Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 00:07

La décentralisation a 30 ans

La décentralisation consiste en un partage du pouvoir entre l'État et des entités administratives autonomes, appelés collectivités territoriales ou locales.

Par ce processus, l'État (le pouvoir central) délègue un certain nombre de ses compétences à des collectivités, qui sont dotées de leurs propres organes de décision élus par les administrés et de ressources propres, afin qu'elles puissent gérer les affaires locales.

http://www.arf.asso.fr/wp-content/uploads/2011/04/Gaston-Defferre-579x325.jpg

La loi de décentralisation du ministre de l'Intérieur PS Gaston Defferre est promulguée le lundi 2 mars 1982. Relative aux « droits et libertés des communes, départements et régions », elle vise à réorganiser les relations entre l'État et les collectivités locales.

Les collectivités territoriales acquièrent alors davantage d'autonomie afin que le citoyen se sente plus proche des décisions politiques.

De nombreux actes de la vie quotidienne vont désormais s'organiser sans le concours de l'État : les permis de construire, les rénovations de collèges et lycées, les contrats d'insertion, etc.

 

La loi du 16 décembre 2010 de réforme territoriale ouvre une nouvelle séquence dans la politique de décentralisation.

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 00:07

Le mercredi 1er mars 1815, Napoléon débarque à Golfe-Juan avec 900 grenadiers, en provenance de l'île d'Elbe.

Confiné par les Alliés dans cette île pauvre et à peine peuplée de 10.000 habitants, l'ex-empereur des Français s'est refait une santé.

Ruminant son abdication forcée, il ne se satisfait pas de la souveraineté sur l'île et du titre d'empereur qui lui a été généreusement laissé. Il est aussi contrarié de ne pas recevoir la pension de 2 millions de livres promise par son successeur Louis XVIII et regrette l'absence de sa femme Marie-Louise et de son fils. Il a par ailleurs vent de rumeurs faisant état de son possible transfert sur un îlot beaucoup plus hostile, Sainte-Hélène !

 

Informé du mécontentement latent chez les paysans français et surtout les militaires, tenus à l'écart par le nouveau roi, rentré à Paris dans les fourgons des Alliés, Napoléon se convainc que les Français n'attendent que son retour et décide de s'enfuir. Il profite de ce que le commandant anglais de la petite escadre chargée de surveiller l'île est amoureux d'une Florentine et se rend fréquemment sur le continent. Il profite de l'une de ces escapades pour quitter l'île et gagner Golfe-Juan.

 

Évitant la Provence, qui lui est hostile, Napoléon emprunte la route des Alpes, reçoit le ralliement du 5e de ligne puis du maréchal Ney et remonte triomphalement jusqu'à Paris, d'où s'est enfui le roi.

Mais cette équipée va à peine durer cent jours avant de s'achever à Waterloo par une défaite militaire définitive (18 juin 1815). Les Cent-Jours vont aboutir à un deuxième traité de Paris, beaucoup plus dur que le précédent à l'égard de la France.

 

 Voir aussi : 26 février 1815 - Napoléon quitte l'île d'Elbe

 

Repost 0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 00:03

La Bougie du sapeur est depuis 1980 un journal périodique humoristique français qui paraît tous les 29 février.

Pour le numéro 8 de 2008, les fonds récoltés ont été reversés à une association s'occupant d'adolescents atteints d'autisme.

http://ventdamont.blog50.com/media/02/00/500915385.jpg

Le Sapeur Camember

Camember est un personnage de soldat illettré (il ne reconnaît bien que la très utile lettre H) et un peu simplet dont les agissements sont souvent absurdes. Né le 29 février 1844 dans le village imaginaire de Gleux-lès-Lure (Saône-Supérieure), il ne peut fêter son anniversaire que tous les quatre ans, et se trouve donc (après une enfance tapageuse) mobilisé dès sa cinquième bougie.

 

Il est affecté comme sapeur, c'est-à-dire soldat du génie militaire, ce qui est déjà une pointe d'ironie eu égard à sa faiblesse d'esprit.

Sa simplicité s'illustre, par exemple, lorsqu'il creuse un trou pour y mettre la terre d'un autre ; il est vrai qu’il est alors dépassé en sottise par son supérieur, le sergent Bitur, qui le traite de « double mulet cornu » et lui reproche de ne pas avoir fait le deuxième trou assez grand pour qu’on puisse y mettre sa terre avec celle du premier.

Ce qui n’est pas sans rappeler une blague du dimanche parue récemment sur le blog… de l’absurde : Le trou

http://media.paperblog.fr/i/245/2451833/eric-woerth-sapeur-camember-bouclier-fiscal-L-2.jpeg

 

Lien du jour : Les facéties du sapeur Camember

Repost 0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 00:01

1468 : Le pape Paul III (Alessandro Farnese), 220e pape de l'Église catholique, qui interdit l'esclavage.

1792 : Gioachino Rossini, compositeur italien.

1844 : Sapeur Camember, célèbre héros imaginaire du XIXe siècle.

1920 : Michèle Morgan (née Simone Roussel), actrice française.

1948 : Gérard Darmon, acteur et chanteur français.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 00:03

Le discours, prononcé au dîner de l'Alliance française lors du voyage de Georges Pompidou aux États-Unis, a pour thème principal l'environnement.
C'est un véritable manifeste pour une politique écologique.
Mais que le contexte politique (bruyantes manifestations de défenseurs d’Israël) a malheureusement éclipsé dans l’actualité mondiale. La notion de protection de l’environnement a mûri lentement entre 1950 et 1970, avec des moments clés comme la loi sur les parcs nationaux en 1960, puis la loi sur l’eau de 1964.

28 février 1970 Georges Pompidou 

A Chicago, le Président Georges POMPIDOU déclare : « L’emprise de l’homme sur la nature est devenue telle qu’elle comporte un risque de destruction de la nature elle-même. Il est frappant de constater qu’au moment où s’accumulent et se diffusent de plus en plus de biens dits de consommation, ce sont les biens élémentaires les plus nécessaires à la vie, comme l’air et l’eau, qui commencent à faire défaut. »

Pourtant 42 ans plus tard certains doutent encore de l’empreinte de l’homme sur la nature !

 

Lien du jour : empreinte écologique

Repost 0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 00:01

Le nouveau long métrage de Jacques Tatischeff, alias Jacques Tati, sort sur les écrans français.

Le réalisateur invente le personnage de Monsieur Hulot, personnage burlesque ne se déplaçant que sur la pointe des pieds avec une pipe à la bouche et un drôle de chapeau sur la tête.

Le succès est retentissant et la France entière rit des gags involontaires que provoque Monsieur Hulot. En 1958, Jacques Tati tournera un autre épisode des aventures de Monsieur Hulot avec « Mon oncle ».

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 00:47

 

Le 14 avril 1814, à la chute de l'Empire, le traité de Fontainebleau accorda la souveraineté pleine et entière de l'île à l'Empereur Napoléon.

Cet État permet à l'ancien empereur des Français Napoléon Ier de conserver ses titres de noblesse. Ainsi, le traité explique que l'Empereur « renonce pour lui, ses successeurs et descendants, ainsi que pour chacun des membres de sa famille, à tout droit de souveraineté et de domination, tant sur l'Empire français et le royaume d'Italie, que sur tout autre pays.

Pendant toute la durée de son séjour à l'île d'Elbe, Napoléon dynamisa son minuscule royaume. L'île fut embellie et modernisée comme elle ne le fut jamais.

 

C’est dans le plus grand secret qu'il prépara son retour en France.

Le 26 février 1815, dédaignant la souveraineté de l'île, il projette de restaurer l'Empire français.

Son entreprise réussira à la barbe des gouvernants européens, réunis en Congrès en Vienne pour remodeler l'Europe. Il ne faudra que Cent jours avant que Napoléon 1er rende définitivement les armes. Les royalistes et les réactionnaires de tout poil prendront alors leur revanche.

 

Relire aussi : 6 avril 1814 - Napoléon Ier abdique

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 09:15

Les forces armées américaines, croyant riposter à une attaque japonaise, ont tiré sur des engins qui se sont avérés plus tard être des objets volants non identifiés.

Dans la nuit du 24 au 25 Février 1942, des appareils aériens non-identifiés sont repérés dans le ciel de Los Angeles. Á cette époque, l'Amérique vit dans la crainte d'une offensive japonaise sur la Côte Ouest, suite à l'attaque de Pearl Harbor du 7 Décembre 1941. Les autorités militaires pensent donc qu'il s'agit d'avions japonais.

Après une première observation en début de soirée, les objets sont de nouveau repérés vers 2h du matin. A 2h25 du matin, les sirènes d'alertes de la ville sont enclenchées et un black-out total est décrété sur le champ. A 3h16, la 37ème Brigade d'Artillerie Côtière ouvre le feu sur les objets volants avec ses canons anti-aériens, et tentent de les visualiser avec ses projecteurs. Les tirs de DCA contre les objets inconnus durèrent presque une heure, sans résultats.

Les nombreux témoins voient des boules lumineuses évitant habilement les tirs américains, ainsi qu'un objet plus gros, qui reste immobile un moment, avant de disparaitre vers le Sud.

Le mystère entourant cet épisode n'a pas encore été résolu. Plus de 1.400 obus ont attaqué ces objets sans qu'un seul les atteigne.

La bataille de Los Angeles a fait six morts : trois ont été tués par des retombées d'obus, et trois autres sont décédés des suites d'une crise cardiaque due au stress.

 

Il s'agit de l'un des plus célèbres phénomènes ufologiques.

Le couvre-feu a été levé à 7h21 du matin. L'événement est à la une de toute la presse américaine.

Le secrétaire d'État à la Marine, Frank Knox, explique l'affaire par une fausse alerte et au stress dû à la guerre. Cette explication paraîtra simpliste pour beaucoup, et le journal Long Beach Independent écrira : « Il y a une mystérieuse réticence des autorités à s'exprimer sur cette affaire et il semble que la censure soit à l'œuvre. Bien que cette affaire soit de première importance, les commentateurs n'y prêtent pas l'attention attendue ».

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 00:01

 

 

 

1500 : Charles Quint, archiduc d'Autriche et prince des Espagnes, empereur du Saint-Empire romain germanique (décédé le 21 septembre 1558).

1536 : Clément VIII, 231e pape (décédé le 3 mars 1605).

1876 : Wilhelm Grimm, écrivain 1(décédé le 6 décembre 1859). Collecteur de contes avec son frère de Jacob Grimm (4 janvier 1785 - 20 septembre 1863).

1877 : André d'Ormesson, diplomate français (décédé le 29 mars 1957).

1940 : Jean-Marie Cavada, journaliste TV français.

1954 : Plastic Bertrand (Roger Jouret), chanteur belge.

1955 : Steve Jobs, cofondateur américain de la société Apple (décédé le 5 octobre 2011).

1955 : Alain Prost, coureur automobile français.

1963 : Laurent Ruquier, animateur radio et TV français.

 

Repost 0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 00:01

Opposé au colonialisme et partisan d'une revanche contre l'Allemagne pour récupérer l'Alsace et la Lorraine, le militant nationaliste Paul Déroulède siège à l'Assemblée nationale dès 1889. Il essaie de convaincre le général Boulanger d'organiser un coup d'État la même année, mais celui-ci refuse.

 Paul Déroulède

Il tente donc seul un coup d'État le 23 février 1899, place de la Nation, à l'issue des funérailles du président Félix Faure, il essaie d'entraîner les troupes et la population parisienne à faire un coup d'État. Il adjure le général Roget de le suivre à l'Élysée « pour sauver la France et la République ».

Il s'obstine à suivre le général jusque dans la cour de la caserne de la rue de Reuilly. Ce dernier le fait arrêter.

Paul Déroulède est poursuivi pour cette tentative mais la Cour d'assises de la Seine prononce son acquittement le 29 mai 1899, la Chambre des mises en accusation ayant écarté l'accusation de complot.

Il sera finalement condamné en 1900 par la Haute Cour à dix ans de bannissement.

De son exil de Saint-Sébastien, il continue à diriger la Ligue des patriotes.

Il est amnistié en 1905. Durant les dix dernières années de sa vie, il se fait l'avocat d'une nouvelle guerre contre l'Allemagne et d'une alliance franco-russe.

Il meurt le 30 janvier 1914, quelques mois avant ce conflit qu'il a si ardemment souhaité.

 

Voir aussi :

16 février 1899 - La mort « heureuse » de Félix Faure

Biographie de Paul Déroulède

Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 00:01

L'avion européen Airbus A320 effectue son premier vol dans le ciel de Toulouse le dimanche 22 février 1987.

L'appareil se veut l'avion civil le plus moderne du monde : son pilotage peut s'effectuer entièrement sous le contrôle d'ordinateurs de bord. D'une capacité de 150 places, il entrera en service à partir de 1988.

L'avion fut exploité commercialement pour la première fois par Air France le 18 avril 1988.

http://prendrelavion.com/wp-content/uploads/2012/01/elastomeres-A320-2.jpg

La famille Airbus A320 regroupe quatre avions de ligne moyen-courrier conçus et fabriqués par Airbus. Le premier appareil, l'A320, a donné son nom à la famille et a été suivi de deux versions raccourcies, l'A318 et l'A319 et d'une version rallongée, l'A321.

 

L'A320 est disponible en version fret et les A318, A319 et A320 sont disponibles en version jet d'affaire.

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 00:01

Le 21 février, en 1952, cinq étudiants de Dacca ont donné leur vie afin que le Bangla soit nommé langue officielle dans ce qui était à l’époque le Pakistan oriental, et qui est devenu le Bangladesh après la guerre de libération.

La Journée internationale de la langue maternelle (JILM) a été proclamée par la Conférence Générale de l'UNESCO en novembre 1999.

Elle est célébrée depuis 2000 pour promouvoir les quelques 7.000 langues de la planète.

Cette Journée constitue une opportunité de mobilisation efficace en faveur de la diversité linguistique et du multilinguisme.

 

Messagede l'ONU du 21 février 2012

« La langue de nos pensées et de nos émotions est notre bien le plus précieux. Le multilinguisme est notre allié pour assurer l’éducation de qualité pour tous, favoriser l’inclusion et lutter contre les discriminations. »

Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO

 

Lien du jour : La page Journée internationale de la langue maternelle sur le Site de l'ONU

http://in-terre-actif.com/2010/uploads/RITAPosts/tiny_mce/langue_maternelle.jpg

Repost 0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 00:01

La justice sociale est fondée sur l’égalité des droits pour tous les peuples et la possibilité pour tous les êtres humains sans discrimination de bénéficier du progrès économique et social partout dans le monde.

La première Journée mondiale de la justice sociale, proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies en novembre 2008, a été célébrée le vendredi 20 février 2009.

 

Message du 20 février 2012, par le Secrétaire général de l'ONU

« Travaillons ensemble pour équilibrer l’économie mondiale et forger un nouveau contrat social pour le XXIe siècle. Traçons une voie nouvelle pour le développement, une voie qui conduira à une plus grande justice sociale et à la réalisation de nos aspirations pour l’avenir. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU

 

Liens du jour : Journée mondiale de la justice sociale sur le site de l'ONU

 

 

Repost 0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 00:05

Le 19 février 1797, Avignon et le Comtat-Venaissin, propriétés du Saint-Siège depuis un demi-millénaire, sont formellement cédés par le pape à la France révolutionnaire.

http://www.30giorni.it/upload/articoli_immagini_interne/1089024438676.jpg

Refuge de la Papauté à la suite du schisme de 1309 à 1378, la ville devait rester propriété de la papauté jusqu' au 16 septembre 1791(date d’annexion par la constituante). Le traité de Tolentino, signé par Bonaparte et le représentant du pape Pie VI, confirma son rattachement à la France.

 

Alors que les troupes de Napoléon Bonaparte envahissent l’Italie, les représentants du pape sont contraints de signer le traité de Tolentino, par lequel les États pontificaux perdent d’importants territoires.

Le pape doit renoncer à Avignon et au Comtat de Venaissin, qui sont conservés par la France, ainsi qu’aux légations de Bologne, Ferrare et Romagne.

En plus de ces lourdes pertes, les États pontificaux devront verser l’équivalent de 30 millions de livres à la France, somme qui vient s’ajouter à celle déterminée par l’armistice de Bologne. Toutefois, le traité ne conteste pas le pouvoir temporel du pape.

 

Voir aussi : 9 mars 1309 - Le Saint-Siège s'établit en Avignon

 

Repost 0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 00:01

1473 : Nicolas Copernic (Nicolae Copernicus), moine et astronome polonais mort en 1543)

1745 : Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio Volta, physicien

1896 : André Breton, écrivain français surréaliste : "Nadja", ...

1898 : Enzo Ferrari, constructeur automobile au cheval cabré.

1931 : Chloe Anthony Wofford, dit Toni Morrison, écrivain, Prix Nobel de littérature en 1993.

1932 : Jan Tomáš Forman, dit Miloš Forman, réalisateur.

1933 : Yoko Ono, chanteuse d'origine japonaise et dernière compagne de John Lennon.

1934 : Francisco Rabaneda y Cuervo, dit Paco Rabanne, couturier

1954 : John Travolta, danseur, chanteur, acteur : « La fièvre du Samedi Soir », « Grease »,…

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 00:01

Les premières élections générales depuis la chute de Napoléon III se soldent le 8 février 1871 par une écrasante majorité conservatrice et monarchiste.

La nouvelle Assemblée s’est réunie à Bordeaux avec comme objectif de nommer un gouvernement et de mettre un terme définitif à la guerre.

Elle nomme Adolphe Thiers « chef du gouvernement exécutif de la République française » en attendant de statuer sur la nature du régime futur : monarchie ou république.

Adolphe Thiers

Face à une Assemblée dominée par les royalistes favorables à la paix, Thiers apparaît comme un compromis. C’est lui qui, investi des pleins pouvoirs, signera les préliminaires du traité de paix le 26 février à Versailles puis le traité de Francfort le 10 mai.

Le 31 août 1871, à Versailles, l'assemblée se proclame Constituante et, dans le même temps, donne le titre de président de la République à Thiers.

 

Voir aussi : 4 septembre 1870 - Naissance de la IIIème République

Repost 0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 00:01

Félix Faure, est le seul président en fonction à être décédé dans le palais de l’Élysée.

C’était un bel homme de 58 ans avec une fine moustache. Ses contemporains le surnommaient affectueusement le « Président Soleil » en raison de son amour du faste.

Ministre de la Marine de 1894 à 1895, il est élu la même année président de la République Française. Il meurt quatre ans après son élection, dans des circonstances passées à la postérité...

Le jeudi 16 février 1899, le président de la République est victime d'une crise d'apoplexie (aujourd’hui on dirait Accident vasculaire cérébral) dans les bras de sa maîtresse qu'il recevait dans un salon de l'Élysée.

Les communiqués officiels transforment sa mort en une « terrible agonie » et ne mentionnent pas la présence de sa galante compagnie.

Mais la cause réelle du décès du président fut vite connue, cependant, la rumeur publique crut d'abord que sa compagne des derniers instants était Cécile Sorel, une actrice célèbre du moment.

On sut dix ans après qu'il s'agissait d'une demi-mondaine du nom de Marguerite Steinheil.

 

Quant à son action, on retient uniquement de sa présidence qu'il s'opposa à la révision du procès du capitaine juif Alfred Dreyfus, faussement accusé de trahison, et que son gouvernement dut céder aux Anglais le Soudan après le bras de fer de Fachoda.

 

Le président eut droit à des obsèques nationales, célébrées le 23 février 1899. Elles furent marquées par une tentative de coup d’État de la Ligue des patriotes fomenté par Paul Déroulède, qui tentera en vain de faire prendre d'assaut le palais présidentiel.

Félix Faure est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

 

Repost 0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 00:01

Le 15 février 1794, la Convention décrète que « le pavillon sera formé des trois couleurs nationales disposées en trois bandes égales posées verticalement... » Le peintre David suggère que le bleu soit fixé à la hampe.

Ces règles destinées aux pavillons des navires s'appliquent dans la foulée à l'ensemble des emblèmes nationaux.

 

L’origine des trois couleurs

Les rois de France ont porté séparément les trois couleurs de notre drapeau national, le bleu, le blanc et le rouge.

En effet, une bannière bleue flottait pour le couronnement de Charlemagne et, de Clovis à Charles X, le manteau royal paré de fleurs de lys d'or était de couleur bleu azur.

La couleur rouge vient de ce que les rois de France, dans les heures de grand péril, brandissaient la bannière de Saint-Denis, rouge du sang du martyr. Cette tradition a été reprise par les Parisiens insurgés contre le roi Louis XVI, de sorte que le drapeau rouge est devenu le symbole mondial des luttes ouvrières !

 

Enfin, le blanc a été la couleur du drapeau royal et du pavillon de la marine depuis 1638.

 

La création du drapeau tricolore

Aux premiers jours de la Révolution française, les trois couleurs du drapeau français ont d'abord été réunies sous la forme d'une cocarde.

Le 17 juillet 1789, peu après la prise de la Bastille, Louis XVI est accueilli à l'Hôtel de Ville par une foule arborant une cocarde aux couleurs de Paris, le bleu et le rouge. La Fayette remet au roi une cocarde semblable où il insère le blanc.

Le 24 octobre 1790, l'assemblée constituante décrète le drapeau tricolore, comme étant le drapeau français, en substitution au drapeau blanc.

 

Le drapeau tricolore a été officiellement adopté comme pavillon national, par la loi du 27 pluviôse an II (15 février 1794).

 http://www.gralon.net/articles/vignettes/thumb-le-drapeau-francais---histoire-de-la-banniere-tricolore-953.gif

Voir aussi : 24 octobre 1790 - La France adopte le drapeau tricolore

Repost 0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 00:01

Une journée consacrée aux maladies cardiaques le 14 février, fête des amoureux, c’est peut-être un peu osé…
Mais cela permet de penser un peu plus aux peines de cœur les plus sérieuses.

14 février : Journée de sensibilisation aux cardiopathies congénitales coeur

En 1999, aux USA, J. Imperati, mère d’un enfant atteint d’une malformation cardiaque, a eut l’idée que le jour de la Saint Valentin serait un jour de sensibilisation du grand public aux cardiopathies congénitales.

 

En quelques mois, grâce à l’élan de l’association C.H.I.N (Congenital Heart Information Network), de nombreux états des Etats-Unis et de nombreux pays (Australie, Canada, Allemagne, République Indienne, Liban, Irlande, Pologne, Emirats Arabes, Angleterre…) acceptent cette proclamation.

 

Le nom officiel de cette journée est « Congenital Heart Defect Awareness Day », que l'on pourra traduire « Journée Nationale de sensibilisation aux malformations cardiaques congénitales ».

 

En France, HEART AND COEUR (Association Française de Cardiaques Congénitaux à visée Internationale) ainsi que l’ANCC (Association Nationale des Cardiaques Congénitaux) se mobilisent depuis des années pour « Sensibiliser le grand public aux cardiopathies congénitales », handicap souvent invisible, mais très lourd à porter.

 

Repost 0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 00:01

13 février 1668 : L'Espagne reconnaît l'indépendance du Portugal

Par la signature du traité de Lisbonne, l'Espagne met fin à la guerre qui l'oppose au Portugal et reconnaît son indépendance. Le roi Philippe II d'Espagne avait annexé le Portugal en 1580. Près d'un siècle plus tard, le pays recouvre définitivement son autonomie.

 

13 février 1820 : Assassinat de duc de Berry

Dans la nuit du 13 au 14, l'ouvrier sellier Louis-Pierre Louvel poignarde le duc de Berry alors qu'il sort de l'opéra avec son épouse.

Fils du comte d'Artois et neveu du roi Louis XVIII, le duc de Berry est le seul prince royal susceptible de perpétuer la race des Bourbons. Il meurt à 6 heures du matin. Mais le geste de Louvel aura été inutile puisque la femme du duc, la duchesse de Berry est enceinte. Elle donnera naissance au duc de Bordeaux quelques mois plus tard qui assurera la continuité de la dynastie en devenant comte de Chambord. Louvel sera condamné à mort et guillotiné.

 

13 février 1912 : le dernier empereur de Chine abdique

L'empereur de Chine, Puyi, âgé de 6 ans est contraint de renoncer au trône sous la pression du président du Conseil du gouvernement impérial, Yuan Shih-kai.

C'est sa mère qui lit au souverain enfant l'édit d'abdication. Depuis l'automne, deux gouvernements coexistent en Chine : le républicain dirigé par Sun Yat-sen, à Nankin, et un gouvernement impérial, à Pékin. L'abdication de Puyi marque le fin de ce dernier régime et instaure définitivement la république chinoise.

La dynastie Quing, qui domine le pays depuis 1664, s'éteint.

 

Repost 0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 00:03

 

La date du 12 février a été choisie pour célébrer la journée internationale des enfants soldats car elle marque la date anniversaire de l'entrée en vigueur du Protocole facultatif à la Convention des droits de l'enfant relatif à l'implication des enfants dans les conflits armés.

http://nonauxstereotypes.n.o.pic.centerblog.net/o/10f1e68f.jpg 

En 2002, le Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant concernant la participation des enfants aux conflits armés est entré en vigueur. Il interdit la participation d'enfants de moins de 18 ans aux hostilités. Outre qu'il exige des Etats qu'ils portent à 18 ans l'âge du recrutement obligatoire et de la participation directe aux hostilités, le Protocole facultatif leur fait obligation de porter au-delà du minimum actuel de 15 ans l'âge du recrutement volontaire.


On estime que 300.000 enfants soldats (des garçons et des filles de moins de 18 ans) sont mêlés à plus de 30 conflits dans le monde. Ils sont utilisés comme combattants, coursiers, porteurs ou cuisiniers, et pour fournir des services sexuels. Certains sont recrutés de force ou enlevés, d'autres s'enrôlent pour fuir la pauvreté, la maltraitance et la discrimination, ou pour se venger des auteurs d'actes de violence commis à leur encontre ou contre leur famille.


Repost 0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 00:16

Le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) entre en vigueur en France.

 

La loi du 11 février 1950 sur les conventions collectives rendit aux partenaires sociaux la liberté de négocier les salaires, suspendue dès le début des hostilités en 1939, mais à la fois pour laisser au gouvernement une flexibilité d’intervention dans le domaine des salaires et pour rassurer les syndicats qui craignaient de ne pas être de force, du moins dans certains secteurs d’obtenir des salaires convenables, la loi créa un salaire minimum interprofessionnel garanti, le SMIG que le gouvernement fixerait par décret à partir d’un budget type.

 

Le nouveau dispositif impose donc le principe d'une rémunération minimale en dessous de laquelle aucun salarié ne peut être payé. Déterminé en fonction du budget type d'un ménage, le SMIG permet aussi de garantir un pouvoir d'achat minimum aux ménages les plus modestes.

A partir de 1952, le SMIG sera indexé sur les prix.

Le 21 janvier 1970, il sera remplacé par le SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance).

 

Mais la loi de 1950 permet aussi de restaurer les conventions collectives supprimées lors du régime de Vichy.

Toutefois, des modifications seront instaurées vis-à-vis de la loi de 1936.

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 00:17

 

Le 10 février 1947 marque la signature du Traité de Paris entre :

les Alliés, vainqueurs du dernier conflit mondial (URSS, États-Unis, Royaume-Uni, France, Pologne, République fédérale populaire de Yougoslavie, Tchécoslovaquie et Royaume de Grèce),

d'une part, et d'autre part :

les puissances européennes anciennement affiliées à l'Allemagne nazie (Italie, Royaume de Roumanie, Hongrie, République populaire de Bulgarie et Finlande).

Par ce traité, ces derniers s'engagent à rétribuer les territoires conquis aux premiers et à leur verser des indemnités, tout en renonçant définitivement à l'arme nucléaire.

Signature du traité de Paris

 

L'Italie abandonnait :

- Tende et La Brigue à la France,

- Zara (Zadar) et la majeure partie de l'Istrie à la Yougoslavie (tandis que Trieste devenait une ville libre neutre),

- l'archipel du Dodécanèse à la Grèce,

- toutes ses possessions africaines (Libye, Érythrée, Somalie).

 

Elle payait aussi :

- 100 millions de dollars à l'URSS,

- 125 millions de dollars à la Yougoslavie,

- 105 millions de dollars à la Grèce,

- 25 millions de dollars à l'Abyssinie,

- 5 millions de dollars à l'Albanie.

 

La Roumanie

- récupérait la Transylvanie septentrionale qu'un arbitrage de Hitler avait transféré en 1940 à la Hongrie,

- abandonnait la Bessarabie (dont l'essentiel forme l'actuelle Moldavie) et la Bucovine du nord à l'URSS,

- abandonnait la Dobroudja du sud à la Bulgarie.

- payait une indemnité de 800 millions de dollars à l'URSS.

 

La Hongrie

- était ramenée à ses frontières du 1er janvier 1938 (moins trois villages dans le Győr-Moson-Sopron, transférés à la Tchécoslovaquie),

- payait une indemnité de 300 millions de dollars à l'URSS,

- payait aussi 100 millions de dollars à la Yougoslavie et à la Tchécoslovaquie.

 

La Bulgarie

- conservait la Dobroudja du sud qu'un arbitrage de Hitler lui avait transféré en 1940,

- payait 25 millions de dollars à la Yougoslavie,

- payait 45 millions de dollars à la Grèce.

 

La Finlande

- abandonnait la Carélie méridionale avec Vyborg (qu'elle avait du céder après l'attaque soviétique de 1940), ainsi que les régions de Petsamo et de Salla,

- payait une indemnité de 300 millions de dollars à l'URSS,

- laissait à l'URSS l'usage de la presqu'île de Hangö (Hanko) pour que celle-ci puisse y établir une base militaire.

Repost 0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 00:01

Le 9 février 1950, Joseph Mac Carthy, sénateur républicain du Wisconsin, dénonce, dans son discours de Wheeling (Virginie-Occidentale), la mainmise des communistes sur le département d'État.

Il brandit une liste de fonctionnaires du département d'État (le ministère des Affaires étrangères) qu'il accuse d'être des « communistes notoires » coupables de collusion avec l'Union soviétique et les agents de Staline.

 http://www.dinosoria.com/tragedie/mccarthy.jpg

Le maccarthysme ou maccarthisme (McCarthyism en anglais) est un épisode de l'histoire américaine, connue également sous le nom de « Peur Rouge » et qualifiée fréquemment de « chasse aux sorcières ».

 

Les origines de ce que l’on appellera donc le « maccarthysme » remontent en fait au 25 novembre1946, lorsque le président Truman met en place une commission temporaire, chargée d''enquêter sur la loyauté des fonctionnaires fédéraux.

Sont considérés comme déloyaux les partisans du totalitarisme, du fascisme, du communisme et tous ceux qui prêchent la subversion du régime. Dès 1947, les administrations reçoivent la consigne d'interroger leurs employés.

 

La chasse aux sorcières

Départements d’Etats, Sénat, Chambre des représentants et Commissions diverses mettent en place des listes noires de citoyens potentiellement suspects qui sont soit licenciés, soit inscrits sur une liste de ceux qu’il ne faut pas embaucher.

 

Repost 0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 00:02

L'élection de Lincoln fut, pour les États du Sud, le signal de la dissolution de l'Union. La Caroline du Sud, la première, promulgua une ordonnance de sécession, le 20 décembre 1860.

 

6 autres états esclavagistes du sud des États-Unis (La Géorgie, l'Alabama, la Floride, le Mississippi, la Louisiane, le Texas) font sécession avec la Caroline du Sud et s'organisent en États confédérés d'Amérique.

Le 8 février 1861, les représentants des États sécessionnistes se réunirent à Montgomery, en Alabama, se constituèrent en États confédérés d'Amérique.

Ils adoptent une nouvelle Constitution et Jefferson Davis est nommé président provisoire.

http://www.history.com/images/media/slideshow/civil-war-confederate-leaders/jefferson-davis-portrait.jpg

Après la bataille de fort Sumter, la Virginie, l'Arkansas, le Tennessee et la Caroline du Nord rejoindront les confédérés. Ils compteront alors 9 millions d'habitants dont 4 millions de Noirs.

Leur formation en confédération autonome marque le début de la guerre de sécession (1861-1865).

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire