen Âge, lui demeure fidèle tout en faisant remonter le décompte des années à la naissance du Christ (ce décompte s'est aujourd'hui imposé à toute la planète).

Mais sous la Renaissance, les astronomes s'aperçoivent que l'année calendaire dépasse l'année solaire de 11 minutes 14 secondes. Le cumul 15 siècles après la réforme julienne se monte à une dizaine de jours avec pour conséquence de plus en plus de difficultés à fixer la date de Pâques !

 

La réforme de Grégoire XIII

Le pape Grégoire XIII décide donc d'attribuer désormais 365 jours, et non 366, à trois sur quatre des années qui inaugurent les siècles.

Autrement dit, les années de début de siècle en 00 ne sont pas bissextiles (bien que divisible par 4) sauf les années divisibles par 400 : 1600, 2000, 2400... (C’est ce que l’on appelle la « métemptose » ou équation solaire).

Par ailleurs, le pape décide de rattraper les dix jours de retard du calendrier julien entre le 4 et le 15 octobre 1582.

La France adoptera ce calendrier deux mois plus tard, dans la nuit du 9 au 20 décembre 1582, l'Allemagne du sud et l'Autriche en 1584.

Cette réforme va s'étendre peu à peu à l'ensemble des pays (la Prusse en 1610, l'Allemagne du nord en 1700, la Grande-Bretagne en 1752, le Japon en 1911, la Russie en 1918 et la Grèce en 1923). Le calendrier grégorien est aujourd'hui d'application universelle ou à peu près.

calendrier grégorien

 

Parenthèse française

En France, le 22 septembre 1792, les députés de la nouvelle assemblée de la Convention décident, sur une proposition de Danton, que les actes publics seront désormais datés de « l'An 1 de la République ».

Le calendrier Républicain ne dura que treize ans, il fut aboli par un décret de Napoléon à partir du 1er janvier 1806.

 

Relire aussi :

9 août 1564 - L'Édit de Roussillon fixe le début de l’année au 1er janvier

Le mois d'août

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 23:01

La journée mondiale de la normalisation est organisée par l'ISO (Organisation internationale de normalisation), la CEI (Commission électrotechnique internationale) et l'UIT (Union internationale des télécommunications).

Cette journée est célébrée tous les 14 octobre, depuis 1970.

http://formation-bts-assurance.esaassurance.com/certification_iso_9001_bureau_veritas/certification_iso_logo_iso.jpg

L’objectif est de marquer le travail d'élaboration des normes et leur importance.

Sans norme internationale commune, établie et reconnue, il n’y aurait pas d'échange possible, quel que soit le domaine : l'informatique, les technologies de l'information et des télécommunications (TIC) ou le vaste domaine non-électronique (l'alimentaire, les services, l'énergie, les transports,...).

 

Pourquoi le 14 octobre ?

Le lundi 14 octobre 1946 les délégués de 25 pays se réunissent à Londres pour décider de créer une nouvelle organisation internationale ayant pour but de faciliter la coordination et l'unification des travaux de normalisation.

Un an plus tard l'Organisation internationale de normalisation (ISO) voit le jour.

 

La toute première Journée mondiale de la normalisation se déroule le mercredi 14 octobre 1970. Quelques années plus tard, la Commission électrotechnique internationale et à l'Union internationale des télécommunications la rejoignent.

Chaque année, l’événement est porté par un thème.

Le thème 2012 est :
« Moins de déchets, résultats meilleurs – Les normes augmentent l'efficacité ».

 http://www.scc.ca/sites/default/files/WSD-Carousel-FR.jpg

Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 23:01

Á l'aube du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis).

http://osee3.unblog.fr/files/2010/10/0a14.jpg

L'ordre du Temple est né en Terre sainte, en 1119, après la 1ière croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns qui voulait protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem.

Le prestige des moines-chevaliers au manteau blanc frappé d'une croix rouge est immense pendant les deux siècles que durent les croisades.

Jaloux de leur puissance et de leur richesse, inquiet de leur pouvoir auprès du pape, ou bien mal informé par une campagne délétère, le roi de France, Philippe IV Le Bel, fait arrêter tous les Templiers du royaume, pour apostasie et mauvaises mœurs.

Au matin du 13 octobre 1307, Guillaume de Nogaret et des hommes d'armes pénétrèrent dans l'enceinte du Temple de Paris où résidait le maître de l'ordre Jacques de Molay.

 

Un scénario identique se déroula au même moment dans toute la France.

Toutes les polices et les gens d’armes de France et de Navarre, ont investi près de trois mille demeures sur l’ensemble du territoire, pour en arrêter tous les occupants. En fin de journée, l’opération est terminée et il est encore impossible de connaître le nombre exact de ces arrestations. Elles continueront plus tard, dans toute l’Europe, jusqu’à la fin de l’année.

La plupart des Templiers présents dans les commanderies ce vendredi 13 octobre 1307 furent arrêtés.

À la vue de l'ordonnance royale qui justifiait cette rafle, les Templiers se laissèrent emmener sans aucune résistance. Quelques-uns réussirent néanmoins à s'échapper avant ou pendant les arrestations.

Les prisonniers furent enfermés pour la plupart à Paris, Caen, Rouen et au château de Gisors. Tous leurs biens furent inventoriés et confiés à la garde du Trésor royal.

Ceux qui, en 1306, avaient recueilli Philippe IV le Bel pendant les émeutes de Paris se retrouvaient maintenant enfermés en attendant leur procès.

 

Lors du Concile de Vienne, le 20 mars 1312, l’Ordre est dissout, et leurs biens sont confisqués. Ce n’est que le 18 Mars 1314, que le Grand Maître des Templiers, Jacques de Molay monte sur le bûcher. Ce jour-là, il va maudire ses tortionnaires, pour leur « traîtrise du vendredi 13 ».

http://4.bp.blogspot.com/_64zV9TZekoY/StREHB8tgQI/AAAAAAAAHSo/PioToCp5LQo/s400/super05.jpg

C'est bien ce vendredi 13 qui sera à l'origine d'une croyance populaire, de bon ou de mauvais présage, qui persiste encore aujourd'hui, Sept Cent ans après.

 

Relire aussi : Vendredi 13

 

 

Repost 0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 23:01

 

Le siège d’Orléans est un épisode majeur de la guerre de Cent Ans. Les Anglais sont près de prendre Orléans, dernier bastion sur la Loire protégeant le sud de la France.

carte france orléan

Alors que les Anglais tiennent la moitié nord du royaume de France, le dauphin Charles garde le sud qui lui est resté fidèle. La Loire fait la frontière entre les deux. De rares ponts subsistent : Angers (défendu par son château et appartenant à Yolande d'Anjou), et Orléans (puissamment fortifiée).

Pour qu’ils puissent attaquer le dauphin, il faut donc que les Anglais prennent une de ces villes.

Après avoir sécurisé le périmètre environnant (août et septembre 1428), les troupes anglaises de Thomas Montaigu, comte de Salisbury, campent devant Orléans.

Les Anglais tentent d'encercler Orléans et construisent autour de la ville une série de bastilles. Mais ils ne sont pas assez nombreux pour investir et encercler efficacement la ville et leurs canons ne sont pas assez puissants pour briser les remparts.

Cependant, ils prennent les « Tournelles », tours jumelles qui défendent le pont sur la rive gauche de la Loire.

siège d'Orléans

Au printemps de 1429, les Français manquent d'approvisionnements. La situation de la ville semble désespérée.

Au moment ou les politiques et les militaires envisagent de capituler, une bergère devenue chef de guerre inverse le cours de l'histoire...

Jeanne d'Arc entre par la porte Bourgogne le 29 avril 1429 et délivre la ville d'Orléans le 8 mai 1429.

 

Relire aussi : 8 mai 1429 - Jeanne d'Arc délivre Orléans

Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 23:01

Le pape Jean XXIII ouvre le concile Vatican II le 11 octobre 1962, dans la basilique Saint-Pierre de Rome.

http://img.over-blog.com/600x321/0/21/41/34/liturgie/concilevaticanII.png

Né près de Bergame (Italie du nord) le 25 novembre 1881, dans une famille très pauvre de dix enfants, Angelo Roncalli se signale par une extrême bonté pendant toute sa vie consacrée à l'Église, y compris quand il accède au prestigieux patriarcat de Venise.

 

Il est élu pape par le conclave le 28 octobre 1958, à presque 77 ans. Les cardinaux, en portant leur choix sur lui, voulaient se donner le temps d'une transition avant d'élire un pape d'action.

Mais le nouvel élu provoque la surprise en annonçant un « aggiornamento » (mise à jour) de l'Église catholique, autrement dit un grand concile œcuménique en vue d'adapter l'Église au monde moderne.

Aucune entreprise comparable n'avait été menée depuis le concile de Trente, trois cents ans plus tôt !

Jean XXIII, dès l'ouverture du concile Vatican II, dénonce l'enseignement du mépris et témoigne de son ouverture aux autres religions et en particulier aux juifs.

 

Le 11 avril 1963, en pleine guerre froide entre les États-Unis et l'URSS, la publication de l'encyclique « Pacem in terris » (Paix sur la terre) confirme l'attention portée par l'Église aux problèmes sociaux et à la paix.

Le concile achève ses travaux sous le pape Paul VI, successeur de Jean XXIII, mort le 3 juin 1963.

Repost 0
Par Archimède - dans Religions
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 23:02

L’OMS déplore que les ressources humaines et financières allouées à la santé mentale soient trop insuffisantes, en particulier dans les pays pauvres.

La journée de la santé mentale, célébrée le 10 octobre, vise à sensibiliser l’opinion aux problèmes de santé mentale. Elle est l’occasion de parler ouvertement des troubles mentaux et d’encourager les investissements dans les services de prévention, de promotion et de traitement.

http://www.fondshs.fr/Docs/402-05b.jpg

La journée de la santé mentale a été célébrée pour la première fois en 1992.

Les données dont l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dispose indiquent que les individus atteints de troubles mentaux, et en particulier celles qui sont placées en établissement, présentent des taux de mortalité par cancer et par cardiopathie plus élevés que la population générale.

D’après les chiffres, les personnes âgées dépressives seraient exposées à un risque excédentaire de cancer de 88 % et les hommes dépressifs à un risque de cardiopathie accru de 70 %.

 

Lien du jour : Journée mondiale de la santé mentale 2012 sur le site de l’OMS

Repost 0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 23:01

10 octobre 1646 : Naissance de Françoise-Marguerite de Sévigné

Elle brillera surtout par le fait d'être éloignée de sa mère. Par le caractère, car il se dit qu'elle ne possède pas les atouts de la marquise de Sévigné. Par la distance, car sa mère, épistolière de renom, prend l'habitude de lui écrire plusieurs lettres par semaine, qui finiront par être publiées par une des filles de Françoise-Marguerite.

 

10 octobre 1684 : Naissance d'Antoine Watteau

Watteau est un dessinateur et un coloriste de premier ordre ; sa touche est d'une nervosité originale, son inspiration, d'une poésie nostalgique et pénétrante. Il a développé, dans l'ambiance d'une société raffinée, son art des scènes de comédie.

 

10 octobre 1813 : Naissance de Giuseppe Verdi

Francesco Verdi est un compositeur d’opéra italien :

« Rigoletto » en 1851, « la Traviata » en 1853, « Aïda » en 1871, « Otello » en 1897...

Son œuvre, très populaire de son vivant, connaît toujours un très grand succès aujourd’hui. Il est décédé le 27 janvier 1901.

 

10 octobre 1861 : Naissance de Fridtjof Nansen

Fridtjof Nansen explorateur norvégien fut à l'origine de la première expédition polaire norvégienne. Il a réussi l'exploit scientifique et humain de s'approcher du pôle Nord plus que quiconque avant lui. Parti avec son navire le Fram, il s'est d'abord laissé entraîner par la dérive, avant de s'approcher du pôle avec son compagnon Johansen jusqu'à atteindre 86° 15'.

 

10 octobre 1901 : Naissance d’Alberto Giacometti

Alberto Giacometti, peintre et sculpteur suisse.

Son père, Giovanni Giacometti, lui-même peintre, le pousse à s'intéresser à l'art.

Il est décédé le 11 janvier 1966.

 

10 octobre 1903 : Naissance de Prince Charles de Belgique

Charles Théodore, Henri, Antoine, Meinrad de Belgique, prince de Saxe-Cobourg-Gotha, duc de Saxe, prince de Belgique, comte de Flandre (Bruxelles, 10 octobre 1903 - Raversijde, 1er juin 1983) est le second fils du roi Albert Ier et de la reine Élisabeth.

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 23:01

Chaque année, la Journée mondiale de la poste est célébrée le 9 octobre, jour anniversaire de la création de l'Union postale universelle (UPU) à Berne en 1874.

Ce jour a été déclaré « Journée mondiale de la poste » par une décision prise lors du Congrès de Tokyo 1969. Depuis cette date, les pays du monde entier célèbrent ensemble cet événement.

http://www.un.org/fr/events/postday/images/postlogo.jpg

Conférence internationale de la poste

Sous l'impulsion du directeur du service postal de la Fédération allemande du nord (une province de la Prusse), Heinrich von Stephan, la Conférence s'ouvrit à Berne, capitale de la Suisse, le 15 septembre 1874 avec pour but de créer une organisation internationale postale et de standardiser les différents systèmes postaux des États membres de cette organisation.

Les représentants de 22 pays discutèrent pendant plusieurs jours avant de signer, le 9 octobre le Traité de Berne qui instaura la création de l'Union générale des postes.

Avec l'augmentation importante du nombre de ses membres, elle fut rebaptisée l'Union Postale Universelle (UPU), en 1878.

Le siège de l'UPU se trouve toujours à Berne, en Suisse. Sa langue officielle est le français, et l'anglais a été ajouté en 1994 comme langue de travail. L'organisation internationale compte aujourd'hui 191 États membres.

 

Objectif de cette Journée

Le but est de sensibiliser les citoyens et les entreprises au rôle de la poste dans leur vie quotidienne et de sa contribution au développement socio-économique des pays. Les pays-membres de l'UPU sont invités à organiser des activités de sensibilisation de leurs clients et des médias à leurs produits et services au niveau national.

Dans la plupart des pays, des expositions philatéliques sont organisées durant cette période. Des timbres commémoratifs sont émis le 9 octobre ainsi qu'une empreinte d'oblitération à date. Parmi les autres événements, on peut citer l'organisation de journées portes ouvertes dans les bureaux de poste, les centres de tri et les musées postaux, la tenue de conférences, de séminaires et d'ateliers, ainsi que l'organisation d'événements culturels, sportifs et autres à caractère récréatif.

Les postes de nombreux pays saisissent l'occasion pour lancer ou promouvoir de nouveaux produits et services postaux.

Repost 0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 23:01

 

8 octobre 1615 : Charles de Bourbon, est nommé gouverneur de la Nouvelle-France.

Louis XIII décide de poursuivre l'entreprise de Québec; nomme son neveu, Charles de Bourbon, comte de Soissons, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-France.

Le 15 octobre, Bourbon demande à Samuel de Champlain d’être son lieutenant.

 

8 octobre 1869 : Naissance de James Frank Duryea

James Frank Duryea fut, entre 1892 et 1893, un des premiers constructeurs de voitures aux U.S.A. La première fut une voiture à cheval, un buggy, équipée d’un moteur monocylindre 4 CV et d’un entraînement par friction.

 

8 octobre 1869 : Décès de Franklin Pierce

Franklin Pierce est le quatorzième président des États-Unis. Il est élu pour un mandat de 1853 à 1857.

À 48 ans il est alors le plus jeune président que les États-Unis aient jamais connu. Dans son discours inaugural, Franklin Pierce se fait le chantre de la paix, de la prospérité domestique et de la vigueur dans les relations internationales. Il insiste sur le fait que les États-Unis peuvent être amenés à acquérir de nouveaux territoires pour garantir leur sécurité, et adopte une attitude équivoque dans la lutte entre esclavagistes et anti-esclavagistes.

Pendant son mandat, les États-Unis achètent, pour dix millions de dollars, 120.000 km² de territoires au Mexique qui deviendront une partie des États actuels de l’Arizona et du Nouveau-Mexique.

 

8 octobre 1871 : Début de l'incendie de Chicago

Le sinistre aurait été provoqué par une lampe à huile renversée par inadvertance dans une grange remplie de paille. Le vent aidant, le feu se répandit rapidement.

Il devait faire rage pendant 72 heures et détruire au total 17.000 maisons, 1.600 magasins et boutiques et 60 usines !

 

8 octobre 1906 : Invention de la permanente

Le coiffeur allemand Karl Ludwig Wessler introduit une nouvelle technique de beauté capillaire dans son salon d'Oxford Street à Londres : la permanente. Pour agrémenter la chevelure de ces dames de boucles permanentes, il leur demande de rester jusqu'à 6 heures d'affilée avec des rouleaux de cuivre sur la tête. Le succès international tarde à venir. Ce n'est qu'en 1915 que la danseuse américaine Irène Castle en lance réellement la mode.

 

8 octobre 1958 : Implantation du premier pacemaker

Le pacemaker ou stimulateur cardiaque, est un dispositif implanté dans l’organisme délivrant des impulsions électriques régulièrement au cœur et permettant d’accélérer ce dernier, lorsqu’il est trop lent. Le premier stimulateur cardiaque de l'histoire est implanté sur un ingénieur électricien suédois, Arne Larsson, qui souffre du syndrome d'Adam-Stokes. Il avait 40 ans. À 83 ans et ayant reçu 26 pacemakers, il vivait encore.

 

8 octobre 1967 : Arrestation du « Che »

Arrestation du révolutionnaire Ernesto Guevara dit "Che" par les troupes Boliviennes.

Ernesto Rafael Guevara de la Serna, dit Ché Guevara est un révolutionnaire communiste et homme politique. Né en Argentine, Fidel Castro le fit déclarer en 1959 : « Citoyen Cubain de naissance ».

En 1965, Guevara quitta Cuba pour la Bolivie où il tenta de constituer une guérilla. Faute de pouvoir s'appuyer sur la logistique de ses partisans, il fut finalement capturé 9 octobre 1967 et exécuté le 9, par l'armée bolivienne, selon certains, sur ordre de la CIA.

 

8 octobre 1980 : Bob Marley s'effondre sur scène

Bob Marley s'effondre sur scène à Pittsburgh, ce sera son dernier concert.

Atteint d'une tumeur maligne au cerveau, il ira suivre des traitements dans une clinique en Allemagne. Il succombera finalement du cancer en mai de l'année suivante.

Repost 0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 23:01

-

Le vendredi 7 octobre 1949, l’URSS crée la République Démocratique Allemande (RDA, en allemand DDR) en réponse à la République Fédérale Allemande (RFA) institutée, à l’ouest, par les puissances occidentales. L’Allemagne de l’Est, dont la capitale est Berlin Est, vit dès lors sous le joug soviétique et sa politique « socialiste ».

 carte zones d'occupation allemagne 1945

Le 7 octobre 1949, la zone d'occupation soviétique en Allemagne devient un État à part entière. En réaction à la création de la RFA, constituée par les zones d'occupation américaine, anglaise et française, l’URSS transforme sa propre zone d’occupation en un pays « indépendant » : la République Démocratique d’Allemagne (RDA).

Le pays reste en fait sous la tutelle de l’URSS qui a institué une économie communiste après une collectivisation.

C'est la fin d'un long processus d'éclatement qui a débuté avec la défaite de l'Allemagne nazie en 1945 et a été intensifié par la guerre froide entre les anciens alliés américain et soviétique.

La division de l'Allemagne en deux États antagonistes va durer un demi-siècle, jusqu'à la chute du Mur de Berlin.

carte rda rfa 2 allemagnes

Relire aussi :

12 août 1961 - Construction du Mur de Berlin

Repost 0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 23:01

Alors que les hostilités en Europe ont été déclenchées par la déclaration de guerre de l’Empire Austro-hongrois à la Serbie, cette dernière en subit plus d’un an après les conséquences. Quatorze mois après sa déclaration, l’Autriche-Hongrie s’attaque effectivement à la Serbie.

 

L’offensive générale austro-germano-bulgare fut déclenchée le 6 octobre 1915.

L’attaque est lancée au nord, Belgrade est prise le 9. Ils progressent alors vers le sud tout en rencontrant une vive résistance de la part des Serbes.

La Bulgarie s'est vu promettre la Macédoine et une partie de la Serbie en cas de victoire de la Triple Alliance si elle entrait en guerre face à la Serbie. Fournie par ses nouveaux alliés en charbon, armes et munitions, elle déclare la guerre à la Serbie le mercredi 6 octobre 1915.

Le 14 octobre, les Bulgares passèrent à leur tour à l’offensive contre la Serbie.

 

L'expédition de Salonique, appelée aussi Front d'Orient, Front de Salonique ou encore Front de Macédoine

Les troupes françaises, dirigées par le général Sarrail, tentent de venir en aide aux Serbes en novembre en remontant la vallée du Vardar, mais c'est trop tard : les Bulgares prennent Monastir. Les Français doivent se replier autour de Salonique (port grec macédonien).

Les Serbes sont contraints à une longue retraite, en plein hiver, à travers les montagnes du Monténégro et d'Albanie jusqu'à la mer. Ils sont alors recueillis à Corfou pour être réorganisés par des officiers français avant d'être transférés à Salonique.

Chez les Alliés, de nombreuses réserves sont formulées sur la présence d'un corps expéditionnaire à Salonique. Les Britanniques sont les plus réticents car ils souhaitent renvoyer rapidement leurs troupes en Égypte, menacée par les ambitions expansionnistes germano-turques, et en Mésopotamie pour protéger les puits de pétrole perses.

Mais en France des voix s'élèvent pour soutenir la présence de troupes dans la région, ainsi celle du président du Conseil, Aristide Briand, fervent partisan du maintien de ce front secondaire contre l'avis même du général en chef, Joseph Joffre.

 

Un accord aboutit finalement au maintien du camp retranché de Salonique vers lequel sont envoyés des éléments de l'armée serbe récupérés à Corfou et des troupes italiennes et russes pour venir renforcer les unités franco-britanniques.

 Front de Salonique 1915 serbie balkans

Repost 0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 23:01

Pour la première fois de l'humanité, le 5 octobre 1914, 2 combattants s'affrontaient en volant à la hauteur des oiseaux, en se tirant dessus, dans le ciel de Jonchery-sur-Vesle près de Reims.

L'avion d’observation allemand « Aviatik » du lieutenant Fritz Von Zangen et du sous-officier Wilhelm Schlichting est abattu par le biplan Français « Voisin III » du sergent Joseph Frantz et du caporal Louis Quenault, le mécanicien qui occupait le poste d’observateur et au besoin… de mitrailleur.

Premier combat aérien

L’appareil allemand habilement piloté, utilise toutes les feintes pour s’échapper, et il se défend à l’aide d’une carabine Mauser. Après plusieurs minutes de poursuite, les deux appareils, ayant perdus beaucoup d’altitude, sont au nord de Fismes dans la vallée de l’Aisne. Tout en se mitraillant, ils reviennent vers Jonchery, les minutes paraissent longues …
Soudain l’avion Aviatik se dresse à la verticale, puis désemparé, se retourne et s’écrase au sol, dans les marais.

Les deux occupants, le sous-officier Schlichting, 21 ans et le lieutenant Von Zangen, 31 ans, sont les premières victimes du premier combat aérien au monde.

 

Avant la première Guerre Mondiale, les avions militaires étaient utilisés pour photographier les positions des ennemis. Ils servaient donc d'informateurs et n'étaient pas armés.

Dès 1915, le bombardement s'organise avec le commandant de Göys de Mezeyrac, et la chasse avec le commandant de Rose ; la reconnaissance s'intéresse à la photographie aérienne. On commence à spécialiser les avions pour certaines missions.

En 1917, les effectifs des forces aériennes ont augmenté dans des proportions énormes et l'on commence à songer sérieusement à employer les bombardiers en masse pour une action offensive.

4 ans jour pour jour après le premier combat aérien, le 5 Octobre 1918, Roland Garros meurt lors d'un combat aérien à Saint-Morel dans les Ardennes, près de Vouziers où il est enterré.

 

Repost 0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 23:02

François Mitterrand, a augmenté considérablement les dépenses de l'Etat en réévaluant le Smic, les salaires et les prestations sociales. L’inflation est galopante (13,4 % pour l'année 1981)...

Le 4 octobre 1981, quelques mois après l'entrée en fonctions du nouveau président de la République, le gouvernement dévalue le franc de 3%.

12 juin 1982, nouvelle dévaluation du franc de 5,75 %, assortie d'un plan de rigueur.

21 mars 1983, troisième « dévaluation Mitterrand » (moins 8% par rapport au mark).

Au final, 25% de dévalorisation de notre monnaie par rapport à l’Allemagne au cours du premier septennat.

austérité PS 1981 2012

 

Relire aussi : 6 avril 1983 - Pierre Mauroy accentue la rigueur

 

Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 23:01

Dans l'espoir de mettre un terme aux divisions ethniques, le Roi Alexandre Ier Karadjordjevic change le nom de son royaume serbe, croate et slovène pour le baptiser, « Yougoslavie », il en devient le dictateur.

carte de La formation de la Yougoslavie

La Yougoslavie a correspondu à 3 réalités politiques différentes au cours du XXe siècle :

1. La première Yougoslavie, fut une monarchie fondée le 1er décembre 1918 par Pierre Ier de Serbie. Elle a été d'abord baptisée : Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, avant d'être renommé Royaume de Yougoslavie.

Cet État subsista jusqu'à l'invasion par les troupes de l'Axe le 6 avril 1941. La capitulation eut lieu 11 jours après, le 17 avril 1941.

2. La seconde Yougoslavie, fut une république fédérale à parti unique communiste, et fondée le 29 novembre 1945. Après l'abolition officielle de la monarchie, elle prit le nom de République fédérative populaire de Yougoslavie peu avant l'adoption d'une nouvelle constitution le 31 janvier 1946, et enfin prit le nom définitif de République fédérative socialiste de Yougoslavie le 7 avril 1963. Celle-ci survécut jusqu'au 15 janvier 1992, lorsque 4 de ses républiques fédérées firent sécession : la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine.

3. La troisième Yougoslavie, fut un État fédéral formée en 1992 sur le territoire de la Serbie (incluant les territoires de Voïvodine et du Kosovo) et du Monténégro. Elle fut nommée République fédérale de Yougoslavie.

Le 4 février 2003, le nom « Yougoslavie » est abandonné et le pays est baptisé Communauté d'États Serbie-et-Monténégro. Il fut dissout à son tour le 3 juin 2006, suite à l'indépendance du Monténégro.

 

Relire aussi :

8 juin 1867 - Formation de l'Autriche-Hongrie

28 août 1910 - Proclamation du royaume du Monténégro

Repost 0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 23:01

 

1452 : Naissance du futur roi d'Angleterre, Richard III

Frère du roi Edouard IV, Richard III d'Angleterre régnera sur le royaume britannique de 1483 à 1485, date à laquelle il perdra la vie au cours de la bataille de Bosworth.

http://www.altesses.eu/imgmax/f814518a86.jpg

1847 : Naissance de Paul Von Hindenburg

Paul Von Hindenburg s'engage dans une carrière militaire et prend part à la guerre franco-allemande de 1870. Il devient l'un des militaires les plus importants de la Première Guerre mondiale en devenant chef de l'état-major allemand. En 1925, il est élu président du Reich et le restera jusqu'à sa mort. A la fin de sa vie, il tombe gravement malade. En 1933, il fait d'Adolph Hitler le nouveau chancelier d'Allemagne et décède en 1934.

Paul Von Hindenburg

1869 : Naissance de Mahatma Gandhi

Mahatma (« grande âme ») Gandhi, l'un des pères de l'indépendance de l'Inde, d'abord avocat, il exerce à Bombay puis en Afrique du Sud (1893) avant de prendre fait et cause, à son retour, pour le boycott des produits britanniques. Maintes fois emprisonné, prônant la désobéissance civile et la fameuse doctrine Ahimsa (« non violence active »), il prit part aux pourparlers en faveur de l'indépendance (1947). Il est assassiné par un brahmane fanatique à New Delhi le 30 janvier 1948.

Mahatma Gandhi

1951 : Naissance de Sting (Gordon Summer)

Sting, de son vrai nom Gordon Matthew Thomas Sumner, né le 2 octobre 1951 à Wallsend, près de Newcastle (nord de l'Angleterre), est un musicien et chanteur anglais, et occasionnellement acteur de cinéma. Avant sa carrière solo, il était le chanteur et bassiste du groupe The Police.

Sting (Gordon Summer)

1954 : Naissance de Lorraine Bracco

Lorraine Bracco est une actrice et réalisatrice américaine, née le 2 octobre 1954 à Bay Ridge, un secteur du quartier de Brooklyn à New York d'un père d'origine italienne et d'une mère anglaise.

Elle est surtout célèbre pour ses rôles de Karen Hill dans « Les Affranchis » et du Docteur Jennifer Melfi dans la série « Les Soprano », tous les deux ayant pour thème la mafia italo-américaine.

Lorraine Bracco

1959 : Naissance de Luis Fernandez

Luis Fernandez, né le 2 octobre 1959 à Tarifa (Espagne), est un footballeur international français évoluant au poste de milieu de terrain reconverti entraîneur, consultant et animateur de radio.

Luis Fernandez

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 23:01

Par sa résolution 45/106 du 14 décembre 1990, l'Assemblée générale a proclamé le 1er octobre « Journée internationale des personnes âgées ».

L’ONU engage les gouvernements, le secteur privé, les organisations de la société civile et les populations du monde entier à édifier une société pour tous les âges.

 http://www.csn.qc.ca/image/image_gallery?uuid=1cabf54b-9a82-4e7e-a691-71c79df2ae1e&groupId=1864754&t=1348258011084

Les différentes activités organisées tout au long de cette journée ont pour but de rappeler que les droits des personnes âgées sont indissociables des principes énoncés par l’ONU.

 

Les objectifs sont multiples :

Indépendance

- accès aux vivres, logement, vêtements.

- possibilité de travailler ou accès à un revenu.

- décider du moment de la retraite.

- accès à la formation.

- environnement adapté.

- vivre au foyer le plus longtemps possible.

Participation

- participer aux décisions touchant leur bien-être.

- possibilité d'offrir leurs services à la société.

- se regrouper en associations.

Soins

- bénéficier des soins de santé.

- accès aux services sociaux et juridiques.

- jouir des droits de l'homme lorsqu'elles sont en résidence.

Épanouissement personnel

- assurer le plein épanouissement de leurs possibilités.

- accès aux ressources (éducatif, culturel, spirituel, loisirs).

Dignité

- vivre sans être soumis à des sévices physiques ou mentaux.

- être traité avec justice.

 

Lien du jour : « Journée Internationale des Personnes Agées » sur le site de l’OMS.

Repost 0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 23:01

30 septembre 1891 : Mort de Georges Boulanger

Georges Ernest Jean-Marie Boulanger (né le 29 avril 1837) est un officier général français nommé Ministre de la guerre en 1886, connu pour avoir ébranlé la Troisième République, porté par un mouvement qui porte le nom de boulangisme.

Georges Ernest Jean-Marie Boulanger

30 septembre 1913 : Mort de Rudolf Diesel

Né le 18 mars 1858 à Paris, Rudolf Diesel est disparu dans la nuit du 29 au 30 septembre 1913 lors d'une traversée de la Manche à bord du paquebot Dresden entre Anvers et Harwich.

Rudolf Diesel est l'inventeur du moteur à combustion interne qui porte son nom, moteur conçu, non pas pour tourner avec du gazole, mais pour fonctionner avec des huiles végétales. D'ailleurs, Diesel nomma initialement ce moteur, le « moteur à l'huile ».

Rudolf Diesel

30 septembre 1955 : Mort de James Dean

L'acteur américain James Byron Dean meurt dans un accident de la route en Californie à 24 ans. Passionné de vitesse, il avait fait l'acquisition d'une Porsche 550. Un seul film aura réussi à faire de lui une star, « A l'est d'Eden » d'Elia Kazan. Symbole de la jeunesse américaine inquiète et rebelle, sa carrière s'achève en pleine gloire.

James Dean

30 septembre 1985 : Mort de Simone Signoret

L'actrice française d'origine allemande Simone Signoret décède à l'âge de 64 ans en Normandie. Après avoir commencé à travailler à Paris pendant l'occupation comme traductrice et professeur d'anglais, elle démarre sa carrière cinématographique dans les années 40 grâce à son premier mari, le réalisateur Yves Allégret. Après son second mariage avec Yves Montand en 1951, elle tournera « Casque d'or » de Jacques Becker (1952) et « Les Sorcières de Salem » de Raymond Rouleau (1957). Elle reçoit l'Oscar de la meilleure actrice à Hollywood pour son rôle dans le film « Les chemins de la haute ville ».

Simone Signoret

30 septembre 1985 : Mort de Charles Francis Richter

Charles Francis Richter est né dans une famille de fermiers de l'Ohio. Il passe son jeune temps à Los Angeles en Amérique.

En 1935, non satisfait des échelles de Rossi (années 1880) ou de Mercalli (1902) décrivant les séismes en termes de destruction ou sensation, il présenta une échelle (dite « de Richter ») permettant de décrire la puissance d'un tremblement de terre à son épicentre par l'énergie mise en jeu : la magnitude 0 correspond à environ 104 joules, alors que la magnitude 9 égale 1017 joules.

Il meurt le 30 septembre 1985 à Altadena près de Pasadena en Californie.

Charles Francis Richter

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 23:01

Après quatre ans de paix, la France est touchée par une deuxième guerre de Religion.

3 causes sont avancées : l’échec de l’Édit d’Amboise qui ne laisse la liberté de culte qu’aux nobles, le contexte international orageux et la rivalité de cour entre le prince de Condé et le jeune frère du roi, Henri duc d’Anjou.

L'élément déclencheur est la « surprise de Meaux » le 29 septembre 1567.

Cette conspiration menée par Condé pour enlever le roi de France, Charles IX, s'avérera un échec. Le roi est sa mère parviennent de justesse à s’échapper et regagnent Paris.

Le lendemain, la guerre commence avec le massacre de 80 à 90 catholiques (moines, clercs) par des protestants à Nîmes, c’est ce que l’on nomme « la Michelade ».

 

Le 10 novembre 1567, la bataille de Saint-Denis voit la défaite protestante.

Le manque de moyens financiers, de part et d’autre, conduit à la signature d’une trêve, dit la paix de Longjumeau le 22 mars 1568.

En fait, ce traité n’est rien d’autre que la constatation d’un statu quo entre les deux camps. Personne n’a voulu faire de réel compromis, aucun des problèmes de fond n’a pu être abordé, rien n’est réglé. La paix de Longjumeau va servir tout au plus de trêve précaire, permettant aux deux parties de se réorganiser et de se réarmer.

A peine quelques mois plus tard, c’est le début de la troisième guerre de religion

 

Lien du jour : Les guerres de religion en France

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 23:01

1362 : Début du pontificat d'Urbain V

L'élection de Guillaume de Grimoard au pontificat sous le nom d'Urbain V a lieu le 28 septembre 1362 à Avignon.

 

1394 : Début du pontificat de Benoît XIII

Le 28 septembre 1394, Pedro de Luna épouse le nom de Benoît XIII et endosse le rôle de pape d'Avignon pour un pontificat qui durera jusqu'à sa mort en 1423. Considéré comme un antipape par l'Église catholique, Benoît XIII succède alors à Clément VII

 

1448 : Election du nouveau roi du Danemark, Christian Ier d'Oldenbourg

Le 28 septembre 1448, Christian Ier d'Oldenbourg est élu roi de Danemark. Suite à la mort de l'ancien roi du Danemark Christophe de Bavière en 1448, l'union des trois royaumes (Danemark, Norvège et Suède) vola en éclats, et Christophe d'Oldenbourg fut élu roi du Danemark. Il régna également sur la Suède entre 1457 et 1464, et sur la Norvège entre 1450 et 1481, date de sa mort.

 

1567 : Tentative d’enlèvement de Charles IX

Redoutant les conséquences des négociations de Catherine de Médicis avec l’Espagne catholique, le prince de Condé organise l’enlèvement du roi Charles IX. Mais le projet échoue. C’est ainsi que s’ouvre la seconde guerre de Religion.

 

1660 : Mort de Saint Vincent de Paul

Le prêtre charismatique Vincent de Paul meurt à Paris à l'âge de 79 ans après avoir dédié toute sa vie à la religion catholique et aux pauvres. Né à Pouy, ou Paul, dans les Landes en 1581, il est issu d'une famille très pauvre.

 

1748 : Suppression des galères

Louis XV prend une ordonnance abolissant l'institution des galères. La condamnation aux galères équivalait à une condamnation capitale tant les conditions à bord des bateaux étaient difficiles et les punitions permanentes.

 

1791 : Loi sur l'émancipation des juifs en France

La loi attribue aux juifs de France le statut de citoyen au même titre que les autres. Ils seront désormais considérés comme français avant tout et pourront librement s'intégrer dans la société.

 

1864 : Fondation de la 1ère Internationale

Le 28 septembre 1864, à Londres, au cours d'un meeting à Saint Martin's Hall, des ouvriers venus de toute l'Europe fondent l'Association internationale des travailleurs (AIT).

 

1895 : Décès de Louis Pasteur

Louis Pasteur naît en 1822, et entre à l'Ecole normale pour étudier la chimie et la physique. Ses travaux universitaires s'intéressent à la fermentation. En 1881, il élabore le vaccin contre le charbon des moutons puis découvre, en 1885, le vaccin antirabique, lui apportant une couverture internationale. Décédé en 1895, il lègue l'institut Pasteur, fondé en 1888.

 

1905 : Einstein découvre la relativité

la revue allemande Annalen der Physik publie un article sur une théorie compliquée, la « théorie de la relativité restreinte ». L'auteur est un scientifique de 25 ans qui signe Albert Einstein et n'a même pas encore son doctorat !

 

1939 : Partage de la Pologne

Au lendemain de la conquête de Varsovie par les troupes allemandes, Hitler et Staline signent un traité pour le partage de la Pologne.

 

1958 : Naissance de la Cinquième République

Les Français approuvent massivement (à 79,25 %) le référendum sur la nouvelle constitution proposé par le général de Gaulle. (Détails)

 

1973 : Fernand Raynaud se tue dans un accident de voiture

Le comique français meurt tragiquement dans un accident de voiture à l'âge de 47 ans. Ce fils d'ouvrier de Clermont-Ferrand avait décidé d'échapper à l'usine Michelin pour devenir comédien.

 

1978 : Décès du Pape Jean Paul 1er

33 jours seulement après son accès sur le trône pontifical Albino Luciani, Jean Paul 1er, meurt soudainement. La religieuse chargée de le réveiller à cinq heure du matin l'a trouvé mort dans son lit, victime d'un infarctus.

Repost 0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 23:01

27 septembre 1825 : Premier transport de passagers en train

L'Angleterre est le premier pays à se doter de lignes de chemin de fer.

La première locomotive à vapeur fut construite par Richard Trevithick (1771-1833) en 1804.

La traction à vapeur a été inaugurée le 12 août 1812 sur le Middleton Railways dans le Yorkshire. Il s'agissait de locomotives pour rails à crémaillère remorquant des wagonnets de charbon.

De nombreux ingénieurs se sont mis alors à travailler sur cette invention, afin de l’améliorer. Georges Stephenson inventa en 1813 la première locomotive à roues adhérentes, facilitant le déplacement du train et qui simplifia la conception des aiguillages.

Le 27 septembre 1825 fut inauguré le chemin de fer de Stockton et Darlington, première ligne ouverte au transport de passagers. La locomotive était la « Locomotion » du mécanicien anglais Georges Stephenson.

http://i41.tinypic.com/26449dd.jpg

27 septembre 1854 : Naufrage de l'Artic

Le bateau à vapeur « Artic » coule dans l'Atlantique faisant 300 morts.

Le navire à vapeur SS Arctic de la Collins Line, un navire de 3 000 t, était l'un des plus grands navires et le plus moderne des États-Unis de son temps. Ce bateau à roues à aubes était utilisé comme paquebot pour les liaisons transatlantiques.

Alors qu’il faisait la liaison Liverpool-New York, heurte le cargo français Vega. La mer est très mauvaise. En moins d’une heure le bateau se met à couler. Quand le capitaine Luce donne l’ordre de mettre les canots à la mer et de céder la priorité aux femmes et aux enfants, l’équipage se révolte. Armés de gaffes et de poignards, les matelots s’emparent des canots restants et prennent la fuite. Plus de 400 personnes mourront noyées dont la totalité des femmes et enfants passagers. Tous les membres de l’équipage survivront, sauf le capitaine, poignardé par un soutier. Le scandale est énorme et la presse se déchaîne.

Ce fut l'un des premiers grands désastres de l'océan atlantique. Cet événement a montré la nécessité de créer des couloirs maritimes.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d5/USM_steamship_Arctic_%281850%29.jpg/280px-USM_steamship_Arctic_%281850%29.jpg

27 septembre 1903 : Écrasement du train le « Old 97 »

Ce train avait la réputation de ne jamais être en retard... Mais le 27 septembre 1903, pour tenir parole le maître du train poussa les machines au maximum. Suite à une longue descente, le train devait traverser une rivière sur un pont, Danville, en Virginie. La manœuvre devait se faire à basse vitesse, mais le train n'a jamais ralenti et ne s'est jamais engagé sur le pont… il s’est écrasé.

http://www.leaksville.com/Old97.jpg

27 septembre 1938 : Baptême du « Queen Elisabeth »

La reine (mère) Elisabeth d'Angleterre baptise à Glasgow le plus grand paquebot du monde. Long de 314 mètres et large de 36, il était le plus gros paquebot au monde et ce jusqu'en 1996 avec l'arrivée de Destiny.

Au moment de la Deuxième guerre, il fut utilisé comme transporteur de troupes. Il a transporté 750.000 hommes et parcouru 750.000 kilomètres. Sa carrière en tant que navire fut terminée en 1968. On en fit un bateau-hôtel et attrait touristique dans les Everglades, Floride.

Un feu le détruisit en 1972.

http://www.infocapagde.com/users_private/tango/AG09-09-27-Queen-Elizabeth1.jpg

27 septembre 1981 : Le TGV entre en service en France

Inauguré le 22 septembre 1981, le train électrique le plus rapide du monde entre en service le 27. Il atteint 260 kilomètres à l'heure entre Paris et Lyon.

L'histoire de la grande vitesse ferroviaire en France commence en 1976 avec la concession par l'État à la SNCF d'une ligne nouvelle entre Paris et Lyon. Le concept de TGV lui-même a pris naissance dans les années 1965-1966 avec la création au sein de la SNCF d'un « Service de la recherche », devenu plus tard « Direction de la recherche et de la technologie ».

http://www.quizz.biz/uploads/quizz/356033/4_1awrz.jpg

Relire aussi :

26 août 1837 - Les débuts du chemin de fer français

Repost 0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 23:05

Jean II de France, dit Jean le Bon est né le 26 avril 1319 au château du Gué de Maulny du Mans.

Il était le fils du roi Philippe VI et de Jeanne de Bourgogne.

Le 22 août 1350, Philippe VI meurt à Nogent. Son fils Jean II, duc de Normandie, devient roi de France. Il est couronné et sacré un mois plus tard le 26 septembre.

http://eomed.univ-lemans.fr/cours2011/fr/res/jeanII-lebon.jpg

Le 1er février 1328, le roi Charles IV meurt au château de Vincennes, sans héritier mâle. Son épouse, Jeanne d'Evreux, est enceinte. Le trône revient à son neveu Philippe de Valois, qui prend le nom de Philippe VI. Son accession au trône avait résulté d'un choix politique pour écarter le roi Edouard III d'Angleterre.

A sa mort, le roi Edouard III d'Angleterre tenta de tirer profit de l'occasion pour débarquer en France et se faire couronner roi de France, mais il en fut empêché par la marine castillane.

Bien qu'ayant remporté la bataille, les pertes causées à la flotte anglaise sont lourdes et empêchent Edouard III de mettre son plan à exécution.

Jean II de France, fils de Philippe VI, sera finalement sacré roi de France avec sa femme Jeanne d'Auvergne le 26 septembre 1350.

 

rois.JPG

Devant faire face à la défiance de la population suite aux défaites cinglantes de la guerre de Cent Ans ainsi qu'aux conspirations de Charles II de Navarre, prétendant au trône, il règnera en secret entouré seulement de ses plus proches conseillers.

 

Jean le Bon est décédé à Londres le 8 avril 1364. Le 7 mai, son corps est inhumé en la Basilique de St-Denis.

Son règne fut notamment marqué par la création d'une nouvelle monnaie d'or « le Franc » le 5 décembre 1360.

http://histoiresensaga.files.wordpress.com/2012/08/franc-a-cheval.jpg

Le premier franc représente le roi à cheval

Repost 0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 23:01

Le Président de la République, Jacques Chirac, par décret en date du 31 mars 2003, a instauré une « journée nationale d’hommage aux Harkis et aux autres membres des formations supplétives. »

Cette journée, fixée au 25 septembre de chaque année, a été instituée en reconnaissance des sacrifices consentis du fait de leur engagement au service de la France lors de la guerre d'Algérie.

 

Le 25 septembre, la République française donc honore les combattants algériens qui se sont engagés à ses côtés entre 1957 et 1962.

Au jour du cessez le feu en Algérie, l’ONU comptabilisait 153.000 forces supplétives de l’armée française dont 60.000 Harkis.

Dès la fin des combats et le retrait de l’armée française, les Harkis firent l’objet d’une répression sanglante de la part des nouvelles autorités algériennes et beaucoup s’exilèrent en métropole.

 

La Journée nationale d’hommage aux Harkis participe de la politique nationale de réhabilitation de ces combattants. Dans ce contexte, le Parlement a également voté le 23 février 2005 une loi prévoyant le versement d’indemnités en reconnaissance des services rendus à la France.

 

Lien du jour : Texte du décret paru au journal officiel le 2 avril 2003

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire