Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 00:01

Lundi 11 novembre 1918 à 11 heures : dans toute la France, les cloches sonnent à la volée.

Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent le « Cessez-le-Feu ».

Un armistice (arrêt des combats) a été conclu le matin entre les Alliés et l'Allemagne.

http://www.monquotidien.fr/media/Images/1320915363date-fin-ww1.jpg

A 5h15 du matin, les généraux allemands signent l'armistice avec les alliés près de la gare de Rethondes dans l'Oise.

 

Dans le wagon-restaurant aménagé en salle de réunion, l'amiral Wemyss, le maréchal Foch et le général Maxime Weygang mettent fin à quatre ans de guerre. Le cessez-le-feu prend effet à 11 heures. Tous les combattants veulent croire que cette guerre est la « der des der ».

L'armistice est conclu pour 36 jours mais sera régulièrement renouvelé jusqu'au traité de paix du 28 juin 1919.

 

Ce premier conflit mondial aura fait plus de 8 millions de morts.

 

 

Voir également :

11 novembre 1920 - Le soldat inconnu à l'Arc de Triomphe

11 novembre - Saint Martin

 

 

 

Repost 0
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 00:01

La signature du traité de Zurich vient mettre un terme à la guerre qui oppose l'empire Autrichien à la France et au Royaume de Piémont-Sardaigne.

 

 

La France et la Sardaigne signent un traité d'alliance le 26 janvier 1859 afin de chasser l'Autriche d'Italie du Nord. En favorisant l'unité italienne, Napoléon III veut récupérer Nice et la Savoie perdues par la France en 1814.

Le 11 juillet 1859, François-Joseph, empereur d’Autriche, et Napoléon III se sont rencontrés à Villafranca et y sont convenus des termes du traité signé le 10 novembre à Zurich

Les Autrichiens cèdent à la France la province de Lombardie, qu'elle cède à son tour à la Savoie. En contrepartie, l'Autriche peut conserver la Vénétie, ainsi que les forteresses de Mantoue et Peschiera.

Les souverains de Modène, Parme et Toscane retrouvent leurs États ainsi que les gouverneurs pontificaux, Bologne. La création d’une confédération italienne présidée par le pape est envisagée.

 

Le 24 mars 1860, le roi Victor-Emmanuel II (Royaume de Piémont-Sardaigne) accepte de céder Nice et la Savoie à la France, le (condition ayant motivé sa participation à la campagne d'Italie).

Le 17 mars 1861, le royaume d'Italie est proclamé.

 

Relire aussi : 17 mars 1861 - Unification du royaume d’Italie


 

Repost 0
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 00:01

Le traité de Séville met fin à la guerre entre l'Angleterre et l'Espagne de 1727 à 1729. Il est également signé par la France (plus tard par les Pays-Bas).

 http://a133.idata.over-blog.com/4/20/76/51/Gibraltar/Gibraltar-carte.gif

Gibraltar était un territoire espagnol pris par les forces anglo-néerlandaises de l'amiral George Rooke le 25 août 1704. Sa propriété (mais pas la souveraineté) est confirmée et reconnue par l'Espagne par les traités d'Utrecht de 1713.

Le traité de Séville du 9 novembre 1729 accorde à la Grande-Bretagne la conservation du contrôle et des échanges commerciaux sur Minorque et Gibraltar, au détriment de l'Espagne. En contrepartie, la reine d'Espagne (Elisabeth Farnèse, 1692-1766) obtient le soutien de la Grande-Bretagne pour la succession du duché de Parme et la Toscane.

Les Espagnols stipulent dans ce traité de Séville qu'ils renoncent définitivement à Gibraltar.

Le rocher est depuis lors une colonie anglaise.

 

Gibraltar aujourd’hui

Le territoire de Gibraltar a une superficie de 6,8 km². Il possède une frontière terrestre avec l'Espagne longue de 1 200 m (plus courte frontière terrestre du monde), et 12 km de côtes.

Comme pour tout territoire britannique d'outre-mer, la reine Elizabeth II est le chef de l'État ; elle est représentée par le Gouverneur de Gibraltar. Le Royaume-Uni a gardé les responsabilités concernant la défense, la politique étrangère, la sécurité intérieure et les questions économiques. Le rôle du gouverneur est surtout symbolique : il ne participe pas à l'administration du territoire.

http://www.infocapagde.com/users_private/tango/AG10-gibraltar.jpg

 

Repost 0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 00:01

Adolf Hitler, alors chef du parti national-socialiste des travailleurs allemands, et le général Ludendorff, héros de la Grande Guerre, pénètrent dans la brasserie de Munich où se déroule une réunion de soutien à Gustav von Kahr pour annoncer le renversement du gouvernement bavarois.

 http://ajshistoire.files.wordpress.com/2012/10/putsch.jpg

Le 8 novembre 1923, dans une grande brasserie de la capitale bavaroise, le Bürgerbraükeller, 3.000 bourgeois écoutent les trois principaux dirigeants du Land.

La brasserie est brutalement investie par les militants du parti nazi. Leur chef ou Führer, Hitler, monte sur l'estrade. Revolver au poing, il entraîne les dirigeants bavarois dans une arrière-salle et leur intime l'ordre de lui céder le pouvoir !

Mais les politiciens réussissent à s'esquiver après avoir fait mine de céder.

La police bavaroise et la police fédérale avaient été informées des troubles par deux policiers en civil qui se trouvaient dans la brasserie. Leurs rapports furent transmis au major Sigmund von Imhoff de la police fédérale. Il mobilisa immédiatement ses hommes et leur fit garder les centraux télégraphiques et téléphoniques.

 

Le 9 novembre, il est clair que les forces armées et la police sont restées loyales au régime légal. Pourtant, en fin de matinée, Hitler et Ludendorff rassemblent 3.000 putschistes : les manifestants s’avancent à douze de front. Dans des circonstances confuses un échange de coups de feu éclate. On relève quatre victimes parmi les policiers et seize morts chez les manifestants, Hitler lui même, a eu l’épaule démise.

Hitler et plusieurs de ses compagnons sont arrêtés peu après. Leur procès s’ouvre le 26 février 1924.

 

Condamné à cinq ans de détention le 1er avril, Adolf Hitler ne passa finalement que moins de 14 mois à la prison de Landsberg (y compris ce que l’on appellerait aujourd’hui « la détention provisoire »)

Durant cette période d'emprisonnement, Hitler se consacrera à la rédaction de « Mein Kampf » (Mon combat).

 http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2008/03/mein-kampf.jpg

Hermann Göring, Ernst Röhm, Rudolf Hess, Heinrich Himmler et Julius Streicher participèrent également à ce putsch avorté.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Dictature
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 00:01

Du 7 au 10 novembre 1913, une tempête sévit sur la région des Grands Lacs aux États-Unis et au Canada. En anglais elle est appelée Big Blow (le grand souffle), le Freshwater Fury (la furie d'eau douce), ou encore le White Hurricane (l'ouragan blanc).

 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/3b/November_gale.png

Lors de la tempête, les vents atteignent 145 km/h, les vagues mesurent 11 mètres et le blizzard est très violent. Le cyclone tropical ravage la région et cause de lourds dégâts matériaux et humains.

Plus de 250 personnes sont tuées, des navires sont brisés. Les mines de charbon, de fer et les céréales sont perdues et les prix de ces matières augmentent.

 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 00:01

Le 5 novembre 2001, l’Assemblée générale a décidé que le 6 novembre serait désormais célébrée la Journée internationale pour la prévention de l'exploitation de l'environnement en temps de guerre et de conflit armé.

Les pertes humaines (civils et militaires morts ou blessés), et les pertes matérielles (villes ou moyens de subsistance détruits) dus aux conflits armés sont depuis toujours comptabilisées. En revanche, l'environnement demeure souvent une victime silencieuse.

 

Dans le seul but de prendre un avantage militaire, il arrive que l'eau des puits soit polluée, des récoltes brulées, des forêts abattues, la terre empoisonnée ou des animaux tués.

 

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a relevé que, lors des soixante dernières années, au moins 40% de tous les conflits internes ont été liés à l'exploitation de ressources naturelles, soit des ressources de grande valeur comme le bois de construction, les diamants, l'or et le pétrole, soit des ressources rares, telles que les terres fertiles et l'eau.

 

Il a également été constaté que les conflits impliquant des ressources naturelles avaient deux fois plus de chances de se reproduire.

 

Pour l’ONU il est particulièrement important que la protection de l'environnement fasse partie des stratégies de prévention des conflits et de maintien et de consolidation de la paix, car il ne peut pas y avoir de paix durable si les ressources naturelles et les écosystèmes dont dépendent les populations sont détruits.

 

Repost 0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 00:01

1916 : Madeleine Robinson, actrice française (décédée le 1er août 2004).

1917 : Jacqueline Auriol, aviatrice française et première femme pilote d'essai (décédée le 11 février 2000).

1938 : Joe Dassin, chanteur franco-américain (décédé le 20 août 1980).

1941 : Art Garfunkel, chanteur américain.

1959 : Bryan Adams, chanteur canadien.

1963 : Jean-Pierre Papin, footballeur français.

1977 : Cyril Lignac, cuisinier français.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 00:01

4 novembre 1884 - Election de Grover Cleveland

Le 4 novembre 1884, le leader des démocrates Bourbons, Grover Cleveland, est élu président des Etats-Unis. Il effectue son mandat de 1885 à 1889, et en effectue un second de 1893 à 1897. Avec sa réputation d'homme politique honnête et indépendant, il récupère les voix de toutes les personnes anti-corruption. Durant ses mandats, il prône avec ferveur le libéralisme classique et combat l'inflation galopante. Il meurt le 24 juin 1908.

http://www.whitehouse.gov/sites/default/files/first-family/masthead_image/22gc_header_sm.jpg?1250879374

 

4 novembre 1952 - Eisenhower est élu président de la République

L’ancien général Eisenhower, homme qui a supervisé les opérations de libération de l’Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, est élu à la présidence de la République. Candidat républicain, il doit notamment sa victoire à la peur du communisme et à la campagne de McCarthy. Pourtant, Eisenhower n’apprécie guère cet homme qui s’en prend parfois aux généraux qui ont contribué à mettre à bas les forces de l’Axe. Succédant au démocrate Truman, Eisenhower contribuera à la coexistence pacifique avec l’URSS ainsi qu’à la lutte contre la ségrégation raciale. Il sera réélu en 1956 malgré un Congrès à majorité démocrate.

http://www.whitehouse.gov/sites/default/files/first-family/masthead_image/34de_header_sm.jpg?1250885267

 

4 novembre 2008 - Barack Obama, président des Etats-Unis

Barack Obama est élu le 4 novembre 2008, président des Etats-Unis face à John McCain. Il est le premier Afro-américain à occuper cette fonction.

 

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2008-11/2008-11-05/article_obama_president.jpg

Repost 0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 00:01

3 novembre 1868 - Grant élu président des Etats-Unis

Le général Ulysses Simpson Grant (1822-1885), figure victorieuse de la guerre de Sécession, devient dix-huitième président des Etats-Unis, succédant ainsi au « pacificateur » Andrew Johnson, lequel accorda en fin d'exercice l'amnistie à tous les responsables confédérés (7 septembre 1867), dont leur président de 1861 à 1865, le démocrate Jefferson Davis. Malgré une réélection en 1872, fortement critiqué au sein de son propre Parti républicain, il ne put briguer de troisième mandat.

http://www.whitehouse.gov/sites/default/files/first-family/masthead_image/18ug_header_sm.jpg?1251138400

 

3 novembre 1896 - William McKinley est élu président des Etats-Unis

Le républicain William McKinley devient le vingt-cinquième président des Etats-Unis, le 3 novembre 1896. Soutenu par les groupes industriels, il augmente les droits de douanes pour protéger l'économie américaine. Son mandat est marqué par la guerre contre l'Empire espagnol, symbolisée par l'indépendance de Cuba. Les Etats-Unis s'emparent des colonies espagnoles de Guam, de Porto-Rico et des Philippines. Il lance son pays à la conquête du marché asiatique mais est assassiné par un anarchiste, le 6 septembre 1901.

http://www.nounouk.com/medias/images/mckinley.jpg?fx=r_250_250 

 

3 novembre 1936 - Franklin Roosevelt président des USA

Franklin Delano Roosevelt est réélu président des États-Unis le 3 novembre 1936. Le président sortant démocrate remporte quarante-six des quarante-huit États américains, et une victoire sans appel avec 60,8% des suffrages. Un écart de onze millions de voix est obtenu avec Alfred Landon, le candidat républicain. Roosevelt entame donc le deuxième des quatre mandats qu'il aura finalement obtenus.

http://images.qualityinformationpublishers.com/pictures/341/341_1.jpg

 

3 novembre 2004 - Réélection de George W. Bush

Le président républicain George Bush l'emporte au terme d'une campagne disputée face à son rival démocrate John Kerry avec 286 grands électeurs contre 252 à son adversaire. George Bush Senior avait, lui, été battu en 1992 par le démocrate Bill Clinton lors de sa deuxième candidature.

http://www.whitehouse.gov/sites/default/files/first-family/masthead_image/43gb_header_sm.jpg?1250888303

 

Voir aussi : Les présidents américains

 

 

Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 00:01

2 novembre 1852 - Franklin Pierce est élu président des États-Unis

Franklin Pierce, avocat de carrière et ancien sénateur, est choisi par le Parti démocrate pour devenir candidat aux élections présidentielles.

Le candidat démocrate bat les candidats whigs et les free soilers qui perdent de leur popularité au sein de la population. En revanche, les partis anticatholiques, xénophobes et nativistes gagnent en popularité.

Franklin Pierce devient le plus jeune président du pays, élu à l'âge de 48 ans.

http://www.nounouk.com/medias/images/pierce.jpg?fx=r_250_250

 

2 novembre 1880 - Election de James Abram Garfield

James Abram Garfield devient le 20e président des Etats-Unis, le 2 novembre 1880. Né le 19 novembre 1831, il suit des études de droit avant de devenir sénateur républicain. Après avoir participé à la guerre de Sécession du côté de l'Union, il revient à la politique dès 1862, devenant député de la Chambre des Représentants. Il meurt le 19 septembre 1881, après avoir été victime d'un attentat, le 2 juillet 1881.

http://www.nounouk.com/medias/images/garfield.jpg?fx=r_250_250

 

Voir aussi : Les présidents américains

 

 

Repost 0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 00:01

Le samedi 1er novembre 1755, Lisbonne (235.000 habitants) est frappée par trois violentes secousses telluriques. Plusieurs raz-de-marée suivent le séisme et de nombreux incendies se déclarent.

 http://analyse-ontologique.com/wp-content/uploads/2012/03/Lisbonne3.jpg

La capitale du Portugal, qui doit sa prospérité à un immense empire colonial, est presque entièrement détruite.

Le bilan humain de la catastrophe est lourd : 60.000 morts.

Beaucoup périssent dans l'effondrement des églises où elles assistaient à l'office de la Toussaint.

 

Le tremblement de terre est ressenti dans toute l'Europe, entraînant des oscillations jusque dans les lochs écossais et les lacs suisses. Les religieux et les philosophes de tout le continent y voient l'occasion de débattre de la miséricorde divine et des mérites de la civilisation urbaine.

 

Cet événement tragique inspirera Voltaire dans un des chapitres de « Candide ». L'auteur s'interrogera sur la bonté du dieu créateur et l'existence du mal. Le philosophe français réussira à faire du tremblement de terre de Lisbonne un évènement intellectuel.

 

 

Repost 0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 00:01

Caius Quinctius était le fils d'un sénateur romain, (cinquième enfant, si l'on en croit son nom). Il partit pour la Gaule avec saint Lucien de Beauvais et plusieurs compagnons pour évangéliser la région du Beauvaisis et de la Picardie.

 

Venu évangéliser la Picardie au IIIe siècle, il tombe entre les mains d'un persécuteur légendaire, Rictiovar. Il est décapité à Augusta Veromandum.

La ville, située dans l'actuel département de l'Aisne, prendra plus tard le nom de Saint-Quentin.


 http://call.backme.it/carte-bonne-fete-Quentin-1-1487-big.jpg

 

 

Repost 0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 00:01

Le réalisateur américain Orson Welles adapte à la radio le roman de science-fiction « La Guerre des mondes » de Herbert George Wells.

 

Le feuilleton, qui raconte l'invasion de la terre par les martiens, est diffusé en fin de journée sur CBS.

Wells y joue plusieurs personnages à la fois, dont un faux envoyé spécial qui s'écrit : « I guess that it...That's the thing...Terrific.... »

 

La plupart des auditeurs prennent l'émission en cours et sont effrayés. Les standards de CBS, mais aussi des commissariats furent submergés d'appels de personnes prétendant avoir aperçu des Martiens. Plusieurs milliers de personnes s'enfuient de chez elles croyant à une réelle invasion martienne sur le New-Jersey.

Orson Welles s'excusera devant toute l'Amérique quelques jours plus tard à la radio.

 

Cette émission en version originale :

 
Repost 0
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 00:01

 

Le roi d'Italie Victor-Emmanuel III demande officiellement au chef du parti national fasciste d'assurer la nouvelle formation d'un gouvernement.

Dès le lendemain Benito Mussolini devient le nouveau président du Conseil italien président du Conseil (l'équivalent de Premier ministre).

À la tête d'un gouvernement qui ne compte que quatre ministres fascistes, Mussolini se montre dans les premiers temps respectueux des règles constitutionnelles

Il conserve la forme du gouvernement parlementaire et formera une coalition entre libéraux, catholiques et nationalistes.

Mais, dans les provinces, les Chemises noires poursuivent la mise au pas des organisations syndicales. La fête du Travail du 1er mai est supprimée et la grève est interdite.

Et en novembre 1922, la Chambre des députés et le Sénat votent les pleins pouvoirs à Mussolini pour un an.

 

On se dirige vers l'installation d'une dictature totalitaire d'un nouveau genre qui durera jusqu'en 1943.

 

Relire également : 

23 mars 1919 - Mussolini crée les « fasci »

25 juillet 1943 - Mussolini renversé

 

Repost 0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 00:01

Le 28 octobre 1918, la Tchécoslovaquie proclame son indépendance sur les ruines de l'empire austro-hongrois.

 premiere-republique-Tchecoslovaque-copie-1.gif

 

La Tchécoslovaquie est créée à la fin de la Première Guerre mondiale, à partir de la division de l'Autriche-Hongrie, après la signature du traité de Saint-Germain-en-Laye. Son premier président sera le tchèque Tomáš Masaryk. Cet État slave artificiel est créé à partir de la Bohème-Moravie et de la Slovaquie.

Sur les frontières du « quadrilatère de Bohème », dans les monts Sudètes, il compte une importante minorité germanophone d'environ 3 millions de personnes soit plus du quart de la population totale du pays. À l'Est, la Slovaquie compte elle-même d'importantes minorités hongroises et polonaise. Sa diversité ethnique créera de nombreux conflits nationalistes dès son premier mois d'existence.

 

Par son hétérogénéité et avec des frontières étirées et indéfendables, le nouvel État va devenir le maillon faible de l'Europe...

 

La Tchécoslovaquie sera annexée en 1938 par les Allemands.

 

Repost 0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 23:01

Le président-général Joseph-Désiré Mobutu décide de changer le nom du fleuve et du pays, le Congo, par celui de Zaïre.

http://p5.storage.canalblog.com/55/14/225270/18425754.jpg

En 1966, la capitale Léopoldville avait déjà été renommée Kinshasa.

En 1972, la politique de « l'authenticité » amènera à l'africanisation de tous les noms d'origine européenne.

Les prénoms chrétiens sont remplacés, de nombreuses entreprises sont nationalisées. L'économie du pays s'effondre.

 

En mai 1997, Mobutu fuit au Maroc et Kabila prend le pouvoir. Le pays est rebaptisé République Démocratique du Congo (RDC).

http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/aef_image_original_format/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/Carte-REP-DEM-CONGO-400_1_0.gif

 

Repost 0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 23:01

Le 25 octobre 1906, Georges Clemenceau, alors ministre de l'Intérieur et homme fort du Parti radical, est appelé à la présidence du Conseil par le Président de la République Armand Fallières.

http://www.19e.org/biographies/C/clemenceau.jpg

Dès le 26 octobre forme un gouvernement qui va durer près de 3 ans, une longévité assez rare sous la IIIe République.

Son gouvernement regroupe notamment René Viviani au ministère du Travail et le général Picquart, qui s'est illustré dans l'affaire Dreyfus, au ministère de la Guerre. Georges Clémenceau conserve quant à lui le ministère de l'Intérieur.

Sur le plan international, il s'illustre notamment en maintenant la paix avec l'Allemagne tout en réformant l'armée afin de se tenir prêt à endurer un conflit.

 

Relire aussi : 17 novembre 1917 - Clemenceau rappelé au gouvernement

Repost 0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 23:01

Le 25 octobre 1555, l'empereur germanique, roi d'Espagne et de Sicile, seigneur des Pays-Bas, Charles Quint décide d'abdiquer.

http://www.happybeertime.com/wp-content/uploads/2013/07/thumb-350x222.jpg 

Charles d’Autriche est né à Gand (Belgique) en l’an 1500. Héritier des Habsbourg, archiduc d'Autriche et titulaire du Saint Empire romain germanique ou empire d'Allemagne, il a recueilli l'héritage flamand des ducs de Bourgogne (Belgique et Pays-Bas actuels) et les couronnes de Castille et d'Aragon (l'Espagne et ses colonies d'outre-mer).

Son empire s’étendait ainsi de la frontière ouest de l’Allemagne jusqu’aux Amériques. Quant le soleil se levait d’un coté de son empire, de l’autre il se couchait. On disait que dans son royaume le soleil ne se levait ou ne se couchait jamais !

 

Mais à 55 ans, Charles Quint est las, malade et usé.

Atteint par la goutte, usé par ses conquêtes, Charles Quint avait entamé son désengagement du pouvoir progressivement, à compter de 1540.

Il souhaite léguer ses possessions à son fils Philippe. Mais son frère Ferdinand, roi de Bohême et Hongrie, souhaite recevoir une partie de l’héritage...

 

Le 25 octobre 1555, dans la grande salle du château de Bruxelles, devant les députés des 17 provinces bourguignonnes, ainsi que les chevaliers de l'ordre de la Toison d'Or et les ambassadeurs et représentants d'une grande partie de l'Europe, Charles Quint se dessaisit des états bourguignons en faveur de son fils Philippe.

 

Le 16 janvier suivant, Philippe deviendra roi des Espagnes et des Deux Siciles sous le nom de Philippe II.

 

Le 12 septembre 1556, enfin, Charles Quint cèdera à son frère Ferdinand les Etats autrichiens et le titre d'empereur d'Allemagne. Il se retire en Espagne avec ses sœurs Marie de Hongrie et Eléonore de France.

 

Charles Quint se retire dans au monastère de Yuste en Espagne et succombe à la malaria en 1558.

 

Voir carte de l’empire de Charles Quint

Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 23:01

La journée mondiale d'information sur le développement a été instituée par l'Assemblée générale en 1972 pour appeler l'attention de l'opinion publique mondiale sur les problèmes du développement et la nécessité d'intensifier la coopération internationale pour les résoudre.

 

L'assemblée a décidé que la date retenue pour cette journée coïnciderait, avec la Journée des Nations Unies, célébrée le 24 octobre, date à laquelle a été adoptée en 1970 la Stratégie internationale du développement pour la deuxième Décennie des Nations Unies pour le développement.

 

L’Assemblée a estimé que l’amélioration de la diffusion d’informations et la mobilisation de l’opinion publique, notamment parmi la jeunesse, seraient un facteur important pour une meilleure prise de conscience des problèmes généraux du développement, favorisant ainsi l’accroissement nécessaire des efforts en matière de coopération internationale pour le développement.

 

Repost 0
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 23:01

Budapest se soulève contre l'URSS qui occupe le pays depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Les Hongrois réclament le retour à la présidence du communiste modéré Imre Nagy.

 http://www.fonjallaz.net/Communisme/Memo/Hongrie%201956/VO/Budapest-Staline.jpg

Les Hongrois croient que l'heure de la victoire a sonné. Le pays s'enflamme. L'insurrection dégénère le 30 octobre avec, à Budapest, l'occupation du siège du parti communiste et le massacre de ses occupants ainsi que de gardes qui n'ont rien à voir avec le régime détesté.

 

Imre Nagy est gagné par l'euphorie du mouvement populaire. Il s'engage dans la voie de la démocratie et du multipartisme. Le 1er novembre, il forme un gouvernement de coalition.

 

Il annonce aussi le retrait de la Hongrie du pacte de Varsovie... C'est plus que les Soviétiques n'en peuvent supporter.

 

Dès le dimanche 4 novembre, l'Armée Rouge investit Budapest. Au total pas moins de 8 divisions et plusieurs centaines de chars du dernier modèle (T54). Les insurgés, étudiants aussi bien que salariés, résistent avec héroïsme mais n'en sont pas moins écrasés.

 

La répression fait environ 200.000 morts tandis que 160.000 personnes se réfugient en Europe de l'Ouest. Imre Nagy sera pendu quelques mois plus tard.

 

Relire aussi : 4 novembre 1956 - Les chars soviétiques entrent dans Budapest

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 23:01

  741 : Décès de Charles Martel

1641 : Révolte des catholiques d'Irlande

1721 : Pierre le Grand devient Tsar de toutes les Russies

1797 : Premier saut en parachute

1835 : Création de l'AFP

1885 : Début de la troisième guerre anglo-birmane

1906 : Décès de Paul Cézanne

1938 : L'américain Chester F. Carlson invente la photocopie

1941 : Exécution de Guy Môquet (Voir article)

1952 : L'Iran rompt ses relations diplomatiques avec l'Angleterre

1953 : indépendance du Royaume du Laos

1956 : Arrestation de Ben Bella

1987 : Décès de Lino Ventura

1989 : Alain Prost champion du monde

 

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 19:32

1527 : Louis de Lorraine, prélat français († 29 mars 1578).

1790 : Alphonse de Lamartine, poète et homme politique français († 28 février 1871).

1833 : Alfred Nobel, chimiste et industriel suédois († 10 décembre 1896).

1929 : Pierre Bellemare, animateur et producteur français de radio et de télévision

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 23:01

Le 20 octobre 1805, cinq jours après la prise du village bavarois de Michelsberg par la Grande Armée, Napoléon 1er reçoit la capitulation de l'armée autrichienne du général Karl Mack retranchée dans la ville voisine d'Ulm.

http://www.histoire-france.net/epoque/bat_epo/ulm.jpg

L'armée autrichienne, forte de 80.000 hommes, était postée en Bavière, au débouché de la Forêt-Noire, et attendait les troupes de Napoléon qui avait quitté Boulogne. Mais le gros des forces françaises, avec une rapidité surprenante d'exécution, avait traversé le Rhin beaucoup plus en aval que prévu, dans la région de Mayence, et se présenta sur les arrières des Autrichiens. Ces derniers étaient pris au piège, enfermés dans l'Ulm.

Cela constitue la première grande victoire de la campagne d'Autriche : une ville entière et toute sa garnison sont capturées, donnant une position stratégique.

 

L'empereur continuera ses conquêtes européennes jusqu'à la défaite de Leipzig (Allemagne) en 1913.

 

Lire ou relire :  19 octobre 1813 - Fin de la bataille des Nations

 

Repost 0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 23:01

Au terme d'une bataille acharnée qui a duré trois jours, l'armée napoléonienne s'incline face aux alliés (Prusse, Russie, Angleterre, Autriche, Suède, Bavière).

http://napoleonbonaparte.pagesperso-orange.fr/leipzig.jpg 

La bataille de Leipzig (16-19 octobre 1813), aussi appelée la bataille des Nations, fut la plus grande confrontation des guerres napoléoniennes.

 

Après l'effroyable retraite de Russie, Napoléon avait du en toute hâte reconstituer une "Grande Armée". Il poussa son pays dans ses derniers retranchements, que ce soit au niveau militaire qu'économique. Mais la France est las de la guerre (celle-ci dure depuis 1792).

Les nouveaux régiments sont composés de jeunes hommes d'à peine 20 ans qui, pour la plupart, n'ont jamais vu une bataille de leur vie. On les surnomma alors les « Marie-Louises », doux noms en référence à la nouvelle impératrice après Joséphine, Marie-Louise, mère du roi de Rome.

« L'armée d'Allemagne » française sécurise le pays en détenant tous les points stratégiques, du Rhin jusqu'au Duché de Varsovie repris par les Alliés. Mais la supériorité numérique des Coalisés oblige Napoléon à se replier près du Rhin. L'Italie se découvre peu à peu, et Napoléon comprit qu'il était impossible de tout recontrôler. Après les victoires encourageantes de Bautzen, Lutzen et Dresde, Napoléon décide d'en finir et de battre successivement les armées prussiennes et russes à Leipzig, petite localité au sud de Berlin...

 

Le 13 octobre à 13 heures, l'assaut est lancé par les ennemis de l'Empereur qui, persuadés de la victoire par leur supériorité numérique, chargent pour rompre la défense française. 120.000 Coalisés font face à 70.000 français. Napoléon recule au sud de la ville, tandis qu'il gagne du terrain au nord, il arrive donc à maintenir la situation.

Le soir, les pertes sont lourdes pour chaque camp : 15.000 morts français et 35.000 morts dans l'autre camps. Napoléon a capturé le général Merveltd et espère pouvoir le monnayer contre un arrangement à l'amiable. Mais les Alliés, trop conscient de la victoire qui s'offre à eux, ne répondent pas à cet appel.

Le 16 octobre, le combat reprend intensivement.

Les corps de Bernadotte (maintenant passé à l'ennemi) et de Blücher inverse considérablement la balance. Le lendemain, Napoléon, après concertation avec ses maréchaux, décide de préparer la retraite. On construit des ponts sur l'Elster, et on les couvre d'explosifs pour les détruire juste après le passage du général Reynier qui commande l'arrière-garde. A 9 heures, le 17, le gros des troupes est passé. Le prince Schwarzenberg ne vit que très tard la manoeuvre, et il décida d'attaquer : les 20.000 hommes français qui n'avaient pas encore passé le pont se virent littéralement enfermés dans les faubourgs de la ville, assiégés par 150.000 autrichiens.

Le Prince Poniatowskise noya en tentant de rappeler Napoléon. Tous ces hommes moururent héroïquement, en martyr, détruisant eux-mêmes les ponts minés pour bloquer les Alliés et faire prendre de l'avance à leurs camarades...


La défaite de l'empereur marque les premiers signes de faiblesse de son pouvoir. 

 

Repost 0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 23:01

 

Luc est né à Antioche en Syrie. Il était grec de naissance et médecin de profession. Luc fut un des premiers à être convertis.

Plus tard, il devint le compagnon missionnaire de Saint Paul pendant une partie de son deuxième et troisième voyage. Il prit soin de Paul lors de son incarcération à Césarée et à Rome.

Paul en parle comme étant « le plus attentionné des médecins » et comme étant aussi « un travailleur acharné ». Avec Paul, il s’embarqua sur un bateau les menant de Troas à la Macédoine et demeura pendant sept ans à Philippes, partageant les naufrages et les périls du voyage jusqu’à Rome.

Luc est l’auteur du troisième Evangile écrit avant l’an 63. Il a aussi écrit les Actes des Apôtres.

 http://www.histoiredunefoi.fr/wp-content/uploads/2012/10/saint-luc-guido-reni-7-135-iphone.jpg

 

 

Bonne fête aux Luc

Le prénom Luc est d'origine latine, il provient de « lux » ou de « lucanus » qui signifie « lumière » ou « clair ».

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire