Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 00:02

Le 16 janvier 1917, Arthur Zimmermann, secrétaire d'État allemand aux Affaires étrangères, adresse un télégramme secret à son homologue mexicain. Il lui fait part de l'intention de son pays de reprendre la guerre sous-marine à outrance dans le gigantesque conflit qui l'oppose aux Alliés, notamment la France et le Royaume-Uni. La guerre sous-marine reprend dès le 1er février.

 

La guerre sous-marine totale

La guerre sous-marine avait été suspendue par les Allemands 18 mois plus tôt après le coulage du Lusitania et la menace par Washington d'entrer en guerre contre l'Allemagne.

Le conflit s'enlise, les tranchées ennemies se font face. De l'autre côté de l'Atlantique, les Etats-Unis sont prudemment restés neutres. En 1916, le président Woodrow Wilson a d'ailleurs été réélu avec le slogan He kept us out of the war (il nous a préservé de la guerre).

Début 1917, le Commandement allemand s’impatiente et essayait de persuader le Kaiser qu'il est temps de déclencher une guerre sous-marine totale pour couper les approvisionnements de la Grande-Bretagne.

Le risque était qu'une guerre sous-marine totale, avec pour conséquence inévitable la destruction de bateaux civils américains, inciterait à coup sûr les États-Unis à déclarer la guerre à l'Allemagne. L'Allemagne devait donc obtenir une capitulation rapide des Alliés avant que l'Amérique puisse mobiliser ses troupes. Le Kaiser fut convaincu qu'une victoire rapide était possible et signa un ordre de passer à la guerre sous-marine sans restriction, à dater de 1er février 1917.

 

Le plan de Zimmermann

Arthur Zimmermann, mit au point un plan pour réduire ou retarder l'engagement américain, voire l'empêcher tout à fait. Son idée était de proposer une alliance au Mexique et d'encourager son président à envahir les États-Unis. L'Allemagne soutiendrait le Mexique financièrement et militairement. Il espérait aussi que le Japon entrerait en guerre contre les États-Unis, de sorte qu'ils ne pourraient pas envoyer de troupes en Europe.

Le 16 janvier, Zimmermann formula sa proposition dans un télégramme codé à l'ambassadeur d'Allemagne à Washington, le comte de Bernstorff. À charge pour lui de le retransmettre à l'ambassadeur d'Allemagne à Mexico, qui devait le faire parvenir au président du Mexique:

Zimmermann propose aussi une alliance au Mexique, avec à la clé, en cas de victoire, l'annexion du Sud des États-Unis.

 

Le télégramme intercepté

Le télégramme codé fut intercepté par la Marine britannique et immédiatement transmis au « bureau 40 », le bureau du chiffre de l'Amirauté. Le révérend Montgomery fut chargé de le déchiffrer, avec l'aide de Nigel de Grey. Ils virent immédiatement qu'ils avaient affaire à une forme de cryptage utilisée uniquement pour des communications diplomatiques au plus haut niveau. Le décryptage était loin d'être aisé, mais ils pouvaient s'appuyer sur des analyses précédentes de télégrammes cryptés de la même façon.

Le télégramme fut décrypté le 22 février 1917 et transmis au président américain. Celui-ci le fait publier dans la presse le 1er mars.

Le scandale occasionné par la publication du télégramme Zimmerman pousse l'opinion américaine, jusque-là neutraliste, dans la guerre aux côtés des Alliés.

Le 6 avril 1917, le président Woodrow Wilson déclare la guerre à l'Allemagne. Avec l'entrée des États-Unis dans la Grande Guerre, celle-ci prend vraiment un caractère mondial.

L'intervention de la 1ère puissance industrielle s'avère décisive. Les alliés franco-britanniques, épuisés, comptent sur les renforts américains, d'autant plus que le front russe est affaibli par les mouvements révolutionnaires et ne va pas tarder à s'effondrer.

 

Voir aussi : Le télégramme de Zimmermann

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire