Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 23:01

Après quatre ans de paix, la France est touchée par une deuxième guerre de Religion.

3 causes sont avancées : l’échec de l’Édit d’Amboise qui ne laisse la liberté de culte qu’aux nobles, le contexte international orageux et la rivalité de cour entre le prince de Condé et le jeune frère du roi, Henri duc d’Anjou.

L'élément déclencheur est la « surprise de Meaux » le 29 septembre 1567.

Cette conspiration menée par Condé pour enlever le roi de France, Charles IX, s'avérera un échec. Le roi est sa mère parviennent de justesse à s’échapper et regagnent Paris.

Le lendemain, la guerre commence avec le massacre de 80 à 90 catholiques (moines, clercs) par des protestants à Nîmes, c’est ce que l’on nomme « la Michelade ».

 

Le 10 novembre 1567, la bataille de Saint-Denis voit la défaite protestante.

Le manque de moyens financiers, de part et d’autre, conduit à la signature d’une trêve, dit la paix de Longjumeau le 22 mars 1568.

En fait, ce traité n’est rien d’autre que la constatation d’un statu quo entre les deux camps. Personne n’a voulu faire de réel compromis, aucun des problèmes de fond n’a pu être abordé, rien n’est réglé. La paix de Longjumeau va servir tout au plus de trêve précaire, permettant aux deux parties de se réorganiser et de se réarmer.

A peine quelques mois plus tard, c’est le début de la troisième guerre de religion

 

Lien du jour : Les guerres de religion en France

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 23:01

1362 : Début du pontificat d'Urbain V

L'élection de Guillaume de Grimoard au pontificat sous le nom d'Urbain V a lieu le 28 septembre 1362 à Avignon.

 

1394 : Début du pontificat de Benoît XIII

Le 28 septembre 1394, Pedro de Luna épouse le nom de Benoît XIII et endosse le rôle de pape d'Avignon pour un pontificat qui durera jusqu'à sa mort en 1423. Considéré comme un antipape par l'Église catholique, Benoît XIII succède alors à Clément VII

 

1448 : Election du nouveau roi du Danemark, Christian Ier d'Oldenbourg

Le 28 septembre 1448, Christian Ier d'Oldenbourg est élu roi de Danemark. Suite à la mort de l'ancien roi du Danemark Christophe de Bavière en 1448, l'union des trois royaumes (Danemark, Norvège et Suède) vola en éclats, et Christophe d'Oldenbourg fut élu roi du Danemark. Il régna également sur la Suède entre 1457 et 1464, et sur la Norvège entre 1450 et 1481, date de sa mort.

 

1567 : Tentative d’enlèvement de Charles IX

Redoutant les conséquences des négociations de Catherine de Médicis avec l’Espagne catholique, le prince de Condé organise l’enlèvement du roi Charles IX. Mais le projet échoue. C’est ainsi que s’ouvre la seconde guerre de Religion.

 

1660 : Mort de Saint Vincent de Paul

Le prêtre charismatique Vincent de Paul meurt à Paris à l'âge de 79 ans après avoir dédié toute sa vie à la religion catholique et aux pauvres. Né à Pouy, ou Paul, dans les Landes en 1581, il est issu d'une famille très pauvre.

 

1748 : Suppression des galères

Louis XV prend une ordonnance abolissant l'institution des galères. La condamnation aux galères équivalait à une condamnation capitale tant les conditions à bord des bateaux étaient difficiles et les punitions permanentes.

 

1791 : Loi sur l'émancipation des juifs en France

La loi attribue aux juifs de France le statut de citoyen au même titre que les autres. Ils seront désormais considérés comme français avant tout et pourront librement s'intégrer dans la société.

 

1864 : Fondation de la 1ère Internationale

Le 28 septembre 1864, à Londres, au cours d'un meeting à Saint Martin's Hall, des ouvriers venus de toute l'Europe fondent l'Association internationale des travailleurs (AIT).

 

1895 : Décès de Louis Pasteur

Louis Pasteur naît en 1822, et entre à l'Ecole normale pour étudier la chimie et la physique. Ses travaux universitaires s'intéressent à la fermentation. En 1881, il élabore le vaccin contre le charbon des moutons puis découvre, en 1885, le vaccin antirabique, lui apportant une couverture internationale. Décédé en 1895, il lègue l'institut Pasteur, fondé en 1888.

 

1905 : Einstein découvre la relativité

la revue allemande Annalen der Physik publie un article sur une théorie compliquée, la « théorie de la relativité restreinte ». L'auteur est un scientifique de 25 ans qui signe Albert Einstein et n'a même pas encore son doctorat !

 

1939 : Partage de la Pologne

Au lendemain de la conquête de Varsovie par les troupes allemandes, Hitler et Staline signent un traité pour le partage de la Pologne.

 

1958 : Naissance de la Cinquième République

Les Français approuvent massivement (à 79,25 %) le référendum sur la nouvelle constitution proposé par le général de Gaulle. (Détails)

 

1973 : Fernand Raynaud se tue dans un accident de voiture

Le comique français meurt tragiquement dans un accident de voiture à l'âge de 47 ans. Ce fils d'ouvrier de Clermont-Ferrand avait décidé d'échapper à l'usine Michelin pour devenir comédien.

 

1978 : Décès du Pape Jean Paul 1er

33 jours seulement après son accès sur le trône pontifical Albino Luciani, Jean Paul 1er, meurt soudainement. La religieuse chargée de le réveiller à cinq heure du matin l'a trouvé mort dans son lit, victime d'un infarctus.

Repost 0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 23:01

27 septembre 1825 : Premier transport de passagers en train

L'Angleterre est le premier pays à se doter de lignes de chemin de fer.

La première locomotive à vapeur fut construite par Richard Trevithick (1771-1833) en 1804.

La traction à vapeur a été inaugurée le 12 août 1812 sur le Middleton Railways dans le Yorkshire. Il s'agissait de locomotives pour rails à crémaillère remorquant des wagonnets de charbon.

De nombreux ingénieurs se sont mis alors à travailler sur cette invention, afin de l’améliorer. Georges Stephenson inventa en 1813 la première locomotive à roues adhérentes, facilitant le déplacement du train et qui simplifia la conception des aiguillages.

Le 27 septembre 1825 fut inauguré le chemin de fer de Stockton et Darlington, première ligne ouverte au transport de passagers. La locomotive était la « Locomotion » du mécanicien anglais Georges Stephenson.

http://i41.tinypic.com/26449dd.jpg

27 septembre 1854 : Naufrage de l'Artic

Le bateau à vapeur « Artic » coule dans l'Atlantique faisant 300 morts.

Le navire à vapeur SS Arctic de la Collins Line, un navire de 3 000 t, était l'un des plus grands navires et le plus moderne des États-Unis de son temps. Ce bateau à roues à aubes était utilisé comme paquebot pour les liaisons transatlantiques.

Alors qu’il faisait la liaison Liverpool-New York, heurte le cargo français Vega. La mer est très mauvaise. En moins d’une heure le bateau se met à couler. Quand le capitaine Luce donne l’ordre de mettre les canots à la mer et de céder la priorité aux femmes et aux enfants, l’équipage se révolte. Armés de gaffes et de poignards, les matelots s’emparent des canots restants et prennent la fuite. Plus de 400 personnes mourront noyées dont la totalité des femmes et enfants passagers. Tous les membres de l’équipage survivront, sauf le capitaine, poignardé par un soutier. Le scandale est énorme et la presse se déchaîne.

Ce fut l'un des premiers grands désastres de l'océan atlantique. Cet événement a montré la nécessité de créer des couloirs maritimes.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d5/USM_steamship_Arctic_%281850%29.jpg/280px-USM_steamship_Arctic_%281850%29.jpg

27 septembre 1903 : Écrasement du train le « Old 97 »

Ce train avait la réputation de ne jamais être en retard... Mais le 27 septembre 1903, pour tenir parole le maître du train poussa les machines au maximum. Suite à une longue descente, le train devait traverser une rivière sur un pont, Danville, en Virginie. La manœuvre devait se faire à basse vitesse, mais le train n'a jamais ralenti et ne s'est jamais engagé sur le pont… il s’est écrasé.

http://www.leaksville.com/Old97.jpg

27 septembre 1938 : Baptême du « Queen Elisabeth »

La reine (mère) Elisabeth d'Angleterre baptise à Glasgow le plus grand paquebot du monde. Long de 314 mètres et large de 36, il était le plus gros paquebot au monde et ce jusqu'en 1996 avec l'arrivée de Destiny.

Au moment de la Deuxième guerre, il fut utilisé comme transporteur de troupes. Il a transporté 750.000 hommes et parcouru 750.000 kilomètres. Sa carrière en tant que navire fut terminée en 1968. On en fit un bateau-hôtel et attrait touristique dans les Everglades, Floride.

Un feu le détruisit en 1972.

http://www.infocapagde.com/users_private/tango/AG09-09-27-Queen-Elizabeth1.jpg

27 septembre 1981 : Le TGV entre en service en France

Inauguré le 22 septembre 1981, le train électrique le plus rapide du monde entre en service le 27. Il atteint 260 kilomètres à l'heure entre Paris et Lyon.

L'histoire de la grande vitesse ferroviaire en France commence en 1976 avec la concession par l'État à la SNCF d'une ligne nouvelle entre Paris et Lyon. Le concept de TGV lui-même a pris naissance dans les années 1965-1966 avec la création au sein de la SNCF d'un « Service de la recherche », devenu plus tard « Direction de la recherche et de la technologie ».

http://www.quizz.biz/uploads/quizz/356033/4_1awrz.jpg

Relire aussi :

26 août 1837 - Les débuts du chemin de fer français

Repost 0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 23:05

Jean II de France, dit Jean le Bon est né le 26 avril 1319 au château du Gué de Maulny du Mans.

Il était le fils du roi Philippe VI et de Jeanne de Bourgogne.

Le 22 août 1350, Philippe VI meurt à Nogent. Son fils Jean II, duc de Normandie, devient roi de France. Il est couronné et sacré un mois plus tard le 26 septembre.

http://eomed.univ-lemans.fr/cours2011/fr/res/jeanII-lebon.jpg

Le 1er février 1328, le roi Charles IV meurt au château de Vincennes, sans héritier mâle. Son épouse, Jeanne d'Evreux, est enceinte. Le trône revient à son neveu Philippe de Valois, qui prend le nom de Philippe VI. Son accession au trône avait résulté d'un choix politique pour écarter le roi Edouard III d'Angleterre.

A sa mort, le roi Edouard III d'Angleterre tenta de tirer profit de l'occasion pour débarquer en France et se faire couronner roi de France, mais il en fut empêché par la marine castillane.

Bien qu'ayant remporté la bataille, les pertes causées à la flotte anglaise sont lourdes et empêchent Edouard III de mettre son plan à exécution.

Jean II de France, fils de Philippe VI, sera finalement sacré roi de France avec sa femme Jeanne d'Auvergne le 26 septembre 1350.

 

rois.JPG

Devant faire face à la défiance de la population suite aux défaites cinglantes de la guerre de Cent Ans ainsi qu'aux conspirations de Charles II de Navarre, prétendant au trône, il règnera en secret entouré seulement de ses plus proches conseillers.

 

Jean le Bon est décédé à Londres le 8 avril 1364. Le 7 mai, son corps est inhumé en la Basilique de St-Denis.

Son règne fut notamment marqué par la création d'une nouvelle monnaie d'or « le Franc » le 5 décembre 1360.

http://histoiresensaga.files.wordpress.com/2012/08/franc-a-cheval.jpg

Le premier franc représente le roi à cheval

Repost 0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 23:01

Le Président de la République, Jacques Chirac, par décret en date du 31 mars 2003, a instauré une « journée nationale d’hommage aux Harkis et aux autres membres des formations supplétives. »

Cette journée, fixée au 25 septembre de chaque année, a été instituée en reconnaissance des sacrifices consentis du fait de leur engagement au service de la France lors de la guerre d'Algérie.

 

Le 25 septembre, la République française donc honore les combattants algériens qui se sont engagés à ses côtés entre 1957 et 1962.

Au jour du cessez le feu en Algérie, l’ONU comptabilisait 153.000 forces supplétives de l’armée française dont 60.000 Harkis.

Dès la fin des combats et le retrait de l’armée française, les Harkis firent l’objet d’une répression sanglante de la part des nouvelles autorités algériennes et beaucoup s’exilèrent en métropole.

 

La Journée nationale d’hommage aux Harkis participe de la politique nationale de réhabilitation de ces combattants. Dans ce contexte, le Parlement a également voté le 23 février 2005 une loi prévoyant le versement d’indemnités en reconnaissance des services rendus à la France.

 

Lien du jour : Texte du décret paru au journal officiel le 2 avril 2003

Repost 0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 23:01

1870 : Naissance de Georges Claude

Georges Claude est un physicien et chimiste français né à Paris. Il met au point dès 1902 un procédé industriel de liquéfaction de l’air. Il est l'inventeur de l'éclairage au néon.

Il fonda sa compagnie sous le label « Claude Néon ».

La première publicité qui utilisa cette technologie fut présentée à Paris le 11 décembre 1910

Il vendit sa première publicité aux États-Unis à la compagnie « Packard » pour 24.000 $US

Il est décédé le 23 mai 1960.

 

1904 : Naissance de Goodridge Rober

Peintre surtout paysagiste, né à la Barbade où ses parents étaient en vacances.

Il a vécu son enfance en Angleterre, en France, au Canada et de nouveau en Angleterre où son père était militaire.

De 1923 à 1925, il étudie à l'École des beaux-arts de Montréal et il va ensuite se perfectionner à New-York.

En 1930, il enseigne à Ottawa et ouvre une école d'art à Wakefield. En 1932, il expose ses œuvres à Montréal.

 

1930 : Naissance de John Watts Young

John Watts Young est un ancien astronaute de la NASA qui a marché sur la lune lors de la mission Apollo 16, le 21 avril 1972.

John Young a eu la plus longue et la plus riche carrière de tous les astronautes américains. Il a été le premier à voler six fois dans l'espace, à faire deux voyages vers la lune et le premier à avoir piloté 4 types différents de vaisseaux spatiaux (Gemini, module de commande Apollo, module lunaire Apollo et navette spatiale).

 

1941 : Naissance de Linda McCartney

Linda McCartney est née Linda Eastman. Elle devient photographe professionnelle, spécialisée dans le rock. C'est ainsi qu'elle rencontre Paul McCartney, en photographiant les Beatles en 1967. Ils se marièrent en 1969 et eurent trois enfants : Stella, Mary et James. Elle avait déjà une fille de son premier mariage : Heather.

Après la séparation des Beatles en 1970, Paul apprend à Linda à jouer du clavier et l'intègre dans son nouveau groupe : les Wings. Elle mourut d'un cancer du sein le 17 avril 1998.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 23:01

Le 23 septembre 1920, à une écrasante majorité, les parlementaires français élisent à la présidence de la République Alexandre Millerand (65 ans), en remplacement de Paul Deschanel qui a du se démettre pour raison de santé (décédé d’une pleurésie, le 28 avril 1922).

millerand alexandre

Alexandre Millerand, ancien militant d'extrême-gauche, a évolué vers des positions de plus en plus droitières jusqu'à conduire la coalition du Bloc national aux élections législatives du 16 novembre 1919. Cela lui a d’ailleurs valu d'être appelé à la tête du gouvernement par le président Raymond Poincaré.

Après la démission de Paul Deschanel, Alexandre Millerand est élu président de la République le 24 septembre 1920 par 695 voix sur 892.

 

Avant d'être élu à la présidence de la République, Alexandre Millerand, avait publiquement exprimé sa conception d'un président plus actif. Il avait pourtant combattue cette position vingt-cinq ans plus tôt, jeune dirigeant socialiste, alors qu'elle était défendue par Casimir-Périer.

Dès son élection, il sort donc du rôle traditionnel d'arbitre du président et tente de réformer la Constitution de façon à accroître les prérogatives présidentielles, en supprimant les restrictions au droit de dissolution de la Chambre des députés.

 

Mais les élections législatives du 11 mai 1924 voient la victoire du Cartel des gauches qui obtient 328 sièges sur les 582. À la suite de la démission du gouvernement Poincaré, la nouvelle majorité vote une motion de défiance contre le président de la République qu'elle accuse d'avoir « soutenu une politique personnelle » et qu'elle enjoint de « se soumettre ou de se démettre ». On lui reproche ses prises de position politiques, notamment le discours prononcé à Évreux le 14 octobre 1923, où il demandait encore le renforcement du pouvoir exécutif.

Le chef de la coalition victorieuse, le maire de Lyon Édouard Herriot, refuse de composer le nouveau gouvernement sous l'égide du président Millerand, et aucun autre dirigeant de la coalition victorieuse n'accepte cette fonction.

Dans l'impasse, celui-ci est contraint de démissionner le 11 juin 1924. Alexandre Millerand est remplacé par Gaston Doumergue.

Réélu sénateur en 1925, Alexandre Millerand se refusera à tout rôle politique important et mourra le 6 avril 1943.

Repost 0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 23:01

La journée sans voiture a pout but d’inciter les gens à adopter un mode de transport écologique.

Cette journée d’abord fixée au niveau Européen en 1998 est une opération avant tout axée sur les villes.

En effet, la journée sans voiture permet d’expérimenter, partout dans le monde, une journée de fermeture de la ville aux voitures.

http://www.sosclimat.ca/wp-content/uploads/2009/12/090902ville-sans-voiture_8.jpg 

Une idée qui a fait son chemin

Les premières expériences de journées sans voiture remontent à 1956 !

En effet, la crise de Suez (octobre 1956 - mars 1957) force certains pays à prendre des mesures drastiques pour économiser du carburant. En Belgique, aux Pays-Bas et en Suisse, celles-ci prendront la forme de dimanches sans voiture entre novembre 1956 et janvier 1957. Ces opérations seront ensuite répétées en Suisse et en Belgique en 1973 à l'occasion de la crise pétrolière.

Mais ces initiatives étaient purement économiques.

 

La première manifestation officielle motivée par des préoccupations écologiques eut lieu en juin 1996 à Reykjavik en Islande. Les autorités y avaient organisé une journée sans voiture pour encourager les habitants à une mobilité plus propre, moins consommatrice d'énergie et moins dangereuse.

En France, c'est la ville de La Rochelle qui fut la première, le 9 septembre 1997, à réserver son centre-ville aux piétons, rollers, vélos, tandems, planches à roulettes etc...

Dès 1998, un nombre croissant de villes y ont adhéré au concept. Le succès fut croissant chaque année, avec un nombre maximal de près de 1500 villes en 2005.

A partir de 2006, le nombre total a diminué.

 

La France a aussi fait des émules chez ses voisins, puisque l'initiative fut lancée à échelle européenne en 1998, dans le cadre d’une Semaine de la mobilité (avec une thématique différente chaque année).

Cependant l’idée de situer cette journée à date fixe, le 22 septembre pose un nouveau problème (ou excuse pour ne pas adhérer au concept). Certains dénoncent en effet les difficultés à l'organiser un jour de semaine dans les grandes villes.

 

D’autres villes plus motivées, comme Bruxelles ou Anvers en Belgique organisent cette journée le samedi ou le dimanche précédant le 22 septembre. L'interdiction de circuler est alors totale pour les véhicules à moteur dans un périmètre très étendu (161 km² pour Bruxelles) : seuls les transports en commun (gratuits ce jour-là), les taxis, les véhicules de secours et les voitures dont les conducteurs sont munis d'une dérogation peuvent y circuler.

 

Journée « En ville, sans ma voiture ! » et semaine de la mobilité

La journée « En ville, sans ma voiture ! » a pour objectif de favoriser la prise de conscience collective de la nécessité d'agir contre les nuisances générées par la croissance du trafic motorisé en milieu urbain.

Il ne s'agit pas seulement de lutter contre la pollution atmosphérique ou contre le bruit mais aussi d'améliorer la qualité de vie en ville.

Cet évènement vise à expérimenter une journée de fermeture de la ville aux voitures. Cette journée est pour les piétons les cyclistes et les transports en commun l'occasion de s'approprier l'espace urbain.

Initialement fixées au 22 septembre au niveau européen, les journées sans voiture font à présent partie d'une initiative plus large appelée Semaine de la mobilité.

 

Alors que notre climat se réchauffe, la Journée mondiale sans voiture est l’occasion idéale de demander à nos urbanistes et à nos politiciens de rendre prioritaires en ville le vélo, la marche et les transports publics plutôt que l’automobile.

 

Lien du jour : semaine de la mobilité

Repost 0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 23:02

La résolution 55/282 du 7 septembre 2001, l’Assemblée générale de l’ONU déclarait la journée du 21 septembre Journée Internationale de la Paix.

« L'Assemblée Générale engage tous les états, les organisations et les particuliers à célébrer la Journée Internationale de la Paix, au moyen d'activités d'éducation et de sensibilisation, et à œuvrer à l'établissement d'un cessez-le-feu mondial. »

logo 21 septembre Journée internationale de la paix

En 1981, cette Journée internationale a été instituée par l'Assemblée générale des Nations unies, dans une résolution proposée par le Royaume-Uni et le Costa Rica. La date de sa célébration est fixée au troisième mardi suivant l'ouverture de l'Assemblée générale des Nations unies.

Le mardi 21 septembre 1982 a été la première Journée internationale de la paix.

Le 7 septembre 2001, une résolution de l'Assemblée générale des Nations unies a fixé la date de célébration de cette Journée internationale au 21 septembre de chaque année.

A partir de 2002, cette Journée fut célébrée à la date fixe du 21 septembre.

 

Lien du jour : Le site officiel de la Journée internationale de la Paix

Repost 0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 23:01

La Convention est le nom donné à l'Assemblée constituante qui gouverna la France du 21 septembre 1792 au 26 octobre 1795 lors de la Révolution française.

Elle succéda à l’Assemblée législative et fonda la Première République. Elle fut élue, pour la première fois en France, au suffrage universel masculin afin de donner une nouvelle Constitution à la France, rendue nécessaire par la déchéance de Louis XVI lors de la journée du 10 août 1792.

 

Le 20 septembre 1792, la victoire de Valmy, remportée sur les Prussiens, a un retentissement considérable.

Le lendemain, la Convention, qui exerce le pouvoir législatif, tient sa première séance et abolit la Royauté.

L'abbé Grégoire qui déclare : « Les rois sont dans l'ordre moral ce que les monstres sont dans l'ordre physique. Les cours sont l'atelier du crime, le foyer de la corruption et la tanière des tyrans. L'histoire des rois est le martyrologe des nations ».

 

Le lendemain, l'An I de la République est proclamé.

 

Liens du jour :

Histoire des institutions Françaises

10 août 1792 - Chute de la monarchie

20 septembre 1792 - Bataille de Valmy

22 septembre 1792 - Avènement de la République française

24 novembre 1793 - Publication du calendrier révolutionnaire

 

 

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 23:01

Le 20 septembre 1378, 13 cardinaux, pour la plupart français, se réunissent en secret à Anagni, au sud de Rome. Mécontents du pape imposé par le peuple romain, le 8 avril 1378, sous le nom d'Urbain VI, ils désignent comme pape Robert de Genève qui prendra le nom de Clément VII.

http://www.homeatfirst.com/2009/Pope%20Clement%20VII.jpg

Clément VII 

 http://www.luxinarcana.org/wp-content/gallery/urbano/urbanovi-1-big.jpg

 Urbain VI

 

En 1377, le pape Grégoire XI quitte Avignon, où la papauté était établie depuis 1309, pour regagner Rome. Il meurt le 27 mars 1378, peu après son pénible voyage de retour à Rome.

16 cardinaux s'enferment en avril pour élire le nouveau Pape. Le conclave se diviser en 3 clans : les Français du nord, ceux du Midi et les Italiens.

Les Romains craignent que les cardinaux n'élisent un pape français. Le peuple de Rome enfonce les portes du conclave et sa colère n'est désarmée que par l'élection à la quasi-unanimité (15 voix sur 16) d'un Italien de 60 ans qui devient pape sous le nom d'Urbain VI. Excessif, voire déséquilibré, il soulève immédiatement contre lui la plupart des cardinaux.

Le roi de France Charles V conteste les conditions de l'élection et 13 cardinaux, essentiellement français, se réunissent à Anagni, au sud de Rome, pour élire le 20 septembre 1378 un nouveau pape, le prélat savoyard Robert de Genève. Celui-ci prend le nom de Clément VII et s'en retourne aussitôt à Avignon, qu'avait abandonné le 17 janvier 1377 son prédécesseur Grégoire XI. Il se pose aussitôt en concurrent d'Urbain VI, qualifié d'« antipape ».

 

Les souverains européens prennent parti

La France et ses alliés, l'Écosse, la Castille, l'Aragon, le Portugal, Naples, la Provence soutiennent le pape d'Avignon.

L'empereur du Saint-Empire romain germanique, les princes allemands, le comte de Flandre, les états italiens et l'Angleterre, alors en guerre contre la France, sont partisans du pape romain Urbain VI.

De plus, à Naples, la reine Jeanne 1ère prend le parti de Clément VII tandis que son cousin Charles de Duras, qui revendique sa couronne, prend le parti du pape romain.

 

C'est le début du Grand Schisme d'Occident

Ce conflit entre « urbanistes » et « clémentistes » concerne principalement les classes dirigeantes. Il laisse indifférents la plupart des catholiques, qui n'ont en matière de religion d'autre interlocuteur que leur curé.

Il n'empêche qu'il va jeter le discrédit sur l'Église et concourir à l'émergence de mouvements contestataires et à la Réforme.

Le concile « dépose » les deux papes régnants (Grégoire XII et Benoit XIII), puis élit un nouveau pape Alexandre V. Mais les deux papes démissionnés refusent leur sort.

Il y a désormais 3 papes en Occident !

Le 11 novembre 1417, un concile réunit à Constance à la demande de l'empereur allemand Sigismond, dépose les trois papes et met fin au Grand Schisme d'Occident. Martin V, le nouveau pape s'établit définitivement à Rome.

 

Selon la tradition catholique, pour cette période, seuls Papes de Rome seront à postériori légitimes.
Les Papes de Pise et les Papes d'Avignon seront désignés comme « antipapes ».

 

Repost 0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 23:01

Le 19 septembre 1783, Étienne de Montgolfier lâche un ballon à air chaud à Versailles, en Louis XVI et devant une foule considérable. Le ballon emporte un mouton, un canard et un coq jusqu’à 500 m d’altitude, ils reviennent sains et saufs.

http://catalogue.drouot.com/images/perso/phare/LOT/109/8473/102.jpg 

Depuis Léonard de Vinci au XVe siècle, l’homme veut s’élever dans les airs. C’est au XVIII siècle que le rêve devient réalité. Joseph-Michel et Jacques-Etienne Montgolfier, d’origine ardéchoise, ont entamé en 1782 une série d’expériences autour d’une pièce de tissu gonflée par un feu de laine et de paille mouillée.

Jacques-Etienne se livre en 1783 à un premier essai captif concluant, qu’il réitère une seconde fois, sept jours avant la démonstration devant le Roi à Versailles. Le ballon s’étant déchiré, il doit en confectionner un nouveau rapidement.

Fait de toile de coton encollée de papier sur les deux faces, le ballon mesure 18,47 m de haut sur 13,28 de large et pèse 400 kg. Il se nomme Le Reveillon, du nom de son ami Jean-Baptiste Reveillon, directeur de la Manufacture royale de papiers peints. Celui-ci a réalisé un décor à fond bleu azur aux chiffres du Roi – deux L entrelacés – reliés par divers ornements, le tout doré.

 

Le 19 septembre 1783, Étienne de Montgolfier lâche donc son ballon à air chaud dans l’avant-cour du Château de Versailles noire de monde, en présence du roi Louis XVI.

Annoncés par un coup de canon, un mouton, un canard et un coq embarquent à 13h dans le panier rond en osier, accroché au ballon par une corde. Onze minutes plus tard, un second coup retentit, annonçant que le panier est prêt à partir.

Le ballon s’élève, à la stupéfaction et sous les acclamations du public. Il monte à 500 mètres. Endommagé par une déchirure, il descend lentement huit minutes plus tard, après avoir parcouru 3,5 km. Il atterrit dans le bois de Vaucresson, au carrefour Maréchal.

 

Les animaux sont recueillis par Pilâtre de Rozier, physicien et futur aéronaute. Ils sont vivants. L’expérience est un succès. La porte du premier vol humain est ouverte. En guise de récompense, les animaux, véritables héros des airs, sont recueillis par Louis XVI à la Ménagerie de Versailles.

 

Montgolfier va renouveler l'expérience au château de La Muette, devant le Dauphin, le 21 novembre de la même année avec cette fois des passagers humains. Pilâtre de Rozier devient le premier homme d’un vol habité.

Un an plus tard, les frères Robert et leur beau frère Colin Hullin, Duc de Chartres parcourent 200 km de Paris à Beuvry (Pas-de-Calais) en 6 heures et 40 minutes. C’est le premier voyage aérien de plus de 100 km.

 

Liens du jour :

21 novembre 1783 - Premier voyage en montgolfière

19 septembre 1784 - Arrivée des Frères Robert à Beuvry

7 janvier 1785 - Traversée de la Manche en ballon

2 juillet 1900 - Le premier vol d'un zeppelin

Histoire de l’aérostatique

 

Repost 0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 23:06

Malgré un sondage publié le premier jour du débat, qui donnait 62 % d'opinions favorables à son maintien de la peine capitale est abolie le vendredi 18 septembre 1981.

 

Les députés français adoptent par 363 voix contre 117 le projet de loi de Robert Badinter (garde des Sceaux, ministre de la justice) abolissant la peine de mort.

Douze jours plus tard, le texte est voté dans les mêmes termes par le Sénat, par 160 voix contre 126.

 robert badinter Abolition de la peine de mort en France

La guillotine est mise au rebut dès la promulgation de la loi. Le Garde des sceaux ordonne l'enlèvement des deux « veuves » existant en France, l'une à Fresne, l'autre à Vernon.

Aucun musée n'a voulu les recevoir, elles finiront leur carrière dans un fort militaire désaffecté.

 

Repost 0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 23:01

Aujourd’hui encore, la Cour des Comptes est l’une des plus anciennes institutions de contrôle en France et dans le monde, avec pour principale fonction de contrôler de façon indépendante les finances publiques.

la cour des comptes Paris 

Afin de remplacer les douze « Chambres des Comptes » de l'Ancien Régime mais surtout la « Commission de la comptabilité nationale » mise en place pendant la révolution et discréditée par les scandales, Napoléon Ier, grand réformateur de la fonction publique, crée cette nouvelle administration.

 

La création de la Cour des Comptes s'inscrit donc dans la grande œuvre de réorganisation de la France amorcée au lendemain du coup d'Etat du 18 Brumaire an VIII (9 novembre 1799). Pour Bonaparte, il s'agit de reconstruire la société et pour la fixer de « jeter sur le sol quelques masses de granit ».

 

Toujours en vigueur à l'heure actuelle, la Cour des comptes, dont le rapport annuel pointe du doigt les dérives financières des administrations et des entreprises publiques, exerce un contrôle externe sur les opérations budgétaires, comptables et financières de l'État.

La Cour des comptes est une juridiction administrative indépendante du pouvoir exécutif et du Parlement, son indépendance étant garantie par la Constitution.

Tous les membres de la Cour sont des magistrats inamovibles, chargés de rendre compte du bon emploi des fonds publics et de sanctionner les éventuelles irrégularités comptables relevées au cours de leurs investigations et de leurs contrôles.

 

Lien du jour : Histoire de la Cour

Repost 0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 23:02

La couche d'ozone, fragile écran de gaz, protège la Terre des rayons dangereux du soleil, préservant ainsi la vie sur notre planète.

Lorsqu’ils sont émis dans l’air, certains produits chimiques, ont une action destructrice sur la couche d’ozone, qui protège la Terre des rayonnements ultraviolets.

http://www.les-crises.fr/images/1300-climat/1360-couche-d-ozone/couche-ozone-2.png

La couche d'ozone

A ne pas confondre avec l'ozone formé au niveau du sol (dans la troposphère) qui irrite les yeux et altère les poumons, l'ozone de la haute atmosphère (dans la stratosphère) est bénéfique pour la santé puisqu'il arrête les rayons ultraviolets du soleil.

Il s'agit bien de la même molécule d'ozone O3 entre l'ozone troposphérique et stratosphérique. Malheureusement les 2 types d'ozone ne peuvent communiquer et il est par conséquent impossible que les pics d'ozone troposphériques alimentent la couche d'ozone stratosphérique…

L'ozone stratosphérique est produit par le rayonnement ultraviolet qui agit sur l'oxygène pour créer de l'ozone et également sur l'ozone pour créer de l'oxygène. Cet équilibre entre oxygène (O2) et ozone (O3) en haute altitude est cependant aujourd'hui perturbé par certains gaz issus des activités humaines.

 

Le « trou » dans la couche d'ozone

Le « trou » dans la couche d'ozone se manifeste chaque printemps dans l'hémisphère sud avec une disparition quasi-totale de l'ozone situé au dessus de l'antarctique.

Cette disparition résulte des effets de certains gaz appelés chlorofluorocarbones (CFC). Les CFC sont des molécules très stables à durée de vie très longue (plusieurs siècles). Une fois émis par les activités humaines dans l'atmosphère, leur durée de vie leur permet donc de parvenir jusqu'à la stratosphère.

Elles peuvent alors y libérer leur atome de chlore en présence des rayons ultraviolets puissants, atome de chlore qui à la capacité d'attaquer et de détruire les molécules d'ozone.

chlorofluorocarbones ozone

Conséquences du « trou » dans la couche d'ozone

La dégradation de la couche d'ozone implique une moindre filtration des rayons ultraviolets les plus nocifs et une élévation des risques pour la vie terrestre :

brûlures superficielles, conjonctivites, cataractes

augmentation des cancers et vieillissement de la peau

maladies du système immunitaire

réduction de la photosynthèse : diminution des rendements et de la qualité des cultures, disparition du plancton, premier maillon des chaînes alimentaires aquatiques...

 

Prise de conscience

Suite à la mise en évidence de l'appauvrissement de la couche d'ozone au début des années 70, 2 traités internationaux pour la protection de la couche d’ozone, la Convention de Vienne et le Protocole de Montréal ont été négociés sous l'égide du Programme des Nations Unies pour l'Environnement PNUE et signés respectivement le 22 mars 1985 et le 16 septembre 1987.

 

Ces traités ont été ratifiés par la plupart des pays du monde. Ils ont permis d'obtenir comme premiers résultats une réduction de plus de 80% de la production et de la consommation des substances appauvrissant la couche d'ozone.

Entre 1988 et 2010, les émissions de produits chimiques ont baissé de plus de 80 %.

Selon les projections, l’ozone devrait retrouver ses propriétés d’avant 1980 d’ici 2050 dans les latitudes moyennes et quelques années après dans les latitudes plus élevées.

 trou dans la couche d'ozone

 

Résolution 49/114 de l'ONU

Le 19 décembre 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre (date anniversaire du Protocole de Montréal) et ce à partir de 1995 : « Journée internationale de la protection de la couche d'ozone ».

Les États ont été invités à consacrer cette journée à l'encouragement d’activités concrètes conformes aux objectifs du Protocole de Montréal et de ses amendements.

 

Voir aussi : Le 16 septembre 1987 - Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone

 

Repost 0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 23:01

Le Protocole de Montréal est un accord international modifiant la Convention de Vienne sur la protection de la couche d'Ozone adoptée le 22 mars 1985. Son nom complet est « protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone ».

  protection de la couche d'ozone

La convention sur la protection de la couche d'ozone de Vienne de 1985 était une convention cadre. Elle ne disposait donc d'aucun dispositif contraignant et avait pour objectif d'être complétée par des protocoles additionnels. Au moment de sa signature, les informations scientifiques s'intéressaient surtout aux dommages sur l'ozone stratosphérique résultant des activités humaines.

 

Le 16 septembre 1987, 24 pays, ainsi que la CEE, signent le « Protocole de Montréal », accord en vue de la réduction de la production de gaz nocifs pour la couche d’ozone.

Le texte donne une ampleur internationale à des mesures qui avaient déjà été prises dans certains pays, à savoir l’interdiction de produire ou d’utiliser des chlorofluorocarbones. Cette décision fait suite à des constats de scientifiques : des trous sont apparus dans la couche d’ozone en Antarctique et des liens ont été établis avec les chlorofluorocarbones.

L’entrée en vigueur de ce protocole fut le 1er janvier 1989.

 

Toutefois, par effet d’inertie, et à cause de la durée de vie des gaz en question, les trous continueront à s’agrandir après l’application du protocole.

D’autant que la tâche n'est cependant pas achevée car il était prévu d'éliminer les HCFC (les principaux substituts des CFC), d'ici à 2020 pour les pays industrialisés et 2040 pour les pays en voie de développement.

Néanmoins, selon certaines études l’ozone devrait retrouver ses propriétés d’avant 1980 d’ici 2050 dans les latitudes moyennes et quelques années après dans les latitudes plus élevées.

 

Voir aussi : 16 septembre - Journée internationale de la protection de la couche d'ozone

 

 

Repost 0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 11:08

 

Petit ménage de rentrée !

 

Ces jours-ci j’ai ajouté plusieurs liens, modifié la catégorie de quelques articles et réparé quelques erreurs techniques.

Sur les 700 articles parus (sans compter la catégorie « A propos de ce blog » ), il y a probablement encore d’autres petits problèmes.

N’hésitez donc pas à me faire par de vos remarques : liens rompus, suggestion de catégorie d’article,…

 merlin danse

 

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 23:01

Chaque guerre voit malheureusement arriver des armes nouvelles. La guerre de 14-18 n'échappera pas à cette règle avec l'avènement des gaz toxiques, des chars d'assaut et des avions.

Le 15 septembre 1916, à Flers, au cours de la sanglante bataille de la Somme, les Britanniques alignent pour la première fois des chars d'assaut.

http://www.legionmagazine.com/en/wp-content/uploads/2011/06/SommeInset1.jpg 

Leur nom de code, tank (réservoir en français) est utilisé par les britanniques pendant leur développement pour ne pas éveiller de soupçons.

Ces engins blindés, montés sur chenille (une innovation apparue en 1905 dans le milieu agricole), se montrent capables de franchir tous les obstacles y compris les rideaux de barbelés qui protègent les tranchées.

Cependant, ces premiers chars anglais trop lourds et trop longs (31 tonnes pour 8 m de long) créent la surprise mais ne permettent pas la victoire attendue. Ce char, qui ne roule qu'à une vitesse de 6 kilomètres à l'heure. Il est armé d'un canon de 54 et de quatre mitrailleuses.

 

En France, le promoteur des chars d'assaut est le général d'artillerie Jean-Baptiste Estienne (1860-1934), qui a été aussi parmi les premiers à comprendre l'intérêt militaire de l'aviation.

Mais les résistances du ministère de l'Armement ne permettront de mettre en ligne les premiers chars français que le 16 avril 1917, sur un champ de bataille, à Berry-au-Bac.

Après quelques essais en 1917 de chars peu performants, il fallut attendre mai 1918 pour voir arriver les premiers chars efficaces car plus légers et plus maniables : il s'agissait des FT 17 fabriqués par RENAULT.

 

Les Allemands attendront la fin de la guerre pour se laisser convaincre par cette nouvelle technique.

 

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 23:01

Le lundi 14 septembre 1992, le président de l’Assemblée Nationale, Henri Emmanuelli est inculpé de « recel et de complicité de trafic d’influence » à propos de fonds récoltés dans la Sarthe par la SAGES, filiale d’Urba.

Une poursuite qui s’explique par les anciennes responsabilités de l’homme politique : à l’époque des faits, il était le trésorier du PS.

financement occulte du PS Emmanuelli corruption

 

L’affaire débute à Marseille le 19 avril 1989 : les policiers découvrent, au siège de la société Urba (dirigée par Gérard Monate, un ancien syndicaliste policier), des documents du directeur administratif établissant un financement occulte du Parti socialiste.

La chambre d'accusation de la cour d'appel de Rennes a décidé, le 8 juillet 1993, de renvoyer devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) dix-huit inculpés du dossier URBA-Sagès-BLE, parmi lesquels l'ancien président de l'Assemblée nationale Henri Emmanuelli, ex-trésorier du PS.

 

Le 15 mai 1995, Henri Emmanuelli est condamné à un an de prison avec sursis (au lieu des deux ans requis par le procureur de la République Yves Boitin) et 30.000 francs d’amende par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc.

Le 13 mars 1996, la condamnation d’Henri Emmanuelli est alourdie par la cour d’appel de Rennes. Il écope de dix-huit mois de prison, 30.000 francs d’amende et deux ans de privation de droits civiques. Un jugement qui sera confirmé par la chambre criminelle de la Cour de cassation.

 

Relire aussi : 7 avril 1991 - perquisition au siège d'Urba

Repost 1
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 23:01

Le 13 septembre de l'an 490 avant Jésus-Christ, les Athéniens repoussent à Marathon une tentative d'invasion des Perses. La bataille de Marathon marque la fin de la première guerre médique. Bien que de faible importance par les effectifs engagés et la portée militaire, elle a un retentissement moral considérable.

http://courirauzes.midiblogs.com/media/01/00/3234964835.jpg
L'arrivée de Philippidès à Athènes par L.-O. Merson (1869)

 

À peine la victoire est-elle assurée que le général Miltiade envoie un messager, Philippidès, annoncer la victoire aux habitants d'Athènes.

Selon la tradition, Philippidès meurt d'épuisement en arrivant sur l'Agora, au pied de l'Acropole, après 4 heures de course. Il a tout juste le temps de prononcer un seul mot avant de s'effondrer : « Nenikamen » (on écrit parfois « Nenikikame »), ce qui veut dire : « Nous avons gagné ».

 

Ce récit, que l'on trouve chez Hérodote (Histoires, VI, 105-106), est à l'origine de l'épreuve la plus prestigieuse des Jeux Olympiques modernes.

Le premier marathon olympique est remporté à Athènes en 1896 par le berger Spiridon Louis (24 ans) sur les 40 kilomètres qui séparent l'antique champ de bataille du stade d'Athènes.

À l'occasion des Jeux de Londres, en 1908, sa distance a été portée à 42,195 kilomètres afin que les coureurs puissent partir de la cour du château royal de Windsor.

 

Repost 0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 23:01

1494 : Naissance de François Ier

François d'Angoulême, futur François Ier, naît à Cognac. Le fils de Charles de Valois, comte d'Angoulême, et de Louise de Savoie, accèdera au trône de France en 1515, succédant à Louis XII dont il a épousé la fille, Claude de France, le 7 avril 1514. Le vainqueur de la bataille de Marignan est aussi le symbole de la Renaissance française. Il attirera durant son règne de très nombreux artistes à la cour dont Leonard de Vinci. Il ordonnera notamment la construction du château de Chambord et fondera le Collège de France.

 François Ier

1888 : Naissance de Maurice Chevalier

Maurice Chevalier est un chanteur et acteur français, né le 12 septembre 1888. Il est le jeune premier des Années Folles et admet une liaison avec la chanteuse Mistinguett, entre 1909 et 1919. Connu en France pour ses revues et ses opérettes, il répond à l'appel de l'Amérique en 1927. Il y rencontre Marlene Dietrich et promeut Duke Ellington. Il revient en Europe malgré la Seconde Guerre mondiale et poursuivra ses tubes musicaux jusqu'en 1972.

Maurice Chevalier

1897 : Naissance d'Irène Joliot-Curie

Irène Joliot-Curie naît le 12 septembre 1897 à Paris. Fille de Pierre et Marie Curie, elle est chimiste et physicienne, comme le furent ses parents. Elle épouse Frédéric Joliot en 1926 et effectue avec ce dernier des recherches sur la radioactivité naturelle qui mènent le couple à la découverte de la radioactivité artificielle. En 1935, elle reçoit avec son mari le prix Nobel de chimie et travaille à la réalisation d'une bombe atomique. L'année suivante, elle siège au Front populaire en tant que sous-secrétaire d'Etat à la Recherche scientifique. En 1946, Irène Joliot-Curie s'investit dans la création du Commissariat à l'énergie atomique. Elle obtient en 1950 le prix international de la paix. Elle décède d'une leucémie en 1956.

Irène Joliot-Curie

1942 : Naissance de Michel Drucker

Michel Drucker est né le 12 septembre 1942 dans le Calvados. Il a accédé à la célébrité en tant qu'animateur de l'émission « Champs-Élysées » sur TF1, avant d'animer sur France 2 l'émission « Studio Gabriel » à partir de1994. Depuis 1998, il présente « Vivement dimanche ». Il est également présentateur radio sur Europe 1.

Depuis 2010, il a repris l'émission « Champs-Élysées ». Il est l'oncle de la présentatrice Marie Drucker.

Michel Drucker

1944 : Naissance de Barry White

Barry White est un chanteur, compositeur et producteur américain de soul, de disco et de rhythm and blues. Né le 12 septembre 1944 à Galveston (Texas) et mort le 4 juillet 2003 à Los Angeles, il était célèbre pour sa voix de basse et son image romantique. Récompensé par cinq Grammy Awards, il a connu ses plus grands succès dans les années soixante-dix, et a vendu plus de 110 millions de disques.

Barry White

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 23:01

Les notions de droite et de gauche renvoient à une opposition en politique qui, depuis la France de 1789 s'est étendue dans une grande partie des systèmes politiques.
L'origine historique de ce clivage se trouve dans la position géographique des différents partis politiques dans l’assemblée nationale.

http://claudegoasguen.typepad.com/.a/6a00d83452232169e2015438c0abfb970c-800wi 

Le 11 septembre 1789, les députés de l'Assemblée constituante, réunis pour délibérer sur le droit de veto accordé au roi Louis XVI, se répartissent spontanément de part et d'autre du président : à gauche, les opposants au veto, à droite les partisans du roi.

 

Cette pratique s'enracine lorsqu'à partir d'octobre 1789, les députés délibèrent dans la salle du Manège des Tuileries. Ceux qui sont hostiles à la Révolution ou soucieux de la contenir s'assoient sur le côté droit de la salle, par rapport au président de l'Assemblée (ce côté est dit le « côté de la reine »). Les autres, plus ou moins favorables à la Révolution, s'assoient à la gauche du président (le « côté du Palais-Royal »).

 

De cette répartition des députés français par affinités datent les clivages entre une droite (réputée conservatrice) et une gauche (réputée révolutionnaire ou réformiste) qui rythment aujourd'hui encore la vie politique dans toutes les démocraties.

Au XIXe siècle, elle s'est étendue à l'Europe et, en 1830, à l'Amérique du Sud sous l'influence révolutionnaire, puis durant les XIXe et XXe siècles, aux pays décolonisés.

 

Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 23:02

La journée mondiale de prévention du suicide attire l'attention sur le nombre estimatif d'un million de vies perdues par an à cause du suicide.

http://www.jevi.qc.ca/media/CahiertechniqueJMPS2011_page1_image2.jpg 

Le suicide a plusieurs visages : il peut toucher tout le monde, indépendamment du milieu social, économique et culturel. Il n’y a donc pas qu’une ethnie ou qu’un milieu social qui est touché par ce phénomène.

Avec le parrainage de l’Association internationale pour la prévention du suicide, l’OMS et ses partenaires prônent un traitement et un suivi adéquats des personnes ayant commis une tentative de suicide et une couverture médiatique plus discrète des suicides.

 

Origine de cette journée mondiale de prévention du suicide

En 1999, l’OMS a publié un document sur la prévention du suicide intitulé « Figures and Facts about Suicide », qui rapporte les données officielles mises à sa disposition par ses États membres.

En collaboration avec l’Association internationale pour la prévention du suicide, ce même organisme a annoncé en 2003 la tenue de la première journée mondiale de prévention du suicide qui aura lieu tous les ans le 10 septembre.

Le but de cette journée est de sensibiliser les gouvernements du monde entier à l’importance d’inscrire la prévention du suicide dans leur programme de santé publique.

 

Lien du jour : L'association internationale pour la prévention du suicide

 

 

Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 23:01

1382 : Décès de Louis 1er de Hongrie

Le roi Louis 1er le Grand décède à Nagyszombat. Né le 5 mars 1326 à Visegrád, il est le fils de Charles 1er Robert d'Anjou et d'Élisabeth Piast. Il fut roi de Hongrie de 1342 à sa mort ainsi que roi de Pologne de 1370 à 1382.

 

1419 : Assassinat de Jean sans Peur

Jean Ier de Bourgogne, dit Jean sans Peur, duc de Bourgogne, comte de Flandre, d'Artois et de Charolais, comte palatin de Bourgogne, seigneur de Mâcon, Chalon et autres lieux.

En pleine guerre de Cent ans, Jean sans Peur est assassiné à Montereau par un proche du dauphin Charles, héritier du trône de France. Ce dernier s'était fait convaincre, 12 ans après, de venger l'assassinat de Louis d'Orléans. Le meurtre relance la querelle entre Armagnacs et Bourguignons, divisant des Français déjà affaiblis par la défaite d'Azincourt. Charles est déshérité par son père Charles VI le Fou. Il devra attendre dix ans pour qu'une certaine Jeanne d'Arc l'aide à retrouver le trône de France.

 

1749 : Décès d'Émilie du Châtelet

La mathématicienne et physicienne Émilie du Châtelet décède à Luneville à la suite d'un accouchement. Fille du baron de Breteuil, elle naît à Paris le 17 décembre 1706. Elle fit partie des premières femmes à s'intéresser de près aux sciences physiques.

 

1898 : Sissi assassinée

Élisabeth de Wittelsbach, dite Sissi, épouse de l'empereur d'Autriche-Hongrie François-Joseph 1er, est poignardée à Genève par un anarchiste italien, Luigi Lucheni.

 

 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 23:01

 

Présentation de Tahiti

Tahiti est une île de la Polynésie française (collectivité d’outre-mer) située dans le sud de l’océan Pacifique. Elle fait partie du groupe des îles du Vent, et de l’archipel de la Société.

Taïti se compose de deux montagnes coniques réunies par un isthme. La grande presqu’île, de forme circulaire, a 35 km de diamètre environ ; la petite, située au sud-ouest, est un ovale, de 24 km de long sur 16 km de large. L’isthme, qui a 4 km de largeur, n’est qu’une terre plate submergée dans les hautes marées.

http://a.img.easytahiti.com/map-tahiti-moorea.jpg

Histoire de Tahiti

L’histoire de Tahiti a été marquée tout d’abord par le peuplement de l’île par les navigateurs polynésiens, d’origine austronésienne, puis par la découverte de l’île par les explorateurs européens.

Si l'archipel des Marquises fut le premier à être découvert en 1595 par l'Espagnol MEN DANA, et si des navigateurs hollandais traversèrent les Tuamotu en 1616, puis en 1722, il a fallu attendre l'année 1767 juin, WALLIS soit le premier à arriver à Tahiti à bord du « DOLPHIN ».

 

L'île de Tahiti aurait été aperçue en 1605 par le navigateur portugais Pedro Fernandes de Queirós Cependant, le fait que l'île qu'il vit fût cette île qu’il aurait nommée Sagitaria (ou Sagittaria) n'a pu être confirmé de façon probante.

Elle fut accostée pour la toute première fois le 17 juin 1767 par le navigateur anglais Samuel Wallis, qui y séjourna plusieurs semaines.

Puis, le 17 juin 1768, par Bougainville accosta sur l’île qu’il appela « la Nouvelle Cythère ».

En avril 1769, c’est James Cook missionné par la Royal Society pour observer le transit de Vénus devant le soleil, qui débarque.

 

Les missionnaires protestants anglais entreprirent les premiers la christianisation de Tahiti où ils arrivèrent en 1797, et prirent peu à peu une part importante aux affaires du pays.

Aussi, à l'arrivée des prêtres français catholiques en 1836, le pasteur protestant Georges PRITCHARD, installé depuis 1824 à Tahiti où il avait pris chaque jour plus d'influence, s’opposa-t-il vivement à leur débarquement et obtint de la reine POMARE IV leur expulsion ainsi que celle d'autres Français installés dans le pays.

Le Gouvernement français considéra cette attitude comme une atteinte aux droits des gens et une intervention fut jugée nécessaire.

La lutte s'engagea alors entre protestants et catholiques, et donc entre l'Angleterre et la France. Cette lutte dura jusqu'en 1842, date à laquelle un groupe de grands chefs qui nous étaient favorables formulèrent une demande de protectorat auprès de la France, seule mesure susceptible de rétablir l'ordre dans le pays.

 

Après avoir annexé les îles Marquises, l'amiral Du Petit-Thouars se rend à Tahiti où Il s'allie avec des habitants qui cherchent un protectorat de la France et sont opposés à la reine Pomare IV alors au pouvoir.

Cette lutte dura jusqu'en 1842, lorsqu’un groupe de grands chefs formulèrent une demande de protectorat auprès de la France, seule mesure susceptible de rétablir l'ordre dans le pays.

Cette demande fut approuvée par la reine le 9 septembre 1842, et le protectorat ratifié par Louis-Philippe en 1843.

Tahiti garde son chef d'état qui s'occupe des affaires intérieures. La France, quant à elle, s'occupe des relations extérieures et de la protection de l'île.

 

Mais le calme n'en était pas revenu pour autant à Tahiti et les querelles, tant religieuses que politiques, reprirent de plus belles jusqu'en 1880, date à laquelle le jeune roi POMARE V, de santé fragile et sans enfant pour lui succéder, signa, devant l'assemblée des grands chefs, l'acte de remise à la France des îles de la Société, en conservant toutefois son titre et son pavillon.

Le 12 juin 1891, le roi POMARE V s'éteignait et le pavillon français flotta désormais sur le palais royal de Papeete. La prise de possession des îles sous le Vent n'eut lieu qu'en 1888.

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire