Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 00:01

L’Albanie a 100 ans !

Le 28 novembre 1912, Ismaël Kemal Vlorë proclame l'indépendance de l'Albanie au congrès de Vlorë.

http://www.euroheritage.net/IsmailQemali.jpg

Pays ancien formé au Moyen Âge (XVe siècle), l'Albanie a connu une occupation ottomane de 4 siècles. L'Albanie est libérée des Turcs à l'issue de la première guerre balkanique : le 17 octobre 1912, la ligue balkanique formée par les Etats chrétiens des Balkans (Bulgarie, Serbie, Grèce et Monténégro) au sujet de la Macédoine, déclare la guerre à l’empire ottoman.

En décembre 1912, la conférence de Londres reconnaît l’indépendance de l’Albanie. Cependant, la frontière définie en 1913 par une commission nommée par les grandes puissances enlève à l’Albanie plus de la moitié de son territoire dont le Kosovo-Metohija, soit environ 40% de sa population.

 

En 1913, une deuxième guerre balkanique voit la Turquie, la Grèce, la Serbie, le Monténégro et la Roumanie s'unir cette fois contre la Bulgarie pour contenir les prétentions de celle-ci sur la Macédoine.

L'Autriche-Hongrie et l'Italie font alors pression pour empêcher la Serbie, qui veut un accès direct à l'Adriatique, d'annexer le territoire actuel de l'Albanie.

 

L'indépendance de l'Albanie est confirmée par les grandes puissances européennes en 1919 à l'issue de la Grande Guerre mais le territoire du Kosovo, bien qu'à majorité albanophone, demeure serbe.

http://a398.idata.over-blog.com/0/56/73/94/unitarisme/carte_albanophone.gif

 

Chronologie simplifiée de l’Albanie

Le 7 mars 1914, l'Albanie devient la Principauté albanaise.

Le 22 janvier 1925, la Principauté albanaise est proclamée République albanaise.

Le 1er septembre 1928, la République albanaise devient le Royaume Albanais.

Le 11 janvier 1946, le Royaume Albanais devient la République populaire d'Albanie

Le 28 décembre 1976, la République populaire d'Albanie devient la République populaire socialiste d'Albanie.

Le 30 avril 1991, la République populaire socialiste d'Albanie devient la République d'Albanie.

Le 1er avril 2009, l'Albanie devient membre de l'OTAN.

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 00:01

 

Lors du Concile de Clermont, le pape Urbain II exhorte les chevaliers des royaumes occidentaux à la croisade pour libérer la Terre sainte et prendre possession de Jérusalem pour « libérer le tombeau du Christ ». Il appelle aussi les guerriers à partir secourir les chrétiens d'Orient menacés par les Turcs et les Arabes musulmans. Il en résultera 8 croisades en 2 siècles.

Urbain II

Jerusalem est l'objet d'une lutte acharnée entre Turcs Seldjoukides et Egyptiens Fatimides et change plusieurs fois de main entre 1070 et 1097 pour revenir aux Fatimides.

Pendant ces luttes incessantes, les chrétiens subissent des exactions de plus en plus terribles et cruelles. Les appels à l'aide répétés de l'empereur byzantin Alexis Comnène et des chrétiens de Jérusalem décident le pape à entreprendre la prédication d'une croisade.

Le 27 novembre 1095, devant les évêques et les abbés du concile de Clermont (aujourd'hui Clermont-Ferrand, en Auvergne), Urbain II prononce donc un sermon dans lequel il enjoint ses auditeurs à favoriser la paix et mettre fin aux guerres privées entre seigneurs. Il appelle aussi les guerriers à partir secourir les chrétiens d'Orient menacés par les Turcs et les Arabes musulmans.

Les premiers croisés partiront à la fin de l'été 1096 avec à la tête des Lorrains, Godefroi de Bouillon.

Le cri de ralliement de la première croisade, c’est « Dieu le veut ! ».

 

Les croisés se divisèrent en 4 armées.

La première est dirigée par Godefroy de Bouillon et se rend à Constantinople en suivant la route terrestre à travers le Saint Empire et le royaume de Hongrie.

Godefroy arrive à Constantinople peu de jours avant Noël 1096.

Quelques semaines plus tard, l'armée normande de Bohémond de Tarente arrive également à Constantinople en traversant l'Epire.

En avril 1097, c'est au tour de Raymond de Toulouse d'arriver avec son armée du Midi, suivie de quelques jours par les français d'Hugues de Vermandois, de Robert de Normandie et Robert de Flandre.

première croisade

Repost 0
Par Archimède - dans Religions
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 00:02

Cinq semaines après avoir quitté Moscou, les troupes napoléoniennes harcelées par les cosaques du maréchal Koutouzov se retrouvent face à un obstacle de taille : la rivière Bérézina.

http://napoleon1er.perso.neuf.fr/berezina-carte.gif

 

La campagne de Russie

La Grande Armée était entrée en Russie le 24 juin, sans déclaration de guerre préalable, avec près de 700.000 soldats dont 300.000 Français. Après une campagne difficile, elle était arrivée à Moscou le 14 septembre désertée par tous ses habitants pour en être chassée le lendemain par des incendies allumés ça et là par des repris de justice russes (Les soldats du maréchal Koutouzov avait chassé les Moscovites vers les forêts des alentours à l'exception des repris de justice, des voleurs et des criminels, qui ont été libérés sous condition de préparer cet accueil « chaleureux » aux envahisseurs).

 

La retraite

Napoléon 1er avait donc choisi de battre en retraite, harcelé par les troupes ennemies... et les premiers froids de l'hiver. Les autres routes étant bloquées, elle se fait par le même chemin qu'à l'aller, via des terres déjà ravagées.

Le 23 novembre, les Russes attendent les Français à Borissov. Napoléon décide d'y organiser une manœuvre de diversion pour permettre le franchissement de la Bérézina 15 km en amont, face au village de Stoudienka, où le général Corbineau a identifié un passage possible.

Le 26 novembre 1812, la Grande Armée de Napoléon 1er arrive au bord de la Bérézina, un affluent du Dniepr (dans l’actuelle Biélorussie). L'eau étant glaciale, il n'est pas question de traverser à la nage. Les Russes avaient coupé les ponts surplombant la rivière, coupant ainsi la retraite de la Grande armée.

Le seul pont permettant de la traverser (le pont Borisov) est tenu par les Russes.

 

La Grande Armée construit des ouvrages de fortune et 500.000 hommes réussissent à échapper à l'ennemi. Mais les troupes sont déjà décimées par le froid et la faim.

 

Le 28 novembre les troupes russes, attaquèrent la rive droite du fleuve, mais furent finalement repoussés par les Français. Le même jour, la Grande armée reçut l'ordre de traverser, Napoléon annonçant son intention de détruire les ponts le lendemain matin.

Malgré les multiples mises en garde de l'Etat-major, de nombreux trainards préfèrent attendre le matin du 29 novembre pour traverser. Mais, soucieux de protéger la retraite de la Grande armée, Napoléon ordonna la destruction des deux ponts vers 9 heures du matin.

 

C'est ainsi que plus d’un millier de retardataires, paniqués, se jetèrent dans les flammes ou furent contraints de traverser la rivière à la nage.

 

 

La retraite se transforme en déroute.

 http://cdpresse.fr/wp-content/uploads/2010/11/Berezina.jpg

La débâcle est totale, l'armée impériale a tout perdu de son prestige. L'Empereur rédige un Bulletin dramatique pour en informer l'opinion française. Napoléon lui-même abandonne ses soldats et rejoint en toute hâte Paris, où un général républicain a tenté de renverser l'Empire.

Cet épisode tragique de l’histoire laissera l’expression française : « C’est la Bérézina ! » (C'est une défaite cuisante, une déroute complète.)

 

Relire aussi :

24 juin 1812 - Le début de la campagne de Russie

23 octobre 1812 - Le général Mallet rate son Coup d'État

 

 

Repost 0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 00:01

Alors que l’Europe a interdit la vente et la circulation de nitroglycérine, jugée trop instable surtout lors du transport et donc dangereuse, Alfred Nobel trouve un moyen de la vendre autrement.

En effet, il découvre qu’il peut la mêler à une sorte « d’argile » et la proposer sous forme de bâton.

dynamite

Alfred Nobel résout le problème de l’instabilité de la nitroglycérine en la mélangeant à des kieselguhrs (poudre fossile de micro-algues, les diatomées), puis en la moulant sous forme de bâtonnets enveloppés de papier.

À l'origine, le bâton de dynamite est composé de 75% de nitroglycérine (corps très instable) et de 25% de kieselguhr

Son brevet déposé le 25 novembre 1867.

 

L'exploitation de son brevet rapporte la richesse à Alfred Nobel.

Il décidera avant sa mort que la fortune amassée grâce à cette invention devra servir à récompenser les personnes ayant rendu un grand service à l’humanité.

 


Repost 0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 00:01

Le 24 novembre 1859, le naturaliste britannique Charles Darwin publie :
« De l'origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou la lutte pour l’existence dans la nature ».

Charles Darwin

C’est un véritable succès, les exemplaires tirés sont tous vendus en l’espace d’une journée seulement.
Au cours des années suivantes, il y aura de nombreuses rééditions de l’ouvrage, qui sera bientôt traduit dans toutes les langues européennes.

Darwin explique que les espèces descendent des mêmes ancêtres et qu’elles ont évolué selon le principe de la sélection naturelle. Il entend par « sélection naturelle » le fait que la nature choisisse les plus aptes à survivre dans leur environnement, afin d’améliorer les espèces.

Ce processus naturel détermine ainsi l’évolution de chaque espèce, puisque les caractéristiques qui ont favorisé la survie sont sans cesse transmises de génération en génération.

l'origine des espèces

Darwin devient la cible favorite des humoristes, qui le représentent avec un corps de singe.

Mais au fil des ans, la théorie évolutionniste finit par convaincre la communauté scientifique. L'’Église elle-même admettra plus tard que la thèse de l'’évolution n'’est pas incompatible avec la Bible.


Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 00:01

23 novembre 1407 : Assassinat de Louis d'Orléans

Jean sans Peur fait assassiner le Duc Louis d'Orléans à sa sortie de l'hôtel Barbette, rue Vieille-du-Temple à Paris. Le Duc de Bourgogne avait pour dessein d'unir l'Artois et la Flandre à son duché. Mais son cousin, Louis Ier d'Orléans, fils du roi de France Charles VI, s'opposait à son projet. En faisant éliminer son adversaire, Jean sans Peur déclenche une sanglante guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons qui se terminera 30 ans plus tard avec la signature du traité d'Arras (1435).

23 novembre 1700 : Élection de Clément XI

Gianfrancesco Albani est élu pape sous le nom de Clément XI, le 23 novembre 1700.

23 novembre 1868 : Invention de la photo couleur

Voir détails

23 novembre 1889 : Installation du 1er Juke-box

L'entrepreneur américain Louis Glass et son associé William S. Arnold font installer le premier juke box à San Francisco. L'appareil utilisé est un phonographe doté d'un mécanisme à pièces. Les deux hommes gagneront près de 1000 dollars en six mois et déposeront le brevet de leur invention.

23 novembre 1890 : décès de Guillaume III

Guillaume III, né le 19 février 1817 à Bruxelles et décédé à Apeldoorn le 23 novembre 1890, fut roi des Pays-Bas et grand-duc du Luxembourg.

23 novembre 1890 : Séparation du Luxembourg et des Pays-Bas

Guillaume III, roi des Pays-Bas et souverain du grand-duché de Luxembourg meurt sans descendance. Le duc Adophe de Nassau, issu de la branche aînée de a famille royale, les Walram, devient grand-duc de Luxembourg.

23 novembre 1963 : Obsèques de Kennedy

Des funérailles nationales sont rendues au président John Fitzgerald Kennedy assassiné trois jours auparavant. Des chefs d’Etat du monde entier assistent à la cérémonie. Exposé à la Maison Blanche et au Capitole, son cercueil est ensuite porté au cimetière d’Arlington.

 

 

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 00:01

La guerre de Troie n'aura pas lieu est une pièce de théâtre de Jean Giraudoux, jouée la première fois le 22 novembre 1935 au Théâtre de l'Athénée sous la direction et avec Louis Jouvet.

Jean Giraudoux, blessé à deux reprises durant la Première Guerre mondiale, est un ardent défenseur de la paix. Il écrit donc cette pièce entre l'automne 1934 et juin 1935, alors que les dictatures montent en Europe et que la crise de 1929 continue de sévir, à l'aube de la Seconde Guerre mondiale.

Dans cette pièce qui décrit la bêtise des hommes et leur obstination, Giraudoux fait un parallèle entre la situation en Europe où tout le monde voit venir la guerre mais ne fait rien et celle de l'Antiquité avec la Guerre de Troie.

Son œuvre se termine effectivement par l'inévitable guerre, reflet de la réalité.

 

La guerre de Troie n'aura pas lieu

La ville de Troie est menacée par la guerre : la reine grecque, Hélène, a été enlevée par le Troyen Pâris et les Grecs attaqueront Troie si elle ne leur est pas rendue.

À Troie, 2 clans s’opposent : les partisans de la guerre, (menés par le poète officiel Demokos), qui attisent les passions nationalistes et cherchent à provoquer le conflit et les pacifiques qui veulent éviter la guerre à tout prix.

Le plus déterminé, Hector, fils aîné du roi de Troie, entreprend tout pour assurer la paix et réussit à persuader les Troyens de fermer enfin les « portes de la guerre ». À l’arrivée des émissaires grecs, Oiax, un Grec brutal, gifle Hector. Mais, fidèle à son désir de paix, Hector refuse de céder à la provocation. Il a une entrevue avec Ulysse, l’ambassadeur des Grecs, et les deux hommes, malgré l’imminence de la guerre qu’ils sentent peser comme une fatalité, se quittent avec sagesse sur une négociation qui devrait éviter le conflit.

Mais les tensions s’exacerbent. Demokos ameute les Troyens pour les pousser à la guerre. Voyant ses efforts de paix menacés par ce fanatique, Hector le tue pour le faire taire. Une nouvelle fois le conflit semble évité… Mais avant de mourir, Demokos accuse le Grec Oiax d’être son meurtrier et appelle à la vengeance.

 

La guerre aura bien lieu !

 

 

Repost 0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 00:01

L’UNESCO célèbre le 21 novembre la Journée mondiale de la télévision, proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies pour encourager des échanges mondiaux de programmes télés se concentrant sur la paix, la sécurité, le développement social et économique et l’amélioration de l'échange culturel.

Étant l'un des moyens de communication les plus puissants, la télévision représente un symbole pour la communication et la mondialisation dans le monde contemporain.

Reconnaissant l'influence croissante de la télévision sur les processus de décision en attirant l'attention de l’opinion publique mondiale sur les conflits et les menaces à la paix et à la sécurité et sur les questions économiques et sociales, l’Assemblée générale a institué le 21 novembre, Journée mondiale de la télévision (résolution 51/205 du 17 décembre 1996).

Par ailleurs, l'UNESCO s’est engagé à soutenir et à améliorer la radiotélévision indépendante du point de vue de la rédaction mais aussi la conservation de ses contenus, contribuant de ce fait à l'inclusion sociale et au renforcement de la société civile.

 

Repost 0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 00:01

Cette journée marque la date anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant du 20 novembre 1989.

 

20 novembre Journée internationale des droits de l'Enfant

La Convention Internationale des Droits de l'Enfant est un texte de 54 articles, adoptée par les Nations Unies.

Elle affirme qu'un enfant n'est pas seulement un être fragile qu'il faut protéger mais que c'est une personne qui a le droit d'être éduqué, soigné, protégé, quel que soit l'endroit du monde où il est né. Et aussi qu'il a le droit de s'amuser, d'apprendre et de s'exprimer.

Historique de cette journée internationale des droits de l'Enfant

En 1954, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) recommande que « tous les pays instituent une Journée mondiale de l’enfance qui sera consacrée à la fraternité et à la compréhension entre les enfants à travers le monde, et marquée par des activités propres à favoriser [...] le bien-être des enfants du monde entier »

Si l’ONU « suggère aux gouvernements de tous les États d’observer la Journée mondiale de l’enfance à la date et de la façon que chacun d’eux jugera appropriées », les événements de 1959 et 1989 désignent immanquablement la journée du 20 novembre.

En effet, le 20 novembre 1959, l’ONU adopte la Déclaration des Droits de l’Enfant, et le 20 novembre 1989, la quasi-totalité des États membres de l’Organisation des Nations Unies ratifient la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. À ce jour, seuls les États-Unis et la Somalie n’ont pas ratifié cette Convention.

 

Lien du jour : http://www.droitsenfant.com/

Repost 0
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 00:01

19 novembre 1600 : Naissance de Charles Ier d’Angleterre.

Charles Ier Stuart fut roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande de 1625 à 1649. Second fils du roi Jacques VI d'Écosse, qui allait devenir Jacques Ier d'Angleterre en 1603, et d'Anne de Danemark. Il épousa Henriette-Marie de France, fille d'Henri IV et de Marie de Médicis le 11 mai 1625. Décédé le 30 janvier 1649.

Charles Ier d’Angleterre

19 novembre 1805 : Naissance de Ferdinand de Lesseps.

Ferdinand de Lesseps est un diplomate et entrepreneur français.

Surnommé « Le Grand Français », Ferdinand de Lesseps a été le principal promoteur des deux projets de canaux les plus ambitieux de son temps, le canal de Suez puis le canal de Panamá. Ce dernier projet fit perdre tant d'argent aux actionnaires qu'il fut condamné à cinq ans de prison, peine qu'il ne purgea pas en raison de son état de santé précaire. Il est décédé le 7 décembre 1894.

Ferdinand de Lesseps

19 novembre 1917 : Naissance d’Indira Gandhi.

Indira Gandhi est l'unique fille de Jawaharlal Nerhu (qui sera le premier 1er ministre de l'Inde indépendante). A 21 ans elle sera élu membre du congrès national indien et participe activement au mouvement d'indépendance de l'Inde. En 1942, elle épouse Feroz Gandhi, juriste également dans le parti. Peu de temps après ils sont tous les deux accusés de subversion par les autorités britanniques et passent 13 mois en prison.

En 1947 l'Inde obtient son indépendance, Indira jouera alors le rôle d'hôtesse aux cotés de son père. En 1955 elle sera élu membre du comité exécutif du parti du congrès et devient alors une personnalité politique nationale. En 1962 pendant le conflit frontalier entre la Chine et l'Inde, elle coordonne les activités de défense civile. Après la mort de son père en 1964, elle est nommée Ministre de l'information et des programmes de radio et de télévision dans le gouvernement de Lal Bahadur Sastri. Et quand celui-ci meurt en 1966 elle lui succède comme premier ministre.

Indira Gandhi

19 novembre 1939 : Naissance de Marcel Béliveau, à La Tuque, au Québec.

Marcel Béliveau était un animateur, réalisateur et comédien québécois. Il est décédé le 28 mai 2009à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer du poumon.

Son nom reste associé à l'émission télévisée de caméras cachées « Surprise sur prise » qu'il a créée et animée, et qui fut un succès d'abord au Québec, puis en France à partir de 1989.

Marcel Béliveau

19 novembre 1942 : Naissance de Calvin Klein.

Calvin Klein né Richer Klein dans le quartier Bronx (New York ) est néle 19 novembre 1942 de parents immigrés juifs hongrois. Il est une figure emblématique de la mode minimaliste.

Calvin Klein

19 novembre 1953 : Naissance de Patrick de Carolis.

Patrick de Carolis est un journaliste, écrivain et animateur de télévision français. Il a été du 6 juillet 2005 au 22 août 2010 président-directeur général de France Télévisions. Il fut également président du conseil de surveillance de la chaîne française d'information internationale France 24. 

Patrick de Carolis

19 novembre 1961 : Naissance de Meg Ryan, à Fairfield dans le Connecticut.

Meg Ryan, née Margaret Mary Emily Anne Hyra est une actrice et productrice américaine qui joue principalement dans des comédies romantiques. Après plusieurs films de télévision et des petites apparitions au cinéma, son premier grand rôle est dans la comédie romantique Quand Harry rencontre Sally.

Meg Ryan

19 novembre 1962 : Naissance de Jodie Foster.

Jodie Foster débute sa carrière très jeune dans des publicités (4 ans)

à 10 ans, elle tourne dans son premier film, Napoleon and Samantha, une production Disney.

Peu après s’ajoute, Tom Sawyer (1973), Un Petit Indien, ou Alice n'est plus ici, un des tout premiers films de Martin Scorsese. La jeune prostituée de Taxi Driver, lui donne une première nomination à l'Oscar du meilleur second rôle en 1976.

Jodie Foster

19 novembre 1962 : Naissance de Nicole Stott.

Nicole Marie Passono Stott est une astronaute américaine née le 19 novembre 1962 à Albany.

Nicole Stott

19 novembre 1965 : Naissance de Laurent Blanc.

Laurent Robert Blanc est un footballeur français devenu entraîneur, né le 19 novembre 1965 à Alès (Gard). 

http://a401.idata.over-blog.com/348x310/3/31/92/65/SPORT/laurent-blanc.jpg

19 novembre 1969 : Naissance de Richard Virenque.

Richard Virenque est un ancien coureur cycliste français, né le 19 novembre 1969 à Casablanca, au Maroc.

Richard Virenque

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 00:01

C’est le dimanche 18 novembre 1928 que débute l’histoire de Mickey Mouse. Ce jour là, les spectateurs New Yorkais du Colony Theater applaudissent Mickey Mouse dans le film Steamboat Willie. Il s'agit de la parodie parlante d'un succès de Buster Keaton, un comique du cinéma muet rival de Charlie Chaplin.

 

Mickey n’était pas comme on le connaît de nos jours.

La petite souris, qui devait initialement s'appeler Mortimer, a été rebaptisée Mickey sur les instances de Mme Disney, la femme de son créateur. Ce dernier, Walt Disney, prête sa voix à Mickey mais le résultat est si affligeant que dans le film Fantasia, la souris deviendra muette !

 

Physiquement, il était également très différent. Il avait d’énormes yeux globuleux, un long museau et une longue queue. Ses bras et ses jambes ressemblaient à des tuyaux, ses mains étaient sans gant et ses oreilles étaient mises côte à côte sur le dessus de sa tête. Son corps avait en quelque sorte une forme de poire. Par contre, il portait déjà des pantalons rouges garnis de 2 gros boutons blancs ainsi que de grosses chaussures.

 

 

 

Relire aussi : 17 août 1908 - Le premier dessin animé

Repost 0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 00:01

L’UMP a 10 ans !

Le congrès fondateur de l’UMP (Union pour un mouvement populaire) crée un nouveau parti politique.

L’UMP, d’abord appelé Union pour la majorité présidentielle, est née en 2001 du rassemblement de 3 partis politiques : le RPR, Démocratie Libérale et une partie de l’UDF.

En novembre 2002, l’UMP devient l’Union pour un Mouvement Populaire.

Le parti a pour objectif de créer un parti unique de droite, et comprend également Démocratie libérale et des anciens membres de l’UDF. Alain Juppé en sera le premier président jusqu’en 2004.

 

Liens du jour :

4 mai 1969 - Le SFIO devient le PS

Chronologie de l’UMP

Site officiel de l’UMP

Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 00:01

Chaque année le 16 novembre, la communauté internationale célèbre la Journée internationale de la tolérance avec des activités qui s'adressent à la fois aux établissements d'enseignement et au grand public.

L’Assemblée générale a instauré cette journée par sa résolution 51/95 du 12 décembre 1996, (qui faisait suite à l'Année 1995 pour la tolérance proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies).

 

L'UNESCO propose dix pistes d'actions pour lutter contre l'intolérance :

 

1. La diversité au sein de votre communauté

Où que vous habitiez, vous seriez probablement surpris de l'extrême diversité qui règne au sein de votre communauté. Quelqu'un a dit que chaque culture est un ensemble d'influences subies. Livrez-vous à une enquête sur la diversité culturelle au sein de votre ville ou communauté. Qui sont les habitants ? Comment vivent-ils ? Des articles, des interviews, des affiches ou des expositions peuvent servir à mettre en lumière la diversité des identités et des cultures. Comment cette diversité s'exprime-t-elle en musique ? Pensez à la multiplicité des danses et musiques traditionnelles que vous connaissez et à tout ce que celles-ci dénotent d'influences mutuelles. Organisez un concert ou un festival réunissant toute une gamme de ces traditions culturelles.

2. Les droits de l'homme

De quelle manière les droits des membres de minorités nationales, ethniques, religieuses, linguistiques ou autres sont-ils garantis au sein de votre communauté, de votre nation, de votre région ? Qu'en est-il des peuples autochtones, des travailleurs migrants, des demandeurs d'asile et des réfugiés, des handicapés ? Leurs droits sont-ils promus et protégés ? Pensez-vous que les responsables du maintien de l'ordre de votre communauté soient suffisamment informés des droits de l'homme ? Que pouvez-vous faire pour améliorer les attitudes ou les comportements envers les minorités ?

3. Programmer son action en faveur de la tolérance

Rédigez vous-même un projet ou programme d'activités en faveur de la tolérance. Cela implique de déterminer pour vous-même ce qu'est la tolérance et quel est le meilleur moyen de transmettre les valeurs qui s'y attachent. Passez au crible vos manuels scolaires, les émissions de télévision et les articles de presse pour débusquer les stéréotypes (concernant notamment les sexes) et les préjugés sur les nationalités et les groupes ethniques. Quelles priorités assigneriez-vous, en matière de tolérance, à votre ville, pays ou région ?

4. Dire non à la violence

Comment naît la violence dans une communauté, une école ou un foyer et comment peut-on l'enrayer ? Reproduisez la dynamique de la tolérance et de l'intolérance par des jeux de rôle, des dialogues, des exercices de résolution de malentendus. Organisez des débats publics où vous vous entraînerez à défendre alternativement deux points de vue opposés. Comment imaginez-vous la coexistence pacifique d'individus et de groupes différents ? Qu'est-ce qui fait qu'elle fonctionne et qu'est-ce qui peut la saper ?

5. Diversité écologique et diversité humaine

Toute communauté est fondée sur l'interdépendance. Pas plus que les végétaux ou les animaux, nous ne pourrions survivre si nous étions tous semblables. Trouvez des exemples de cette vérité puisés dans la vie quotidienne de votre localité. Montrez par des exemples concrets comment une culture de paix et de tolérance peut promouvoir la sauvegarde de l'environnement. Lancez un projet dans votre école ou votre voisinage.

6. La tolérance religieuse

Organisez une rencontre de représentants de divers groupes religieux et non confessionnels de votre communauté pour examiner comment chacun enseigne la tolérance. Comment enseigne-t-on la tolérance dans les différentes religions du monde, y compris celles des peuples autochtones ? Toutes les religions étant plus ou moins fondées sur des valeurs d'amour et de justice, aucune ne saurait être invoquée pour justifier la violence ou la guerre. Le dialogue et la discussion entre les représentants des diverses religions sont une tradition séculaire qui n'a en rien perdu sa valeur.

7. Actualité de la tolérance

Organisez des débats sur les événements de l'actualité analysés en termes de tolérance et d'intolérance. Réfléchissez aux conflits du passé et à ceux d'aujourd'hui. Comment auraient-ils pu être résolus ou évités ? Qu'en est-il de la question des droits de l'homme dans l'actualité aujourd'hui ? Quels sont les droits et libertés fondamentaux reconnus par la communauté internationale ? Comment fonctionnent les pays pluriculturels et multilingues ? Quels sont les intérêts communs aux peuples dans leur diversité ?

8. La tolérance et le sport

Quelles manifestations sportives ont une envergure internationale ? Quel en est le but ? Quels sont les liens possibles entre le sport et l'intolérance (exclusion des plus faibles, esprit de clocher, violence dans les stades) et comment y remédier ? Organisez une rencontre athlétique sur le thème de la diversité et de la tolérance.

9. La créativité à l'œuvre

Le message d'une œuvre d'art est inépuisable. Interrogez l'oeuvre d'un artiste d'une autre région du monde et demandez-vous ce qu'elle vous apporte. Concevez des récits, des pièces, des poèmes, des chansons, des articles, des peintures, des affiches, des photographies ou des vidéos illustrant les thèmes liés à la tolérance et publiez-les ou diffusez-les. Ecrivez à des personnalités connues pour leur poser des questions et leur communiquer vos idées sur le sujet de la tolérance.

10. Créer des liens internationaux

Amorcez un dialogue international ou lancez un projet de jumelage scolaire par lettre ou courrier électronique. Dialoguez avec des correspondants étrangers sur les questions et les problèmes de votre vie quotidienne. Echangez des cassettes ou des photos. Etudiez la possibilité de participer à des stages d'été internationaux ou à un programme d'échange scolaire. Demandez à votre école d'adhérer au Système des écoles associées de l'UNESCO.

 

 

Repost 0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 00:01

La Ligue française de l’enseignement naît grâce à la volonté de Jean Macé, alors professeur au pensionnat de jeunes filles du Petit-Château, à Beblenheim, en Alsace.

Jean Macé

Ce dernier avait en effet lancé un appel dans le journal l’ « Opinion nationale », afin de réunir un maximum de volontaires pour améliorer l’instruction en France, à l'instar de la Ligue belge de l'enseignement. « Elargissez le cadre de notre œuvre des bibliothèques pour y faire entrer toutes les formes possibles de l'enseignement populaire ; étendez à toute la France ce qui est circonscrit ici dans un département : vous aurez juste notre Ligue de l'enseignement telle que je la conçois. »

 

Avec un nombre d’adhérents toujours croissant dans toute la France, la Ligue se battra pour l’éducation populaire et publique. Elle lancera également une pétition pour une instruction gratuite, obligatoire et laïque.

Lorsque les lois Ferry seront promulguées, la Ligue française de l’enseignement se donnera un statut juridique, s’organisera en fédérations et ne cessera de lutter contre les inégalités et pour le développement culturel.

 

Aujourd'hui, la Ligue de l'enseignement est la première coordination associative française avec près de 30.000 associations affiliées et 2.000.000 d'adhérents indirects.

 

Lien du jour : http://www.laligue.org/

 

Repost 0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 00:01

 

L’OMS estime à plus de 346 millions le nombre de diabétiques dans le monde. En France, plus de 3,7 millions de personnes souffrent du diabète et, en 2020, ce chiffre pourrait atteindre les 5 millions.

La Journée Mondiale du Diabète, organisée par la Fédération Internationale du Diabète (FID) et soutenue par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est la plus importante campagne mondiale de sensibilisation au diabète. Elle a été lancée en 1991 comme réponse à l’escalade de l’incidence du diabète dans le monde.

http://aidants.mesdebuts.fr/files/2012/11/Journee-mondiale-diabete.gif

Cette Journée Mondiale du Diabète est célébrée dans le monde entier par les 190 associations membres de la Fédération Internationale du Diabète (FID) dans 150 pays, ainsi que par d'autres associations, des prestataires de soins de santé, et des personnes avec un intérêt pour le diabète.

La date du 14 Novembre a été choisie car c’est l’anniversaire de Frederick Banting qui, avec Charles Best, a pour premier développé la théorie à l’origine de la découverte de l’insuline en 1922. Devenue en 2007 l’une des Journées Officielles des Nations Unies, elle a aujourd’hui pour symbole un cercle bleu, symbolisant la vie et la santé et combinant l’équilibre et le travail d’équipe.

 

Causes, manifestations et complications

Le diabète survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d’insuline, une hormone jouant un rôle majeur dans la régulation du glucose, ou lorsque l’organisme n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. Cela se traduit soit par une concentration accrue de glucose dans le sang (hyperglycémie), soit par une trop faible concentration (hypoglycémie).

Le diabète de type 1 se caractérise par une production d’insuline insuffisante alors que le diabète de type 2, le plus répandu, résulte de l’utilisation inadéquate de l’insuline par l’organisme.

 

Hyperglycémie et hypoglycémie

Une hyperglycémie se caractérise par une glycémie supérieure à 1,26 g/l (7 mmol/l). À plus de 1,80 g/l, les conséquences sur le malade sont nombreuses : une sensation de soif, une envie fréquente d’uriner, de la fatigue, une présence de sucre dans les urines et éventuellement maux de tête et vision troublée.

À l’inverse, une hypoglycémie résulte d’une glycémie à jeun inférieure à 0,60 g/l (3,3 mmol/l) et se caractérise par des troubles du comportement, une sensation de faim, des sueurs, des tremblements, des vertiges, des troubles de la vue, etc.

Un diabète mal soigné par un traitement sous comprimés, incrétinominétiques ou insuline sous-cutané, peut générer des complications à long terme : maladie des yeux, hypertension artérielle, neuropathie diabétique, infections au niveau des pieds…

 

Lien du jour : http://www.diabete.fr/

Repost 0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 00:01

 

Le World Wide Web, communément appelé le Web, parfois la Toile, littéralement la « toile (d'araignée) mondiale », est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet et qui permet de consulter, avec un navigateur Web, des pages Web mises en ligne dans des sites Web.

La première page web disponible : http://nxoc01.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.html, le lien est malheureusement mort, le CERN ayant arrêté la maintenance de ce site historique.

 

Neuf mois après la mise en ligne de la première page web, le 13 novembre 1990, le projet World Wide Web était rendu public… La grande aventure du World Wide Web a en effet commencé en mars 1989 lorsque Tim Berners-Lee W a rassemblé ses idées dans un document : « WorldWideWeb : Proposal for a HyperText Project ».

Le Web est l’une des applications d’Internet. D’autres applications sont le courrier électronique, la messagerie instantanée et Usenet (système en réseau de forums, inventé en 1979 - sous Unix).

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b2/WWW_logo_by_Robert_Cailliau.svg/601px-WWW_logo_by_Robert_Cailliau.svg.png 

Le premier logo WWW

 

En avril 1993, le CERN officialise l'entrée du Web dans le domaine public, « sans versement de redevance et sans aucune restriction ».

En novembre 1993, l'organisation américaine NCSA rend le Web accessible au grand public grâce à son navigateur Mosaic.

 

Relire aussi : 2 septembre 1969 - Prémices du réseau internet

Repost 0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 00:01

 

12 novembre 1729 : Naissance de Louis Antoine de Bougainville

Louis Antoine de Bougainville était officier de marine, navigateur et explorateur français

Il est décédé le 31 août 1811.

Louis Antoine de Bougainville

12 novembre 1746 : Naissance de Jacques Charles

Jacques Alexandre César Charles, est né à Beaugency (Loiret) le 12 novembre 1746 et mort à Paris le 7 avril 1823. C’était un physicien, chimiste et inventeur français. Il fut le premier à faire voler un ballon à gaz gonflé à l'hydrogène.

Jacques Alexandre César Charles

12 novembre 1840 : Naissance d'Auguste Rodin

Auguste Rodin naît à Paris le 12 novembre 1840. Il est l'un des plus célèbres sculpteurs du XIXe siècle. Parmi ses œuvres les plus célèbres figurent « Le Penseur » (1902), « Le Baiser » (vers 1890) ou encore « La Porte de l'enfer » (vers 1880).

Auguste Rodin

12 novembre 1923 : Naissance de Piem

Pierre de Montvallon, dit Piem, est dessinateur humoristique et artiste peintre.

Il s'est fait connaître du grand public en participant aux émissions télévisées Le Petit Rapporteur (1975 - 1976) et La Lorgnette en 1977.

piem

12 novembre 1929 : Naissance de Grace Kelly

Grace Patricia Kelly, née le 12 novembre 1929 à Philadelphie était une actrice américaine, devenue princesse de Monaco par son mariage avec Rainier III en 1956. Elle est la mère d'Albert II, actuel souverain de la principauté. Elle est décédée dans un accident de voiture le 14 septembre 1982 à Monaco.

Grace Kelly

12 novembre 1935 : Naissance de Philippe Gildas

Philippe Leprêtre (Gildas est le prénom de son fils), est né le 12 novembre 1935 à Auray (Morbihan). Il est un journaliste et un présentateur de radio-télévision.

Philippe Gildas

12 novembre 1936 : Naissance de Mort Shuman

Mortimer Shuman, était compositeur, chanteur, acteur américain, d'expression anglaise et française, né à Brooklyn le 12 novembre 1936. Il est décédé le 3 novembre 1991 à Londres.

Mort Shuman

12 novembre 1945 : Naissance de Neil Young

Neil Young est né au Canada en 1945. Sa carrière musicale débute lorsqu'il intègre le groupe Buffalo Springfield avec qui il enregistre trois albums. À partir de 1968, il décide d'entamer une carrière solo.

Neil Young

12 novembre 1951 : Naissance de Patrick Sabatier

Patrick Sabatier, est né le 12 novembre 1951 à Paris. Il est un animateur et un producteur de télévision et de radio français. Après avoir connu un grand succès dans les années 1980

Patrick Sabatier

12 novembre 1960 : Naissance de Maurane

Maurane, de son vrai nom Claudine Luypaerts, est une chanteuse belge, née le 12 novembre 1960 à Ixelles, en Belgique.

Maurane


Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 00:01

11 novembre - Bonne fête aux Martin

Le prénom Martin vient du latin martinus, « petit Mars », ou martius, « guerrier ».

Très répandu dans les pays latins jusqu'au VIe siècle, il a connu ensuite une éclipse, mais a resurgi dès le XIe siècle et depuis ne s'est jamais effacé. On le constate d’ailleurs avec les nombreux patronymes « Martin » en France et même en Angleterre, en Allemagne, en Suisse, aux Etats-Unis et, au Canada.

http://www.carte-virtuelle-gratuite.net/medias/carte/mini/vert-bonne-fete-martin-1479.jpg

Saint Martin de Tours

Saint Martin de Tours, aussi nommé Martin le Miséricordieux, est un des principaux saints de la chrétienté.

Il est né en 316 ou 317, à Sabaria de Pannonie, (aujourd'hui Szombathely dans l’actuelle Hongrie).

Il était fils d’un légionnaire romain de Pannonie (province de l’actuelle Hongrie).

Á 15 ans, il est soldat car la loi romaine obligeait les fils de soldats à s'enrôler dans l'armée. Il est muté en Gaule et c'est là, qu'à Amiens, il rencontre le pauvre grelottant à qui il donne son manteau (*) et dont il apprend durant la nuit que c'est le Christ qui lui a fait cette demande.

Il quitte l'armée pour rejoindre saint Hilaire à Poitiers. Avec lui, il fonde le premier monastère des Gaules, à Ligugé, en Poitou. C'est là qu'il sera enlevé par les habitants de Tours qui en font leur évêque. Mais l'ancien soldat devenu chrétien ne s'enfermera pas dans sa cité. Il évangélisera parcourant les campagnes jusqu'à sa mort.

http://landes.catholique.fr/local/cache-vignettes/L250xH247/rpeinture-br-237-2b949.jpg

11 novembre 397 - Saint Martin est inhumé à Tours

Saint Martin est mort à Candes le 8 novembre 397.

Il est inhumé à Tours en grande pompe le 11 novembre.

 

Saint Martin est le saint le plus célèbre d’Occident.

Très populaire, Martin a fortement contribué à la diffusion du christianisme en Gaule. Beaucoup d'églises, de lieux et de patronymes portent son nom.

Le prénom Martin est devenu le nom patronymique le plus répandu en France et près de 500 localités portent son nom en France.

Notons encore que c'est en référence à la place de saint Martin dans la culture française qu'en novembre 1918, les négociateurs français ont choisi de fixer au 11 novembre la date de l'armistice (de préférence au 9 ou 10 novembre).

Repost 0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 00:01

Le 10 novembre 1449, après plus de 30 ans d'occupation anglaise, la ville de Rouen est libérée par le roi de France Charles VII. Cette victoire du roi de France fait partie d'une plus grande liste de reconquêtes de territoires français abandonnés aux Anglais durant la guerre de Cent Ans.

1449 Reddition-de-Rouen

La Normandie joue un rôle important durant la guerre de Cent Ans.

C’est un enjeu entre le roi d'Angleterre et le roi de France à cause de sa richesse, son passé commun avec les Anglais, sa proximité géographique avec l’île.

Le 24 mars 1449, la prise et le saccage de Fougères par l'Aragonais François de Surienne, pour le compte des Anglais, compromet les trêves en cours.

Charles VII entreprend la reconquête de la Normandie avec les subsides avancés par Jacques Cœur. Le 17 juillet, au château des Roches Tranchelion sur la commune d’Avon-les-Roches il réunit son Conseil de guerre.

 

Au mois d’août, Charles VII entreprit sa marche sur la Normandie.

L’armée royale entreprit alors une série de sièges, qui ne s’éternisèrent pas grâce à la puissante artillerie des frères Bureau. Les Français s’emparèrent donc rapidement de Lisieux, Verneuil, Mantes, Château Gaillard, Coutance, Saint Lô…

Au mois d’octobre, les Anglais détenaient toujours Rouen, mais ne disposaient que d’une garnison de 300 hommes. Les habitants de la ville, apprenant la venue prochaine des troupes de Charles VII, ne tardèrent pas à se révolter contre les Anglais. Le 29 octobre 1449, l’occupant Anglais signe la reddition.

Le roi fera une entrée solennelle dans Rouen le 10 novembre.

Charles VII s’étant emparé de la cité, il ordonna alors que l’on ouvre une enquête sur le procès de Jeanne d’Arc.

 

En 1450, les Anglais avaient perdu la quasi-totalité de leurs possessions en Normandie. D'autres victoires permettront à Charles VII de mettre progressivement fin à cette guerre entre la France et l'Angleterre.

 

Relire aussi :

17 juillet 1453 - Fin de la Guerre de Cent Ans

7 novembre 1455 : Début du procès de réhabilitation de Jeanne d'Arc

Repost 0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 00:01

Pour les Allemands, le 9 novembre rappelle tout à la fois l'avènement de la République (1918), le pitoyable « putsch de la Brasserie » (1923), la sinistre « Nuit de Cristal » (1938) et la chute du Mur de Berlin (1989).

 

9 novembre 1918 : Abdication de Guillaume II

Le samedi 9 novembre 1918, alors que l'Allemagne est sur le point de perdre la guerre, la révolte éclate à Berlin et la marine se mutine. L'empereur Guillaume II abdique et part pour les Pays-Bas avec sa famille. Le socialiste Scheidemann proclame la République. Préoccupé par la révolution qui menace d'emporter le pays, il va demander l'armistice aux Alliés deux jours plus tard.

http://www.19e.org/biographies/G/guillaume2.jpg

9 novembre 1923 : Le Putsch de la Brasserie

Le vendredi 9 novembre 1923, après une soirée agitée dans une brasserie de Munich, un agitateur brave la police de la ville à la tête de 3.000 militants et en compagnie du prestigieux général Ludendorff, héros de la Grande Guerre. Cet agitateur n’est autre qu’Adolf Hitler...

Le putsch de la Brasserie, ou putsch de Munich, est donc une tentative de prise du pouvoir par la force en Bavière menée par Adolf Hitler, dirigeant du Parti national-socialiste des travailleurs allemands.

http://jj-tryskel.hautetfort.com/media/01/02/1721245120.jpg

9 novembre 1938 : La Nuit de Cristal

Le mercredi 9 novembre 1938, le ministre Allemand de la propagande, Joseph Goebbels prend prétexte de l'assassinat d'un diplomate, Ernst vom Rath, pour déclencher avec les sections d'assaut nazies la « Nuit de Cristal ».

Goebbels, dénonçant un complot juif contre l'Allemagne incite les militants nazis à se soulever contre les juifs. Dans la nuit les principales villes d'Allemagne voient des milliers de militants nazis attaquer synagogues, magasins et maisons particulières juives.

Les affrontements feront 91 morts et plus de 10.000 prisonniers juifs. Hitler donnera le nom de « Nuit de Cristal » à ces premières violences antisémites en référence aux vitrines.

La communauté juive sera taxée d'une amende d'un milliard de marks pour cause de tapage nocturne.

http://www.ushmm.org/lcmedia/photo/wlc/image/50/50378.jpg

9 novembre 1989 : Le Mur de la honte s'écroule

Le 7 novembre un million de manifestants à Berlin-Est avait entraîné la démission collective du gouvernement communiste. Le 9, les autorités est-allemandes annoncent que les personnes désirant se rendre à l'ouest peuvent « passer par tous les postes frontaliers entre la RDA et la RFA ou par Berlin-Ouest. »

Á partir de 22h00 des milliers de Berlinois massés près du Mur ouvrent un à un les postes frontières.

Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 novembre 1989, devant les caméras du monde entier, de jeunes Allemands de l'Est et de l'Ouest brisent le Mur de la honte qui divise Berlin depuis le 13 août 1961, prenant de court les dirigeants des deux bords.

http://jcn54.unblog.fr/files/2010/11/mur5.jpg

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 00:02

Né le 5 septembre 1187, Louis VIII de France dit le Lion fut huitième roi de la dynastie dite des Capétiens directs (de 1223 jusqu’à sa mort le 8 novembre 1226). Il était le fils du roi Philippe II Auguste et d’Isabelle de Hainaut.

 

Louis VIII le lion

Il mérita le surnom de « le Lion », pendant le règne de son père.

Le futur Louis VIII obtint sa renommée en remportant, la victoire La Roche aux Moines en 1214 sur le Roi d’Angleterre, Jean Sans Terre. Les barons anglais promirent au prince Louis, qui avait épousé Blanche de Castille, petite-fille d’Henri II d’Angleterre, la couronne d’Angleterre.

Acceptant cette offre, Louis débarqua sur les côtes anglaises, arriva à Londres en 1216 et prit le contrôle du sud du pays.

Mais Jean sans Terre mourut peu après et les barons anglais, plutôt que d'avoir à faire à un prince énergique comme Louis qui risquait de les entraver, décidèrent de se prononcer en faveur d’Henri III, fils de Jean sans Terre. Louis continua la guerre, mais il fut battu à Lincoln en 1217.

Le11 septembre 1217, il signa le traité de Lambeth, il renonça à ses prétentions sur le trône d’Angleterre contre une forte somme d'argent.

Après avoir été sacré roi de France, il prit pour prétexte que la cour d’Angleterre n’avait toujours pas exécuté toutes les conditions du traité de 1217. Louis VIII, profita de la minorité d'Henri III (d’Angleterre), et décida de s’emparer des dernières possessions anglaises en France. Au cours d’une campagne rapide, Louis VIII le Lion s’empara de la majorité des terres d’Aquitaine. Les villes du Poitou, Saintonge, Périgord, Angoumois et une partie du Bordelais tombèrent les unes après les autres.

 

Atteint d'une dysenterie aiguë, le roi de France meurt le 8 novembre 1226 à Montpensier en Auvergne alors qu'il revenait de croisade contre les hérétiques albigeois.

Louis VIII fut toute sa vie durant d'une fidélité exemplaire envers son épouse Blanche de Castille qui lui donna 12 enfants.

Roi énergique et intelligent, il consolida le pouvoir royale et agrandit le territoire du Royaume de France.

Il laisse son royaume à un enfant de 12 ans, le futur Saint-Louis et la régence à une forte femme, Blanche de Castille. Pour la première fois depuis l'avènement des Capétiens une femme va prendre la relève en assurant la Régence au nom de son fils.

 

Relire aussi :

Avènement de Philippe II – Auguste

Le roi Louis IX - Saint Louis

 

Repost 0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 00:01

Le 7 novembre 1455 démarre le deuxième procès de Jeanne d'Arc, celui de sa réhabilitation.

Lors de son premier procès qui dura du 21 février au 23 mai 1431, elle fut accusée d'hérésie. Le 30 mai 1431, elle est brûlée vive place du Vieux-Marché à Rouen par le bourreau Geoffroy Thérage.

Sous l'ordre du pape espagnol Calixte III tout juste élu, et après que Charles VII a repris la ville de Rouen en 1449, le second procès de Jeanne d'Arc permet de casser le premier jugement et de réhabiliter « la Pucelle ».

Le Pape ordonna à Thomas Basin, évêque de Lisieux et conseiller de Charles VII, d'étudier en profondeur les actes du procès de Jeanne d'Arc. Son mémoire fut la condition juridique du procès en réhabilitation.

Après avoir enregistré les dépositions de nombreux contemporains de Jeanne, dont les notaires du premier procès et certains juges, il déclare le premier procès et ses conclusions « nuls, non avenus, sans valeur ni effet » et réhabilite entièrement Jeanne et sa famille. Il ordonne également l'« apposition d'une croix honnête pour la perpétuelle mémoire de la défunte » au lieu même où Jeanne est morte.

 

Lire également : 7 juillet 1456 - Réhabilitation de Jeanne d'Arc

 

Repost 0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 00:01

Dans la nuit du 6 au 7 novembre 1917 Lénine et les bolcheviques déclenchent la « Révolution d'Octobre ».

Le 6 novembre 1917 (selon le calendrier grégorien) correspond au 25 octobre du calendrier julien en vigueur dans l'ancienne Russie jusqu'au 14 février 1918. Ce qui explique ce nom de « Révolution d'Octobre ».

Ce coup d’État marquait l’acte de naissance du premier totalitarisme du XXe siècle : le communisme.

En février 1917, le peuple renverse le tsar Nicolas II. Le gouvernement provisoire de Kerenski se met en place, mais il commet l’erreur de poursuivre la guerre contre l’Allemagne, alors que la population réclame la paix.

Depuis le 23 octobre 1917, Lénine, exilé en Finlande, avait décidé une insurrection armée pour mettre en place une « dictature du prolétariat » en Russie selon les principes marxistes. Il laissa à son adjoint Trotski l'organisation de la préparation de l'insurrection.

Lénine, le chef d’un petit parti communiste (les Bolcheviks), quitte son exil pour rentrer au pays. Persuadé que la situation politique est mûre, il s’appuie sur les Soviets (ces comités de soldats et d’ouvriers) et s’empare du pouvoir à Petrograd.

Dans la nuit du 6 au 7 novembre, 10.000 bolcheviks commandés par le chef du comité militaire révolutionnaire, Léon Trotski, s'emparent des centres névralgiques de Petrograd (ancienne Saint Petersbourg).

Lénine et ses hommes pénètrent dans le palais d'hiver où siège la Douma et renverse la monarchie.

Le régime tsariste est laminé. Lénine instaure une « démocratie socialiste » le 7 novembre.

Avec seulement quelques milliers d’activistes et une préparation au grand jour, les communistes extrêmement déterminés arrivent à prendre le pouvoir dans un empire de 130 millions de personnes.

 

La dictature en marche

Dès sa prise de pouvoir, Lénine met en place les instruments de la dictature. La presse « bourgeoise » est étouffée. La police politique (Tchéka) est créée le 7 décembre, la grève interdite le 20 décembre, le parti K-D (constitutionnel-démocrate), ancré dans la gauche démocratique est interdit.

Dès le mois de décembre, les théories de Marx sur la guerre des classes sont mises en application : les logements des classes moyennes sont partagés avec les ouvriers ou les agriculteurs ; les affaires des petits commerçants sont confisquées et données à leurs employés ; les officiers sont réduits en esclavage.

Les premiers camps de concentration sont créés dès le début de 1918, et la terreur de masse est instituée en juillet.

 

Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 00:01

Le lundi 5 novembre 1956, débute une opération aéroportée franco-britannique contre l'Égypte.

À la suite de la nationalisation du canal par Nasser le 26 juillet 1956, les gouvernements français (de Guy Mollet) et britannique (d’Anthony Eden) ont convenu avec le gouvernement israélien (de Ben Gourion) d'attaquer conjointement l'Égypte.

La France et la Grande-Bretagne s'assurent de la complicité de l'Etat d'Israël et décident de renverser militairement Nasser et de récupérer le contrôle du canal. Les dirigeants français sont en outre persuadés que ce coup de force sera fatal au FLN algérien dont ils attribuent la résistance à ses appuis extérieurs.

Les trois gouvernements parviennent à un accord tenu secret signé à Paris le 24 octobre - les protocoles de Sèvres.

Les Israéliens se lancent dans la péninsule du Sinaï le 29 octobre. Le 5 novembre, les commandos parachutistes français sautent au-dessus de Port Saïd, et le lendemain, les commandos anglais investissent les plages. En mer, les navires de la Marine Nationale Française et de la Royal Navy infligent de lourdes pertes aux défenses côtières égyptiennes. Malgré une défense courageuse des égyptiens (qui croient à un soutien russe), les troupes franco-britanniques prennent rapidement le contrôle du Canal de Suez puis se dirigent vers le Caire.

Le maréchal Nicolas Boulganine, chef de l'État soviétique, menace d'intervenir avec des fusées intercontinentales à tête nucléaire si l'attaque n'est pas stoppée !

L’URSS menace Tel-Aviv, Paris et Londres de frappes nucléaires si les attaques de cessent pas, ce à quoi l'OTAN répliquerait à son tour par une frappe nucléaire sur l'Union Soviétique.

Les Etats-Unis tentent alors de désamorcer la situation et font peser une pression telle sur les britanniques qu'ils se retirent de l'opération en cours sans même en avertir la France. Enfin, le 10 novembre, l'ONU adopte une résolution prévoyant de remplacer les troupes d'interposition franco-britannique par une force internationale de maintien de la paix.

L'armée israélienne se retire, et malgré une victoire militaire écrasante, la France et le Royaume-Uni sont clairement humiliés. Le 6 novembre 1956, à minuit, l'expédition de Suez prend fin. Les parachutistes français et britanniques doivent cesser le feu quelques heures à peine après avoir sauté sur le canal et défait les troupes égyptiennes.

En Algérie, les événements de Suez donnent des ailes aux militants indépendantistes du FLN. Enfin, le jeu de la terreur et l'argument de la bombe atomique, amèneront quelques années plus tard le général De Gaulle à faire en sorte que la France se dote elle aussi l'arme nucléaire.

Le tintamarre provoqué par cette expédition de type colonial aura permis à l'URSS de réprimer au même moment une révolte populaire en Hongrie....

Relire aussi :

26 juillet 1956 - Nasser nationalise le Canal de Suez

4 novembre 1956 - Les chars soviétiques entrent dans Budapest

 

 

Repost 0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 00:01

Le dimanche 4 novembre 1956, les chars entrent avec fracas dans Budapest afin de mettre un terme à l’insurrection, qui sévit depuis octobre. 

En 1949 est proclamée la République Populaire de Hongrie, sur le modèle soviétique.

Durant les premières années, le régime travaille prioritairement sur la collectivisation des terres (kolkhozes) et la nationalisation de l'industrie. Les mouvements d'opposition sont sévèrement réprimés et les réfractaires sont envoyés dans des camps de travail. En 1955, la Hongrie adhère au pacte de Varsovie qui, dans le contexte de la Guerre froide, réunit les pays communistes.

Depuis le 23 d'octobre 1956, le pays s'est pris à rêver de renverser le joug soviétique.

Sous la pression populaire, Imre Nagy a été nommé à la tête du gouvernement hongrois dans le but de mettre en place une démocratie parlementaire et de rétablir les libertés fondamentales. Il a proclamé la neutralité du pays et sa sortie du pacte de Varsovie (l'alliance est-européenne opposée à l'OTAN).

En pleine guerre froide, Moscou ne peut rester sans réaction face à cette contestation ouverte de sa domination sur les pays de l'est de l'Europe.

Les troupes du Pacte de Varsovie entrent donc dans le pays afin de museler cette opposition. Le feu est ouvert et, malgré leur résistance, les insurgés ne peuvent tenir tête aux quelques 2.000 chars soviétiques.

La répression est sanglante et les troupes russes tuent entre 200.000 et 300.000 Hongrois.

La lutte se poursuivra toutefois en province, durant près de deux semaines.

En Occident, cette révolte hongroise suscite une grande émotion mais les gouvernements se gardent d'intervenir contre le Kremlin et laissent le géant soviétique faire taire la voix de la liberté hongroise.

 

Un événement international majeur explique en partie que cette répression violente soit passée inaperçue… à voir dans l’article de demain !

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire