Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 00:01

Le 1 novembre 1952, les États-Unis testent pour la première fois la bombe thermonucléaire baptisée « Mike ».

Elle explose sur l'atoll d'Eniwetok près des îles Marshall dans le Pacifique. 1000 fois plus puissante que la bombe atomique lancée sur Hiroshima  !

Eniwetok - îles Marshall

L'essai d'une bombe atomique par l'Union soviétique (URSS), le 29 août 1949, suscite de fortes réactions aux États-Unis. Le 31 janvier 1950, le président Harry Truman annonce qu'il autorise des recherches devant mener à la fabrication d'une super-bombe dont la puissance serait de beaucoup supérieure à la bombe atomique.

Le 1e novembre 1952, les États-Unis testent dans le secret un de ces engins dans l'atoll Eniwetok (îles Marshall). La bombe de plusieurs dizaines de tonnes déclenche une formidable explosion de 10.4 mégatonnes qui crée des dégâts impressionnants. L'écart technologique entre les superpuissances est cependant de moins en moins prononcé. Le 12 août 1953, l'URSS fait à son tour sauter une bombe thermonucléaire. Elle est de puissance inférieure, mais peut être transportée par avion, ce que les États-Unis feront également à partir de 1954. Cette capacité à se détruire mutuellement contribue à alimenter le climat de peur qui se développe dans la population civile.

 

Voir aussi :

Les essais nucléaires depuis 1945 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire