Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 23:01

L'Observatoire royal de Greenwich (Royal Observatory Greenwich - ROG) est un observatoire astronomique britannique situé sur les hauteurs du parc de Greenwich, dans la banlieue de Londres, en surplomb de la Tamise.

http://www.novapix.net/images/observatoire/big/o-gre01-00002L.jpg

Il a été créé en 1675 sur ordre du roi d'Angleterre Charles II, qui a en même temps créé pour son directeur le poste d'Astronome Royal (Astronomer Royal).

Ce dernier devait « s'appliquer avec le plus grand soin et la plus grande diligence à corriger les tables indiquant les mouvements du ciel et la place des étoiles fixes, afin de déterminer les meilleures longitudes et perfectionner l'art de la navigation. »

Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 23:01

12 démocraties occidentales signent le Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) à Washington pour faire face à la menace soviétique.

L'article 5 du traité précise que tous les signataires s'engagent à se porter secours en cas d'attaque contre l'un ou l'autre d'entre eux.

http://www.live2times.com/imgupload/event/123918/141111123330/normal/signature-du-traite-de-l-atlantique-nord-ou-creation-de-l-otanphoto-schuman-signature-otan-.jpg

Alarmés par le « coup de Prague » du 25 février 1948, les États-Unis, le Canada et dix pays d'Europe de l'Ouest veulent de cette façon contenir une éventuelle agression du bloc communiste aux ordres de Staline.

Les membres européens sont la Belgique, le Danemark, la France, l'Italie, l'Islande, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni. La Grèce et la Turquie adhèrent à l'organisation peu après sa création ainsi que la République fédérale allemande.

Volet militaire de l’Alliance atlantique, cette organisation permet de dépasser les situations de statu quo que ne peut régler l’ONU.

 

Le 14 mai 1955, les Soviétiques répliquent à la création de l'OTAN en signant le Pacte de Varsovie avec sept pays satellites d'Europe centrale: Albanie, Bulgarie, Hongrie, Pologne, République démocratique allemande (RDA), Roumanie et Tchécoslovaquie.

 

Le 7 mars 1966, le général de Gaulle, président de la République française, décide de retirer son pays des organes opérationnels de l'OTAN sans cesser d'appartenir à l'alliance. Il veut que la France conserve la pleine maîtrise de sa force de dissuasion nucléaire sans avoir de compte à rendre à quiconque.

 

 

Relire également : 7 mars 1966 - La France « se retire » de l'OTAN

 

 

Repost 0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 00:01

Le Dauphiné est une région alpine qui s'étend autour de Vienne et Grenoble. L'origine du nom demeure obscure. On peut seulement noter que deux dauphins (cétacés) figurent sur les armoiries du comté. Peut-être une allusion à une légende locale ?...

Au Moyen Âge, le Dauphiné est terre d'Empire et le comte doit rendre hommage à son suzerain l'empereur d'Allemagne...

Endetté et privé d'héritier suite à la mort de son fils unique, le comte du Dauphiné Humbert II vend ses États au fils du roi de France Philippe VI de Valois, le futur Jean II le Bon.

Le 30 mars 1349, celui-ci remet le Dauphiné à son fils Charles pour lui assurer des revenus réguliers mais aussi pour éviter d'avoir à rendre hommage à l'empereur !

Ainsi, Charles (futur Charles V) prend le titre de dauphin du Viennois, qui était celui des comtes du Dauphiné depuis 1192.

À sa suite, jusqu'au XIXe siècle, tous les héritiers du royaume de France porteront ce titre et seront appelés « Dauphin ».

 

 

Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 00:01

Le 8 mars 1917 (23 février dans le calendrier russe), à l'occasion de la Journée des femmes, des travailleurs défilent paisiblement à Petrograd. La manifestation se dégrade très vite. Elle entraîne en quelques jours l'effondrement du régime tsariste.

Les difficultés d'approvisionnement liées au froid et à la guerre sur le front austro-allemand poussent un grand nombre d'ouvriers des usines Poutilov, les plus importantes de la capitale, à faire grève et à se joindre au défilé.

Ils réclament du pain, la paix et... la République !

Cette manifestation pacifique marque le début de la fin pour Nicolas II. Le tsar est englué dans les difficultés de la Grande Guerre, qu'il a contribué à provoquer 3 ans plus tôt.

Dans la capitale russe, les manifestations se succèdent et s'amplifient les jours suivants.

La Russie vit sa première révolution, dite « révolution de février », car selon le calendrier orthodoxe elle se déroule au mois de février et non pas en mars.

Le dimanche 11 mars, l'armée fait face à 200.000 manifestants. Les officiers obligent alors les soldats à « viser au cœur ». On relève 40 morts. Mais dès le lendemain, soldats et ouvriers fraternisent. Ils créent le Soviet (ou conseil) des ouvriers et soldats de Petrograd.

Emmenés par l’avocat Alexandre Kerenski, les députés socialistes de la Douma (l'assemblée législative) se rallient au Soviet de Petrograd. Le 15 mars, ils confient le gouvernement à un noble libéral, le prince Lvov.

Deux émissaires se rendent au-devant du tsar, au quartier général des armées du nord, à Pskov. Nicolas II abdique dans la soirée même, soulagé d'être délivré d'un pouvoir qui lui pesait. Son frère, le grand-duc Michel, ne souhaite pas le remplacer.

C'en est fini de l'Empire et de la dynastie des Romanov qui laisse la place à une République démocratique.

Celle-ci s'effondrera à son tour neuf mois plus tard, laissant le pouvoir aux bolcheviques...

 

Lire aussi : 8 mars - combats pour les droits des femmes

 

Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 00:01

Le 5 mars 1770 eut lieu l'un des évènements déclencheurs de la guerre d'indépendance des Etats-Unis. Alors que les 13 colonies britanniques étaient déjà particulièrement agitées, le conflit atteint son sommet, lorsque des soldats britanniques tuent cinq personnes.

 

massacre de Boston

1767 - Les lois Townshend

L'objectif des lois Townshend était de gagner 40 000 livres chaque année pour financer l'administration coloniale.

Le chancelier du grand Échiquier britannique Charles Townshend fait voter une liste de lois visant à taxer les colonies d’Amérique du Nord sur divers produits importés d’Angleterre, tel que le thé, le plomb ou le papier. En outre, un bureau de douane est installé à Boston, regroupant des officiers douaniers dépendant uniquement de la Couronne et affranchi de toute autorité des colonies.

 

Combat meurtrier à Boston

Depuis le vote des lois Townshend, les tensions restent vives entre les colons et les soldats britanniques. Les Britanniques ont d’ailleurs fait parvenir des renforts à Boston, afin de protéger les douaniers de la colère des habitants.

Ainsi, les altercations entre les deux parties sont très fréquentes, jusqu’au 5 mars 1770, où l’armée, sous les insultes et les provocations, ouvrent le feu sur la foule, faisant cinq morts.

La Grande-Bretagne, pour calmer la situation, les déplaça du centre-ville, mais l'acquittement des soldats responsables de la fusillade renforça la rancœur des colons envers les Britanniques.

Finalement, les taxes imposées par les lois Townshend seront supprimées, à l’exception de celles prélevées sur le thé.

 

Relire aussi : 4 juillet 1776 - déclaration d'indépendance des Etats-unis

 

Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:01

Les États-Unis inaugurent un mode de protection de la nature inédit en ouvrant un Parc National dans le Wyoming.

D’une surface de 8.983 km², cette zone doit être émancipée de toute influence humaine. Tout du moins elle doit, dans ses débuts, être protégée de la destruction.

Présentant des curiosités et en particulier de nombreux geysers, le lieu a fortement impressionné l’esprit romantique de ses explorateurs. 

http://www.lefigaro.fr/medias/2008/03/19/7032d7ec-f5dd-11dc-8c9b-5b77ab3e7529.jpg

 

Le plus ancien parc national au monde !

La création du Parc national de Yellowstone a marqué une étape très importante dans la protection de la nature. A l'époque, c'était très nouveau de préserver des espaces naturels pour protéger la nature et permettre aux futures générations de les découvrir.

Aujourd'hui, plus de 100.000 sites sont protégés dans le monde, ils couvrent une surface plus grande que l'Inde et la Chine réunies. Mais beaucoup d'efforts restent à faire pour protéger la biodiversité !

 

Relire aussi : 26 octobre 1976 - Yellowstone est déclaré « réserve de la biosphère par l'UNESCO »

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 00:01

 

En 1919, Anton Drexler fonda le Parti ouvrier allemand (DAP), un parti politique allemand d'extrême droite. C'est dans ce parti politique qu'Adolf Hitler fit ses premières armes et accéda à la notoriété.

http://2.bp.blogspot.com/-WmyWdpKxBWA/Tt5Y8lGvuxI/AAAAAAAADL4/xtOm9OsgyGY/s1600/Hitler.jpg

Le 24 février 1920, au cours d'une réunion publique organisée à la Hofbräuhaus de Munich, Adolf Hitler présente pour la première fois l'idéologie nazie devant une assistance de 2.000 personnes avec son « Programme en 25 points ». Il fait approuver le programme par l’assistance.

Ce programme associait des revendications nationalistes et des idées imprégnées de doctrines pangermanistes, racistes et antisémites.

Le DAP (parti ouvrier allemand) devient le parti national-socialiste des travailleurs allemands.

(Nationalsozialistische deutsche Arbeiterpartei : NSDAP), il est aussi appelé parti nazi (abréviation de l’allemand nationalsozialistisch).

 

Hitler publiera son livre-programme "Mein Kampf" (Mon combat), cinq ans plus tard, en 1925.

 

 

« Nous sommes socialistes, nous sommes les ennemis du système capitaliste tel qu'il existe c'est-à-dire basé sur l'exploitation de ceux qui sont économiquement faibles avec ses salaires injustes et l'estimation de la valeur de l'être humain qu'il établit à partir des seuls critères de richesse et de patrimoine plutôt que celles de responsabilité et de performance, nous sommes déterminés à détruire ce système par tous les moyens. »

 

Adolf Hitler (discours du 1er mai 1927)

 

Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 00:06

Tout au long de l'année, se succèdent des fêtes qui rythment la vie des chrétiens.

La fête de Mardi Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune.

Mardi gras et le jour qui précède le Mercredi des Cendres, sachant qu'il y a 40 jours de carême, entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques.

 

 Mardi Gras

Le mercredi des cendres

Cette fête marque le souvenir d'Adam condamné après son péché à retourner poussière.

Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations.

Le mercredi des Cendres est le 1er jour du Carême qui va donc durer 40 jours.

A l'issue de ces 40 jours la fête de Pâques célébrera la mort et la résurrection du Christ.

 

Avant que ces privations ne commencent, la veille, le mardi, on faisait gras. On finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu’on arrête également de manger des œufs. Donc on en profite pour faire… des crêpes !

Mardi Gras crepes

Carême

 Pendant la période de Carême, les croyants doivent jeûner, se priver et prier dans le but d'expier leurs fautes. L'Église interdit ainsi la consommation de viande, la célébration des mariages et les relations conjugales.

 

Par opposition au carême, le carnaval est une période de joie et de liberté où les règles de vie normales sont suspendues et où chacun fait un peu comme il lui plaît : on se déguise, on mange tout ce qu’on veut, on sort chanter dans les rues.

 

Dicton

Quand Mardi gras est de vert vêtu, Pâques met des habits blancs.

 

 

Voir aussi 

Dates des fêtes de Pâques : Mardi gras - Dimanche des Rameaux - Dimanche de Pâques - Jeudi de l'Ascension - Dimanche de Pentecôte

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 00:01

La garde suisse pontificale est une force militaire chargée de veiller à la sécurité du pape et du Vatican. 

Elle est la dernière Garde suisse encore existante (des détachements de mercenaires suisses servaient de garde rapprochée et protocolaire dans différentes cours européennes à partir du XVe siècle).

 http://1.bp.blogspot.com/_RrQ3lnjA7LQ/SgHZNXYY6cI/AAAAAAAACTE/YYMhu0ZE-Wc/s320/42-18323014.jpg

Les gardes suisses étaient à l´origine des mercenaires, qui défendaient les nobles, les rois et leurs domaines. Ils ne défendaient pas forcément les rois suisses, on les trouve en France, en Autriche et en Italie des le XVème siècle.


Le Pape Jules II a appelé les gardes Suisses à Rome, à cause de leur force d'âme, de leurs sentiments nobles et de leur fidélité proverbiale, étaient considérés invincibles.

Le 22 janvier 1506 est la date de naissance officielle de la Garde suisse pontificale, parce que ce jour-là, au coucher de soleil, un groupe de 150 Suisses, sous le commandement du capitaine Kaspar von Silenen, du Canton d'Uri, entra pour la première fois au Vatican, par la Porta del Popolo, et reçut la bénédiction du Pape Jules II.

 

Recrutement :

Fondé sur l'enrôlement volontaire, le recrutement de la Garde suisse s'effectuait historiquement parmi les hommes de nationalité suisse et célibataires, originaires des cantons de Fribourg Zurich et de Lucerne, auxquels se sont ajoutés par la suite les cantons d'Uri et d'Unterwald.

 

De nos jours, il suffit d'être citoyen suisse de confession catholique romaine et jouissant « d'une réputation irréprochable ».

Néanmoins les critères de sélection sont assez stricts. En effet, en plus d'être Suisse, il faut avoir entre 18 et 30 ans, mesurer au moins 1,75 m.

 

Lien du jour : Site de la garde suisse pontificale

 

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 00:01

Télégramme codé

Le télégramme de Zimmermann tel qu'il fut envoyé au Mexique par l'ambassadeur allemand à Washington. Chaque mot a été chiffré en un nombre de quatre ou cinq chiffres, grâce à un livre de codes.  

1917 Télégramme de Zimmerman

Télégramme décrypté 

Télégramme de Zimmerman de 1917

Traduction du télégramme

Nous avons l'intention de déclencher le premier février une guerre sous-marine totale. Malgré cela, nous tenterons de maintenir les États-Unis dans la neutralité. Si nous n'y parvenons pas, nous proposerons au Mexique une alliance sur les bases suivantes : faire la guerre ensemble, faire la paix ensemble, large soutien financier et accord de notre part pour la reconquête par le Mexique des territoires perdus du Texas, du Nouveau Mexique et de l'Arizona. Le règlement des détails est laissé à votre initiative.

Dès que l'ouverture des hostilités avec les États-Unis sera certaine, vous informerez très secrètement le président [du Mexique] et vous lui suggérerez qu'il devrait, de sa propre initiative, solliciter la participation immédiate du Japon et proposer simultanément sa médiation entre le Japon et nous-mêmes. Prière d'attirer l'attention du président sur le fait que l'emploi sans restriction de nos sous-marins offre maintenant la possibilité d'obliger en peu de mois l'Angleterre à faire la paix.

Zimmermann

 

Lire aussi : 16 janvier 1917 - Le télégramme de Zimmermann provoque l’entrée en Guerre des États-Unis

 

Repost 0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 00:01

Le 1er janvier de l'an 708 de la fondation de Rome (l'an 45 avant JC) entre en vigueur à Rome un nouveau calendrier.

 http://mesuredutemps.99k.org/images/images/Image2.gif

Calendrier julien

En 46 avant JC, Jules César décide d'introduire un calendrier mis au point par l'astronome Sosigène d'Alexandrie.

Il impose une année de 365 jours divisée en 12 mois de longueur inégale. Il la fait aussi débuter le 1er janvier (cette règle est tombée en désuétude à la fin de l'empire romain et n'allait s'imposer en Occident qu'au XVIe siècle seulement).

 

Pour réduire l'écart entre l'année calendaire et la rotation de la Terre autour du soleil, on convient d'ajouter un jour au calendrier une fois tous les quatre ans. Ce 366e jour est introduit après le 24 février. Comme les Romains nomment les jours ordinaires d'après le jour important qui les suit, il est désigné par l'expression : sexto ante calendas martii (sixième jour avant les calendes de mars). Le 366e jour est en conséquence appelé bis sexto ante... D'où le nom de bissextile qui est encore donné aux années correspondantes !

 

La mise en place du nouveau calendrier intervient donc le 1er janvier de l'an 708 AUC (ab urbe condita, en français : depuis la fondation de la ville), autrement dit 708 ans après la fondation de Rome.

Elle est précédée par une « année de confusion » de 445 jours en vue de réaligner le début de l'année sur l'équinoxe de printemps.

  

La touche de l’Empereur Auguste

Sur une proposition du Sénat de Rome, le cinquième mois de l'année (Quintilis) est renommé Julius (le nom s'est transformé en juillet en Français) pour remercier Jules César d'avoir réformé le calendrier.

 

Plus tard, son successeur Auguste remet la réforme sur les rails. Il supprime les années bissextiles sur une période de 12 ans pour gommer un léger décalage entre le calendrier de son prédécesseur et le cycle solaire. Flatteur, le Sénat décide en conséquence de donner son nom au sixième mois de l'année (Augustus, qui devient août en français)... Mais dans le calendrier initial, ce mois avait 30 jours contre 31 pour Julius !

 

Afin de mettre César et Auguste sur un pied d'égalité, on enlève donc un jour à février pour le donner au mois d'août... et l'on attribue 30 jours au lieu de 31 aux mois de septembre (le septième mois dans l'ancien calendrier romain) et de novembre, ainsi que 31 jours au lieu de 30 aux mois d'octobre et de décembre.

 

Le calendrier julien dominera l'Occident pendant 16 siècles jusqu'à la réforme du pape Grégoire XIII.

 

Relire aussi :

9 août 1564 - L'Édit de Roussillon fixe le début de l’année au 1er janvier

15 octobre 1582 - Entrée en vigueur du calendrier grégorien

24 novembre 1793 - Publication du calendrier révolutionnaire

 

 

Repost 0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 00:01

L'affaire Stavisky a éclaté le vendredi 29 décembre 1933 suite à la découverte d’irrégularités financières au Crédit Municipal de Bayonne.

 http://jcn54.unblog.fr/files/2012/01/stavisky.jpg

En 1931, un certain Serge Alexandre alias Alexandre Stavisky fonde, avec l’appui du député-maire de Bayonne, Joseph Garat un crédit municipal dans cette ville. Très vite, cet organisme émet une masse considérable de bons à intérêt, placés auprès des compagnies d’assurance, des banques, des petits épargnants.

La méthode de Stavisky est simple : s’enrichir sur le dos du Crédit Municipal en faisant ouvrir par des maires complices qui émettent des bons gagés sur la valeur des dépôts, négociables par les banques.

Le problème, c'est que les bons en question étaient souvent engagés sur de faux bijoux, ou des dépôts fictifs. Grâce à ses complicités, l’escroc a fait émettre à Bayonne des bons de caisse pour une valeur de 235 millions de Francs. Mais ceux-ci ne sont couverts qu'à hauteur de 20 millions par les dépôts.

 

Le scandale est d'autant plus énorme qu'il se révèle que Stavisky a déjà fait l'objet de poursuites, toutes étouffées sur intervention de ministres ou de parlementaires corrompus.

Stavisky est alors recherché et il prend la fuite. La police le traque jusqu’à son chalet près de Chamonix, dit le Vieux logis. Lorsque les policiers entrent dans la résidence, le 8 janvier 1934, un coup de feu retentit et Stavisky est trouvé mort, une balle dans la tête.

 

Le 9 janvier 1934, les Français apprennent la mort par balle du financier Alexandre Stavisky. S'il semblait avoir été assassiné, le suicide fut officiellement retenu. Mais l'opinion publique soupçonne aussitôt des hommes politiques d'avoir fait assassiner l'escroc pour l'empêcher de dénoncer ses complices.

Tout le régime politique est alors soupçonné de corruption, des émeutes antiparlementaires ont lieu le 6 février.

 

Relire aussi :

9 janvier 1934 - L'affaire Stavisky

6 février 1934 - Manifestation sanglante à Paris

 

Repost 0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 00:01

24 décembre 1865 : Fondation du Ku Klux Klan

Six jours après l'abolition de l'esclavage aux États-Unis

Le Klan fut fondé le 24 décembre 1865, par six jeunes officiers sudistes (J. Calvin Jones, Frank O. McCord, Richard R. Reed, John B. Kennedy, John C. Lester, James R. Crowe) de la ville de Pulasky, dans le Tennessee.

Le nom Ku Klux Klan vient du mot grec kuklos, qui signifie cercle.

Crowe sépare le mot en deux et change la fin, ce qui donne Ku Klux.

Comme les fondateurs ont des ancêtres écossais, Lester propose de rajouter le mot clan à la fin, en remplaçant le C par un K, de manière à uniformiser la première lettre des trois mots.

L'organisation suprématiste blanche protestante entreprend divers actes de violence (raids, lynchages, agressions physiques et incendies).

Les membres portent une capuche sur leur tête et de grands draps blancs sur le corps, leurs chevaux sont même déguisés de la même manière. Leurs premières « virées » ont pour but de terroriser les noirs. Les premières atteintes physiques commencent contre des noirs qui s'instruisent auprès d'instituteurs blancs. La persécution des noirs se poursuivra durant de nombreuses années et deviendra même une des priorités de l'organisation.

 

24 décembre 1915 : Renaissance du Ku Klux Klan

Dissout une première fois, il est refondé le 24 décembre 1915. William Joseph Simmons inaugure cette renaissance au sommet de Stone Mountain, près d'Atlanta, en Géorgie.

L’ex-pasteur méthodiste, annonce la renaissance du Ku-Klux-Klan et se proclame Sorcier Impérial de l'Empire Invisible.

Le succès de la nouvelle organisation est fulgurant et, en 1920, Simmons annonce 4 millions d'adeptes.

Le Klan se lance dans de nombreuses campagnes contre les immigrés italiens et irlandais, accusés de participer à une « conspiration catholico-papiste pour la conquête de l'Amérique », contre les leaders syndicaux désignés comme agents bolcheviques.

Les élections de 1924 et 1928 consacrent le succès du Klan au niveau local.

 

En 1971, la loi Ku Klux est votée au Congrès des États-Unis afin d'abolir le KKK.

 

Repost 0
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 00:01

L'association de lutte contre la pauvreté fondée par l’acteur et humoriste Michel Colucci, dit « Coluche », ouvre ses premiers centres de distribution de vivres dans toute la France.

Cette première campagne, qui fait suite à une proposition de Coluche le 26 septembre 1985, prendra fin le 21 mars, au début du printemps.

5.000 bénévoles y participeront et 805 millions de repas seront distribués durant tout l'hiver.

Au-delà de l’aide alimentaire, les Restos du Cœur ont très vite étendu leurs actions à l’aide à la personne et à l’insertion.

 

Voir également :

30 octobre 1980 - Coluche est candidat à la présidentielle

19 juin 1986 - Mort de Coluche

 

Repost 0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 00:01

Suite à l'élection d'Abraham Lincoln à la présidence des États-Unis, la Caroline du Sud, farouchement opposée à l'abolition de l'esclavage, est le premier État des États-Unis à se rebeller contre le pouvoir fédéral et à se retirer de l'Union.

 

carte guerre sécession

Le 20 décembre 1860, les parlementaires de Caroline du Sud votent à l'unanimité la sécession de leur État.

L'initiative de la Caroline du Sud est rapidement imitée par dix autres États du Sud.

Bientôt la Géorgie, l'Alabama, la Floride, le Mississipi, la Louisiane et le Texas rejoindront le mouvement sécessionniste et formeront les États confédérés.

Le pays divisé entre les nordistes, partisans de l'abolition de l'esclavage et les sudistes, qui craignent que la libération des Noirs entraîne la ruine de l'économie, sombrera dans la guerre civile en avril 1861.

Les États du Sud dépendent pour leur prospérité de grandes plantations (tabac, café, canne à sucre et surtout de coton), exploitées par des esclaves noirs. L’économie des États du Nord repose sur l'industrie et les cultures vivrières.

 

Relire également :

8 février 1861 - Formation des États confédérés d'Amérique

18 décembre 1865 - Abolition de l'esclavage aux États-Unis

 

Repost 0
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 00:01

C’est le dimanche 18 novembre 1928 que débute l’histoire de Mickey Mouse. Ce jour là, les spectateurs New Yorkais du Colony Theater applaudissent Mickey Mouse dans le film Steamboat Willie. Il s'agit de la parodie parlante d'un succès de Buster Keaton, un comique du cinéma muet rival de Charlie Chaplin.

 

Mickey n’était pas comme on le connaît de nos jours.

La petite souris, qui devait initialement s'appeler Mortimer, a été rebaptisée Mickey sur les instances de Mme Disney, la femme de son créateur. Ce dernier, Walt Disney, prête sa voix à Mickey mais le résultat est si affligeant que dans le film Fantasia, la souris deviendra muette !

 

Physiquement, il était également très différent. Il avait d’énormes yeux globuleux, un long museau et une longue queue. Ses bras et ses jambes ressemblaient à des tuyaux, ses mains étaient sans gant et ses oreilles étaient mises côte à côte sur le dessus de sa tête. Son corps avait en quelque sorte une forme de poire. Par contre, il portait déjà des pantalons rouges garnis de 2 gros boutons blancs ainsi que de grosses chaussures.

 

 

 

Relire aussi : 17 août 1908 - Le premier dessin animé

Repost 0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 00:01

L’UMP a 10 ans !

Le congrès fondateur de l’UMP (Union pour un mouvement populaire) crée un nouveau parti politique.

L’UMP, d’abord appelé Union pour la majorité présidentielle, est née en 2001 du rassemblement de 3 partis politiques : le RPR, Démocratie Libérale et une partie de l’UDF.

En novembre 2002, l’UMP devient l’Union pour un Mouvement Populaire.

Le parti a pour objectif de créer un parti unique de droite, et comprend également Démocratie libérale et des anciens membres de l’UDF. Alain Juppé en sera le premier président jusqu’en 2004.

 

Liens du jour :

4 mai 1969 - Le SFIO devient le PS

Chronologie de l’UMP

Site officiel de l’UMP

Repost 0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 00:01

La Ligue française de l’enseignement naît grâce à la volonté de Jean Macé, alors professeur au pensionnat de jeunes filles du Petit-Château, à Beblenheim, en Alsace.

Jean Macé

Ce dernier avait en effet lancé un appel dans le journal l’ « Opinion nationale », afin de réunir un maximum de volontaires pour améliorer l’instruction en France, à l'instar de la Ligue belge de l'enseignement. « Elargissez le cadre de notre œuvre des bibliothèques pour y faire entrer toutes les formes possibles de l'enseignement populaire ; étendez à toute la France ce qui est circonscrit ici dans un département : vous aurez juste notre Ligue de l'enseignement telle que je la conçois. »

 

Avec un nombre d’adhérents toujours croissant dans toute la France, la Ligue se battra pour l’éducation populaire et publique. Elle lancera également une pétition pour une instruction gratuite, obligatoire et laïque.

Lorsque les lois Ferry seront promulguées, la Ligue française de l’enseignement se donnera un statut juridique, s’organisera en fédérations et ne cessera de lutter contre les inégalités et pour le développement culturel.

 

Aujourd'hui, la Ligue de l'enseignement est la première coordination associative française avec près de 30.000 associations affiliées et 2.000.000 d'adhérents indirects.

 

Lien du jour : http://www.laligue.org/

 

Repost 0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 00:01

 

Le World Wide Web, communément appelé le Web, parfois la Toile, littéralement la « toile (d'araignée) mondiale », est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet et qui permet de consulter, avec un navigateur Web, des pages Web mises en ligne dans des sites Web.

La première page web disponible : http://nxoc01.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.html, le lien est malheureusement mort, le CERN ayant arrêté la maintenance de ce site historique.

 

Neuf mois après la mise en ligne de la première page web, le 13 novembre 1990, le projet World Wide Web était rendu public… La grande aventure du World Wide Web a en effet commencé en mars 1989 lorsque Tim Berners-Lee W a rassemblé ses idées dans un document : « WorldWideWeb : Proposal for a HyperText Project ».

Le Web est l’une des applications d’Internet. D’autres applications sont le courrier électronique, la messagerie instantanée et Usenet (système en réseau de forums, inventé en 1979 - sous Unix).

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b2/WWW_logo_by_Robert_Cailliau.svg/601px-WWW_logo_by_Robert_Cailliau.svg.png 

Le premier logo WWW

 

En avril 1993, le CERN officialise l'entrée du Web dans le domaine public, « sans versement de redevance et sans aucune restriction ».

En novembre 1993, l'organisation américaine NCSA rend le Web accessible au grand public grâce à son navigateur Mosaic.

 

Relire aussi : 2 septembre 1969 - Prémices du réseau internet

Repost 0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 00:01

 

Origine du mot Halloween

Halloween, mot anglais, est l’abréviation de All Hallow’s Eve, c’est à dire « La veille avant la Toussaint » (Hallow venant de Holy : saint).

Origine du mot Halloween

La véritable origine d’Halloween

On a tendance à croire que cette fête nous vient directement des Etats-Unis…

C’est un peu plus compliqué que cela !

Les druides celtes (prêtres païens) pensaient que, la nuit du 31 octobre, les fantômes, les sorcières et les mauvais esprits entraient dans le corps d’un animal ou d’une personne. Pour y remédier les Celtes portaient des costumes effrayants et faisaient de grands feux pour les chasser.

Les couleurs d’Halloween sont aussi d’origine celtique : le orange est la couleur des moissons et le noir celle des longues nuits d'hiver.

Les druides pensaient également que les chats noirs avaient des pouvoirs spéciaux et qu’ils pouvaient sentir la présence des esprits. Après les invasions romaines en pays celte, ceux-ci se retranchèrent sur les îles irlandaises.

Voilà la raison pour laquelle l'Halloween est célébré dans ce pays.

Pour récupérer cette fête païenne, les chrétiens ont placé au premier novembre la fête de tous les saints (Toussaint). Alors que l'halloween disparaissaient ou presque en Europe (sauf en Irlande), voici que cette fête arrive en Amérique (Etats-Unis et Canada en même temps que les premiers Irlandais). Elle évoluera pour devenir une fête d'enfants (petits et grands) presqu'aussi important que Noël.

http://fc09.deviantart.net/fs12/i/2006/303/d/3/Trick_or_treat_by_Radojavor.jpg

Les déguisements d’Halloween

L’habitude de se déguiser en fantômes pour Halloween vient également des Celtes. Autour du feu allumé par les druides pour guider les esprits, les Celtes s’habillaient d’horribles et effrayants vêtements de façon à ce que les démons les prennent pour d’autres démons et ne leur fassent pas de mal.

On prétendait qu’à cette soirée les fantômes sortaient de leurs tombeaux et que les sorcières chevauchaient à travers les airs des balais ou des chats noirs.

déguisements d’Halloween

Les citrouilles et les bonbons

À l’origine, le symbole d'Halloween était un navet contenant une bougie pour commémorer la légende de Jack-o'-lantern (Jack à la lanterne), condamné à errer éternellement dans l'obscurité entre l'enfer et le paradis en s'éclairant d'un tison posé dans un navet.

Le navet d'halloween fut progressivement remplacé par une citrouille d'halloween, elle-même remplacée quelquefois par un potiron : on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage grimaçant, puis on place une bougie en son centre.

L'événement principal de la fête est le « passage de l'Halloween » durant lequel des enfants déguisés vont de porte en porte pour réclamer des friandises.

Les petits anglophones crient « Trick or treat ! », qui signifie « Des bonbons ou un mauvais tour ! ».

Halloween s'est très bien adapté ces dernières années à la vieille Europe. Encore inconnue à la fin du siècle dernier en France, Halloween est devenue une fête incontournable pour les enfants.

Les enfants, en groupe, vont de portes en portes, réclamant bonbons et friandises. Et gare à celui qui refuse…

Des bonbons ou un mauvais tour !

La légende de Jack'o lantern

La légende raconte que Jack était un vieil homme ivrogne, radin et méchant. Un jour qu'il buvait au pub, le diable lui apparu pour lui acheter son âme. Rusé, Jack parvint à le convaincre de boire avec lui et lorsque qu'il fut temps de payer, le diable se changea en pièce.

Jack prit la pièce de six pence. Il la mit dans sa bourse qui dit-on avait une serrure en forme de croix, empêchant ainsi le diable de partir.

Le diable finit par convaincre Jack de le libérer contre la promesse qu'il le laisserait tranquille et qu'il ne le prendrait jamais en enfer.

Le jour où Jack mourut il se rendit au Paradis d'où il fut chassé à cause de sa méchanceté. Ne sachant où aller il se rendit en Enfer où le diable fut bien content de lui rappeler sa promesse. En désespoir de cause, Jack négocia avec le diable pour qu'il lui donne une braise pour y voir clair dans la nuit éternelle. Jack plaça sa braise dans un navet creusé et depuis il erre éternellement sa lanterne à la main.

 

Relire aussi : 1er novembre - La Toussaint

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 23:01

Le 19 octobre 1926, Arthur Balfour (Premier ministre du Royaume-Uni) clôt la Conférence impériale britannique et reconnaît l'autonomie des différentes colonies du Royaume-Uni.

Ces dernières font dorénavant partie du Commonwealth of Nations, devenu le nom officiel de l'Empire britannique.

 

Le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande furent les premiers États à y entrer. Les pays membres du Commonwealth collaborent dans le cadre d'objectifs communs tout en conservant leur autonomie.

Le Statut de Westminster, adopté le 11 décembre 1931, accentuera encore plus cette souveraineté.

 

Aujourd'hui encore, le Commonwealth, qui compte cinquante-quatre États membres, est dirigé (symboliquement) par le souverain du Royaume-Uni.

L'originalité du Commonwealth provient de son organisation : les pays membres sont unis par leurs intérêts communs, mais sont indépendants. Ils ne sont liés par aucun traité et peuvent rester neutres lorsqu'un conflit engage un ou plusieurs d'entre eux.

carte Commonwealth

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 23:01

Le Pape Grégoire XIII décide de modifier l'ancien calendrier « julien », hérité de Jules César. Il instaure le calendrier « grégorien » dans les États pontificaux, le Portugal et l'Espagne.

Pape Grégoire XIII  

Quand les catholiques européens se réveillent le lendemain du jeudi 4 octobre 1582, ils sont en réalité le vendredi 15 octobre 1582 selon le nouveau calendrier. Ils ont fait un bond de 10 jours dans le temps !

En effet, le calendrier Julien n'était pas en accord avec l'année solaire, car il avançait de 11 minutes et 14 secondes !

C'est pour rétablir ce décalage que la réforme du Pape est entrée en vigueur. L'écart entre l'année solaire et le calendrier sera réduit à 25,9 secondes.

 

La réforme de Jules César

À Rome, l'année débutait en mars et comportait 355 jours et dix mois.

Les Romains payaient leurs dettes au début de chaque mois, ces jours étant appelés calendes (ou calendae). D'où le mot « calendrier » qui désigne le registre où sont inscrits les comptes puis la mesure du temps elle-même.

En 46 avant Jésus Christ, Jules César, sur le conseil de l'astronome Sosigène d'Alexandrie, modifie le calendrier égyptien alors en vigueur.

Il fixe alors l'année moyenne à 365,25 jours (la durée réelle étant de 365 jours 5 heures 48 minutes et 46 secondes, soit 365,2422 jours). Une année bissextile (366 jours tous les 4 ans) récupère les quarts de jour restant pour rallonger l'année d'un nombre entier.

Ce nouveau calendrier est dit « julien » en référence à son promoteur.

 

L'Église, au Moyen Âge, lui demeure fidèle tout en faisant remonter le décompte des années à la naissance du Christ (ce décompte s'est aujourd'hui imposé à toute la planète).

Mais sous la Renaissance, les astronomes s'aperçoivent que l'année calendaire dépasse l'année solaire de 11 minutes 14 secondes. Le cumul 15 siècles après la réforme julienne se monte à une dizaine de jours avec pour conséquence de plus en plus de difficultés à fixer la date de Pâques !

 

La réforme de Grégoire XIII

Le pape Grégoire XIII décide donc d'attribuer désormais 365 jours, et non 366, à trois sur quatre des années qui inaugurent les siècles.

Autrement dit, les années de début de siècle en 00 ne sont pas bissextiles (bien que divisible par 4) sauf les années divisibles par 400 : 1600, 2000, 2400... (C’est ce que l’on appelle la « métemptose » ou équation solaire).

Par ailleurs, le pape décide de rattraper les dix jours de retard du calendrier julien entre le 4 et le 15 octobre 1582.

La France adoptera ce calendrier deux mois plus tard, dans la nuit du 9 au 20 décembre 1582, l'Allemagne du sud et l'Autriche en 1584.

Cette réforme va s'étendre peu à peu à l'ensemble des pays (la Prusse en 1610, l'Allemagne du nord en 1700, la Grande-Bretagne en 1752, le Japon en 1911, la Russie en 1918 et la Grèce en 1923). Le calendrier grégorien est aujourd'hui d'application universelle ou à peu près.

calendrier grégorien

 

Parenthèse française

En France, le 22 septembre 1792, les députés de la nouvelle assemblée de la Convention décident, sur une proposition de Danton, que les actes publics seront désormais datés de « l'An 1 de la République ».

Le calendrier Républicain ne dura que treize ans, il fut aboli par un décret de Napoléon à partir du 1er janvier 1806.

 

Relire aussi :

9 août 1564 - L'Édit de Roussillon fixe le début de l’année au 1er janvier

Le mois d'août

Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 23:01

Á l'aube du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis).

http://osee3.unblog.fr/files/2010/10/0a14.jpg

L'ordre du Temple est né en Terre sainte, en 1119, après la 1ière croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns qui voulait protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem.

Le prestige des moines-chevaliers au manteau blanc frappé d'une croix rouge est immense pendant les deux siècles que durent les croisades.

Jaloux de leur puissance et de leur richesse, inquiet de leur pouvoir auprès du pape, ou bien mal informé par une campagne délétère, le roi de France, Philippe IV Le Bel, fait arrêter tous les Templiers du royaume, pour apostasie et mauvaises mœurs.

Au matin du 13 octobre 1307, Guillaume de Nogaret et des hommes d'armes pénétrèrent dans l'enceinte du Temple de Paris où résidait le maître de l'ordre Jacques de Molay.

 

Un scénario identique se déroula au même moment dans toute la France.

Toutes les polices et les gens d’armes de France et de Navarre, ont investi près de trois mille demeures sur l’ensemble du territoire, pour en arrêter tous les occupants. En fin de journée, l’opération est terminée et il est encore impossible de connaître le nombre exact de ces arrestations. Elles continueront plus tard, dans toute l’Europe, jusqu’à la fin de l’année.

La plupart des Templiers présents dans les commanderies ce vendredi 13 octobre 1307 furent arrêtés.

À la vue de l'ordonnance royale qui justifiait cette rafle, les Templiers se laissèrent emmener sans aucune résistance. Quelques-uns réussirent néanmoins à s'échapper avant ou pendant les arrestations.

Les prisonniers furent enfermés pour la plupart à Paris, Caen, Rouen et au château de Gisors. Tous leurs biens furent inventoriés et confiés à la garde du Trésor royal.

Ceux qui, en 1306, avaient recueilli Philippe IV le Bel pendant les émeutes de Paris se retrouvaient maintenant enfermés en attendant leur procès.

 

Lors du Concile de Vienne, le 20 mars 1312, l’Ordre est dissout, et leurs biens sont confisqués. Ce n’est que le 18 Mars 1314, que le Grand Maître des Templiers, Jacques de Molay monte sur le bûcher. Ce jour-là, il va maudire ses tortionnaires, pour leur « traîtrise du vendredi 13 ».

http://4.bp.blogspot.com/_64zV9TZekoY/StREHB8tgQI/AAAAAAAAHSo/PioToCp5LQo/s400/super05.jpg

C'est bien ce vendredi 13 qui sera à l'origine d'une croyance populaire, de bon ou de mauvais présage, qui persiste encore aujourd'hui, Sept Cent ans après.

 

Relire aussi : Vendredi 13

 

 

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 23:01

Chaque année, la Journée mondiale de la poste est célébrée le 9 octobre, jour anniversaire de la création de l'Union postale universelle (UPU) à Berne en 1874.

Ce jour a été déclaré « Journée mondiale de la poste » par une décision prise lors du Congrès de Tokyo 1969. Depuis cette date, les pays du monde entier célèbrent ensemble cet événement.

http://www.un.org/fr/events/postday/images/postlogo.jpg

Conférence internationale de la poste

Sous l'impulsion du directeur du service postal de la Fédération allemande du nord (une province de la Prusse), Heinrich von Stephan, la Conférence s'ouvrit à Berne, capitale de la Suisse, le 15 septembre 1874 avec pour but de créer une organisation internationale postale et de standardiser les différents systèmes postaux des États membres de cette organisation.

Les représentants de 22 pays discutèrent pendant plusieurs jours avant de signer, le 9 octobre le Traité de Berne qui instaura la création de l'Union générale des postes.

Avec l'augmentation importante du nombre de ses membres, elle fut rebaptisée l'Union Postale Universelle (UPU), en 1878.

Le siège de l'UPU se trouve toujours à Berne, en Suisse. Sa langue officielle est le français, et l'anglais a été ajouté en 1994 comme langue de travail. L'organisation internationale compte aujourd'hui 191 États membres.

 

Objectif de cette Journée

Le but est de sensibiliser les citoyens et les entreprises au rôle de la poste dans leur vie quotidienne et de sa contribution au développement socio-économique des pays. Les pays-membres de l'UPU sont invités à organiser des activités de sensibilisation de leurs clients et des médias à leurs produits et services au niveau national.

Dans la plupart des pays, des expositions philatéliques sont organisées durant cette période. Des timbres commémoratifs sont émis le 9 octobre ainsi qu'une empreinte d'oblitération à date. Parmi les autres événements, on peut citer l'organisation de journées portes ouvertes dans les bureaux de poste, les centres de tri et les musées postaux, la tenue de conférences, de séminaires et d'ateliers, ainsi que l'organisation d'événements culturels, sportifs et autres à caractère récréatif.

Les postes de nombreux pays saisissent l'occasion pour lancer ou promouvoir de nouveaux produits et services postaux.

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 23:01

Le 31 août 1935, lors d'un concours organisé par le Komsomol (organisation de la jeunesse communiste du Parti communiste de l'Union soviétique fondée en 1918), un mineur du Donbass, Alexeï Stakhanov, se flatte d'avoir extrait 14 fois plus de charbon que la norme journalière !

Il aurait extrait 102 tonnes en 6 heures (la norme est alors fixée à 7 tonnes).
Il fut en réalité aidé par d'autres mineurs.

stakhanovisme

La propagande de Staline a encouragé les Soviétiques à suivre l'exemple de Stakhanov : travailler sinon pour la gloire, du moins pour le triomphe du socialisme !

Des portraits de l'ouvrier modèle son affichés dans toutes les entreprises du pays et des systèmes de récompenses sont organisés pour stimuler les travailleurs.

Depuis lors, le mot stakhanoviste est entré dans le langage courant pour désigner des travailleurs acharnés.

 

Stakhanov fut député du premier Soviet suprême. Il reçut deux Ordres de Lénine, un Ordre du Drapeau rouge et de nombreuses médailles.

 

En 1978, la ville de Kadievka, où il avait accompli ses exploits, fut rebaptisée Stakhanov.

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire