Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 00:03

Le Pape Innocent VIII, élu en 29 août et consacré le 12 septembre,  promulgue une bulle papale « Summis desiderantes affectibus » dans laquelle il organise la lutte contre la sorcellerie.

Le pape « désire, avec l’ardeur suprême, comme la sollicitude pastorale l’exige, que la foi catholique en nos jours partout se développe et s’épanouisse autant que possible, et que toute la dépravation hérétique soit rejetée loin des territoires du fidèle ».

La bulle papale du  5 décembre 1484 condamne les rituels de sorcellerie et l'hérésie dans la vallée du Rhin ; elle organise la lutte contre la sorcellerie et étend les pouvoirs des deux inquisiteurs de Cologne, les dominicains Henri Institoris (Heinrich Kramer de Sélestat) et Jacob Sprenger, officiant dans la Germanie supérieure entre Cologne et Mayence et en butte à la mauvaise volonté des autorités locales ; le pape leur demande de rédiger un manuel destiné aux inquisiteurs.

Les jeteurs de sort et les magiciens sont traqués. Une fois arrêtés sur simple délation, les accusés (souvent des femmes) sont soumis à la torture et à un tribunal ecclésiastique. S'ils survivent aux supplices endurés lors des interrogatoires, ils sont alors brûlés.

La persécution est véritablement lancée à grande échelle après la publication en 1486 du Malleus Maleficarum, par Heinrich Kramer et Jacques Sprenger, deux dominicains. Il s’agit d’une enquête commanditée par l’Inquisition qui décrit les sorcières, leurs pratiques, et les méthodes à suivre pour les reconnaître.

En France « la chasse aux sorcières » prendra fin au XVIIIème siècle.

 

Partager cet article

Repost 0
Par Archimède - dans Religions
commenter cet article

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire