Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 23:01

La première ligne ferroviaire transcontinentale en Amérique du Nord qui rejoint l’Est du Canada à la Côte Pacifique est achevée depuis 1885 et transporte ses premiers passagers le 28 juin 1886.

Le « Canadian Pacific » (CP) permettra aux colonies de peuplement européennes de s'installer dans l'ouest du pays, chose jusqu'alors impossible à cause de la barrière géographique des montagnes rocheuses. C'est en partie grâce à ce projet de construction que la Colombie-Britannique accepta de rejoindre le Canada en 1871.

 

Un impératif national

Le lancement des travaux pour la construction d'un chemin de fer transcontinental, dans un délai de deux ans et leur achèvement, dans un délai de 10 ans, sont posés comme conditions de l'entrée de la Colombie-Britannique dans la Confédération Canadienne, en 1871.

La compétition pour l'obtention du contrat lucratif de sa construction est féroce. C’est finalement Sir Hugh Allan, magnat du transport maritime et promoteur du chemin de fer, qui l’obtient en 1872.

Mais, Allan a également fait don de près de 350.000$ à la campagne électorale du Parti conservateur… Lorsque l’affaire est dévoilée au public, en 1873, le gouvernement de sir John A. Macdonald est obligé de démissionner.

Macdonald revient au pouvoir en 1878 en faisant de l'achèvement du chemin de fer un point de sa Politique nationale, et le contrat finit par être accordé à un groupe d'intérêts dirigé par Donald A. Smith, J. J. Hill et George Stephen.

 

La construction de la ligne

Les difficultés de recrutement d'une main-d’œuvre adéquate en Colombie-Britannique sont à l'origine de l'immigration controversée de milliers de travailleurs chinois. Quelque 15 000 ouvriers chinois travaillent à la construction du chemin de fer Canadien Pacifique, et ce, dans des conditions difficiles et pour un maigre salaire.

 

L’évolution de la compagnie

Progressivement, le CP diversifie ses activités, construisant des hôtels et en délimitant des lignes de navigations et des voies aériennes ; il développe en outre l’industrie minière et les télécommunications.

En 2001, le CP se divise en cinq compagnies distinctes et indépendantes, et la compagnie de chemin de fer du Canadien Pacifique retourne à sa fonction première de gestion du chemin de fer.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire