Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 11:29

Le mercredi 21 avril 1926 est marqué par la naissance, à Londres, de la reine Elizabeth II, souveraine du Royaume-Uni et du Commonwealth.

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRKmOcqJoPGqKIAmsMkQOluZezPjXqilg-_wbW65Hu6eC8dS5O7ueONTSbz 

Née Elizabeth Alexandra Mary Windsor, elle règne depuis le 6 février 1952 sur le Royaume-Uni et quinze États du Commonwealth : l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, la Jamaïque, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Barbade, les Bahamas, Belize, la Grenade, les îles Salomon, les Tuvalu, Sainte-Lucie, Antigua-et-Barbuda, Saint-Christophe-et-Niévès et Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

 

Après avoir fêté ses vingt-cinq ans de règne en 1935, le roi George V meurt en janvier 1936. Son héritier, Édouard VIII, renonce quelques mois plus tard au trône, et c'est son frère cadet, le père de la princesse Élisabeth, qui devient roi sous le nom de George VI. Élisabeth n'ayant pas de frère, elle devient, de ce fait, princesse héritière.

Au début de l'année 1952, la princesse Élisabeth remplace son père pour une visite officielle au Kenya. Cependant, durant cette visite, on annonce, le 6 février 1952 à 7 h 30 du matin, que George VI s'est éteint pendant son sommeil. Elle accède au trône, puis est couronnée le 2 juin 1953.

 

Avec 60 ans sur le trône du Royaume-Uni, le règne d'Elizabeth II est le quatrième plus long de l'histoire de toutes les grandes monarchies européennes, derrière ceux de Louis XIV, qui a régné 72 ans sur la France, de 1643 à 1715, de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche, 68 ans, de 1848 à 1916, et de son aïeule la reine Victoria, 63 ans et 7 mois (1837-1901).

 

Doyenne des têtes couronnées d’Europe, elle a traversé la seconde guerre mondiale, vu la dissolution de l’Empire britannique et connu 12 Premiers ministres.

http://www.estrepublicain.fr/fr/images/2E9E3BCA-C52E-4CDF-85C8-A9249EA68F0A/LER_15/le-couronnement-d-elizabeth.jpg http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2008/12/13/photo_1229167845807-1-0_w350.jpg


Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 23:06

Le 20 avril à midi, Louis XVI entre au manège, suivi de ses ministres. Les tribunes sont combles, peuplées surtout de femmes du bel air qui caquètent en agitant leurs petits éventails. Une foule bigarrée a envahi les couloirs.

http://www.diagnopsy.com/Revolution/images/0293.jpg

Le roi s'étant assis aux côtés du président Bigot de Préameneu, Dumouriez, dans le silence soudain, lit le rapport qu'il a fait adopter la veille au conseil. Il rejette sur l'Autriche la responsabilité d'un conflit devenu inévitable.

Après lui le roi, la voix un peu embarrassée, l'annonce en quelques mots :
« Je viens vous proposer formellement la guerre contre le roi de Hongrie et de Bohême. »

 

Le roi et l'Assemblée législative déclarent donc la guerre à l'empereur François II d'Autriche.

Celui-ci et son allié, le roi de Prusse, prennent aussitôt l'offensive. Au début, à la joie des contre-révolutionnaires, les armées françaises reculent. Mais, un élan patriotique imprévu se manifeste, scellant l'alliance du peuple en armes et de la Révolution et provoquant la chute de la royauté.

 

Louis XVI sera condamné pour trahison politique et exécuté le 21 janvier 1793.

 

Relire aussi : 21 janvier 1793 - Mort de Louis XVI

Repost 0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 23:10

Le 19 avril 1943, les 60.000 juifs qui subsistent dans le ghetto de Varsovie se soulèvent contre les SS du général Jürgen Stroop, qui a reçu d’Hitler l'ordre de les exterminer.

 

Sans espoir de survie, encore moins de victoire, ils vont tenir tête héroïquement aux soldats et SS allemands jusqu'au 16 mai 1943. Tous seront dirigés vers les camps d'extermination sauf 7.000 d'entre eux, morts les armes à la main ou qui se seront suicidés comme leur chef, le jeune Mordechai Alinewicz.

 

Le ghetto de Varsovie

En novembre 1940, quelques mois à peine après l'invasion allemande, les Juifs de la capitale polonaise et des environs, au nombre d'environ un demi-million, sont regroupés dans un quartier transformé en ghetto et isolé du reste de la ville par des barrières, des murs et des façades aveugles.

Le quartier étant coupé en deux par une artère, les Juifs passent d'un côté à l'autre par une passerelle. Le ghetto occupe 300 hectares, soit une densité d'environ 150.000 habitant/km2 (c'est quatre à cinq fois plus que le maximum observé dans une ville normale).

Les habitants se voient accorder par l'occupant une ration quotidienne de 184 calories. C'est dix fois moins que le minimum indispensable au maintien en bonne santé.

plan ghetto de Varsovie  passerelle ghetto de Varsovie

La révolte

Le 19 avril 1943, quand 850 soldats allemands pénètrent en force dans le ghetto pour liquider celui-ci, les résistants les attendent de pied ferme, barricadés dans leurs bunkers et leurs caves. Au nombre de 3.000 environ, ils sont regroupés principalement dans l'Organisation des Combattants Juifs, commandée par Mordechai Anilewicz, et l'Union Juive Armée de Pawel Frenkiel. 600 seulement disposent d'armes à feu.

19 avril 1943 Soulèvement du ghetto de Varsovie

Les hommes d'Anilewicz se cachent dans tout le ghetto cependant que ceux de Frenkiel tentent d'arrêter les Allemands à l'entrée du quartier.

Le général SS Jürgen Stroop, qui dirige l'opération, est pris de court par la rébellion. Il fait venir 2000 hommes et des chars en renfort. Dès lors, les Allemands vont incendier systématiquement les immeubles et propulser du gaz dans les souterrains pour en déloger les résistants, immeuble par immeuble, cave par cave. Ces derniers, malgré le déluge de moyens déployé par l'ennemi, vont tenir pendant un mois.

 

6.000 Juifs trouvent la mort dans les combats ou se suicident (c'est le cas de Mordechai Alinewicz, le 8 mai 1943), 7000 sont fusillés sur place. Les autres sont déportés. Une poignée de miraculés vont échapper à la mort en s'enfuyant par les égoûts.

 

 

Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 23:03

San Francisco (Californie), 400.000 habitants, est dévastée par un tremblement de terre (d'une magnitude de 8,5 sur l'échelle de Richter) et par les incendies qui suivent.

La catastrophe entraîne la mort de près de 3.000 personnes et la destruction totale de la ville.

à l'origine d'un gigantesque incendie qui détruisit une bonne partie de la ville et générant des déplacements, le long de la faille, qui atteignirent plus de 6 mètres

http://www.alertes-meteo.com/catastrophe/sanfran.jpg

Le séisme se traduit par un élargissement considérable de la faille de San Andreas, un phénomène géologique qui tend à détacher la Californie du continent américain.

 

Plusieurs milliers de séismes par an sur la faille de San Andreas

Tous ne sont pas ressentis par les populations mais un certain nombre d'entre eux ont des effets catastrophiques. Pour les plus représentatifs il est à noter :

Comté d'Orange, 28 Juillet 1769, magnitude 6 sur l'échelle ouverte de Richter

San Diego, 22 Novembre 1800, magnitude 6.5

San Francisco, 21 Juin 1808, magnitude 6

San Juan Capistrano, 8 Décembre 1812, magnitude 7, 40 morts

Santa Barbara, 21 Décembre 1812, magnitude 7

Hayward, 10 Juin 1836, magnitude 6.8

San Francisco, 22 Juin 1838, magnitude 7

Fort Tejon, 9 Janvier 1857, magnitude 8.3, 2 morts

Monts Santa Cruz, 8 Otobre 1865, magnitude 6.5

Hayward, 21 Octobre 1868, magnitude 7, 30 morts

San Francisco, 18 Avril 1906, magnitude 7.8, 3000 morts

Santa Barbara, 29 juin 1925, magnitude 6.3, 14 morts recensés

Santa Barbara 4 Novembre 1927, magnitude 7.3

Long Beach, 11 Mars 1933, magnitude 6.3, 115 morts

Comté de Kern, 21 juillet 1952, magnitude 7.7 14 morts, 18 blessés

San Francisco, 22 Mars 1957, magnitude 5.3, 40 blessés

San Fernando, faubourg de Los Angeles, 9 février 1971, magnitude 6

San Francisco 21 Juillet 1986, magnitude 7

Loma Prieta, 17 Octobre 1989, magnitude 7.1, 63 morts, 3757 blessés

San Francisco, 20 octobre 1989, magnitude 6, allumant des incendies et, effets connexes, écroulement d'un pont causant la mort de 50 personnes

Northridge, faubourg de Los Angeles, 17 janvier 1994, magnitude 6.2, ruinant une partie des ouvrages d'art, 42 morts et 2.600 blessés, suivi de plus de 200 répliques

Parkfield, 28 Septembre 2004, magnitude 6

Los Angeles, 29 juillet, 2008, magnitude 5.5.

 

The Big One

« The Big One » est le nom donné à un séisme dévastateur qui doit, théoriquement, se produire, dans un temps futur, plus ou moins immédiat, plus ou moins lointain, sur la côte ouest des États-Unis, en un point situé sur la faille de San Andréas.

The Big One faille de San Andréas

Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 23:06

Le jeudi 17 avril 1975, Phnom Penh, capitale du Cambodge, est envahie par de longues cohortes d'adolescents. Il s'agit de l'armée des communistes cambodgiens. Surnommés quelques années plus tôt « Khmers rouges » par le roi Norodom Sihanouk, ils ont vaincu les partisans pro-américains du général Lon Nol au terme d'une guerre civile de cinq ans.

 Carte Cambodge Phnom Penh

Le soir même, l'« Angkar » (l'Organisation) - le Parti communiste du Kampuchea (nouveau nom du pays) décide de vider la ville de tous ses habitants.

 

Plus de 2 millions de personnes sont jetées sur les routes par une chaleur torride. Parmi eux, 100.000 femmes enceintes et 100.000 bébés de moins d’un an, des vieillards, des blessés, des malades que l’on a sortis de l’hôpital.

En 1970, Phnom Penh comptait 600.000 habitants. En 1975, elle en comptait 3 millions. Elle s’était gonflée de centaines de milliers de paysans qui avaient fui les zones de combats et les bombardements américains et qui venaient s’entasser dans les camps de réfugiés autour de la ville.

Phnom Penh en 1975, est donc une ville hypertrophiée où se concentre près de la moitié de la population du pays.

 

En France le journal Libération salue la victoire des révolutionnaires !

La Une de Libération, le 17 avril 1975

La Une de Libération, le lendemain

Le journal prétend que « par dizaines de milliers, les habitants de Phnom Penh sont descendus jeudi dans les avenues de la capitale pour accueillir les premières unités des forces de libération ».

Quelques jours plus tard, il parlera de « calomnies » pour qualifier les premières informations rapportant des cas d'exécutions et d'évacuations massives commises par les troupes de Pol Pot.

 

Le régime de Pol Pot transforme le pays, en un immense camp de concentration.

Jusqu’à la chute du régime, le 7 janvier 1979, près de deux millions de cambodgiens, soit un habitant sur quatre, auront été victimes de la folie meurtrière des Khmers rouges : exécutés ou victimes de maladie, d’épuisement ou de malnutrition.

L’élimination physique toucha tous ceux qui avaient un diplôme supérieur au certificat d’études, de tous ceux aussi, y compris parmi les Khmers Rouges eux-mêmes, qui s’opposaient à la fraction de Pol Pot.

 

Relire aussi :

11 août 1863 - Protectorat français sur le Cambodge

15 avril 1998 - mort de Pol pot

Repost 0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 23:01

Joseph Alois Ratzinger, 265e pape sous le nom de Benoît XVI est né le 16 avril 1927 à Marktl, en Bavière. Le 16 avril était, cette année là, le samedi saint !

Joseph Ratzinger a été baptisé le jour même. Son père, était officier de gendarmerie, et issu d’une vieille famille d’agriculteurs de Bavière du Sud, aux conditions économiques très modestes.

Sa mère était fille d’artisans de Rimsting, au bord du lac Chiem. Avant son mariage, elle travailla comme cuisinière dans divers hôtels.

Son enfance et son adolescence se sont déroulées dans la petite ville de Traunstein, près de la frontière autrichienne, à trente kilomètres de Salzbourg.

 

De 1946 à 1951, il étudie la philosophie et la théologie à l’Institut supérieur de Freising et à l’Université de Munich.

Il est ordonné prêtre le 29 juin 1951.

L’année suivante, il commence à enseigner à l’Institut supérieur de Freising.

benoit 16 Joseph Ratzinger

 

En 1953, il obtient son doctorat en théologie avec une thèse intitulée : « Peuple et maison de Dieu dans la doctrine de l’Église chez saint Augustin ».

Quatre ans plus tard, sous la direction du renommé Professeur de théologie fondamentale Gottlieb Söhngen, il obtient son habilitation à l’enseignement avec une dissertation sur « La théologie de l’histoire chez saint Bonaventure ».

 

Devenu cardinal en 1997, il a été élu pape le 19 avril 2005 sous le nom de Benoit XVI, succédant ainsi à Jean-Paul II

Son pontificat est marqué par des positions très traditionnelles, notamment sur l'homosexualité et le droit à l'avortement.

Pape Benoit XVI

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 23:07

15 avril 1679 : Décès de Madame de Longueville

Anne Geneviève de Bourbon-Condé, duchesse de Longueville, décède le 15 avril 1679. Fille unique d'Henri II de Bourbon Condé, elle épouse Henri II d'Orléans en 1642 et devient influente lorsque son père est à la tête du Conseil de régence, ses charmes rendant plus faciles les négociations lors du traité de Westphalie. Elle s'oppose à Mazarin pendant la Fronde et tombe en disgrâce. Exilée en Normandie, elle se consacre alors à la religion jusqu'à sa mort.

Madame de Longueville

 

15 avril 1719 : Décès de Madame de Maintenon

Née en 1635, Françoise d'Aubigné épouse le poète comique Paul Scarron en 1652. Après la mort de celui-ci, elle devient gouvernante des enfants de Louis XIV et de Madame de Montespan.

En 1674, elle achète le titre et le château de Maintenon. A la mort de la reine, Marie-Thérèse d'Autriche en 1683, elle épouse Louis XIV en secret, sur qui elle exerce une influence notable. Suite à la mort du roi, elle se retire à saint-Cyr en 1715, et décède le 15 avril 1719 dans la Maison royale de Saint-Louis. Cette institution avait été fondée à la demande de Madame de Maintenon pour éduquer les jeunes filles de la noblesse pauvre.

Madame de Maintenon

 

15 avril 1764 : Décès de Madame de Pompadour

Jeanne-Antoinette Poisson, plus connue sous le nom de Mme de Pompadour, meurt le 15 avril 1764 à Versailles, d'un cancer du poumon. Née le 29 décembre 1721, elle contracte un premier mariage en 1741 avec Charles-Guillaume Le Normant d'Etiolles, avant de devenir la favorite du roi de France, Louis XV. Elle eut une grande influence sur la politique de la France, appuyant la carrière de certains nobles, comme le duc de Choiseul.

Madame de Pompadour

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 23:01

Le Titanic sombre au cours de son voyage inaugural, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912.

À 23h45, il heurte un iceberg au large de Terre-Neuve dans l'Atlantique Nord.

Le choc provoque un trou de 90 mètres de long de l'avant au milieu du bateau. Le plus luxueux navire du monde était réputé insubmersible. Il sombre pourtant dans l'océan quelques heures plus tard. La catastrophe entraîne la mort de 1.513 personnes.

http://cegra.fr/images/stories/commun/resumes/GH149/T31678%20-%20Le%20naufrage%20du%20Titanic%20le%2014%20avril%201912.jpg

 

Le plus grand paquebot de tous les temps

Le paquebot britannique est mis sur cale le 31 mars 1909 au chantier naval Harland and Wolff, à Belfast, quatre mois après sa « sister ship » (ou jumeau), l'Olympic.

http://www.heritagedaily.com/wp-content/uploads/2012/04/titanic1.jpg

Construit pour la compagnie White Starline, le Titanic est présenté comme le plus luxueux et le plus grand paquebot de tous les temps.

Long de 269 mètres, large de 28, d'un poids de 46.328 tonnes, c'est le plus gigantesque engin mobile construit de main d'homme. Sa hauteur totale atteint 52 mètres dont 10,5 seulement sous l'eau. Il est surmonté de quatre cheminées imposantes dont l'une pour l'aération des cuisines. Le luxe intérieur est à l'avenant : piscine, électricité et chauffage dans toutes les chambres, escalier sculpté dans le style Art Nouveau, dôme lumineux.

  http://www.maritimequest.com/liners/titanic/photos/interior/02_titanic_1st_class_staircase_dome.jpg http://www.maritimequest.com/liners/titanic/photos/interior/01_grand_staircase.jpghttp://media.washtimes.com/media/community/viewpoint/entry/2012/04/10/Titanic12_s640x427.jpg?73b8e21685896c3f2859310aaa5adb253919b641

 

L’insubmersible

Le navire est réputé insubmersible du fait de sa double coque en plaques d'acier, par ailleurs divisée en 16 compartiments étanches dont chacun peut être isolé des autres par une porte coulissante en cas d'incident. Les portes sont actionnées depuis la passerelle par une simple poignée. Elles sont aussi dotées de détecteurs qui les ferment automatiquement au simple contact de l'eau.

 

L'armateur n'a pas jugé nécessaire en conséquence de prévoir autant de places dans les canots de sauvetage que de personnes à bord ! Pour ne pas encombrer les ponts supérieurs, il a réduit de 32 à 20 le nombre de chaloupes, avec une capacité de 1.178 places.

 

Repost 0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 23:06

La loi Marthe Richard, du nom de la conseillère municipale de Paris qui l'a élaborée, est votée par le gouvernement provisoire. Elle impose la fermeture des « maisons closes » en France.

20.000 femmes environ sont concernées par cette loi et près d'un millier de maisons de tolérance ferment leurs portes.

 

Marthe Richard (née Marthe Betenfeld)

Née Betenfeld à Blamont, Meurthe-et-Moselle, en 1889, est apprentie couturière dès 14 ans à Nancy.

A Nancy, ville avec une importante garnison militaire, où elle tombe amoureuse d'un Italien se disant sculpteur mais qui se révèle être un proxénète. Il l'envoie sur les trottoirs puis elle devient prostituée dans les « bordels à soldats » de Nancy. Devant effectuer plus de 50 passes par jour, elle tombe rapidement malade et contracte la syphilis. Elle monte à Paris et continue à user de ses charmes.

Elle y rencontre et épouse un riche industriel, Henri Richer, qui lui offre, en 1912, un avion sur lequel elle passera son brevet de pilote. Elle est l'une des premières Françaises à acquérir un brevet de pilote. Elle prétend avoir fait de l'espionnage au service de la France pendant la Grande Guerre.

Loi Marthe Richard

Bien que vivant avec un proxénète, la santé des femmes lui importe.

Elle dépose donc un projet devant le conseil municipal pour la fermeture des maisons closes. Sa proposition fut votée localement, dans le département de la Seine, ce qui l'encouragea à mener une campagne de presse pour le vote d'une loi générale.

Celle-ci fut votée le 13 Avril 1946 et elle gardera le nom populaire de « Loi Marthe Richard » alors que son auteur n'était pas député.

 

L'article 1 de la Loi, stipule que « toutes les maisons de tolérance sont interdites sur l'ensemble du territoire national » mais la prostitution reste autorisée outre-mer.

C'est la fin d'un système légal datant de 1804.

Le proxénétisme est désormais interdit, 1 400 établissements sont fermés en France, dont 180 à Paris.

Les locaux de ces anciens « lupanars » ou « bordels » sont affectés aux organisations syndicales ou transformés en foyers pour étudiants.

 

Cette loi fait d'abord sourire la brigade mondaine du 3e étage du 36, quai des Orfèvres puisqu'elle émane de Marthe Richard, ancienne prostituée et affabulatrice notoire ; par la suite, la police la voit d'un mauvais œil car elle risque de la priver de ses sources de renseignement que sont ces prostituées.

 

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 23:08

Le mardi 12 avril 1961, le cosmonaute Youri Alexeïevitch Gagarine Soviétique (on écrit also Iouri ) Accomplit le Tour de la Terre en 108 minutes. A 27 ans, Il Est le premier homme à Naviguer dans l'Espace.

http://www.kutchuk.com/wordpress/wp-content/uploads/2011/04/gagarine.jpg 

Son module de was mis en orbite à 327 km d'altitude par fusée Vostok juin, Lancée de la base spatiale de Baïkonour, DANS LES steppes du Kazakhstan.

This fusée géante was concue par l'ONU ingénieur de génie, Sergueï Korolev, rescapé du Goulag. Il Se est Inspiré des Principes appliqués par les savants nazis, quinze ans, plus tot, aux premiers ministres des missiles balistiques, les V2.

Le module de Lui-même, en Construit en aluminium, HNE Une sphère de 2,3 mètres de diamètre, le volume non habitable with only de 1,6 m3.

 

Youri Gagarine n'à rien à faire DANS SON habitacle Que de laisser les techniciens de la base de Baïkonour de guider fils vaisseau.

Il frôle la mort à PLUSIEURS des reprises: fils Module Ayant Été Dirigé par erreur vers de juin orbite trop longue, il was Retenou Grâce au bon Fonctionnement du rétrofreinage de secours.

Pour le retour sur terre, Quelque part en Sibérie, Gagarine s'éjecte Quelques minutes avant l'atterrissage et ce est en parachute, à 7000 mètres d'altitude, Qu'il Termine fils périple.

 

Course à l'espace

Quatre ans après le Lancement D'UN satellite de premier ordre, les sovietiques Presentent fils exploiter Comme La preuve de la supériorité de Leur Système politique.

Leur propagande is bien servie par Iouri Gagarine, Qui séduit par Son sourire et sa bouille à la «Tintin».

Le premier vol spatial Avait Duré Moins de Deux heures Mais Avait révolutionné les esprits.

 

La guerre froide battait son fils plein Entre l'URSS et les États-Unis. L'exploit technique et scientifique ne manquait pas d'être Fait used Politiquement. DEPUIS Drogues illicites Années, URSS et Etats-Unis s'efforçaient De démontrer Leur supériorité de la DANS TOUS LES Domaines.

Le président américain John Kennedy relève le défi et, le 25 mai 1961, Dans un discours retentissant, promet Qu'un Américain marcherait sur la lune avant la fin de la Décennie. Ce est le cours de la débuts à l'espace.

 

Youri Gagarine n'aura pas à Assister à this revanche.

Il Trouve la mort Dans un accident d'avion, Cours au D'une mission d'entrainement, Le 27 mars 1968, à 34 ans.

 

Voir aussi: Chronologie de la conquête de l'Espace

 

 

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 23:01

Le congrès d'Utrecht, ouvert le 29 janvier 1712, prend fin le 11 avril 1713, avec la signature de plusieurs traités qui mettent un terme à la guerre de Succession en Espagne. Les diplomates des principaux pays d'Europe s’étaient réunis afin de mettre fin à la guerre de succession espagnole.

 

La succession espagnole

En 1700, le roi d'Espagne Charles II, sans enfant, avait légué son royaume à Philippe d'Anjou, petit-fils de Louis XIV.

Craignant une union de la France et de l'Espagne, plusieurs États européens, dont l'Angleterre et l'Autriche, se coalisent contre les Bourbons.

La guerre de succession espagnole divise l'Europe entre les partisans de Philippe d'Anjou, et ceux de Charles d'Autriche, des négociations européennes s'ouvrent à Utrecht (Hollande) le 29 janvier 1712.

 

Les traités d'Utrecht

Après de sévères revers militaires, la France écarte le danger d'invasion grâce à la victoire du vieux maréchal Villars à Denain. Louis XIV peut enfin négocier la paix dans des conditions à peu près honorables.

À Utrecht, ses diplomates et ceux de l'Espagne font face aux représentants de l'Angleterre, de la Hollande, du Portugal, de la Savoie et de la Prusse.

 

Le premier fut signé le 11 avril entre le royaume de France et le royaume de Grande-Bretagne, le second fut signé le 13 juillet entre l'Espagne et la Grande-Bretagne.

 

Philippe d'Anjou montera sur le trône d'Espagne
(sous le nom de Philippe V)

La France, l'Angleterre, l'Espagne, la Hollande, la Prusse, la Savoie et le Portugal reconnaissent le petit-fils de Louis XIV, Philippe d'Anjou, roi d'Espagne.

L'Espagne doit céder Minorque et Gibraltar aux Anglais ainsi que Naples, la Sardaigne et le Milanais à l'empereur d'Allemagne Charles VI.

La France de son côté perd ses terres d'Acadie et de Terre-Neuve, toujours au profit de l'Angleterre.

Philippe d'Anjou Roi espagne Philippe 5 

 

Les Pays-Bas espagnols passent à l’Autriche

Au lendemain des traités d’Utrecht, le territoire revient majoritairement aux Habsbourg d'Autriche. Désormais, la Belgique comprend les duchés de Brabant, de Limbourg, de Luxembourg, de Gueldre ainsi que les comtés de Hainaut, de Flandre, le marquisat de Namur et, enfin, les villes de Tournai et de Malines.

 

Relire aussi : 16 novembre 1700 - Louis XIV désigne son petit-fils roi d'Espagne

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 23:01

Né le 10 avril 1911 à Paris, Maurice Schumann est journaliste de formation.

Proche du général de Gaulle pendant la Seconde Guerre mondiale, il se convertit au catholicisme, entre en politique en 1944.

http://maurice.schumann.free.fr/maurice_schumann_fond.jpg

Après avoir achevé des études de philosophie, Maurice Schumann devient journaliste :

Il fut chef-adjoint de Grand Reportage à l’Agence Havas, éditorialiste de politique étrangère à Sept, Temps présent, La Vie intellectuelle, etc. et, après la guerre, directeur politique de l’Aube de 1945 à 1951, puis collaborateur régulier de Réalités et d’Entreprise.

 

Il rejoint le général de Gaulle dès juillet 1940.

Il devient le porte-parole de la France libre à la BBC, intervenant plus de mille fois à la radio de 1940 à 1944.

Il quitte Londres 10 jours avant le débarquement et participe à la bataille de France, d'abord avec l'armée britannique, puis avec la deuxième division blindée.

Après la guerre, Maurice Schumann débute une carrière politique. Il contribue à la fondation du MRP, qu'il préside de 1945 à 1949. Il fut un grand partisan et artisan de la construction européenne.

Partisan du RPR, il occupe plusieurs fois les fonctions ministérielles durant les IVe et Ve République, sous de Gaulle et Pompidou. Il est notamment secrétaire d'État aux Affaires étrangères de 1951 à 1954, ministre d'État chargé de la recherche scientifique de 1967 à 1968, et ministre des Affaires étrangères de 1969 à 1973.

 

Écrivain reconnu

Maurice Schuman est élu à l'Académie française le 7 mars 1974, au fauteuil de Wladimir d’Ormesson (13e fauteuil) et reçu le 30 janvier 1975 par le duc de Castries.

On lui doit des essais historiques, philosophiques et des romans.

Il décède le 9 février 1998 à Paris.

 

 

 

 

Repost 0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 23:02

 

Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, la Norvège attire l'attention des belligérants. En effet, ce pays se situe en mer du Nord à un carrefour maritime stratégique, ses fjords peuvent abriter une flotte importante et, par le port de Narvik, transite le minerai de fer de Laponie suédoise fort utile à l'industrie de guerre allemande.

 

La campagne de Norvège 9 avril - 10 juin 1940

Le mardi 9 avril 1940, les armées d’Hitler envahissent la Norvège et le Danemark.

L'opération « Weserubung » est lancée par les troupes allemandes à 2h15 en Norvège et à 5h20 au Danemark. Le roi danois, Christian X, ordonne immédiatement le cessez-le-feu à ses troupes.

En Norvège la population résiste à l'invasion et des croiseurs allemands sont coulés.

Soldats danois le 9 avril 1940

Soldats danois le 9 avril 1940.

Un contingent franco-britannique leur viendra en aide à partir du 19, permettant de mettre à l’abri la flotte marchande. Hitler justifie cette invasion en proclamant : « L'Allemagne occupe le Danemark et la Norvège pour les protéger des Alliés et faire respecter leur neutralité jusqu'à la fin du conflit ».

 

En fait, les deux pays bénéficieront jusqu’en 1943 d’une occupation moins violente que dans de nombreux pays. Le Danemark parviendra à faire passer de nombreux juifs en Suède pour les protéger de la déportation.

La campagne alliée prend fin le 10 juin 1940.


Repost 0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 23:13

Le 8 avril 1962, les Français, à l'exception de ceux des départements d'Algérie, ont à se prononcer par référendum sur un projet de loi accordant au président de la République tous pouvoirs pour mettre en œuvre les Accords d'Évian, signés le 18 mars 1962, entre les représentants du gouvernement de la France et le Front de Libération Nationale algérien.

« Approuvez-vous le projet de loi soumis au peuple français par le Président de la République et concernant les accords à établir et les mesures à prendre au sujet de l’Algérie sur la base des déclarations gouvernementales du 19 mars 1962 ? »

Le peuple français répond « oui » à 90,8%.

 

Organisé par le général de Gaulle, le scrutin plébiscite donc largement la politique menée en Algérie.

Le chef de l'État déclare à l'annonce des résultats :
« Le référendum règle le problème algérien ».

 

Voir aussi : 19 mars 1962 - Cessez-le-feu en Algérie

 

 

Repost 0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 23:02
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2005/07/27/v_7_ill_675652_tjp.jpg  

Le 7 avril 1991, le juge Jean-Pierre perquisitionne au siège d'Urba.

Pour le PS, les « affaires » vont s'emballer.

Les entreprises qui souhaitaient obtenir des marchés publics devaient verser, par le biais de fausses factures, à hauteur de 2 % à 4 % du montant des marchés concernés à des bureaux d’études, parmi lesquels URBA, SAGES ou BLE.

Les bureaux d'études se chargeaient ensuite de reverser les commissions, dont ils conservaient 40 % du montant, dans les caisses du Parti Socialiste (30 % au niveau national et 30 % au niveau local), dans le but de financer les campagnes électorales.

 

Début de l’affaire Urba

19 avril 1989, à Marseille, les policiers découvrent, au siège de la société Urba (dirigée par Gérard Monate, un ancien syndicaliste policier), des documents du directeur administratif établissant un financement occulte du Parti socialiste.

1990 : une dalle de béton s’effondre sur un chantier de construction. Deux salariés de l’entreprise Heulin trouvent la mort.

8 janvier 1991, un juge d'instruction du Mans, Thierry Jean-Pierre, enquête sur l’accident. Il interroge un ancien responsable socialiste qui passe aux aveux : le système, qui a fonctionné de 1973 à 1990, reposait sur la facturation de prestations fictives à des clients qui bénéficiaient par ailleurs de contreparties sous forme de marchés communaux ou autres. L’argent était reversé au PS.

 

La perquisition au siège d'Urba

Le dimanche 7 avril 1991, le juge sarthois s'en va perquisitionner à Paris, au siège d'Urba-Gracco, bureau d'études du PS soupçonné d'alimenter les finances de celui-ci par le biais de commissions sur les travaux publics.

Le juge s'enferme à double tour dans les bureaux dont il a fait changer les serrures, pour mieux fouiller les archives. Le substitut venu lui annoncer qu'il est dessaisi, à chaud, du dossier doit patienter derrière la porte.
Et les médias attendent déjà ce magistrat qu'on appellera « le franc-tireur de la justice ».

Même si l'instruction de cette retentissante affaire Urba lui est immédiatement retirée, l'ensemble de sa procédure sera ensuite validée par les différentes instances judiciaires qui auront à en juger.

 

La suite des évènements

Janvier 1992 : fait sans précédent, le nouveau juge d’instruction, Renaud Van Ruymbecke, perquisitionne le siège du PS.

Septembre 1992 : président de l’Assemblée nationale, Henri Emmanuelli est inculpé de « recel et de complicité de trafic d’influence » à propos de fonds récoltés dans la Sarthe par la SAGES, filiale d’Urba. Une poursuite qui s’explique par les anciennes responsabilités de l’homme politique : à l’époque des faits, il était le trésorier du PS.

15 mai 1995 : Henri Emmanuelli est condamné à un an de prison avec sursis et 30.000 francs d’amende par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc.

13 mars 1996 : en appel, la condamnation d’Henri Emmanuelli est alourdie par la cour d’appel de Rennes. Il écope de dix-huit mois de prison, 30.000 francs d’amende et deux ans de privation de droits civiques. Un jugement qui sera confirmé par la chambre criminelle de la Cour de cassation.

 

Repost 0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 23:01


Le mercredi 6 avril 1983, quand Pierre Mauroy annonça à la France, qu'elle devait se mettre au régime sec, il chercha un subterfuge pour ne pas employer le mot « austérité », connoté négativement depuis les années 1970.

Le Premier ministre socialiste, opta pour le mot « rigueur ».

 

4 octobre 1981 : première dévaluation du franc

François Mitterrand, a augmenté considérablement les dépenses de l'Etat en réévaluant le Smic, les salaires et les prestations sociales.
L’inflation est galopante (13,4 % pour l'année 1981).
Le 4 octobre 1981, quelques mois après l'entrée en fonctions du nouveau président de la République, le gouvernement dévalue le franc de 3%.

 

11 juin 1982 : Premier plan de rigueur – 2e dévaluation du franc.

Le vendredi 11 juin 1982, c’est l’annonce du premier plan de rigueur : blocage des prix et des salaires.

Le 12 juin 1982, la nouvelle dévaluation du franc est de 5,75%.

 

Le déficit de la balance du commerce extérieur atteint le record de 100 milliards de francs pour l’année 82. Le gouvernement est contraint d’emprunter à tour de bras.

En 1983, la dette extérieure s’élève à 451 milliards, contre 123 milliards avant l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand.

 

16 février 1983 : « Tout va bien ! »

Le mercredi 16 février 1983, Pierre Mauroy fait une déclaration sur Antenne 2 :
« Les gros problèmes sont derrière nous, tous les indicateurs se remettent au vert, il n’y a pas d’autre explication à l’enragement de nos adversaires. »

 

Cela ne suffit pas à rassurer le peuple Français : en mars, les élections municipales sont mauvaises pour la gauche.

En effet, la situation internationale de la France est très mauvaise : après des dévaluations, la fuite des capitaux se poursuit, une nouvelle dévaluation semble inéluctable, d'autant que tous les indicateurs financiers sont dans le rouge : déficit budgétaire, déficit de la balance commerciale, déficit de la balance des paiements.

Pierre Mauroy mais aussi le ministre de l'Economie, Jacques Delors, et le ministre du Budget, Laurent Fabius, soutiennent la nécessité d'un plan de rigueur alors que Jean-Pierre Chevènement et Pierre Bérégovoy y sont hostiles

http://lelivrescolaire.fr/upload/LeLivreScolaire/p16kpgqe1vmlhqv2pvcdcoa401.jpg

Caricature de Plantu représentant François Mitterrand et Pierre Mauroy, Le Monde, 1983

 

25 mars 1983 : Annonce du plan de rigueur par Jacques Delors

La troisième dévaluation du franc Mitterrand-Mauroy a lieu le 21 mars 1983 (2,5%) alors que le Deutsch Mark gagne 5,5 %.

Et, cerise sur ce triste gâteau, le vendredi 25 mars au Journal télévisé de 20 H, le ministre des Finances Jacques Delors annonce une politique économique de rigueur.

- hausse des taxes sur la vignette auto, l’alcool et le tabac,

- hausse du forfait hospitalier et de l’essence,

- hausse des tarifs EDF, GDF et SNCF,

- emprunt forcé,

- contrôle des changes et instauration d’un carnet de change aux devises

Ainsi, ce plan d’austérité comporte entre autres mesures une augmentation des impôts et interdit pratiquement aux Français de sortir de France. En effet pour l’année entière, ils ne peuvent obtenir que l’équivalent de 2.000 francs en devises et 1.000 francs en billets français !

http://www.politique.net/img/encyclopedie/rigueur-de-1983.jpg

6 avril 1983 : Pierre Mauroy passe à la vitesse supérieure

Le premier ministre socialiste décide une augmentation des prélèvements obligatoires (forfait hospitalier, prélèvement de 1 % sur l'ensemble des revenus des ménages, impôt forcé sur les contribuables les plus imposés).

L’état ponctionnera ainsi 68 milliards de francs sur les ménages.

 

Voir aussi : 10 mai 1981 - François Mitterrand président

 

 

Repost 0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 23:01

5 avril 1417 : Mort du dauphin Jean de France - le futur Charles VII lui succède

Jean de France, 4e fils et 9e enfant de Charles VI le Fou (1368-1422) et d'Isabeau de Bavière, décède prématurément (à l’âge de 19 ans) à Compiègne.

Devenu dauphin à la mort de Louis de Guyenne (1415), il aurait été, selon les rumeurs, soit empoisonné par les Armagnacs, soit victime d'un abcès à la tête.

Charles de Ponthieu, futur Charles VII (1403-1461), prend la place de son frère et est reconnu héritier du trône de France (le 13 avril).

 

5 avril 1614 : Le mariage de Pocahontas

Pocahontas, fille du chef indien Powhatan, se marie avec John Rolfe, fils d'un colon anglais planteur de tabac. Cette union assurera plusieurs années de paix entre la colonie de Jamestown (Virginie) et les Amérindiens.

 

5 avril 1794 : Danton et Desmoulins guillotinés

Le 17 Germinal An II (5 avril 1794), Danton et Camille Desmoulins sont guillotinés avec quelques autres partisans.

Robespierre reste pour quelques mois seul maître à Paris. Il se laisse aller à des excès de pouvoir.

La Grande Terreur se profile.

 

5 avril 1939 : Albert Lebrun est réélu président de la République

Son premier septennat a été marqué par la crise économique de 1934, le Front populaire et les multiples tensions européennes.

Opposé à l'armistice avec l'Allemagne nazie, il est contraint d'accepter au poste de président du Conseil le maréchal Pétain. Ce dernier l'écarte du gouvernement, avant que les Allemands le retiennent prisonnier au château d'Itter, dans le Tyrol autrichien, à partir d'octobre 1943.

 

5 avril 1975 : Mort de Tchang Kaï-Chek

Le président de la Chine nationaliste meurt à l'âge de 87 ans. En 1949, après à la victoire des communistes en Chine, Tchang Kaï-Chek s'était réfugié dans l'île de Formose (Taiwan). Il y avait établit une République chinoise indépendante, avec l'aide américaine, seule reconnue par l'ONU jusqu'en 1971.

 

 

Repost 0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 23:01

Le pasteur noir de l'église baptiste de Montgomery (Alabama) est assassiné à 39 ans par James Earl Ray à Memphis dans le Tennessee.

http://www.live2times.com/imgupload/event/10681/19084209/normal/martin-luther-king-est-assassine-martinlutherking-large.jpg

 

Martin Luther King Junior

Martin Luther King né à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929, est issu d’une famille relativement aisée.

Sa mère, Alberta Williams, institutrice avant son mariage, était la fille d'Adam Daniel Williams, pasteur pendant dix-sept ans de l'Eglise baptiste Ebenezer et pionnier de la résistance aux discriminations raciales : membre de la National Association for the Advancement of Colored People, il avait lutté pour obtenir un collège secondaire pour les Noirs et fait boycotter un journal raciste.

Son père, Martin Luther King Senior, était également pasteur, et il succéda d'ailleurs dès 1931 à Adam Williams dans la responsabilité de la paroisse.

À dix-huit ans, il décide de devenir pasteur, comme son père, dans l’Église baptiste.

 

Célèbre pour les marches pacifiques qu’il organisait en dépit des injures et des multiples menaces de mort dont il faisait l’objet, le 28 août 1963, à l'occasion d'une Marche sur Washington, Martin Luther King prononce son plus célèbre discours devant 250.000 sympathisants : « I Have a Dream » dans lequel il décrit une Amérique où Blancs et Noirs sont unis.

Martin Luther King a reçu en 1964 le Prix Nobel de la paix. Il est le plus jeune récipiendaire de cette distinction.

 

 

L’assassinat de Martin Luther King

Le jeudi 4 avril 1968 à 18 h 01, Martin Luther King est assassiné par un ségrégationniste blanc sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis dans le Tennessee.

Ses dernières paroles sont pour le musicien Ben Branch qui devait se produire ce soir-là lors d'une réunion publique à laquelle assistait Martin Luther : « Ben, prévois de jouer Precious Lord, Take My Hand (Seigneur, prends ma main) à la réunion de ce soir. Joue-le de la plus belle manière. »

 

Ses amis à l'intérieur de la chambre du motel entendent des coups de feu et courent sur le balcon pour trouver Martin Luther King abattu d'une balle dans la gorge. Il est déclaré mort au St. Joseph's Hospital à 19 h 05. L'assassinat provoque une vague d'émeutes raciales aux États-Unis qui fait de nombreux morts et nécessite l'intervention de la garde nationale.

Les obsèques sont fixées au 7 avril, décrété jour de deuil national. La cérémonie qui se déroule à Atlanta rassemble 100.000 personnes.

 

James Earl Ray

Le procès du meurtrier de Martin Luther King débute le 10 mars 1969. Sur les conseils de son avocat, James Earl Ray plaide coupable et évite ainsi la chaise électrique.

James Earl Ray est condamné à quatre-vingt-dix-neuf ans de réclusion. Mais il se rétracte aussitôt et se dit victime d'une machination. FBI et CIA sont, à nouveau, mis en cause. Une commission est bien désignée pour faire le point sur les assassinats de Kennedy et de King. Elle remet son rapport en mars 1979 et confirme la culpabi­lité de Ray.

A la fin des années 1990, Dexter Scott, le fils cadet de Martin Luther King, se rend à l'hôpital-pénitencier de Nashville, où James Earl Ray est soigné pour une cirrhose du foie. Devant des photographes, il serre la main de celui qui lui susurre en le regardant droit dans les yeux : « Je n'ai pas tué votre père ! »

Il est mort en prison, en avril 1998.

 

Des zones d’ombres persistent sur cet assassinat.

 

Relire : 28 août 1963 : Martin Luther King – « I have a dream »

 

 

Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 23:01

1715 : William Watson, physicien et botaniste britannique.

1921 : Dario Moreno, chanteur et acteur français.

1924 : Doris Day, actrice américaine.

1924 : Marlon Brando, acteur et réalisateur américain

1961 : Eddie Murphy, acteur américain.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 23:01

L’affaire des écoutes de l’Élysée est une affaire française d’écoutes téléphoniques illégales qui s'est déroulée de 1983 à 1986 sous le premier septennat de François Mitterrand.

Elle s'est terminée par le jugement du 9 novembre 2005 du Tribunal correctionnel de Paris, avec la condamnation de sept anciens collaborateurs du président de la république, François Mitterrand lui-même désigné comme « l'inspirateur et le décideur de l'essentiel ».

 

Révélations sur « Les oreilles du président »

La première mention de l'affaire dans la presse est dans le numéro 3776 du Canard enchaîné, du 10 mars 1993, qui titre : « Les grands travaux du Président - L'Élysée branché sur le tout à l'écoute ».

Le quotidien Libération donne une plus grande publicité à l'affaire dans son numéro du 2 avril 1993.

 

Au cœur de cette affaire : la cellule antiterroriste de l'Elysée, officine créée en 1982 à l'initiative du chef de l'Etat.

Mais sous prétexte de défense de la sécurité nationale, la cellule a surtout cherché à étouffer certaines affaires compromettantes pour le pouvoir ou taire les secrets d'alcôve du président, écoutant des personnalités aussi diverses que l'actrice Carole Bouquet, l'écrivain Paul-Loup Sulitzer ou l'avocat Jacques Vergès.

3.000 conversations concernant 150 personnes dont certaines pour des raisons contestables, ont été enregistrées et archivées entre janvier 1983 et mars 1986.

Les noms de 2 000 personnes sont conservés dans trois fichiers informatiques.

 

L’ancien président niera farouchement avoir organisé ses écoutes…

 

Il a fallu près de vingt ans pour que l’affaire soit jugée.

Le procès de l’affaire s’est ouvert le 15 novembre 2004 devant la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Les douze personnes ont été inculpées.

Selon le tribunal, François Mitterrand a été « l'inspirateur et le décideur de l'essentiel ». Le dossier a montré que le président avait ordonné lui-même certaines écoutes et avait laissé faire pour d'autres.

 

Lien du jour : Mitterrand, les écoutes

 

 

Repost 0
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 23:01

 

 

 

 

ATTENTION

 

Vous vous trouvez

 

sur une version obsolète du blog

 

Pour accéder à la nouvelle version

 

CLIQUEZ ICI

Repost 0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 23:09

La Tour Eiffel est inaugurée le vendredi 31 mars 1889 en présence du président du Conseil Pierre Tirard. Cette manifestation a ainsi lieu en avant-première de l'Exposition universelle de Paris qui commémore le centenaire de la Révolution française.

Elle a été construite en 2 ans, 2 mois et 5 jours sur les plans de l'ingénieur Gustave Eiffel.

La tour Eiffel est ce qu'il reste de plus visible de l’exposition universelle de 1889. Elle mesure 312 mètres à l’origine, et pèse plus de 10.000 tonnes, avec ses 18.000 pièces de fer et ses 250.0000 rivets.

http://lewebpedagogique.com/lecap/files/2009/05/construction-de-la-tour-eiffel1205317476.jpg

Jusqu'à la clôture de l'Exposition universelle, le 6 novembre, la tour Eiffel accueille deux millions de visiteurs.

La tour Eiffel était prévue pour être détruite après l'exposition. Mais elle doit sa survie à l'installation à son sommet d'un émetteur radio qui a rendu sa conservation indispensable.

La « vieille dame » est restée le monument le plus élevé du monde pendant 41 ans. Sa hauteur a été plusieurs fois augmentée par l’installation de nombreuses antennes, pour culminer à 324 m.

 

Contestée par certains à l'origine, la tour Eiffel fut d'abord, à l'occasion de l'exposition universelle de 1889, la vitrine du savoir-faire technique français. Plébiscitée par le public dès sa présentation à l'exposition, elle a accueilli plus de 200 millions de visiteurs depuis son inauguration. Sa taille exceptionnelle et sa silhouette immédiatement reconnaissable en ont fait un emblème de Paris.

http://lidicel.free.fr/v2/images/sorties/paris/toureiffeldimensions.jpg

 

Relire également :

Le 28 janvier 1887 - Eiffel commence la construction de sa Tour

6 mai 1889 - La tour Eiffel, vedette de l'Exposition universelle

Repost 0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 23:08

1806 : Napoléon nomme son frère Joseph Bonaparte roi de Naples.

1815 : Murat publie à Rimini une proclamation dans laquelle il appelle les Italiens à se joindre à lui pour l'indépendance et la liberté.

1820 : Le duc de Richelieu rétablit la censure sur la presse en France.

1842 : L'éther est utilisé pour la première fois comme anesthésique par un médecin américain, le Dr Crawford Long.

1849 : Le Penjab est annexé à l'Empire britannique des Indes.

1856 : Traité de Paris - Fin de la guerre de Crimée, neutralisation de la mer Noire et protection de l'Empire ottoman et des détroits. La Russie cède les bouches du Danube à l'Empire ottoman.

1858 : Un brevet d'invention est émis pour le premier crayon muni d'une gomme à effacer.

1867 : Les États-Unis achètent l'Alaska à la Russie pour 7.200.000 dollars : l'achat, autorisé par le président Andrew Johnson est signé par le secrétaire d'État William Seward le 9 avril 1867. Le transfert de la colonie russe aux États-Unis interviendra le 18 octobre 1867.

1870 : Aux États-Unis, les noirs, qui ont les mêmes droits civiques que les blancs depuis le 9 septembre 1866, obtiennent le droit de vote.

1900 : En France, Limitation de la journée de travail à 11 heures pour les femmes et les enfants. (voir en détails)

1906 : 20 jours après la Catastrophe de Courrières (voir en détails), qui a fait officiellement 1099 morts, 14 rescapés sont retrouvés, dont 1 suite à des recherches de sauveteurs allemands.

1912 : Le sultan du Maroc signe avec la France un traité faisant de son pays un protectorat français.

1944 : Bombardement de Nuremberg.

1977 : Découverte de cinq anneaux autour d'Uranus (relire découverte d'Uranus).

1979 : Deux jours après l'alarme dans la centrale nucléaire de Three Mile Island, entre Washington et New York, une bulle de gaz radioactive se forme et menace de contaminer l'atmosphère.

1981 : Le président Ronald Reagan est blessé d'une balle à la poitrine dans un attentat: l'auteur du coup de feu, John Hinckley, est immédiatement arrêté.

 

 

Repost 0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 23:04

Le 31 juillet 1914, Jean Jaurès, l'opposant fervent de la Première Guerre mondiale, est assassiné à Paris par Raoul Villain, un étudiant nationaliste qui déclare « avoir supprimé un ennemi de son pays ».

Raoul Villain est arrêté et incarcéré en attente de son procès durant toute la Première Guerre mondiale.

Après cinquante-six mois de détention préventive, la guerre achevée, son procès est organisé devant la Cour d’assises de la Seine.

Lors des audiences qui se déroulent du 24 au 29 mars, ses avocats, dont le grand pénaliste Henri Géraud, mettent en avant sa démence.

Dans un contexte patriotique et finalement acquitté le samedi 29 mars 1919.

 

La veuve de Jaurès doit même payer les frais du procès !

Anatole France proteste : « Travailleurs ! Un verdict monstrueux proclame que l'assassinat de Jean Jaurès n'est pas un crime... ». Cette injustice provoqua la manifestation à Paris : 100.000 personnes défilent, et les affrontements avec la police causent deux morts.

http://www.xn--lecanardrpublicain-jwb.net/IMG/jpg/Villain.jpg

Raoul Villain s’exile à Santa Eulalia sur l’île d’Ibiza dans les Baléares.

Peu après le début de la guerre d’Espagne, le 17 septembre 1936, les Républicains l’exécutent pour espionnage au profit de l’armée franquiste.

 

Voir aussi : 31 juillet 1914 - Assassinat de Jean Jaurès

 

 

 

Repost 0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 23:01

28 mars 2012 - centenaire de Paris-Plage

Il s’agit du centenaire de la naissance de la commune du Touquet-Paris-Plage et non de celle de la station balnéaire qui, elle, a vu le jour trente ans plus tôt...

Le 28 mars 1912, Armand Fallières, le président de la République, promulgue le décret :
« distrayant le secteur du Touquet de la commune de Cucq ».
La commune du Touquet est officiellement crée.

http://www.lestouquettois.fr/fileadmin/templates/img/header_logo-centenaire_260x84.gif

Le Touquet-Paris-Plage

Le Touquet-Paris-Plage est une commune située dans le département du Pas-de-Calais, à l'embouchure de la Canche.

Le Touquet est le nom géographique de la pointe située à l'embouchure de la Canche, rive gauche, à 23 km au sud de Boulogne-sur-Mer.

« Paris-Plage » est le nom proposé, en octobre 1874, par Hippolyte de Villemessant, directeur du Figaro comme nom de station balnéaire, à son ami Jean-Baptiste Daloz qui allait créer en 1882 une station dans le Pas-de-Calais.

Cette station s'appela donc « Paris-Plage » jusqu'au 28 mars 1912 où elle obtint officiellement le statut de commune sous le nom de Le Touquet-Paris-Plage.

Pour des raisons pratiques, cette station fut appelée couramment « Paris-Plage » jusqu'au milieu des années 1960, aujourd'hui encore ce nom est utilisé par les nordistes et amoureux de cette station.

La commune est située sur la Côte d'Opale, qualificatif dû à la couleur donnée par les reflets irisés du soleil couchant sur la mer. C'est le Touquettois Édouard Lévêque, peintre, écrivain et botaniste, qui est à l'origine de cette appellation.

http://www.location-et-vacances.com/cartographie/eo_image.php?coords=1.58528,50.5233&idcarte=3&idspot=3&label=Le+Touquet+Paris+Plage

Origine de la station

Le 25 avril1837, Jean-Baptiste Alphonse Daloz, un notaire parisien, rachète à l’État les 1.600 hectares de dunes de la commune de Cucq. Il n’y a pas grand-chose, excepté le sable blanc, refuge des lapins et des oiseaux de mer. La forêt ne sera plantée qu’en 1855 pour stabiliser les dunes et permettre à Daloz et ses amis de s’adonner à leur hobby, la chasse (plus de 800 hectares de forêt, totalement préservés à ce jour).

Subjugué par le site, l’un d’eux, le directeur du Figaro de l’époque, Hippolyte de Villemessant, l’incite à lotir une partie du domaine et à en faire une station balnéaire.

 

En 1882, un chalet en bois sort du décor dunaire.

En 1894, Cordonnier, un architecte de renom réalise les premières villas balnéaires autour de la place Quentovic.

La station de villégiature du Touquet est née.

D’autres maîtres suivent et la station s’épanouit sur plusieurs expressions, car, en ces temps, le Touquet est dans une démarche de nouveauté. C’est un véritable territoire d’essais en termes d’architecture.

Au fur et à mesure de leur édification, les villas font véritablement le décor de la station créant simultanément un patrimoine architectural d’une richesse exceptionnelle.

http://medias01.enjoyconstellation.com/c036f33b-b10b-4472-b9dd-e7900e0ee57e_134.jpg

Paradis des sports

En 1902, John Whitley et Allen Stoneham poursuivent l’aventure à l’esprit résolument britannique et construisent des hôtels de grand luxe, deux casinos et des installations sportives à la hauteur du « paradis des sports » que J.Whitley ambitionnait de créer.

Le Baron Pierre de Coubertin - Directeur de la station de 1903 à 1905 - imagine et donne à la station le surnom de « Paradis des Sports » lors de l’inauguration du complexe sportif – situé à l’emplacement du centre sportif actuel - les 13 et 14 juillet 1903 ; en 1904, il inaugure le « champ des sports », organise un Championnat International de tir à l’arc en 1904, Lord Balfour, Premier ministre britannique, inaugure le golf, le « Cercle International du Touquet » est créé.

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire