Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 23:01

Joseph Alois Ratzinger, 265e pape sous le nom de Benoît XVI est né le 16 avril 1927 à Marktl, en Bavière. Le 16 avril était, cette année là, le samedi saint !

Joseph Ratzinger a été baptisé le jour même. Son père, était officier de gendarmerie, et issu d’une vieille famille d’agriculteurs de Bavière du Sud, aux conditions économiques très modestes.

Sa mère était fille d’artisans de Rimsting, au bord du lac Chiem. Avant son mariage, elle travailla comme cuisinière dans divers hôtels.

Son enfance et son adolescence se sont déroulées dans la petite ville de Traunstein, près de la frontière autrichienne, à trente kilomètres de Salzbourg.

 

De 1946 à 1951, il étudie la philosophie et la théologie à l’Institut supérieur de Freising et à l’Université de Munich.

Il est ordonné prêtre le 29 juin 1951.

L’année suivante, il commence à enseigner à l’Institut supérieur de Freising.

benoit 16 Joseph Ratzinger

 

En 1953, il obtient son doctorat en théologie avec une thèse intitulée : « Peuple et maison de Dieu dans la doctrine de l’Église chez saint Augustin ».

Quatre ans plus tard, sous la direction du renommé Professeur de théologie fondamentale Gottlieb Söhngen, il obtient son habilitation à l’enseignement avec une dissertation sur « La théologie de l’histoire chez saint Bonaventure ».

 

Devenu cardinal en 1997, il a été élu pape le 19 avril 2005 sous le nom de Benoit XVI, succédant ainsi à Jean-Paul II

Son pontificat est marqué par des positions très traditionnelles, notamment sur l'homosexualité et le droit à l'avortement.

Pape Benoit XVI

Repost 0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 23:06

La loi Marthe Richard, du nom de la conseillère municipale de Paris qui l'a élaborée, est votée par le gouvernement provisoire. Elle impose la fermeture des « maisons closes » en France.

20.000 femmes environ sont concernées par cette loi et près d'un millier de maisons de tolérance ferment leurs portes.

 

Marthe Richard (née Marthe Betenfeld)

Née Betenfeld à Blamont, Meurthe-et-Moselle, en 1889, est apprentie couturière dès 14 ans à Nancy.

A Nancy, ville avec une importante garnison militaire, où elle tombe amoureuse d'un Italien se disant sculpteur mais qui se révèle être un proxénète. Il l'envoie sur les trottoirs puis elle devient prostituée dans les « bordels à soldats » de Nancy. Devant effectuer plus de 50 passes par jour, elle tombe rapidement malade et contracte la syphilis. Elle monte à Paris et continue à user de ses charmes.

Elle y rencontre et épouse un riche industriel, Henri Richer, qui lui offre, en 1912, un avion sur lequel elle passera son brevet de pilote. Elle est l'une des premières Françaises à acquérir un brevet de pilote. Elle prétend avoir fait de l'espionnage au service de la France pendant la Grande Guerre.

Loi Marthe Richard

Bien que vivant avec un proxénète, la santé des femmes lui importe.

Elle dépose donc un projet devant le conseil municipal pour la fermeture des maisons closes. Sa proposition fut votée localement, dans le département de la Seine, ce qui l'encouragea à mener une campagne de presse pour le vote d'une loi générale.

Celle-ci fut votée le 13 Avril 1946 et elle gardera le nom populaire de « Loi Marthe Richard » alors que son auteur n'était pas député.

 

L'article 1 de la Loi, stipule que « toutes les maisons de tolérance sont interdites sur l'ensemble du territoire national » mais la prostitution reste autorisée outre-mer.

C'est la fin d'un système légal datant de 1804.

Le proxénétisme est désormais interdit, 1 400 établissements sont fermés en France, dont 180 à Paris.

Les locaux de ces anciens « lupanars » ou « bordels » sont affectés aux organisations syndicales ou transformés en foyers pour étudiants.

 

Cette loi fait d'abord sourire la brigade mondaine du 3e étage du 36, quai des Orfèvres puisqu'elle émane de Marthe Richard, ancienne prostituée et affabulatrice notoire ; par la suite, la police la voit d'un mauvais œil car elle risque de la priver de ses sources de renseignement que sont ces prostituées.

 

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 23:08

Le mardi 12 avril 1961, le cosmonaute Youri Alexeïevitch Gagarine Soviétique (on écrit also Iouri ) Accomplit le Tour de la Terre en 108 minutes. A 27 ans, Il Est le premier homme à Naviguer dans l'Espace.

http://www.kutchuk.com/wordpress/wp-content/uploads/2011/04/gagarine.jpg 

Son module de was mis en orbite à 327 km d'altitude par fusée Vostok juin, Lancée de la base spatiale de Baïkonour, DANS LES steppes du Kazakhstan.

This fusée géante was concue par l'ONU ingénieur de génie, Sergueï Korolev, rescapé du Goulag. Il Se est Inspiré des Principes appliqués par les savants nazis, quinze ans, plus tot, aux premiers ministres des missiles balistiques, les V2.

Le module de Lui-même, en Construit en aluminium, HNE Une sphère de 2,3 mètres de diamètre, le volume non habitable with only de 1,6 m3.

 

Youri Gagarine n'à rien à faire DANS SON habitacle Que de laisser les techniciens de la base de Baïkonour de guider fils vaisseau.

Il frôle la mort à PLUSIEURS des reprises: fils Module Ayant Été Dirigé par erreur vers de juin orbite trop longue, il was Retenou Grâce au bon Fonctionnement du rétrofreinage de secours.

Pour le retour sur terre, Quelque part en Sibérie, Gagarine s'éjecte Quelques minutes avant l'atterrissage et ce est en parachute, à 7000 mètres d'altitude, Qu'il Termine fils périple.

 

Course à l'espace

Quatre ans après le Lancement D'UN satellite de premier ordre, les sovietiques Presentent fils exploiter Comme La preuve de la supériorité de Leur Système politique.

Leur propagande is bien servie par Iouri Gagarine, Qui séduit par Son sourire et sa bouille à la «Tintin».

Le premier vol spatial Avait Duré Moins de Deux heures Mais Avait révolutionné les esprits.

 

La guerre froide battait son fils plein Entre l'URSS et les États-Unis. L'exploit technique et scientifique ne manquait pas d'être Fait used Politiquement. DEPUIS Drogues illicites Années, URSS et Etats-Unis s'efforçaient De démontrer Leur supériorité de la DANS TOUS LES Domaines.

Le président américain John Kennedy relève le défi et, le 25 mai 1961, Dans un discours retentissant, promet Qu'un Américain marcherait sur la lune avant la fin de la Décennie. Ce est le cours de la débuts à l'espace.

 

Youri Gagarine n'aura pas à Assister à this revanche.

Il Trouve la mort Dans un accident d'avion, Cours au D'une mission d'entrainement, Le 27 mars 1968, à 34 ans.

 

Voir aussi: Chronologie de la conquête de l'Espace

 

 

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 23:01

Né le 10 avril 1911 à Paris, Maurice Schumann est journaliste de formation.

Proche du général de Gaulle pendant la Seconde Guerre mondiale, il se convertit au catholicisme, entre en politique en 1944.

http://maurice.schumann.free.fr/maurice_schumann_fond.jpg

Après avoir achevé des études de philosophie, Maurice Schumann devient journaliste :

Il fut chef-adjoint de Grand Reportage à l’Agence Havas, éditorialiste de politique étrangère à Sept, Temps présent, La Vie intellectuelle, etc. et, après la guerre, directeur politique de l’Aube de 1945 à 1951, puis collaborateur régulier de Réalités et d’Entreprise.

 

Il rejoint le général de Gaulle dès juillet 1940.

Il devient le porte-parole de la France libre à la BBC, intervenant plus de mille fois à la radio de 1940 à 1944.

Il quitte Londres 10 jours avant le débarquement et participe à la bataille de France, d'abord avec l'armée britannique, puis avec la deuxième division blindée.

Après la guerre, Maurice Schumann débute une carrière politique. Il contribue à la fondation du MRP, qu'il préside de 1945 à 1949. Il fut un grand partisan et artisan de la construction européenne.

Partisan du RPR, il occupe plusieurs fois les fonctions ministérielles durant les IVe et Ve République, sous de Gaulle et Pompidou. Il est notamment secrétaire d'État aux Affaires étrangères de 1951 à 1954, ministre d'État chargé de la recherche scientifique de 1967 à 1968, et ministre des Affaires étrangères de 1969 à 1973.

 

Écrivain reconnu

Maurice Schuman est élu à l'Académie française le 7 mars 1974, au fauteuil de Wladimir d’Ormesson (13e fauteuil) et reçu le 30 janvier 1975 par le duc de Castries.

On lui doit des essais historiques, philosophiques et des romans.

Il décède le 9 février 1998 à Paris.

 

 

 

 

Repost 0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 23:01

Le pasteur noir de l'église baptiste de Montgomery (Alabama) est assassiné à 39 ans par James Earl Ray à Memphis dans le Tennessee.

http://www.live2times.com/imgupload/event/10681/19084209/normal/martin-luther-king-est-assassine-martinlutherking-large.jpg

 

Martin Luther King Junior

Martin Luther King né à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929, est issu d’une famille relativement aisée.

Sa mère, Alberta Williams, institutrice avant son mariage, était la fille d'Adam Daniel Williams, pasteur pendant dix-sept ans de l'Eglise baptiste Ebenezer et pionnier de la résistance aux discriminations raciales : membre de la National Association for the Advancement of Colored People, il avait lutté pour obtenir un collège secondaire pour les Noirs et fait boycotter un journal raciste.

Son père, Martin Luther King Senior, était également pasteur, et il succéda d'ailleurs dès 1931 à Adam Williams dans la responsabilité de la paroisse.

À dix-huit ans, il décide de devenir pasteur, comme son père, dans l’Église baptiste.

 

Célèbre pour les marches pacifiques qu’il organisait en dépit des injures et des multiples menaces de mort dont il faisait l’objet, le 28 août 1963, à l'occasion d'une Marche sur Washington, Martin Luther King prononce son plus célèbre discours devant 250.000 sympathisants : « I Have a Dream » dans lequel il décrit une Amérique où Blancs et Noirs sont unis.

Martin Luther King a reçu en 1964 le Prix Nobel de la paix. Il est le plus jeune récipiendaire de cette distinction.

 

 

L’assassinat de Martin Luther King

Le jeudi 4 avril 1968 à 18 h 01, Martin Luther King est assassiné par un ségrégationniste blanc sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis dans le Tennessee.

Ses dernières paroles sont pour le musicien Ben Branch qui devait se produire ce soir-là lors d'une réunion publique à laquelle assistait Martin Luther : « Ben, prévois de jouer Precious Lord, Take My Hand (Seigneur, prends ma main) à la réunion de ce soir. Joue-le de la plus belle manière. »

 

Ses amis à l'intérieur de la chambre du motel entendent des coups de feu et courent sur le balcon pour trouver Martin Luther King abattu d'une balle dans la gorge. Il est déclaré mort au St. Joseph's Hospital à 19 h 05. L'assassinat provoque une vague d'émeutes raciales aux États-Unis qui fait de nombreux morts et nécessite l'intervention de la garde nationale.

Les obsèques sont fixées au 7 avril, décrété jour de deuil national. La cérémonie qui se déroule à Atlanta rassemble 100.000 personnes.

 

James Earl Ray

Le procès du meurtrier de Martin Luther King débute le 10 mars 1969. Sur les conseils de son avocat, James Earl Ray plaide coupable et évite ainsi la chaise électrique.

James Earl Ray est condamné à quatre-vingt-dix-neuf ans de réclusion. Mais il se rétracte aussitôt et se dit victime d'une machination. FBI et CIA sont, à nouveau, mis en cause. Une commission est bien désignée pour faire le point sur les assassinats de Kennedy et de King. Elle remet son rapport en mars 1979 et confirme la culpabi­lité de Ray.

A la fin des années 1990, Dexter Scott, le fils cadet de Martin Luther King, se rend à l'hôpital-pénitencier de Nashville, où James Earl Ray est soigné pour une cirrhose du foie. Devant des photographes, il serre la main de celui qui lui susurre en le regardant droit dans les yeux : « Je n'ai pas tué votre père ! »

Il est mort en prison, en avril 1998.

 

Des zones d’ombres persistent sur cet assassinat.

 

Relire : 28 août 1963 : Martin Luther King – « I have a dream »

 

 

Repost 0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 23:04

Le 31 juillet 1914, Jean Jaurès, l'opposant fervent de la Première Guerre mondiale, est assassiné à Paris par Raoul Villain, un étudiant nationaliste qui déclare « avoir supprimé un ennemi de son pays ».

Raoul Villain est arrêté et incarcéré en attente de son procès durant toute la Première Guerre mondiale.

Après cinquante-six mois de détention préventive, la guerre achevée, son procès est organisé devant la Cour d’assises de la Seine.

Lors des audiences qui se déroulent du 24 au 29 mars, ses avocats, dont le grand pénaliste Henri Géraud, mettent en avant sa démence.

Dans un contexte patriotique et finalement acquitté le samedi 29 mars 1919.

 

La veuve de Jaurès doit même payer les frais du procès !

Anatole France proteste : « Travailleurs ! Un verdict monstrueux proclame que l'assassinat de Jean Jaurès n'est pas un crime... ». Cette injustice provoqua la manifestation à Paris : 100.000 personnes défilent, et les affrontements avec la police causent deux morts.

http://www.xn--lecanardrpublicain-jwb.net/IMG/jpg/Villain.jpg

Raoul Villain s’exile à Santa Eulalia sur l’île d’Ibiza dans les Baléares.

Peu après le début de la guerre d’Espagne, le 17 septembre 1936, les Républicains l’exécutent pour espionnage au profit de l’armée franquiste.

 

Voir aussi : 31 juillet 1914 - Assassinat de Jean Jaurès

 

 

 

Repost 0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 23:01

Le médecin américain Jonas Salk annonce sur une radio nationale qu'il vient de découvrir un vaccin antipoliomyélitique. Un an plus tard, le vaccin sera mis en vente par le laboratoire pharmaceutique allemand Berhing.

La poliomyélite

La poliomyélite (du grec polios « gris », -myelos « moelle » et -ite « inflammation »), également appelée maladie de Heine-Medin, paralysie spinale infantile ou simplement polio, est une maladie infectieuse aiguë et contagieuse.

Des années 1880 jusqu'à la seconde moitié du XXe siècle, la maladie a sévi dans le monde entier sur un mode épidémique et a handicapé ou tué plusieurs millions de personnes. Les progrès de l'hygiène et surtout la vaccination, ont permis un recul considérable de son incidence.

 

La vaccination aujourd'hui

La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la poliomyélite et ses complications. Le vaccin est administré aux enfants à partir de l’âge de 2 mois.

Il est habituellement combiné avec les vaccins contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos et les infections graves à Haemophilus influenzae de type b (Hib). Ce vaccin est aussi administré aux voyageurs, quel que soit leur âge, lorsqu’ils se rendent dans des pays où il y a un risque d’exposition à la poliomyélite.

 

Repost 0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 00:10

Louis et Auguste Lumière qui viennent de déposer le brevet du cinématographe, font la démonstration de leur invention devant un parterre de scientifiques.

Ils organisent une projection « corporative » dans les locaux de la Société d'encouragement à l'industrie nationale, rue de Rennes à Paris.

Les deux inventeurs au nom prédestiné présentent un petit film d'une minute :
« La sortie des ouvrières de l'usine Lumière ».

Il constitue le premier film de l'histoire du cinéma.

 

 

Les frères Lumière sont les fils d'un fabricant franc-comtois de matériel photographique. Ils ont déjà à leur actif une importante contribution à la photographie avec un brevet sur la couleur quand, faisant la synthèse de plusieurs décennies de recherches, ils déposent le 13 février 1895 le brevet du cinématographe.

 

Leur invention restitue l'impression de mouvement à partir d'un film perforé que fait défiler un opérateur à la vitesse de dix-huit images par seconde (aujourd'hui, les films se déroulent à 24 images/seconde ; cette différence explique le caractère saccadé des films Lumière lorsqu'ils se déroulent sur des appareils de projection modernes).

 

Voir aussi :

28 décembre 1895 - Séance publique du cinématographe

6 octobre 1927 - Sortie du premier film parlant

 

 

 

Repost 0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 00:01

Le 15 mars 1850, après deux mois de vifs débats, les députés de la Seconde République votent une loi qui permet aux congrégations catholiques d'ouvrir en toute liberté un établissement secondaire avec les enseignants de leur choix.

De plus, elle soumet les établissements publics et les instituteurs au contrôle des autorités administratives et « morales », autrement dit religieuses.

http://www.19e.org/biographies/F/falloux.jpg

Alfred de FALLOUX
(Angers, 7 mai 1811 - Angers, 6 janvier 1886)

 

Cette loi, due au comte Alfred de Falloux, ministre de l'Instruction publique, supprime de fait le monopole de l'État dans l'enseignement établi par Napoléon 1er.

Elle intervient moins d'un an après le succès du « Parti de l'Ordre » aux élections législatives. Son promoteur, le comte de Falloux, résume ainsi, dans ses Mémoires, son programme politique : « Dieu dans l'éducation, le pape à la tête de l'Église, l'Église à la tête de la civilisation ».

La loi Falloux est approuvée par la droite conservatrice et en particulier le député Adolphe Thiers, mais elle suscite la colère du député « montagnard » Victor Hugo et, par ses excès, va raviver l'anticléricalisme et la haine de l'institution ecclésiastique.

La querelle ne s'apaisera qu'après les lois de Jules Ferry sous la République suivante.

 

Mais cette loi comportait d'autres aspects

Organisation administrative

Il existait déjà des académies depuis l'organisation de l'Université impériale en 1808. La loi Falloux en crée une dans chaque département, cela permet de décentraliser. Chaque académie est dirigée par un recteur assisté d'un conseil académique.

 

La loi fixe également le programme de l'école primaire. Celui-ci se divise entre un programme obligatoire et un programme laissé à l'appréciation de l'enseignant.

Le programme obligatoire comprend :

l'apprentissage de la lecture ;

l'apprentissage de l'écriture ;

l'apprentissage des rudiments du calcul ;

une éducation morale et religieuse ;

pour les filles seulement, les « travaux d'aiguille » ;

Le programme facultatif comprend :

l'histoire ;

les sciences naturelles ;

le chant ;

la gymnastique ;

le dessin.

 

A noter aussi que cette loi complète la Loi Guizot (du 28 juin 1833), qui rendait obligatoire une école de garçons dans toute commune de 500 habitants, en rendant obligatoire également la création d'une école de filles dans toute commune de 800 habitants.

 

Lire aussi : 28 avril 1848 - Apparition de l’école maternelle

Repost 0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 00:01

Albert Einstein, le plus célèbre des physiciens, naît à Ulm (Allemagne) le vendredi 14 mars 1879.

 

Langue tirée, cheveux en bataille, un quotient intellectuel de 160, Albert Einstein est la parfaite illustration du scientifique aux airs un peu fous !

Sa vie scolaire avait pourtant mal commencé : le jeune prodige quitte l'école prématurément et échoue au concours d'entrée de l'École polytechnique. Si rien ne laisse alors présager l'étendue de ses capacités, le surdoué s'avère doté d'un cerveau hors du commun. Ses découvertes (la théorie de la relativité générale, le célèbre E=mc2, la physique quantique, la cosmologie...) bouleversent à jamais la communauté scientifique.

E=MC2 Albert Einstein

Il démontra que les caractéristiques du temps et de l'espace n'étaient pas absolues, mais « relatives » à l'observateur. En 1919, la vérification expérimentale de sa théorie de la relativité générale à l'occasion d'une éclipse (courbure de la lumière à proximité d'une masse) lui procure une notoriété mondiale.

 

Juif et pacifiste, Einstein est déchu de la nationalité allemande en 1933 par le régime nazi et s'expatrie aux États-Unis, à Princeton, où il poursuit ses recherches. Dès 1945, il participe à un comité de scientifiques pour sensibiliser l'opinion aux dangers de l'arme atomique.

Il est décédé le 18 avril 1955 à Princeton (États-Unis).

mort Albert Einstein

« Que chacun raisonne en son âme et conscience, qu'il se fasse une idée fondée sur ses propres lectures et non d'après les racontars des autres. »

 

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 00:01

 

Nés un 8 mars

1286 : Jean III de Bretagne dit Jean III le Bon, duc de Bretagne de 1312 à 1341.

1714 : Carl Philipp Emanuel Bach, compositeur allemand, deuxième fils de Jean-Sébastien Bach.

1788 : Antoine César Becquerel, physicien français.

1906 : Pierre Billotte, général et homme politique français.

1916 : Yvon Petra, joueur de tennis français.

 

Décédés un 8 mars

1144 : Célestin II (Guido di Castello), pape.

1702 : Guillaume III d'Angleterre, roi d'Angleterre.

1869 : Hector Berlioz, compositeur, écrivain et critique français.

1889 : John Ericsson, inventeur et ingénieur mécanicien américain d'origine suédoise.

1917 : Ferdinand von Zeppelin, militaire et ingénieur allemand.

 

Repost 0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 00:01

Le 7 mars 1956, François Mitterrand, ministre de l'intérieur de Pierre Mendès France, est blanchi des accusations de haute trahison.

Il était accusé d'avoir fourni, en 1953, des informations concernant l'effort de guerre français en Indochine au Parti Communiste et donc indirectement à l'URSS, allié des rebelles communistes indochinois.

François Mitterrand est ministre de l'Intérieur quand il apprend, le 8 septembre 1954, que Mendès-France, alors président du Conseil, fait enquêter sur lui depuis deux mois par les services secrets.

L'imputation est gravissime : début juillet, le commissaire Jean Dides, chargé de surveiller le Parti communiste, a fait parvenir au chef du gouvernement des informations selon lesquelles Mitterrand serait à l'origine des fuites.

 

Cette affaire aura pour conséquence la mésentente entre François Mitterrand et Pierre Mendès France. Le futur président de la république ne pardonnera en effet jamais, par la suite, à Mendès France de ne pas l'avoir prévenu des suspicions pesant sur lui.

 

Repost 0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 00:01

Le chimiste russe Dimitri Ivanovitch Mendeleïev présente sa « classification périodique des éléments » devant la Société chimique russe.

Dimitri Ivanovitch Mendeleïev

Son classement des 63 éléments chimiques connus lui a permis de découvrir que les propriétés chimiques de chaque élément se répètent à intervalles réguliers. Ainsi, dans son tableau, tous les éléments d'une même colonne affichent des propriétés comparables.

 

Son tableau ne connaît pas un succès immédiat.

Mais en 1875, un chimiste français F. Lecocq découvre un nouvel élément : le « Gallium ». Mendeleiev rappelle alors qu'il avait prédit, six ans plus tôt, l'existence et les propriétés de cet élément qui occupait une place vacante dans la classification périodique. Celle-ci connaît alors le renom qu'elle mérite et le chimiste russe devient célèbre dans toute l'Europe.

 

Le tableau est organisé en groupes, périodes et familles d'éléments

L’invention de Mendeleiev révolutionnera le monde de la chimie et de nouveaux éléments découverts trouveront naturellement leur place dans le tableau de Mendeleïev.

 

 

 

Repost 0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 00:07

La décentralisation a 30 ans

La décentralisation consiste en un partage du pouvoir entre l'État et des entités administratives autonomes, appelés collectivités territoriales ou locales.

Par ce processus, l'État (le pouvoir central) délègue un certain nombre de ses compétences à des collectivités, qui sont dotées de leurs propres organes de décision élus par les administrés et de ressources propres, afin qu'elles puissent gérer les affaires locales.

http://www.arf.asso.fr/wp-content/uploads/2011/04/Gaston-Defferre-579x325.jpg

La loi de décentralisation du ministre de l'Intérieur PS Gaston Defferre est promulguée le lundi 2 mars 1982. Relative aux « droits et libertés des communes, départements et régions », elle vise à réorganiser les relations entre l'État et les collectivités locales.

Les collectivités territoriales acquièrent alors davantage d'autonomie afin que le citoyen se sente plus proche des décisions politiques.

De nombreux actes de la vie quotidienne vont désormais s'organiser sans le concours de l'État : les permis de construire, les rénovations de collèges et lycées, les contrats d'insertion, etc.

 

La loi du 16 décembre 2010 de réforme territoriale ouvre une nouvelle séquence dans la politique de décentralisation.

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 00:07

Le mercredi 1er mars 1815, Napoléon débarque à Golfe-Juan avec 900 grenadiers, en provenance de l'île d'Elbe.

Confiné par les Alliés dans cette île pauvre et à peine peuplée de 10.000 habitants, l'ex-empereur des Français s'est refait une santé.

Ruminant son abdication forcée, il ne se satisfait pas de la souveraineté sur l'île et du titre d'empereur qui lui a été généreusement laissé. Il est aussi contrarié de ne pas recevoir la pension de 2 millions de livres promise par son successeur Louis XVIII et regrette l'absence de sa femme Marie-Louise et de son fils. Il a par ailleurs vent de rumeurs faisant état de son possible transfert sur un îlot beaucoup plus hostile, Sainte-Hélène !

 

Informé du mécontentement latent chez les paysans français et surtout les militaires, tenus à l'écart par le nouveau roi, rentré à Paris dans les fourgons des Alliés, Napoléon se convainc que les Français n'attendent que son retour et décide de s'enfuir. Il profite de ce que le commandant anglais de la petite escadre chargée de surveiller l'île est amoureux d'une Florentine et se rend fréquemment sur le continent. Il profite de l'une de ces escapades pour quitter l'île et gagner Golfe-Juan.

 

Évitant la Provence, qui lui est hostile, Napoléon emprunte la route des Alpes, reçoit le ralliement du 5e de ligne puis du maréchal Ney et remonte triomphalement jusqu'à Paris, d'où s'est enfui le roi.

Mais cette équipée va à peine durer cent jours avant de s'achever à Waterloo par une défaite militaire définitive (18 juin 1815). Les Cent-Jours vont aboutir à un deuxième traité de Paris, beaucoup plus dur que le précédent à l'égard de la France.

 

 Voir aussi : 26 février 1815 - Napoléon quitte l'île d'Elbe

 

Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 00:03

Le discours, prononcé au dîner de l'Alliance française lors du voyage de Georges Pompidou aux États-Unis, a pour thème principal l'environnement.
C'est un véritable manifeste pour une politique écologique.
Mais que le contexte politique (bruyantes manifestations de défenseurs d’Israël) a malheureusement éclipsé dans l’actualité mondiale. La notion de protection de l’environnement a mûri lentement entre 1950 et 1970, avec des moments clés comme la loi sur les parcs nationaux en 1960, puis la loi sur l’eau de 1964.

28 février 1970 Georges Pompidou 

A Chicago, le Président Georges POMPIDOU déclare : « L’emprise de l’homme sur la nature est devenue telle qu’elle comporte un risque de destruction de la nature elle-même. Il est frappant de constater qu’au moment où s’accumulent et se diffusent de plus en plus de biens dits de consommation, ce sont les biens élémentaires les plus nécessaires à la vie, comme l’air et l’eau, qui commencent à faire défaut. »

Pourtant 42 ans plus tard certains doutent encore de l’empreinte de l’homme sur la nature !

 

Lien du jour : empreinte écologique

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 00:47

 

Le 14 avril 1814, à la chute de l'Empire, le traité de Fontainebleau accorda la souveraineté pleine et entière de l'île à l'Empereur Napoléon.

Cet État permet à l'ancien empereur des Français Napoléon Ier de conserver ses titres de noblesse. Ainsi, le traité explique que l'Empereur « renonce pour lui, ses successeurs et descendants, ainsi que pour chacun des membres de sa famille, à tout droit de souveraineté et de domination, tant sur l'Empire français et le royaume d'Italie, que sur tout autre pays.

Pendant toute la durée de son séjour à l'île d'Elbe, Napoléon dynamisa son minuscule royaume. L'île fut embellie et modernisée comme elle ne le fut jamais.

 

C’est dans le plus grand secret qu'il prépara son retour en France.

Le 26 février 1815, dédaignant la souveraineté de l'île, il projette de restaurer l'Empire français.

Son entreprise réussira à la barbe des gouvernants européens, réunis en Congrès en Vienne pour remodeler l'Europe. Il ne faudra que Cent jours avant que Napoléon 1er rende définitivement les armes. Les royalistes et les réactionnaires de tout poil prendront alors leur revanche.

 

Lire aussi :

1er mars 1815 - Napoléon débarque à Golfe-Juan : début des Cent-Jours

6 avril 1814 - Napoléon Ier abdique

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 00:01

 

 

 

1500 : Charles Quint, archiduc d'Autriche et prince des Espagnes, empereur du Saint-Empire romain germanique (décédé le 21 septembre 1558).

1536 : Clément VIII, 231e pape (décédé le 3 mars 1605).

1876 : Wilhelm Grimm, écrivain 1(décédé le 6 décembre 1859). Collecteur de contes avec son frère de Jacob Grimm (4 janvier 1785 - 20 septembre 1863).

1877 : André d'Ormesson, diplomate français (décédé le 29 mars 1957).

1940 : Jean-Marie Cavada, journaliste TV français.

1954 : Plastic Bertrand (Roger Jouret), chanteur belge.

1955 : Steve Jobs, cofondateur américain de la société Apple (décédé le 5 octobre 2011).

1955 : Alain Prost, coureur automobile français.

1963 : Laurent Ruquier, animateur radio et TV français.

 

Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 00:01

Les premières élections générales depuis la chute de Napoléon III se soldent le 8 février 1871 par une écrasante majorité conservatrice et monarchiste.

La nouvelle Assemblée s’est réunie à Bordeaux avec comme objectif de nommer un gouvernement et de mettre un terme définitif à la guerre.

Elle nomme Adolphe Thiers « chef du gouvernement exécutif de la République française » en attendant de statuer sur la nature du régime futur : monarchie ou république.

Adolphe Thiers

Face à une Assemblée dominée par les royalistes favorables à la paix, Thiers apparaît comme un compromis. C’est lui qui, investi des pleins pouvoirs, signera les préliminaires du traité de paix le 26 février à Versailles puis le traité de Francfort le 10 mai.

Le 31 août 1871, à Versailles, l'assemblée se proclame Constituante et, dans le même temps, donne le titre de président de la République à Thiers.

 

Voir aussi : 4 septembre 1870 - Naissance de la IIIème République

Repost 0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 00:01

Félix Faure, est le seul président en fonction à être décédé dans le palais de l’Élysée.

C’était un bel homme de 58 ans avec une fine moustache. Ses contemporains le surnommaient affectueusement le « Président Soleil » en raison de son amour du faste.

Ministre de la Marine de 1894 à 1895, il est élu la même année président de la République Française. Il meurt quatre ans après son élection, dans des circonstances passées à la postérité...

Le jeudi 16 février 1899, le président de la République est victime d'une crise d'apoplexie (aujourd’hui on dirait Accident vasculaire cérébral) dans les bras de sa maîtresse qu'il recevait dans un salon de l'Élysée.

Les communiqués officiels transforment sa mort en une « terrible agonie » et ne mentionnent pas la présence de sa galante compagnie.

Mais la cause réelle du décès du président fut vite connue, cependant, la rumeur publique crut d'abord que sa compagne des derniers instants était Cécile Sorel, une actrice célèbre du moment.

On sut dix ans après qu'il s'agissait d'une demi-mondaine du nom de Marguerite Steinheil.

 

Quant à son action, on retient uniquement de sa présidence qu'il s'opposa à la révision du procès du capitaine juif Alfred Dreyfus, faussement accusé de trahison, et que son gouvernement dut céder aux Anglais le Soudan après le bras de fer de Fachoda.

 

Le président eut droit à des obsèques nationales, célébrées le 23 février 1899. Elles furent marquées par une tentative de coup d’État de la Ligue des patriotes fomenté par Paul Déroulède, qui tentera en vain de faire prendre d'assaut le palais présidentiel.

Félix Faure est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

 

Repost 0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 00:01

Le 9 février 1950, Joseph Mac Carthy, sénateur républicain du Wisconsin, dénonce, dans son discours de Wheeling (Virginie-Occidentale), la mainmise des communistes sur le département d'État.

Il brandit une liste de fonctionnaires du département d'État (le ministère des Affaires étrangères) qu'il accuse d'être des « communistes notoires » coupables de collusion avec l'Union soviétique et les agents de Staline.

 http://www.dinosoria.com/tragedie/mccarthy.jpg

Le maccarthysme ou maccarthisme (McCarthyism en anglais) est un épisode de l'histoire américaine, connue également sous le nom de « Peur Rouge » et qualifiée fréquemment de « chasse aux sorcières ».

 

Les origines de ce que l’on appellera donc le « maccarthysme » remontent en fait au 25 novembre1946, lorsque le président Truman met en place une commission temporaire, chargée d''enquêter sur la loyauté des fonctionnaires fédéraux.

Sont considérés comme déloyaux les partisans du totalitarisme, du fascisme, du communisme et tous ceux qui prêchent la subversion du régime. Dès 1947, les administrations reçoivent la consigne d'interroger leurs employés.

 

La chasse aux sorcières

Départements d’Etats, Sénat, Chambre des représentants et Commissions diverses mettent en place des listes noires de citoyens potentiellement suspects qui sont soit licenciés, soit inscrits sur une liste de ceux qu’il ne faut pas embaucher.

 

Repost 0
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 00:02

Le samedi 5 février 1921, les spectateurs américains découvrent The Kid, le premier long métrage de Charlie Chaplin. Le film est produit par la société de production de Charlie Spencer Chaplin et de ses amis acteurs Douglas Fairbanks et Mary Pickford, la United Artists Corporation. En France, le film sortira sous le nom de « Le gosse ».

Un pauvre vitrier recueille un enfant abandonné par sa mère victime d'un séducteur. L'enfant casse des carreaux pour aider son père adoptif, qui l'arrache à des dames patronnesses, puis le rend à sa mère, devenue riche...

 

Voir aussi :

28 décembre 1895 - Séance publique du cinématographe

6 octobre 1927 : Sortie du premier film parlant

 

Repost 0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 00:07

Du 30 janvier au 8 février 1944, le gouvernement provisoire du général de Gaulle organise à Brazzaville, capitale de l'AEF (Afrique Équatoriale Française), une réunion destinée à rétablir son autorité dans les colonies françaises d'Afrique.

gaulle-conference-brazzaville-1944

Le chef de la France Libre prononce à cette occasion un discours où il énonce sa vision de la vocation coloniale de la France et écarte toute idée d'indépendance pour les colonies :
« En Afrique française comme dans tous les autres territoires où des hommes vivent sous notre drapeau, il n'y aurait aucun progrès qui soit un progrès, si les hommes, sur leur terre natale, n'en profitaient pas moralement et matériellement, s'ils ne pouvaient s'élever peu à peu jusqu'au niveau où ils seront capables de participer chez eux à la gestion de leurs propres affaires. C'est le devoir de la France de faire en sorte qu'il en soit ainsi ».

Le gouverneur Félix Éboué, petit-fils d'esclave originaire de Guyane, qui s'est rallié dès 1940 au général de Gaulle, figure parmi les principaux inspirateurs du discours.

 

Repost 0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 00:02

Malgré les conflits internes entre différents chefs, Jean Moulin parvient à unifier les trois plus grands mouvements de Résistance français.

Le mardi 26 janvier 1943, il fonde le Mouvements Unis de la Résistance (MUR), qui comprend les mouvements « Combat », d’Henri Frenay, « Franc-Tireur », de Jean-Pierre Levy et « Libération-Sud » d’Emmanuel d’Astier de la Vigerie.

 

La fondation des MUR marque une étape essentielle dans l’unité de la résistance. De fait, les trois mouvements acceptaient de fusionner l’ensemble de leurs services, à l’exception de la presse (chaque formation conserve son journal clandestin), ce qui devait permettre d’accroître la rationalisation et la coordination des activités clandestines.

 

Puis viendra la création du Conseil National de la Résistance (CNR) qui se réunit le 27 mai 1943 rue du Four à Paris.

Le lundi 29 novembre 1943, sont créées les Forces Françaises de l'Intérieur.

Elles regroupent les différents groupes de résistance à l'occupant nazi en vue du futur combat aux côté des Alliés qui préparent leur débarquement en Normandie.

 

Voir aussi : 8 juillet 1943 - Mort de Jean Moulin

Repost 0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 00:03

La princesse héréditaire Bonne de Luxembourg, épouse de Jean II le Bon, donne naissance à un fils, Charles à Vincennes.

Ce dernier deviendra roi sous le nom de Charles V à 26 ans le 8 avril 1364.

Surnommé le Sage, le roi Charles V est l'un des plus grands rois de France, l'un des plus généreux aussi.

Charles assume la régence du royaume dès 1356, à 18 ans, après que son père eut été capturé à Poitiers par les Anglais.

Il doit faire face à une alliance des seigneurs féodaux et des bourgeois de Paris, mais aussi des paysans qui se lancent dans de violentes Jacqueries...

 

Le Dauphin (titre donné pour la première fois à l'héritier du trône) se sort finalement de tous ces mauvais pas et signe même à Brétigny, des préliminaires de paix avec les Anglais.

Il devient roi de France le 8 avril 1364, après la mort de son père en prison. Puis il est sacré à Reims le 19 mai 1364, ainsi que sa femme, Jeanne de Bourbon.

Handicapé d'un bras et peu adepte de la guerre, Charles V n'en gère pas moins le royaume avec une énergie et une intelligence qui lui vaudront le qualificatif très mérité de « Sage ».

Charles 5

Quand Charles V meurt à son tour le 16 septembre 1380, il laisse à son fils et héritier un royaume prospère et solide.

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire