Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 23:01

Le physicien Benjamin Franklin démontre sa théorie sur la foudre au cours d'un orage, en attachant une clef à un cerf-volant.

 

Dans la nuit du 15 juin 1752, à Philadelphie (Pennsylvanie), Benjamin Franklin met à profit un violent orage pour lancer un cerf-volant de son invention et capter l'électricité atmosphérique.

Au péril de sa vie et avec une rare inconscience, le savant démontre ainsi la nature électrique des éclairs.

http://www.lycee-benjamin-franklin.fr/php5/spip/local/cache-vignettes/L256xH224/BenjaminFranklinLightening-d1629.jpg    

Expérience du cerf-volant

Benjamin Franklin conduisait des recherches sur la nature de l'électricité. Il était convaincu que les éclairs étaient de nature électrique.

Une partie de la communauté scientifique, et principalement la Royal Society, portait peu d'intérêt à ses recherches, et traitait avec ridicule ses explications sur la nature électrique des éclairs.

Benjamin Franklin publia en 1750 le protocole d'une expérience, proposant de faire voler un cerf-volant au cours d'un orage, une clef métallique attachée au fil du cerf-volant.

 

Cette expérience mena à l'invention du paratonnerre.

L’expérience prouvait nettement que le phénomène des orages était de nature électrique. On arriva ainsi à déterminer que la terre jouait un rôle actif dans le déroulement d’un coup de foudre.

La pointe extrême du cerf-volant déchargeait les nuages orageux, sorte de monstrueuse batterie électrique.

Il parut dès lors possible au savant américain d’imaginer un appareil qui attirât la foudre, la captât et la conduisît en lieu sûr, préservant ainsi les habitations d’alentours.

La foudre frappant de préférence les objets élevés et détruisant principalement les corps mauvais conducteurs, il fallait donc présenter à l’orage un corps bon conducteur, qui permit au fluide électrique de s’écouler normalement vers le sol.

Le paratonnerre fut conçu afin d'« écouler à la terre le fluide électrique contenu dans le nuage orageux et ainsi empêcher la foudre de tomber ».

Dans la pratique, le câble conducteur d’un paratonnerre aboutit à un puits contenant de l’eau où le courant électrique se perd. Faute de cette précaution, il pourrait arriver que la violence d’un coup de foudre soit suffisante pour faire fondre le câble.

http://techno-science.net/illustration/Retro-sciences/ElectriciteAtmospherique1922/Paratonnerre.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire