Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 00:01

Le lundi 21 janvier 1793 à 10h20, sur la place de la Révolution (actuelle place de la Concorde), Louis Capet, 39 ans, ancien roi de France, est guillotiné.

Emprisonné aux Tuileries avec sa famille depuis le mois d'août 1792, il est jugé par le tribunal révolutionnaire :

 

Le 3 décembre 1792, devant la Convention, Maximilien de Robespierre, au nom des Montagnards, réclame l'exécution de Louis XVI afin de légitimer la Révolution.
Il invente pour l'occasion une expression appelée  qui sera reprise plus tard :
« criminel envers l'humanité ».

Les députés girondins craignent au contraire des désordres si le roi est exécuté. Ils voudraient en finir avec la Révolution maintenant que la démocratie est installée, mais ils ne peuvent éviter l'ouverture du procès de Louis XVI.

 

Le citoyen Louis Capet, anciennement Louis XVI, comparaît devant la Convention, constituée en tribunal pour l'occasion.
Il est accusé de haute trahison pour avoir joué double jeu face aux assemblées nées de la Révolution, avoir tenté de s'enfuir à l'étranger en juin 1791 (fuite à Varennes) et avoir comploté avec l'étranger.

Par un vote qui dure 36 heures, les députés se prononcent sur la peine à appliquer.

Il s'en faut d'une voix que Louis XVI échappe à la guillotine...

Mort de Louis XVI guillotine

 

Ses dernières paroles :

"Français, je meurs innocent ; je pardonne à mes ennemis ; je désire que ma mort soit..."

Mais la fin de ses mots sera occultée par le roulement de tambour annonçant son exécution.

Le 16 octobre 1793, sa femme Marie-Antoinette sera à son tour guillotinée en place publique.

 

Repost 0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 00:01

Le dimanche 20 janvier 1946, le général Charles de Gaulle, chef de la France libre, se présente en uniforme devant son gouvernement et annonce sa démission, après 18 mois passés à la tête du gouvernement provisoire.

 

Le lendemain, il adressera sa démission à Félix Gouin, président de l'Assemblée nationale.

 

Le motif :

C'est un désaccord avec le Parti communiste au sujet de l'élaboration de la nouvelle constitution qui est à l'origine de cette décision. Il déclare au cours du Conseil des ministres qu'il a convoqué pour annoncer sa décision :

"Le régime exclusif des partis a reparu. Je le réprouve".

 

Après le référendum du 21 octobre 1945 approuvant le projet de Constitution qu'il appuie, de Gaulle doit surmonter une grave crise politique au sein du gouvernement "tripartite".

Dès le 15 novembre, Maurice Thorez du Parti Communiste exige, en tant que premier parti de France, obtenir l'un des trois ministres clés, à savoir, la Défense nationale, l'Intérieur ou les Affaires Étrangères.

 

De Gaulle refuse et le PC renonce à ses exigences après que le Général menace d'en appeler le peuple. Pourtant, une nouvelle crise au sein du gouvernement se produit.

"Le grand Charles" annonce sa décision le 20 janvier 1946.

 

Son absence de la scène politique durera 12 ans.

Il reviendra en tant que président du Conseil le 1er juin 1958 pour juguler l'insurrection algérienne.

Il fondera une nouvelle République, dont la Constitution est approuvée par le peuple le 28 septembre. Charles de Gaulle est élu président de la Vème République et travaille en priorité à résoudre le conflit algérien.

 

Repost 0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 00:01

Que s'est-il passé un 19 janvier ?

 

Aujourd'hui, je n'ai pas réussi à choisir un événement en particulier.
Pour changer un peu, je vous propose simplement l'intitulé de plusieurs événements sans les détailler.

Peut-être en connaissez-vous d'autres ?
Ou encore, le 19 janvier représente quelque chose pour vous, dans votre vie personnelle ou dans l'histoire locale de votre commune...

 

En 639, à l'âge de trente-six ans, Dagobert Ier décède.

En 1493, le traité de Barcelone, par lequel Charles VIII, roi de France, rend l'Aragon, le Roussillon et la Cerdagne au roi d'Espagne.

En 1544, Catherine de Médicis, femme de Henri II, donne le jour à un fils qui sera un jour le roi François II.

En 1736, une autre naissance, celle de l'ingénieur écossais James Watt.

En 1839, naissance du peintre français : Paul Cézanne.

En 1840, le navigateur français Dumont d'Urville découvre la Terre Adélie (continent antarctique).

En 1857, après une loi sur le drainage, le gouvernement français adopte une loi sur les landes afin de favoriser l'extension des terres cultivables.

En 1902, création du Prix Goncourt afin de promouvoir de jeunes talents littéraires.

En 1915, premier bombardement aérien de civils par un zeppelin au Royaume-Uni.

En 1966, Indira Gandhi devient Premier Ministre de l'Inde.

 

Repost 0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 00:01

Dans le but de relancer l'économie, d'augmenter la quantité de monnaie en circulation avec une nouvelle monnaie stable, le Franc Germinal, le premier consul Napoléon Bonaparte, édite un décret stipulant la création de la Banque de France.

L'établissement installe son siège à l'hôtel de Toulouse à Paris et reçoit 30 millions de francs pour amorcer son activité.

La banque de France compte parmi ses principaux clients des banques commerciales qui prêtent de l'argent aux particuliers et qui elles-mêmes empruntent à la Banque de France.

 

Le privilège d'émission des billets limité à la capitale s'étendra à toute la France à partir de 1848.

Les nouveaux billets sont d'abord réservés à Paris et toute personne qui veut l'échanger contre des pièces doit obtenir satisfaction.

La confiance dans les billets de banque regagne peu à peu du terrain chez les Français et la nouvelle monnaie en papier envahit tout le pays.

Repost 0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 00:01

Le traité de Lyon du 17 janvier 1601 met fin au conflit entre Charles-Emmanuel Ier, duc de Savoie et le roi de France Henri IV.

Le duc de Savoie, à l'issue du traité de Vervins (2 mai 1598) entre la France et l'Espagne, se rend à Paris pour négocier auprès du roi l'acquisition du marquisat de Saluces (Saluzzo), sans contre-partie, alors que le roi pensait obtenir la Bresse et le Bugey.

 

Le roi de France, agacé par l'attitude du duc, envahit la Savoie, occupant les vallées de Maurienne, Tarentaise et du Beaufortain, assiégeant la citadelle de Montmélian (1600).

 

Le Duc doit capituler et signer le traité de Lyon. Il récupère le fameux marquisat de Saluces, mais perd le contrôle du Rhône et les terres allant jusqu'à Lyon.


Lyon n’est plus une « ville frontière »

En échange du marquisat de Saluces, Henri IV reçoit de Charles-Emmanuel de Savoie le Bugey, la Bresse, la Volromey et le pays de Gex (l'actuel département de l'Ain).

Le traité du 17 janvier 1601 permet d'éloigner la frontière savoyarde de Lyon et rapprocher la frontière française de la ville de Genève, république amie.

Savoie-16em18em-siecles.gif

Repost 0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 00:01

Le général français Thomas Arthur de Lally-Tollendal capitule devant les Anglais.

 

Ce comptoir était devenu le plus important des établissements français en Inde.

Arrivés bien après les Portugais (1497), les Anglais (1601) et les Hollandais (1605), les Français ne se sont implantés aux Indes qu'à partir du règne de Louis XIV, dans la seconde moitié du XVII` siècle.

En septembre 1760, le colonel anglais Coôte, à la tête d'une armée, de 4 500 sujets britanniques et de 10 000 indigènes, appuyée par 16 navires, arrive devant Pondichéry.

Lally-Tollendal ne dispose plus que d'un millier d'hommes.

Au bout de sept jours de combat, il s'enferme dans les murs de la ville.

Un siège de 5 mois commence.

 

Le général français Thomas Arthur de Lally-Tollendal capitule devant les Anglais le 16 janvier 1761.

La France ne lui pardonnera pas cette défaite et l'accusera de trahison, eu égard à ses origines irlandaises. Lally-Tollendal sera jugé par le Parlement de Paris et exécuté en 1766.

Son fils, avec le soutien de Voltaire, obtiendra sa réhabilitation en 1778.

 

Quant au comptoir de Pondichéry, il sera restitué à la France par le traité de Paris, en 1763. Souvent occupé par les Britanniques dans les années qui suivront, il sera finalement rendu à l’Inde en 1954.

 

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:01

Le 15 janvier 1790, à Paris, l'Assemblée constituante établit la carte des départements français et fixe leur nombre à 83.

Depuis plus de 1000 ans, la confusion régnait en France entre les provinces, les régions, les villes... Bref, plus personne ne savait exactement à quel territoire il appartenait.

Les députés veulent mettre fin à la confusion administrative héritée d'un millénaire d'Histoire.

Ils envisagent d'abord de créer des circonscriptions géométriques, à l'image des États américains.

 

Mirabeau s'oppose à ce découpage complètement arbitraire :

« Je demande une division qui ne paraisse pas, en quelque sorte, une trop grande nouveauté ; qui, si j'ose le dire, permette de composer avec les préjugés et même avec les erreurs, qui soit également désirée par toutes les provinces et fondée sur des rapports déjà connus. »

 

L'idée était que : la France, c'est la France avec son histoire, ses régions, ses principautés... Elle n'a rien à voir avec les États-Unis tout neufs !

 

Les nouvelles divisions sont baptisées «départements» :

Leurs limites respectent les anciennes provinces. C'est ainsi que la Bretagne et la Normandie sont divisées en cinq départements chacune. Leur taille est telle que chaque citoyen puisse accéder à son chef-lieu en une journée de cheval au maximum.

La surface d'un département est calculée d'après un trajet effectué à cheval : le chef-lieu de département doit être atteint en une journée de cheval au maximum. Les anciens pays gaulois sont dès lors remis à l'ordre du jour comme si l'occupation romaine n'avait jamais eu lieu.

Tous les chefs-lieux ou presque évoquent les anciennes tribus gauloises :

Amiens pour les Ambiens, Beauvais pour les Bellovaques, Cahors pour les Cadurques, Nantes pour les Namnètes, Paris pour les Parisii, Poitiers pour les Pictones, Reims pour les Rèmes, Soissons pour les Suessiones, Tarbes pour les Tarbelles, etc...

 

Lien du jour : Transformation des paroisses en communes

 

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 00:01

Prisonnier de Charles Quint depuis février 1525, suite à la défaite française de Pavie, François Ier signe le traité de Madrid afin d’être libéré.

Dans ce traité, il renonce à ses prétentions en Italie, à sa souveraineté sur les Flandres et l'Artois et cède la Bourgogne à l'Espagne.

 

François 1er (1494-1547):

François, comte d'Angoulême, cousin et gendre du roi Louis XII, succède à celui-ci sur le trône de France le 1er janvier 1515, sous le nom de François 1er.

histoire roi francois 1er

Cultivé et brave mais fantasque et moyennement intelligent, il engage le pays dans de folles aventures militaires contre son rival Charles Quint.

Lors de la bataille de Pavie en Italie François 1er est capturé.

Il ne tarde pas à dépérir mais retrouve la santé grâce à la visite de sœur, Marguerite d'Angoulême (dont un petit-fils sera le roi Henri IV).

Pendant ce temps, sa mère, Louise de Savoie, gouverne le royaume en qualité de régente.


 

Le 14 janvier 1526, François Ier signe un traité, dans lequel il s’engage à :

  • céder le duché de Bourgogne et le Charolais
  • renoncer à toute revendication sur Naples, le Milanais, Gênes, Asti, les Flandres et l'Artois
  • épouser Éléonore de Habsbourg, sœur de Charles Quint.
  • restituer le patrimoine (meubles et immeubles) du connétable de Bourbon et de ses partisans, avec un dédommagement complet des pertes qu'ils avaient essuyées par la confiscation.
  • forcer Henri d'Albret (le beau-frère de François Ier) à abandonner ses prétentions à la couronne de Navarre.
  • livrer comme otages à Charles Quint son fils aîné, le dauphin François, ainsi que son second fils le duc d'Orléans (futur Henri II) ou, à la place du dernier, douze des principaux seigneurs du royaume que l'empereur désignerait. Ils ne seraient libérés qu'après ratification des clauses du traité par les parlements.
  • retourner en Espagne pour y rester prisonnier de l'empereur si tous les articles de ce traité n'étaient appliqués dans les délais stipulés.

 

François Ier est libéré, en échange ses fils François et Henri le remplace comme otage.

 

Mais, en mars 1526, le roi de France ne respectera aucune des clauses du traité, alors qu’il a laissé en Espagne ses deux fils en otage.

François Ier, tombé malade pendant son emprisonnement, et ayant peur de sa faiblesse, demande le 16 août 1525 à Gilbert Bayard, notaire et secrétaire du Roi de France, de rédiger un texte selon lequel toutes les concessions faites en vue de retrouver sa liberté seraient considérées comme nulles.

Ainsi, à son retour en France après sa libération, le roi de France peut rejeter le traité.

 

Repost 0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 00:01

L'écrivain Émile Zola publie dans le journal "L'Aurore" une lettre ouverte au président de la République Félix Faure.

Le titre lui est soufflé par Georges Clémenceau, alors éditorialiste du journal : "J'accuse".

Vendu habituellement à trente mille exemplaires, le journal diffuse ce jour là près de trois cent mille copies !

 http://www.bacdefrancais.net/zolaaccuse.jpg

La lettre dénonce l'antisémitisme et les erreurs judiciaires dont est victime le capitaine Alfred Dreyfus depuis le mois d'octobre 1894.

En prenant ouvertement la défense de Dreyfus, condamné à la déportation à vie en Guyane pour crime d'espionnage au profit de l'Allemagne, Zola s'oppose au gouvernement de Jules Méline, lequel déclara « Il n'y a pas d'affaire Dreyfus. »

Zola sera condamné à 3.000 francs d'amende et à un an de prison pour diffamation envers une autorité publique.

 

Le "J'accuse" fait du cas Dreyfus une "affaire" et divise la France. Cette affaire est l'une des crises les plus graves de la IIIe République.

 

Rappels :

DREYFUS, Alfred (1859-1935)

Capitaine artilleur d'origine juive, est accusé et jugé sommairement de haute trahison en 1894 avant d'être réintégré en 1906.

Alfred Dreyfus est accusé d'être l'auteur d'un document dérobé à l'ambassade d'Allemagne (désigné sous le nom de "bordereau"), annonçant la livraison de documents concernant la défense nationale.

 

Son procès s'ouvre le 19 décembre 1894, devant le Conseil de guerre de Paris.

Il est condamné, le 22 décembre, à la déportation perpétuelle dans une enceinte fortifiée.

Il est dégradé au cours d'une cérémonie publique qui a lieu dans la grande cour de l'École militaire, le 5 janvier 1895.

Le 21 février, il est embarqué pour l'Ile du Diable.

 

Le mouvement de protestation en faveur de la révision de son procès aboutit à une annulation de sa condamnation par la Cour de Cassation, le 3 juin 1899.

Un deuxième procès s'ouvre pour lui à Rennes, du 7 août au 9 septembre 1899, à l'issue duquel il est condamné de nouveau, mais avec des "circonstances atténuantes".

Le 19 septembre, il est gracié par le président Émile Loubet.

 

Le 12 juillet 1906, après un combat long de douze années, le capitaine Alfred Dreyfus est enfin réhabilité par un arrêt de la Cour de Cassation.

 

Lien du jour : Dreyfus réabilité

 

Repost 0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 00:01

Le dernier omnibus tiré par des chevaux fait ses ultimes tours de roue à Paris sur la ligne Saint-Sulpice - La Villette.

 

Les omnibus étaient des véhicules de transport public à traction hippomobile circulant à des horaires déterminés sur des lignes fixes.

Les premiers omnibus naissent à Nantes, en 1826 : Étienne Bureau, petit-fils d'armateur, imagine un véhicule pour transporter les employés entre les bureaux et les entrepôts des services de la Douane.

La principale entreprise d'omnibus fut la Compagnie générale des omnibus, créé en 1855 à Paris.

Elle exploitait 25 lignes régulières portant chacune une lettre de l'alphabet.

 http://michel34.midiblogs.com/media/00/01/1559524106.jpg

Les chevaux

Les chevaux d'omnibus effectuent leur parcours quotidien à vive allure.

Pour cela, la race Percheronne, qui allie la force et la vélocité, s'est forgé une spécialité dans ces domaines où il faut trotter pendant plusieurs heures en traînant de lourdes charges.

Vers la fin, ce sont des chevaux à robe foncée, comme les Ardennais, qui seront les plus utilisés à cause probablement des armées qui ,en cas de réquisition, préféraient des animaux discrets.

 

Le cheval quitte progressivement nos villes...

L'omnibus abandonnera la chaussée à son concurrent à essence : le bus mis en service en juin 1906.

Le bus est considéré comme étant plus moderne, plus rapide et plus économique (l'entretien des chevaux a un coût élevé).


 

Lien du jour : l'omnibus, ancêtre du tramway

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 00:01

Le 11 janvier 1962, le prestigieux paquebot français est inauguré au Havre par Yvonne de Gaulle et le Premier ministre Michel Debré.

 

Construit dans les chantiers navals de Saint-Nazaire, le "France" mesurait près de 316 mètres de long et 34 de large et la surface totale des 12 ponts était de 8 hectares !

Il pouvait embarquer 2044 passagers.

Il fut mis à l'eau, le mercredi 11 mai 1960, en présence du président de la République française le général de Gaulle.

paquebot france norway

Pour son voyage inaugural, "Le France" fait route vers les Canaries.

 

Le 19 janvier 1962 à 23 h, le France part pour sa croisière inaugurale avec 1 705 passagers dont Yvonne de Gaulle qui est aussi marraine du navire.

 

Le 25 juin 1979, il sera racheté par armateur norvégien et rebaptisé "le Norway".

Il assura alors, après plusieurs transformations, des croisières en mer des Caraïbes.

Revendu à un ferrailleur, il fut rebaptisé Blue Lady en 2006 et la démolition prit fin en 2009 en Inde, sur le chantier d'Alang.

 

Lien du jour : http://paquebotfrance.free.fr/


Repost 0
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 00:02

L'illustrateur Georges Rémi, plus connu sous son pseudonyme Hergé (d'après ses initiales RG), publie dans le supplément du quotidien bruxellois "Le vingtième siècle", sa nouvelle bande dessinée: "Tintin au pays des soviets".

 tintin-au-pays-des-soviets

Le jeune reporter du "Petit Vingtième" est amené, dans cette première aventure, à visiter l'URSS.

 

Tintin est le héros principal, un jeune journaliste qui parcourt le monde pour des enquêtes et reportages. Dès le début, il est accompagné de son chien Milou. Au fil des albums, d'autres personnages sont apparus, que l'on retrouvera ensuite régulièrement.

Le capitaine Haddock, qui est arrivé dans l'album Le Crabe aux pinces d'or et sera présent ensuite dans tous les autres.

 

Les Aventures de Tintin sont parmi les bandes dessinées les plus populaires de tous les temps et ont été traduites en près de 50 langues.

 

Les neufs premiers albums de la série sont parus en noir et blanc, puis, à l'exception de Tintin au pays des Soviets, ont été redessinés en couleurs. Tintin et l'Alph-Art est inachevé et a été publié après la mort de Hergé.

Tintin au pays des Soviets (1930)

Tintin au Congo (1931)

Tintin en Amérique (1932)

Les Cigares du pharaon (1934)

Le Lotus bleu (1936)

L'Oreille cassée (1937)

L'Île noire (1938)

Le Sceptre d'Ottokar (1939)

Le Crabe aux pinces d'or (1941)

L'Étoile mystérieuse (1942)

Le Secret de la licorne (1943)

Le Trésor de Rackham le Rouge (1944)

Les 7 Boules de cristal (1948)

Le Temple du Soleil (1949)

Tintin au pays de l'or noir (1950)

Objectif Lune (1953)

On a marché sur la Lune (1954)

L'Affaire Tournesol (1956)

Coke en stock (1958)

Tintin au Tibet (1960)

Les Bijoux de la Castafiore (1963)

Vol 714 pour Sydney (1968)

Tintin et les Picaros (1976)

Tintin et l'Alph-Art (1986)

 

Le lien du jour : Vocabulaire fleuri du capitaine Haddock

Repost 0
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 00:01

Aujourd'hui c'est la journée nationale du dépistage de l'obésité infantile.

Chaque année, l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA) organise cette journée nationale afin d’alerter et d’informer les familles sur le dépistage insuffisant et l’idée négative que le public se fait de l’obésité.

L'obésité est devenue la première maladie non infectieuse de l'Histoire.

C'est une véritable épidémie qui frappe aussi bien les pays industrialisés que les pays en voie de développement.

prevention obesite enfant bien manger

Il n'est pas question de s'alarmer le poids d'un bébé bien rond.

Néanmoins lorsque l'enfant grandit, les choses se compliquent.

Il y a trois facteurs qui favorisent la prise de poids chez le jeune enfant :

Une alimentation déséquilibrée ou anarchique (grignotages)
Un manque d'activités physiques
Et enfin l'abus des sucreries et des bonbons.

Si votre enfant n'a pas de prédispositions génétiques à l'obésité ou s'il n'a pas de problèmes de santé (dysfonctionnements hormonaux) et si vous respectez ces quelques points d'hygiène de vie, il est fort probable qu'il ne rencontre aucun souci de santé liés à une forte prise de poids.

prévention santé obésité fruits et légumes

L'image en France de l'enfant obèse est souvent faussée car on imagine celui-ci comme un enfant visuellement énorme.

Pourtant, on sait qu'aujourd'hui un enfant sur six est touché d'obésité, cela représente le double par rapport à une dizaine d'année. Soit 15% à 18% des enfants.

2/3 des enfants obèses le resteront à l'âge adulte. Les 7/12 ans sont les plus touchés.

Le plus souvent, l'obésité est appréciée par le poids mais il faut noter qu'il n'y a pas de stricte équivalence entre poids et obésité puisque dans le poids interviennent, outre la masse grasse, le tissu osseux, l'eau et le muscle.

L'obésité est donc définie par un Indice de Masse Corporelle.

L'IMC est calculé en divisant le poids de la personne par le carré de sa taille (Kg / m2).

Si cet indice est supérieur ou égal à 30, l'individu est considéré comme obèse.

Entre 25 et 30, on parle de préobésité.

A partir de 40 Kg / m2, on parle d'obésité morbide.
C'est le seuil à partir duquel on risque de voir apparaître une morbidité secondaire à différents types de complications.


Repost 0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 00:01

Charles Louis-Napoléon Bonaparte, l'ex-empereur des Français meurt le 9 janvier 1873, dans sa résidence de Camdem Place, où il vivait en exil après la défaite de Sedan en 1870.

Camdem Place se trouve dans la petite ville de Chislehurst à onze miles de Londres (environ 20 kilomètres) dans le comté de Kent.

http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2008/11/15/h_4_ill_1119219_napoleon.jpg

La vie de Charles Louis Napoléon Bonaparte

Né le 20 avril 1808, il est le fils de Louis Bonaparte, frère de Napoléon Ier et roi de Hollande, et de Hortense de Beauharnais, fille de l’impératrice Joséphine.

Charles Louis Napoléon Bonaparte, dit Louis-Napoléon Bonaparte est le premier président de la République française, élu le 10 décembre 1848 avec 74 % des voix au suffrage universel masculin. Il devient empereur des Français sous le nom de Napoléon III, le 2 décembre 1852.

Sous Napoléon III, la France connaît des années de progrès économiques : création d’un système bancaire, développement des chemins de fer, transformation des grandes villes.

 

La santé fragile de Napoléon III

Avant même son accession au trône, le futur Napoléon III avait souffert à plusieurs reprises de rhumatismes et de crises de goutte.

Mais surtout, l'Empereur souffrait de calculs. De plus, il  a passé une partie de sa vie en prison et les différents exils à l'étranger ne l'on pas aidé à surmonter un état de santé fragile.

Il a pourtant tenu à taire le plus longtemps possible sa maladie.

C'est donc un homme affaibli qui arrive en Grande-Bretagne.

En juillet 1872, l'Empereur consulta sir Henry Thompson, chirurgien anglais qui avait opéré avec succès le roi Léopold, roi des Belges, souffrant lui aussi d'un calcul rénal.

 

La mort du dernier Empereur

Des interventions chirurgicales survenues le 2, le 6 et le 7 janvier 1873 avaient considérablement affecté son état général.

Le dernier souverain de France s'éteint quelques minutes avant que son chirurgien, le Docteur Thompson, ne tente une dernière opération. Il est 10h45.

 

La date des obsèques a été fixée au 15 janvier afin de laisser aux personnalités et aux délégations venues de France le temps d'arriver.

 

Lien du jour : Histoire des institutions Françaises

 

Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 00:01

Le 8 janvier 1297, François Grimaldi établissait à Monaco une dynastie qui devait être un jour la plus vieille dynastie d’Europe.

 Le Rocher appartenait à Gênes depuis 1215, dont les Grimaldi, une des plus influentes familles guelfes de Gênes, avaient été chassés à deux reprises.

 

En pénétrant dans la place forte de Monaco déguisé en moine franciscain, il parvient à tromper les gardes et à s'emparer de la forteresse. Il évita ainsi un siège coûteux en moyens et en vies humaines.

C'est depuis ce jour que les armoiries des Grimaldi s'ornent de deux moines en armes.


 

La principauté de Monaco a miraculeusement survécu à toutes les guerres. (Sauf pendant la Révolution française, en 1793, où elle fut annexée unilatéralement par la France sous le nom de Fort-d'Hercule mais en 1861 Monaco redevint une principauté indépendante et se plaça alors sous la protection de la France.)

Vue aérienne de Monaco

Repost 0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 00:01

L'aéronaute français Jean-Pierre Blanchard et le physicien américain John Jeffries accomplissent pour la première fois la traversée de la Manche dans un ballon gonflé à l'hydrogène.

Ils rallient Douvres à Guînes (près de Calais) en 2 heures 25 minutes.

 7 janvier 1785 : Traversée de la Manche en ballon

Leur exploit ne se déroule pourtant pas sans difficulté :

Blanchard et son compagnon avaient effectué environ un tiers de la traversée lorsque leur vaisseau se mit à descendre. Après que les deux aérostiers eurent jeté par-dessus bord tout ce dont ils disposaient, le ballon reprit de l’altitude jusqu’aux deux tiers lorsqu'il se remit à descendre.

Blanchard et Jeffries durent, cette fois, jeter non seulement l’ancre et les cordages, mais également se déshabiller et jeter par-dessus bord une partie de leurs vêtements !

La reprise d’altitude du ballon leur évita d’utiliser leur dernière ressource, qui aurait été de couper la nacelle.

Alors qu’ils approchaient du rivage, l’aérostat s’éleva, décrivant un magnifique arc au-dessus de la terre avant d’aller se poser en forêt de Guînes.

 

Je vous conseille ce lien : Histoire de l'Aéronautique


Repost 0
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 00:01

Depuis la loi "Jules Ferry" du 28 mars 1882, l'instruction était obligatoire pour les enfants des deux sexes, âgés de six ans révolus à treize ans révolus.

Elle peut être donnée soit dans les établissements d’instruction primaire ou secondaire, soit dans les écoles publiques ou privées, soit dans les familles, par le père de famille lui-même ou par toute autre personne qu’il aura choisie.

 

En 1936, la limite d'âge a été portée à 14 ans.

L'instruction obligatoire était initialement prévue de 6 à 13 ans, mais les élèves titulaires du certificat d'études primaires pouvaient quitter l'école dès 11 ans.

En 1936, la loi du 9 août, initiée par Jean Zay, fait passer l'obligation jusqu'à 14 ans.

Cette décision contribuera au développement de l'enseignement secondaire et à la création des collèges.

 

6 janvier 1959 : Les enfants devront dorénavant suivre une scolarité jusqu’à l’âge de 16 ans.

L'Ordonnance du 6 janvier 1959, signée par le président de la République Charles de Gaulle, a ensuite décidé que l'âge de fin de la scolarité obligatoire sera porté de 14 ans à 16 ans.

L’ordonnance prévoyait une sanction en cas de non-respect, sous forme de retrait des allocations familiales.

 humour ralentir école

 

L’instruction obligatoire, ou obligation scolaire, est l'obligation faite aux parents de faire instruire leurs enfants.

L'instruction obligatoire, désormais appelée « obligation scolaire », est fixée dans le 1er livre du Code de l'éducation (art. L131 et suivants). L'article L. 131-2 stipule :

" L'instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l'un d'entre eux, ou toute personne de leur choix. "

 

La scolarisation des enfants en école maternelle avant 3 ans est facultative (et même sur le point de disparaître).

Repost 0
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 18:32

Le 6 janvier, l'Épiphanie commémore la visite des trois rois mages, venus porter les présents à l'enfant Jésus, qu'ils appelèrent le " Nouveau Roi des Juifs ".

Les mages ayant appris la naissance de Jésus, vinrent de "pays étrangers" lui rendre hommage en lui apportant des présents d’une grande richesse symbolique : or, encens et myrrhe.

Venus d'Orient, ils se mirent en route en suivant la lumière de l'étoile qui les guida jusqu'à Bethléem.

Quand ils le découvrirent dans l'étable, près de ses parents, Marie et Joseph, ils s'agenouillèrent devant lui en signe de respect.

 Trois rois mages jésus épiphanie

MELCHIOR, le plus âgé des trois, venait de Nubie (correspond aujourd'hui à une région du nord du Soudan et de sud de l'Égypte, le long Nil), il apportait de l'or.

BALTHAZAR apportait de la myrrhe, une sorte de gomme provenant d'un arbre en Arabie, le balsamier, utilisée dans la préparation cosmétique et en pharmacie.

GASPARD le plus jeune apportait de l'encens, cette résine qui dégage un parfum lorsqu'on la fait brûler.

L'or de Melchior célébrait la royauté, l'encens de Balthazar la divinité, et la myrrhe de Gaspard annonçait la souffrance rédemptrice de l'homme à venir sous les traits de l'enfant.

 

Les trois mages : Black, Blanc, Beur ?

Dans l'Évangile de Matthieu 2:1-12, qui ne mentionne pas leurs noms, ils sont présentés comme des riches personnages ayant visité l'enfant Jésus à Bethléem en Judée au temps du roi Hérode. (L'Évangile de Luc 2:15-21 ne parle pas des mages ; par contre, il mentionne la visite des bergers.)

La formule récente pour parler de la France métissée " Black, Blanc, Beur  " aurait peut-être pu s'appliquer aux rois mages...

Dans un premier temps, les rois mages, furent représentés comme des Perses.

Puis, un manuscrit grec, traduit en latin, révèle leurs noms, qui furent plus tard légèrement déformés et devinrent : Balthazar avec la peau cuivrée, Gaspard avec la peau foncée, et Melchior avec la peau blanche.

De même, on les fera paraître l'un imberbe, l'autre moustachu et le troisième barbu, leur attribuant ainsi les trois âges de la vie.

 

Lien du jour : qu'est-ce que la myrrhe ?


Repost 0
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 00:01

Le reine mère Catherine de Médicis meurt à l'âge de 70 ans au château de Blois le 5 janvier 1589.

Catherine de Médicis est née le 13 avril 1519 à Florence (Italie) sous le nom de Caterina Maria Romola di Lorenzo de' Medici.

Fille de Laurent II de Médicis (1492-1519), duc d'Urbino, et de Madeleine de la Tour d'Auvergne (1495-1519), elle grandit en Italie d'où elle est originaire par son père. À la mort de ses parents, elle hérite du titre de duchesse d'Urbino, puis de celui de comtesse d'Auvergne à la mort de sa tante Anne d'Auvergne en 1524.

  portrait catherine de médicis

Par son mariage avec le futur Henri II, elle devient Dauphine et duchesse de Bretagne de 1536 à 1547, puis reine de France de 1547 à 1559.

 

Mère des rois François II, Charles IX, Henri III, des reines Élisabeth (reine d'Espagne) et Marguerite (dite « la reine Margot »), elle gouverne la France en tant que reine-mère et régente de 1560 à 1564.

 

En effet, à la disparition de son fils François II en1560, elle doit assumer la régence pour Charles IX, alors âgé de 10 ans.

Dès lors, elle joua un rôle prépondérant sur les affaires politiques françaises.

A partir de 1562, quand les guerres de religion éclatèrent entre catholiques et protestants, elle n’eut de cesse de trouver des accords entre les belligérants pour pacifier la France.

Catherine de Médicis fut à l'origine de la signature de nombreux traités de paix, mais fut aussi paradoxalement l’instigatrice du massacre de la Saint-Barthélemy !

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 00:02

Présentée en décembre 1929 par le ministre de la Guerre André Maginot, la loi décidant la construction d'une ligne de fortifications allant des bords de la Méditerranée jusqu'à la frontière belge est votée.

 

Après avoir débloqué un crédit de 3,3 milliards de francs la "ligne Maginot" sera achevée 5 ans plus tard.

La ligne fortifiée s'étendra sur les frontières orientales de la France sauf sur le massif des Ardennes jugé par les autorités militaires infranchissable !

http://maginotmoselle.free.fr/images/plangeneral3.jpg

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 00:01

La journée mondiale du Braille a été créée en 2001, le 4 janvier, jour de naissance du fondateur de ce système de "lecture" : Louis Braille.

Braille, qui avait lui même perdu la vue très jeune, avait fréquenté une école pour aveugles et mis au point un système très perfectionné d’écriture basée sur un repérage de points permettant la reconnaissance visuelle ou tactile de signes.

 

Aujourd'hui, la Journée mondiale du Braille est l’occasion, pour tous, de commémorer l'invention de cet homme qui a été, au fil du temps, de plus en plus diffusée et répandue.

(on retrouve ainsi l'écriture braille sur les boîtes de médicament et sur certains guichets de banque).

Cette journée nous rappelle également que l’action en faveur des personnes souffrant de handicaps de la vue doit être, plus que jamais, poursuivie.

Beaucoup d'infrastructures doivent encore être équipées.

L'accessibilité à l'information sur internet reste également à développer.

 

Histoire de l'alphabet Braille

Parmi les moyens de communication offerts aux déficients visuels, le braille est à la fois le mieux et le plus mal connu du grand public.

En général, nous savons qu'il s'agit d'un procédé de lecture tactile pour aveugles, sans pourtant pouvoir préciser davantage sa nature et ses conditions d'utilisation.

 

Cette technique émane d'un ingénieur, officier de cavalerie, Charles BARBIER de la SERRE, qui avait mis au point un procédé d'écriture en relief des sons, pour permettre la transmission sans bruit de messages aux armées, la nuit ou dans l'obscurité.

Il proposa en 1820 sa méthode à l'institution royale des jeunes aveugles de PARIS.

 

Le système de Barbier se basait uniquement sur les sons, ne prenant pas en compte l'orthographe, la ponctuation, les signes mathématiques...


La préoccupation majeure de Louis BRAILLE était la communication entre les aveugles, les malvoyants et les voyants.

Insatisfait du système de Charles BARBIER, Louis BRAILLE met en place en 1829 son propre code alphabétique construit uniquement à partir de 2 rangées de 3 points, permettant ainsi 64 combinaisons comprenant l'alphabet, les accents, la ponctuation, et mêm les caractères musicaux...

L'alphabet braille est rapidement adopté car nettement supérieur au système précédent.


Tableau de l'alphabet Braille : lettres, chiffres, signes et ponctuation

Alphabet Braille complet : lettres chiffres ponctuation signes

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 00:01

 

Sacré et couronné en la cathédrale Notre-Dame de Reims par l'archevêque Robert de Courtenay, le 6 janvier ou le 9 janvier 1317 selon les sources.

Il réunit ensuite, le 2 février 1317, une assemblée de grands et de nobles, de prélats et de bourgeois de Paris, qui déclare qu'il est mieux placé que sa nièce Jeanne, car séparé de saint Louis par deux générations contre trois pour Jeanne, et que « femme ne succède pas au royaume de France ».

 

Après cinq ans et demi de règne, le roi Philippe V, dit "Philippe le Long" meurt à 28 ans.

Il était le quatorzième roi de la dynastie dite des Capétiens directs.

Il fut aussi roi de Navarre sous le nom de Philippe II de Navarre.

roi de france phillipe 5 dit philippe le long

Marié à Jeanne de Bourgogne il n'a eu que quatre filles. Il n'a eu aucun héritier mâle (son fils Philippe né en 1316, est décédé à l'age d'un an).

C'est donc son frère Charles IV le Bel qui lui succède en tant que roi de France et de Navarre.

http://medieval.mrugala.net/Personnages/Charles%204.jpg

(un petit air de famille, non ?)

Repost 0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 00:01

Après sa rencontre avec le général de Gaulle, Jean Moulin est parachuté en Provence, dans la nuit du 1er au 2 janvier, pour accomplir la lourde mission qu’on lui a confiée :

Unifier la résistance sous l’autorité du général de Gaulle.

 

Il met à profit sa longue expérience administrative pour réorganiser la Résistance. Il mettra en place plusieurs services de communication et d’études après avoir fondé l’Armée secrète, dirigée par le général Delestraint.

 

Tout en tissant sa toile secrète, Jean Moulin va mener au grand jour, dans le sud du pays, la vie paisible d'un ancien préfet à la retraite !

 jean moulin

Ses actions de coordination des réseaux aboutissent à la création du Conseil national de la Résistance en mai 1943, qu'il ne préside que brièvement, puisqu’il est arrêté par la Gestapo de Lyon le 21 juin suivant.

Le 8 juillet 1943, il meurt des suites des tortures et des mauvais traitements.

Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:03

 

12 mois de Santé,  

52 semaines de Prospérité,

365 jours de Satisfaction,

8 760 heures de Joie,

525 600 minutes d'Amour,

31 536 000 secondes de bonheur,

 

bref, je vous souhaite

1 bonne année 2011


Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:02

C’est encore moi !

Un autre article aujourd’hui, mais dans une catégorie qui ne sera pas l’objet d’une publication quotidienne…
Il s’agira aussi d’un « évènement du jour » mais cette fois-ci au sens de l’actualité et non pas de l’évènement historique.

Ces articles seront publiés dans la catégorie « Actualité du jour ».

 

Le chiffre du jour est 9 : c’est le montant du SMIC brut de l’heure

 

Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) est revalorisé de 1,6 % à compter d'aujourd'hui, 1er janvier 2011.

 

Le nouveau montant horaire brut sera fixé à 9 euros (contre 8,86 euros actuellement). Pour un salarié dont la durée du travail est la durée légale hebdomadaire (35 heures), le salaire mensuel minimum, fixé jusqu’au 31 décembre 2010 à 1.343,77 euros, passe ce 1er janvier 2011 à 1.365 euros brut par mois.

 

Le Smic correspond à un salaire horaire en dessous duquel, légalement, aucun salarié ne doit être payé.

Pour plus de détails, cliquez sur : le lien du jour

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire