Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 23:01

L’archipel des Malouines, également appelé Falklands, est un territoire britannique d'Amérique du Sud depuis 1832. Au début des années 1980, les généraux qui dirigent l'Argentine d'une main de fer décident de restaurer leur popularité flageolante en mettant à exécution la vieille revendication nationale sur l'archipel des Malouines située à 650 km de ses côtes. Ils sont convaincus que les Britanniques, eux-mêmes aux prises avec de graves difficultés économiques, n'oseront pas riposter...

Le vendredi 2 avril 1982 à 4h30 du matin, 150 soldats argentins débarquent à Port Stanley, capitale des Malouines et chassent la petite garnison britannique (70 hommes).

Contre toute attente et malgré les tentatives de solution négociée promues par le Conseil de sécurité de l'O.N.U. (résolution 502) et par les États-Unis, Margaret Thatcher, le Premier ministre britannique, lance une opération de reconquête de grande ampleur : les deux pays entrent en guerre.

 

Les hostilités commencent les 24 et 25 avril par la reprise de la Géorgie du Sud. Le 2 mai, un sous-marin britannique coule le croiseur General-Belgrano, fleuron de la flotte argentine, faisant 350 victimes.

Deux jours plus tard, les Argentins réagissent en coulant le lance-missiles HMS Sheffield avec un missile français Exocet tiré d'un avion Super-Etendard (le second de ces missiles de haute technologie dont disposent les Argentins est tiré en même temps mais se perd dans les flots).

Le Sheffield est le premier navire de guerre que perdent les Britanniques en opération depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Son naufrage se solde par 20 morts et 24 blessés !

 

Les Argentins frappent également les frégates Ardent et Antelope, le lance-missiles HMS Coventry (120 morts !), le porte-conteneurs Atlantic-Conveyor et le navire de débarquement Sir Galahad (53 morts). À leur actif aussi 18 avions. Eux-mêmes perdent en sus de leur croiseur un sous-marin, le Santa-Fé, et une bonne partie de leur aéronavale.

 

La capitulation argentine a lieu le 14 juin, les Britanniques annoncent la fin des hostilités le 20 juin.

Le 14 juillet 1982, Buenos Aires et Londres concluent un accord qui met fin à la guerre.

 

La guerre des Malouines, qui a causé la mort d'environ 250 Britanniques et 750 Argentins, a d'importantes conséquences politiques dans les deux pays belligérants :

Margaret Thatcher assoit davantage encore son pouvoir et sa réputation de « Dame de fer ». Impopulaire avant le conflit, elle est réélue triomphalement en juin 1983 pour avoir montré de la fermeté sur des questions de souveraineté nationale.

En argentine, dès le 17 juin, Galtieri démissionne et est remplacé par Bignone précipitant le pays vers un retour à la démocratie avec l’élection de Raoul Alfonsin en octobre 1983.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire