Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 23:01

La Journée internationale d'action pour la santé des femmes a été créée au Costa Rica lors de la 5e Rencontre internationale sur la santé des femmes (RIFS) en 1987. Depuis, elle est célébrée tous les ans à travers le monde, le 28 mai.

 

Cette journée peut être l’occasion de réfléchir sur des moyens de sensibiliser les populations au sujet des troubles alimentaires, du cancer du sein, des ovaires et de l'utérus, de la violence physique, psychologique et sexuelle, des ITS, de la prostitution, du manque d'accès à la contraception et de la grossesse précoce.

C'est aussi une bonne occasion pour faire la promotion de la pratique du sport...

 

En France

En France, les maladies cardiovasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes, particulièrement après 65 ans. Les femmes, premières victimes des maladies cardio-vasculaires, devant les hommes négligent fréquemment les symptômes des maladies du cœur et souffrent de grandes disparités de prise en charge cardiovasculaire par rapport aux hommes.

Les maladies cardiovasculaires représentent en France 31,7% des décès chez les femmes.

 

Des obstacles pour les femmes dans le monde

Dans le contexte actuel, les femmes font face à de nombreux obstacles et l’âge, la classe sociale, la race et l’origine ethnique sont des facteurs qui risquent de réduire davantage leur accès à des services de santé de qualité.

 

Des obstacles économiques

Des taux de chômage élevés chez les femmes, un accès réduit à l’éducation et des inégalités salariales entre hommes et femmes sont autant de facteurs qui limitent l’accès des femmes à des services de santé.

 

Des obstacles sexistes

Les problèmes de santé des femmes ne sont pas pris au sérieux et tendent à revêtir moins d’importance au sein de la société. Les femmes réussissent à obtenir moins d’informations au sujet de leur santé que les hommes. Ceci ne leur donne pas l’occasion de prendre des décisions en toute connaissance de cause quant à la nature des services de santé auxquels elles désireraient accéder.

 

Des obstacles culturels

Les services de santé négligent souvent de tenir compte des traditions et des coutumes locales associées à bon nombre d’aspects de la santé et du bien-être des femmes. La médicalisation de leurs problèmes de santé a altéré la nature des services auxquels elles ont accès, comme en témoigne la surmédicalisation de la ménopause.

 

Des obstacles politiques

Un manque de volonté politique au niveau national et local lorsqu’il s’agit d’organiser des services de santé tenant compte des différences entre les sexes et l’existence de législation inappropriée sur les grands problèmes de santé que connaissent les femmes, par exemple l’avortement, sont autant d’obstacles supplémentaires à l’accès des femmes à des services de santé correspondant à leurs besoins.

 

Des obstacles liés aux mythes sur la sexualité des femmes

Les femmes ne sont pas libres de prendre des décisions quant à leur corps et leurs préférences sexuelles. Elles n’ont pas l’occasion d’exprimer leur sexualité, sans redouter d’être victimes de violence ou de discrimination.

Les lesbiennes sont en général exclues du système de santé, étant donné qu’elles ne sont pas considérées comme des êtres reproducteurs ou actifs sexuellement.

Les droits doivent s’accompagner du pouvoir d’exercer ces droits. Les droits économiques et sociaux sont des conditions préalables à l’exercice des droits en matière de santé et l’exercice de ces droits permet d’arriver à une équité sociale. Il est temps de critiquer les politiques néolibérales, en soulignant leur impact sur l’accès des femmes à des services de santé de qualité et en œuvrant pour garantir le droit des femmes à un système de santé de qualité qui tient compte des différences entre les sexes.

 

 

Repost 0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 23:01

La crainte d’une possible troisième guerre mondiale, alimentée par le contexte de la guerre froide, pousse les dirigeants européens à envisager sérieusement la mise en place d’une armée commune.

 Traité de la Communauté européenne de Défense

Konrad Adenauer, Paul Van Zeeland, Robert Schuman, Alcide De Gasperi, Joseph Bech et Dirk Stikker (de gauche à droite) signent à Paris le Traité instituant la Communauté européenne de défense.

 

Deux ans après la première proposition du président du Conseil français René Pleven, en 1950, les Etats français, italien, belge, allemand, luxembourgeois et néerlandais signent le traité de Paris instituant la Communauté européenne de Défense (CED).

Celle-ci permettrait de reconstituer l’armée allemande tout en la plaçant sous une autorité commune aux Etats membres. Mais l’opinion française n’est pas unanime, notamment chez les communistes et les gaullistes.

Finalement, le traité sera rejeté par l’Assemblée nationale française en 1954.

 

Relire aussi :

9 mai - Journée de l'Europe

18 avril 1951 - Création de la CECA

 

 

Repost 0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 23:01

Le vice-amiral britannique Bertram Ramsay donne le feu vert pour l'évacuation de troupes alliées encerclées à Dunkerque (Nord).

L'opération porte le nom de « Dynamo » en souvenir d'un ancien PC de Ramsay où fonctionnait un groupe électrogène.

Opération « Dynamo » à Dunkerque

Surprises par l'avancée allemande, les troupes françaises et britanniques ont dû battre en retraite jusqu'à Dunkerque, le dos à la mer. Le nord de la France est en effet enfermé dans une nasse par la percée Allemande vers la Manche.

Désormais le salut ne peut venir que de la mer...

Décidée le 19 mai et mise en œuvre du 26 mai au 4 juin, l’opération « Dynamo » assure donc le rembarquement du corps expéditionnaire britanniques et des milliers de soldats français et belges.

La Royal Navy a réquisitionné tous types de bateaux et en neuf jours, 340.000 hommes sont rapatriés en Grande-Bretagne.

C'est la plus grande entreprise d'évacuation de toute l'histoire militaire.

Mais cela n'est pas suffisant : le 4 juin, 30.000 Français restés sur les plages doivent se rendre aux Allemands.

 

Chronologie :

10 mai 1940 : les allemands attaquent la Belgique, la Hollande et le Luxembourg.

15 mai 1940 : la Hollande capitule.

19 mai 1940 : le général Weygand prend le commandement de l'armée française.

20 mai 1940 : les chars allemands arrivent à la Manche, coupant les Alliés, au nord, du reste de la France.

26 mai 1940 : commencement de l'opération Dynamo.

28 mai 1940 : la Belgique capitule.

31 mai 1940 : les Allemands s'emparent de Lille.

4 juin 1940 : Capitulation de Dunkerque.

5 juin 1940 : les Allemands attaquent en France. Début de la bataille de la Somme.

 

Lien du jour : Mémorial du souvenir de l’Opération Dynamo

 

Repost 0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 23:01

Alors que la rédaction de la Constitution et des textes fondamentaux s’est achevée le 8 mai, la République Fédérale d’Allemagne (RFA) est proclamée.

http://biblio.alloprof.qc.ca/ImagesDesFiches/7000-7499-Histoire-premier-cycle/7093/7093_fichiers/image003.jpg

Ainsi prend fin à l’ouest, quatre ans d’occupation par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. Ne disposant pas d’armée mais incluse dans le plan Marshall, la RFA aura, au côté de la France, un rôle fondamental dans la construction de l’Europe et deviendra un des moteurs économiques de l’Europe.

L’objectif de mettre fin à des siècles de conflits entre l’Allemagne et ses voisins sera ainsi réalisé.

De son côté, l’URSS va mettre un terme à l’occupation de sa zone le 7 octobre 1949 en créant la RDA. Toutefois, le degré d’indépendance de cette dernière sera bien moindre. RFA et RDA fusionneront en 1991 après l’effondrement des deux blocs.

 

Repost 0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 23:01

La première ligne télégraphique est inaugurée entre Washington et Baltimore.

Le télégraphe électrique a été mis au point sept plus tôt par le physicien américain Samuel Morse. Il utilise un code télégraphique où les caractères sont représentés par des ensembles de points et de traits, séparés par des espaces.

Ce système de télécommunication va rapidement s'imposer dans le monde entier.

  http://www.radioamateur.org/newsradio/upload/640_samuelmorse-1.jpg

Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 23:01

1052 : Philippe Ier, roi de France († 29 juillet 1108).

1790 : Jules Dumont d'Urville, navigateur et explorateur français († 8 mai 1842).

1848 : Otto Lilienthal, pionnier allemand de l’aéronautique († 10 août 1896).

1917 : Edward Norton Lorenz, informaticien américain († 16 avril 2008).

1933 : Joan Collins, actrice britannique.

1958 : François Feldman, chanteur français.

1972 : Alexandre Devoise, animateur de télévision français.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 23:01

1808 : Gérard de Nerval, écrivain français († 26 janvier 1855).

1813 : Richard Wagner, compositeur allemand († 13 février 1883).

1859 : Arthur Conan Doyle, romancier britannique († 7 juillet 1930).

1900 : Yvonne Vendroux, épouse de Charles de Gaulle († 8 novembre 1979).

1907 : Hergé, auteur de bande dessinée belge († 3 mars 1983).

1924 : Charles Aznavour, chanteur français.

1937 : Guy Marchand, chanteur et acteur français

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 23:01

Le 2 novembre 2001, l’UNESCO a adopté la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle.

Cette déclaration reconnaît, pour la première fois, la diversité culturelle comme « héritage commun de l'humanité » et considérant sa sauvegarde comme étant un impératif concret et éthique inséparable du respect de la dignité humaine

 

Suite à cela, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 mai, « Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement » afin d’approfondir nos réflexions sur les valeurs de la diversité culturelle pour apprendre à mieux « vivre ensemble ». C’est pourquoi l’UNESCO fait appel aux États membres et à la société civile pour célébrer cette Journée en y associant le plus grand nombre d’acteurs et de partenaires !

 

Objectifs :

Cette journée donne l’occasion de mieux connaître et apprécier ce que nous devons aux autres cultures, et, à prendre la mesure de la diversité de leurs apports, de leur unicité, de leur complémentarité et de leur solidarité. Car connaître et reconnaître nos différences, les respecter en ce qu’elles fondent notre propre identité, c’est donner la chance aux siècles qui s’annonce de s’épanouir enfin hors des conflits identitaires de tous ordres. La diversité culturelle est un droit humain fondamental lutter pour sa promotion c'est lutter contre les stéréotypes et le fondamentalisme culturels.

 

Repost 0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 23:01

Le Timor-Oriental devient le 191ème état indépendant avec pour premier président l'ex-chef de la guérilla, Xanana Gusmão.

http://www.eclatsdeguerre.com/wp-content/uploads/2010/11/Timor_Leste_map.jpg

 

Le Timor (en malais : « orient ») est une île de l'archipel indonésien située à 500 km au nord de l’Australie, entre les îles de Java (à l’est) et de Nouvelle-Guinée (à l’ouest). 

http://www.gifgratis.net/gifs_animes/drapeau_du_timor_oriental/1.gif

Au XVIIème siècle, l'île avait été partagée entre les Portugais et les Hollandais.

En 1950, l'Indonésie annexe la partie hollandaise et, en décembre 1975, occupe la partie portugaise.

Les mouvements de guérilla opposés à cette mainmise sont violemment réprimés par les troupes indonésiennes.

Le Timor oriental fut, après l'invasion de 1975, annexé unilatéralement par l'Indonésie en 1976. Cette annexion ne sera jamais reconnue par l'ONU, qui organisa un référendum d'autodétermination en août 1999 qui conduisit à la pleine indépendance du Timor oriental.

En 1999, le territoire est donc placé sous administration des Nations Unies pour assurer le maintien de la paix et la création d'un État indépendant le 20 mai 2002.

 

Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 23:01

Le 19 mai 1635, le roi Louis XIII et son ministre Richelieu déclarent la guerre à l'Espagne. La France entre ainsi dans la guerre de Trente Ans. Elle y gagnera l'Alsace.

 

Après les défaites de belligérants qu’elle soutient depuis plusieurs années, la France entre clairement dans cette guerre en s’attaquant à l’Espagne. En effet, en 1635, la paix était sur le point de revenir grâce à la victoire des Habsbourg catholiques d'Autriche et d'Espagne sur la coalition protestante. C’est alors que la France, qui s'était jusque-là tenue à l'écart, craint que se reconstitue l'empire de Charles Quint.

Richelieu s'allie donc aux puissances protestantes du Nord et relance le conflit.

 

Les combats sévissent dans toute l'Europe et plus particulièrement en Allemagne, où les armées de mercenaires pillent et tuent à satiété, laissant le pays exsangue. Après une lutte incertaine, la France vainc les Espagnols à Rocroi, huit ans jour pour jour après son entrée en guerre.

 

Malgré les révoltes des paysans affectés économiquement par le conflit, la France reprendra le dessus pour être dans le camp des vainqueurs en 1648.

 

La guerre de Trente Ans

Il s’agit en fait d’une série de conflits armés qui a déchiré l’Europe de 1618 à 1648.

Ses origines sont multiples. La première est l’opposition religieuse et politique entre catholiques et protestants luthériens ou calvinistes. Mais il en a eut d’autres : tentations hégémoniques ou d’indépendance, rivalités commerciales, ambitions personnelles, ou encore jalousies familiales.

 

la Guerre de Trente Ans

Repost 0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 23:01

Au petit matin du 18 mai 1302, les artisans de Bruges, en Flandre, se soulèvent contre la garnison française. Maison par maison, ils assassinent un millier de partisans du roi de France, dont la garnison française logée chez l'habitant et de bourgeois par les membres des milices communales.

Pieter de Coninck Bruges

Un trop puissant voisin

Sous Philippe Auguste et Saint Louis, la France était devenue le plus puissant royaume d'Europe.

Mais à la fin du XIIIe siècle, la Flandre et l'Angleterre commencent à lui faire de l'ombre grâce à leur enrichissement rapide. L'Angleterre vend de la laine aux communes flamandes comme Bruges, Ypres ou Gand. Celles-ci fabriquent des draps qu'elles revendent à prix d'or dans toute l'Europe.

 

Le comte de Flandre veut s'allier au roi anglais. Mais le roi de France Philippe IV le Bel l'attire à Paris, l'emprisonne et installe en Flandre un gouverneur à sa dévotion.

Le 29 mai 1301, Philippe le Bel et sa cour sont accueillis en grande pompe à Bruges par les bourgeois (aux frais du peuple). Le roi se réjouit de l'annexion des Flandres au royaume.

 

Des voix dissidentes se font entendre

Un tisserand du nom de Pierre Coning (en flamand, Pieter de Coninck) appelle le peuple à la révolte. Ses partisans, les «klauwaerts» (du parti de la griffe, symbole de la Flandre), sont néanmoins repoussés par les bourgeois, favorables au roi de France (on les surnomme «leliaerts» ou parti du lys).

 

Méfiant, le gouverneur des Flandres, Jacques de Saint-Pol, supprime les libertés de Bruges. La population se reprend alors à écouter Pierre Coning. En représailles, les Français occupent en force la ville.

C'est alors que surviennent les « Matines de Bruges ». 1600 insurgés en armes, avec Pieter de Coninck à leur tête, pénètrent pendant la nuit dans les maisons.

1000 soldats de la garnison française sont démasqués les uns après les autres et assassinés au pied de leur lit.

 

Cette journée a été appelée « Matines de Bruges » par analogie avec les « Vêpres siciliennes » qui chassèrent 20 ans plus tôt les Français de Sicile. Elle réduit à néant le rêve des rois capétiens d'annexer les Flandres.

 

La bataille des Éperons d'or

Cette révolte mena à une autre bataille célèbre, la bataille « des Éperons d'or », qui opposa les milices flamandes aux troupes françaises le 11 juillet de la même année.

Les chevaliers français sont battus par les milices communales à la « bataille des éperons d'or », près de Courtrai, ainsi nommée en raison des éperons que les vainqueurs ramassèrent sur le champ de bataille.

 

Le 23 juin 1305, une paix de compromis permet à Philippe le Bel d'annexer seulement Lille, Douai et Béthune. La France atteint alors la frontière qui sera encore sienne sept siècles plus tard en dépit de nombreuses guerres.

 

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 23:02

La Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information a pour but de contribuer à sensibiliser l'opinion aux perspectives qu'ouvre l'utilisation de l'Internet et des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les domaines économique et social, ainsi qu'aux moyens de réduire la fracture numérique.

 

Journée mondiale des télécommunications

Depuis 1969, la Journée mondiale des télécommunications est célébrée chaque année le 17 mai, marquant la création de l'UIT et la signature de la première Convention télégraphique internationale en 1865.

 

Journée mondiale de la société de l'information

En novembre 2005, le Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) a invité l'Assemblée générale des Nations Unies à déclarer le 17 mai Journée mondiale de la société de l'information pour souligner l'importance des TIC et la diversité des questions liées à la société de l'information soulevées par le SMSI. L'Assemblée générale a adopté, en mars 2006, une résolution (A/RES/60/252) établissant que la Journée mondiale de la société de l'information serait célébrée chaque année le 17 mai.

 

Union Internationale des Télécommunications

L'UIT est l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC).

Il s’agit d’une organisation fondée sur les partenariats public-privé (et ce, dès sa création). Elle compte aujourd'hui 193 pays membres et plus de 700 entités du secteur privé et établissements universitaires Membres de Secteur. L'UIT a son siège à Genève (Suisse) et compte 12 bureaux régionaux et bureaux de zone répartis dans le monde.

 

L'UIT attribue dans le monde entier des fréquences radioélectriques et des orbites de satellite, élabore les normes techniques qui assurent l'interconnexion harmonieuse des réseaux et des technologies et s'efforce d'améliorer l'accès des communautés défavorisées aux TIC.

 

 

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 23:01

Le 17 mai 1792, à New York, au numéro 68 de la rue du mur (Wall Street), près de l'ancien mur d'enceinte des Hollandais, 24 agents de change signent la convention du Buttonwood tree, du nom du platane sous lequel ils ont pris l'habitude de se réunir.

 

Par cette convention, ils décident d'appliquer un taux de commission unique sur toutes leurs ventes de titres.

C'est la naissance du New York Stock Exchange (NYSE), la Bourse des valeurs de New York, surnommé Wall Street depuis 1863.

Wall Street est la première place financière du monde.

http://autourduperetanguy.blogspirit.com/media/00/00/1790982800.jpg

Voir aussi :

4 novembre 1826 - Le palais Brongniart est inauguré

 

 

Repost 0
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 23:01

Dans une allocution largement exprimée en Anglais le 16 mai 1942, le général de Gaulle s’adresse à la Nation américaine. Il inscrit son propos dans l’histoire qui lie la France et les États-Unis et dans la guerre que les deux pays connaissent désormais.

Aux Américains il dit :

« Sachez que des millions et des millions de Français se félicitent de vous voir heureux et fiers de former une grande nation ! ».

Pour le chef de la France libre, ce qui fait une grande nation n’est pas seulement une somme énorme de ressources, c’est le courage d’engager toute sa puissance et d’accepter tous les sacrifices pour le service d’un idéal humain.

« Je crois bien qu’aucun peuple ne comprend cela mieux que le peuple français qui, si souvent, a tout risqué pour défendre la liberté du monde et qui le fit, une fois de plus le 2 septembre 1939 comme avant-garde des démocraties ».

 

Dans l'esprit de son appel du 18 juin 1940 de Gaulle dit :

« Il est vrai que, dans cette position d’avant-garde, le peuple français a fléchi sous la ruée des forces mécaniques ennemies. Mais il n’a succombé qu’en partie et provisoirement. Il n’a succombé qu’en partie, car deux ans après le désastre, il reste toujours une force combattante aux côtés des Nations Unies. Il n’a succombé que provisoirement car aujourd’hui, plus que jamais, le peuple français enchaîné, se tourne vers les peuples libres, dans l’espérance de retrouver son rang, ses armes et la douceur de la victoire ».

 

De Gaulle dénonce ensuite l’Allemagne nazie et Hitler qualifié de génie diabolique. Il accuse des chefs français de fouler au pied l’honneur et de renier l’idéal séculaire de la France. Il s’insurge aussi contre l’infâme collaboration.

Le chef de la France libre tient à délivrer un message d’optimisme :

« Les Nations Unies ont les moyens de faire échouer ce plan de Hitler et la France profonde, la vraie France espère de toute son âme qu’elles sauront les employer. La France espère en vous, États-Unis d’Amérique avec qui elle fut toujours liée par tant d’estime, par tant d’amitié et dont elle se sent si proche par l’idéal ».

Il fait le vœu que la France puisse bénéficier de l’appui matériel des USA pour combattre l’ennemi et les traîtres.

Il conclue : « La France pourra ainsi reprendre sa place au combat, recouvrer sa souveraineté nationale, avoir sa part à la victoire, s’associer sans réserve avec les autres démocraties au triomphe de ce que le président Roosevelt a si noblement appelé: les grandes valeurs humaines ».

 

Repost 0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 23:01

Proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies dans sa résolution du 20 septembre 1993.

La Journée internationale des familles est l'occasion de mieux faire connaître les questions relatives à la famille ainsi que les processus sociaux, économiques et démographiques ont une incidence sur les familles.

http://nonauxstereotypes.n.o.pic.centerblog.net/537dba50.gif

Cette manifestation reflète l'importance que la communauté internationale attache à la famille, cellule de base de la société, ainsi que l'intérêt qu'elle porte à la situation des familles dans le monde.

Elle incite les gouvernements à faire porter leurs efforts sur la politique familiale.

Les gouvernements, organisations non gouvernementales, établissements d'enseignement, groupes religieux et individus peuvent aider à faire connaître les fonctions remplies par les familles et leurs problèmes, leurs points forts et leurs besoins, en organisant des manifestations à l'occasion de la Journée internationale des familles.

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 23:01

En mai 1941, à Paris, des milliers de Juifs étrangers reçoivent une convocation, le « billet vert » : ils sont « invités à se présenter » le 14 mai dans divers lieux de rassemblement « pour examen de situation ».

 http://identitejuive.com/wp-content/uploads/2011/05/image005.jpg

Le 14 mai 1941 les Juifs étrangers sont convoqués individuellement, pour un « examen de situation », dans cinq centres : Caserne de Napoléon, Caserne des Minimes, Rue Edouard-Pailleron, rue de la Grange aux Belles, gymnase Japy. La lettre de convocation précise que chacun doit se présenter en personne, accompagné d’un membre de sa famille.

Persuadés qu'il s'agit d'une simple formalité, beaucoup s'y rendent. Ils sont alors retenus, tandis que la personne qui les accompagne est priée d'aller chercher pour eux quelques vêtements et vivres.

 

3.710 Juifs sont ainsi arrêtés : c'est la «rafle du billet vert».

Parmi eux se trouvent 3.430 Juifs polonais, 123 Juifs apatrides et 157 Juifs tchèques.

Conduits à la gare d'Austerlitz en autobus, les Juifs sont transférés le jour même en train vers le Loiret, à une centaine de kilomètres au sud de la capitale.

2.000 d'entre eux sont internés à Beaune-la-Rolande, les autres à Pithiviers. Ils vont y rester pendant plus d'un an, dans l'ignorance totale du sort qui leur est réservé.

 

Cette première rafle précède de quatorze mois la rafle du Vél d'Hiv.

 

Les déportations

Le 8 mai 1942, 289 d'entre eux sont transférés au frontstalag de Compiègne-Royallieu, d'où ils sont majoritairement déportés vers Auschwitz le 5 juin 1942, par le convoi 2.

Les autres ne tardent pas à connaître le même sort. Trois convois partent directement vers Auschwitz : le 25 juin et le 17 juillet 1942 de Pithiviers, le 28 juin de Beaune-La-Rolande.

 

Voir aussi :

Camp de Pithiviers     Camp de Beaune-la-Rolande

19 juin 1942 - Mitterrand à Vichy


Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 23:02

Le dimanche 13 mai 1917, trois enfants de Fatima, un petit village portugais au nord de Lisbonne, sont témoins d'une apparition lumineuse tandis qu'ils gardent leurs moutons.

http://francois.giraud1.free.fr/images/trois_enfants.jpg

Francisco, Lucia et Jacinta ne doutent pas qu'il s'agit de la Sainte Vierge, la mère de Jésus-Christ. Celle-ci les convie à six rendez-vous successifs tous les 13 du mois, jusqu'en octobre de la même année.

Elle leur confie trois secrets à ne confier qu'au pape (l'un d'eux ferait état de l'attentat à venir contre Jean-Paul II, le 13 mai 1981). Fatima devient très vite le deuxième lieu de pèlerinage marial du monde, après Lourdes.

 

Voir aussi :

Le 11 février 1858 - la Vierge Marie apparaît pour la première fois à Bernadette Soubirous

13 mai 1981 - Attentat contre Jean-Paul II

Les apparitions de Fatima

 

 

Repost 0
Par Archimède - dans Religions
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 23:01

Le 13 mai 1981, sur la place Saint-Pierre de Rome où l'entourent 20.000 fidèles, le pape Jean-Paul II est gravement blessé par trois balles tirées à bout portant par un terroriste turc, Ali Agca. L'enquête de police montrera que le tueur était très vraisemblablement manipulé par les services secrets bulgares, eux-mêmes aux ordres du KGB, les services secrets soviétiques.

 Attentat contre Jean-Paul II

Jean-Paul II attribue sa miraculeuse survie à l'intervention de la Vierge de Fatima, dont la première apparition à des enfants portugais remontait au 13 mai 1917.

 

Voir aussi :

2 avril 2005 - Mort du pape Jean-Paul II

13 mai 1917 - Apparitions de Fatima

 

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 23:01

Le 12 mai est célébrée partout dans le monde la Journée Internationale de l'Infirmière.

 

Objectifs

Durant la Journée internationale de l’infirmière, la FSSS-CSN (Fédération de la santé et des services sociaux de la Confédération des syndicats nationaux), souhaite qu’une meilleure organisation du travail dans les soins infirmiers diminue les surcharges de travail et les burn-out dont sont victimes, entre autres, les infirmières.

Ces femmes représentent plus du tiers de la main-d’œuvre du réseau de la santé et travaillent dans des conditions difficiles en raison de la pénurie de main-d’œuvre.

http://idata.over-blog.com/3/26/09/78/Articles-2011/05-mai/journee-infirmiere-copie.jpg

Pourquoi le 12 mai ?

Le 12 mai, jour anniversaire de la naissance de Florence Nightingale.

Née le 12 mai 1820 à Florence, morte le 13 août 1910 à Londres, Florence Nightingale était une infirmière britannique, pionnière des soins infirmiers modernes et de l'utilisation des statistiques dans le domaine de la santé.

Florence Nightingale

Florence Nightingale a posé les bases de la profession infirmière contemporaine.

Ses contributions sont nombreuses : elle a été la première personne à définir que chaque patient a des besoins individuels, que le rôle de l'infirmière vise à satisfaire ces besoins et elle a pris en compte les dimensions santé-maladie des soins infirmiers.

Elle a fait des soins infirmiers une occupation respectée en établissant une formation, en soulignant l'importance d'une éducation continue, et en distinguant les soins infirmiers de la médecine. Elle croyait qu'une bonne pratique infirmière ne grandit pas seule ; elle est le résultat d'études, d'enseignement, d'entraînement, de pratique, qui se finalise dans une base solide qui peut se transférer dans tous les milieux, auprès de tous les patients.

 

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 23:01

 

Les socialistes du SFIO, les républicains-socialistes, et les radicaux de gauche s’unissent pour former le « Cartel des gauches » et gagnent les élections législatives.

Les déficits budgétaires entraînent un début de panique financière, des transferts massifs de capitaux s’opèrent.

L’alliance est fragile et ne parvient pas à enrayer la crise monétaire qui sévissait déjà et subit de nombreux changements. Edouard Herriot, Paul Painlevé et Aristide Briand se succèderont à la tête du gouvernement jusqu’en 1926.

Les cabinets Painlevé et Briand ne parviennent pas à maintenir l'unité du Cartel, ni à dénouer la crise. Après une deuxième et éphémère tentative, Édouard Herriot doit s'effacer.

Finalement, la majorité de gauche se résigne à appeler Raymond Poincaré, un homme de droite, à la présidence du Conseil. Celui-ci forme le 23 juillet 1926 un gouvernement d'Union nationale et, fort de son prestige et de son savoir-faire, rétablit l'équilibre des finances.

L'échec du cartel est confirmé par la victoire des modérés aux élections législatives d'avril 1928.

 

Voir aussi : 4 mai 1969 - Le SFIO devient le PS

 

 

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 23:01

Le 10 mai 1932, suite à la mort tragique de Paul Doumer, les parlementaires des deux Chambres, réunis en Congrès à Versailles, selon la coutume, élisent à la présidence de la République le modéré et discret Albert Lebrun (61 ans), polytechnicien et ingénieur des Mines.

 

Il sera réélu pour un second mandat le 5 avril 1939 sans jamais peser sur les événements tragiques de l'époque. Il appellera le Maréchal Pétain à la présidence du Conseil au plus fort de l'invasion allemande en juin 1940 et, le 10 juillet 1940, renoncera sans mot dire à sa charge, abandonnant les pleins pouvoirs au Maréchal.

 

http://www.elysee.fr/president/root/bank/images_elysee_contenu/08_Lebrun.JPG

Albert Lebrun, né le 26 août 1871 à Mercy-le-Haut en Meurthe et Moselle
décédé le 6 mars 1950 à Paris (16e).

Repost 0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 23:01

9 mai 1386 : Signature du traité de Windsor

Un traité d'alliance entre le Portugal et l'Angleterre est signé à Windsor. Il constitue le plus vieux traité diplomatique du monde encore en vigueur aujourd'hui. Il vient confirmer un premier traité d'alliance signé treize ans plus tôt et officialisé par le mariage du roi Jean 1er de Portugal et de Philippa de Lancastre. Ce pacte de soutien mutuel a été utilisé par le Portugal en 1640 ainsi que par l'Angleterre lors de la Première et de la Seconde Guerre mondiale.

 

9 mai 1462 : Traité de Bayonne

Le 9 mai 1462 est signé le traité de Bayonne. Dans un contexte de guerre civile catalane, Jean II d'Aragon réclame l'aide militaire de Louis XI de France en échange de laquelle il cède de manière temporaire les comtés de Roussillon et de Cerdagne. L'aide militaire apportée par le roi de France était estimée à 200 000 écus. Les comtés cédés au français seront récupérés en 1493.

 

9 mai 1832 : Signature du traité de Payne's Landing

Le traité de Payne's Landing fut signé le 9 mai 1832 entre le gouvernement des Etats-Unis et la tribu indienne des Séminoles. Il faisait suite à l'Indian Removal Act, voté en 1830 et prévoyant le transfert des Indiens à l'ouest du Mississipi. Le traité de Payne's Landing entérinait donc une déportation des Séminoles vers l'ouest. Signé en secret, ce traité provoqua des troubles et conduisit à une guerre entre Indiens et Etats-Unis.

 

 

Repost 0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 23:01

Le 8 mai 1429, les Anglais lèvent le siège d'Orléans après que Jeanne d'Arc fut montée à l'attaque de leurs lignes.

C'est le premier succès de celle qui sera plus tard surnommée la Pucelle d'Orléans (pucelle au sens ancien de jeune fille).

 Jeanne d'Arc délivre Orléans

Depuis 1337, la guerre de cent ans fait rage...

En 1358, les Orléanais rasent une première fois les faubourgs de la ville afin que les Anglais de Robert Knolles ne puissent venir s'y retrancher.

Le 12 octobre 1428, les Anglais investissent Orléans dans le but de verrouiller le passage par le fleuve. La situation semble désespérée, le roi Charles est désavoué et est contesté par ses sujets. La France va très mal.

Au moment ou les politiques et les militaires envisagent de capituler, une bergère devenue chef de guerre inverse le cours de l'histoire...

Jeanne d'Arc entre par la porte Bourgogne le 29 avril 1429 et délivre la ville d'Orléans le 8 mai 1429. Elle délivrera ensuite Jargeau, Meung sur Loire puis Beaugency. Enfin, elle vaincra les Anglais de Talbot à Patay.

 

Jeanne rejoindra ensuite le roi Charles VII, à Gien pour l'accompagner jusqu'à Reims où il sera couronné, en la cathédrale.

 

Voir aussi : 30 mai 1431 - Jeanne d'Arc au bûcher

Repost 0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 23:01

7 mai 1667 : Décès de Johann Jakob Froberger

Johann Jakob Froberger, compositeur, organiste et claveciniste, allemand, né à Stuttgart (Wurtemberg) le 18 mai 1616 et décédé le 7 mai 1667 à Héricourt (près de Montbéliard), alors dépendant du Duché de Wurtemberg.

 

7 mai 1824 : Beethoven joue la 9ème symphonie

Le compositeur allemand Ludwig van Beethoven fait donner au théâtre Kärtnertor de Vienne sa "9ème symphonie en ré mineur". Son succès est considérable. Cette symphonie qui célèbre le triomphe de la volonté et de la joie sur les forces du chaos, impose une idée optimiste de l'homme. Depuis 1972, le 4ème mouvement, "l'Ode à la joie", sur un poème de Schiller, est l'hymne européen.

 

7 mai 1825 : Décès d'Antonio Salieri

Antonio Salieri étudie le chant ainsi que la composition dès son adolescence. Son professeur est Florian Gassmann, personnage influent dans la ville de Vienne.

Lorsque son maître meurt, il devient compositeur de la cour puis, en 1788, maître de chapelle de l'empereur. Il parcourt l'Europe pour présenter ses œuvres musicales. Il devient un personnage important de Vienne et fréquente le milieu musical de la ville. Il sera un grand rival de Mozart.

 

7 mai 1833 : Naissance de Johannes Brahms

Johannes Brahms fut un compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand né en 1833.

Considéré comme le successeur de Beethoven, il passa la majorité de sa carrière à Vienne et créa des œuvres de style romantique : piano, musique de chambre, orchestre, concertos, œuvres vocales, lieder… Perfectionniste à l'extrême, il détruisit beaucoup de ses créations. Considéré comme l'un des plus grands musiciens de son époque, il mourut en 1897 à Vienne.

 

7 mai 1840 : Naissance de Tchaïkovski

Piotr Ilitch Tchaïkovski naît le 7 mai 1840 à Votkinsk, dans l'Empire russe. Il commence à jouer du piano dès l'âge de cinq ans et entre au Collège impérial de la Jurisprudence, à Saint-Pétersbourg, en 1852. Diplômé de droit en 1859, il entre au ministère de la justice qu'il abandonne en 1863 pour se consacrer à la musique. Il suit l'enseignement d'Anton Rubinstein et devient professeur de théorie musicale en 1866. C'est durant cette période que Tchaïkovski écrit ses premières symphonies puis son premier ballet, en 1875.

Ses œuvres les plus connues sont : « Le Lac des cygnes », « Sérénade pour cordes » ou encore « La Belle au bois dormant ». Il décède en 1893.

 

7 mai 1942 : Décès de Felix Weingartner

Felix Weingartner, né le 2 juin 1863 à Zara, Dalmatie, aujourd'hui Zadar en Croatie est décédé le 7 mai 1942 à Winterthour.

Il était chef d'orchestre, compositeur néoromantique et pianiste.

 

Repost 0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 19:01

Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa est né le 28 janvier 1955 à Paris, dans le 17e arrondissement. Il est le fils de Pal Sarközy de Nagy-Bocsa, immigré hongrois, et d'Andrée Mallah, d'origine grecque.

Dimanche 6 mai 2007 à 20H00, le résultat du second tour des élections présidentiel tombe : Nicolas Sarkozy est élu président de la République avec 53% des suffrages.

Sarkozy-president-de-la-republique.jpg

Il devance la socialiste Ségolène Royal. L’élection a été marquée par une forte participation, à hauteur de 85 %. Suite au succès relatif de François Bayrou qui, avec un score de 16% au premier tour, avait refusé de soutenir un des deux candidats, un des enjeux de l’entre-deux tour était pour les candidats de séduire ces voix.

 

Il prend ses fonctions de 23e président de la République française (6e Président de la Cinquième République) le 16 mai 2007.

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire