Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 23:01

Louis-Philippe, duc d'Orléans et cousin de Charles X est proclamé roi des français le 9 août 1830 (et non roi de France) par la chambre des députés. Il sera le dernier roi en France.

roi Louis-Philippe

Les Trois Glorieuses parviennent à renverser la Monarchie de Charles X et les Révolutionnaires attendent donc la mise en place de la République. Mais les députés monarchistes réagissent de manière unie et rapide, soutenus par Adolphe Thiers et le marquis de la Fayette.

C'est le Duc d'Orléans, cousin du Roi qui devient Roi à son tour. Louis-Philippe Ier est soutenu par les Chambres et par le peuple qui l'acclame. Il est proclamé « Roi des Français par la grâce de Dieu et la volonté nationale ».

 

Louis-Philippe Ier, né le 6 octobre 1773 à Paris est décédé le 26 août 1850 en exil à Claremont (Royaume-Uni). Il est le fils du duc Philippe d'Orléans, cousin du roi Louis XVI.
Philippe d'Orléans est le plus riche seigneur de France. Pendant le règne de Louis XVI, il tente de se faire passer pour un partisan des réformes. Il fait donner une excellente éducation à ses enfants. Le duc d'Orléans, devenu Philippe-Égalité, est élu député à la Convention nationale où il vote la mort de son cousin Louis XVI ! Il sera lui-même guillotiné en 1793...

 

Lorsqu'éclate la Révolution française de 1830, Charles X abdique en faveur de son petit-fils le duc de Bordeaux. Mais, le 31 juillet, les députés nomment Louis-Philippe comme « lieutenant général du royaume ». La charte constitutionnelle de 1814 est révisée. Elle est acceptée par Louis-Philippe, qui, le 9 août, en présence des deux chambres, prête serment.

 

Son règne, qui a commencé avec les barricades de la Révolution de 1830, s’achève en 1848 par d’autres barricades, qui le chassent.

Le 24 février 1848 face à la révolution, il abdique en faveur de son petit-fils et héritier Louis-Philippe II alors âgé de neuf ans. La proclamation par les insurgés de la Deuxième République empêchera son investiture.

 

Voir également :

24 février 1848 - Naissance de la IIème République

 

Repost 0
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 23:01

Le vendredi 8 août 1974, dans un discours télévisé de 16 minutes, Richard Milhous Nixon, 37e président des États-Unis, annonce sa démission à mi-parcours de son deuxième mandat. Il quitte la Maison-Blanche dès le lendemain. Il est le premier président américain à quitter son poste de cette façon.

Richard Nixon annonce sa démission

Impliqué dans le Watergate, une affaire d'espionnage au siège du Parti démocrate qui a commencé il y a deux ans, le président a nié aussi longtemps qu'il a pu être mêlé à l'affaire. Mais, une procédure d' « impeachment » (destitution) entamé contre lui par le Sénat, l'oblige à abandonner le pouvoir. Il est aussitôt remplacé par le vice-président Gerald Ford.

 

Le scandale du Watergate

C'est le 17 juin 1972 que le scandale du Watergate démarre quand une équipe de faux plombiers téléguidés par des hommes liés au président est prise sur le vif en train de placer des micros au siège du comité national du Parti démocrate, dans un drôle d'immeuble circulaire qui domine la rivière Potomac. Sur le coup, l'affaire n'est pas prise au sérieux. Nixon lui-même, qui nie avoir ordonné les écoutes, parle «d'un cambriolage de troisième catégorie». «Quel est le trouduc… qui a eu une idée pareille?», l'entend-on dire rageur sur l'enregistrement d'une conversation avec ses conseillers. Mais secrètement, il a ordonné à son staff de couvrir le scandale. Il espère que l'orage passera et est d'ailleurs triomphalement réélu avec plus 60 % des voix à l'automne. Mais les traces des faux plombiers vont être suivies sans répit par deux reporters d'investigation du Washington Post, Bob Woodward et Carl Bernstein…

 

Richard Nixon

Le trente-septième président des États-Unis (1969-1974) a marqué de son empreinte l'histoire de son pays principalement dans le domaine de la politique étrangère.

Il met fin à l'engagement militaire américain au Vietnam, certes moins facilement qu'il ne le pensait. Anticommuniste acharné, Nixon contribue toutefois à accélérer le processus de la détente en négociant avec l'U.R.S.S. la limitation des armements stratégiques et, surtout, reconnaît officiellement la République populaire de Chine, en se rendant à Pékin en 1972. L'affaire du Watergate, au début de son second mandat, déclenche une grave crise constitutionnelle qui, en quelques mois, détruit sa popularité et le donc contraint à démissionner.

Repost 0
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 23:01

1651 : François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon dit « Fénelon », homme d'Église et écrivain français, archevêque de Cambrai (Décédé le 7 janvier 1715).

1682 : Louis de France, duc de Bourgogne, dauphin de France, petit-fils du roi Louis XIV (Décédé le 18 février 1712).

1753 : François Levaillant, explorateur, collectionneur et ornithologue français (Décédé le 22 novembre 1824).

1768 : Jean-Baptiste Bessières, maréchal d'Empire français (Décédé le 1er mai 1813).

1846 : Louis Lépine, avocat et homme politique français, créateur du Concours éponyme (Décédé le 10 novembre 1933).

1868 : Paul Claudel, dramaturge et poète français, membre de l'Académie française (Décédé le 23 février 1955).

1881 : Alexander Fleming, médecin, biologiste et pharmacologue britannique, codécouvreur de la pénicilline, prix Nobel de physiologie ou médecine 1945 (Décédé le 11 mars 1955).

1900 : Cecil Howard Green, géophysicien et homme d’affaires américain (Texas Instruments) (Décédé le 11 avril 2003).

1904 : Jean Zay, avocat et homme d'État français, ministre de l'Éducation nationale de 1936 à 1939 (Décédé le 20 juin 1944).

1917 : Robert Mitchum, acteur américain (Décédé le 1er juillet 1997).

1920 : Hubert Germain, homme politique français, plusieurs fois ministre, compagnon de la Libération.

1928 : Jean-Christophe Averty, homme de radio et de télévision français.

1928 : Andy Warhol, artiste américain (Décédé le 22 février 1987).

1934 : Edmond Simeoni, homme et militant politique, médecin de profession, père du nationalisme moderne en Corse.

1962 : Marc Lavoine, chanteur et acteur français.

1965 : Luc Alphand, skieur français.

Repost 0
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 23:01

1392 : En Corée, le général Yi Song-gye devient roi sous le nom de T’aejo. Il est le premier souverain de la dynastie Chosŏn, plus souvent désignée sous le nom de dynastie des Yi, du nom de son fondateur.

1392 : Charles VI sombre dans la folie (voir détails) 

1473 : Un dessin est la première œuvre connue de Léonard de Vinci.

1796 : Bonaparte bat les Autrichiens.

1858 : Le premier câble transatlantique est tiré entre les Etats Unis et l'Europe par Cyrus Field

1884 : Pose de la première pierre de la statue de la Liberté, à l'entrée du port de New York.

1890 : Convention coloniale entre la France et le Royaume-Uni sur Madagascar et Zanzibar.

1897 : Edison produit le premier film publicitaire.

1907 : La marine française bombarde Casablanca.

1914 : Installation du premier feu de circulation électrique dans la ville de Cleveland à l'intersection de la 105e rue et de l'avenue Evelid.

1915 : L'armée allemande entre à Varsovie (voir détails

1934 : Massacre de Juifs par les Arabes à Constantine (Algérie).

1949 : Tremblement de terre à Ambato en Équateur qui anéantit les derniers témoignages coloniaux de la ville et fit 3.000.000 morts.

1960 : Indépendance du Burkina Faso.

1967 : Sortie du premier album des Pink Floyd « The Piper At The Gates Of Dawn ».

1972 : Accident aérien près de Palerme en Italie : 115000 morts

1983 : Thomas Sankara renverse Jean-Baptiste Ouédraogo au Burkina Faso.

1985 : Élection de Victor Paz Estenssoro comme président bolivien

1998 : Lynchage de tutsis par la population de Kitona, République démocratique du Congo

1999 : Jean-Pierre Lacroix succède au préfet de Corse après Bernard Bonnet, limogé après l'affaire des « paillotes ».

2002 : Le président afghan Hamid Karzaï échappe à un attentat.

2006 : Washington et Paris s'entendent au terme de plusieurs jours de négociations, le Conseil de sécurité de l'ONU examine un projet de résolution franco-américain appelant à « une cessation complète des hostilités israéliennes au Liban ». Le projet de résolution vise un cessez-le-feu permanent et une solution à long terme. La force de l'ONU se déploierait avec l'armée gouvernementale libanaise dans le sud du pays, permettant ainsi un retrait sécuritaire des troupes israéliennes.

 

 

Repost 0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 23:01

Le mardi 3 août 1858 l'Empereur Napoléon III et l'Impératrice Eugénie Inaugurent officiellement de la ligne de Paris à Cherbourg (Compagnie de l'Ouest) ainsi que les gares de Caen.

La Compagnie de l'Ouest a été créée le 16 juin 1855 par la fusion de plusieurs compagnies ferroviaires desservant la Normandie ainsi que la Bretagne. Elle fut rachetée en 1909 par l'Administration des chemins de fer de l'État.

 

Chronologie de la ligne

21 juin 1846 : première concession du chemin de fer de Paris à Caen

5 juillet 1852 : deuxième concession du chemin de fer de Paris à Caen

30 janvier 1855 : concession du chemin de fer de Caen à Cherbourg

1er juillet 1855 : ouverture de Mantes-Embranchement à Lisieux

29 décembre 1855 : ouverture de Lisieux à Mondeville (gare provisoire)

1er septembre 1857 : ouverture de Mondeville à Caen

17 juillet 1858 : ouverture de Caen à Cherbourg

3 août 1858 : inauguration de la ligne Paris - Cherbourg et de la gare de Caen par Napoléon III

4 août 1858 : inauguration de la gare de Cherbourg par Napoléon III

1897 – 1900 : doublement de la voie entre Caen et Cherbourg

En juin et juillet 1944, la section de la ligne entre Cherbourg et Caen se retrouve au milieu des combats de la bataille de Normandie. La section de Cherbourg à Carentan est remise en fonction par les troupes américaines du génie à la fin de juillet 1944 avec des navettes régulières entre les deux villes, pour usage militaire. C'est la première section de chemin de fer libérée de la France continentale1.

En septembre 1970 : mise en service des éléments à turbine à gaz (ETG), puis des rames à turbine à gaz (RTG)

1989 : début des travaux préparatoire à l'électrification de la ligne (suppression des passages à niveau, rectification de certains tracés)

1er juin 1996 : mise en service commercial de l'électrification de la ligne Paris - Cherbourg en 25 kV - 50 Hz et mise en service des signalisations de type block automatique lumineux (BAL)

 

Repost 0
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 23:01

Les physiciens nucléaires Leó Szilárd, Edward Teller et Eugene Wigner (tous les trois des réfugiés hongrois) étaient convaincus que l'énergie libérée par la fission nucléaire pouvait être utilisée dans des bombes par l'Allemagne nazie. Ils persuadèrent Albert Einstein, le plus célèbre physicien de l'époque, d'avertir de ce danger le président des États-Unis, Franklin Roosevelt.

Dans une lettre datée du 2 août 1939 dont Szilárd fit le brouillon, ils expliquent au président américain les risques que présenterait l’Allemagne nazie si elle détenait l'arme atomique.

La lettre ne sera remise par l'économiste Alexander Sachs au président que le 10 octobre, en raison de l'invasion de la Pologne par les armées allemandes.

Suite au courrier, Franklin Roosevelt créera le « Manhattan Project » ayant pour objectif la réalisation d'une bombe atomique, comme le demandait le courrier.

Le 6 et 9 août 1945, les Américains lanceront deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.

 

 

Monsieur,

Certains travaux récents d'E. Fermi et L. Szilárd, dont les manuscrits m'ont été communiqués, me conduisent à prévoir que l'élément uranium peut devenir une source nouvelle et importante d'énergie dans un futur immédiat. Certains aspects de la situation qui est apparue me semblent demander une attention, et si nécessaire, une action rapide de la part de l'Administration. Je pense donc qu'il est de mon devoir d'attirer votre attention sur les faits et recommandations suivants :

Ces quatre derniers mois, il est devenu possible grâce aux travaux de Joliot en France ainsi que ceux de Fermi et Szilárd en Amérique, de déclencher une réaction en chaîne nucléaire avec de grandes quantités d'uranium. Grâce à elle, une grande quantité d'énergie et de grandes quantités de nouveaux éléments similaires au radium pourraient être produits. Maintenant, il semble presque certain que ceci pourrait être atteint dans un très proche avenir.

Ce nouveau phénomène pourrait conduire à la construction de bombes et il est concevable, quoique bien moins certain, que des bombes d'un nouveau type et extrêmement puissantes pourraient être assemblées. Une seule bombe de ce type, transportée par bateau et explosant dans un port, pourrait très bien détruire l'ensemble du port ainsi qu'une partie de la zone aux alentours. Toutefois, de telles bombes pourraient très bien s'avérer trop lourdes pour un transport aérien.

Les États-Unis n'ont que du minerai pauvre en uranium et en quantité modérée. Il y a de bons filons au Canada et dans l'ancienne Tchécoslovaquie mais les sources les plus importantes se trouvent au Congo belge.

Eu égard à ces éléments, vous pouvez penser qu'il serait désirable d'avoir un contact permanent entre l'Administration et l'équipe de physiciens qui travaillent sur les réactions en chaîne en Amérique. Une manière possible de réaliser cela serait de donner mission à une personne qui a votre confiance, et qui pourrait peut-être jouer ce rôle à titre officieux. Sa tâche pourrait consister à :

a) se mettre en rapport avec les départements gouvernementaux, pour les informer des développements à venir, et faire des recommandations pour l'action du Gouvernement, en portant une attention particulière au problème de la préservation de l'approvisionnement en minerai d'uranium pour les États-Unis ;

b) accélérer le travail expérimental, qui n'est à présent accompli que dans les limites des budgets des laboratoires universitaires, en fournissant des fonds, si nécessaire, par des contacts avec des mécènes privés ralliés à cette cause, et peut-être aussi en obtenant la coopération de laboratoires industriels possédant les équipements requis.

Il paraît que l'Allemagne a actuellement mis fin à la vente d'uranium des mines tchèques qu'elle a annexées. Une telle action précoce de sa part peut sans doute être mieux comprise quand on sait que le fils du sous-secrétaire d'État allemand, von Weizsäcker, est attaché à l'Institut du Kaiser Wilhelm à Berlin où une partie du travail américain sur l'uranium est en train d'être reproduite.

Très sincèrement vôtre

Signé : Albert Einstein.

 

Repost 0
30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 23:01

1952 : Le sommet du K2 dans l'Himalaya est atteint pour la première fois. Ce sont les grimpeurs italiens Lino Lacedelli et Achille Compagnoni qui l'atteignent les premiers.

1958 : Iolanda Balaș porte le record du monde féminin du saut en hauteur à 1,81 mètres.

1967 : Natation, Mark Spitz à Winnipeg améliore le record du monde sur 100 mètres détenu par Luis Nicolao en 56,3 secondes.

1992 : Kieren Perkins bat au Jeux olympiques de Barcelone son propre record du monde du 1.500 mètres nage libre en 14min 43s 48. Son ancien record (14min 48s 40) datait seulement du 5 avril.

1994 : Sergueï Bubka porte le record du monde du saut à la perche à 6,14 mètres.

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

2005 : Filippo Pozzato, de l'équipe Quick Step-Innergetic, remporte la HEW Cyclassics, l'une des épreuves de l'UCI ProTour, nouvellement créé.

2012 : 7e jour de compétition aux Jeux olympiques de Londres.

2015 : début de la saison de ligue 2 de football qui s'achèvera le 13 mai 2016.

2015 : le CIO désigne Pékin comme ville-hôte des Jeux olympiques d'hiver de 2022.

2015 : Championnats du monde, dans l'épreuve libre par équipe de natation synchronisée, victoire des Russes : Vlada Chigireva, Svetlana Kolesnichenko, Liliia Nizamova, Alexandra Patskevich, Elena Prokofyeva, Alla Shishkina, Maria Shurochkina, Anzhelika Timanina, Gelena Topilina et Darina Valitova puis dans l'épreuve individuelle du plongeon de 3 m, victoire du Chinois He Chao.

 

Repost 0
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 23:01

Partie le 20 avril de Saint-Malo en direction des côtes du Labrador, l'expédition de Jacques Cartier atteint le golfe du Saint-Laurent et débarque à Gaspé.

Le navigateur français prend possession de la nouvelle terre devant une assemblée d’Indiens en y plantant une immense croix, au nom du roi de France, François Ier. Toutefois, les premiers colons ne s'installeront dans la baie qu'un siècle plus tard. Jacques Cartier entreprendra ensuite d’autres voyages, où il découvrira le village d’Hochelaga, non loin duquel sera érigée, plus tard, la ville de Montréal.

 

Voir aussi :

9 août 1534 - Jacques Cartier découvre le Saint-Laurent

2 octobre 1535 - Jacques Cartier découvre Montréal

17 mai 1642 - Fondation de Montréal

1er juillet 1867 - Naissance du Canada

24 juillet 1967 - De Gaulle lance son : « Vive le Québec libre ! »

 

Repost 0
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 23:01

1274 : Henri Ier de Navarre à Pampelune (Né en1244).

1461 : Charles VII, roi de France. (Né le 22 février 1403).

1802 : Marie François Xavier Bichat, biologiste français (Né le 14 novembre 1771).

1832 : Napoléon II, prince impérial français, fils et l'héritier de Napoléon Ier, et de sa seconde épouse, Marie-Louise d'Autriche (Né le 20 mars 1811).

1915 : Sandford Fleming, ingénieur et inventeur canadien d’origine écossaise (Né le 7 janvier 1827).

2000 : Claude Sautet, scénariste et réalisateur français (Né le 23 février 1924).

2004 : Sacha Distel, chanteur français (Né le 29 janvier 1933).

2007 : Jean Stablinski, coureur cycliste français (Né le 21 mai 1932).

Repost 0
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 23:03

La Belgique ayant arraché son indépendance au roi de Hollande en 1830, le prince Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha prête serment sur la Constitution le 21 juillet 1831, à Bruxelles. Il devient ainsi le premier roi des Belges sous le nom de Léopold 1er.

À la suite de la révolution belge de 1830 qui mena à l'indépendance de la Belgique, le Congrès national décide que la Belgique devait être une monarchie constitutionnelle. Le 4 juin 1831, le Congrès appelle Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha (par 152 voix sur 196), à devenir le premier roi des Belges.

Le roi se rendit d'Angleterre à Calais par bateau puis jusqu'à La Panne en calèche. Il se rendit ensuite à la place Royale de Bruxelles où il prêta serment le 21 juillet 1831 et devint ainsi le premier Roi des Belges.

 

L'anniversaire de cet événement est devenu fête nationale.

Le jour de la fête nationale fut d'abord fixé au 27 septembre commémorant alors les « journées de septembre », nom couramment donné à la révolution belge. Ce n'est que sous le règne de Léopold II que la fête nationale fut fixée au 21 juillet pour lier ce jour de fête pour le pays à la personne du Roi.

 

Sa descendance règne encore à Bruxelles en la personne du roi Albert II.

Repost 0
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 23:01

1304 : Pétrarque, poète italien (Décédé le 19 juillet 1374).

1700 : Henri Louis Duhamel du Monceau, homme politique et scientifique français (Décédé le 22 août 1782).

1822 : Gregor Mendel, moine et botaniste tchèque. Reconnu comme le père fondateur de la génétique, il est à l'origine de ce qui est actuellement appelé les lois de Mendel, qui définissent la manière dont les gènes se transmettent de génération en génération. (Décédé le 6 janvier 1884).

1847 : Max Liebermann, peintre allemand (Décédé le 8 février 1935).

1921 : Francis Blanche, acteur et humoriste français (Décédé le 6 juillet 1974).

1925 : Jacques Delors, économiste et homme politique français.

1942 : Yves Mourousi, journaliste français (Décédé le 7 avril 1998).

1944 : Olivier de Kersauson, navigateur français.

1999 : Alexandra de Hanovre, dernière enfant du prince Ernest-Auguste de Hanovre, chef de la maison de Hanovre, et de Caroline de Monaco elle est princesse de Hanovre.

Repost 0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 23:01

Le 16 juillet 1969 a capsule spatiale Apollo 11 décolle de Cap Kennedy en Floride (Cap Canaveral) avec à son bord un équipage de trois astronautes : Neil Armstrong, Edwin Aldrin et Michael Collins. La mission a pour objectif de conduire les trois hommes à la surface de la lune.

 

La fusée Saturn V décolla du complexe 39A de Cap Kennedy le 16 juillet 1969 à 13 h 32 UTC (8 h 32 à Houston). Douze minutes plus tard, elle naviguait sur une orbite terrestre à 190 km d'altitude. La 1ère étape du voyage était réussie.

Le 21 juillet à 2 h 56 min UTC (3 h 56 min heure française ; le 20 juillet 21 h 56 min à Houston), Neil Armstrong sera le premier à réaliser le rêve de nombreux terriens en foulant le sol lunaire.

 

 

Relire aussi : 21 juillet 1969 - Premier pas sur la Lune

Repost 0
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 23:01

1606 : Rembrandt, peintre flamand (Décédé le 4 octobre 1669).

1867 : Jean-Baptiste Charcot, médecin et explorateur français (Décédé le 16 septembre 1936).

1880 : Louise de Bettignies, agent secret français, sous le pseudonyme d’Alice Dubois (Décédée le 27 septembre 1918).

1909 : Jean Hamburger, médecin et essayiste français, membre de l'Académie française (Décédé le 1er février 1992).

1939 : Aníbal Cavaco Silva, président de la république portugaise.

1939 : Patrick Wayne, acteur américain.

1948 : Anne Sinclair, journaliste française.

1959 : Vincent Lindon, acteur français.

1959 : Patrick Timsit, humoriste et acteur français.

1961 : Jean-Christophe Grangé, écrivain français.

Repost 0
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 23:01

Jacques Anquetil bat tous les records en sortant vainqueur pour la cinquième fois du Tour de France.

Il a donné le meilleur de lui-même tout au long de la course et s’est battu avec acharnement contre l’obstination de son adversaire, Raymond Poulidor. Les deux sportifs ont remarquablement confronté leurs forces dans la montée du Puy de Dôme. Finalement, Poulidor franchit la ligne d’arrivée avec à peine une minute de retard sur le vainqueur.

Anquetil gagne ici son dernier Tour.

 

Jacques Anquetil devient cycliste professionnel en 1953 et le restera jusqu'en 1969, totalisant 184 victoires dont 5 Tours de France (1957, 1961 à 1964) avec 16 victoires d'étapes et 51 jours en jaune.

 

Tour de France 1964

Le 51e Tour de France parti de Rennes le 22 juin 1964 se termine au Parc des Princes à Paris le 14 juillet  au terme de 22 étapes pour 4.504 km.

 

Repost 0
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 23:01

1881: William Renshaw s'impose face à John Hartley 6-0, 6-1, 6-1 dans la 5e édition du Tournoi de Wimbledon.

1930 : Inauguration de la Coupe du monde de football de 1930 en Uruguay avec les matchs France - Mexique et États-Unis - Belgique.

1957 : Yuriy Stepanov établit un nouveau record du monde du saut en hauteur à 2.16 mètres.

1980 : Grand Prix de Formule 1de Grande-Bretagne.

1984 : Sergueï Bubka porte le record du monde du saut à la perche à 5,90 mètres.

1985 : à Paris, Sergueï Bubka devient le premier homme à franchir la barre des 6 mètres au saut à la perche.

2002 : Rugby à XV, en match d'ouverture du Tri-nations, à Christchurch, la Nouvelle-Zélande bat l'Australie 12-6.

2013 : finale de la coupe du monde de Football des moins de vingt ans : la France bat l'Uruguay et devient la première nation au monde à avoir remporté toutes les compétitions masculines organisées par la FIFA.

2014 : l'Allemagne remporte la Coupe du monde au Brésil en battant l'Argentine sur le score de un à zéro après prolongation au Stade Maracanã à Rio de Janeiro. C'est la quatrième fois que l'Allemagne remporte cette compétition.

Repost 0
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 23:01

101 avant J-C : Jules César, homme d'État romain (Décédé le 15 mars -44).

1870 : Louis II, prince de Monaco (Décédé le 9 mai 1949).

1884 : Amadeo Modigliani, peintre et sculpteur italien (Décédé le 24 janvier 1920).

1900 : Marcel Paul, homme politique français, ministre communiste (Décédé le 11 novembre 1982).

1904 : Pablo Neruda, poète chilien (Décédé le 23 septembre 1973).

1918 : Roger Couderc, journaliste sportif français, spécialiste du rugby à XV (Décédé le 25 février 1984).

1937 : Bill Cosby, acteur et cinéaste américain.

1937 : Lionel Jospin, homme politique français.

 

Repost 0
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 23:01

1509 : Jean Calvin, réformateur religieux et humaniste français (Décédé le 27 mai 1564).

1791 : Wolfred Nelson, médecin et homme politique canadien (Décédé le 17 juin 1863), maire de Montréal.

1830 : Camille Pissarro, peintre impressionniste puis néo-impressionniste français (Décédé le 13 novembre 1903).

1856 : Nikola Tesla, inventeur et ingénieur en électricité serbe (Décédé le 7 janvier 1943).

1871 : Marcel Proust, écrivain français (Décédé le 18 novembre 1922).

1921 : Harvey Ball, graphiste américain, l’inventeur du Smiley (Décédé le 12 avril 2001).

1928 : Bernard Buffet, peintre et graveur français (Décédé le 4 octobre 1999).

1941 : Alain Krivine, homme politique français d'extrême gauche.

1945 : Jean-Marie Poiré, réalisateur, scénariste et producteur français.

Repost 0
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 23:01

Du 2 au 8 juillet 1962, le chancelier allemand Konrad Adenauer effectue une visite officielle en France. En témoignage de réconciliation entre les deux pays, il conclut son voyage à Reims, où il assiste aux côtés du président français Charles de Gaulle à un Te Deum dans la cathédrale Notre-Dame de Reims.

En retour, du 4 au 9 septembre 1962, le général de Gaulle se rend à son tour en RFA (République Fédérale Allemande), où il reçoit un accueil aussi chaleureux des foules.

À la suite de ces déplacements sera signé à l'Élysée le traité d'amitié franco-allemand, le 22 janvier 1963.

 

Relire également :

27 mai 1952 - Traité de la Communauté européenne de Défense

14 septembre 1958 - Konrad Adenauer rend visite à Charles De Gaulle

22 janvier 1963 - signature du traité de l'Élysée entre la France et l'Allemagne

 

Repost 0
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 23:01

Le mercredi 3 juillet 1996, Boris Eltsine est réélu à la tête de la confédération de Russie avec 53,5% des suffrages.

Son principal rival, le candidat du Parti communiste Guennadi Ziouganov, ne remporte que 40,5% des voix.

Le score du général Alexandre Lebed, militaire faisant ses débuts en politique en 1995 sous la bannière du « Congrès des communautés russes », fut une surprise se positionnant 3e avec 14,5 % des voix.

 

Boris Eltsine, qui avait été élu à la présidence le 12 juin 1991, fut réinvesti le 9 août. Il n'achèvera pas son second mandat présidentiel à cause des pressions économiques et du conflit au Kosovo.

Il démissionnera le 31 décembre 1999 pour laisser la place à son Premier ministre, Vladimir Poutine.

Jusqu'à sa mort le 23 avril 2007, Eltsine ne prend plus part au débat public.

 

Repost 0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 23:03

  866 : Robert le Fort, marquis de Neustrie.

  936 : Henri Ier de Germanie, roi de Francie orientale (né en 876).

1566 : Michel de Nostredame, dit Nostradamus, médecin et astrologue français (né le 14 décembre 1503).

1778 : Jean-Jacques Rousseau, écrivain et philosophe suisse (né le 28 juin 1712).

1914 : Joseph Chamberlain, homme politique britannique (né le 8 juillet 1836).

1915 : Porfirio Díaz, président mexicain de 1876 à 1911 (né le 15 septembre 1830).

1926 : Emile Coué, psychologue et pharmacien français, auteur d’une méthode de guérison et de développement personnel (la méthode Coué) fondée sur l’autosuggestion (né le 26 février 1857).

1961 : Ernest Hemingway, écrivain américain, prix Nobel de littérature en 1954 (né le 21 juillet 1899).

1989 : Andreï Gromyko, homme politique soviétique, chef de l'état de 1985 à 1988 (né le 18 juillet 1909).

1997 : James Stewart, acteur américain (né le 20 mai 1908).

1999 : Xavier Gélin, acteur, producteur, scénariste et réalisateur français (né le 21 juin 1946).

2010 : Laurent Terzieff, comédien et metteur en scène français (né le 27 juin 1935).

Repost 0
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 23:02

1396 : Philippe III de Bourgogne, duc de Bourgogne (Décédé le 15 juin 1467).

1470 : Charles VIII, « l'Affable » roi de France de 1483 à 1498. Seul fils de Louis XI et de sa deuxième épouse Charlotte de Savoie à ne pas être mort en bas âge, il est le septième et dernier roi de la succession directe de la branche des Valois de la dynastie capétienne. (Décédé le 7 avril 1498).

1748 : Jean-Dominique Cassini de Thiry, dit Cassini IV ou le comte de Cassini, astronome français (Décédé le 18 octobre 1845).

1755 : Paul Barras, Paul François Jean Nicolas vicomte de Barras, général et homme politique français de la Révolution et de l’Empire. Député à la Convention pendant la Révolution française, il vota la mort de Louis XVI. (Décédé le 29 janvier 1829).

1884 : Georges Duhamel, écrivain et académicien français (Décédé le 13 avril 1966).

1892 : Pierre Blanchar, comédien et metteur en scène français. (Décédé le 21 novembre 1963).

1909 : Juan Bosch, homme politique et président de la République dominicaine de février à septembre 1963 (Décédé le 1er novembre 2001).

1913 : Alfonso López Michelsen, homme politique colombien, président de la République de Colombie de 1974 à 1978 (Décédé le 11 juillet 2007).

1930 : Pierre Miquel, historien, français (Décédé le 26 novembre 2007).

1952 : Laurent Joffrin, journaliste français au Nouvel Observateur.

1961 : Franck Mesnel, joueur de rugby français.

 

Repost 0
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 23:01

1730 : Charles Messier, astronome français (Décédé le 12 avril 1817).

1824 : William Thomson, connu sous le nom de lord Kelvin, physicien britannique (Décédé le 17 décembre 1907).

1898 : Willy Messerschmitt, ingénieur allemand en aéronautique (Décédé le 15 septembre 1978).

1899 : Maria Nikolaïevna, grande-duchesse de Russie, fille du tsar Nicolas II (Décédée le 17 juillet 1918).

1908 : Salvador Allende, chef d'État chilien de 1970 à 1973 (Décédé le 11 septembre 1973).

1913 : Aimé Césaire, poète et homme politique français (Décédé le 17 avril 2008).

1922 : Eleanor Parker, actrice américaine (Décédée le 9 décembre 2013).

1955 : Maxime Bossis, footballeur français.

1961 : Greg LeMond, cycliste américain.

1966 : Dany Boon (Daniel Hamidou, dit), humoriste français.

1972 : Garou (Pierre Garand, dit), chanteur canadien.

2005 : Alexia des Pays-Bas, princesse néerlandaise, seconde fille du roi Willem-Alexander des Pays-Bas et de la reine Máxima.

Repost 0
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 23:01

Le général américain George Armstrong Custer, en route avec le 7e régiment de cavalerie pour détruire un nouveau camp indien, tombe dans une embuscade tendue par 2.500 guerriers sioux aux ordres de Sitting Bull.

 

263 hommes du détachement de cavalerie sont tués près de la rivière de Little Bighorn, dans le Montana. Cela n'empêchera pas les Blancs, avides d'or, de continuer à envahir le territoire indien. Les guerres indiennes s'achèveront avec la défaite des Apaches de Geronimo, dix ans plus tard.

 

Le général George Armstrong Custer (né en 1839 à New Rumley, Ohio) est tué lors de cette cuisante défaite.

 

 

Déroulement de la bataille

15h20

La bataille commence alors que les compagnies de Reno descendent dans la petite vallée et prennent une formation en ligne dite de skirmish line. Les Indiens sont pris par surprise, mais se portent à la rencontre de Reno qui les attaque dans le val. Pendant ce temps, Custer longe les collines pour prendre le village sur son flanc. Les deux forces n’ont alors plus aucun contact visuel. Vers 15h50, le major Reno a le flanc gauche exposé et commence à se faire déborder sur l’arrière. Il ordonne donc à ses cavaliers de se remettre en selle et de se retirer dans le sous-bois afin de consolider son flanc droit. Par contre, les arbres empêchent les cavaliers de se positionner de manière ordonnée. Les guerriers chargent alors les cavaliers en désordre à travers le bois. Reno est submergé, il panique en ordonnant à ses hommes de monter à cheval, de mettre pied à terre puis de remonter... La confusion s’installe et il donne alors l’ordre de la retraite en se dirigeant vers le haut de la colline. Ses hommes tentent de le suivre mais Reno n’a laissé aucune force de couverture ou arrière garde afin de couvrir sa retraite précipitée. Ceci provoque une déroute et 40 soldats sont tués et 13 blessés par les Indiens, menés par les chefs Two Moon, Crazy Horse et Crow King.

 

16h10

Custer atteint une butte près du village. Il a besoin de reconnaître le terrain et trouver un gué pour assurer la future offensive du capitaine Benteen, au centre. Il envoie d’ailleurs un messager ordonnant à Benteen de le rejoindre rapidement et d’apporter avec lui des caisses de munitions transportables par les cavaliers (bring packs). Le train de mulet avance toujours indépendemment dans le dispositif.

 

16h20

Custer a divisé son bataillon en deux ailes : l’aile gauche, sous son commandement, comprend les compagnies E et F, qui devront aller reconnaître le gué au bas de Medicine Tail Coulee. L’aile droite, sous le commandement du capitaine Keogh, doit protéger la manœuvre en engageant une bande d’Indiens montés revenus d’une partie de chasse et visibles au nord-est de Medicine Tail Coulee. La reconnaissance faite, le régiment se regroupe au complet sur Calhoun Hill, au nord-ouest. Custer développe la suite de son plan : l’aile droite de Keogh se déploie sur la crête en ligne d’escarmouche, pendant que Custer et l’aile gauche reconnaissent un second gué (North Ford), toujours dans le but de lancer une attaque d’encerclement. Selon toutes vraisemblances, Custer croit Reno toujours engagé.

 

Pendant ce temps, le capitaine Benteen fait sa jonction avec le major Reno sur une colline ce qui deviendra aujourd’hui le Reno-Benteen Battlefield. Indigné de l’inaction de Reno, le capitaine Weir et ses hommes tenteront de se porter à la rencontre de Custer à 16h50. Ils resteront 45 minutes sans être soutenu. Le major Reno et le capitaine Benteen les rejoindront à 18 heures, alors que Custer et ses hommes sont sur le point d’être anéantis et, sans leur porter secours, feront retraite sur Reno Hill, de peur d’être repérés par les forces indiennes.

 

17h30-18h20

Les Indiens, sous le commandement du chef cheyenne Lame White Man, mènent l’offensive. L’aile gauche de Custer est brisée près de Deep Ravine où elle avait établi un périmètre de défense. Débordé sur son flanc, l’aile droite s’effondre à son tour à 17h50, après plus d’une heure de combat à 1 contre 5, sur un terrain défavorable à la cavalerie démontée. Le dernier carré de cavaliers américains succombe à 18h20 après des combats acharnés (cet épisode deviendra légendaire sous le nom de "Dernière résistance de Custer", Custer’s Last Stand).

Little Big Horn occupe une grande place dans la culture américaine. On estime qu’en moyenne, un millier de livres consacrés à l’engagement et/ou ses acteurs sortent chaque année aux États-Unis !

Bien que la bataille soit généralement appelée Little Big Horn, la plupart des Américains ne la connaissent que sous le nom de Dernière résistance de Custer (Custer’s Last Stand). Jusqu’en 1991, le champ de bataille lui-même était d’ailleurs appelé « champ de bataille de Custer ».

 

Lire aussi : 20 juillet 1881- Reddition de Sitting Bull

 

Repost 0
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 23:01

Le soir du 24 juin 1894, le président de la République française Sadi Carnot, en visite officielle à Lyon, sort d'un banquet offert par le maire de la ville, le Dr Gailleton. La foule, massée sur la rue de la Ré entre la place des Cordeliers et la place de la Bourse, attend sa sortie avant qu’il ne se dirige vers le Grand-Théâtre.

C’est alors qu’un homme monte sur le marchepied de sa voiture et le blesse mortellement d'un coup de poinçon.

Le président Sadi Carnot, touché en plein foie, a rapidement été transporté agonisant à la préfecture du Rhône. Il y est mort trois heures plus tard, dans la nuit.

 

Le meurtrier est un anarchiste italien du nom de Caserio qui a voulu répliquer aux mesures d'exception contre les anarchistes. En effet, le gouvernement de Casimir-Perier venait de faire voter les « lois scélérates » visant à réprimer l’agitation syndicale et anarchiste. Ed plus, le président Sadi Carnot était détesté des anarchistes car il avait refusé la grâce présidentielle à Auguste Vaillant, l'auteur de l'attentat à la chambre des Députés. L’assassinat de Sadi Carnot entraina le vote de lois encore plus répressives pour écraser le mouvement anarchiste et toute forme de contestation du pouvoir.

 

La mort du président Sadi Carnot produisit une immense émotion dans le pays. Dès le lendemain, des émeutes anti-italiennes surviennent à Lyon.

Le corps est ramené à Paris pour des funérailles solennelles à Notre-Dame. Le président est inhumé au Panthéon le 1er juillet 1894 à côté de son grand-père Lazare Carnot.

 

Les groupes de la majorité réunis au Sénat choisissent Jean Casimir-Perier comme candidat à la présidence de la République et il est élu le 27 juin face au radical Henri Brisson (195 voix) et à Charles Dupuy (97 voix).

Caserio est rapidement condamné, et guillotiné le 16 août suivant.

 

Biographie de Sadi Carnot

François Marie Sadi Carnot est né à Limoges le 11 août 1837. Il est le fils d’Hippolyte Carnot (ministre de l’instruction publique en 1848), le petit-fils de Lazare Carnot (le Grand Carnot, « organisateur de la victoire » en 1793), neveu de l’autre Sadi Carnot (le physicien, inventeur de la thermodynamique). Il fut Député, Ministre, et Président de la République française de 1887 à 1894.

Ancien élève de l’École Polytechnique, créée par son grand-père, il entra à l’École des Ponts et Chaussées dont il sortira major en 1863. D’abord secrétaire adjoint au Conseil supérieur des Ponts-et-Chaussées, puis il fut nommé ingénieur en chef de la Haute-Savoie, où il conçoit et fait construire vers 1874, le fameux système de régulation de la sortie des eaux du lac d’Annecy, communément appelé « les vannes du Thiou ». Joyau technique et architectural, elles ont permis de remonter le niveau du lac (2.759 hectares) de 20 cm afin d’assurer aux usines un débit constant toute l’année, et 16 jours supplémentaires de débit à l’étiage.

Préfet de la Seine-Inférieure après la chute du Second Empire et élu député de la Côte d’Or en 1871, sous-secrétaire d’État aux Travaux Publics puis Ministre des Travaux Publics, il devient Ministre des Finances en 1886.

Suite à la démission de Jules Grévy, mis en cause dans le scandale des décorations, Sadi Carnot fut élu Président de la République le 3 décembre 1887. Le début de son mandat fut marqué par l’agitation boulangiste (il signa le décret mettant à la retraite d’office le Général Boulanger), par le ralliement de nombreux catholiques au régime républicain (1890) et les scandales de Panama (1892). Sadi Carnot prit l’habitude de multiplier les voyages dans les régions pour étudier les problèmes locaux. A l’Élysée, il accepta de poursuivre la tradition de l’effacement du pouvoir présidentiel tout en usant de son rôle d’arbitre.

Relire aussi :

9 décembre 1893 - Une bombe explose au Palais-Bourbon

27 juin 1894 - Jean Casimir-Périer élu président de la République

 

Repost 0
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 23:01

Le « parti républicain radical » est fondé à l'occasion d'un congrès, à Paris, les 21, 22 et 23 juin 1901.

La création du plus ancien parti politique français se fait donc avant même l’adoption des lois de juillet 1901 sur les associations.

Auparavant, les élus se regroupaient par affinités mais ne disposaient d'aucune structure solide, avec financement et militants, pour les soutenir.

Le premier président est le franc-maçon Gustave Mesureur.

À la tête du Bloc des gauches aux élections législatives de 1902, il participe au gouvernement Émile Combes et réalise notamment, après la chute de Combes, la séparation des Églises et de l'État de 1905. À la suite de nombreux avatars sous la IVe et la Ve République et du fait de la scission, intervenue en 1971, d'avec les « radicaux de gauche », il se situe désormais au centre droit de l'échiquier politique.

 

Le 23 avril 1905, Jean Jaurès et Jules Guesde fondent à Paris le deuxième grand parti de la gauche française : la SFIO (Section française de l'Internationale ouvrière).

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire