Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 23:01

Un décret institue le premier Code de la route, bientôt suivi du permis de conduire.

 

La circulation automobile a d'abord été soumise à la loi de 1851 concernant "la police du roulage et des messageries".

En 1899, un décret a limité la vitesse des véhicules à moteur à 30 km/h en rase campagne.

Le contenu du Code sera modifié à de nombreuses reprises afin de tenir compte du perfectionnement des véhicules et de l'amélioration de voies routières.

Il a fallut aussi tenir compte des effets de la vitesse et de consommation d'alcool.

Le code de la route est sans cesse modifié.

 

Historique du Code de la Route

A la fin du XIXème siècle, apparaît un nouveau moyen de locomotion : l'automobile.

Très vite, une réglementation de la circulation routière semble nécessaire.

Une série de mesures sont proposées, suscitant de nombreux débats et aboutissant au code de la route le vendredi 27 mai 1921.

 

Mais en France, la réglementation routière est antérieure à la naissance de l'automobile : Napoléon Ier en 1804 rendit ainsi obligatoire la circulation à droite de la chaussée. Initialement, les Romains roulaient à gauche.

 

Historique du permis de conduire

Des problèmes liés notamment au comportement des conducteurs sont engendrés.

Pourtant, depuis la loi du 30 mai 1851, une "police du roulage et des messageries publiques" existe.

De plus, un permis de conduire les voitures hippomobiles est obligatoire pour le transport en commun.

 

C’est en 1893 qu’apparait le premier certificat de capacité de conduite d’un véhicule à moteur.

Il est mis en place par le préfet Lépine dans la région parisienne et est délivré par les ingénieurs des mines.

 

En 1899, ce certificat de capacité est étendu à l’échelon national.

En 1896, un certificat permettant l'utilisation du véhicule (carte grise) et un "permis de conduire les véhicules à pétrole" est obligatoire. Les leçons sont dispensées soit par les vendeurs de voiture, soit par le père du conducteur avant la création des auto-écoles.

 

1917 : apparition des premières auto-écoles.

1922 : le permis de conduire de couleur rose remplace le certificat.

1954 : différentes catégories de permis sont instaurées en fonction des types de véhicules. Le permis a désormais trois volets.

1958 : le premier diplôme d’enseignant de la conduite voit le jour.

1972 : la version moderne de l’examen de permis de conduire se met en place.

1989 : la conduite accompagnée se généralise après les expériences menées à partir de 1984.

1992 : entrée en vigueur du permis à point le 1er juillet.

 

Et pour conclure... passons le permis de conduire...

revision-code-route-humour.jpg

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques 25/09/2011 13:17


Vu la photo , je veux bien repasser mon permis !!!


Joël 27/05/2011 17:42



Marie Chistine, je ne sais pas si la presse écrite en a parlé.


Peut-être pendant la grand'messe du 20H00 ?


En tous cas, les blogueurs sensible aux problèmes de non respect du code de la route et des conséquences dramatiques en parlent :


 


http://beuvry.unblog.fr/2011/05/27/le-code-de-la-route-a-90-ans/


 



Marie-Christine 27/05/2011 07:46



Je me disais que parler du code de la route aujourd'hui avec cet anniversaire juste après l'anniversaire des 24 heures du Mans était vraiment intéressant.


Certains confondent nos routes de ville ou de campagnes avec des circuits de formule 1.


J'espère que les médias parleront de cet anniversaire du code de la route pour rapeller quelques principes de base !



Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire