Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 00:01

Le dimanche 20 janvier 1946, le général Charles de Gaulle, chef de la France libre, se présente en uniforme devant son gouvernement et annonce sa démission, après 18 mois passés à la tête du gouvernement provisoire.

 

Le lendemain, il adressera sa démission à Félix Gouin, président de l'Assemblée nationale.

 

Le motif :

C'est un désaccord avec le Parti communiste au sujet de l'élaboration de la nouvelle constitution qui est à l'origine de cette décision. Il déclare au cours du Conseil des ministres qu'il a convoqué pour annoncer sa décision :

"Le régime exclusif des partis a reparu. Je le réprouve".

 

Après le référendum du 21 octobre 1945 approuvant le projet de Constitution qu'il appuie, de Gaulle doit surmonter une grave crise politique au sein du gouvernement "tripartite".

Dès le 15 novembre, Maurice Thorez du Parti Communiste exige, en tant que premier parti de France, obtenir l'un des trois ministres clés, à savoir, la Défense nationale, l'Intérieur ou les Affaires Étrangères.

 

De Gaulle refuse et le PC renonce à ses exigences après que le Général menace d'en appeler le peuple. Pourtant, une nouvelle crise au sein du gouvernement se produit.

"Le grand Charles" annonce sa décision le 20 janvier 1946.

 

Son absence de la scène politique durera 12 ans.

Il reviendra en tant que président du Conseil le 1er juin 1958 pour juguler l'insurrection algérienne.

Il fondera une nouvelle République, dont la Constitution est approuvée par le peuple le 28 septembre. Charles de Gaulle est élu président de la Vème République et travaille en priorité à résoudre le conflit algérien.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire