Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 00:01

L'affrontement entre Philippe le Bel et la papauté

Un conflit oppose le pape Boniface VIII et le roi de France Philippe IV (Philippe le bel), qui veut capter à son profit une parti des richesses du clergé en lui imposant une taxe.

 

Philippe le Bel a en effet besoin de ressources pour entretenir une armée et une marine capables de maîtriser les velléités d'autonomie des riches villes flamandes.

Il décide de lever, en 1295, un impôt exceptionnel sur le clergé, la « décime ».

Le pape Boniface VIII, qui tire des revenus abondants de France, répond que le clergé ne peut être soumis à aucun impôt sans l'accord du Saint-Siège.

En 1302, par la bulle Unam Sanctam, Boniface VIII déclare la supériorité du pouvoir spirituel sur le pouvoir temporel, donc la supériorité du pape sur les rois.

Philippe le Bel réunit un concile des évêques de France pour condamner le pape.

 

Fort du soutien de la population et des ecclésiastiques, le roi envoie alors son conseiller, le chevalier Guillaume de Nogaret dans le but d'arrêter le pape réfugié à Anagni et de le faire juger par un concile.

La tentative échoue, la population de la ville d'Anagni se révolte et dégage le pape des mains des Français. Mais celui-ci tombe malade et meurt un mois plus tard à Rome le 11 octobre 1303.

 

Philippe le bel parvient à faire élire un pape français le 5 juin 1305 : Bertrand de Got, archevêque de Bordeaux qui prend le nom de Clément V.

Pape Clement V couronnement

Un pape nomade

Le nouveau pape renonce à se rendre à Rome par crainte des intrigues locales et choisit en définitive de se faire couronner à Lyon, en terre française, le 1er novembre.

Clément V fait son possible pour se concilier les bonnes grâces du puissant Philippe le Bel mais repousse sa demande d'ouvrir le procès posthume de Boniface VIII.

En 1307, il a un entretien avec le roi où il est question en particulier du sort des Templiers. Philippe le Bel veut abattre cet ordre, influent et riche, de moines-chevaliers.

C'est chose faite le vendredi 13 octobre 1307 sans que le pape ait pu s'y opposer.

Comme il n'est toujours pas en mesure de s'établir à Rome et veut suivre de près le procès des Templiers, Clément V décide de s'établir «provisoirement»  en Avignon.

 

Clément V s’installe à Avignon le 9 mars 1309

Avignon est alors la propriété du comte de Provence et roi de Naples.

Croyant que le séjour de la papauté sur les bords du Rhône ne serait que temporaire, Clément V s'installe dans le vaste couvent des Prêcheurs  dominicains.

 

Le successeur de Clément sera Jean XXII (1316-1334), ancien évêque d'Avignon.

Il décide de rester en Avignon et fait adapter le palais épiscopal situé rocher des Doms, le long de la cathédrale. Il le fait agrandir, fortifier et embellir.

Ce palais, parait insuffisant aux yeux de Benoît XII (1334-1342) : il le démolit et fait construire sur son emplacement une puissante forteresse.


 palais des papes avignon

La papauté d’Avignon

La papauté d’Avignon désigne la résidence du pape à Avignon.

Cette résidence qui déroge à la résidence historique de Rome depuis saint Pierre, se divise en deux périodes :

La première, de 1309 à 1378, celle de la papauté d’Avignon proprement dite, correspond à une époque où le pape, toujours reconnu unique chef de l’Église catholique romaine, et sa cour se trouvent installés dans la ville d’Avignon au lieu de Rome.

La seconde, de 1378 à 1418, coïncide avec le Grand Schisme d’Occident où des papes rivaux prétendent régner sur la chrétienté, l’un installé à Rome, et l’autre à Avignon.

 

Palais des papes d'Avignon

Le palais des papes est situé sur la partie nord d'Avignon intramuros.

Il a été construit sur une protubérance rocheuse au nord de la ville, le rocher des Doms, surplombant la rive gauche du Rhône.

À la fois forteresse et palais, la résidence pontificale fut pendant le XIVe siècle le siège de la chrétienté d'Occident.

palais pape plan

Le site accueille environs 600.000 visiteurs par an et possède une remarquable collection de peintures italiennes. Cela vaut à Avignon d'être inscrit au patrimoine de l'UNESCO depuis 1995.

 

Lien du jour : le site officiel du palais des Papes

 

Repost 0
Par Archimède - dans Religions
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 00:01

affiche journée de la femme 2011

8 Mars 1910 : à Copenhague une confédération internationale de femmes socialistes de tous les pays a créé cette journée en vue de servir à la propagande du vote des femmes.

8 mars 1913 : Des femmes russes organisent des rassemblements clandestins.

8 mars 1914 : Les femmes réclament le droit de vote en Allemagne.

8 mars 1917 : Les femmes new-yorkaises manifestent pour obtenir l'égalité des droits avec les hommes.

8 mars 1917 : Début de la « Révolution de février » en Russie : à Saint-Pétersbourg, des ouvrières manifestent pour réclamer du pain et le retour de leurs maris partis au front.

8 mars 1921 : Lénine décrète le 8 mars journée des femmes.

8 mars 1924 : la journée est célébrée en Chine.

8 mars 1947 : Léon Blum salue la place importante des femmes dans la Résistance.

8 Mars 1948 : 100.000 Femmes défilent à Paris de la République à la statue de Jeanne d'Arc. Dans de nombreuses villes de France cette manifestation est relayée (5000 femmes à LYON, 30000 à Marseille).

8 mars 1957 : A New York, le 8 mars devient journée des Femmes.

8 mars 1977 : Les Nations Unies officialisent la Journée Internationale des Femmes.

8 mars 1982 : La France observe la journée internationale des Femmes pour la première fois.

8 mars 2003 : Près de 20 000 personnes manifestent dans les rues de Paris leur soutien à la révolte des femmes victimes de la violence machiste.

8 mars 2011 : La Poste émet un carnet de 12 timbres autocollants représentant des portraits de femmes.

Repost 0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 00:01

Les arrêtés Poubelle posent les bases de la collecte des ordures ménagères.

Arrêté du 24 novembre 1883

Le Préfet de la Seine, Eugène-René Poubelle, impose de regrouper les ordures dans des récipients fermés par un couvercle pour que les rues de Paris soient plus propres.

Il signe un arrêté le 24 novembre 1883 qui oblige les propriétaires à acquérir des récipients spéciaux pour leurs déchets et ceux de leurs locataires.

 

Arrêté du 7 mars 1884

Après trois mois de délibérations, de travail en commissions, malgré l'opposition des chiffonniers, et suite au vote du conseil municipal de Paris le 22 février 1884, le Bulletin municipal officiel de la ville de Paris.

Le vendredi 7 Mars 1884, Eugène Poubelle signe un nouvel arrêté ayant pour titre :

"Enlèvement des ordures ménagères, Règlement"

Ce décret précise les modalités de l'utilisation des récipients.

 

Ces prescriptions ont amélioré de manière considérable l'hygiène des foyers de la capitale. 

Le reste de la Préfecture de la Seine suit progressivement.

Cette invention s'est répandue dans toutes les grandes villes de France, même s'il a fallu attendre la Seconde Guerre mondiale pour que les poubelles soient totalement généralisées.

 

Le tri sélectif dès le 19ième siècle, le préfet avait tout prévu :

A l'origine, ce récipient devait être en bois, garni de fer blanc à l'intérieur pour des raisons de sécurité et de propreté. Il devait également être muni d'un couvercle et avoir une capacité maximale de 120 litres.

Le Préfet de la Seine avait même à l'époque imaginé la collecte sélective.

3 conteneurs obligatoires : un pour les déchets organiques, un pour papiers et chiffons, le dernier étant réservé au verre, faïence ou coquilles d'huitre !

 http://www.mairie-lombron.fr/lamairie/images/poubelles.gif

Un nom qui restera célèbre

Les Parisiens prirent l'habitude de désigner les réceptacles à ordures du nom du préfet Poubelle.

La définition de la ''poubelle'' fut insérée dès 1890 dans le supplément du Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle.

 

Aujourd'hui une seule rue porte son nom à Paris, dans le 16ième arrondissement, mais elle est bien courte (28 m) et n'a qu'un numéro, le 2.

plaque de rue Eugène Poubelle Paris

Lien du jour : l'intégralité du texte publié dans le BMO du 4 mars 1884 présentant la délibération votée le 22 février

Repost 0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 00:01

Yourcenar est l'anagramme Crayencour

Marguerite Antoinette Jeanne Anne-Claire Ghislaine Cleenewerck de Crayencour est née dans une maison de l'avenue Louise, à Bruxelles. Son père, Michel Cleenewerck de Crayencour, est originaire de la Flandre française et lié à l'aristocratie. Sa mère, Fernande de Cartier de Marchienne, était Belge.

Après la mort de celle-ci, suite à son accouchement, Marguerite et son père quittent Bruxelles pour rejoindre le château du Mont-Noir près de Bailleul dans le département du Nord.

La petite Marguerite passait ses hivers à Lille et ses étés, dans la propriété familiale au Mont Noir, jusqu'en 1913 date à laquelle la propriété est vendue.

Marguerite Yourcenar enfant enfant dans le parc familial

Les années qui suivent sont marquées par les nombreux séjours qu'elle effectue on compagnie de son père dans différents pays européens, formant sa culture en autodidacte au fil des visites.

 

Attirée très jeune par le goût de l'écriture elle publie son premier roman : "Alexis ou le traité du vain combat" en 1929 quelques mois après la mort de son père.

 

Elle continue ses voyages qui la mènent on Grèce, Italie, Europe centrale, autant de lieux qui inspireront ses futurs ouvrages.

Marguerite yourcenar jeune

Sa consécration, en hommage au talent de sa plume, demeura son élection à l'Académie Française le jeudi 6 mars 1980.

Marguerite Yourcenar est alors la première femme à entrer à l'Académie française, au fauteuil de Roger Caillois (3e fauteuil) et reçue sous la coupole le 22 janvier 1981 par Jean d'Ormesson.

Son admission au côté des "sages" a provoqué une vive polémique parmi les académiciens. Jean d’Ormesson se souvient d'une « opposition extrêmement forte qui créa une élection très disputée ».

Marguerite yourcenar

Elle est décédée le 17 décembre 1987 à Mount-Desert (États-Unis).

 

Voir aussi : 10 février 1635 - Fondation de l'Académie Française

 


Repost 0
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 00:01

Imaginé par l'ingénieur français Jean Bertin, le train aéroglisseur bat le record du monde de vitesse d'un véhicule terrestre sur coussin d'air.

Il a atteint une vitesse moyenne de 417,6 km/h et effectue même une pointe à 430 km/h.

"L'avion sans aile" comme l'appelle son créateur est propulsé par un turboréacteur d'avion de ligne.

Il est destiné à effectuer des liaisons rapides telles que Paris-Orléans, Orly-Roissy ou La Défense-Cergy.

L'avènement du TGV signera l'arrêt de mort de l'Aérotrain et les prototypes seront abandonnés sur la base d'Orléans.

 

 

Lien du jour : l'aérotrain

Repost 0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 00:01

Le mardi 4 mars 1930, les vallées de l'Orb, de l'Aude et du Tarn sont victimes d'inondations sans précédent.

La ville de Moissac est entièrement détruite et une partie de Montauban, dévastée.

12 départements submergés par les eaux sont sinistrés.

http://www.agen.fr/images/agen/phototeque/crues/crue4mars1930_2.jpg

La première alerte viendra du département du Tarn.

Le dimanche 2 mars, les deux principaux cours d'eau : l'Agout et le Tarn atteignent des cotes exceptionnelles. Á Saint-Sulpice-la-Pointe l'Agout arrive à 22 mètres. Un peu plus loin, à Rabastens, le Tarn atteint 18 mètres. L'Agout hors de son lit et l'Aveyron se jetant dans le Tarn allaient concourir à une véritable catastrophe dans le département du Tarn-et-Garonne.

 

Reyniès le premier frappé.

Petit village de Reyniès va être la première communee à subir les assauts des éléments déchaînés. Quatorze personnes y perdront la vie.

Dimanche soir, lorsque l'eau déferle sur le bourg, le garde-champêtre tente de donner l'alerte en battant du tambour dans tout le village. Mais il est trop tard. Seules l’église et la mairie de cette localité demeurent debout après le passage des flots dévastateurs

Reynies inondations 1930 Reynies inondations 1930

Montauban à son tour.

Pour la préfecture le cauchemar se produit le 3 mars.

En plus du Tarn, un de ses affluents, le Tescou, apporte un supplément d'eau qui va encore aggraver une situation déjà catastrophique.

Les Montalbanais vont alors connaître une véritable nuit d'enfer.

Mais le pire est encore à venir. Il se produit dans les heures qui suivent à Moissac.

Moissac paya le plus lourd tribut avec pas moins de 120 morts.


Le président de la République Paul Doumergue annoncera le 7 mars une aide d'urgence d'un milliard de francs.

La décrue sera complète le lundi 24.

 

Bilan définitif : un millier de morts.


Repost 0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 00:01

Alexandre Graham Bell, est né le mercredi 3 mars 1847 à Édimbourg en Écosse.

C’était un scientifique, ingénieur inventeur de nationalité britannique (d’origine écossaise).

Il est initialement attiré par la musique. Il s’en détourne cependant au profit d’études sur la phonétique, suivant les traces de son père car marqué par les problèmes de surdité dont souffrait sa mère.

http://3.bp.blogspot.com/_9UxHwUfG2qQ/TGg68jEq-XI/AAAAAAAAAtM/6IGRJN07wH0/s320/Alexander-Graham-Bell2.jpg

Sa formation a été assurée par des études dans les universités d'Édimbourg et de Londres. Il collabore avec son père, un éducateur écossais nommé Alexander Melville Bell. Celui-ci a créé un système de langage pour les sourds-muets, la « parole visible » dans lequel on utilise les lèvres, la langue et la gorge pour l'articulation du son.

Alexandre Graham Bell émigre aux États-Unis en 1871 où il commence à enseigner cette méthode avec succès. Il fonde en 1872 une école pour les malentendants à Boston.

Parallèlement, il travaille sur des systèmes permettant de transmettre la parole.

Il est convaincu dès 1874 de pouvoir transformer les ondes sonores en impulsions électriques.

Les expériences de Bell et son assistant Thomas Watson vont durer deux ans avant que l'appareil soit finalement testé avec succès le 10 mars 1876.

L’invention connaît rapidement un succès retentissant qui aboutit en 1877 à la création de la compagnie téléphonique Bell.

http://hannahmorgan.typepad.com/.a/6a0105358bd1c1970b0134856c1c23970c-pi

La fortune aidant, Bell se tourne alors vers d’autres champs d’expérimentations.

Il présente en 1886 le premier cylindre enregistreur en cire, ancêtre du gramophone.

Bell s’intéresse aussi à l’aviation, et aux transports nautiques.

Il crée également la "National Géographique Society", dont il est président de 1897 à 1903.

 

Il décède le 2 août 1922 à Baddeck au Canada.


Repost 0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 00:01

2 mars 596 : Mort du roi franc Childebert II

Roi d’Austrasie de 575 à 596, puis de la Bourgogne et de l’Orléanais, Childebert II mourut empoisonné avec son épouse.

Ses deux fils Théodebert II et Thierry II, s'entredéchirèrent pour la succession.

Le premier lui succède en Austrasie alors que le second reçoit le royaume de Bourgogne et celui d'Orléans.

monnaie roi franc Childebert II

2 mars 986 : Mort de Lothaire III

Le roi des Francs meurt suite à une épidémie fulgurante. Il est inhumé à la cathédrale Saint-Rémy de Reims. Son fils Louis V lui succède. Il ne règnera qu'une seule année.

rois france Lothaire III

2 mars 1807 : L'Angleterre interdit la traite des noirs

Les britanniques abolissent le commerce des esclaves noirs entre l'Afrique et l'Amérique.

 

2 mars 1848 : Limitation du temps de travail en France

Sur une proposition de la Commission du Luxembourg présidée par Louis Blanc, le tout jeune gouvernement de la Deuxième République fixe la durée de la journée de travail à 10 heures à Paris et 11 heures en province.

Cependant cette mesure n'aura pas l'occasion d'être appliquée puisqu'elle sera abrogée six mois plus tard.

 

2 mars 1956 : Fin du protectorat français au Maroc

Après dix jours de négociations entre le Président du Conseil français et le sultan du Maroc Mohammed V, la France retire son protectorat et reconnaît l'indépendance du Maroc.

Sous la pression populaire, l'Espagne renoncera à son tour à son protectorat le 7 avril.

2 mars 1956 : Fin du protectorat français au Maroc

2 mars 1969 : Premier vol du Concorde

L'avion supersonique franco-anglais « Concorde » effectue son premier vol d’essai à Toulouse. Le premier vol commercial a lieu 7 ans plus tard.

premier vol du concorde

2 mars 1991 : Lucien Ginsburg, dit Serge Gainsbourg décède

Fils d'immigrants russes juifs, il voulut d'abord devenir artiste-peintre. Il devint célèbre en tant qu'auteur-compositeur-interprète. Il s'est créé l'image d'un poète maudit et provocateur.

Lucien Ginsburg dit Serge Gainsbourg

Repost 0
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 12:49

Je fais un petit écart dans le calendrier, ou plutôt je prends un peu d’avance.

La semaine prochaine nous parlerons, presque partout dans le monde, de la journée internationale des droits de la femme souvent appelée "la journée de la femme".

En préparant cet article que je comptais publier à la date du 8 mars, j’ai vu quelques éléments intéressants.

Afin que chacun puisse être "armé" pour entamer les débats, j’ai donc décidé de parler de cette journée internationale de la femme dès aujourd’hui.

affiche-journee-de-la-femme.jpg

Historique de la lute des femmes, entre légende politique et réalité tragique :

En France, une légende veut que l’origine du 8 mars remonte à une manifestation d’ouvrières américaines du textile en 1857, événement qui n’a en réalité jamais eu lieu : aucun journal américain ne le relate.

Ce mythe est né en 1955 dans le journal l'Humanité qui relate une manifestation de couturières new-yorkaises.

Cette « information » est relayée chaque année par la presse militante du PCF, de la CGT.

 

En revanche un événement historique important s'est produit le 25 mars 1911 dans l'usine textile de New York de la "Triangle Waist Company".

Déjà, dans la même usine il y avait eu des grèves et des répressions en 1909, deux ans avant la tragédie.

Le 25 mars 1911 : 146 personnes, pour la plupart des jeunes femmes d'origine italienne et juive de l'Europe de l'Est, sont mortes à cause de l'incendie de l'usine. Il y avait même des filles de 12-13 ans !

Elles étaient enfermées par les patrons, Max Blank et Isaac Harris, qui s'en sortirent en dédommageant 23 familles endeuillées de 75 $.!

Cette terrible histoire, est officiellement rappelée par la Ville de New York et par l'ONU.

Même si elle n’est pas à l'origine de la journée internationale des droits des femmes, cette triste journée fait partie des épisodes les plus tragiques d'exploitation des femmes.

 

Naissance de la « Journée internationale des femmes »

La création d'une « Journée internationale des femmes » a été proposée pour la première fois en 1910.

La date n'est tout d'abord pas fixe, et ce n'est qu'à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint-Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met définitivement en place.

 

Dès mars 1911, un million de femmes manifestent en Europe (Autriche-Hongrie, Danemark, Suisse, Allemagne), puis les années suivantes en France, aux Pays-Bas, en Russie et en Suède.

 

Le 8 Mars 1914 les femmes réclament le droit de vote en Allemagne (elles l’obtiendront le 12 novembre 1918, en France il faudra attendre la fin de la seconde guerre mondiale).

 

Le 8 Mars dans notre calendrier Julien (23 Février 1917 calendrier Grégorien) à Saint Petersburg des ouvrières manifestent dans la rue pour réclamer du pain et le retour de leurs maris partis au front.

 

En 1924, la journée est célébrée en Chine.

 

Après 1945, la Journée internationale de la femme devient une tradition dans le monde entier.

 

En 1946, les pays de l'Est qui viennent de passer sous la coupe soviétique célèbrent la journée des droits des femmes.

 

Le 8 mars 1947, Léon Blum salue la place importante des femmes dans la Résistance.

 

La « Journée internationale de la femme » est reconnue officiellement par les Nations unies en 1977.

Ce n’est qu’en 1982 que la France instaure le caractère officiel de la célébration de la journée de la femme le 8 Mars.

journee-de-la-femme.jpg

La journée de la femme en 2011

Une légende veut que l'origine du 8 mars remonte à une manifestation d'ouvrières américaines du textile en 1857, événement qui n'a en réalité jamais eu lieu comme nous l’avons vu ci-dessus.

L'origine de cette journée s'ancre bel et bien dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l'égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l'Europe, au début du 20ème siècle.

En France, cette journée n'a plus un caractère protestataire.

 

Pourtant des inégalités persistent. En occident, on parle des inégalités sur les salaires certes inacceptables. On parle aussi des inégalités sur l’attribution des postes importants.

Mais dans de nombreux pays dans le monde la condition féminine est encore plus tragique.

8-mars-cest-journee-femme-humour.jpeg

Voir les sites :

Journée de la femme

Le site américain sur l'incendie de la Triangle Waist Company

 

Repost 0
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 00:01

 

En résumé, voici la légende du vase de Soissons

Après la prise de Soissons, le butin comme le voulait l'usage, devait être partagé entre le roi et ses hommes. Or, Clovis, voulant offrir un vase en argent trouvé dans le pillage de Soissons à l'évêque de Reims, le plaça "hors part".

Cela mit en colère un de ses soldats qui accusa publiquement Clovis de tricherie, et selon la légende, il brandit sa francisque et brisa le vase. Clovis ne dit rien, fit rassembler les morceaux et les remit à l’envoyé de l’évêque.

 

Un an plus tard, alors qu'il passe ses troupes en revue le roi des Francs reconnaît le soldat qui l'avait défié.

Clovis n'ayant pas oublié cet affront, reproche à l'homme sa tenue négligée et jette ses armes à terre.

Le guerrier se penche pour les ramasser et Clovis en profite pour lui asséner un coup de sa propre hache sur la tête. "Ainsi as-tu fait, à Soissons, avec le vase" lui dit-il.

Le cadavre gisant sur le sol restera exposé au public en guise de preuve de la toute puissance du chef des armées.

 Clovis Ier et le vase de Soissons

La véritable histoire du "vase de Soissons" est sensiblement différente

Le célèbre vase de Soissons provient en fait du diocèse de Reims : il s'agit d'un vase liturgique en argent.

Après avoir remporté la bataille de Soissons en 486, les soldats de Clovis se livrent au pillage de la ville. Les règles de partage du butin entre les soldats et le roi étaient strictes :

Chacune des parts était tirée au sort, y compris celle du roi qui représentait probablement le cinquième du total.

 

En 486, le jeune Clovis a 20 ans et cela fait à peine cinq ans qu'il est monté sur le trône. C'est un roi païen, empreint de culture germanique comme tous les Francs.
Toutefois, fin politique, il sait que s'il veut asseoir son pouvoir, il lui faut l'appui de l'Église.
Il veut donc restituer le vase à l'évêque de Reims, Saint Rémi. L'évêque de Reims lui avait d'ailleurs envoyé un messager à Clovis afin qu'il restitue cet objet.

 

Clovis espérait que le tirage au sort lui accorderait dans sa part le vase. Ce ne fut pas le cas.

Il le réclama alors hors part. La majorité de l’armée approuva le chef vainqueur et voulut lui accorder ce passe-droit.

Seul un soldat, ayant levé sa hache, frappa le vase en criant à haute voix: « Tu n’auras rien ici que ce que le sort t’attribuera vraiment. »

Clovis s’inclina finalement devant ce qui était le droit de l’armée.

Mais grâce à un heureux tirage au sort, il parvint à échanger d’autres objets contre le vase, certes cabossé mais non fendu. Il le rendit au messager de Saint Rémi.

En remerciement pour ce premier témoignage d’amitié et de respect entre les deux hommes, l'évêque de Reims ordonna dans son testament que l’objet fût fondu pour en faire « un encensoir et un calice gravé de représentations ».

Contrairement à ce qu’ont raconté les manuels d’histoire de la IIIe République, le célèbre vase de Soissons, en réalité de Reims, n’a jamais été cassé. Tout au plus fut-il cabossé.

 

À la célèbre question : « Qui a cassé le vase de Soissons ? » ; la réponse est donc en en réalité : Personne !

 

La vengeance de Clovis à Soissons, châtiment exemplaire par son excès

Le roi avait réuni ses fantassins à Soissons, le 1er mars 487.

Clovis, profita de la négligence du « frappeur de vase » pour lui régler son compte.

Comme sa lance, son épée et sa hache étaient mal tenues, il lui arracha cette dernière de la ceinture et la jeta à terre.

L’autre se penchant alors pour la ramasser, Clovis en profita pour lui enfoncer sa propre hache dans la tête : « Ainsi as-tu fait, à Soissons, avec le vase. »

Le roi ordonna aux autres de s’éloigner, laissant le cadavre exposé au public, probablement sans sépulture.

La vengeance fait partie de la vie quotidienne des Francs et nul ne songerait à s'en offusquer. Par ce geste, il fait également preuve d'une autorité que plus aucun soldat du royaume n'osera contester par la suite.

 

Repost 0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 00:01

Après un long article hier sur l’histoire de France, l’événement « historique » du jour est plus léger. Je vous ai déjà remémoré les premières aventures de Tintin, il est tout naturel que l’on parle des débuts de Gaston Lagaffe.

gaston lagaffe à ses débuts

Le jeudi 28 février 1957, le dessinateur belge André Franquin publie la première histoire de Gaston Lagaffe dans le journal de Spirou.

Il présente son personnage sous son meilleur jour : costume, nœud papillon et cheveux gominés. Quelques épisodes plus tard Gaston revêtira sa tenue légendaire : pull vert et jean élimé.

A partir de 1960 Gaston parraitra en album.

 

Franquin dit de Gaston qu'il l'a créé "... pour illustrer ma flemme".

Aussi, aujourd’hui, un article très court pour dire :

gaston-lagaffe les cadences infernales

M’enfin !

 

 

Repost 0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 00:02

Henri de Navarre est sacré roi à la cathédrale de Chartres sous le nom d’Henri IV.

Henri IV, roi de France et de Navarre

Né à Pau le 14 décembre 1553, assassiné à Paris par Ravaillac le 14 mai 1610.

 

Une enfance mouvementé…

Henri est le fils d'Antoine de Bourbon et de Jeanne d'Albret.

A la mort de son grand-père, le roi de Navarre Henri II d'Albret en 1555, sa mère devient reine de Navarre sous le nom de Jeanne III. Elle fait en sorte que son fils soit élevé dans la foi protestante.

 

5 décembre 1560 : Mort de François II à Orléans. Avenement de Charles IX.

Son père l'emmène à la cour de France pour y éduquer Henri dans la foi catholique.

Le 17 novembre 1562 son père, Antoine de Bourbon décède.

En 1564, Charles IX et Catherine de Médicis font « le grand tour de France », un voyage dans tout le pays par lequel ils espèrent ramener la paix. Ils emmène le jeune Henry avec eux.

Henri participera donc grand tour de France, puis retourne vivre auprès de sa mère, qui le fait revenir dans la foi protestante.

A la mort de sa mère, le 9 juin 1572 Henri devient roi de Navarre, sous le nom d’Henry III (de Navarre).

 

Une couronne contestée

Le 2 août 1589, le roi de France, Henri III est poignardé par Jacques Clément, un moine fanatique. Comme Henri III n'avait pas de fils, la couronne de France revient à son "cousin" Henri de Navarre.
Henri de Navarre devient en fait héritier de la couronne de France de part son père (plus proche héritier mâle par voie exclusivement masculine, en application de la loi salique.)

Mais ce dernier est protestant et la majorité catholique du royaume n'admet pas qu'il monte dans ces conditions sur le trône...

 

Les catholiques intransigeants se regroupent derrière la famille de Guise.

La Ligue catholique transgresse les règles de succession et désigne pour nouveau souverain l'oncle d'Henri de Navarre, Charles Ier de Bourbon (archevêque de Rouen).
Celui-ci prend le nom de Charles X.

 

Le 25 juillet 1593 en la basilique Saint-Denis, Henri de Navarre abjure la foi protestante et demande à devenir catholique.

Le 27 février 1594 Henri de Navarre est sacré roi à la cathédrale de Chartres sous le nom d’Henri IV.

Il lui est impossible d’organiser la cérémonie à Reims puisque la ville se trouve encore sous entre les mains de ses ennemis, la famille de Guise et les Ligueurs.

 

Le roi, qui vient de se convertir, agit dans une logique politique : mettre fin au pouvoir de la Ligue, qui ne pourra plus s’opposer à un roi devenu catholique.

Son entrée dans Paris le 22 mars 1594 et l'absolution accordée par le pape Clément VIII le 17 septembre 1595, lui assurent le ralliement progressif de toute la noblesse et du reste de la population.

 

Repost 0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 00:01

L’arc de Triomphe se situe sur la Place de l’Etoile à Paris. A l’origine, il y avait une colline de 5 mètres de haut, aplatie en 1774.

La terre ainsi récupérée fut employée pour renforcer l’avenue des Champs-Elysées. En 1787, deux énormes monuments se trouvaient sur cette place, qui servait alors d’entrée douanière pour Paris.

http://mairie08.paris.fr/mairie08/document?id=13285&id_attribute=43

Le 26 février 1806, l'architecte français Jean-François Chalgrin amorce les travaux de l'arc de triomphe commandé par Napoléon Ier en honneur de la Grande Armée.

S'inspirant de modèles antiques, l'arc de triomphe parisien surprend par sa taille monumentale :

Haut de 50 mètres, large de 45 mètres et 22 mètres de profondeur. Ses riches décors font référence aux victoires de Napoléon et de ses généraux.

Lors des premières défaites napoléoniennes (Campagne de Russie en 1812), la construction fut interrompue, puis abandonnée sous la Restauration.

En 1836, l'arc de triomphe sera définitivement achevé et inauguré par Louis-Philippe.

Paris arc de Triomphe place de l'Etoile la nuit

Symbole national, à ses pieds se trouve depuis 1920, la tombe du Soldat inconnu de la Première Guerre mondiale. La flamme du souvenir est ranimée tous les jours à 18h30.

Repost 0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 00:02

Le premier festival international de Jazz s’ouvre à Nice le mercredi 25 février 1948.

http://www.hotelmadridnice.com/img/faire/faire_07-22-41.jpg

Créé à l'occasion de la clôture du fameux Carnaval de Nice, le "Nice-Jazz" est le premier festival international de jazz en France.
Première en Europe, et même dans le monde, des jazzmen de différents pays se produisent dans l'Opéra, le casino municipal et les palaces niçois.

La grande vedette est alors Louis Armstrong, en passe de devenir un véritable ambassadeur du Jazz.
Il passera en effet une partie de sa carrière à se produire aux quatre coins du monde.

 

 

 

Liens du jour :

Nice Jazz Festival 2011

Histoire du Jazz

Repost 0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 00:01

Le 22 février 1848, l'interdiction d'un nouveau banquet à Paris provoque une manifestation lors de laquelle des protestataires sont tués par l'armée.

Des barricades sont alors édifiées dans la ville de Paris.

Au terme de trois journées insurrectionnelles (22, 23 et 24 février), le roi Louis-Philippe Ier refuse de voir verser le sang pour réprimer les insurgés parisiens ; il abdique et s'enfuit en Angleterre.

le roi Louis-Philippe Ier

Le jeudi 24 février 1848, vers midi, le roi Louis-Philippe abdique en faveur de son petit-fils, le comte de Paris. Les tentatives de la duchesse d'Orléans de faire reconnaître son fils comme nouveau roi échouent devant l'hostilité de la Chambre des députés.

En effet, la chambre des députés rejette le nouveau souverain et constitue un gouvernement provisoire formé par Lamartine, Dupont de l'Eure, Arago, Ledru-Rollin, Garnier-Pagès, Crémieux et Marie.

Dans l'après-midi le nouveau pouvoir est mis en place : le gouvernement provisoire, qui proclame la République, mettant ainsi fin à la Monarchie de Juillet.

 

Premières mesures :

Les premières mesures du gouvernement provisoire marquent une rupture : la peine de mort est abolie dans le domaine politique, les châtiments corporels et la contrainte par corps sont supprimés, l'abolition de l'esclavage sera signée le 27 avril (voir cet article)...

Dans le domaine politique, les changements sont importants : la liberté de la presse et celle de réunion sont proclamées et le gouvernement institue le suffrage universel masculin .

 

La France va vivre plusieurs semaines dans une douce euphorie communément appelée :
« l‘illusion Lyrique ».

Mais la IIème République connaîtra rapidement son lot de troubles et s'achèvera le 2 décembre 1851 avec le coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte puis la restauration de l’Empire un an plus tard.

 

Lien du jour : Résumé des institutions Françaises


Repost 0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 00:01

Le dimanche 23 février 1766, la Lorraine est rattachée à la France, qui prend presque l'allure d'hexagone que nous lui connaissons aujourd'hui.

 

Stanislas Leszczynski décédé le 23 février 1766

Stanislas Leszczynski est né à Lwov en Ukraine le 20 octobre 1677.
A 21 ans Stanislas épouse le 25 mai 1698, la fille de Jean-Charles Opalinski illustre magnat polonais, Catherine Opalinska, qui lui donne deux filles :
Anna, le 25 mai 1699, et Marie, le 23 juin 1703 qui deviendra reine de France.

En 1704, le roi de Suède le fait nommer roi de Pologne mais il est chassé du trône cinq ans plus tard. Il se réfugie alors en France. Par le mariage de sa fille, il devient beau-père du roi de France, Louis XV.

Stanislas Leszczynski

Stanislas roi déchu devient duc de lorraine et de Bar

Stanislas reçoit les deux duchés de Lorraine et de Bar à titre viager

La France confie alors la Lorraine à Stanislas Leszczynski. Mais les accords prévoient qu'à sa mort, le duché reviendra à la France.

 

Il s'installe au château de Lunéville en acceptant que son pouvoir soit partagé avec Martin Chaumont, le chancelier de la Galaizière.

Au château de Lunéville où la cour compte près de 500 personnes. La vie y est brillante avec beaucoup de spectacles.

Stanislas fait réaliser de nombreuses constructions. Il agrandit le château de Lunéville et fait bâtir celui de Commercy. A Nancy, on réalise la place royale qui deviendra la place Stanislas.

 

Le soir de 5 février 1766, les vêtements de Stanislas s'enflamment devant la cheminée. Il est gravement brûlé et il meurt 18 jours plus tard après de terribles souffrances.

 

Liens du jour :

Stanislas

Rétro-acronyme STAN

 

Repost 0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 00:01

1732 : George Washington, premier président des U.S.A. (Né à Pope's Creek dans la colonie britannique de Virginie)

1824 : Pierre Jules César Janssen, plus connu sous le nom de Jules Janssen, astronome, (né à Paris).

1857 : Robert Baden-Powell (Lord Robert Stephenson Smyth Baden-Powell of Gilwell), fondateur du scoutisme, (né à Londres)

1857 : Heinrich Hertz, ingénieur et physicien allemand (né à Hambourg).

1864 : Jules Renard, écrivain (Châlons-du-Maine en Mayenne).

1923 : François Cavanna, dessinateur humoristique et écrivain français, (né à Nogent-sur-Marne).

1948 : Teolinda Lança, alias Linda de Suza, chanteuse et romancière française (née à Lisbonne).

1950 : Sylvette Herry, dite " Miou-miou ", actrice, (née à Paris).

1972 : Michael Chang, tennisman, plus jeune vainqueur des internationnaux de France en 1989 (né à Hoboken dans le New Jersey).

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 00:04

Depuis janvier 1916 les Allemands préparent une grande offensive. Une certaine émotion s’empare des combattants de Verdun en apprenant que des mouvements importants de troupes sont signalés au nord-est dans l’armée Allemande.

verdun front 1916

Le lundi 21 février 1916 à 7h30 du matin, les fantassins allemands commandés par le chef d'état-major Erich von Falkenhayn, se lancent à l'assaut des forts et des tranchées de Verdun.

Les trois divisions françaises présentes sont pilonnées par l'artillerie allemande pendant neuf heures et sur près de quinze kilomètres.

La puissance de feu est telle que la colline appelée "Côte 304" perd sept mètres de hauteur !

Les premières positions de la rive Sud de la Meuse sont prises par les troupes allemandes.

Les poilus résistent héroïquement en dépit de la perte du fort de Douaumont.
La riposte française sera dirigée par le général Philippe Pétain.

 

La bataille de Verdun prendra fin 10 mois plus tard, le 15 décembre 1916.

carte de la bataille verdun 1916

Le bilan sera un des plus lourds de la Première Guerre mondiale : Sur un champ de bataille de moins de cent kilomètres carrés sur lequels sont tombés 163.000 soldats français et 143.000 soldats allemands.

 

 

 

Repost 0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 00:01

Cette île de l'Océan Indien n'a été habitée qu'à compter du milieu du XVIIe siècle.

L'histoire de la Réunion s'apparente à celle de l'île Maurice. Elle fut d'abord visitée, mais non peuplée, par des marins malais, arabes, et européens. L'ensemble des îles comprenant : Rodrigues, Maurice et la Réunion fut nommé archipel des Mascareignes.

La Réunion carte ancienne

En 1613, Un forban nommé Blackwell y fait escale et rebaptise l'île "England forest".

En 1638, le Navire « le Saint-Alexis » accoste sur l'île et son capitaine en prend possession au nom du Roi de France, Louis XIII, elle est rattachée à la couronne de France, elle est dénommée Mascarin.

En 1649, l'île fut officiellement revendiquée par le Roi de France et rebaptisée par le gouverneur Flacourt qui lui donne le nom d'île Bourbon, du nom de la dynastie Royale Française.

En 1685, peuplée de 260 colons, Bourbon est un repaire pour les pirates. La Compagnie Française des Indes Orientales décide de mettre fin à leurs commerces et prend le contrôle de l'île.

À partir de 1715 : introduction des premiers caféiers, 6 plans de café du Yémen, le café Moka. La culture du café devient la principale production de l'île.

En 1764, le roi de France rachète les Mascareignes à la Compagnie des Indes.

La Réunion carte géologique

L'île Bourbon est rebaptisée par la Convention, L'île de la Réunion le jeudi 20 février 1794.

Cette nouvelle dénomination est un hommage aux fédérés marseillais et aux gardes nationaux parisiens qui se sont réunis le 10 août 1792 pour prendre d'assaut le palais des Tuileries et suspendre les pouvoirs du roi Louis XVI.

L'île retrouvera son nom d'origine lors de l'occupation anglaise de 1810 à 1815.

 

La IIème République lui rendra définitivement le nom d'île de la Réunion en 1848.

 

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 00:01

 

 

 

 

1473 : Naissance de Nicolas Copernic, chanoine, médecin et astronome polonais.

1553 : Décès d'Erasmus Reinhold, astronome et mathématicien allemand

1800 : Bonaparte, premier Consul, s'installe aux Tuileries.

1903 : Napoléon Bonaparte met en place l’Acte de médiation en Suisse. Par cet acte, Bonaparte rétablit la Confédération suisse, qui comptera alors dix-neuf cantons.

1909 : Première apparition de Mistinguett au théâtre dans L'âne de Buridan.

1918 : La Russie soviétique abolit par décret la propriété privée de la terre, de l'eau et autres ressources naturelles.

1951 : Décès d'André Gide, écrivain français, Prix Nobel de littérature 1947

1958 : Un préavis d'un mois en cas de licenciement devient obligatoire en France.

1964 : Sortie du film Les Parapluies de Cherbourg une comédie musicale de avec Catherine Deneuve.

2001 : Décès de Charles Trenet, chanteur français

Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 00:01

 

18 février 1899 : Émile Loubet président

Le samedi 18 février 1899, les deux chambres, réunies en Assemblée nationale à Versailles, élisent Emile Loubet président de la République, par 483 voix contre 279 à Jules Méline.

Il devient le VIIIe président de la IIIe République Française en succédant à Félix Faure.

 http://www.histoire-image.org/photo/zoom/lob1_cormon_001f.jpg

Le 1er janvier 1896, Émile Loubet devient le président du Sénat après la démission de Paul-Armand Challemel-Lacour.

C'est donc à lui, en tant que président du Sénat, que revenait l'annonce la mort du président Félix Faure le 17 février 1899.

 

La mort subite de Félix Faure ouvre la course à la présidence de la République.
L'élection oppose le camp des antidreyfusards aux dreyfusards.

Deux candidats se dégagent rapidement : Émile Loubet et Jules Méline, Méline étant l'antidreyfusard (il a déclaré en 1897 : « il n'y a pas d'affaire Dreyfus »).

Très vite, le nom de Loubet s'impose alors qu'il n'a jamais exprimé publiquement d'avis sur l'Affaire. Il est resté totalement neutre sur la question.

 

La présidence de Loubet est l'une des plus stables de la Troisième République : il sera le premier président à effectuer un septennat complet.

 

18 février 1921 : Premier vol en hélicoptère

Le vendredi 18 février 1921, le français Etienne Oehmichen réussi pour la première fois à faire décoller un appareil à la verticale à 10 mètres de hauteur.

 

Son hélicoptère est équipé d'un moteur de plus de 100 kg développant une puissance de 25 chevaux. Il entraîne deux rotors sous un ballon sphérique de 144 mètres cubes.

Le premier vol libre de l'hélicoptère durera une minute seulement.

Le 4 mai 1924, Etienne Oehmichen améliorera l'exploit en parcourant une distance d'un kilomètre.

Premier vol en hélicoptère france

Même si plusieurs expériences ont eu lieu aupavant, le 18 février 1921 est souvent considéré comme le premier vol en hélicoptère significatif.
L'hélicoptère a en effet suscité l'intérêt de nombreux inventeurs et chercheurs comme Léonard de Vinci qui avait réalisé dès 1486 le premier croquis d'hélicoptère, basé sur le principe de «vis aérienne».

Pour l'anecdote, le 13 novembre 1907, Paul Cornu un réparateur de bicyclettes et inventeur avait réussi d'effectuer un vol de 20 secondes dans un hélicoptère qu'il a fabriquée lui-même et de s'élancer dans l'air à la hauteur vertigineuse de 30 cm…

 

18 février 1930 : Découverte de Pluton

La planète Pluton est découverte par l'astronome américain Clyde Tombaugh. Planète « naine » car son diamètre est de 2 300 km, soit deux tiers de celui de la Lune.

Pluton fut découvert lors de la recherche d'un corps céleste permettant d'expliquer les perturbations orbitales de Neptune.

Pluton est principalement composée de roche et de glace de méthane, mais aussi de glace d’eau.

 systeme solaire gif

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 00:01

On a coutume de dire que Molière est mort sur scène en jouant le "Malade imaginaire".

 

Certes, ce fameux 17 février 1673, Jean-Batiste Poquelin dit Molière est bien victime d'un malaise sur scène.

Mais à l'issu de la quatrième représentation du "Malade imaginaire" il rentrera bien à son domicile, où il décèdera.

molière

Un malade pas si imaginaire que cela !

Depuis la fin de 1665 Molière est « malade des poumons ».

Il y a peu d'éléments sur sa maladie. Il était sujet à des « fluxions sur la poitrine » (aujourd’hui, on parlerait de pneumonie ou de pleurésie).

Il meurt finalement le jeudi 17 février 1673, à l’âge de 51 ans chez lui dans la soirée.


Dès le lendemain, sa compagne Armande Béjart supplie Louis XIV pour obtenir une sépulture chrétienne à laquelle les acteurs n'ont d'ordinaire pas droit.

 

Suite à cette intervention, et compte tenu de la notoriété de Molière, Mgr du Harlay prononça l’ordonnance suivante :

 

« Nous avons permis au sieur curé de Saint Eustache de donner la sépulture ecclésiastique au corps du défunt Molière dans le cimetière de la paroisse, à condition néanmoins que ce sera sans aucune pompe et avec deux prêtres seulement et hors des heures du jour et qu’il ne se fera aucun service solennel pour lui, ni dans la dite paroisse, ni ailleurs ».

 

Molière fût inhumé le soir du 21 février, de façon quasi clandestine au cimetière Saint-Joseph, et en effet, sans service solennel. Cependant une foule importante assista à cet enterrement.

 

Le lien du jour : toutmoliere.net

Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 00:01

Un soir de janvier 1932, l'épouse de Jean Mantelet, sert à ce dernier une purée de pommes de terre. Mais une fois de plus, cette purée est mal écrasée et pleine de grumeaux...

Pas de panique, Jean se met en tête de résoudre le problème de la purée grumeleuse...

En effet, il est un entrepreneur et surtout un inventeur. Il avait créé, avec un associé, une entreprise spécialisée dans la fabrication d'appareils ménagers à main.

 

Le mardi 16 février 1932 Jean Mantelet dépose le brevet du presse-purée qu'il a imaginé pour rendre service à son épouse.

Muni d'une manivelle, l'appareil rend la tâche des ménagères beaucoup moins fastidieuse. Le succès sera retentissant, une fois le prix devenu abordable...

En effet, une fois le brevet déposé, il reste à commercialiser le produit. Ainsi, dès le mois de mars 1932, Jean Mantelet est à la foire de Lyon avec quelques exemplaires de son moulin.

Le problème est que celui-ci est fabriqué en petites quantités, son prix ne peut descendre en-dessous de 36 Francs soit à peu près le salaire d'une journée de travail d'un ouvrier.
C'est beaucoup trop cher !

 

Rien ne rebute à l'inventeur :

La manufacture de Bagnolet met les bouchées doubles et deux mois plus tard, Jean Mantelet présente à la Foire de Paris un produit dont le prix est tombé à 20 Francs !

Le stock disparaît en trois jours, Jean Mantelet croule sous les commandes. Il est même primé au concours Lépine...

 

En 1957, la société Le Moulin-Légume est rebaptisée Moulinex (pour Moulin Express).

 

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 21:44
 

15 février 1564 : Naissance de Galilée à Pise

 

Physicien et astronome italien, Il est considéré comme le père de l'observation astronomique et de la physique moderne.

Décédé à Arcetri le 9 janvier 1642

Galilée
 

15 février 1710 : Naissance de Louis XV

 

Arrière-petit-fils de Louis XIV, il porta d'abord le nom de duc de Bretagne, et fut déclaré roi le 1er septembre 1715.

 

15 février 1723 : Louis XV sera déclaré majeur, fin de la régence par Philippe d'Orléans.

Louis XV le Bien-Aimé

Louis XV

 

15 février 1968 : Naissance de Fabienne Demal alias Axelle Red, à Hasselt en Belgique


Chanteuse et auteur compositeur interprète flamande d'expression française.

Axelle Red 
Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 00:02

Le lundi 15 février 1954, le laboratoire pharmaceutique allemand Behring annonce la mise au point du premier vaccin contre la poliomyélite.

Véritable fléau pour les enfants en bas âge, la maladie provoque des paralysies musculaires et respiratoires entraînant la mort.

Grâce au vaccin, elle sera presque éradiquée dans le monde entier.

 

La poliomyélite a été décrite et étudiée au XIXe siècle par Heine et Medin :

 

La poliomyélite (du grec polios = gris ; myelos = moelle = et ite = inflammation), également appelée maladie de Heine-Medin, paralysie spinale infantile ou simplement polio, est une maladie infectieuse aiguë et contagieuse spécifiquement humaine causée par trois virus à ARN du genre Entérovirus, les poliovirus.

 

Depuis les années 1880 jusqu'à la seconde moitié du XXe siècle, la maladie a sévi dans le monde entier sur un mode épidémique et a handicapé ou tué plusieurs millions de personnes.

Les progrès de l'hygiène certes, mais surtout la vaccination, découverte par Salk et Sabin, ont permis un recul considérable de son incidence.

 

La campagne de vaccination de masse a permis de passer de 350 000 nouveaux cas par an en 1988 à environ 1 500 en 2008.

Une explosion de cas au Tadjikistan au début de l'année 2010 rappelle cependant que le virus circule toujours.


Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire