Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 23:01

L'horloger américain d'origine allemande, Ottmar Mergenthaler, reçoit un brevet pour l'invention de la première composeuse mécanique, la linotype.

La Linotype est une machine d’imprimerie qui utilise un clavier alphanumérique à 90 caractères permettant de composer une ligne de texte complète en un seul bloc de plomb, d’où l’étymologie en anglo-américain : « line o' type ».

Depuis l'invention de l'imprimerie par l'allemand Gutenberg (1440), les typographes doivent composer les textes entièrement à la main, caractère par caractère.

La linotype permet au compositeur de frapper directement ses textes sur un clavier. Elle sera employée la première fois par Le New York Tribune en 1886.

Chaque frappe sur le clavier fait basculer une matrice en cuivre depuis un magasin ; chacune de ces matrices correspond à un caractère. Une fois qu'une ligne de matrices, dite ligne-bloc, a été saisie, la machine coule un alliage étain-plomb-antimoine à bas point de fusion sur la ligne-bloc, qui sert de moule. La machine crée ainsi une ligne typographique d'un seul tenant qui n'a plus qu'à être encrée pour faire l'impression.

Les lignes-blocs sont ensuite assemblées en une forme correspondant aux dimensions de la page, qu'il n'y a plus qu'à insérer dans une presse à imprimer traditionnelle.

 

Ce système sera le plus utilisé pour la composition des journaux jusqu'aux années 70.

 

Repost 0
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 23:01

Le vendredi 5 mai 1933, le physicien et ingénieur américain Karl Guthe Jansky (alors agé de 28 ans) fait publier ses découvertes dans la presse : la voie lactée émet des ondes radio.

 http://www.lsst.org/lsst/sites/default/files/Jansky_Photo_1.jpg

Alors qu’il travaillait pour les laboratoires de télécommunications Bell, dans le New Jersey, sur les interférences radio, il s’aperçut par hasard que certaines ondes n’étaient pas d’origine humaine.

Après avoir enregistré des signaux dans toutes les directions pendant plusieurs mois, Jansky identifie trois types de parasites : les orages voisins, les orages éloignés, et un sifflement faible mais régulier d'origine inconnue.

Il passe l'année suivante à étudier ce troisième type de parasites. Les signaux apparaissent et s'arrêtent une fois par jour. Jansky croit d'abord avoir capté des signaux provenant du soleil. Mais en suivant le signal pendant quelques mois, il s'aperçoit que l'origine du signal s'éloigne de la position du soleil.

Il remarque que le signal ne se répétait pas exactement toutes les 24 heures, mais précisément toutes les 23 heures et 56 minutes. C'est la période caractéristique des étoiles fixes et d'autres objets éloignés du système solaire (la durée d'un jour sidéral).

Il établit que ce signal provenait de la Voie lactée et était le plus intense dans la direction de son centre, dans la constellation du Sagittaire.

Ses recherches s’arrêteront là, mais ouvriront la voie à la radioastronomie. Il faudra cependant attendre la fin de la seconde guerre mondiale pour qu'elle se développe.

Repost 0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 23:01

Les effets hallucinogènes de la drogue LSD (diethylamide de l'acide lysergique) sont découverts par hasard par le chimiste suisse Albert Hofmann qui ingère à son insu une très faible quantité du produit.

http://frogstorm.com/wp-content/uploads/2010/01/albert-hofmann.jpg

Au cours de ses recherches pour des applications thérapeutiques, le chimiste suisse Albert Hofmann avait mis au point le LSD en 1938, à partir d'acide lysergique extrait de l’ergot de seigle.

Le VENDREDI 16 avril 1943, Hofmann alors employé dans les laboratoires Sandoz (aujourd'hui Novartis), à Bâle, s'injecte par mégarde un dérivé de l'acide lysergique dont il était en train d'étudier les propriétés stimulantes. Il éprouve alors des sensations euphorisantes.

Cette découverte inopinée va ouvrir la voie à la drogue hallucinogène mythique des années 60, les années « hippies ».

Le LSD provoque avec une dose infime, une profonde ivresse hallucinogène pendant plus de 12 heures.

http://www.allaboutaddiction.com/addiction/wp-content/uploads/LSD-trip.jpg

 

Repost 0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 23:01

Le 15 avril 1900 l’exposition universelle ouvre au public. Paris quitte le XIXe siècle avec la plus grande exposition universelle jamais organisée en France.

Exposition universelle à Paris 1900

L'Exposition universelle de 1900, dont le thème était « Le bilan d’un siècle », fut la cinquième exposition universelle organisée à Paris après celles de 1855, 1867, 1878 et 1889.

Inaugurée sous un soleil pascal, le 14 Avril, par le président Loubet, l’exposition s’étend sur 216 hectares répartie sur deux sites :

112 hectares du champ-de-Mars et de la colline de Chaillot, d'une part, à l'esplanade des Invalides et le cours la Reine au niveau de la place de la Concorde, d'autre part, en passant par les rives de la Seine ;

104 hectares au bois de Vincennes pour l’exposition sur l’agriculture, les maisons ouvrières, les chemins de fer, les concours sportifs).

L'exposition universelle de 1900 est 10 fois plus étendue que celle de 1855. Elle comporte 136 entrées !

Elle accueille 83.000 exposants dont 45.000 étrangers.

http://www.expositions-universelles.fr/1900-photo/1900-ticket.jpg

Pour cette exposition sont construits le pont Alexandre III, le Grand Palais et le Petit Palais ainsi que les gares d'Orsay, des Invalides et de Lyon. Les frères Lumière présentent leurs films sur écran géant.

 

Le 19 juillet est inaugurée la première ligne du métro parisien (Porte Maillot-Porte de Vincennes).

De plus, au terminus de la ligne, dans le bois de Vincennes, se déroulent, du 14 mai au 28 octobre, les IIe Jeux Olympiques de l'ère moderne !...

 

Le président Émile Loubet invite même les maires de France à un immense banquet dans le jardin des Tuileries...

 

 

Relire aussi : 19 juillet 1900 - Inauguration du métro de Paris

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 23:01

Le réservoir d'oxygène du module de service de la mission spatiale lunaire Apollo 13 explose lorsque la navette s'approche de la lune.

 

Objectif lune

La mission Apollo 11, neuf mois plus tôt, a été un succès humain et technologique sans précédent, confirmé en novembre 1969 avec la mission Apollo 12. Dans la continuité des deux précédentes missions, Apollo 13 a comme objectif principal la collecte de roches lunaires.

 

La fusée Saturne V, avec le module Apollo 13, est lancée le 11 avril 1970 à 14 h 13 locale.

Normalement, le pilote du Module de Commande devait être Thomas K. Mattingly, mais il avait été remplacé trois jours avant le lancement par Jack Swigert, car Mattingly risquait de contracter la rougeole d'après ses examens médicaux.

 

A plus de 320.000 kilomètres de la Terre, les trois astronautes James Lovell, Jack Swigert, Fred Haise vaquent à leurs occupations en écoutant Zarathoustra, du compositeur Richard Strauss. Cela fait 55 heures qu'ils ont quitté la terre.

 

Soudain, c'est l'explosion !

C'est une étincelle qui a fait exploser de l'oxygène destiné à alimenter les piles à combustibles. « Houston, we have a problem ».

 

Objectif Terre

Plus question de poser le pied sur la lune, il faut rentrer d’urgence. Le programme est donc brusquement écourté et les trois astronautes présents à bord doivent retourner sur terre.

Ils se réfugient dans le LEM Aquarius. Mais Aquarius est fait pour se poser sur la lune et est prévu pour deux astronautes ! Il faut rationner l'eau, éliminer l'excès de CO2.

Durant toute la durée de leur sauvetage par les équipes techniques basées à Houston.

http://www.culturemag.fr/wp-content/themes/mimbo2.2/images/apollostaff350.jpg

 

Les ingénieurs doivent programmer le retour d'Aquarius : son système de navigation n'est en effet absolument pas adapté à sa nouvelle mission.

Ils amerriront finalement sains et saufs dans le Pacifique Sud.

http://images.lpcdn.ca/641x427/201303/19/663323-17-avril-1970-astronautes-james.jpg

 

En 1995, la mésaventure des trois spationautes d'Apollo 13 sera portée au cinéma par le réalisateur Ron Howard.

 

 

 

Repost 0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 23:01

Le téléphone portable a 40 ans !

Le mardi 3 avril 1973, Martin Cooper, alors directeur général de la division communication de Motorola, est à la fois excité et anxieux. Dans la rue, à quelques pas du Hilton de Manhattan, à New York, il tient dans la main un curieux objet, volumineux comme une brique, lourd comme un PC portable et muni d’une antenne longue de 10 cm.

http://images.forbes.com/images/2002/06/06/Martin_Cooper.jpg

Avec ce terminal, qu’il a conçu de toutes pièces avec le soutien d’une équipe de sept personnes, il s’apprête à effectuer le premier appel téléphonique en extérieur sans être dans une voiture. Il choisit comme destinataire de l’appel Joel Engel, son rival et néanmoins respecté confrère chez Bell Labs, le bras armé de la recherche et développement de l’opérateur AT&T de l’époque. L’expérience est un succès.

 

L’idée du téléphone portable devient une réalité.

Il a quand même fallu attendre 1978 pour que l’opérateur mette en place un réseau cellulaire commercial. Cinq années de plus avant la mise en vente du premier téléphone portable.

Le 6 mars 1983, Motorola commercialisait aux Etats-Unis le premier téléphone cellulaire au monde destiné au public, le DynaTAC 8000X. Surnommé « la brique », il mesure 33 cm, pèse 794 g et dispose d'une autonomie d'une heure en communication et de 8 heures en veille.

30 ans plus tard, on compte presque autant d’abonnements au mobile que d’habitants sur la planète.

 

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 00:01

Le physicien italien Guglielmo Marconi réussit pour la première fois une émission télégraphique entre les villes de Douvre et Wimereux (Pas-de-Calais) distantes de 50 km.

 http://cdn.dipity.com/uploads/events/32ee8f8841132a90a7973b288d133dca_1M.png

Dès l'âge de 21 ans, Marconi met au point un poste permettant des liaisons sans fil sur quelques centaines de mètres. Il souhaite déposer son brevet mais les autorités italiennes refusent de s'y intéresser. Marconi, dont la mère est d'origine irlandaise, part en Angleterre poursuivre ses travaux. Il y dépose son brevet en 1896.

À partir de 1899, les innovations de Marconi révolutionnent la sécurité en mer. Les signaux radio remplacent peu à peu le morse.

Le 12 décembre 1901, il réalise la première transmission TSF (télégraphie sans fil) par-dessus l'Atlantique, entre Les Cornouailles et Terre-Neuve (3400 Km)

 

Relire aussi : 12 décembre 1901 - Première liaison radio transatlantique

 

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 00:01

Le plus gros satellite de la planète Saturne est découvert par l’astronome néerlandais Christian Huygens le 25 mars 1655.

http://membres.multimania.fr/seangrondin/cult.h2.jpg

En travaillant sur l’amélioration des lentilles d’optique, Huygens réussit à mettre au point un instrument suffisamment précis pour lui permettre de contempler Titan. Il observe également plus en détail les anneaux de la planète et remarque qu’ils en sont bel et bien séparés.

Plus tard, on attribuera une lettre de l’alphabet à chacun d’eux et Jean-Dominique Cassini découvrira une distinction entre deux d’entre eux, la division de Cassini.

 

Titan est le plus grand satellite de Saturne. Avec un diamètre supérieur à celui de Mercure, proche de celui de Mars, Titan est par la taille le deuxième satellite du système solaire, après Ganymède (satellite de Jupiter).

Titan est principalement composé d’eau sous forme glacée et de roches. Son épaisse atmosphère a longtemps empêché l’observation de sa surface jusqu’à l’arrivée de la mission Cassini-Huygens en 2004, laquelle a permis la découverte de lacs d’hydrocarbures liquides dans les régions polaires du satellite.

 http://ciel.science-et-vie.com/wp-content/uploads/2012/12/Saturne_Cassini_1.jpg

 

Lien du jour : 13 mars 1781 - Découverte d'Uranus



Repost 0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 00:01

La France décide d’interdire toute importation de viande bovine en provenance du Royaume-Uni. Depuis 10 ans, date où la maladie est officiellement découverte en Angleterre, l’ESB (encéphalite spongiforme bovine) inquiète de plus en plus les consommateurs et les autorités sanitaires.

Cette mesure fait suite à l’annonce, la veille, de l’existence d’un cas humain.

Les scientifiques affirment alors que l’origine bovine de la maladie est une possibilité.

Cette réaction rapide de la France est suivie par celle, similaire, de la CEE le 27 mars.

Le 2 janvier 2001 : Avec six mois d'avance sur ses partenaires européens, la France engage le dépistage systématique de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) sur l'ensemble des bovins de plus de 30 mois entrant à l'abattoir et destinés à la consommation.

 

vache folle

La maladie de la vache folle

L'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), également appelée « maladie de la vache folle », apparaît pour la première fois au Royaume-Uni en novembre 1986, après l'identification par le Laboratoire vétérinaire central britannique, dans un élevage du Surrey, d'une vache présentant des symptômes neurologiques atypiques.

Des examens histopathologiques du cerveau révèlent une vacuolisation de la matière grise et des neurones, lésions caractéristiques de la Tremblante du mouton. Ces travaux préliminaires suggèrent que cette maladie constitue une nouvelle forme d'encéphalopathie spongiforme subaiguë transmissible (ESST). La maladie de la vache folle venait d'apparaître au grand jour.

En décembre 1987, ces premières études sont terminées et publiées. Elles concluent que l'hypothèse la plus probable pour expliquer l'apparition de la maladie est l'incorporation, dans la ration alimentaire des ruminants, de farines d'origine animale (ovins et bovins essentiellement) « non parfaitement décontaminées lors de leur fabrication ». 

humour vache folle

Liens du jour :

19 février 2001 - Apparition de la fièvre aphteuse en Angleterre

Ils sont fous ces Européens !

 

Repost 0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 00:01

Le laboratoire allemand Dreser met au point un procédé de fabrication de l'aspirine et dépose le brevet à Munich le 6 mars 1899. Doté de grandes propriétés analgésiques, le produit a aussi la faculté de faire baisser la fièvre.

C'est l'aboutissement d'une très longue recherche. Elle remonte à la découverte par les Sumériens et le Grec Hippocrate des propriétés antidouleur de l'écorce de saule.

Mais la synthétisation pour en faire un médicament toléré par l’organisme est passée par plusieurs étapes et en 1899 l’allemand Felix Hoffmann reprenant les travaux de l’Alsacien Gehrardt. Il développa de nouvelles méthodes pour la préparation de l’acide acétyslsalicylique qui sera commercialisé sous la forme de poudre sous le nom d’aspirin (« a » pour acétylation, « spi » de la plante spiroea et le préfixe « in »)

La firme Bayer s'empressera de commercialiser le médicament et donnera naissance à un nouveau marché : l'industrie pharmaceutique.

L'aspirine sera mise en vente en Allemagne le 10 octobre 1903.

Sitôt sur le marché, ce médicament anti-fièvre et antalgique (atténuateur de la douleur) recueille un immense succès et suscite en Allemagne le développement d'une puissante industrie pharmaceutique.

La firme Allemande Bayer aura le monopole jusqu’en 1919 où dans le traité de Versailles, l’aspirine sera récupérée par les vainqueurs comme réparation de guerre.

 

 

Repost 0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 00:01

Alors qu’il étudie les rayons X et la fluorescence des sels d’uranium, Henri Becquerel s’apprête à faire une découverte aussi fortuite que fondamentale pour la physique contemporaine.

 

Ces sels d’uranium étaient très étonnant par leurs propriétés car une fois exposés à la lumière du Soleil (donc aux ultra-violets), ils étaient capable de réémettre de la lumière visible : c’est ce qu’on appelle le phénomène de fluorescence. Cette propriété est toujours utilisée de nos jours : on dépose par exemple certains de ces sels en une fine couche sur les aiguilles des montres pour lire l’heure de nuit.

Ne pouvant réaliser les expériences qu’il avait prévues faute de Soleil, déçu, Henri Becquerel enferme les sels d’uranium dans un tiroir obscur où sont également rangées des plaques photographiques vierges.

Or, quatre jours plus tard, quand il développera ces dernières, il découvrira des empreintes comme si elles avaient été exposées à la lumière du Soleil.

La lumière du soleil n’ayant pu intervenir dans cette réaction, il en déduit que ce rayonnement provient de l’uranium. Le 2 mars, il publie ses résultats, la radioactivité naturelle est découverte.

Il en déduit alors que les sels d’uranium émettent un rayonnement invisible qui impressionne les plaques photographiques comme pourrait le faire le Soleil.

Becquerel baptise ces « nouveaux rayons » de rayons uraniques ou rayons U (car provenant de l’uranium)

Ce nouveau phénomène va ébranler la communauté scientifique du monde entier.

 

A quelques centaines de mètres du Jardin des Plantes où travaille Becquerel, une jeune polonaise, Marie Sklodowska vient d’épouser Pierre Curie, alors chef des travaux de l’Ecole de Physique et de Chimie de Paris. Elle travaille avec lui dans son petit laboratoire.

18 mois plus tard, elle soutient sa thèse sur les rayons « uraniques » découvert par Henri Becquerel. Elle montre que, comme l’uranium, le thorium est radioactif. Puis, en juillet 1898, avec l’aide de Pierre, elle isole une nouvelle substance bien plus radioactive que l’uranium et qu’elle appelle le polonium.

 

Relire aussi :

18 juillet 1898 - Marie Curie annonce la découverte du polonium

26 décembre 1898 - Les Curie annoncent la découverte la radioactivité

 

 

Repost 0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 00:01

Un train à vapeur circule pour la première fois au monde le 21 février 1804, à Pen-y-Darren, une région minière du pays de Galles, près de Merthyr Tydfil.

 

La locomotive a été conçue par l'ingénieur des mines Richard Trevithick, passionné par la motorisation à vapeur. Elle tracte ce jour-là dix tonnes de fer et 60 personnes montées sur cinq wagons, effectuant 16 km en 4 heures et 5 minutes.

Vingt ans plus tard, une ligne transportant des passagers est ouverte.

En France, une première voie ferrée a été ouverte en 1827 pour le transport des marchandises, entre Saint-Étienne et Andrézieux (18 km), deux villes du bassin industriel et minier de la Loire. Elle a été étendue aux voyageurs en 1832. Puis est ouverte en 1835 la ligne Saint-Étienne-Lyon (57 km), pour le transport de marchandises lourdes et de produits sidérurgiques.

 

Voir aussi : 26 août 1837 - Les débuts du chemin de fer français

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 00:01

L’ENIAC (Electronic Numerical Integrator Analyser and Computer), premier ordinateur totalement programmable créé par P. Eckert et J. Mauchly,, est dévoilé à l’université de Pennsylvanie.

Il doit en partie sa taille impressionnante et son poids de 30 tonnes à l’utilisation de tubes à vide (ou lampes) qui seront remplacés dans le futur par des transistors.

Il contient 17 468 tubes à vide, 7 200 diodes à cristal, 1 500 relais, 70 000 résistances, 10 000 condensateurs et environ 5 millions de soudures faites à la main.

Il servait a calculer des trajectoires balistiques.

http://interstices.info/upload/hieroglyphes/eniac-b.jpg

 

 

Voir aussi :

23 décembre 1947 - Invention du transistor

2 septembre 1969 - Prémices du réseau internet

15 novembre 1971 - Naissance du microprocesseur

Repost 0
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 00:01

C’est la thèse soutenue par les 500 experts du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) dont le rapport publié vendredi 2 février à Paris.

Selon ce dernier, la probabilité pour que l’homme soit responsable des modifications du climat enregistrées au cours des dernières années est supérieure à 90%.  

 

Le texte explique que les connaissances accumulées depuis 2001 confirment tant l'importance du changement climatique à l'œuvre que la responsabilité humaine dans ce phénomène, en raison des émissions de gaz à effet de serre.

« L'essentiel de l'augmentation observée des températures moyennes depuis le milieu du XXe siècle est très probablement dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l'homme ».

 

Le rapport livre 2 estimations du réchauffement envisageable si rien ne change.

D'une part, il indique que, si l'on était dans une situation où la concentration de gaz carbonique atteignait, à l'équilibre, 560 parties par million (ppm), contre 380 aujourd'hui, la hausse de température se situerait entre 2 °C et 4,5 °C, avec une "meilleure estimation" à 3 °C. Un réchauffement inférieur à 1,5 °C serait "très improbable", des valeurs supérieures à 4,5 °C ne pourraient "être exclues".

D'autre part, le rapport indique les résultats des scénarios envisageant une élévation continue des concentrations de gaz carbonique. Selon les valeurs envisagées et les différents modèles informatiques, on dispose d'un éventail de valeurs de réchauffement possibles.
La fourchette retenue par le GIEC va de 1,8 °C à 4 °C pour les valeurs centrales à la fin du XXIe siècle. Les valeurs extrêmes vont de 1,1 °C à 6,4 °C, alors qu'elles étaient de 1,4 °C à 5,8 °C dans le rapport de 2001.

 

Cette étude inaugure les débats autour de l’écologie de l’année 2007.

La Californie, (qui sera frappée par une dure sécheresse l’été suivant) engage un bras de fer contre l’administration fédérale aux États-Unis pour prendre des mesures contre le réchauffement climatique.

La France fait entrer cette thématique dans la campagne présidentielle via Nicolas Hulot et la répercute lors du « Grenelle de l’environnement ».

A l’échelle internationale, la conférence de Bali tente d’obtenir un accord international pour lutter contre le réchauffement climatique.

Le message des scientifiques est clair, et sonne comme une réponse définitive aux sceptiques du changement climatique.

 

Lien du jour :

28 février 1970 - Georges Pompidou tire le signal d’alarme

2 février 1971 - Signature de la convention de Ramsar

16 septembre 1987 : Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone

5 juin - Journée mondiale de l'environnement

17 juin - Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse

 

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 00:01

31 janvier 1807 : François Isaac de Rivaz dépose le brevet du moteur à explosion

Après trois années d’expériences, le Suisse François Isaac de Rivaz dépose le brevet du moteur à explosion, également nommé moteur à combustion interne.

L’homme avait construit en 1805 une carriole motorisée. Mais cette expérience n’est qu’une étape vers l’automobile.

Conçu dès 1678 par Christiaan Huygens, le moteur à explosion ne pourra véritablement être exploité qu’après l’invention théorique du cycle à quatre temps par le Français Beau de Rochas en 1862.

 

Relire aussi :

29 janvier 1886 - Carl Benz brevette la première automobile

 

31 janvier 1851 : Invention du lait en poudre

L'inventeur américain Gail Borden Jr met un point au procédé qui permet d'obtenir du lait en poudre. Son invention connaîtra un très grand succès auprès des soldats, quelques années plus tard, pendant la guerre de sécession (1861-1865).

 

31 janvier 1925 : Invention du Scotch

La compagnie 3M lance sur le marché son ruban adhésif sous le nom de Scotch Tape.

 

En 1923, Richard Drew rejoint la société 3M, alors simple fabriquant de papier de ponçage. Á l’époque, les voitures bicolores sont à la mode et Richard Drew remarque que les ouvriers ont beaucoup de mal à peindre des lignes de démarcation nettes entre les deux couleurs.

Il a alors l’idée de fabriquer un papier sous forme de rouleau adhésif pour faciliter le travail des ouvriers. 2 ans plus tard, il teste la première version de son invention, sur laquelle la colle n’est appliquée que sur les bords extérieurs, mais pas au milieu.

Lors du premier test, le papier adhésif se décolle de la carrosserie et l’ouvrier, frustré, se serait écrié : « Ramenez ce rouleau à vos radins de patrons et dites-leur de mettre plus de colle ! ».

En argot américain « scotch » signifie en effet « avare » (En réalité : Écossais).

 

En 1930, Richard Drew met au point le scotch transparent qu’on connaît aujourd’hui.

Le dévidoir est inventé en 1932 par un collègue de Richard Drew : John A. Borden.

 

 

31 janvier 1950 : Annonce de la construction de la première bombe H

Le 29 août 1949, l'URSS fait exploser sa première bombe dans le Kazakhstan. Les Américains se sentent floués, car ils n'ont plus le monopole de l'arme nucléaire.

Le 31 janvier 1950, le président américain Harry Truman annonce que les États-Unis vont construire une nouvelle génération de bombes. Les physiciens Teller et Ulam vont créer la première bombe à hydrogène. Cette bombe, appelée Ivy Mike, est testée sur l'atoll de Eniwetok dans l'océan Pacifique le 1er novembre 1952.

 

31 janvier 1958 : Premier satellite artificiel américain

A 22h48, la fusée Juno 1 décolle. Sept minutes pus tard, elle met sur orbite terrestre le premier satellite artificiel américain « Explorer I » qui pèse 14 kilos. Trois mois après que l'Union Soviétique a mis en orbite son « Spoutnik », l'Amérique entre à son tour dans la conquête de l'espace.

 

31 janvier 1966 : La sonde soviétique Luna IX lancée à la conquête de la lune

Les 24 sondes soviétiques Luna lancées entre 1959 et 1976 étaient destinées à explorer la Lune. Luna 1 fut le premier objet à échapper à la force d’attraction terrestre, il passa à coté de la Lune avant de se placer en orbite autour du soleil.

Luna 2 fut la première sonde à atteindre la Lune.

 

Luna 9, lancé le 31 janvier 1966, est le premier engin à se poser en douceur sur la Lune, le 3 février 1966, dans l'océan des tempêtes.

4 photos panoramiques sont envoyées à la Terre, prises par un système de télévision à 360°. Des capteurs détectent un faible niveau de radioactivité.

 

Repost 0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 00:01

En installant un moteur à explosion sur un tricycle et en le munissant d’une boîte de vitesse et d’un différentiel, Carl Benz construit ce qui est considéré comme la première automobile.
I
l déposa le brevet du moteur automobile à essence le 29 janvier 1886.

Né le 25 novembre 1844 à Mühlburg (Karlsruhe) en Allemagne, Carl Friedrich Benz créa une première société de matériaux de construction puis se spécialisa dans les moteurs industriels en 1883 à Mannheim. Il eut l’idée d’en installer un sur un tricycle qu’il conduisit en ville dès 1885 à 15 km/h. Il s’agissait d’un moteur monocylindre avec un refroidissement à eau, d’un litre de cylindrée. L’allumage était électrique et il y incorpora une boîte de vitesses.

L’idée fut déposée au Bureau des Inventions de Berlin et il obtint le brevet DRP 37435 le 29 janvier 1886.

Certes, des engins motorisés avaient déjà été construits, tel le fardier à vapeur de Joseph Cugnot, mais le tricycle de Carl Benz est la première automobile aboutie qui va pouvoir engendrer une commercialisation et une production industrielle.

Rapidement d’ailleurs, l’automobile se développera et donnera naissance à de nombreuses marques et modèles. Quant à Carl Benz, il va devenir le chef d’une entreprise fleurissante qui, au fil des fusions, se perpétue aujourd’hui sous le nom de DaimlerChrysler.

 

 

Repost 0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 00:01

Les premiers véhicules sans chevaux font leur apparition à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889. Très vite, l'automobile connaît un grand succès. L’Automobile Club de France est fondée en 1895 et se donne pour mission de promouvoir « l’automobilisme ».

En 1898 est créée la première « Exposition internationale de l’automobile, du cycle et des sports ». Celle-ci a lieue au jardin des Tuileries et rencontre un succès immédiat puisque 140.000 visiteurs viennent découvrir 232 modèles exposés : Peugeot, Daimler, Benz...

 

Le 25 janvier 1901, l’exposition prend vraiment toute son importance en emménageant dans ce qui sera le symbole du Salon de l’Automobile de Paris pendant 60 ans : le Grand-Palais.

Avec 800 exposants, l’Exposition internationale de l’automobile, du cycle et du sport sera visitée par plus de cent mille personnes.

Le prix d’entrée est de 1 franc et de 3 francs le vendredi.

 

 

25 janvier 1901 - Première du salon de l'auto au Grand Palais à Paris

Le salon continuera de croître en notoriété jusqu'au début de la Première Guerre mondiale. Le salon demeure fermé de 1914 à 1918. Les hostilités finies, le salon ré ouvre ses portes mais, crise oblige, avec beaucoup moins d'exposants.

En 1954, le salon atteint le million de visiteur.

Le salon se développe face à ce succès : mise en place d'une garderie pour les enfants, animations, ouverture nocturne... En 1957, le constructeur japonais Prince (rien d'exotique) expose sa Skyline (la marque deviendra plus tard Nissan).

En 1962, le salon déménage Porte de Versailles, son emplacement actuel.

Depuis 1976, il n'a plus lieu qu'une fois tous les deux ans, les années paires. En 1988, le Salon de l'automobile devient Salon Mondial de l'Automobile et ne cesse de battre des records de fréquentation depuis.

 

Repost 0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 00:01

Le 2 mars 1969, l'avion supersonique franco-britannique « Concorde » effectue son premier vol d’essai à Toulouse. Le premier vol commercial a lieu 7 ans plus tard.

 http://c.montamat.free.fr/Images/Articles/Supersoniques_civils/Concordeima.jpg

Le Concorde est un avion de ligne supersonique construit par l’association de Sud-Aviation (devenue par la suite l’Aérospatiale) et de la British Aircraft Corporation (devenue ensuite British Aerospace).

L'assemblage d'un premier prototype « Concorde 001 » débute à Toulouse en avril 1966 et l'avion sort des hangars le 11 décembre 1967 sous l'immatriculation F-WTSS, « TSS » signifiant « transport supersonique ». Un second prototype, immatriculé G-BSST, sort des chaînes le 19 septembre suivant.

Le premier vol d'essai du Concorde 001 a lieu au-dessus de Toulouse, le 2 mars 1969.

Le Concorde effectue son premier passage supersonique le 1er octobre 1969 au cours de 45e vol. La vitesse de Mach 2 est atteinte un an plus tard, le 4 novembre 1970.

L’avion a reçu son certificat de navigabilité le 10 octobre 1975.

Le 21 janvier 1976, il effectue ses deux premiers vols commerciaux : l'Angleterre ouvre la ligne Heathrow-Bahrein aux Emirats Arabes Unis et la France inaugure le trajet Orly-Rio de Janeiro via le Sénégal.

Au début de février, les vols réguliers seront autorisés vers les Etats-Unis.

 

Le dernier Concorde d'Air France assurant la liaison Paris-New York a décollé le vendredi 30 mai de Roissy pour y revenir le samedi 31 mai 2003.

 

Relire également : 1 octobre 1969 - Le Concorde franchit le mur du son

 

 

Repost 0
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 00:01

Le tout premier métro, bien avant Paris, Berlin et New York, est inauguré à Londres à 6 heures du matin. Durant cette première journée, le « London Metropolitan » transportera près de 30.000 passagers.

 

premier métro du monde à Londres

Imaginé par Charles Pearson, sa construction fut décidée par la municipalité Londonienne pour régler les problèmes importants de circulation que connaissait la métropole, avec 2,5 millions d’habitants à l’époque sur 90 km².

Les travaux du chemin de fer métropolitain de Londres, le premier au monde, commencèrent en 1853. Dix ans plus tard, l'Inner Circle, dont les deux extrémités (Bishop's Gate et Mansion House) sont situées dans la City, était achevé.

La ligne longue de 4 miles (6,5 kilomètres) permet de rallier Farringdon street à Paddington.

Malgré les problèmes d'aération évidents, il fonctionne à la vapeur.

En 1890, pour palier aux problèmes d'aération, la première ligne électrique fut inaugurée. Toutes les lignes du métro de Londres furent électrifiées entre 1890 et 1900.

Aujourd’hui, les londoniens l'appellent le « tube ». Son réseau actuel dessert 274 stations (certaines fermées : les stations fantômes) sur plus de 408 km de long. Le métro de Londres comporte onze lignes : Bakerloo Line, Central Line, Circle Line, District Line, Hammersmith & City Line, Jubilee Line, Metropolitan Line, Northern Line, Piccadilly Line, Victoria Line, et Waterloo & City Line.

 

Lien du jour : Histoire des transports urbains

 

Repost 0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 00:01

7 janvier 1610 : Découverte de satellites autour de Jupiter

Le savant italien Galilée observe pour la première fois des petits astres autour de Jupiter. Après trois semaines d'observation il comprend qu'il s'agit de satellites accompagnant la planète.

7 janvier 1785 : Traversée de la Manche en ballon

Le Français Jean-Pierre Blanchard et le physicien américain John Jeffries accomplissent pour la première fois la traversée de la Manche dans un ballon gonflé à l'hydrogène. (voir détails)

7 janvier 1791 : Première loi sur les brevets

L'Assemblée constituante vote une loi qui accorde un droit de propriété aux inventeurs et leur permet d'obtenir un brevet leur garantissant le monopole de fabrication de leur invention pendant quinze ans.

7 janvier 1890 : Inauguration du premier tramway électrique

Clermont-Ferrand inaugure le premier tramway électrique français. Baptisé « Wattman », il est un des derniers trams à être installé en France et bénéficie ainsi d'une toute nouvelle invention : la traction électrique par câble aérien. La première ligne rallie Montferrand à Royat. Le tramway clermontois cessera de rouler en 1956 pour laisser place à l'autobus.

7 janvier 1910 : Premier avion à dépasser 1.000 mètres d'altitude.

Hubert Latham est le premier pilote d'avion à dépasser les 1.100 mètres d'altitude à Mourmelon-le-Grand.

7 janvier 1927 : Le téléphone traverse l'Atlantique

Un demi-siècle après son invention par Graham Bell, le téléphone prend une nouvelle dimension : il rejoint désormais l’Amérique au Vieux Continent. Des câbles traversent désormais l’Atlantiques et permettent de communiquer au-delà de l’océan.

7 janvier 1943 : Décès de l'inventeur Nikola Tesla

Né en Croatie en 1856, Nikola Tesla est, avec plus de 700 brevets à son actif, l'un des inventeurs les plus prolifiques et célèbres de la fin du dernier millénaire.

 

Repost 0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 00:01

Le 26 décembre 1898, Pierre Curie et sa femme Marie (née Sklodowska) annoncent officiellement qu'ils ont pu isoler le radium dans de la pechblende de Bohême.

La radioactivité naturelle est ainsi mise en évidence.

Pierre et Marie Curie

Le mercredi 21 décembre 1898 Pierre et Marie Curie parviennent à extraire un élément radioactif dans une pechblende : le radium.

Le lundi 26 décembre 1898, devant l'auditoire de l'Académie des Sciences, Pierre et Marie Curie, en collaboration avec Gustave Bémont, annoncent qu'ils ont réussi à

Ils soulignent que la radioactivité dégagée par le radium est nettement supérieure à celle du polonium, qu’ils avaient également découvert en juillet.

 

Cette découverte vaut au couple le prix Nobel de physique en 1903.

Les époux Curie recevront le Prix Nobel de physique avec Henri Becquerel en 1903 pour leurs études sur les rayonnements émis spontanément par les sels d'uranium et pour la découverte des minéraux actifs.

Mais l'horizon se couvre avec, en 1906, la mort de Pierre, victime d'un accident de la circulation.

 

Marie n'en poursuit pas moins ses recherches. En 1911, elle reçoit un deuxième prix Nobel, en chimie celui-là, pour avoir réussi à extraire du radium et montrer qu'il s'agissait bien d'un métal. Elle met à profit les effets du radium sur les organismes vivants pour soigner les cancers. C'est ainsi que se développe la «curiethérapie» qui consiste à implanter temporairement de fines aiguilles contenant le radium pour une irradiation très locale de la tumeur.

 

La pechblende

Depuis plusieurs siècles, la pechblende a été utilisée comme adjuvant dans les pigments pour céramiques afin de créer des coloris intéressants.

Elle fut employée pour teinter le cristal de Bohême.

De nos jours, la pechblende est le constituant principal des minerais d'uranium pour l'industrie nucléaire.

 

 

Voir aussi :

5 novembre 1906 - Marie Curie devient professeur à la Sorbonne

18 juillet 1898 - Marie Curie annonce la découverte du polonium

Repost 0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 00:01

Suite aux travaux sur les semi-conducteurs, John Bardeen, Walter Brattain et William Schockley, 3 ingénieurs américains des laboratoires Bell, présentent leur nouvelle invention, le transistor.

Les trois inventeurs recevront le prix Nobel de physique pour leur invention en 1956.

Le terme transistor provient de l’anglais transfer resistor (résistance de transfert).

Le transistor est le composant électronique actif fondamental en électronique, utilisé : 

  • Comme interrupteur dans les circuits logiques ;
  • Comme amplificateur de signal ;
  • Pour stabiliser une tension, moduler un signal ainsi que de nombreuses autres utilisations.

Le transistor est aussi capable de produire des ondes électromagnétiques à ultra-haute fréquence.

 

Son invention fut un énorme progrès face au tube électronique : beaucoup plus petit, plus léger et plus robuste, fonctionnant avec des tensions faibles, autorisant une alimentation par piles, et il fonctionne presque quasi instantanément une fois mis sous tension, contrairement aux tubes électroniques qui demandaient une dizaine de secondes de chauffage, généraient une consommation importante et nécessitaient une source de tension élevée (plusieurs centaines de volts).

 

Repost 0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 00:01

17 décembre 1903 : Premier vol d'un avion

Les frères Orville et Wilbur Wright (36 et 32 ans) réussissent à faire voler pour la première fois un aéroplane, près de Kitty Hawk, en Caroline du Nord. Quelques villageois témoins de ces modestes exploits ne se doutent pas qu'ils vont déboucher sur la naissance de l'aviation.

 

Le temps est nuageux et frais, il fait 3 degrés, avec des vents du nord-est à 35 km/h.

Ce jour-là, à Kitty Hawk, Orville Wright, sur un appareil biplan qu'il a construit avec son frère Wilbur, parvient à décoller et à voler sur près de 70 mètres (durée du vol : 12 secondes).

Cet exploit marque la naissance de l'aviation moderne ; c'est le premier pas de l'homme dans la conquête des airs.

Certes, en 1890, la machine volante du Français Clément Ader, l'une des premières à avoir été appelée «avion», vole à l'altitude de... quelques dizaines de centimètres. Mais son inventeur ne réussit pas à «transformer» l'essai. Les frères Wright vont être plus chanceux et de leur premier essai date le véritable essor de l'aviation.

Le biplan Flyer décolle d'une piste aménagée dans les dunes bordant la ville de Kitty Hawk, en Caroline du Nord. Ce jour-là, les deux frères voleront à trois autres reprises, Wilbur parcourant la plus grande distance : 260 mètres en 59 secondes. L'appareil, construit en 1899, avait été constamment amélioré par la suite par les deux frères.

 

17 décembre 1935 : Premier vol du Douglas DC-3

A l'occasion du 32ème anniversaire du premier vol des frères Wright, l'Américain Donald Douglas lance un nouvel avion, le DC-3 qui sera l'avion vedette des années 30 ; il servira au transport militaire et deviendra après la guerre le type même de l'avion de ligne. 

Le DC-3 fut l’un des premiers avions fiables et abordables capables de transporter 21 passagers avec un équipage de 3 personnes. Trois ans plus tard, soit en 1938, il devait transporter 95 % du trafic aérien aux États-Unis.

 

Relire aussi : 

25 juillet 1909 - Blériot traverse la Manche

5 octobre 1914 - Premier combat aérien

 

Repost 0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 00:01

Le 12 décembre 1901 à 15h30 GMT, le physicien italien Guglielmo Marconi (27 ans) réalise la première transmission radio au-dessus de l'océan Atlantique, entre son laboratoire de Poldhu, dans les Cornouailles anglaises, et Saint-Jean-de-Terre-Neuve.

 

D'abord appelée « télégraphie ou téléphonie sans fil » (TSF), la radio naît ainsi sous la forme de trois petits signes brefs désignant en morse la lettre S.

Ce signal « S » reçu par Percy Wright au Canada, traverse une distance de plus de 3.000 kilomètres au dessus de l'océan Atlantique.

 

Le succès de Marconi a été rendu possible par les recherches d'Édouard Branly, brillant scientifique et médecin français, professeur à l'Institut catholique de Paris, qui a découvert dix ans plus tôt le principe de la radioconduction.

 

La réaction de Marconi à l'issu de cette expérience :

« Voici, en quelques mots, ce que démontre l'expérience de la première transmission télégraphique à grande distance du 12 décembre 1901 par-dessus l'océan Atlantique : elle démontre que la transmission et la réception d'une onde électrique ne sont pas limitées, comme on pouvait le penser lors des essais à courtes distances. Je pense utiliser ce système pour établir des liaisons avec le nouveau monde, et a fortiori pour des liaisons encore plus lointaines. »

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 00:01

Le mercredi 10 décembre 1902, le premier barrage d'Assouan est inauguré.

Financé par les Britanniques, il est situé à l'époque sur la première des 6 cataractes (chute d'eau importante) du fleuve égyptien, afin d'irriguer les champs de coton.

http://www.bubastis.be/photos2/0499a.jpg

Le premier barrage d'Assouan était long de 2,5 km. Il fut rehaussé et épaissi à deux reprises, en 1912 et 1933, submergeant au passage la région de la Basse-Nubie sur 295 km.

Mais de plus en plus fragile, il est remplacé par un nouveau barrage hydroélectrique.

En effet, dès 1952, sous la présidence de Nasser, le gouvernement égyptien lança le projet d'un nouveau barrage financé, pour une bonne part, par l'Union Soviétique et par les bénéfices engendrés par la nationalisation du canal de Suez.

De nos jours, l’utilité du l’ancien barrage est réduite à la production d’électricité et à la régulation du « haut barrage » lors des périodes de fortes crues.

http://blog.imagesdoc.com/wp-content/uploads/2011/07/carte-egypte.gif

Le nouveau barrage d'Assouan est aujourd'hui l'un des plus grands du monde, avec 169 milliards de mètres cubes d'eau retenus.

La construction, longue de 3.600 mètres, d'une hauteur de 111 mètres et d'une largeur de 980 mètres à sa base pour 40 mètres à son sommet, mobilisa 30.000 travailleurs.

Achevé en 1970 (inauguré le 15 janvier 1971) à 7 kilomètres en amont de l'ancien barrage d'Assouan, soit environ 10 kilomètres de la ville d'Assouan.

  

 

Relire aussi : 26 juillet 1956 - Nasser nationalise le Canal de Suez

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire