Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 00:01

La Société Des Nations naît officiellement le samedi 10 janvier 1920, date d'entrée en vigueur du traité de Versailles (Élaboré au cours de la conférence de Paris, le traité fut signé le 28 juin 1919, dans la galerie des Glaces du château de Versailles).

 

L'organisation internationale, dont le siège est établi à Genève, accueille 32 pays membres. Elle est soumise à l'autorité d'un conseil permanent composé de la France, du Royaume-Uni, de l'Italie, du Japon et de la Chine.

 

Paradoxe : bien qu'imaginée par le président américain Wilson, la SDN n'accueillera jamais en son sein les Etats-Unis.

 

Le rôle de la SDN est d'assurer le maintien de la paix dans le monde.

Les objectifs de la SDN comportaient le désarmement, la prévention des guerres au travers du principe de sécurité collective, la résolution des conflits par la négociation et l’amélioration globale de la qualité de vie.

 

Après la Seconde Guerre mondiale, elle sera remplacée par l'ONU.

 

Voir aussi : 26 juin 1945 - Fondation de l'ONU

 

Repost 0
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 00:03

Alexandre Stavisky est un escroc d'origine russe, arrivé en France à la fin du XIXe siècle. Il s'infiltre dans les milieux politique et fréquente de nombreux députés et ministres notamment radicaux. En 1932, il monte une affaire frauduleuse avec la complicité d'hommes politique.

Alexandre Stavisky

Le 9 janvier 1934, Stavisky est retrouvé par la police dans un chalet de Chamonix, tué d'une ou deux balle(s) de révolver selon les sources...

L'homme était recherché suite à un détournement de fonds au Crédit municipal de Bayonne.

 

Curieusement, il faudra deux heures pour le faire transporter à l’hôpital le plus proche. Il est trop tard et il meurt dans la soirée. La police qui le traquait, aurait pris le temps de rechercher des documents compromettants.

 

Officiellement, il s’agit d’un suicide.

Mais l'opinion publique soupçonne aussitôt des hommes politiques de l'avoir fait assassiner pour l'empêcher de dénoncer ses complices...

La presse ne s'y trompe pas...

affaire Stavisky assassine canard enchaine du 10 janvier 1934

Dès le 9 janvier, à l’appel de L’Action française, des manifestants défilent aux cris de « À bas les voleurs » et « Les députés à la lanterne ». C’est le début d’une grande offensive, menée par la droite, contre le régime parlementaire « pourri ».

Communistes et socialistes, contents de la mise en accusation des radicaux, ne réagissent que mollement et rappellent, eux aussi, les scandales précédents.

 

L'indignation populaire entraîne la chute du gouvernement radical-socialiste. Édouard Daladier remplace Camille Chautemps à la présidence du Conseil. Il destitue aussitôt le préfet de police Chiappe, suspect de sympathie avec les ligues de droite.

 

Le 6 février 1934, Édouard Daladier présente à l'Assemblée nationale le nouveau gouvernement. Dans le même temps, une grande manifestation est organisée à Paris, place de la Concorde, à l'appel des ligues, de l'association d'anciens combattants Les Croix de Feu ainsi que de mouvements communistes, toujours sur le thème : « A bas les voleurs ! »

La manifestation dégénère ; la police tire : 16 manifestants et 1 policier sont tués.

Trois jours plus tard, une contre-manifestation dégénère à son tour et fait 9 morts. Edouard Daladier doit céder la place à Gaston Doumergue à la tête du gouvernement.

 

Non sans mauvaise foi, la gauche parlementaire dénonce dans la manifestation du 6 février une tentative de coup d'État fasciste. Elle appelle au rassemblement des forces progressistes.

Par ricochet, l'affaire Stavisky va ainsi contribuer à la victoire du Front Populaire de Léon Blum aux élections législatives de 1936...

 

Repost 1
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 00:03

François Maurice Adrien Marie Mitterrand est né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente) et mort le 8 janvier 1996 à Paris.

50 ans après son élection de député, « l’homme de gauche » s’éteint.

 

Voyons ce qu’était ce premier mandat de « l’homme de gauche » avec des informations que l’on ne nous donne pas spontanément quand on parle de « l’homme de gauche ».

 

Mitterrand député de la Nièvre

En 1946, l’industriel Schueller (collaborateur du régime de Vichy) veut concrétiser ses rêves de pouvoir. Il finance des jeunes espoirs qu’il lance à l’assaut des circonscriptions.

Pour la 3e circonscription de la Nièvre, Mitterrand sera son candidat.

 

Voici sa profession de foi :

« Réforme de la sécurité sociale écrasée par la bureaucratie » ;

« Non au déficit et à l’inflation » ;

« Non à la gabegie administrative » ;

« Suppression des emplois inutiles » ;

« Non aux nationalisations » ;

« La lutte contre l'Etat-trust qui se substitue partout à l'initiative privée » ;

« Encourager la production par la suppression des réglementations qui briment la liberté de l'agriculture et du commerce » ;

« Combattre le PC qui prépare la bolchévisation de la France » ;

« S’opposer à la dictature communiste, à la faiblesse socialiste ».

 

Sa campagne est courte ; très anticommuniste, avec le soutien du PRL (Parti Républicain de la Liberté) et le parrainage de l'ensemble des formations de droite.

Le 10 novembre 1946, François Mitterrand devient député de la Nièvre.

 

Dans les rangs du PRL on trouvait, un certain nombre d'anciens collabos condamnés par les tribunaux de la Libération et frappés d'inéligibilité. Et c'est sans doute pourquoi le PRL demandait « l'amnistie des épurés au nom d'une unité nationale soudée par le péril communiste ».

 

Trente-cinq ans après, il devenait président de la République et appliquait un programme contredisant mot pour mot sa profession de foi de 1946.

 

Une surprise ?

Il a fallut attendre l’automne 1994, et la photographie de couverture du livre de Pierre Péan « Une jeunesse française. François Mitterrand, 1934-1947 » qui montre l'homme politique face au maréchal Pétain pour que le passé ressurgisse.

 

Retournons plus loin dans l’histoire :

 

Mitterrand avant la seconde guerre mondiale

À partir de novembre 1934, François Mitterrand milite aux Volontaires nationaux, mouvement de jeunesse de la droite nationaliste des Croix-de-feu du Colonel de La Rocque.

Il participe aux manifestations contre « l'invasion métèque » en février 1935 puis à celles contre le professeur de droit Gaston Jèze, après la nomination de ce dernier comme conseiller juridique du Négus d'Éthiopie, en janvier 1936.

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2009/11/Mitterrand1.JPG

 

Mitterrand pendant la seconde guerre mondiale

Le 14 juin 1940, François Mitterrand, qui sert dans l'armée française, est blessé et capturé.

Il finit par réussir à s'évader le 10 décembre 1941 et retourne en France.

Dans les premiers mois de l'année 1942, François Mitterrand éprouve de l'admiration pour le maréchal Pétain et collabore à une revue de Vichy : « France, revue de l'État nouveau ».

Dans une lettre du 22 avril 1942, il avoue encore n'être pas particulièrement inquiet du retour aux affaires, intervenu quelques jours auparavant, de Pierre Laval.

Le vendredi 19 juin 1942, François Mitterrand arrive à Vichy au service de presse du commissariat général au prisonnier.

Le 15 octobre 1942, François Mitterrand est reçu par le Maréchal Pétain.

En avril 1943, Le Maréchal Pétain remet la francisque à François Mitterrand pour « récompenser les services rendus à l'État français ».

Mitterrand-Petain francisque

 

Lire aussi :

19 juin 1942 - Mitterrand à Vichy

La Francisque

7 mars 1956 - Le procès de Mitterrand dans « l'affaire des fuites »​

Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 00:05

 

1502 : Ugo Buoncompagni, dit Grégoire XIII, pape qui imposa le Calendrier Grégorien pour rattraper le retard de 10 jours avec le soleil en 1582.

1745 : Étienne Montgolfier, inventeur des montgolfières (avec son frère) et industriel

1839 : Jean Louis Daguerre, inventeur de la photographie.

1844 : Marie-Bernarde Soubiroux, dite Marie-Bernadette Soubirous, sainte catholique, célèbre pour avoir signalé des apparitions de la Vierge dans la grotte de Massabielle, Lourdes, France.

1873 : Charles Peguy, poète, créateur du journal « les Cahiers de la Quinzaine », écrivain (La tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc).

1932 : Max Gallo, est un écrivain, historien et homme politique français.

1964 : Nicolas Cage, acteur (Snake Eyes , Les ailes de l'enfer, Rock, Leaving Las Vegas (oscar du meilleur acteur), ...).

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 00:02

 

1285 : Charles Ier de Sicile, frère du roi de France Louis IX, époux de Béatrice de Provence (1234-1267)

1451 : Félix V, dernier antipape.

1553 : François Rabelais

1926 : Robert Baden-Powell, officier britannique et fondateur du scoutisme.

1943 : Nikola Tesla, inventeur et ingénieur, dans le domaine de l’électricité. Il est souvent considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé plus de 700 brevets.

1932 : André Maginot est un homme politique français connu notamment pour avoir permis la construction de la Ligne Maginot.

1989 : Hirohito, empereur du Japon depuis 1926. Devenu empereur avec un caractère divin, il est tellement dominé par les militaires, véritablement maîtres du pouvoir, que le titre d'empereur n'est, à sa mort, qu'un rôle honorifique.

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 00:01

D'un mot grec qui désigne une apparition, l'Épiphanie désigne plusieurs manifestations du Christ au monde : la Chandeleur (présentation de l'Enfant Jésus au Temple), le baptême du Christ dans le Jourdain et la transformation de l'eau en vin aux noces de Cana (premier récit d'un miracle de Jésus).

 

La tradition populaire a restreint l'usage du mot Épiphanie à la visite que rendirent des mages venus d'Orient à l'Enfant Jésus.

Selon le récit qu'en fait saint Matthieu, les mages furent guidés jusqu'à la crèche de Bethléem par une étoile mystérieuse. Une fois arrivés, ils déposèrent devant la crèche l'or, qui évoque la richesse terrestre, la myrrhe, qui accompagne les hommages rendus à un roi à sa mort, et l'encens qui honore la divinité.

Trois mages jesus

La tradition de la galette des rois

L'Épiphanie est traditionnellement fixée au 6 janvier mais pour plus de commodité, l'Église catholique la célèbre le dimanche qui suit le 1er janvier.

Ce jour-là c'est aussi l'occasion de « tirer les rois » : cette pratique trouve son origine dans la Rome antique. La fève cachée dans la galette rappelait à l'origine l'Enfant Jésus que les mages avaient longtemps cherché en suivant l'étoile.

 

La tradition veut que l'on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre », était destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.

La personne ayant dans sa part la fève sera symboliquement couronnée roi ou reine et devra offrir la prochaine galette…

Lorsqu'il y a des enfants, le plus jeune doit se placer sous la table, et la personne qui fait le service choisit une part, l'enfant désigne le destinataire.

 

Longtemps, le 6 janvier (Epiphanie) fût plus important que le jour de Noël.

À noter qu'en Espagne, encore actuellement, ce sont les Rois mages qui apportent les cadeaux à l'Epiphanie et non à Noël.

 

Voir aussi : Les Rois mages

Repost 0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 00:01

Le mardi 5 janvier 1875 a lieu l'inauguration de l'Opéra de Paris en présence du président de la République, le maréchal de Mac-Mahon, de la reine mère d'Espagne, du lord-maire de Londres ainsi que d'environ 2.500 spectateurs.

http://lesseniorsdeboulogneavecbaguet.hautetfort.com/media/01/02/1981369574.jpg

Le 29 décembre 1860, une compétition architecturale est organisée par Napoléon III pour la nouvelle maison d'opéra. Des 171 architectes participants, Charles Garnier est choisi, l’opéra portera son nom.

 

L'édifice se voulait être un théâtre impérial. Son exubérance décorative baroque avec sa façade ornée de sculptures témoigne du souhait de Napoléon III.

A l'intérieur, c'est surtout le grand escalier d'honneur et ses trente colonnes monolithes en marbre qui font sensation.

 

Lancé en 1862, le chantier de l'Opéra Garnier est d'abord ralenti par d'importants travaux de terrassement qui comprennent la création d'un lac souterrain destiné à compenser la pression de la nappe phréatique et à stabiliser le sol. Le thème fut repris, dans les années 20, dans le récit du « Fantôme de l'opéra » de Gaston Leroux

 

Pour l’inauguration, Charles Garnier n'a pas été invité et a dû payer sa place. Il n'en est pas moins acclamé par le public.


Repost 0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 00:01

À la mort de son père Clotaire II, le 4 janvier 629, Dagobert, qui, jusque-là, régnait sur l'Austrasie, se fait reconnaître roi de Neustrie par les évêques et les leudes (les hommes qui entourent le souverain). Son frère cadet Charibert (ou Caribert) obtient en compensation le gouvernement de l'Aquitaine. Deux ans plus tard, sa mort permet à Dagobert de reconstituer temporairement l'unité du Regnum Francorum de son ancêtre Clovis.

Dagobert 1er

Le roi, à Paris, s'entoure d'une cour relativement fastueuse et de conseillers émérites, comme son trésorier Didier et le « bon saint Éloi » de la chanson, son argentier, qui ne manque pas de lui reprocher sa débauche.

Il soumet les Gascons et le chef breton Judicaël, signe même un traité d'amitié avec l'empereur byzantin Héraclius. Mais en 634, cédant à la pression des nobles d'Austrasie, il a la faiblesse de leur donner un roi en la personne de son fils de 3 ans, Sigebert III...


Repost 0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 00:01

La loi salique écarte toute femme du trône qui devient exclusivement masculin.

Le troisième fils de Philippe le Bel, en profite et monte sur le trône sous le nom de Charles IV le Bel, à la mort de son frère Philippe V le Long, le 3 janvier 1322.

Sa femme Blanche de Bourgogne étant emprisonnée pour cause d'adultère, il est sacré seul à Reims le 11 février suivant. Il divorce enfin et se remarie avec Marie de Luxembourg puis avec Jeanne d'Évreux, qui lui donnera trois filles.

 

Sa mort prématurée clôt la lignée des Capétiens directs, issus d'Hugues Capet en droite ligne, de père en fils, pendant trois siècles.

 

La noblesse de France, dépourvue d'héritier mâle en ligne directe à la mort de Charles IV, confiera le trône au représentant de la branche cadette des Valois.

Philippe VI, premier roi de cette dynastie, sera contesté par le roi d'Angleterre et celui de Navarre qui revendiquaient leurs droits. Le conflit donnera naissance à la guerre de Cent ans.

 

Loi salique

A l'origine, le terme de loi salique désigne la loi des francs saliens, le peuple de Clovis. Entre autres choses, la loi des francs prévoit les dispositions d'héritage des propriétés foncières :

Exclusion des femmes de la succession.

Partage du domaine foncier à parts égales entre les fils du défunt.

 

Voir aussi :

3 janvier 1322 - Mort de Philippe V

7 octobre 1337 - Début de la guerre de Cent Ans

Repost 0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 00:01

1812 : Benjamin Dellessert réussit à extraire du sucre de la betterave.

1825 : Fin du tour du monde de Dumont d'Urville.

1888 : Marvin Chester invente la paille artificielle pour boire.

1942 : Les Japonais occupent Manille.

1959 : L'U.R.S.S. lance sa première fusée lunaire (Luna 1) qui deviendra le premier satellite artificiel de notre satellite naturel.

1959 : Les troupes révolutionnaires cubaines, commandées par Camillo Cienfuegos et « Che » Guevara, luttent pour libérer la Havane. Le commandant en chef du Front révolutionnaire démocratique cubain, Fidel Castro, et le président élu Carlos Rivero Agüero entrent à La Havane le 8. Le 16 février, Castro devient président du Conseil.

1970 : à Glasgow, les tribunes de supporters s'effondrent lors du match de football Celtic-Ranger. On dénombrera 66 morts.

1972 : Mariner 9 photographie la planète Mars.

1974 : Les U.S.A. adoptent, eux aussi les 90 Km/h comme vitesse maximum sur les routes.

1992 : Boutros Boutros-Ghali succède à Javier Perez au poste de Secrétaire Général des Nations Unies.

2001 : Avec six mois d'avance sur ses partenaires européens, la France engage le dépistage systématique de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) sur l'ensemble des bovins de plus de 30 mois entrant à l'abattoir et destinés à la consommation.

2001 : Jean-Christophe Mitterrand, fils de l'ancien président de la République, mis en examen et écroué depuis le 21 décembre dernier dans une affaire portant sur un trafic d'armes vers l'Afrique est remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 00:01

Ils sont nés un jour de l’an :

 

1431 : Rodrigo Borgia, dit Alexandre VI pape issu de la famille des Borgia. Il est le père, entre autre de César Borgia et Lucrèce Borgia.

1863 : Pierres de Coubertin, créateur des Jeux Olympiques modernes.

1879 : William Fox, créateur de la célèbre compagnie cinématographique : 20th Century Fox.

1887 : Wilhelm Canaris, amiral allemand, chef des services de renseignements de l'armée allemande, de 1935 à 1944, et membre de l'équipe à l'origine de l'attentat contre Hitler le 20 juillet 1944.

1921 : César Baldaccini, sculpteur connu sous son seul prénom, père de la statuette qui permet au monde du cinéma de s'auto-congratuler tous les ans à Cannes.

1927 : Maurice Jean Berger, dit Maurice Béjart, danseur, chorégraphe, fondateur à Marseille des « Ballets de l’Etoile ».

1939 : Michelle Mercier, actrice (Angélique).

1948 : Louis Chédid, auteur, compositeur, interprète : « T'as beau pas être beau », « Anne ma sœur Anne », ...

1953 : Alpha Blondy, chanteur.

1972 : Lilian Thuram, joueur de l'équipe de France de Football.

 

Repost 0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 00:02

La société nationale française de programmes de télévision lance la « troisième chaîne » française.

La troisième chaîne couleur de l’O.R.T.F. (Couleur 3) émet pour la première fois le 31 décembre 1972 à 19 h 00 en diffusant sa soirée inaugurale réalisée par Dirk Sanders.

Pour ses débuts, elle ne diffuse que 3 heures de programmes par jour qui ne seront captés que par un quart de la population.

La chaîne deviendra FR3 (France Régions 3) le 1er janvier 1975 après la dissolution de l'ORTF.

En 1992, la chaîne prit finalement le nom de France 3 pour mieux marquer son adhésion au groupe France Télévisions.

Repost 0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 00:02

Le 30 décembre 1922, cinq ans après le coup d'État des bolcheviques (la Révolution d'Octobre), la Russie change son nom pour celui d'URSS (fédération qui regroupe la Russie proprement dite, l'Ukraine, la Biélorussie et la Transcaucasie).

carte_URSS.gif

Après la révolution d'octobre en 1917, il fallait reconstruire un grand état rassemblant toutes les anciennes régions de la Russie. Ainsi, un traité fut ratifié le 30 décembre 1922 qui unissait la RSFSR (République Socialiste Fédérative Soviétique Transcaucasienne) et les Républiques Soviétiques Socialistes Biélorusses et Ukrainiennes.

 

Le premier congrès des soviets d'URSS eut donc lieu le 30 décembre 1922.

Repost 0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 00:01

A 26 ans, la princesse Caroline de Monaco épouse, lors d'une cérémonie civile au Palais princier de Monaco, le jeune homme d'affaires italien, Stefano Casiraghi.

Caroline est habillée en robe de crêpe satin, puisqu’elle s'est déjà mariée à l'église en 1978, avec le français Philippe Junot. Cette nouvelle union qui ne peut donc pas être célébrée religieusement, s'est déroulée dans la plus stricte intimité.

http://mf.imdoc.fr/content/3/0/0/473004/SIPA_00110187_000002-2_diaporama_550.jpg

Annoncée depuis seulement 10 jours, le deuxième mariage de l'aînée de la famille Grimaldi semble précipité.

Quand cinq mois plus tard, Caroline mettra au monde un petit Andrea, on connaîtra la cause d'un tel empressement…

Repost 0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 00:01

Le cinématographe, l'invention des frères Louis et Auguste Lumière est présenté au public lors d'une projection payante au Salon indien, dans le sous-sol du Grand Café, boulevard des Capucines à Paris.

Ce samedi 28 décembre 1895, 33 spectateurs sont présents dans la salle pour assistés médusés à la diffusion de d'une dizaine de courts-métrages dont : « La sortie des usines Lumière », « L'Arroseur arrosé » et « Entrée en gare du train de la Ciotat ».

Ils ont payé 1,02 franc pour pouvoir participer à ce spectacle inédit.

 

La presse, conviée à la représentation, en est totalement absente. Les journalistes ont bien mieux à faire un samedi soir que sorte que le spectacle ne fera l'objet d'aucun écho dans les journaux des jours suivants !

 

Méliès, fondateur du 7ème Art

Le prestidigitateur Georges Méliès figure parmi les spectateurs de la première séance publique, est un passionné de magie. Il se porte acquéreur de l'appareil des frères Lumière.

Auguste Lumière aurait refusé de le vendre, lui disant : « Remerciez-moi, je vous évite la ruine, car cet appareil, simple curiosité scientifique, n'a aucun avenir commercial ».

 

Les deux frères, savourent quand même le succès de leur invention et quelques mois plus tard, ils ouvrent à Paris une salle dédiée exclusivement à la projection de petits films.

Ils forment également des opérateurs qui se portent acquéreurs de leurs appareils et, en quelques mois, diffusent le cinéma dans le monde entier.

 

Le magicien Méliès, quant à lui, pressent la dimension artistique du cinématographe. Il va lui donner ses lettres de noblesses. Il est considéré comme le véritable fondateur du 7ème art.

Repost 0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 00:01

Le Conseil des ministres adopte le Plan Rueff-Pinay qui prévoit la création du nouveau franc. L'ancien franc sera divisé par 100. Cette mesure vise à assainir le budget et à assurer l'intégration économique de la France dans l'aventure européenne.

 

Le 27 décembre 1958, une ordonnance décide que « à compter d'une date qui sera fixée par décret, et au plus tard le 1er janvier 1960, il sera créé une nouvelle unité monétaire française dont la valeur sera égale à cent francs". La nouvelle unité est "désignée par le terme nouveau franc ».

 

Pour marquer la volonté de retour à la stabilité monétaire, on choisit de frapper le nouveau franc à l'effigie de la Semeuse d'avant 1914.

 http://www.live2times.com/imgupload/event/10713/150910172855/normal/le-nouveau-franc-debarque-en-france-franc_1960_350_525-.jpg

Repost 0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 00:01

Jean-Baptiste Poquelin achève la création de sa dernière comédie en 5 actes au Palais-Royal à Paris.

« L'Ecole des femmes » remportera un immense succès et sera vite considérée comme la première comédie de la maturité pour Molière. Cependant, la morale et le comique de la pièce agaceront ses rivaux tels que Corneille et les consciences traditionnelles.

 

Voir aussi : 14 octobre 1670 - Première du « Bourgeois gentilhomme »

 

 

 

Repost 0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 00:02

Voici pour une fois, une date très facile à retenir dans l'histoire de France !

Le pape Léon III sacre Charlemagne « Empereur des Romains » dans la basilique Saint-Pierre de Rome selon le rite byzantin. A 53 ans le roi des Francs et des Lombards devient empereur d'Occident sur un empire qui s'étend de la mer du nord à l'Italie et de l'Atlantique aux Carpates.

 

La cérémonie se déroule dans la basilique Saint-Pierre, en présence d'une nombreuse délégation de Francs.

25 décembre 800 Sacre de Charlemagne

Repost 0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 00:01

Le 25 décembre 498 (496 selon certains historiens), Clovis est baptisé à Reims par l'évêque Remi, avec 3000 guerriers francs, dans la religion catholique.

Grâce à ce baptême collectif, les Francs prennent l'avantage sur les autres barbares dans la conquête de la Gaule romaine.

Le chef franc, vêtu comme un guerrier romain, la hache (francisque) à la main, se tient sur le bord de la cuve baptismale, la main gauche sur la... poitrine, pénétré de l’importance du moment et de sa foi nouvelle.

Baptême de Clovis à Reims

Repost 0
Par Archimède - dans Religions
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 00:01

 

Le 24 décembre 1979, à Kourou, en Guyane, a lieu le premier vol de la fusée Ariane. Les Européens, unis au sein de l'Agence Spatiale Européenne, font la preuve de leur capacité à entrer dans la course à l'espace, aux côtés des Américains et des Soviétiques.

 

Les fusées Ariane sont une famille de lanceurs civils européens de satellites. Le programme Ariane est lancé en 1973 par l'Agence Spatiale Européenne afin de donner les moyens à l'Europe de mettre en orbite ses satellites sans dépendre des autres puissances spatiales.

La première version, Ariane 1, effectue son vol inaugural le 24 décembre 1979. Elle est rapidement remplacée par des versions plus puissantes, Ariane 2, Ariane 3 et Ariane 4 qui effectuent leur premier vol respectivement en 1984, 1987 et 1988.

Quant à Ariane 5, premier lancement réussi date 30 octobre 1997 (après un échec lors du premier vol le 4 juin 1996).

fusée Ariane

Repost 0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 00:10

 

Le roi de France, Louis XI, et l'empereur d’Autriche, Maximilien Ier de Habsbourg, signent le traité d'Arras.

Ce traité stipule que les duchés de Bourgogne et de Picardie reviennent à Louis XI et prévoit l'union du dauphin Charles VIII avec la fille de Maximilien de Habsbourg, Marguerite d'Autriche.

Par cette union, l'Autriche apportera en dot la Franche-Comté et l'Artois.

carte france 1482

Repost 0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 00:01

À la tête d'un puissant clan aristocratique, le duc Henri de Guise, dit le Balafré, devint populaire pendant les guerres de religion en se posant comme le défenseur de la foi catholique. Après avoir participé au massacre de la Saint-Barthélemy (1572), il s'illustra à plusieurs reprises sur le champ de bataille en combattant les protestants.

Le 23 décembre 1588, Henri de Guise est exécuté sur l'ordre d'Henri III, dans la propre chambre de ce dernier, dans le château de Blois, par des membres des « Quarante-cinq », la garde personnelle du roi.

assassinat duc de guise

Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 18:54

Avec un peu d’avance, je vous souhaite un joyeux Noël à tous et une fin d’année paisible.

Les articles ces prochains jours seront plus courts, afin que chacun puisse se consacrer aux préparatifs des fêtes.

http://www.zonelivre.fr/blog/wp-content/uploads/z-divers/joyeux_noel.jpg

 

Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 00:01

Le 15 octobre 1894, le général Mercier, ministre de la Guerre, ordonne l'arrestation du capitaine français Alfred Dreyfus. L'officier est accusé d'avoir délivré des renseignements militaires confidentiels à l'Allemagne. Il sera inculpé sur simple ressemblance d'écriture sur un bordereau trouvé à l'Ambassade d'Allemagne à Paris.

 

Dreyfus condamné au bagne à perpétuité pour espionnage au profit de l'Allemagne.

Le 22 décembre 1894, à 19 heures 30, le capitaine français est reconnu coupable de haute trahison par le premier conseil de guerre permanent du gouvernement militaire de Paris, présidé par le colonel Maurel, auquel un « dossier secret » fabriqué de toute pièce a été communiqué lors de la délibération à l’insu de l’accusé et de son avocat.

Il est condamné par le conseil, à l'unanimité de ses 7 membres, « à la peine de la déportation dans une enceinte fortifiée et à la dégradation militaire. »

Il sera envoyé sur l'île du Diable en Guyane le 21 janvier 1895.

dégradation militaire affaire Dreyfus

La condamnation du capitaine Dreyfus deviendra alors « l'Affaire » Dreyfus.

Cette banale histoire d'espionnage débouchera sur une des plus graves crises politiques de la IIIe République.

Sa condamnation va en effet plonger la France dans une bataille idéologique entre « Dreyfusards » et « antidreyfusards » quand le chef des renseignements, le commandant Picquart, demandera la révision du procès en 1898.

Derrière cette accusation se cache une autre réalité, religieuse, car le capitaine Dreyfus était issu d'une famille juive alsacienne.

 

Voir aussi :

13 janvier 1898 - Émile Zola : « J'accuse ! »

9 septembre 1899 - Dreyfus à nouveau condamné

Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 00:02

Jean-Christophe Mitterrand, fils de l'ancien président de la République, mis en examen et écroué  dans une affaire portant sur un trafic d'armes vers l'Afrique.

Le nom de Jean-Christophe Mitterrand, surnommé « Papamadit » par les diplomates africains, était apparu dans ce dossier explosif au mois de septembre.

Angolagate affaire également appelée « affaire Falcone »

Les juges en charge de l'instruction soupçonnent Pierre Falcone d'avoir vendu en 1993 et 1994, sans avoir reçu d'autorisation officielle des autorités françaises, pour plus de 500 millions de dollars d'armes, venant d'Europe de l'Est, au régime angolais, au plus fort de la guerre civile déchirant ce pays d'Afrique australe.

 

Jean-Christophe Mitterrand, conseiller pour les Affaires africaines à l'Élysée de 1986 à 1992, est mis en examen et écroué à la prison de la Santé le 21 décembre 2000.
Il est poursuivi pour « complicité de trafic d'armes, trafic d'influence et recel d'abus de biens sociaux », est soupçonné d'avoir fait jouer ses relations en Afrique pour favoriser ces ventes et d’avoir touché une forte commission au passage.

 

Lors d’une perquisition au bureau et au domicile de Pierre Falcone, vendeur d’armes free-lance et occasionnellement pour un office de vente d’armes de l’Etat français, la Sofremi, les enquêteurs sont tombés sur une mine d’informations mettant en cause plusieurs personnalités.

 

Dans les disquettes, les noms de Jean-Charles Marchiani, ex-préfet du Var (Sud) et homme de main de l’ancien ministre de l’Intérieur Charles Pasqua, Jacques Attali, ex-conseiller de François Mitterrand, et l’écrivain Paul-Loup Sulitzer, en plus de « Papamadit » apparaissent à différents niveaux.

 

Jean-Christophe Mitterrand, fils de l'ancien président de la République, reconnait avoir perçu une « rémunération » de 1,8 million de dollars (13 millions de francs) de la Brenco sur un compte en Suisse, mais nie toute participation à un trafic d'armes.

 

Rebondissements de l’affaire

2 janvier 2001 : Jean-Christophe Mitterrand obtient sa remise en liberté contre une caution de 5 MF. Après paiement, il sort de prison le 11 janvier.

23 décembre 2002 : nouvelle mise en examen de Jean-Christophe Mitterrand pour « recel d'abus de biens sociaux ».

30 mars 2004 : perquisition au domicile de Danielle Mitterrand et au cabinet de l'avocat de son fils Jean-Christophe.

10 mars 2005 : Jean-Christophe Mitterrand est de nouveau mis en examen pour « recel d'abus de biens sociaux », à cause d'un versement de 512.500 dollars par Falcone.

6 avril 2007 : 42 personnes sont renvoyées en correctionnelle, conformément aux réquisitions du parquet, dont Falcone, Gaydamak, Jean-Christophe Mitterrand et Pasqua.

27 octobre 2009 : Jean-Christophe Mitterrand est condamné à deux ans de prison avec sursis et 375 000 euros d'amende pour recel d'abus de biens sociaux dans le cadre du procès de l'Angolagate

29 avril 2011 : Alors qu'il avait été condamné à trois ans de prison dont un ferme en première instance, Charles Pasqua a finalement été relaxé par la cour d'appel de Paris dans l'affaire de l'Angolagate.

 

Lien du jour : Jean-Christophe Mitterrand reste soupçonné de trafic d'armes

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire