Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 23:01

Le procès du criminel de guerre nazi Adolf Eichmann commence à Jérusalem.

Il s’agit du premier procès d'un criminel nazi depuis les procès de l'après-guerre, à Nuremberg.

En juin 1940, après l'invasion de la France, Adolf Eichmann s'investit dans le « Plan Madagascar », qui vise à déporter tous les Juifs allemands dans la colonie française et à les y laisser dépérir. Le projet est abandonné dès novembre 1940 du fait de la maîtrise des mers par les Anglais et les nazis se rabattent sur le projet d'une déportation vers l'Est, en Pologne.

Eichmann entre alors à la Gestapo et prend la tête du Service central de l'émigration du Reich, au sein de l'Office central de sécurité (RSHA) dirigé par Reinhard Heydrich. En octobre 1941, il accède au grade de lieutenant-colonel (Obersturmbannführer).

Il organisa l'identification des victimes de la solution finale et leur déportation vers les camps de concentration.

De mars à décembre 1944, à Budapest, en Hongrie, il organise de sa propre initiative la déportation et l'extermination des Juifs hongrois de toutes confessions dans les chambres à gaz nazies (sur 400.000 déportés, 275.000 périront).

En 1945, Heinrich Himmler, ministre de l'intérieur et Reichsführer SS, ordonne l'arrêt des exterminations et la destruction des preuves de la solution finale. Eichmann refuse les ordres et continue à déporter et à assassiner les Hongrois.

 

La fuite et le procès

Eichmann est arrêté par les Alliés après la guerre mais arrive à s'évader en février 1946. Avec la complicité de milieux ultra-conservateurs, il s'enfuit en Argentine avec sa femme Vera et leurs trois enfants en juillet 1950. Un quatrième enfant naîtra en exil.

Il vivote dans une maison misérable de la grande banlieue de Buenos Aires, qu'il a construite lui-même avec ses fils, quand il est enlevé par les agents secrets israéliens au nez et à la barbe des autorités argentines.

Le 23 mai 1960, le Premier ministre israélien David Ben Gourion annonce d'une voix émue à la Knesset (la chambre des députés) l'arrestation d'Adolf Eichmann.

Son procès s’ouvre le 11 avril 1961.

Déclaré coupable pour tous les chefs d'inculpation, il est condamné à mort le 15 décembre 1961 et pendu par l'agent pénitentiaire Shalom Nagar peu après minuit le 1er juin 1962 dans la cour de la prison de Ramla.

 

Partager cet article

Repost 0
Par Archimède - dans Procès
commenter cet article

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire