Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 23:02

Depuis la chute de Napoléon des bandes royalistes exercent la Terreur blanche. Appelées « verdets » en raison de la cocarde verte que portent leurs membres (le vert est la couleur du comte d’Artois, chef des ultra-royalistes appelés « les Ultras »), ces bandes s’arment et terrorisent le pays…

 

Alors que Louis XVIII retrouvait le trône après l’épisode des Cent-Jours, des élections à la Chambre des députés marquèrent le triomphe des ultra-royalistes le 22 août 1815. L’assemblée ainsi élue passera à la postérité sous le nom de « Chambre introuvable », d’après l’expression de Louis XVIII lui-même. Le roi voulait exprimer l'idée qu’il n’aurait pu rêver une Chambre des députés aussi favorable à son trône.

En fait, le régime va très vite être confronté à cette chambre extrémiste, « plus royaliste que le roi ».

Bien que le suffrage censitaire du régime ait pour fonction d’éviter l’arrivée au pouvoir des Républicains, la nouvelle chambre s’avère bien plus réactionnaire qu’attendu.

Loin de dénoncer la « Terreur blanche » qui se traduit par les persécutions et les assassinats de Républicains, voire de protestants, la « Chambre introuvable »,  l’institutionnalisera en réclamant notamment le bannissement des régicides et l’exécution des « traîtres » des Cent jours.

 

La chambre introuvable siège à partir du 7 octobre 1815 ; elle est suspendue en avril 1816 et dissoute le 5 septembre, permettant l'établissement d'une assemblée plus libérale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire