Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 00:00

Le mardi 26 janvier 1926, des membres de la Royal Institution assistent à la première séance officielle de télévision.

Il ne s'agit que d'une petite image animée en noir et blanc de 30 lignes verticales, mais elle permet de distinguer clairement la silhouette d'un personnage transmise à partir d'un émetteur situé dans la pièce voisine.

 baird-TELEVISION.jpg

La séance a lieu à Londres, 22 Frith Street, dans le laboratoire de l'inventeur, un ingénieur et entrepreneur écossais du nom de John Logie Baird (38 ans). Après de longues recherches, il avait présenté une première fois son procédé en octobre 1924 dans le magasin Selfridges, sur Oxford Street, mais le résultat avait été trop médiocre pour être pris en considération.

 

Un long chemin

La télévision de John Baird est l'aboutissement d'une longue chaîne d'innovations. Tout commence en 1875 quand l'Américain G. R. Carey suggère l'emploi du sélénium, un matériau dont la résistivité varie en fonction de l'éclairement, pour la transmission d'images à distance. Quelques années plus tard, en 1883, l'Allemand Paul Nipkow invente et fait breveter un disque tournant analyseur d'images, le « télescope électronique » (Elektrisches Teleskop). John Baird en tirera parti pour son dispositif.

 

Le mot télévision lui-même apparaît avant la chose, en 1900, lors de l'Exposition universelle de Paris !

 

En 1923, le chercheur américain d'origine russe Vladimir Zworykin invente une caméra électronique (l'« iconoscope ») à l'origine de la télévision électronique et le 18 novembre 1929, alors qu'il travaille pour Westinghouse, il présente le premier récepteur de télévision entièrement électronique.

Enfin, en concurrence avec John Baird, l'inventeur américain Charles Francis Jenkins fait en juin 1925 une démonstration publique de transmissions d'images animées selon un principe similaire à base de disque tournant analyseur d'images.

 

En juillet 1928, l'infatigable John Baird procède à de premiers essais de télévision en couleur. Un peu plus tard enfin, le 30 septembre 1929, il effectue en association avec la BBC (la radio britannique) les premières émissions régulières télévisées à partir de l'émetteur de Daventry.

 

Repost 0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 00:01

La Baltimore and Ohio Railroad (B&O) est la plus ancienne compagnie de chemin de fer aux États-Unis. Elle a été la première compagnie à proposer un service au public avec des horaires fixes, tant pour le fret que pour les passagers. Sa première ligne reliait le port de Baltimore (Maryland, États-Unis) à la rivière Ohio près de Wheeling (Virginie-Occidentale, États-Unis).

Le 7 janvier 1830, la « Baltimore and Ohio Railroad » ouvre son premier tronçon de 2,5 km à Baltimore.

La construction de la voie débuta le 4 juillet 1828. Le premier entre Baltimore et Ellicott's Mills (actuellement Ellicott City dans le Maryland) fut ouvert le 24 mai 1830.

 

La compagnie est devenue célèbre aux États-Unis en devenant une des quatre compagnies ferroviaires de la version américaine du célèbre jeu de société Monopoly.

 

Repost 0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 00:01

Le 5 janvier 1865, la section Corbeil-Essonnes - Maisse (faisant partie de la ligne Villeneuve-Saint-Georges – Montargis) est mise en service.

http://lafertealais.com/contents/media/plan_000.jpg

Le déploiement en France, à partir de 1837, d'un réseau ferré rayonnant depuis Paris, a constitué un enjeu majeur pour le développement du territoire. La ligne reliant Paris à Corbeil est l’une des plus anciennes de France, elle fut Inaugurée en grande pompe le 17 septembre 1840.

Après le coup d’Etat du 2 décembre 1851, la concession de la ligne Paris-Lyon a été confiée à un groupe de banquiers. Ils ont créé un comité d’études pour l’établissement d’une voie ferrée dans la vallée de l’Essonne. La compagnie Darblay, une société financière, a alors demandé la concession d’un chemin de fer reliant Corbeil à Nevers, via La Ferté-Alais et Montargis.

 

En 1857, la ligne du Bourbonnais ainsi projetée était intégrée dans le domaine de la toute nouvelle compagnie PLM (Paris-Lyon-Marseille). C’est ainsi que le tronçon intéressant Villeneuve-Saint-Georges, Juvisy-sur-Orge, Corbeil, Malesherbes, Montargis a été livré à l’exploitation le 5 janvier 1865.

http://www.savoirs.essonne.fr/uploads/RTEmagicC_160ans_chemins_fer04.jpg

Pour répondre aux besoins du nouveau tracé, la gare d’origine désormais située trop loin a donc été détruite pour être reconstruite à une cinquantaine de mètres plus au nord.

La gare de Moulin-Galant est donc mise en service également le 5 janvier 1865.

Située au sud de la commune de Corbeil-Essonnes, cette gare tient son nom du quartier dans lequel elle est établie. Elle est aujourd'hui desservie par les trains de la ligne D du RER.

 

 

Repost 0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 00:01

Depuis l'observatoire de Mont Wilson en Californie où est installé le plus grand télescope du monde, l'astronome américain Edwin Hubble annonce la découverte d'un autre système galactique en dehors de notre voie lactée.

 http://s2.e-monsite.com/2010/03/20/11/Hubble-telescope-Wilson.gif

Avec cette découverte, l'Univers s'agrandit soudain.

En mesurant la distance de cette galaxie par rapport à la grande nébuleuse d'Andromède, Edwin Hubble affirme que ce système stellaire immense est aussi grand que la voie lactée mais bien plus éloignée. Le cosmos est donc plus vaste que ne l'imaginait les scientifiques.

De plus, il observe que les galaxies s'éloignent les unes des autres à des vitesses prodigieuses.

Cette observation et ses calculs sur la vitesse d'éloignement ont prouvé l'expansion de l'univers.

Un télescope spatial a été mis en orbite et porte le nom de Hubble.

 

Repost 0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 00:01

Les États-Unis annoncent la mise sur orbite du premier satellite de communication expérimental.

http://astro-notes.org/3280a5e0.jpg

Baptisé « Score » (Signal Communications Orbit Relay Equipment), l'engin est placé dans l'espace par une fusée Atlas pour une mission de 34 jours.

Il retransmettra 7 messages sur Terre avec succès, dont une allocution du président Einsenhower.

Tout en prouvant qu'un missile Atlas pouvait être placé en orbite, le projet démontrait la possibilité de retransmettre depuis l'espace des messages émis par une station terrestre vers une ou plusieurs autres stations terrestres. Les résultats de cette expérience qui utilisait à la fois les techniques de retransmission en temps réel et de stockage avant retransmission constituaient de manière indéniable une importante percée scientifique.

 

Les premières émissions de télévision américaines seront diffusées sur les écrans européens via les satellites à partir de 1962.

 

 

Voir aussi : Chronologie de la conquête de l’Espace

 

 

Repost 0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 00:01

Le 27 novembre 1895 - Création du Prix Nobel

L'industriel et chimiste Suédois Alfred Nobel, fait rédiger son testament à Paris. Il y est stipulé que sa fortune, amassée grâce à son invention de la dynamite, sera utilisée à récompenser les bienfaiteurs de l'humanité dans cinq domaines différents : la physique, la chimie, la physiologie et la médecine, la littérature et la paix. Le texte est déposé dans le coffre d'une banque de Stockholm. Alfred Nobel mourra un an plus tard en Italie, il laisse un héritage de 32 millions de couronnes.

http://elvenesse.net/blog/wp-content/uploads/2012/01/nobelmedal.jpg

10 décembre 1901- Premiers prix Nobel

Cinq ans après la mort d’Alfred Nobel, les premiers prix attribués en son nom sont remis par le roi de Suède.

Cinq noms doivent incarner les « bienfaiteurs de l’humanité », selon les propres mots du testament de Nobel, chacun dans un domaine. En physique, Wilhelm Conrad Röntgen est récompensé pour sa découverte des rayons X, Jacobus Henricus van 't Hoff est primé en chimie, Emil Adolf von Behring en médecine, Sully Prudhomme en littérature, tandis que le fondateur de la Croix-Rouge Henry Dunant et que le président de la société française pour l’arbitrage entre les nations, Frédéric Passy, se partagent le Nobel de la paix.

 

10 décembre 1911 - Marie Curie, prix Nobel de chimie

Marie Curie, née Skodowska, voit le jour le 7 novembre 1867 à Varsovie. Arrivée en France en 1891 pour poursuivre ses études scientifiques, elle épouse Pierre Curie en 1895.

En 1903 ils reçoivent conjointement la moitié du prix Nobel de physique pour leurs travaux sur la radiation. En 1911, Marie Curie reçoit un deuxième prix Nobel, de chimie cette fois, pour sa contribution sur le polonium et le radium. Elle est la première personne à obtenir deux fois cette récompense et reste encore la seule femme à cumuler deux prix Nobel scientifiques.

 

10 décembre 1979 - Mère Thérésa prix Nobel de la paix

Le prix Nobel de la paix est décerné à Mère Thérésa pour son action en faveur des déshérités en Inde. D'origine albanaise, Agnes Gonxha Bojaxhiu a consacré sa vie aux pauvres. Son ordre est entièrement voué aux victimes de la misère et de la maladie.

 

Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 12:00

Fabriqué par l'entreprise américaine Western Electric Manufacturing, le premier téléphone à touches se compose de 10 boutons.

http://www.corp.att.com/history/images/milestone_1963.jpg

Peu de temps après les touches dièse et étoile seront ajoutées.
Le téléphone comptera désormais 12 touches.

 

Repost 0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 23:01

Le 9 octobre 1890, dans le parc d'un château à Armainvilliers en Seine-et-Marne, Clément Ader (49 ans) parvient à décoller du sol sur une distance de près de 50 mètres à bord à bord d'un engin à moteur et à hélice… à quelques dizaines de centimètres de hauteur.

 http://ecrire2012.blog50.com/media/02/01/1412595755.jpg

La performance semble modeste mais c'est la première fois qu'un homme réussit à s'envoler à bord d'une machine plus lourde que l'air et non d'un aérostat.

 

Baptisé « l'Eole », sa machine volante ressemblait alors à une grande chauve-souris dotée d'un moteur à vapeur de son invention et d'hélices en bambou.

Les ailes, avaient une envergure de 14 m, si bien que l'ensemble du dispositif pesait 295 kg. Ader construisit quelques années plus tard l'Éole III, qu'il baptisa « avion ».

 

Repost 0
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 23:01

C'est aujourd'hui le 55e anniversaire du début de la conquête spatiale.

4 octobre 1957 - Lancement de Spoutnik

 

La fusée soviétique Sémiorka (R-7) décolle depuis le Cosmodrome de Baïkonour, Kazakhstan, envoyant le tout premier satellite artificiel dans l'espace.

Spoutnik, qui signifie « compagnon de voyage » en russe était une sphère d'aluminium de 58 centimètres de diamètre pour un poids de 83,6 kilogrammes et dotée de quatre antennes. Son intérieur contenait de l'azote à une pression légèrement plus élevée que la pression atmosphérique à la surface de la Terre.

Satellisé sur une orbite elliptique à une altitude comprise entre 230 et 950 km, il tournait autour de la Terre en environ 96 minutes.

Sa seule fonctionnalité a été l'émission d'un « bip-bip » sur les fréquences radio de 20,005 et 40,002 MHz.

4 octobre 1957 - Lancement de Spoutnik

La faible altitude de son périgée (point le plus proche de la terre) l'a rapidement fait rentrer dans notre atmosphère où il s'est consumé 92 jours après le lancement, le 4 janvier 1958.

 

 

Cet exploit technologique est dû aux travaux de Sergueï Korolev, qui œuvre à la conception d’un missile balistique intercontinental. Il s’appuie sur les travaux allemands ayant permis la construction des V2.

En pleine guerre froide, ce lancement fut vécu comme un véritable traumatisme par les États-Unis, plusieurs journaux comparèrent cet évènement à un « Pearl Harbor technologique ».

« La course aux étoiles » entre les deux puissances mondiales est lancée.

 

Le 3 novembre suivant, les Soviétiques récidivent avec Spoutnik 2. Cette fois, l'engin amène dans l'espace une chienne nommée Laïka (elle mourra au cours du voyage).

 

 

Voir également : Chronologie de la conquête de l’Espace

Repost 0
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 23:01

Le 9 octobre 1890, Clément Ader réussit à voler sur une distance de plus de quarante mètres à bord d'un aéroplane baptisé « l'Eole ».

Le 25 juillet 1909, l'aviateur français Louis Blériot traverse la Manche de Calais à Douvres à bord de son « Blériot XI » en 38 minutes et à une vitesse de 75 km/h. 

Le 23 septembre 1913, Roland Garros traverse la Méditerranée en 7 heures et 53 minutes. 

 

L’aventure aéronautique en bien en marche !

Le mardi 30 septembre 1924, le « Chicago » et le « New Orleans » pilotés par Lowel H. Smith et Leslie. P. Arnold bouclent le premier tour du monde aérien.

Il aura fallu cinq mois et demi aux deux aviateurs américains pour parcourir les 44.345 kilomètres les ramenant jusqu'à Seattle, leur point de départ.

 http://s2.e-monsite.com/2010/03/20/11/Lowel-H_Smith.jpg

Repost 0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 23:01

Le 28 septembre 1905, la revue allemande Annalen der Physik publie un article sur une mystérieuse théorie de la relativité, ultérieurement qualifiée de « théorie de la relativité restreinte ».

http://www.ouest-france.fr/agenda-photos/AGC_3180760_0_px_200_.jpg

Einstein partage le résultat de ses travaux avec Conrad Habicht et lui envoie les articles qu’il publie pendant publie entre mars et septembre 1905 dans la revue Annalen der Physik.

Ils portent sur des aspects fondamentaux de la physique : sur la lumière et sa nature discontinue (quanta devenus photons), sur la théorie de la chaleur et le mouvement brownien (existence des molécules), sur l'électrodynamique des corps en mouvement, sur le contenu énergétique des corps, c'est-à-dire l'équivalence entre la matière et l'énergie (relativité restreinte) avec la célèbre équation E= mc2.

La formule d’équivalence masse-énergie E= mc2 démontre que l'énergie d'un corps est égale à sa masse multipliée par le carré de la vitesse de la lumière.

http://sciences.blogs.liberation.fr/.a/6a00e5500b4a648833015435a5d11a970c-300wi

 

Relire aussi : 14 mars 1879 - Naissance d’Albert Einstein

 

 

Repost 0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 23:01

L’américain James H. Doolittle réussit à piloter un avion « en aveugle » grâce à l'installation d'un pilote automatique. Ce système, qui agit sur les gouvernes pour stabiliser l'appareil le long de sa trajectoire, permet au pilote de lâcher les commandes et de se reposer.

 

Un premier pilote automatique assurant la tenue d'altitude et de cap fut développé en 1914 par Lawrence Sperry. En 1918, Sperry fonda la Sté Lawrence Sperry Aircraft Company qui produisait des composants pour les systèmes de navigation et de pilotage et qui commercialisa son pilote automatique.

Ce système ne commence à équiper les avions qu'au début des années 30 après l'expérience réussie de Doolittle.

 

Repost 0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 23:01

L'aviateur français d'origine réunionnaise réussit la première traversée de la Méditerranée en reliant Saint-Raphaël dans le Var à Bizerte, au Nord de la Tunisie.

http://www.aeroclub.com/wp-content/gallery/accueil-chronologie/slide_1913.jpg

Il parcourt les 730 kilomètres en 7 heures et 53 minutes, à bord d'un monoplan Morane-Saulnier.

Son amie Marcelle est la seule femme et la seule civile présente sur le terrain du Centre d’aviation de la marine de Fréjus d’où il prend l’air.

Roland Garros décolle à 5 h 47, avec 200 litres d’essence et de 60 L d’huile de ricin. Il part à la boussole, avec un moteur qui subit deux pannes, au large de la Corse et au-dessus de la Sardaigne. Il ne lui reste plus que 5 litres d'essence quand il se pose à Bizerte !

 

Repost 0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 11:01

19 septembre 1783 : Les frères Montgolfier bluffent Versailles

Devant la cour réunie par un Louis XVI féru d'inventions, les deux frères réussissent l'exploit de faire voler un ballon de 400 mètres cubes emmenant à son bord un coq, un canard et un mouton. L'idée d'inventer un ballon à air chaud était venue à Joseph en novembre 1782.

 

19 septembre 1784 : Premier voyage aérien de plus de 100 km

Les frères Robert et leur beau frère Colin Hullin, Duc de Chartres parcourent 200 km de Paris à Beuvry en 6 heures et 40 minutes. 

 

20 septembre 1898 : Le premier vol dirigé relie Saint-Cloud à Paris

L'ingénieur et aéronaute brésilien Albert Santos-Dumont réussit à faire voler son dirigeable équipé d'un moteur à explosion de Saint-Cloud, sur le terrain du siège de l'aéro-club français, jusqu'à Paris, aller-retour. Connu pour sa personnalité farfelue, Santos-Dumont se rendait en dirigeable à des rendez-vous mondains sur les Champs-Elysées et accrochait son véhicule volant aux lampadaires.

 

21 septembre 1870 : L'ascension de l’Union échoue

Le 3e jour du siège de Paris, 1ère tentative de départ d'un aérostat depuis l'usine à gaz de Vaugirard. L'enveloppe du ballon « l'Union » se déchire au moment du gonflement, l'ascension échoue.

http://u.jimdo.com/www100/o/s6d1206af70832d84/img/i604b8832e08b3618/1371631121/std/d%C3%A9part-de-l-armand-barb%C3%A8s-ballon-mont%C3%A9-1870-1871.jpg

 

Repost 0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 23:01

Alors que la visite officielle de Nikita Krouchtchev aux Etats-Unis débutera dans deux jours, l'URSS vient d'annoncer qu'une fusée soviétique vient d'atteindre la Lune.

 http://astronomieludique.unblog.fr/files/2007/12/luna2.jpg

Deux ans après le lancement du premier satellite artificiel, le Spoutnik, l'Union soviétique réussit l'exploit d'envoyer la première sonde sur la Lune. Avant de s'y écraser, le module Luna II (ou Lunik) a pu déposer un blason aux armoiries soviétiques en forme de ballon de football.

http://www.live2times.com/imgupload/event/10703/030111115138/normal/nouveau-succes-spatial-russe-une-fusee-atteint-la-lunelunik-2-.jpg

Mais Luna a aussi permis quelques observations scientifiques comme la confirmation de l’existence des vents solaires. L’URSS démontre ainsi son avance sur les États-Unis, avance qui sera oubliée dix ans plus tard, également sur la Lune...

 

Voir aussi : Chronologie de la conquête de l’Espace

Repost 0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 23:01

Après les États-Unis en 1952, l'URSS en 1953, la Grande-Bretagne en 1957 et la Chine en 1967, la France vient de réaliser son premier test d'une bombe thermonucléaire dans le Pacifique.

http://s2.e-monsite.com/2010/01/08/11/Bombe-H.jpg

La première bombe H (bombe thermonucléaire ou à hydrogène) française explose à 600 mètres au-dessus de l'atoll de Fangataufa, dans le Pacifique.

Sa puissance équivaut à 170 fois celle d'Hiroshima.
 

En 1998, l'Inde et le Pakistan deviendront les sixième et septième puissances nucléaires.

 

Petit retour en arrière :
Ce n'est qu'en 1958 que le programme nucléaire militaire français fut officialisé par le général de Gaulle. Avant 1958, les présidents du Conseil (Pierre Mendès France, Edgar Faure et Guy Mollet) tiennent un double-discours qui ne doit pas minimiser les décisions prises entre temps. Ainsi, en 1955, le programme nucléaire français fut doté d'un budget spécifique, l'inscrivant dans la durée3.

Le 5 juillet 1958, de Gaulle prévient le Secrétaire d'État américain John Foster Dulles :
« Tout s'organise en fonction de la force atomique. Cette force, vous l'avez […] Nous sommes très en retard sur vous […] Une chose est certaine : nous aurons l'arme atomique ».

Le 13 février 1960 a lieu le premier essai français d'une bombe A à Reggane, dans le Sahara algérien.

L'année 1964 marque le début de la permanence de la dissuasion nucléaire française. En effet, le 14 janvier, les Forces aériennes stratégiques sont créées.

Au printemps 1966, avec neuf escadrons de Mirage IV, l'ensemble de la 1re composante de la force de dissuasion est constitué.

C’est le 24 août 1968  avec le premier essai d'une bombe H, que la France devient officiellement la 5ème puissance nucléaire.

 

Voir aussi : 13 février 1960 - Première bombe atomique française

 

 

Repost 0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 23:01

A 8 heures du matin, la première course automobile sur route entre Paris et Rouen s'élance. Organisée par Pierre Giffart, rédacteur en chef du « Petit journal », elle est réservée aux voitures sans chevaux. Le règlement récompense le véhicule sans danger, facile à manier et d’un usage peu coûteux.

http://farm9.staticflickr.com/8160/7605480578_ac7c7cf93a.jpg

102 concurrents sont inscrits, mais seuls 32 d’entre eux prennent le départ.

A 17H40, le comte Dion sur son tracteur à vapeur est le premier à atteindre Rouen devant les voitures à pétrole avec la vitesse vertigineuse de 22 km/h !

Mais les qualités d'économie et de sécurité de son véhicule sont jugées insuffisantes par le jury du concours. Le comte ne remporte pas la course et le premier prix est partagé entre Peugeot et Panhard et Levassor.

 

Repost 0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 23:01

L'Ingénieur français Claude Chappe réussit à envoyer le premier message télégraphique sur une distance de 15 kilomètres, depuis Saint-Martin-du-Tertre dans le Val d'Oise jusqu'à Belleville au Nord-est de Paris.

http://www.marcy-sur-anse.com/img/photoTour2.jpg

Claude Chappe réalise sa première expérience publique de communication à distance le 2 mars 1791.

Le système consiste en deux cadrans mobiles dotés d’aiguilles et de chiffres, installés respectivement dans son village natal de Brûlon et le village de Parcé distants de 14 km.

L’expérience, qui consistait à envoyer un message dans chaque sens fut réussie. Elle fut authentifiée par un compte-rendu officiel, et Chappe peut, avec ces preuves de fonctionnement, se rendre à Paris.

 

A Paris, les recherches de Claude Chappe l’amènent à inventer plusieurs systèmes, avec des techniques différentes.

Le 12 juillet 1793, Claude Chappe démontre devant une commission mandaté par la Convention, la fiabilité de son système par une transmission de message sur 40 km.

La transmission s'effectue grâce à des de relais mécaniques placés sur des points hauts et espacés d'une dizaine de kilomètres. Les signaux sont observés par longue-vue et retransmis au relais suivant.

 

En 1844, 534 tours quadrillent le territoire français reliant sur plus de 5.000 km les plus importantes agglomérations.

http://telegraphe-chappe.eu/images/Carte%20des%20lignes%20fig%202.jpg

 

Jusqu'à l'invention du télégraphe électrique par Samuel Morse en 1837, le télégraphe de Chappe restera le moyen le plus rapide de propagation de l'information. En 1845, la première ligne de télégraphe électrique est installée en France entre Paris et Rouen, sonnant le glas des Tours de Chappe.

 

Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 23:01

Louis Pasteur vaccine pour la première fois contre la rage un petit berger alsacien de 9 ans prénommé Joseph Meister.

Avec ses collaborateurs, Calmette, Roux et Chamberlan, Pasteur avait commencé ses recherches en 1880 et était parvenu, par la suite, à isoler les germes responsables de la rage.

Le 6 juillet 1885, il reçoit la visite de Marie-Angélique Meister dont le fils Joseph, âgé de 9 ans, a été mordu sur tout le corps par un chien soupçonné de porter la rage.

La vaccination est une réussite, l'enfant est sauvé. Fort de son succès, le biologiste réalisera plus de 350 inoculations en un an. Il profitera de sa renommée pour lancer une souscription qui permettra de créer l'institut qui porte son nom.

 

Voir aussi : 14 novembre 1888 - inauguration de l'institut pasteur

 

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 23:01

Une centrale nucléaire est une centrale thermique qui utilise un réacteur nucléaire pour produire de la chaleur. Comme pour toute centrale thermique conventionnelle, cette chaleur vaporise de l'eau, la vapeur d'eau entrainant en rotation une turbine accouplée à un alternateur qui produit à son tour de l'électricité.

La première centrale nucléaire du monde, à avoir produit de l'électricité (avec une puissance de quelques centaines de watts seulement), est l' « Experimental Breeder Reactor I » (EBR-I), construite au laboratoire national de l'Idaho aux États-Unis. Elle entre en service le 20 décembre 1951.

L’URSS est le premier pays à produire vraiment de l’électricité nucléaire en ouvrant la première centrale à Obninsk. Le 27 juin 1954 à I7 h.45, la turbine commence à tourner.

Cette centrale est connectée au réseau électrique. Elle a une puissance de production d’électricité de 5 mégawatts.

2 ans plus tard, une centrale nucléaire au fonctionnement différent sera construite en Grande-Bretagne.

En France, la première centrale opérationnelle exploitée commencera sa production à Chinon en 1963.

Le nucléaire semble promis à un bel avenir. Mais son coût augmentera aussi vite que son image se détériorera dès les années 70-80, jusqu’au drame de Tchernobyl en 1986.

 

Relire aussi : 26 avril 1986 - Catastrophe nucléaire de Tchernobyl

Repost 0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 23:01

Le 23 juin 1988, une commission du Sénat américain convoque différents scientifiques pour tenter de comprendre les raisons de la vague de chaleur exceptionnelle qui sévit sur le pays. Une grande partie de Yellowstone Park est en feu et, dans la Corn Belt, les céréaliers désespèrent de récolter quoi que ce soit.

 

James Hansen, climatologue en chef de la NASA, fait sensation en assurant que le phénomène traduit le fait que l'atmosphère terrestre est en train de se réchauffer. Il l'explique par l'amplification de l'«effet de serre» naturel depuis les débuts de la révolution industrielle, au milieu du XIXe siècle, du fait des émissions de gaz carbonique liées à la combustion du charbon, du gaz et du pétrole.

Depuis plusieurs décennies déjà, des scientifiques s'inquiétaient des émissions de gaz carbonique et de leurs conséquences sur le climat mais aucun n'avait encore clairement analysé le processus ni identifié le phénomène physique en cause, l'«effet de serre».

Le rayonnement solaire, lorsqu'il atteint la surface de la Terre, est en partie réfléchi sous forme de rayonnement infrarouge mais ce rayonnement est partiellement piégé par l'atmosphère au lieu de se dissiper dans l'espace. Cet « effet de serre » assure à notre planète une température moyenne de +14°C au lieu de -20°C en son absence.

James Hansen pressent que l'augmentation de la teneur en gaz carbonique, liée à la combustion des énergies fossiles, va amplifier cet «effet de serre» et par voie de conséquence élever la température moyenne de la planète.

 

Voir aussi :

11 décembre 1997 - Signature du protocole de Kyoto

2 février 2007 - L’activité humaine responsable du réchauffement climatique

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 23:01

La soviétique Valentina Terechkova, 26 ans, est la première femme à effectuer un vol spatial.

 

2 ans plus tôt, son compatriote Youri Gagarine était le premier homme à quitter la Terre à bord d'une capsule Vostok.

Valentina Terechkova s'envole à bord du vaisseau Vostok-6 et devient à 26 ans une héroïne nationale.

Après 48 révolutions autour de la Terre, 2 millions de kilomètres et 71 heures de vol, elle atterrira le 19 juin à Karaganda, dans les steppes du Kazakhstan.

En 1969, elle deviendra vice-présidente de la Fédération internationale démocratique des femmes.

 

Repost 0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 23:01

Le train destiné à relier Paris à Constantinople, est inauguré sous le nom d'Orient-Express.

Ce premier aller-retour de 3.094 km en moins de deux semaines, sera rapporté par une presse enthousiaste. Ce train, le plus luxueux d'Europe, est équipé de wagons-lits, de salons et d'un restaurant de haute gastronomie.

Les origines de l'Orient-Express

En 1869, jeune entrepreneur belge, Georges Nagelmackers visitait les États-Unis, en voyageant dans les wagons inventés par l'industriel George Pullman, l'inventeur des voitures-lits. Inspiré, après la signature en 1874 de l'accord de circulation pour les voitures-lits de Paris à Vienne, il fonda le 4 décembre 1876 la Compagnie internationale des wagons-lits, qui deviendra peu après la Compagnie internationale des wagons-lits et des grands express européens. Deux ans après furent alors introduits les premiers wagons-lits sur la ligne qui va de Vienne à Ostrava.

Le 10 octobre 1882 fut mis en place un premier service de train de luxe, le Train-Éclair, sur l'axe Paris-Vienne, qui reliait en express les deux capitales distantes de 1.350 kilomètres, en 27 heures et 53 minutes.

 

Express d'Orient

Le premier train, qui s'appelait Express d'Orient et qui fut inauguré le 5 juin 1883, circulait 2 fois par semaine, entre la gare de Strasbourg à Paris (actuelle gare de Paris-Est) et Constantinople (l'actuelle Istanbul) via Strasbourg, Munich, Vienne, Budapest et Bucarest.

A sa mise en circulation, l'Express d'Orient n'effectue pas un trajet direct : il s'arrêtait à Giurgiu (Roumanie), la traversée du Danube jusqu'à Roussé (Bulgarie) se faisait sur un bac, puis un second train assurait le trajet jusqu'à Varna, port bulgare sur la mer Noire.

De là, puis un navire à vapeur conduisait les passagers en 15 heures jusqu'à Istanbul.

Les 3.186 km étaient parcourus en 81 heures et 30 minutes, soit 30 heures de moins qu'un train classique !

En 1885, le service devint quotidien jusqu'à Vienne.

Après l’achèvement de la ligne, en 1889, le temps de transport est ramené à 67 heures et 35 minutes.

En 1891, le train devint officiellement « l'Orient-Express ».

 

La voiture de l’armistice

Durant la Première Guerre mondiale, le parc de wagons-lits est réquisitionné puis éparpillé ou détruit. Après quatre années d’hostilité, l’Orient-Express n’existe plus. Une de ses voitures entre pourtant dans l’Histoire : la n°2419. Pour le futur Maréchal Foch, elle sera transformée en bureau, où sera signé l’armistice du 11 novembre 1918.

En juin 1940, l'armée allemande l'utilise pour la signature de l'armistice avec la France puis l'achemine à Berlin, comme trophée de guerre, où les Berlinois peuvent la visiter. En 1944, les SS la font sauter devant la progression des alliés à Berlin.

 

L'Orient-Express inspirera de nombreux écrivains et cinéastes.

 

Repost 0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 23:01

A Annonay (Ardèche), près de leur papeterie, Joseph et Etienne Montgolfier réussissent pour la première fois à faire voler un objet fabriqué par l'homme. Le 4 juin 1783, après plusieurs essais concluants depuis la fin de 1782, les frères Montgolfier réalisent la première expérience aérostatique publique à l'aide d'un « globe » gonflé à l'air chaud.

Dans la 1ère cour du couvent des Cordeliers l’assemblée des États du Vivarais, les nobles, les ecclésiastiques et les gens du peuple sont rassemblés pour une expérience incroyable.

Un ballon de toile et de papier, gonflé avec de l'air chaud produit par la combustion d'un mélange de paille et de laine.

En 10 minutes il monte à 1.000 mètres de haut, avant de retomber dans une vigne, sur la paroisse de Davézieux, à 3 kilomètres de son point de départ !

Le 19 septembre 1783, à la demande du roi Louis XVI, Etienne renouvelle l'expérience d'Annonay devant la Cour réunie à Versailles. Les premiers passagers sont un mouton, un coq et un canard.

Mais c'est au physicien Jean-François Pilâtre de Rozier et à François, marquis d'Arlandes, que reviennent l'honneur et l'audace d'avoir effectué le premier voyage aérien à bord d'une montgolfière : le 21 novembre 1783, a lieu le premier vol humain, dans le parc du château de la Muette à Paris.

Depuis 1983, qui marqua le bicentenaire de cette découverte, une reconstitution à lieu tous les ans le premier week-end de juin à Annonay.

 

Relire aussi : 21 novembre 1783 - Premier voyage en montgolfière

 

Repost 0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 23:01

L’équipe de l’unité d’oncologie virale de l’Institut Pasteur, dirigée par le professeur Luc Montagnier, identifie pour la première fois le virus responsable du sida. Le virus, sera plus tard appelé VIH (virus de l'immunodéficience humaine)

Comment a-t-on découvert les premiers cas de sida ?

Le 5 juin 1981, l'agence épidémiologique d'Atlanta relève cinq cas de pneumonie rarissime à Los Angeles, entre octobre 1980 et mai 1981. Elle note que ces patients sont tous homosexuels et présentent un système immunitaire défaillant.

A l'époque, on en déduit que ce mal inconnu se transmet par voie sexuelle. Une hypothèse qui gagne en crédibilité avec la découverte de cas similaires au sein de la communauté gay, aux Etats-Unis mais aussi dans le reste du monde (qui fait que ce syndrome, qui ne portait pas encore le nom de sida, est provisoirement appelé le syndrome gay ou cancer gay).

Toutefois, en 1982, on recense des personnes contaminées à la fois chez des toxicomanes et chez des hémophiles ayant reçu des transfusions sanguines. La contamination se ferait donc aussi par voie sanguine. La maladie est baptisée Syndrome d'immunodéficience acquise. L'acronyme AIDS (SIDA en Français) est né.

Une équipe inconnue de l'Institut Pasteur, dans laquelle travaillent Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi, se penche alors sur ce qu'en France, on commence à appeler sida. Ils sont rapidement contactés par un clinicien, Willy Rozenbaum, chef de clinique assistant à l'hôpital Claude-Bernard de Paris, qui depuis 1981 soigne un steward homosexuel, M. Bru, atteint de cette maladie étrange.

En janvier 1983, lorsque le patient décède, Willy Rozenbaum prélève les ganglions lymphatiques pour les faire analyser par l'équipe de Pasteur. D'après les maigres données disponibles sur le sida, ces structures ont en effet tendance à gonfler dans les premiers stades du développement de la maladie.

Un examen au microscope électronique a permis de visualiser, pour la première fois, le virus, le 4 février 1983.

Ce nouveau rétrovirus est alors appelé Lymphadenopathy Associated Virus (LAV) et les résultats sont publiés dans Science le 20 mai 1983.

À ce stade, le lien entre le LAV et le sida n'est pas clairement établi par l'équipe de Luc Montagnier. Luc Montagnier et David Klatzmann découvrent que ce virus détruit les lymphocytes T4 avec lesquels il est mis en culture. On savait que le nombre de LT4 diminuait beaucoup chez les malades atteints de sida.

Le LAV était donc sûrement l'agent provoquant le sida.

 

Très vite, 3 modes de transmission ont été observés :

Par voie sexuelle (principal mode de transmission), la meilleure protection étant le préservatif.

Par voie sanguine : sont particulièrement concernés les usagers de drogues injectables, les hémophiles, les transfusés et certains professionnels de la santé.

De la mère à l'enfant : contamination dans les dernières semaines de la grossesse, au moment de l’accouchement et de l'allaitement.

 

Bien qu'il existe des traitements antirétroviraux luttant contre le VIH et retardant par conséquent l'apparition du sida, réduisant ainsi la mortalité et la morbidité, il n'existe à l'heure actuelle aucun vaccin ou traitement définitif.

La prévention (rapports sexuels protégés et la connaissance de son statut sérologique de manière à éviter les infections d'autrui) reste le moyen de lutte le plus efficace.

 

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire