Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 23:01

Le 19 septembre 1783, Étienne de Montgolfier lâche un ballon à air chaud à Versailles, en Louis XVI et devant une foule considérable. Le ballon emporte un mouton, un canard et un coq jusqu’à 500 m d’altitude, ils reviennent sains et saufs.

http://catalogue.drouot.com/images/perso/phare/LOT/109/8473/102.jpg 

Depuis Léonard de Vinci au XVe siècle, l’homme veut s’élever dans les airs. C’est au XVIII siècle que le rêve devient réalité. Joseph-Michel et Jacques-Etienne Montgolfier, d’origine ardéchoise, ont entamé en 1782 une série d’expériences autour d’une pièce de tissu gonflée par un feu de laine et de paille mouillée.

Jacques-Etienne se livre en 1783 à un premier essai captif concluant, qu’il réitère une seconde fois, sept jours avant la démonstration devant le Roi à Versailles. Le ballon s’étant déchiré, il doit en confectionner un nouveau rapidement.

Fait de toile de coton encollée de papier sur les deux faces, le ballon mesure 18,47 m de haut sur 13,28 de large et pèse 400 kg. Il se nomme Le Reveillon, du nom de son ami Jean-Baptiste Reveillon, directeur de la Manufacture royale de papiers peints. Celui-ci a réalisé un décor à fond bleu azur aux chiffres du Roi – deux L entrelacés – reliés par divers ornements, le tout doré.

 

Le 19 septembre 1783, Étienne de Montgolfier lâche donc son ballon à air chaud dans l’avant-cour du Château de Versailles noire de monde, en présence du roi Louis XVI.

Annoncés par un coup de canon, un mouton, un canard et un coq embarquent à 13h dans le panier rond en osier, accroché au ballon par une corde. Onze minutes plus tard, un second coup retentit, annonçant que le panier est prêt à partir.

Le ballon s’élève, à la stupéfaction et sous les acclamations du public. Il monte à 500 mètres. Endommagé par une déchirure, il descend lentement huit minutes plus tard, après avoir parcouru 3,5 km. Il atterrit dans le bois de Vaucresson, au carrefour Maréchal.

 

Les animaux sont recueillis par Pilâtre de Rozier, physicien et futur aéronaute. Ils sont vivants. L’expérience est un succès. La porte du premier vol humain est ouverte. En guise de récompense, les animaux, véritables héros des airs, sont recueillis par Louis XVI à la Ménagerie de Versailles.

 

Montgolfier va renouveler l'expérience au château de La Muette, devant le Dauphin, le 21 novembre de la même année avec cette fois des passagers humains. Pilâtre de Rozier devient le premier homme d’un vol habité.

Un an plus tard, les frères Robert et leur beau frère Colin Hullin, Duc de Chartres parcourent 200 km de Paris à Beuvry (Pas-de-Calais) en 6 heures et 40 minutes. C’est le premier voyage aérien de plus de 100 km.

 

Liens du jour :

21 novembre 1783 - Premier voyage en montgolfière

19 septembre 1784 - Arrivée des Frères Robert à Beuvry

7 janvier 1785 - Traversée de la Manche en ballon

2 juillet 1900 - Le premier vol d'un zeppelin

Histoire de l’aérostatique

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire