Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 00:01

L'avion européen Airbus A320 effectue son premier vol dans le ciel de Toulouse le dimanche 22 février 1987.

L'appareil se veut l'avion civil le plus moderne du monde : son pilotage peut s'effectuer entièrement sous le contrôle d'ordinateurs de bord. D'une capacité de 150 places, il entrera en service à partir de 1988.

L'avion fut exploité commercialement pour la première fois par Air France le 18 avril 1988.

http://prendrelavion.com/wp-content/uploads/2012/01/elastomeres-A320-2.jpg

La famille Airbus A320 regroupe quatre avions de ligne moyen-courrier conçus et fabriqués par Airbus. Le premier appareil, l'A320, a donné son nom à la famille et a été suivi de deux versions raccourcies, l'A318 et l'A319 et d'une version rallongée, l'A321.

 

L'A320 est disponible en version fret et les A318, A319 et A320 sont disponibles en version jet d'affaire.

Repost 0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 00:02

La société nationale française de programmes de télévision lance la « troisième chaîne » française.

La troisième chaîne couleur de l’O.R.T.F. (Couleur 3) émet pour la première fois le 31 décembre 1972 à 19 h 00 en diffusant sa soirée inaugurale réalisée par Dirk Sanders.

Pour ses débuts, elle ne diffuse que 3 heures de programmes par jour qui ne seront captés que par un quart de la population.

La chaîne deviendra FR3 (France Régions 3) le 1er janvier 1975 après la dissolution de l'ORTF.

En 1992, la chaîne prit finalement le nom de France 3 pour mieux marquer son adhésion au groupe France Télévisions.

Repost 0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 00:01

Le cinématographe, l'invention des frères Louis et Auguste Lumière est présenté au public lors d'une projection payante au Salon indien, dans le sous-sol du Grand Café, boulevard des Capucines à Paris.

Ce samedi 28 décembre 1895, 33 spectateurs sont présents dans la salle pour assistés médusés à la diffusion de d'une dizaine de courts-métrages dont : « La sortie des usines Lumière », « L'Arroseur arrosé » et « Entrée en gare du train de la Ciotat ».

Ils ont payé 1,02 franc pour pouvoir participer à ce spectacle inédit.

 

La presse, conviée à la représentation, en est totalement absente. Les journalistes ont bien mieux à faire un samedi soir que sorte que le spectacle ne fera l'objet d'aucun écho dans les journaux des jours suivants !

 

Méliès, fondateur du 7ème Art

Le prestidigitateur Georges Méliès figure parmi les spectateurs de la première séance publique, est un passionné de magie. Il se porte acquéreur de l'appareil des frères Lumière.

Auguste Lumière aurait refusé de le vendre, lui disant : « Remerciez-moi, je vous évite la ruine, car cet appareil, simple curiosité scientifique, n'a aucun avenir commercial ».

 

Les deux frères, savourent quand même le succès de leur invention et quelques mois plus tard, ils ouvrent à Paris une salle dédiée exclusivement à la projection de petits films.

Ils forment également des opérateurs qui se portent acquéreurs de leurs appareils et, en quelques mois, diffusent le cinéma dans le monde entier.

 

Le magicien Méliès, quant à lui, pressent la dimension artistique du cinématographe. Il va lui donner ses lettres de noblesses. Il est considéré comme le véritable fondateur du 7ème art.

Repost 0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 00:01

 

Le 24 décembre 1979, à Kourou, en Guyane, a lieu le premier vol de la fusée Ariane. Les Européens, unis au sein de l'Agence Spatiale Européenne, font la preuve de leur capacité à entrer dans la course à l'espace, aux côtés des Américains et des Soviétiques.

 

Les fusées Ariane sont une famille de lanceurs civils européens de satellites. Le programme Ariane est lancé en 1973 par l'Agence Spatiale Européenne afin de donner les moyens à l'Europe de mettre en orbite ses satellites sans dépendre des autres puissances spatiales.

La première version, Ariane 1, effectue son vol inaugural le 24 décembre 1979. Elle est rapidement remplacée par des versions plus puissantes, Ariane 2, Ariane 3 et Ariane 4 qui effectuent leur premier vol respectivement en 1984, 1987 et 1988.

Quant à Ariane 5, premier lancement réussi date 30 octobre 1997 (après un échec lors du premier vol le 4 juin 1996).

fusée Ariane

Repost 0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 00:01

La construction d’un bâtiment pour les services de radio-télévision est décidée dans les années 1950.

En 1952, l’État acquiert un terrain, avenue du Président-Kennedy dans le 16e arrondissement de Paris en bordure de Seine, où se situait auparavant une usine à gaz, désaffectée en 1928.

L’architecte Henry Bernard dresse les plans, et la maison de la Radio est inaugurée le 14 décembre 1963 par Charles de Gaulle, président de la République française, en présence d'André Malraux, ministre d’État chargé des Affaires culturelles.

La Maison de la Radio et sa forme arrondie font sensation. Conçue sur 25.000 m² de superficie, elle compte 64 studios.

 

Elle est successivement le siège de la Radiodiffusion Télévision Française (RTF) de décembre 1963 au 27 juin 1964, puis de l’Office de radiodiffusion télévision française jusqu’au 31 décembre 1974.

Lors de l’éclatement de l’ORTF le 1er janvier 1975, elle est attribuée à Radio France et prend le nom de « maison de Radio France ».

 

Allocution d'Alain Peyrefitte lors de l'inauguration de la maison de la Radio

Mon général,

La maison de la RTF, pour beaucoup de Parisiens, c’est déjà le Quai de Passy, comme l’Académie française est devenue depuis longtemps le Quai Conti. Tout comme le palais Mazarin, le palais de la RTF n’est pas seulement le siège d’une grande institution, il est aussi un symbole, le symbole de la civilisation du son et de l’image, aussi différente de la civilisation du livre que la civilisation du livre l’était de celle du manuscrit, une civilisation où nous sommes désormais condamnés à vivre, que nous en soyons satisfaits ou inquiets.

 

Cette perspective est-elle inquiétante, comme est inquiétante, aux yeux de certains, l’architecture futuriste de ce Colisée du XXe siècle ? Oui et non. Inquiétante, oui, si la magie du son et la fascination de l’image sont utilisés non pour élever le public, mais seulement pour le séduire, non pour lui apprendre à voir et à juger, mais pour lui imposer une façon de voir et pour lui ôter son jugement. Inquiétante, non, si, au contraire, les sons et les images véhiculés par les ondes ont pour effet de favoriser l’éclosion d’une culture accessible à tous.

 

La radio, qui atteint chaque Français, la télévision, qui atteint un Français sur trois et qui bientôt les atteindra tous, la télévision, qui marque tous les jours de la vie, la radio, qui en marque toutes les heures, rendent possible, grâce aux miracles de la technique, et pour la première fois dans l’histoire, l’éclosion d’une culture réellement universelle. Cette culture est d’autant plus universelle que les joies du monde, et aussi ses peines, comme un drame récent l’a montré, par la radio et la télévision, rapprochent les hommes les uns des autres.

À nous de faire en sorte que cette nouvelle sorte de communion rassemble les peuples pour le meilleur et non pour le pire.

 

Mon général,

La radio et la télévision intéressent désormais l’ensemble des Français. La manière dont la RTF accomplit sa mission est donc une affaire d’État, au sens le plus noble du terme. La nouvelle maison de la RTF doit lui fournir les moyens matériels d’accomplir sa tâche, mais le progrès matériel n’est qu’un moyen : le progrès véritable est intérieur. Le problème, désormais, est de permettre à la RTF de se rajeunir pour avoir l’âge de sa maison, et de lui permettre, aussi, à cet immeuble qui annonce l’architecture et l’urbanisme de 1980, de contribuer à former la France de 1980. Puisse ce Quai de Passy, que vous nous faites l’honneur d’inaugurer, être une maison de culture et de liberté, une maison au service des hommes.

Alain Peyrefitte

Ministre de l’Information


Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:02

Les anthropologues Tom Gray, Donald Johanson, Yves Coppens et le géologue Maurice Taïeb découvrent 52 restes d'un squelette vieux de 3 millions d'années dans la vallée desséchée de l'Omo, au sud de l'Ethiopie.

 

Ces ossements se révèlent être ceux d'une femme de 1,10 mètre qui se serait noyée. Elle aurait à peu près 20 ans à en juger par ses dents de sagesse en bon état et aurait eu une alimentation de type végétarien.

 

Les savants la baptisent Lucy d'après… une chanson des Beatles qu’ils écoutaient à leur bivouac : «Lucy in the Sky with Diamonds».

 

Lucy est considérée aujourd'hui comme notre lointaine cousine, du groupe des Australopithèques (ou « singes du sud », en latin et grec). Ce sont des hominidés caractérisés par une forte mâchoire et une capacité crânienne faible (moins de 500 cm3).

 

Lucy a bouleversé nos connaissances sur les origines de notre espèce même si elle ne détient plus la palme de l'ancienneté en matière d'humanité.

En octobre 2000, des anthropologues ont en effet découvert au Kénya une mâchoire et quelques os d'un bipède dans des terrains remontant à... six millions d'années. Il a été baptisé du nom d'Orrorin («homme originel» en langue locale).

 

Le 19 juillet 2001, la mission franco-tchadienne de Michel Brunet réalise un nouvel exploit en mettant au jour un crâne vieux de sept millions d'années et quelques autres ossements en un lieu désertique du Tchad, autrefois baigné par les eaux du lac.

Baptisé Toumaï («espoir de vie» en langue locale), le crâne appartient à un être à la limite entre notre espèce et les autres hominidés.

 

Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 21:26

fusée la conquête de l’Espace

4 octobre 1957 : Le premier satellite artificiel est mis en orbite par les soviétiques : Spoutnik 1

3 novembre 1957 : Spoutnik 2 est envoyé dans l’espace avec à son bord la chienne Laïka qui meurt quelques heures plus tard

29 juillet 1958 : Création de la NASA

4 janvier 1959 : Luna 1, une sonde envoyée par les russes, survole la Lune

12 avril 1961 : Youri Gagarine est le premier humain dans l’espace

14 décembre 1962 : La sonde américaine Mariner 2 survol Vénus

15 décembre 1964 : Premier satellite italien mis en orbite (San Marco 1)

18 mars 1965 : Le soviétique Alexei Leonov est le premier à faire une sortie dans l’espace

26 novembre 1965 : Astérix, premier satellite français mis en orbite (Détail)

3 février 1966 : La sonde Luna 9 se pose sur la Lune

29 novembre 1967 : Premier satellite Australien en orbite (WRESAT 1)

9 avril 1968 : Premier lancement à Kourou (Détail)

21 juillet 1969 : Les premiers de l’Homme sur la Lune durant la mission Appolo 11 avec Neil Armstrong et Buzz Aldrin (Détail)

19 avril 1971 : La première station spatiale habitée est lancée par URSS (Saliout 1)

•13 novembre 1971 : La sonde Mariner 9 est mise en orbite autour de la planète Mars

31 mai 1975 : Création de l’Agence Spatiale Européenne (ESA)

22 octobre 1975 : La sonde Venera 9 prend des photographies de la surface de Vénus

20 juillet 1976 : La sonde Viking 1 parvient à atterrir sur la planète Mars

20 août 1977 : Lancement de Voyager 2

12 avril 1981 : Premier décollage pour la navette Columbia

24 juin 1982 : Jean-Loup-Chrétien est le premier français dans l’espace (et 2e européen)

20 février 1986 : Début de la mise en orbite de la station orbitale russe Mir

6 mars 1986 : La comète de Halley est survolée par la sonde Vega 1

25 avril 1990 : Lancement du télescope spatial Hubble

4 juillet 1997 : Le robot Sojourner arrive sur Mars grâce à la sonde Mars Pathfinder

20 novembre 1998 : Mise en orbite du premier module de l’ISS (la Station Spatiale Internationale)

19 février 2001 : Fin de la station Mir qui se consume dans l’atmosphère, comme prévu

28 avril 2001 : Premier touriste de l’espace (Dennis Tito)

15 octobre 2003 : Premier vol habité chinois grâce à la capsule Shenzhou 5

14 janvier 2005 : La sonde Huygens se pose sur la lune Titan

8 juillet 2011 : La navette Atlantis décolle pour la dernière fois.

 

Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 00:02

Une fusée « Diamant A » met sur orbite « Astérix », le premier satellite français.

Le lancement est effectué depuis Hammaguir dans le désert du Sahara algérien.

Astérix, premier satellite français dans l'espace

De Gaulle engage la France dans la course à l’espace

En 1961, avec la création du Centre national d’études spatiales (CNES), à l’initiative du général de

Gaulle qui engage son pays dans la course à l’espace aux côtés de Américains et des Soviétiques, la

France travaille à la construction de son propre lanceur, s’inscrivant dans la continuité d’une politique amorcée sous la Quatrième République.

 

Astérix est le premier satellite artificiel français lancé le 26 novembre 1965 à 15 heures 47 minutes 21 secondes (heure de Paris) par une fusée « Diamant A » depuis le Centre Interarmées d'Essais d'Engins Spéciaux d'Hammaguir en Algérie.

 

La France devient alors la 3ème puissance spatiale mondiale.

D'un poids de 42 kilos, Astérix fonctionnera jusqu'au 26 août 1968 après avoir effectué plus de 1.400 révolutions autour de la terre.

 

Le satellite Astérix

Le satellite, d'une masse de 40 kg, était haut de 54 cm pour un diamètre maximum de 55 cm. Il ne comportait aucun équipement scientifique mais était seulement destiné à vérifier les performances du lanceur. Il emportait un répondeur radar et un système de transmission de télémesures qui fournissait notamment les accélérations verticales et horizontales ainsi que la vitesse angulaire.

http://img.over-blog.com/400x388/0/16/61/51/images--satellite/satellite.jpg

Pour l’anecdote…

Le nom du satellite était à l'origine A-1 (A pour armée). Le satellite est d'abord baptisé Zébulon, du nom d'un personnage monté sur ressort de l'émission pour enfants Le Manège Enchanté mais, craignant le ridicule, le CNES préféra baptiser le satellite Astérix en l'honneur du héros de la bande dessinée Astérix le Gaulois.

 

Le lanceur Diamant

Le lanceur Diamant A est composé de 3 étages pour une hauteur de 17,90 m et une masse totale en charge de 18,4 t. Son remplaçant, Diamant B est lancé pour la première fois en 1970 depuis la nouvelle base de Kourou en Guyane. En 1973, Diamant B connaît l'échec et cause la perte des satellites Castor et Pollux .

Le programme Diamant du CNES (Agate, Topaze, Rubis, Émeraude, Saphir) se terminera en 1975. Il faudra attendre 1979 pour assister au lancement de la fusée européenne Ariane.

Le premier satellite lancé par la fusée Ariane, le 24 décembre 1979 fut surnommé Obélix !

 

Lien du jour : 21 juillet 1969 - Premier pas sur la Lune

 

Repost 0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 00:02

Après dix années de recherches, le physicien Louis Ducos du Hauron met au point le procédé de trichromie et invente ainsi la photographie couleur.

photo couleur 

Procédé permettant de produire une photographie en couleurs à partir de trois clichés noir et blanc. Les prises de vue sont réalisées successivement sous filtre rouge, vert et bleu.

Originaire de la région d’Agen, il s’était tourné vers l’étude des couleurs et de la lumière par passion pour la peinture. Son exposition de photos à l’Exposition Universelle de Paris en 1878 lui valu un franc succès.

Il est également l’inventeur des anaglyphes, des images qui restituent l’impression de relief quand on les regarde au travers de lunettes verte et rouge.

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 00:06

Pilâtre de Rozier et le marquis d'Arlandes s'envolent à bord d'une montgolfière de 2.200 mètres cubes. Ils sont les premiers hommes qui échappent à la pesanteur terrestre.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/data/images/1004983.jpg

L'idée de remplir un ballon d'air chaud pour s'affranchir de la pesanteur revient aux frères Étienne et Joseph de Montgolfier, papetiers à Annonay, au sud de Lyon. Joseph fait d'abord monter jusqu'au plafond des ballons de taffetas.


Le 4 juin 1783, devant les notables d'Annonay, il lâche un ballon de 11 mètres de diamètre chauffé par un feu de paille et de laine. Le 19 septembre, Étienne lâche un ballon à air chaud dans la cour du château de Versailles.

Sous le regard bienveillant du roi Louis XVI et de la cour, la nacelle emporte un canard, un coq et un mouton, premiers passagers aériens de l'Histoire. Elle monte à 480 mètres et retombe en douceur dans la forêt de Vaucresson, à 1700 mètres de son lieu de départ. Les animaux, sauf le coq, survivent à l'aventure.

Vient le tour des humains. Devant les membres de l'Académie des Sciences, Pilâtre de Rozier, professeur de physique et chimie à Reims, et son compagnon d'aventure s'élèvent jusqu'à 960 mètres au-dessus du château de la Muette, à l'ouest de Paris. Après 20 minutes de vol, l'appareil se pose à la Butte aux cailles près de la place d'Italie.

 

Voir aussi :

2 juillet 1900 - Le premier vol d'un zeppelin

29 janvier 1916 - Un Zeppelin allemand bombarde Paris

Repost 0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 00:05

La puce a 40 ans !

Le 15 novembre 1971 est célébré l'acte de naissance du microprocesseur. Dans une publicité de la revue Electronic News, la firme Intel annonce « A microprogrammable computer on a chip » (un ordinateur programmable dans une puce).

http://pierre.mf.free.fr/tpe/partie2/intel4004.jpg

L’invention du transistor en 1947 a ouvert la voie de la miniaturisation des composants électronique.

Jusqu’au début des années 1970, les différents composants électroniques formant un processeur ne pouvaient pas tenir sur un seul circuit intégré.

L'inventeur, Ted Hoff, a eu l'idée d'associer sur un minuscule support tous les circuits qui constituent un ordinateur. Ce microprocesseur 4004, avec une taille de 3,2 mm, est capable d'effectuer jusqu'à 60.000 opérations par seconde.

Le 4004, conçu par Ted Hoff et Federico Faggin, fonctionnait en 4 bits et ses instructions étaient longues de 8 bits, fonctionnait à la cadence de 108 kHz et était composé de 2.300 transistors.

Sa puissance est comparable à celle du célèbre ENIAC, dont les circuits occupaient un volume d'environ 80 m3 sur une surface de plus de 300 m2.

 

Les performances des «puces» ne cessent de s'accroître :

1975 : Naissance du microprocesseur Motorola 6800 (8 bits).

1980 : Apparition du microprocesseur 16 bits avec 50000 transistors sur la puce.

1984 : Apparition du microprocesseur 32 bits avec un million de transistor sur la puce.

1994 : Apparition du Pentium avec 3,5 millions de transistors.

2010 : Apparition du Intel Core i7 (Gulftown) 64 bits avec 1.170 millions de transistors (3,33 GHz).


Repost 0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 00:02

Le président de la république, Sadi Carnot, inaugure à Paris un centre de recherche sur les virus. Désiré par le savant français Louis Pasteur, l'institut est financé par une souscription internationale.

http://monimagination.midiblogs.com/media/02/02/e609bc9f1028b9cff260d1171352cad1.jpg

L'Institut Pasteur, fondé par décret du 4 juin 1887, est inauguré le 14 novembre 1888.

Il a été créé pour permettre à Louis Pasteur d'étendre la vaccination contre la rage, de développer l'étude des maladies infectieuses et de diffuser les connaissances.

Très rapidement des « pasteuriens » vont essaimer à travers le monde, pour diffuser la vaccination contre la rage mais aussi la sérothérapie antidiphtérique, la vaccination contre la variole selon le principe de Jenner, et pour étudier les caractères particuliers de maladies exotiques et les soigner.

 

C'est une fondation privée, à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Pasteur le dirigera jusqu'à sa mort en septembre 1895 et il y sera inhumé.

 

Grâce à l'Institut Pasteur de nombreux vaccins seront mis au point et plusieurs virus tels que le virus du Sida réussiront à être isolés.

 

Repost 0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 00:04

12 novembre 1937 : Inauguration de l'aéroport du Bourget

En présence du Président de la République, Albert Lebrun, le Ministre de l'Air Pierre Cot inaugure l'aéroport international du Bourget.

Construit en réponse à une très forte augmentation du trafic aérien, l'aérogare a été conçue par l'architecte Georges Labro.

Il sera sérieusement endommagé par les bombardements pendant la guerre.

 

12 novembre 1954 : Création de la compagnie aérienne intérieure française « Air-Inter ».

La première compagnie aérienne française de vols intérieurs voit le jour à l'initiative d'un groupe de transporteurs et de banquiers du secteur privé. Air Inter rejoindra le capital d'Air France en 1958 et son premier vol s'effectuera le 16 Mars 1958 entre Paris et Strasbourg.

12 novembre 1984 : Adoption par l'Assemblée générale de l'ONU de la Déclaration sur le droit des peuples à la paix.

 

12 novembre 1996 : collision en plein ciel d’un Boeing 747 et d’Iliouchine 76

Un Boeing-747 saoudien et un Iliouchine-76 kazakh entrent en collision en plein ciel dans la région de New Delhi et tuent 349 personnes.

 

12 novembre 2002 : Trois passagers d'un vol Paris-Hong-kong sont débarqués avant le décollage.

On leur reproche d'avoir des revues avec des photos parmi lesquelles celles des crash contre le WTC, d'avoir un comportement suspect en allant les uns après les autres au toilettes. Alertée, la police des frontière enquête et découvre que ces hommes sont des marins fraichement débarquées (après un an et demi de mer), que les photos sont des photos pornographiques et que s'ils allaient au toilettes, c'est par onanisme !

Rien de grave donc mais le commandant de bord refuse de les reprendre dans l'avion qui décolle sans eux !

 

Repost 0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 00:27

Le paludisme encore appelé malaria est une maladie infectieuse parasitaire due à un protozoaire transmis par un moustique femelle, l’anophèle.

Le 6 novembre 1880, le médecin français Alphonse Laveran découvre le parasite responsable du paludisme.

Il effectue alors ses recherches à l’hôpital de Constantine, en Algérie. Il évoque également la possibilité d’une transmission de la maladie par l’intermédiaire des piqûres de moustiques.

En 1897, les travaux de Ronald Ross viendront compléter ces recherches sur le paludisme.

Ce médecin anglais (prix Nobel 1902) prouva que les moustiques (Anopheles) étaient les vecteurs de la malaria. Auparavant, c'était le mauvais air (male aria en italien) émanant des marécages qui était incriminé. Palud (zone de marécages en France) est à l'origine du terme « paludisme ».

 

Mais cette maladie qui sévit depuis l’Antiquité continuera à se répandre dans le monde, tuant principalement les jeunes enfants et touchant majoritairement le continent Africain.

Selon les estimations de l’OMS, le paludisme tue un enfant toutes les 30 secondes.

Cette maladie touche une centaine de pays dans le monde, surtout les zones tropicales d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine.

http://www.pseudo-sciences.org/IMG/gif/Z-region_malaria-2.gif

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 23:01

Auparavant, les dialogues étaient écrits sur des « cartons », qui apparaissaient la plupart du temps sur toute l'image, pendant ou après les avoir vu parler.

Des essais de sonorisation furent bien tentés. D'abord par l'enregistrement du son sur un support séparé, rouleaux de cire, disque, ou seconde pellicule impressionnée par un procédé photoélectrique.

Mais chaque fois, la difficulté majeure était la synchronisation avec l'image et l'amplification encore balbutiante.

jazz singer 1927 premier film parlant

Le jeudi 6 octobre 1927 le film Jazz singer sort aux États-Unis.

Il s'agit du premier film parlant, chantant et musical, avec en vedette le comédien Al Jolson, d'origine russe. Ce film exploite un procédé de sonorisation appelé Vitaphone.

La bande sonore comporte 354 mots !

Cependant, le succès est immédiat et permet aux producteurs, les frères Warner, d'échapper à une faillite.

 

Les autres professionnels du cinéma restent réservés... Ils s'inquiètent de l'impossibilité d'exploiter les films parlants hors des pays anglophones (le doublage est encore inconnu).

 

Plusieurs vedettes du muet seront incapables de s'adapter au parlant. C'est le cas de Buster Keaton. D'autres, comme Charlie Chaplin, se reconvertiront non sans difficulté.

 

L'avènement du parlant consacrera aussi de nouveaux réalisateurs comme Howard Hawks aux États-Unis et, en France, Marcel Pagnol ou Sacha Guitry.

 


Repost 0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:01

Dès la seconde moitié du 19e siècle, la circulation dans Paris devient problématique. Dès 1845, des projets (parfois assez farfelus) de chemin de fer intérieur sont proposés à l’administration.

C’est par une loi du 30 mars 1898 qu’est déclaré d’utilité publique l’établissement dans Paris d’un chemin de fer métropolitain d’intérêt local à traction électrique, d’une longueur de 65 kilomètres, au gabarit de 2,40 m, à voie normale.

construction du métro parisien 

Le 4 octobre 1898, la Compagne du chemin de fer métropolitain de Paris présidée par Edouard Empain, commence les travaux de construction du futur métro parisien.

La ville de Paris assure la construction des tunnels, tranchées et viaducs et des quais des stations. Les voies, installations électriques, aménagements des accès des stations, ateliers, sont à la charge de la compagnie concessionnaire.

 

2000 ouvriers travaillent nuit et jour pour pouvoir inaugurer la première rame pour l'exposition universelle de 1900.

19 juillet 1900, la ligne numéro 1 du métro parisien reliant la porte Maillot à la porte de Vincennes est mise en service.

Construite en 17 mois sous la direction de l'ingénieur des Ponts et Chaussées Fulgence Bienvenüe, le nouveau moyen de transport remporte un succès immédiat.

Lien du jour :

Histoire des transports urbains : le métro

 



Repost 0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 23:01

Le Concorde 001 réussit son premier vol supersonique à une vitesse de 1.062 km/h, soit Mach 1,05. Aux commandes de l'appareil, encore à l'état de prototype, André Turcat et Jean Pinet.

Pendant 27 minutes, il a survolé la ville de Toulouse pour ensuite atterrir avec succès.

Dérivé d'un projet de bombardier stratégique inabouti, Concorde est né d'une coopération entre Sud Aviation (devenu l'Aérospatiale) et British Aircraft Corporation (devenu British Aerospace).

http://vulgariz.com/wp-content/uploads/2009/03/concorde_001_1969.jpg 

Le premier vol avec passagers reliera Washington à Orly le 26 septembre 1973, en 3 heures et 33 minutes.

2 mars 1969, l'avion supersonique franco-anglais effectue son premier vol d’essai à Toulouse.

Le 16 août 1995, le Concorde d'Air France bat le record de vitesse autour du monde dans le sens Ouest-Est (New York/New York) en 31 heures 27 minutes et 49 secondes.

Le dernier Concorde d'Air France assurant la liaison Paris-New York a décollé le vendredi 30 mai de Roissy pour y revenir le samedi 31 mai 2003.


Repost 0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 23:04

Neptune n'est pas visible à l'œil nu et comme Uranus, elle est la huitième planète du système solaire (par distance croissante au Soleil).

Elle n'a été découverte qu'après l'invention du télescope. Pourtant, cette découverte se démarque de celle des autres planètes : elle a été faite uniquement par le calcul à partir de la trajectoire et des caractéristiques d'Uranus. Le télescope ne servira qu'à la confirmation de la découverte.

http://www.jesuiscultive.com/IMG/jpg/SolarSystem.jpg 

Le mercredi 23 septembre 1846, l'astronome allemand, Johan Galle, découvre la huitième planète de notre système solaire. Le français Urbain Le Verrier avait quelques temps plus tôt déterminé mathématiquement la position de la planète à partir des irrégularités de l'orbite d'Uranus. Transmis à Johan Galle, ce calcul a orienté le télescope de ce dernier en lui donnant une zone précise dans laquelle observer.

 

Pendant la même période, l'Anglais John Adams avait aussi déterminé mathématiquement la position de Neptune sans jamais être en contact avec Le Verrier.

Cette découverte simultanée annonce l'avènement de la mécanique céleste.

 

Voir aussi : 8 février 1930 - Découverte de Pluton

 

 

Repost 0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 23:01

L'Egyptologue français, Jean-François Champollion, présente devant l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres de Paris son mémoire sur l'écriture égyptienne, dévoilant ainsi les mystères des hiéroglyphes.

Ses découvertes lui valent l'admiration de tous les scientifiques de l'époque.

En 1824, il publiera son célèbre « Précis du système hiéroglyphique ».

17 septembre 1822 : Champollion dévoile le secret des hiéroglyphes

Le terme « hiéroglyphe » en Grec signifie « écriture sacrée ».

Les éléments de notre écriture, les lettres, ne représentent qu'elles-mêmes.

Au contraire, les éléments de l'écriture égyptienne, les hiéroglyphes, sont figuratifs, c'est-à-dire qu'ils représentent des êtres ou des objets de l'univers pharaonique.

le secret des hiéroglyphes

 

Repost 0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 07:53

Le 3 septembre 1928, le docteur Alexander Fleming, de retour de vacances, retrouve son laboratoire de Saint-Mary's Hospital, à Londres.

http://s1.e-monsite.com/2009/01/20/07/57600957alexander-fleming2-gif.gif

Heureux hasard

Le docteur Alexander Fleming constate que les boîtes de pétri, où il faisait pousser des staphylocoques, ont été envahies par des colonies cotonneuses d'un blanc verdâtre. C'est qu'elles ont été contaminées par les souches d'un champignon microscopique, le penicillium notatum, qu'utilise son voisin de paillasse.

 

Avant de les jeter, Fleming y jette un coup d'oeil et s'aperçoit qu'autour des colonies, le staphylocoque ne pousse pas ! Il émet alors l'hypothèse qu'une substance sécrétée par le champignon en est responsable. Il l'appelle aussitôt «pénicilline».

 

L'année suivante, Fleming publie le compte-rendu de sa découverte mais sans en mesurer la portée. Pendant une dizaine d'années, la pénicilline ne va servir qu'à isoler en laboratoire la bactérie B. influenzae, qui seule résiste à son action.

 

En 1936, Howard Walter Florey, 48 ans, professeur de pathologie à Oxford, originaire d'Australie, engage un biochimiste allemand de 30 ans qui a fui le nazisme, Ernst Boris Chain. Ce dernier saisit l'intérêt de la pénicilline pour la santé humaine.

 

Avec Florey et deux bactériologistes, Edward P. Abraham et Norman Heatley, il entreprend de purifier la pénicilline en vue de l'utiliser au mieux de ses possibilités. En mars 1940, l'équipe réussit à en produire... 100 milligrammes !

 

Le 25 mai 1940, Florey injecte une dose mortelle de streptocoques à huit souris.

Il en traite deux avec une injection de pénicilline et deux autres avec plusieurs injections répétées de pénicilline. Au bout de dix heures, ces dernières survivent ainsi que l'une de celles qui ont reçu une seule dose.
À 3h 45 du matin, le jeune savant note fébrilement en marge de son cahier de laboratoire : « Ça a l'air d'un miracle ! ».

En toute hâte, l'équipe publie ses résultats dans la revue Lancet le 24 août 1940... et comme l'on peut s'y attendre, leur article tombe à plat.


La pénicilline n'a été introduite pour des thérapies qu'à partir de 1941 ou 1943.

La découverte accidentelle de Fleming permettant d'isoler la pénicilline a marqué le début des antibiotiques modernes.


Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 19:01

 

Le 2 septembre 1969, naissance de l'ancêtre du réseau Internet, pendant le week-end de la fête du Travail (premier lundi de septembre aux États-Unis).

Il a nom ARPAnet (Advanced Research Projects Agency network) et relève d'un projet financé par le Pentagone. Le premier noeud du réseau est installé ce jour-là à l'UCLA (University of California Los Angeles), à Stanford (Californie).

Il s'agit d'un mini-ordinateur Honeywell Model 516, de la taille d'un réfrigérateur, connecté à un unique terminal. Un mois plus tard, le deuxième noeud est installé au Stanford Research Institute (SRI) et connecté au premier par une ligne spécialisée de 50 Ko/s.

Plusieurs transferts de données seront réalisés entre l'université de Los Angeles et le SRI durant le mois d'octobre 1969 et la première trace documentée de cette connexion sera datée du 29 octobre 1969.


Repost 0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 23:01

Le samedi 26 août 1837, le premier train transportant des voyageurs circule sur a ligne entre Paris et Saint-Germain-en-Laye soit 18 kilomètres.

Jusque là il n'existait que des petites lignes dans les bassins houillers de la Loire et du Nord.

http://www.sudouest.fr/images/2011/02/12/316589_15699520_460x306.jpg 

L'origine du transport ferroviaire se trouve dans l’exploitation des mines de charbons.

Les premières expériences de locomotive et de train eurent lieu en Angleterre avec des balbutiements dès les années 1808 à 1815.

Mais ce n’est qu’en 1825 que l’ingénieur inventeur Stephenson parvint à faire remorquer par sa locomotive, 38 « chariots » à 16 Km/h.

 

C'est dans le département de la Loire que naissent les premières réalisations ferroviaires françaises.

En 1827, trois ans après l'ouverture au service public de la première voie ferrée anglaise, la compagnie des Houillères de la Loire ouvre les quelques 20 kilomètres de la ligne Andrézieux - Saint-Etienne.

Le système est encore primitif : les wagonnets sont tirés par des chevaux et montés sur des rails en fonte.

Ils transportent uniquement du charbon extrait des mines locales.

 

Puis, en 1831, la compagnie accepte finalement de prendre des « voyageurs » mais…. dans les wagonnets réservés à la houille !

Enfin, la même année, circule sur une portion de la ligne Saint-Etienne-Lyon, la première locomotive à vapeur.

http://www.defawe.com/imagesgare/image004.jpg

 

La Compagnie des Mines d'Anzin est à l'origine du développement du chemin de fer dans la région Nord-Pas-de-Calais.

Dans les années 1830, de petits tronçons de voies apparaissent pour acheminer le charbon des fosses d'extraction vers les ports fluviaux où il est chargé dans des péniches.

C'est l'un des premiers réseaux ferrés dit « à voie large » qui voit le jour en France.

L'inauguration d'un premier tronçon : Saint Waast jusque Denain a lieu en octobre 1838.

 

Ce tronçon s'étend d'abord vers l'ouest : jusqu'à Abscon en janvier 1841 puis jusque Somain en juin 1848. Outre l'acheminement des marchandises (charbon, coke, bois…), le transport des voyageurs se développe.

Ainsi, les lignes de chemin de fer restaient en France des lignes isolées, créées sur de courtes distances pour assurer un trafic bien déterminé.

aiguillage voie ferrée

 

Le progrès annoncé

Dès 1835, les gazettes annonçaient le projet d'un chemin de fer reliant Paris à St Germain. La voie de fer allait remplacer les pavés et le coche abandonner le voyage aux trains « rapides comme l'éclair » et traînés par une machine de fer et de bronze recélant dans ses entrailles une chaudière de feu et d'eau bouillante.

Le cahier des charges prévoyait un prix du transport des voyageurs à 1 francs 50 pour un trajet d'une demi-heure, alors qu'il était encore de 1 francs 80 en diligence pour un trajet de deux heures !

projet d'un chemin de fer reliant Paris à St Germai

Ouverture de la première ligne de train de voyageurs.

Le premier chemin de fer fut donc inauguré par la Reine Marie-Amélie le 26 août 1837. Mais cette ligne avait pour terminus Le Pecq sur la rive droite de la Seine, ceci pour éviter de gravir les 51 m de la terrasse de St Germain.

L'importance du port du Pecq assurait en plus du « service voyageurs », un trafic marchandises à prendre en considération. En effet c'est de ce port que partent et arrivent les marchandises de Rouen et du Havre, ainsi que celles nombreuses acheminées par l'Oise.

Le voyage inaugural fut accompagné de la musique militaire et même un détachement de spahis ou de zouaves. Il y avait 3 classes de voyageurs. Le luxe en 1ère (wagons royal et gouvernemental), le bon chic bon genre en deuxième (bourgeois et hommes d'affaires) et la 3ème non couverte et munie de simples bancs transversaux.

Cette première ligne ferroviaire ouverte aux voyageurs allait connaître un franc succès et être rapidement suivie par d'autres dessertes, dont la ligne de Sceaux et Paris-Versailles.

première ligne ferroviaire voyageurs paris le pecq

 

La France avait 12 ans de retard sur l'Angleterre, laquelle avait déjà expérimenté depuis belle lurette les chemins de fer dans ses houillères et même en public.

La Belgique avait inauguré une première ligne sur le continent, Bruxelles-Malines, le 5 mai 1835.

En 1840, la France comptera 400 kilomètres de ligne contre 2 000 kilomètres en Angleterre.

A la fin de 1841, on ne comptait en France que 560 Km de voies alors qu'il y en avait déjà 4.912 Km pour l'ensemble de l'Europe et au moins autant aux États-Unis.

Le gouvernement français veut rattraper son retard.

Le 20 juin 1846, c’est l’ouverture de la ligne Paris - Lille.

 

reseau féré francais

 

Liens du jour :

Histoire des tramways et autres transports urbains

Réseaux de transport dans le Nord Pas-de-Calais issus de l’exploitation minière


Repost 0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 23:01

Le lundi 17 août 1908, soit 13 ans après l’invention du cinématographe, le premier dessin animé fait pour la société Gaumont, est dévoilé par son créateur.

Le Français Emile Cohl, de son vrai nom Emile Courtet, présente le premier dessin animé cinématographique "Fantasmagorie", au Théâtre du Gymnase à Paris.

 

La main du réalisateur apparaît, elle dessine – en blanc sur fond noir, comme sur un tableau d’école – un petit clown, le premier personnage de dessin animé (ce qui n’est pas sans rappeler « la linéa » série télévisée d'animation italienne diffusée à partir de 1977 dans L'Île aux enfants).

Le premier dessin animé fantasmagorie dessin la linéa dans L'Île aux enfants

Le clown de Courtet se dédouble en un être rondouillard qui tombe dans le vide et atterrit sur le fauteuil d’une salle de spectacle. Une dame portant un énorme chapeau à plumes s’installe devant lui. Comme elle gêne sa vision, il arrache les plumes une à une…

 

Les dessins sont filmés image par image.

Fantasmagorie est composé de quelques 700 dessins, dure 1 minute et 40 secondes et mesure 36 mètres (taille d'un court métrage).

 

À chaque image correspond un dessin entier.

En 1915, l'invention des cellulos, qui permettent de ne pas redessiner le décor en appliquant les dessins sur des feuilles transparentes de celluloïd, fera progresser les films d'animation.

 

 

20 ans plus tard, le 20 septembre 1928, Mickey fait sa toute première apparition dans un court dessin animé, "Plane Crazy". Mais il est encore à l'état d'ébauche et ne s'appelle pas "Mickey" mais "Mortimer".

La petite souris prendra son nom définitif dans le premier dessin animé sonore de Walt Disney "Steamboat Willie".

 

 

Repost 0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 23:01

Au début du XIXe siècle, Étienne Bureau, petit-fils d'armateur, imagine un véhicule pour transporter les employés de son entreprise entre les bureaux situés rue Jean-Jacques Rousseau à Nantes, et les entrepôts des Salorges où se trouvent les services de la Douane.

 

Un autre Nantais, Stanislas Baudry, ancien officier de l'Empire, reprend l'idée d'Etienne Bureau.

Il met en place le même service pour attirer les clients dans ses bains publics. Mais des utilisateurs profitaient de sa ligne pour leurs déplacements en ville plutôt que pour venir aux bains.

Ce qui lui donna une nouvelle idée : le jeudi 10 août 1826, il lance son entreprise.

Le 30 septembre, l’activité commence réellement avec deux voitures suspendues pouvant recevoir chacune 16 personnes.

http://beuvry62photos.unblog.fr/files/2009/11/omnibus1.jpg

 

A Paris, le 30 janvier 1828 l'Entreprise Générale des Omnibus (EGO) est autorisée à exploiter des voitures destinées à « transporter à bas prix les habitants de certains points de la ville à d'autres points également fixés et en suivant des itinéraires fixés par la ville ».

 

Ces omnibus tractés par trois chevaux, comptaient 14 places assises réparties en trois classes. En 1853, cette capacité augmenta avec des voitures à impériales.

 

La principale entreprise d'omnibus fut la Compagnie Générale des Omnibus, créé en 1855 à Paris. Elle exploitait 25 lignes régulières portant chacune une lettre de l'alphabet.

 

En 1860, elle disposait de 503 omnibus et de 6.700 chevaux.

 

De nombreuses autres villes se sont dotées de réseaux d'omnibus, avant qu'ils ne soient supplantés par les tramways (à traction hippomobile également, puis à vapeur ou électriques).

 

Le mot omnibus est d'origine latine, signifiant « pour tous ».

On raconte que les véhicules stationnaient devant la boutique d'un chapelier nommé Omnes, dont l'enseigne indiquait Omnes Omnibus, profitant du jeu de mot : Omnes pour tous.

 

Lien du jour : Histoire des tramways et autres transports urbains

 

 

Repost 0
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 23:01

Après 32 échecs en deux ans qui lui ont valu le surnom de «roi de la casse», Louis Blériot (37 ans) tente le tout pour le tout. Il vole de Sangatte, près de Calais, à Douvres aux commandes de son dernier-né, le Blériot XI en 38 minutes et à une vitesse de 75 km/h.

Né à Cambrai en 1872, ingénieur des Arts et Manufactures, Louis Blériot s’intéresse très tôt à l’aviation. Après avoir construit sans grand succès plusieurs biplans, il mise tout sur l’avenir du monoplan et, le 31 octobre 1908, réalise un premier exploit en effectuant un vol de 14 km entre Toury et Artenay.

 

Franchir la Manche en aéroplane est un pari qui fait alors rêver toutes les têtes brûlées que compte le petit monde de l’aviation.

 

Il est 4h15 en ce dimanche 25 juillet 1909...

Louis Blériot est déjà à bord de son avion, le « Blériot XI » à Sangatte (précisément du lieu-dit « Les Baraques », aujourd’hui Blériot Plage). Le vent est tombé durant la nuit et le moment semble propice pour relever le défi lancé par le journal britannique, le Daily Mail : traverser la Manche à bord d'un «plus lourd que l'air». Blériot fait signe à son mécanicien : il se lance !

 

Puis il aperçoit l'immense drapeau tricolore que son ami, le journaliste Charles Fontaine a déployé dans un champ pour qu'il sache où se poser.

25 juillet 1909 Blériot traverse la Manche

À 5h12, après un virage, c'est chose faite : Blériot coupe le moteur sur le sol anglais. Une foule immense l'accueille. Le roi le recevra le lendemain. L'événement a un retentissement mondial.

 

Louis Blériot reçoit la récompense de 1.000 livres sterling offerte par le journal le "Daily Mail".

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire