Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 23:01

Le mercredi 1er juin 1831, l'explorateur britannique John Ross et son neveu James Clark Ross découvrent le pôle Nord magnétique, sur la côte ouest de la péninsule de Boothia, au nord du Canada.

http://img.maxisciences.com/p%F4le-nord-magn%E9tique/le-pole-nord-magnetique-se-deplace-de-plus-en-plus-vite_25142_w250.jpg 

Au début du XIXème siècle, la marine britannique avait organisé plusieurs expéditions dans l'Arctique canadien.

En 1829, « Le Victory », premier navire à vapeur dans l'Arctique, pris par les glaces, obligea les explorateurs à rester deux ans sur place et permit aux Ross d'aller au bout de leurs observations.

 

On retient en général que la Terre possède deux pôles.

Mais physiciens et navigateurs savent depuis longtemps que c’est plus complexe que cela.

Si les pôles géographiques, qui marquent l’axe de rotation de la Terre, ne bougent pas ou presque, les pôles magnétiques sont en perpétuel mouvement, suivant ce qui se passe dans « les entrailles de la terre ».

http://philippe.boeuf.pagesperso-orange.fr/robert/editoriaux/images/booq4.jpg http://aurores-polaires.e-monsite.com/medias/images/champ-magnetique.png

Le pôle Nord magnétique est le lieu d’où sortent les lignes du champ magnétique qui reviennent ensuite par le pôle Sud. Ce champ est produit par des mouvements du noyau liquide de la Terre. Il se déplace naturellement de quelques kilomètres par année soit une quarantaine de mètres par jour.

 

Aujourd’hui, le pôle Nord magnétique se trouve à 550 kilomètres au sud du pôle géographique, ou plutôt se trouvait à cette distance en 2007, lors des relevés effectués cette année là par une équipe franco-canadienne. En 1831, quand Ross l’a localisé pour la première fois, il se trouvait au Cap Adélaïde, dans le nord du Canada.

En 1904, Amundsen l’a localisé à nouveau, pratiquement au même endroit. Puis, il a entamé son mouvement, à moins de 10 kilomètres par an, jusqu’en 1980.

Quelques années plus tard, le mouvement s’est accéléré, pour se stabiliser à environ 55 kilomètres par an.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire