Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 00:01

Sainte – Barbe aurait vécu au milieu du III ème siècle en Asie Mineure.

 

Son père, DIOSCORE un riche païen, veut la protéger des assauts de prétendants trop entreprenants.

Il l’enferme dans une tour. Au retour d’un voyage, sa fille lui apprend qu’elle est Chrétienne.

Furieux, le père met le feu à la tour. Barbe réussit à s’enfuir et se réfugie dans les rochers des environs.

Un berger découvre la cachette et avertit son père. Ce dernier la traîne devant le gouverneur Romain de la province qui la condamne à d’affreux supplices.

 

Comme la fille continue à invoquer le Christ, le gouverneur ordonne au père de trancher lui-même la tête de sa fille.

Son père la décapite et fut aussitôt châtié par le Ciel : il meurt frappé par la foudre.

 

C’est pour cela que Sainte Barbe protège contre la foudre, la mort subite et donc contre le fameux coup de grisou.

 

Elle est donc la Sainte patronne des mineurs mais aussi de plusieurs corporations devant affronter le feu : les pompiers, les artificiers, les artilleurs.

 http://www.oscl-ohlungen.com/wp-content/uploads/2012/12/sainte-barbe-patronne-des-artilleurs-pompiers-mineurs.jpg

 

Le nom de Barbe a été retiré du calendrier en 1969 et remplacé par celui de Barbara. Elle est toujours fêtée le 4 décembre.

Bonne fête de Sainte Barbe aux anciens mineurs, mais aussi aux pompiers.

 

Bonne fête aux Barbara !

 http://www.joliecarte.com/fete/7/Barbara.jpg

Repost 0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 00:01

François Xavier, missionnaire jésuite originaire d'Espagne, meurt le 3 décembre 1552 à l’âge de 46 ans.

http://www.jesuites.com/v3/wp-content/uploads/2013/11/sfx_2013_une.jpg?9d7bd4

Sixième enfant de Jean de Jassi, famille de grande noblesse et de petites ressources, il naît en 1506, au château de Xavier près de Pampelune.

Il quitte la Navarre pour faire ses études à l'Université de Paris. Il conquiert brillamment ses grades et reçoit une chaire au Collège de Beauvais. A Paris, il partage sa chambre avec un étrange étudiant, âgé de 40 ans, Ignace de Loyola. Il devient l'un des premiers compagnons de la compagnie de Jésus fondée en 1534.

Reçu à Rome par le pape en 1540, François Xavier part pour les Indes.

 

Son désir de faire connaître Jésus-Christ est si grand qu'il projette d'aller en Chine, mais il meurt, le 2 décembre, à l’île Sancian, en vue de la côte chinoise, au large de Canton.

Sa canonisation est faite en 1622, simultanément à celle d''Ignace de Loyola.

 

Bonne fête aux François-Xavier !

Repost 0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 00:03

L’article 4 de la Déclaration universelle des droits de l’homme dispose que « nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes ».

 http://actumag.info/wp-content/uploads/2013/12/Journe%CC%81e-Internationale-pour-labolition-de-lesclavage.jpg

La Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage commémore l'adoption par l'Assemblée générale de la Convention pour la répression et l'abolition de la traite des êtres humains et de l'exploitation de la prostitution d'autrui du 2 décembre 1949.

La célébration de cette journée, tout en s'inspirant de l'esprit de l'abolition de la traite des noirs, actualise le combat permanent contre toutes les autres formes d'esclavage moderne qui privent à de très nombreux êtres humains, leurs libertés et leurs droits les plus élémentaires à la dignité, au travail libre, à la vie tout simplement.

 

 

Voir aussi :

23 août - Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition

Chronologie de l'abolition de l'esclavage en France

18 décembre 1865 - Abolition de l'esclavage aux États-Unis

 

 

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 00:01

Le 1er décembre 1949 disparaissent les derniers tickets de rationnement, sur le sucre, l'essence et le café ; le gouvernement de la IVe République supprime par ailleurs le haut-commissariat au ravitaillement.

http://www.annefrankguide.net/fr-fr/content/boutique.jpg

Le rationnement, apparu pendant la guerre et l'occupation allemande, avait du être maintenu et même accentué après la chute du nazisme. La « carte de pain », supprimée en mai 1945, avait été rétablie en décembre 1945 pour n'être finalement supprimée que le 1er février 1949.

 http://www.cg73.fr/archives73/expo_savoie_des_ombres/pano18/pages/02-05-RAV_14.jpg

Les conditions de vie des Français ne commencent à s'améliorer vraiment qu'après la signature du plan Marshall par la France, le 3 avril 1948, et l'octroi de 2,7 milliards de dollars par les États-Unis. La liste des produits de consommation rationnés se réduit très vite...

Les Français entrent bientôt dans la « société de consommation ».

 

Repost 0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 00:02

Pêcheur à Capharnaüm, sur les bords du lac de Tibériade, André est un jour convié par Jésus à le suivre. Il convainc son frère Simon (qui sera plus tard appelé Pierre) de rejoindre également le Christ. Après l'Ascension du Christ, l'Esprit Saint descend à la Pentecôte sur les apôtres et leur demande d'enseigner l'Évangile à toutes les nations. C'est ainsi qu'André va évangéliser la Grèce.

 http://p0.storage.canalblog.com/00/80/137895/79672166_p.jpg

Selon une tradition tardive, l'apôtre est crucifié à Patras sur une croix en X.
Il va devenir le saint patron de la Russie comme de l'Écosse. La croix de Saint-André se retrouve sur le drapeau de l'Écosse puis sur l'Union Jack qui symbolise depuis le XVIIe siècle l'union de l'Angleterre et de l'Écosse.

 

Les reliques de l'apôtre ont quitté Patras après la conquête turque du Péloponnèse et ont été offertes au pape. En 1980, le pape Jean-Paul II a restitué ces reliques à la cathédrale de la ville où elles sont aujourd'hui conservées.

 

http://www.carte-virtuelle-gratuite.net/medias/carte/mini/vert-bonne-fete-andre-117.jpg

Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 00:01

L'abbé Vincent de Paul fonde les « Filles de la Charité », devenues « Sœurs de Saint Vincent de Paul »

logo Sœurs de Saint Vincent de Paul filles de la charité

Vincent de Paul était un prêtre catholique français connu pour sa grande charité. Il fut longtemps l'aumônier des galériens avant de se mettre au service de la reine Marguerite de Navarre, l'épouse du roi Henri IV.

Il fonda alors la Congrégation de la Mission, en 1625, qui avait vocation à évangéliser les populations pauvres des campagnes puis des colonies.

Le 29 novembre 1633, il fonde la congrégation des Gardes des Pauvres qui deviendra très vite « la Compagnie des Filles de la Charité », une société de vie apostolique exclusivement féminine sous la responsabilité de Louise de Marillac.

Les sœurs qui y entrent se consacrent aux malades et aux pauvres, aussi bien matériellement que spirituellement. Devenues les « Sœurs de Saint Vincent de Paul », leur société est aujourd'hui présente dans 94 pays et compte environ 20.000 membres.

 

Le site officiel : Compagnie des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, Servantes des Pauvres

Repost 0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 00:01

Au terme d’un procès retentissant où l’accusé a prétendu tout et son contraire, Gaston Dominici est condamné à mort par la cour d’assises de Digne.

http://www.lexpress.fr/pictures/774/396369_photo-prise-en-novembre-1954-lors-du-proces-a-digne-de-gaston-dominici-accuse-de-l-assassinat-d-un-couple-de-campeurs-anglais-et-de-leur-fille.jpg

L’histoire remonte au 5 août 1952. Gaston Dominici avait découvert les corps de trois personnes de nationalité anglaise : un couple et sa fillette de dix ans dont le crâne à été fracassé. Trois balles ont été tirées par un vieux fusil retrouvé plus tard.

Chef d’un « clan » familial modeste, dominant sa femme et en mauvais terme avec l’un de ses fils, Gaston est rapidement suspecté, notamment après le témoignage de deux de ses fils à des proches. Gaston passera aux aveux et racontera neuf fois la même histoire sordide : il aurait vu la femme se déshabiller, lui aurait proposé des rapports sexuels qu’elle aurait acceptés. Le mari apparaissant, il l’aurait tué ainsi que la femme et la fille.

Mais le procès relève de nombreuses incohérences tandis que Gaston Dominici se rétracte, et que la famille Dominici règle ses comptes dans la salle d’audience.

Cette accusation sans preuve, « au bénéfice du doute », avive également les passions. Dominici sera finalement relâché en 1960.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Procès
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 00:02

 

Les Tontons flingueurs est une comédie franco-germano-italienne réalisée par Georges Lautner, décédé le 22 novembre 2013 à Paris.

 

Adaptation du roman de Simonin « Grisby or not Grisby », « Les Tontons Flingueurs » sort dans les salles parisiennes le mercredi 27 novembre 1963.

http://www.cinetransat.ch/2013/wp-content/uploads/les-tontons-flingueurs2.jpg

Ce film où se côtoient Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre n’est pas un succès mais n’est pas le désastre annoncé non plus. Pourtant il deviendra culte au fil des années et de ses diffusions à la télévision, notamment grâce aux dialogues de Michel Audiard.

 

« Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît. »

 

Repost 0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 00:01

Le 27 novembre 1942, la flotte française se saborde en rade de Toulon pour échapper à l'armée allemande qui vient d'investir le port.

http://themasq49.free.fr/index_fichiers/4045/1942_11_27_sabordage_Toulon_1.jpg 

Deux semaines plus tôt, la Wehrmacht, avait franchi la ligne de démarcation qui séparait depuis l'invasion de 1940 la «zone occupée», sous administration allemande, de la «zone libre», administrée par le gouvernement de Vichy. Par cette « opération Attila », Hitler ripostait au débarquement anglo-américain en Afrique du Nord.

 

L'amiral Jean de Laborde, qui commande la flotte de Toulon, exclut que la marine française entre au service des Allemands mais, comme la plupart de ses pairs et des officiers de la marine, il refuse avec la même détermination qu'elle se mette au service des Alliés et en particulier des héritiers de l'amiral Nelson, le vainqueur de Trafalgar !

Il donne en conséquence l'ordre de sabordage au petit matin, dès qu'il apprend que les Allemands ont pénétré dans le « camp retranché » de Toulon ce 27 novembre 1942 à 4h50.

 

Le branle-bas sonne alors brusquement sur tous les navires bientôt suivi de l'ordre d'évacuation. Ne restent à bord que les équipes de sabordage préalablement désignées et constituées.

Pendant ce temps, les chars allemands ne parviennent pas à se repérer dans l'arsenal et vont perdre de nombreuses minutes avant d'atteindre leurs objectifs ; permettant ainsi aux équipes de sabotages de remplir leur mission.

En quelques minutes de multiples explosions vont secouer les bâtiments présents dans l'arsenal, au point que les toulonnais croiront en un terrible bombardement et pour certains en un tremblement de terre.

 

En quelques minutes, 235.000 tonnes de bâtiments sont coulés soit :

3 cuirassés,

7 croiseurs,

1 transport d’aviation

15 contre-torpilleurs,

13 torpilleurs,

6 avisos,

12 sous-marins,

9 patrouilleurs et dragueurs,

19 bâtiments de servitude,

1 bâtiment-école,

28 remorqueurs

http://aufildesmotsetdelhistoire.unblog.fr/files/2011/11/bateauxdansradetoulon27novembre1942.jpg

 

Seuls 5 sous-marins ont le temps de quitter la rade :

Du coté du Mourillon, cinq sous-marins bravent les ordres de sabordage et parviennent à franchir les passes du port militaire au prix des pires difficultés (champs de mines magnétiques, bombardements allemands).

 

Deux rallieront Alger, le Casabianca et le Marsouin, un ralliera Oran, Le Glorieux. L'Iris ira trouver refuge à Barcelone tandis que la Vénus préférera se saborder en grande rade. Un seul bâtiment de surface, le Leonor Fresnel, du Service des Phares et Balises, ralliera Alger, après s'être échappé des Salins d'Hyères.

 

Les marins français auront suivi jusqu'au bout les instructions émises 2 ans plus tôt par l'Amiral Darlan, qui prévoyaient qu'en cas de violation de la part de l'ennemi de l'article 8 de la convention d'armistice de 1940 (concernant la neutralisation et le maintien de la flotte française dans certains ports), les bâtiments français ne devaient en aucun cas tomber intacts aux mains de l'ennemi.

 

 

Repost 0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 00:01

Née en Provence vers 1283, elle épousa à quinze ans, saint Elzéar (on prononce aussi Elzéar) qui avait treize ans.

http://www.cassicia.com/IMG/584.jpg

Ils mènent ensemble une vie d'austérité, de prière et de pénitence sans que leurs sujets s'en aperçoivent et sans négliger les obligations mondaines qui étaient celles de leur état de princesse et de comte.

Devenue veuve, Delphine, vivra encore une vingtaine d'années à la cour du roi de Naples, en Italie. Revenue en Provence, elle assiste à la « glorification » de son époux Elzéar en Avignon. Seule dans la vie, elle connaît la misère et doit se mettre à mendier son pain sur les chemins de la montagne du Luberon. A sa mort, Delphine sera inhumée le 26 novembre 1360 auprès de son époux Elzéar dans la nécropole de la famille de Sabran, en la cathédrale d'Apt dans le Vaucluse.

 

 

 

Bonne fête aux Delphine

Ce prénom vient de « delphinus » qui signifie « dauphin » en latin.

http://www.carte-virtuelle-gratuite.net/medias/carte/mini/bonnefete1-bonne-fete-delphine-494.jpg

 

Repost 0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 00:01

Son origine remonte au 25 novembre 1960. Ce jour là, en République Dominicaine les sœurs Mirabal furent brutalement assassinées sur les ordres du chef de l'État, Rafael Trujillo, parce qu'elles militaient pour leurs droits. Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu'est la violence à l'égard des femmes.

Les militants en faveur des droits des femmes ont choisi en 1981 la date du 25 novembre comme journée de lutte contre la violence, en mémoire des trois sœurs Mirabal.

Dans le monde entier, des millions de femmes et de filles sont agressées, battues, violées, mutilées ou même assassinées, victimes en cela de violations choquantes de leurs droits fondamentaux.

 

Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54/134, l'Assemblée générale a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion au problème.

 

Repost 0
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 00:01

Le 24 novembre 1883, Eugène René Poubelle, le préfet du département de la Seine, impose aux Parisiens l'usage de réceptacles fermés pour l'évacuation des ordures ménagères. Il s'agit d'en finir avec la crasse qui fait la mauvaise réputation de la capitale depuis le Moyen Âge et les premières dispositions royales...

http://www.caenlamer.fr/iso_album/eugene-poubelle.gif

Le préfet met en place un ramassage quotidien par des voitures tirées par des chevaux. Il prévoit même un tri collectif avec trois types de réceptacles (déchets organiques, verre, faïence ou coquilles d'huîtres...) mais cette mesure, mal appliquée, disparaîtra du deuxième arrêté relatif à la collecte des ordures, le 7 mars 1884.

 

Mal accueillis, les arrêtés du préfet suscitent l'hostilité de la grande presse et un journaliste du Figaro qualifie par dérision les réceptacles de « boîtes Poubelle ». Le nom leur restera pour l'éternité.

 

Ces réceptacles se généralisent très vite dans la capitale française puis dans toutes les grandes villes. De façon très bénéfique, ils réduisent considérablement la saleté habituelle aux voies publiques depuis le Moyen Âge et facilitent le travail des éboueurs.

http://beuvry62croquis.unblog.fr/files/2010/11/ruepoubelle.jpg

Voir aussi : 7 mars 1884 - Les poubelles deviennent obligatoires à Paris

 

 

Repost 0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 00:01

Saint Clément, pape et martyr

Disciple de saint Paul qui en parle dans sa lettre aux Philippiens (4.3), il est l'un des premiers successeurs de saint Pierre sur le siège de Rome. Il fut le 4ème Pape de 88 à 97.

Saint Clément 

Clément est né à Rome dans une riche famille. Il était le fils du sénateur Faustin, qui était allié des empereurs Vespasien, Titus et Domitien. Instruit et ardent à chercher la vérité, il trouva dans la religion chrétienne la satisfaction entière des exigences de sa raison et des aspirations de son âme.

Après les pontificats « effacés » de saint Lin et de saint Clet, il fait figure de véritable successeur de saint Pierre. Néanmoins on sait peu de choses de son pontificat en ce temps de l'Eglise naissante.

Une lettre adressée à l'Église de Corinthe en l'année 95 par le Pape Clément montre la grande autorité qui était déjà reconnue à l'évêque de Rome, dans sa mission de « présider à la charité » parmi les Églises.

 

 

Selon la tradition, Clément aurait été exilé à Kersonèse, sur la Mer noire, aurait subi le martyre puis jeté à la mer avec une ancre au cou, le 23 novembre (en l’an 100 ou 101).

Les chrétiens priaient sur la plage. La mer se retira, chose inouïe, d'une lieue et demi, et le corps du martyr parut à découvert, dans une chapelle de marbre construite par les anges

C'est sans doute pourquoi il fut très tôt vénéré comme le saint patron des marins et bateliers.

Ses reliques furent ramenées à Rome par les saints Cyrille et Méthode au IXe siècle.

 

 

Bonne fête aux Clément et Clémentine

Clément signifie en latin « bonté », « indulgence », « miséricorde » (clemens).

http://a142.idata.over-blog.com/0/09/29/71/fetes/fete-clement.jpg

 

Repost 0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 00:01

Le vendredi 22 novembre 1963 à 12 h 30, le président John Fitzgerald Kennedy, qui était en tournée à travers les Etats-Unis, est abattu par trois coups de feu alors qu'il traversait le centre ville de Dallas dans une Cadillac décapotable.

http://www.dinosoria.com/tragedie/john-kennedy-2.jpg 

Transporté en urgences à l'hôpital le président mourra 30 minutes plus tard. Le gouverneur du Texas, John Connaly, présent dans la voiture officielle est grièvement blessé. Mais il sortira indemne du Parkland Memorial Hospital de Dallas.

Agé de 46 ans John Fitzgerald Kennedy, trente-cinquième président des Etats-Unis, n'aura gouverné que trois ans.

Il est le quatrième président des États-Unis à être victime d'un assassinat et le huitième à mourir en exercice.

 

 

La Commission présidentielle sur l'assassinat du Président Kennedy, connue sous le nom de Commission Warren est une commission américaine créée par un décret du président Lyndon Johnson du 29 novembre 1963 pour enquêter sur les circonstances de l'assassinat de JFK.

La commission tient son nom officieux de son président, Earl Warren, alors président de la Cour suprême des États-Unis.

Son rapport final de 888 pages fut présenté au président Johnson le 24 septembre 1964 et fut rendu public 3 jours plus tard. Il concluait que Lee Harvey Oswald avait agi seul dans l'assassinat du président Kennedy et la blessure du gouverneur du Texas John Connally. Dès leur publication, les conclusions de ce rapport ont prêté à fortes controverses.

 

Les circonstances et le mobile de son assassinat sont restés obscurs.

Officiellement, John F. Kennedy, président des Etats-Unis, est assassiné par un jeune homme déséquilibré, Lee Harvey Oswald, qui sera à son tour tué par Jack Ruby, un truand, dans les locaux de la police 48 heures après le drame.

 

Malgré les conclusions de la Commission Warren, de nombreuses théories ont circulé sur la mort de JFK. Voici quelques explications de Vincent Quivy, historien et journaliste, auteur de « Qui n'a pas tué John Kennedy ? ».

 

 

- La mafia

C'est l'hypothèse la plus répandue : la mafia américaine aurait organisé le meurtre du président.

« A cette époque, l’administration Kennedy, et notamment son frère John qui était alors ministre de la Justice, est entrée en guerre contre la mafia américaine », explique Vincent Quivy. « Jack Ruby, l'assassin d'Oswald, était en outre un petit voyou. Les gens y ont vite vu un rapport avec 'le milieu', autrement dit la mafia, lui l'aurait poussé à tuer Oswald afin que celui-ci ne les dénonce pas ». Mais l'enquête n'a jamais abouti.

 

- L'extrême droite

La puissante extrême droite américaine « avait les crocs contre JFK », souligne l'historien. « Il était en effet le premier président qui voulait faire évoluer la législation pour les droits civiques des noirs américains ».

Mais il était aussi, à leur sens, trop tendre avec Cuba et donc les communistes. Autant dire que lorsqu'il a posé le pied au Texas, terre conservatrice à l'époque, JFK n'était pas forcément le bienvenu : un petit comité d'accueil l’attendait d'ailleurs, avec des banderoles l'accusant d'avoir trahi l’Amérique. Mais là encore, aucun élément n'a jamais permis de valider cette thèse.

 

- Les communistes

Après l'extrême droite, l'extrême gauche. Lee Harvey Oswald était un militant pro-Castro, qui a vite été relié à l'URSS. « Quand il a été arrêté, il s'est revendiqué marxiste », souligne en outre le journaliste. Notons que l'assassinat du président a eu lieu quelques mois seulement après la crise des missiles de Cuba...

La piste de l'URSS a donc été prise au sérieux par les autorités américaines. Cependant, rien n'a permis de relier concrètement Oswald aux Soviétiques. D'autant qu’Oswald s'est engagé très jeune dans les marines avant d'aller en URSS. Quand les Soviétiques l'ont vu arriver, ils s'en sont donc méfiés. Il est peu probable que les services secrets russes aient pu lui confier une mission d'espionnage...

 

- Lyndon B. Johnson, le vice-président en quête de pouvoir

Dans un meurtre, on se demande toujours en premier lieu à qui profite le crime. Naturellement, c'est Lyndon B. Johnson vers qui les regards se sont vite tournés. Le vice-président, présent lors du voyage à Dallas, n'est-il pas devenu, dans la foulée de l'assassinat, président ?

« Ils se haïssaient l'un et l'autre, rappelle l’historien. Très vite, on a vu dans cet homme peu aimable, à la réputation de sale type, le coupable idéal. D'aucuns disaient d'ailleurs qu'il n'aurait jamais été président si Kennedy n'était pas mort soudainement, car JFK l'aurait certainement écarté une fois réélu. Bref, le profil du coupable idéal ». Mais sur ce point aucune preuve non plus…

 

- Le parapluie lanceur de fléchettes empoisonnées

Que faisait donc un homme avec un parapluie en cette journée si ensoleillée ? Quand on regarde les images, on peut apercevoir un homme ouvrir puis refermer un parapluie au passage du convoi présidentiel. Très vite, une nouvelle théorie est apparue. Si cet homme n'était pas un complice d'Oswald, qui donnait à ce moment-là un signal au tueur, il se pourrait bien qu'il s'agisse... du tueur lui-même.

Vincent Quivy explique : « L'idée était la suivante : le parapluie était en fait une arme ultra-sophistiquée de la CIA qui aurait lancé une flèche empoisonnée sur le président, de façon à le paralyser et en faire une cible plus facile... ».

 

Ridicule, et pourtant, la théorie a prospéré (comme d’autres).

Jusqu'à ce que l'homme en question explique son geste bien des années plus tard : « le parapluie était le symbole de Chamberlain (que l'on surnommait l'homme au parapluie), l'ancien Premier ministre Britannique pour qui travaillait le père de JFK lorsqu'il était ambassadeur à Londres avant la seconde guerre mondiale, explique Vincent Quivy. On lui a prêté des idées pro-hitlériennes. Pour ce manifestant, donc, l'idée était donc de montrer son désaccord envers la famille Kennedy avec son parapluie, comme un symbole ». Bien loin de la fléchette empoisonnée, mais tout aussi tirée par les cheveux...

 

- La « piste française »

Y avait-il un tueur d'extrême droite français à Dallas le 22 novembre ? C'est en tout cas ce que sous entend une note trouvée dans les archives de la CIA en 1977, et qui a conduit les enquêteurs à se tourner vers la France.

La note en question venait des services de renseignement français, adressée à leurs homologues américains. « Elle les avertissait sur la présence d'un membre de l'OAS, activement recherché, présent à Dallas le 22 novembre et expulsé le surlendemain vers le Mexique ou le Canada ».

Au final, rien de bien solide dans cette nouvelle théorie.

 

- Un complot homosexuel

Le procureur Jim Garrison, qui a rouvert en 1967 l'enquête sur l'assassinat de JFK, y croyait en tout cas dur comme fer : le président a été victime d'un complot homosexuel. Ce serait en tout cas le point commun de Ruby et Clay Bertrand, alias Clay Shaw, le mystérieux homme d'affaires et seul suspect poursuivi pour l'assassinat de Kennedy... Le mobile ?

 

- Les extraterrestres

L'idée fait sourire, mais dans les années 70, cette théorie comptait parmi les préférées des Américains. « A cette époque, les gens croyaient beaucoup aux martiens, avec l'affaire Roswell, rappelle l'historien. Il y avait donc naturellement une théorie selon laquelle ce seraient les martiens - ou la CIA, pour les protéger - qui ont tué JFK ».

Le mobile ? Facile, JFK s'apprêtait en effet à dévoiler leur existence au grand public. Le président aurait en effet demandé, peu avant de mourir, l'accès à des documents secrets sur l'existence des OVNIS.

 

- JFK a simplement été victime d'un accident !

Un des gardes du corps de Kennedy, dans une voiture derrière celle du président, se serait levé avec son arme à la main et aurait glissé. Un coup de feu serait parti... droit dans la tête de JFK.

C’est ballot !

Cette idée paraît toute aussi farfelue, que les autres elle a pourtant donné lieu à plusieurs écrits !

 

- L'assassin est en fait... le chauffeur

On voit sur le film le chauffeur se retourner au moment des coups de feu, mais on ne voit pas son corps sur l'image, cachée par celui d'un passager. Très vite, là encore, l'imaginaire s'emballe. Serait-ce lui qui aurait tiré ? D'autant que lorsque retentissent les cops de feu, la voiture ralentit au lieu d'accélérer...

Et voilà une nouvelle théorie : le chauffeur était en fait un membre des services secrets qui se serait retourné pour abattre sa cible en pleine tête !

Une thèse complètement absurde, sachant que les nombreux témoins ont contredit cette version, y compris ceux qui se trouvaient dans la voiture.

 

Lien du jour : JFK - l'assassinat les questions

Relire aussi : 14 octobre 1962 - Début de la crise des missiles de Cuba


 

 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 00:01

21 novembre 1694 : Naissance de Voltaire, homme de lettres français (décédé 30 mai 1778).

http://eleonorecotton.files.wordpress.com/2012/04/voltaire.jpg

21 novembre 1854 : Naissance de Benoît XV, pape de 1914 à 21 novembre 1922 (décédé 22 janvier 1922).

http://www.eschaton.ch/website/wp-content/uploads/Benoit_XV_Pape.jpg

21 novembre 1898 : Naissance de René Magritte, peintre belge (décédé 15 août 1967).

http://jsb2013.files.wordpress.com/2013/01/rene-magritte.jpg

21 novembre 1943 : Naissance de Jacques Laffite, coureur automobile.

http://www.statsf1.com/pilotes/photos/laffite.png

21 novembre 1948 : Naissance de Daniel Guichard, chanteur français.

 http://www.zicactu.com/wp-content/uploads/2006/01/daniel-guichard.jpg

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 00:01

Dans le cadre de la Seconde Décade internationale pour le développement de l'Afrique (1991-2000), l'Assemblée générale a proclamé en 1989 le 20 novembre, Journée pour l'industrialisation de l'Afrique.

 http://www.unido.org/uploads/tx_templavoila/AID_slideshow_v4_01.jpg

Tous les 20 novembre, la communauté internationale et plus particulièrement les pays africains célèbrent la journée de l'industrialisation de l'Afrique. Une journée pour inciter les pays à s'engager davantage dans le processus industriel, pour susciter une prise de conscience au niveau mondial et mobiliser l'appui international en faveur du développement industriel de l'Afrique.

 

Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 00:01

Un mystérieux prisonnier meurt à la Bastille (Paris). Il est enterré quelques jours plus tard sous le nom de Marchiali dans le cimetière Saint-Paul.

http://images.torrentfrancais.com/r/rbcfrd3kt2ky08hesu2gv2cc0gfuw.jpg

Ce prisonnier d’environ 45 ans dont personne ne connaît l'identité était enfermé depuis 1698. Il n'a cessé d'être emprisonné, d'abord à Pignerol puis à Sainte-Marguerite et enfin à Paris depuis près de 25 ans.

Il gardera l'anonymat tout au long de sa captivité grâce à un masque de velours qui lui cache le visage. Ce déguisement lui vaudra d'être surnommé le « masque de fer ».

De nombreuses rumeurs concernant sa véritable identité circulent : il pourraitêtre le fils adultérin d'Anne d'Autriche et du duc de Buckingham, certains parlent du frère jumeau du roi Louis XIV ou encore de son fils illégitime.

 

Huit ans après sa mort, la princesse Palatine, belle-sœur du roi de France, le fait sortir de l'anonymat en le présentant dans sa correspondance comme un milord anglais qui aurait comploté contre la France...

 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 12:00

Fabriqué par l'entreprise américaine Western Electric Manufacturing, le premier téléphone à touches se compose de 10 boutons.

http://www.corp.att.com/history/images/milestone_1963.jpg

Peu de temps après les touches dièse et étoile seront ajoutées.
Le téléphone comptera désormais 12 touches.

 

Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 00:01

Le 18 novembre 1626, le pape Urbain VIII Barberini consacre la nouvelle basilique Saint-Pierre de Rome, sur la colline du Vatican.

Saint-Pierre de Rome

 

Relire aussi : 18 avril 1506 - Construction de la basilique Saint-Pierre de Rome

Repost 0
Par Archimède - dans Religions
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 00:01

17 novembre 9 - Naissance de Vespasien

Empereur romain de 69 à 79 issu d'une famille de notables municipaux.

Son avarice est restée légendaire ; on dit qu’il aurait même imposé l'urine, (en réalité l'usage des latrines publiques que l'on appellera plus tard « vespasiennes »). Il est décédé le 23 juin 79.

 

17 novembre 1749 - Naissance de Nicolas Appert

Nicolas Appert naît à Châlons-en-Champagne.

Alors grossiste et président de la Section des Lombards, il met au point un procédé permettant la mise en conserve des aliments en 1795. Fort de sa découverte, il lance à Massy la première usine de conserves au monde. En 1809, il publie « L'Art de conserver pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales ».

En hommage à sa découverte, le procédé de mise en conserve porte le nom d'appertisation.

 

17 novembre 1755 : Naissance de Louis XVIII

Le 17 novembre 1755 naît Louis Stanislas Xavier de France, frère de Louis XVI. Suite à l'exécution de son frère et à la mort de son neveu, Louis XVII, le futur Louis XVIII sera couronné roi de France en 1814, après la chute de l'Empire et de Napoléon, sous la Restauration. Il meurt sans descendance le 16 septembre 1824, et C'est son frère qui le remplace sous le titre de Charles X.

 

17 novembre 1854 : Naissance d'Hubert Lyautey, maréchal de France.

Hubert Lyautey étudie à l'école militaire de Saint-Cyr. Au début de sa carrière, Il s'illustre durant les guerres coloniales. Il sert en Algérie et en Indochine. En 1912, il devient le premier résident général du Protectorat français dans l'Empire chérifien. En 1916, il est nommé ministre de guerre et en 1921, il devient maréchal de France. Dix ans plus tard, il acquiert la fonction de commissaire général de l'Exposition coloniale internationale. Il meurt en 1934.

 

17 novembre 1930 : Naissance d'Arlette Gruss

Arlette Gruss est née à Vernon le 17 novembre 1930. Cette fille de maître-écuyer avait une voie toute tracée, dans ce milieu familial par excellence. Elle a touché à toutes les disciplines du cirque, avant de se faire connaître avec un impressionnant numéro de dompteuse de panthères. Elle a ouvert en 1985 le cirque Arlette Gruss. Elle a reçu la Légion d'honneur pour sa carrière, et a été nommée chevalier des Arts et Lettres. Arlette Gruss est décédée le 2 janvier 2006.

 

17 novembre 1970 : Naissance de Maureen Dor

Maureen Dor, actrice, chanteuse, éditrice et animatrice de télévision est née le 17 novembre 1970 à Ixelles (belgique).

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 00:01

Les représentants de 37 pays se réunissent à Londres pour signer l’Acte constitutif de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture) qui entre en vigueur le 4 novembre 1946, après ratification par 20 pays signataires.

http://www.seos-project.eu/modules/heritage-conservation/images/unesco_logo_en_150.jpg

La mission de cette branche de l’ONU est de promouvoir la paix dans le monde via la valorisation de l’éducation, des sciences exactes, sociales et humaines, de la culture, de la communication et de l’information.

Son siège sera établi à Paris.

 

L’Acte constitutif est ratifié par 20 Etats : l’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, le Danemark, l’Egypte, les Etats-Unis d’Amérique, la France, la Grèce, l’Inde, le Liban, le Mexique, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, la République dominicaine, le Royaume-Uni, la Tchécoslovaquie et la Turquie.

Les États signataires de cette Convention, résolus à assurer à tous le plein et égal accès à l’éducation, la libre poursuite de la vérité objective et le libre échange des idées et des connaissances, décident de développer et de multiplier les relations entre leurs peuples en vue de se mieux comprendre et d’acquérir une connaissance plus précise et plus vraie de leurs coutumes respectives.

 

Repost 0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 00:01

Propriété personnelle du roi des Belges, Léopold II, depuis 1885, l'état indépendant du Congo devient la colonie du Congo Belge. Léopold II choisit de remettre ce territoire à son pays car il s'est fortement discrédité auprès de ses sujets avec la révélation des atrocités commises sous son autorité par les compagnies coloniales.

http://users.skynet.be/aloube/images/comparaison.jpg

Entre 1875 et 1879, l'explorateur anglais Sir Henry Morton Stanley avait pris possession au nom de la Belgique de la rive gauche du fleuve Congo. C'est en hommage au roi des Belges qu'il fonde Léopoldville près du village de pêcheurs de Kinshasa.

En 1885, la conférence de Berlin réunit les chefs d'États européens qui souhaitent se partager le «gâteau» africain. Le roi Léopold II obtient que le Congo lui soit cédé, à titre privé. Ainsi naît «l'État indépendant du Congo», que le roi promet d'ouvrir à la civilisation, à la foi et au libre échange.

 

Après 75 ans de domination Belge, le Congo accèdera officiellement à l'indépendance en 1960 et prendra le nom de Zaïre en 1971.

 

 

Relire aussi :

27 octobre 1971 - Le Congo est rebaptisé Zaïre

12 septembre 1876 - Conférence de géographie sur l'Afrique

 

Repost 0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 00:01

Les Russes profitent de la situation en Chine au lendemain de la seconde guerre de l’Opium pour faire signer au gouvernement impérial un nouveau traité et poussent ainsi leurs frontières en Mandchourie.

 

Français et Anglais tiennent la dynastie mandchoue à leur merci, les Russes en profitent pour se faire accorder la rive gauche de l'Amour, ainsi que, le long de l'océan Pacifique, la région qui s'étend de l'embouchure du fleuve Amour, au nord, à la Corée, au sud.

Cette région devient leur Province maritime. Pour s'en assurer le contrôle, ils construisent une capitale portuaire au nom prometteur : Vladivostok (« Domination de l'Orient » en russe).

 

Repost 0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 00:01

En proie à une sérieuse crise économique, l'Angleterre connaît une série de manifestations. Le 13 novembre 1887 devient le « Bloody Sunday » suite à la dispersion violente faite par la police, à Londres, sur Trafalgar Square. L

http://media-cache-ec0.pinimg.com/736x/bf/13/17/bf1317e67980e3fbedb3fc1af84aaa66.jpg

es revendications de la Social Democratic Federation et de l'Irish National League portaient sur l'amélioration des conditions de vie et sur un changement de politique en Irlande.

Les débordements policiers feront deux morts chez les indépendantistes irlandais et plusieurs centaines de blessés.

Repost 0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 00:01

Orateur puissant et envoûtant, Hitler, exploita la colère et l’impuissance ressenties par un grand nombre d’électeurs. Il attira un grand nombre d’Allemands qui aspiraient désespérément au changement. La propagande électorale nazie promettait de sortir l’Allemagne de la crise. Les Nazis s’engagèrent à restaurer les valeurs culturelles du pays, à annuler les clauses du Traité de Versailles, à conjurer la menace d’une révolution communiste, à remettre le peuple allemand au travail et à recouvrer pour l’Allemagne son « rang légitime » de puissance mondiale.

 

Aux élections législatives du 12 novembre 1933, les nazis entrent au Reichstag forts d'une victoire écrasante. La liste unique de la NSDAP* l'emporte avec 92,1% des voix.

Un référendum est également organisé où 95% des allemands se prononcent favorables à la politique extérieure menée par le parti national-socialiste.

 

* Parti national-socialiste ou Parti nazi, en allemand : NationalSozialistische Deutsche ArbeiterPartei (abréviation : NSDAP) ; littéralement, Parti ouvrier allemand national-socialiste.

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire