Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 00:01

Le 24 novembre 1793, à Paris, la Convention publie le calendrier républicain, ou calendrier révolutionnaire français, aussi appelé « calendrier des Français ».

 

Rompre avec le passé

Les députés menacent de la guillotine quiconque s'exprimerait selon l'ancien calendrier, hérité de Jules César et modifié par le pape Grégoire XIII.

Ils veulent de cette façon déraciner les rites chrétiens, en particulier le repos dominical et les fêtes religieuses.

 

Création

Le calendrier républicain est l'œuvre du poète François Fabre d'Églantine, qui s'est rendu célèbre en composant l'immortel « tube » : « Il pleut, il pleut, bergère... » !

Chaque jour de l'année a un nom propre, les noms des saints du calendrier grégorien ayant été remplacés par des noms de fruits, de légumes, d'animaux, d'instruments, etc.

Les semaines sont portées à dix jours (Primidi, Duodi, Tridi, Quartidi, Quintidi, Sextidi, Septidi, Octidi, Nonidi, Décadi) et prennent le nom de décades.

Quant aux mois, ils ont des terminaisons semblables pour chaque saison :

- aire pour l'automne
- ôse pour l'hiver
- al pour le printemps
- or pour l'été

Ils ont chacun 30 jours et reçoivent des noms évocateurs des saisons : vendémiaire, brumaire, frimaire, nivôse, pluviôse, ventôse, germinal, floréal, prairial, messidor, thermidor, fructidor. Ils sont complétés par cinq ou six jours consacrés à des fêtes patriotiques, les « sanculottides ».

Le calendrier a produit des années « sextiles », les années 3, 7, et 11 par ajout d’un jour à la fin de l’année, donc un sixième jour complémentaire.

Ce jour s’appelait le « jour de la Révolution », qui marquait la fin d’une « franciade » et qu’on célébrait comme une fête nationale.

 

Napoléon Ier l’abolira le 9 septembre 1805.
Le calendrier grégorien reprendra donc le 1er janvier 1806.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire