Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 00:01

Le 12 janvier 1822, les Grecs proclament unilatéralement leur indépendance et appellent les nations chrétiennes à leur secours. C'est le début d'une longue guerre d'indépendance contre les Turcs.

 

Á l'issue d'une sanglante lutte, la Grèce retrouve sa souveraineté le 3 février 1830. Le sultan turc Mahmoud II signe à Londres le traité qui reconnaît l'indépendance du pays et qui définit ses frontières.

C'est la fin de 4 siècles de domination ottomane. La nouvelle Grèce se compose du Péloponnèse, de la région d'Athènes et des îles Cyclades.

L'Europe lui impose une monarchie et place le prince Othon de Bavière nouveau roi de Grèce.

 

Un an après l'intronisation du roi Othon 1er, la Grèce se donne un drapeau. Il porte les couleurs de la Bavière, pays d'origine du souverain (le bleu et le blanc), une croix qui évoque la religion officielle du pays (l'orthodoxie chrétienne) et neuf bandes qui rappellent les syllabes de la phrase grecque « éleuthéria i thanatos » (la liberté ou la mort).

http://www.footpouf.com/wp-content/uploads/2012/06/drapeau-grec.jpg 

 

Voir également :
28 novembre 1912 - L'Albanie proclame son indépendance

12 janvier 1822 : La Grèce se proclame indépendante

 

Repost 0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 00:02

Suite à l'appel à la rébellion de l'archevêque de Patras, le 25 mars 1821, des Grecs se réunissent en congrès à Épidaure, dans le Péloponnèse. Après 2 semaines de délibérations, le 12 janvier 1822, ils proclament unilatéralement leur indépendance et appellent les nations chrétiennes à leur secours. C'est le début d'une longue guerre d'indépendance contre les Turcs qui durera jusqu'en 1829. L'indépendance définitive du pays sera proclamée le 3 février 1830.

 

carte histoire évolution de la grèce

Dominée par l'empire Ottoman depuis plusieurs siècles, la Grèce se soulève. La première assemblée nationale d'Epidaure vote une constitution démocratique et forme un gouvernement. Mais le pays va bientôt basculer dans la guerre civile et les Turcs reviendront s'emparer du pouvoir avec l'appui de l'Egypte et de la Russie.

 

La guerre d'indépendance sera marquée par des atrocités, comme les massacres de Chio.

En avril 1822, les Turcs répliquent en massacrant les populations grecques. Les habitants de l’île de Chio, située dans la mer Égée, non loin de la Turquie, en seront les principaux témoins. Des milliers d’entre eux périront dans une violence inouïe. L’écho du massacre retentira dans l’Europe entière et plusieurs nations embrasseront la cause helléniste.

Grâce à l'intervention des grandes puissances européennes, le sultan Mahmoud II se résigne à signer un traité à Andrinople, le 14 septembre 1829, par lequel il reconnaît à la Grèce une très large autonomie.

Par le protocole de Londres du 3 février 1830, il confirme l'indépendance d'une partie de la Grèce historique. Le nouvel État est limité au Péloponnèse, à la région d'Athènes et aux îles Cyclades (au total à peine 700.000 habitants, soit beaucoup moins que l'ensemble des communautés grecques dispersées dans le reste de l'empire ottoman).

C'est la fin de quatre siècles de domination ottomane. L'Europe impose une monarchie et place le prince Othon de Bavière nouveau roi de Grèce.

 

Repost 0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 00:01

Le vendredi 14 décembre 1911, le Norvégien Roald Amundsen devient à 39 ans « le premier homme à atteindre le pôle Sud ».

Parti le 19 octobre de sa base de la « Baie des Baleines » accompagné de Bjaaland, Hanssen, Hassel, Wisting, et avec 52 chiens du Groenland, il a devancé d'un mois son concurrent, le britannique Falcon Scott, pourtant parti 4 jours plus tôt !

 

Sans rien dire de son projet, y compris à son équipage, Amundsen appareille d'Oslo le 3 juin 1910. À l'escale de Madère, il informe ses hommes du but de l'expédition.

Le 14 janvier 1911, au cœur de l'été austral, il installe son camp de base dans « la Baie des Baleines », sur le continent antarctique.

Le 19 octobre suivant, il quitte cette base avec quatre hommes, autant de traineaux et 52 chiens.

Une organisation minutieuse et un itinéraire optimum lui permettent d'arriver au pôle le 14 décembre à 15 heures, après avoir dû sacrifier la moitié de ses chiens.

Amundsen hisse un mat haut de 4 mètres aux couleurs du drapeau norvégien et laisse une lettre à l'attention de son concurrent malheureux.

Il retrouve le camp de base le 25 janvier 1912, après 2824 km parcourus en 94 jours.

 

Voir aussi :

1 juin 1831 - Découvert du pôle Nord magnétique par les Ross

Article détaillé

 

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 00:01

Le mercredi 10 décembre 1902, le premier barrage d'Assouan est inauguré.

Financé par les Britanniques, il est situé à l'époque sur la première des 6 cataractes (chute d'eau importante) du fleuve égyptien, afin d'irriguer les champs de coton.

http://www.bubastis.be/photos2/0499a.jpg

Le premier barrage d'Assouan était long de 2,5 km. Il fut rehaussé et épaissi à deux reprises, en 1912 et 1933, submergeant au passage la région de la Basse-Nubie sur 295 km.

Mais de plus en plus fragile, il est remplacé par un nouveau barrage hydroélectrique.

En effet, dès 1952, sous la présidence de Nasser, le gouvernement égyptien lança le projet d'un nouveau barrage financé, pour une bonne part, par l'Union Soviétique et par les bénéfices engendrés par la nationalisation du canal de Suez.

De nos jours, l’utilité du l’ancien barrage est réduite à la production d’électricité et à la régulation du « haut barrage » lors des périodes de fortes crues.

http://blog.imagesdoc.com/wp-content/uploads/2011/07/carte-egypte.gif

Le nouveau barrage d'Assouan est aujourd'hui l'un des plus grands du monde, avec 169 milliards de mètres cubes d'eau retenus.

La construction, longue de 3.600 mètres, d'une hauteur de 111 mètres et d'une largeur de 980 mètres à sa base pour 40 mètres à son sommet, mobilisa 30.000 travailleurs.

Achevé en 1970 (inauguré le 15 janvier 1971) à 7 kilomètres en amont de l'ancien barrage d'Assouan, soit environ 10 kilomètres de la ville d'Assouan.

  

 

Relire aussi : 26 juillet 1956 - Nasser nationalise le Canal de Suez

 

Repost 0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 00:01

Le jeudi 8 décembre 1949, après une ultime défaite sur le continent, le généralissime chinois Tchang Kaï-chek se réfugie sur l'île de Formose. Cette île qui se situe en mer de Chine, à 200 kilomètres des côtes chinoises, est connue aujourd'hui sous le nom de Taïwan.

La fuite de Tchang Kaï-chek (ou Jiang Jieshi) consacre la victoire de son rival, le leader communiste Mao Zedong (ou Mao Tsé-toung).

http://vroum52.com/asiegeo.img/Taiwan-carte-de-taiwan-T-Ai-Pei-Chine-Formose-mer-de-Chine-d%C3%A9troit-de-taiwan-mer-Philippine-.jpg

 

Le premier président de la République chinoise, Sun Yat-sen, meurt en 1925.

Tchang Kaï-chek prend alors la tête de son parti, le Guomindang (on écrit aussi Kuomintang ou KMT). Il tente de réformer le pays et veut le libérer des tutelles étrangères ainsi que des « Seigneurs de la guerre ». Mais à peine a-t-il instauré la paix civile qu'il doit faire face à une terrible invasion japonaise.

Après la libération du pays, en 1944, le Kuomintang, usé et gangréné par la corruption, affronte une nouvelle guerre civile, cette fois face au parti communiste de Mao Zedong.

http://www.chine-chinois.com/wp-content/uploads/2011/11/General-Chiang-Kai-Shek-001.jpg 

Battu, Tchang Kaï-chek n'a d'autre recours que de se réfugier à Formose sous la protection de la flotte américaine. Il emmène avec lui son armée, deux millions de fidèles... ainsi que tous les trésors artistiques de la Chine ancienne qui font aujourd'hui la fierté du musée national de Taïpeh, la capitale de l'île.

 

Installant leur siège à Taïpeh, les nationalistes refusent donc de reconnaître le gouvernement communiste et conservent le nom de « République de Chine ».

Les communistes, qui ont proclamé la « République Populaire de Chine », adoptent la même attitude.

 

Le Guomindang conduit l'île vers la prospérité et la démocratie.

 

Repost 0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 00:01

6 décembre 1921 : Création d'un état libre d'Irlande

A la suite de l'appel lancé le 22 juin 1921 par le roi Georges V, des négociations s'engagent entre le gouvernement britannique et les nationalistes, qui aboutissent au traité du 6 décembre 1921.

Le premier ministre britannique David Lloyd George et 2 délégués du « Sinn Fein », Griffith et Collins signent le traité de Londres qui stipule que l'Irlande sera désormais partagée en 2 zones.

 

Les six comtés de l’Irlande du Nord ou Ulster peuplée en majorité de protestants demeure rattachée au Royaume-Uni. L'Irlande du Sud catholique, l'Eire, devient un dominion de la couronne d'Angleterre (membre du Commonwealth) tout en restant indépendant.

Suite à la signature de ce traité, appelé aussi traité de Downing Street, les Irlandais se diviseront entre les unionistes de l'Ulster et les indépendantistes.

 http://www.sixtblog.fr/wp-content/uploads/2012/03/carte-irlande-dublin.gif

6 décembre 1922 : Mise en vigueur de la Constitution de l’État libre d’Irlande

Le Parlement du Royaume-Uni approuve, le 5 décembre 1922, la loi portant Constitution de l'État libre d'Irlande (Irish Free State Constitution Act, 1922), et le roi Georges V proclame officiellement le 6 décembre la naissance de l'État libre d'Irlande.

Une Constitution irlandaise est appliquée au pays. Elle fut soumise au gouvernement britannique quelques mois plus tôt par William Thomas Cosgrave. Ce dernier prône la mise en place d’un parlement bicaméral, dont il prendra rapidement la tête. Les tensions s’affaibliront quelques temps et l’Irlande connaîtra un certain développement agricole jusqu’à la grande crise de 1929.

 

Repost 0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 00:01

A 21h13, le barrage hydroélectrique du Malpasset, construit sur la rivière Reyran dans le Var, cède. Une vague de 40 mètres (50 millions de mètres cubes d'eau) déferle sur la vallée à 70 km/h. Elle atteindra la ville de Fréjus en 20 minutes. Des blocs de pierre de 600 tonnes dévalent la colline et détruisent le quartier de Malpasset.

 

barrage de Malpasset

Le bilan est très lourd :

423 morts, répartis en :

27 non identifiés,

135 enfants de moins de quinze ans,

15 enfants de 15 à 21 ans,

134 adultes hommes,

112 adultes femmes.

79 orphelins.

951 immeubles touchés, dont 155 entièrement détruits

 

Il s'agit de la plus grosse catastrophe de ce genre en France.

Repost 0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 00:01

Naissance de la « Grande Roumanie »

Le 1er décembre 1918, sur les décombres de l'Autriche-Hongrie et de l'empire ottoman naît une grande Roumanie. C'est un royaume avec à sa tête le roi Ferdinand de Hohenzollern-Sigmaringen.

La Transylvanie, ainsi que la Bessarabie et la Bucovine intègre la Roumanie, réalisant ainsi la Grande Roumanie que les puissances alentours refusaient de voir naître.

Le 1er décembre est fête nationale de la Roumanie.

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/europe/images/roumanie-map.gif

Naissance du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes qui deviendra la Yougoslavie

Le dimanche 1er décembre 1918, naît officiellement le
« Royaume des Serbes, Croates et Slovènes ».

Le nouveau pays est une fédération qui rassemble autour de la Serbie et de sa capitale Belgrade des provinces et d'anciens royaumes sortis des décombres de l'Autriche-Hongrie :

- La Slovénie et la Croatie sont peuplées de Slaves de confession catholique, qui ont vécu depuis la fin du Moyen Âge sous la tutelle des Habsbourg d'Autriche. Ils utilisent l'alphabet romain et bénéficient d'un niveau de vie relativement élevé,

- La Bosnie-Herzégovine est une ancienne province frontalière de l'empire ottoman, passée sous la tutelle austro-hongroise, et peuplée de Slaves catholiques, orthodoxes ou musulmans,

- Le royaume du Monténégro a préservé son autonomie pendant plusieurs siècles face aux Turcs ; ses habitants parlent la même langue que les Serbes, comme eux, ils utilisent l'alphabet cyrillique et pratiquent le christianisme orthodoxe.

Ces différents peuples ont toujours vécu en paix les uns avec les autres mais sans jamais cohabiter dans le même État.

http://www.statistiques-mondiales.com/cartes/yougoslavie.gif

Relire aussi : 3 octobre 1929 - Naissance de la Yougoslavie


Repost 0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 00:01

A l'Assemblé Constituante, le député corse Antoine-Christophe Salicetti déclare : « La Corse fait partie intégrante de l'empire français ». L'île qui était jusqu'alors une province autonome, est rattachée à la France.

Le 8 mai 1768, avec le Traité de Versailles, Gênes offre la souveraineté à la France, en échange d'un dédommagement (cependant, selon ce traité, Gênes peut retrouver sa souveraineté quand elle le désire, à condition de rembourser la France).

Au départ, il s'agit seulement d'une délégation : la France est chargée d'administrer la Corse durant 10 ans et de la pacifier. Gênes étant dans l'incapacité de rembourser à la France ses frais, l'île devint au bout de dix ans, propriété de la France.

Lors des États généraux, les représentants de la Corse présentent un cahier de doléances avec des revendications spécifiques (mesures en faveur de l'instruction publique, réouverture de l'université de Corte, attribution des emplois publics dans l'île à des corses, réforme du système douanier, autorisation du port d'armes et droit pour les navires corses d'arborer le pavillon avec la tête de Maure).

L'agitation grandit et une émeute éclate à Bastia le 5 novembre 1789.

Le 30 novembre 1789, l'assemblée nationale vote le décret par lequel la France annexe la Corse et qui autorise les corses expatriés d'eux-mêmes, après avoir combattu pour la liberté (comme Pascal Paoli), à rentrer en Corse.

L’enchevêtrement des circonscriptions territoriales dans la France de l’Ancien régime a conduit l’Assemblée nationale constituante a créée par décret du 22 décembre 1789, une division nouvelle et unique : le département.

Le 15 janvier 1790, la Corse devient un département avec Bastia comme chef-lieu et siège de l'unique évêché.

Le 11 juillet 1793, la Corse est divisée en deux départements, le Golo et le Liamone. Cette scission sera effective en 1796.

Le retour au département unique sera réalisé en 1811, sous le nom de Département de la Corse. Cette fois, le chef-lieu choisi est Ajaccio.

En 1975, l’île devient une nouvelle région administrative avec la création de deux départements : Corse-du-Sud et Haute-Corse.

 

Relire aussi : 15 mai 1768 - Gênes cède la Corse à la France

 

 

Repost 0
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 00:01

L’Albanie a 100 ans !

Le 28 novembre 1912, Ismaël Kemal Vlorë proclame l'indépendance de l'Albanie au congrès de Vlorë.

http://www.euroheritage.net/IsmailQemali.jpg

Pays ancien formé au Moyen Âge (XVe siècle), l'Albanie a connu une occupation ottomane de 4 siècles. L'Albanie est libérée des Turcs à l'issue de la première guerre balkanique : le 17 octobre 1912, la ligue balkanique formée par les Etats chrétiens des Balkans (Bulgarie, Serbie, Grèce et Monténégro) au sujet de la Macédoine, déclare la guerre à l’empire ottoman.

En décembre 1912, la conférence de Londres reconnaît l’indépendance de l’Albanie. Cependant, la frontière définie en 1913 par une commission nommée par les grandes puissances enlève à l’Albanie plus de la moitié de son territoire dont le Kosovo-Metohija, soit environ 40% de sa population.

 

En 1913, une deuxième guerre balkanique voit la Turquie, la Grèce, la Serbie, le Monténégro et la Roumanie s'unir cette fois contre la Bulgarie pour contenir les prétentions de celle-ci sur la Macédoine.

L'Autriche-Hongrie et l'Italie font alors pression pour empêcher la Serbie, qui veut un accès direct à l'Adriatique, d'annexer le territoire actuel de l'Albanie.

 

L'indépendance de l'Albanie est confirmée par les grandes puissances européennes en 1919 à l'issue de la Grande Guerre mais le territoire du Kosovo, bien qu'à majorité albanophone, demeure serbe.

http://a398.idata.over-blog.com/0/56/73/94/unitarisme/carte_albanophone.gif

 

Chronologie simplifiée de l’Albanie

Le 7 mars 1914, l'Albanie devient la Principauté albanaise.

Le 22 janvier 1925, la Principauté albanaise est proclamée République albanaise.

Le 1er septembre 1928, la République albanaise devient le Royaume Albanais.

Le 11 janvier 1946, le Royaume Albanais devient la République populaire d'Albanie

Le 28 décembre 1976, la République populaire d'Albanie devient la République populaire socialiste d'Albanie.

Le 30 avril 1991, la République populaire socialiste d'Albanie devient la République d'Albanie.

Le 1er avril 2009, l'Albanie devient membre de l'OTAN.

Repost 0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 23:01

Le 21 octobre 1520, Fernand de Magellan franchit le détroit à la pointe sud du continent américain. Le navigateur baptise la Terre de Feu et l'Océan Pacifique.

Fernand Magellan

La traversée du détroit long de 330 milles marins soit 611 kilomètres, eut lieu du 21 octobre au 27 novembre 1520.

Pour la première fois de l’histoire, un Européen a traversé un détroit situé au sud de l’Amérique reliant l’océan Atlantique à l’océan Pacifique. Magellan donnera ainsi son nom à ce détroit très utilisé avant l’ouverture du canal du Panama.

Le détroit de Magellan (estrecho de Magallanes en espagnol) est un passage maritime situé au sud du Chili en Patagonie, dans la région de Magallanes et de l'Antarctique chilien.

Il sépare, du côté nord, le continent sud-américain, et du côté sud, la Grande Île de Terre de Feu.

Ce détroit est une ancienne vallée glaciaire creusée lors des périodes froides par un gigantesque glacier qui prenait naissance dans la Cordillère des Andes, au sud-ouest du détroit. Ce glacier s'écoulait vers l'est en direction de l'océan Atlantique.

Cette vallée a été envahie par la mer à l'issue de la dernière glaciation.

http://www.infocapagde.com/users_private/tango/ag09-10-18-Magellan-detroit.jpg

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 23:01

Le 19 octobre 1926, Arthur Balfour (Premier ministre du Royaume-Uni) clôt la Conférence impériale britannique et reconnaît l'autonomie des différentes colonies du Royaume-Uni.

Ces dernières font dorénavant partie du Commonwealth of Nations, devenu le nom officiel de l'Empire britannique.

 

Le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande furent les premiers États à y entrer. Les pays membres du Commonwealth collaborent dans le cadre d'objectifs communs tout en conservant leur autonomie.

Le Statut de Westminster, adopté le 11 décembre 1931, accentuera encore plus cette souveraineté.

 

Aujourd'hui encore, le Commonwealth, qui compte cinquante-quatre États membres, est dirigé (symboliquement) par le souverain du Royaume-Uni.

L'originalité du Commonwealth provient de son organisation : les pays membres sont unis par leurs intérêts communs, mais sont indépendants. Ils ne sont liés par aucun traité et peuvent rester neutres lorsqu'un conflit engage un ou plusieurs d'entre eux.

carte Commonwealth

Repost 0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 23:01

-

Le vendredi 7 octobre 1949, l’URSS crée la République Démocratique Allemande (RDA, en allemand DDR) en réponse à la République Fédérale Allemande (RFA) institutée, à l’ouest, par les puissances occidentales. L’Allemagne de l’Est, dont la capitale est Berlin Est, vit dès lors sous le joug soviétique et sa politique « socialiste ».

 carte zones d'occupation allemagne 1945

Le 7 octobre 1949, la zone d'occupation soviétique en Allemagne devient un État à part entière. En réaction à la création de la RFA, constituée par les zones d'occupation américaine, anglaise et française, l’URSS transforme sa propre zone d’occupation en un pays « indépendant » : la République Démocratique d’Allemagne (RDA).

Le pays reste en fait sous la tutelle de l’URSS qui a institué une économie communiste après une collectivisation.

C'est la fin d'un long processus d'éclatement qui a débuté avec la défaite de l'Allemagne nazie en 1945 et a été intensifié par la guerre froide entre les anciens alliés américain et soviétique.

La division de l'Allemagne en deux États antagonistes va durer un demi-siècle, jusqu'à la chute du Mur de Berlin.

carte rda rfa 2 allemagnes

Relire aussi :

12 août 1961 - Construction du Mur de Berlin

Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 23:01

Dans l'espoir de mettre un terme aux divisions ethniques, le Roi Alexandre Ier Karadjordjevic change le nom de son royaume serbe, croate et slovène pour le baptiser, « Yougoslavie », il en devient le dictateur.

carte de La formation de la Yougoslavie

La Yougoslavie a correspondu à 3 réalités politiques différentes au cours du XXe siècle :

1. La première Yougoslavie, fut une monarchie fondée le 1er décembre 1918 par Pierre Ier de Serbie. Elle a été d'abord baptisée : Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, avant d'être renommé Royaume de Yougoslavie.

Cet État subsista jusqu'à l'invasion par les troupes de l'Axe le 6 avril 1941. La capitulation eut lieu 11 jours après, le 17 avril 1941.

2. La seconde Yougoslavie, fut une république fédérale à parti unique communiste, et fondée le 29 novembre 1945. Après l'abolition officielle de la monarchie, elle prit le nom de République fédérative populaire de Yougoslavie peu avant l'adoption d'une nouvelle constitution le 31 janvier 1946, et enfin prit le nom définitif de République fédérative socialiste de Yougoslavie le 7 avril 1963. Celle-ci survécut jusqu'au 15 janvier 1992, lorsque 4 de ses républiques fédérées firent sécession : la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine.

3. La troisième Yougoslavie, fut un État fédéral formée en 1992 sur le territoire de la Serbie (incluant les territoires de Voïvodine et du Kosovo) et du Monténégro. Elle fut nommée République fédérale de Yougoslavie.

Le 4 février 2003, le nom « Yougoslavie » est abandonné et le pays est baptisé Communauté d'États Serbie-et-Monténégro. Il fut dissout à son tour le 3 juin 2006, suite à l'indépendance du Monténégro.

 

Relire aussi :

8 juin 1867 - Formation de l'Autriche-Hongrie

28 août 1910 - Proclamation du royaume du Monténégro

Repost 0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 23:01

 

Présentation de Tahiti

Tahiti est une île de la Polynésie française (collectivité d’outre-mer) située dans le sud de l’océan Pacifique. Elle fait partie du groupe des îles du Vent, et de l’archipel de la Société.

Taïti se compose de deux montagnes coniques réunies par un isthme. La grande presqu’île, de forme circulaire, a 35 km de diamètre environ ; la petite, située au sud-ouest, est un ovale, de 24 km de long sur 16 km de large. L’isthme, qui a 4 km de largeur, n’est qu’une terre plate submergée dans les hautes marées.

http://a.img.easytahiti.com/map-tahiti-moorea.jpg

Histoire de Tahiti

L’histoire de Tahiti a été marquée tout d’abord par le peuplement de l’île par les navigateurs polynésiens, d’origine austronésienne, puis par la découverte de l’île par les explorateurs européens.

Si l'archipel des Marquises fut le premier à être découvert en 1595 par l'Espagnol MEN DANA, et si des navigateurs hollandais traversèrent les Tuamotu en 1616, puis en 1722, il a fallu attendre l'année 1767 juin, WALLIS soit le premier à arriver à Tahiti à bord du « DOLPHIN ».

 

L'île de Tahiti aurait été aperçue en 1605 par le navigateur portugais Pedro Fernandes de Queirós Cependant, le fait que l'île qu'il vit fût cette île qu’il aurait nommée Sagitaria (ou Sagittaria) n'a pu être confirmé de façon probante.

Elle fut accostée pour la toute première fois le 17 juin 1767 par le navigateur anglais Samuel Wallis, qui y séjourna plusieurs semaines.

Puis, le 17 juin 1768, par Bougainville accosta sur l’île qu’il appela « la Nouvelle Cythère ».

En avril 1769, c’est James Cook missionné par la Royal Society pour observer le transit de Vénus devant le soleil, qui débarque.

 

Les missionnaires protestants anglais entreprirent les premiers la christianisation de Tahiti où ils arrivèrent en 1797, et prirent peu à peu une part importante aux affaires du pays.

Aussi, à l'arrivée des prêtres français catholiques en 1836, le pasteur protestant Georges PRITCHARD, installé depuis 1824 à Tahiti où il avait pris chaque jour plus d'influence, s’opposa-t-il vivement à leur débarquement et obtint de la reine POMARE IV leur expulsion ainsi que celle d'autres Français installés dans le pays.

Le Gouvernement français considéra cette attitude comme une atteinte aux droits des gens et une intervention fut jugée nécessaire.

La lutte s'engagea alors entre protestants et catholiques, et donc entre l'Angleterre et la France. Cette lutte dura jusqu'en 1842, date à laquelle un groupe de grands chefs qui nous étaient favorables formulèrent une demande de protectorat auprès de la France, seule mesure susceptible de rétablir l'ordre dans le pays.

 

Après avoir annexé les îles Marquises, l'amiral Du Petit-Thouars se rend à Tahiti où Il s'allie avec des habitants qui cherchent un protectorat de la France et sont opposés à la reine Pomare IV alors au pouvoir.

Cette lutte dura jusqu'en 1842, lorsqu’un groupe de grands chefs formulèrent une demande de protectorat auprès de la France, seule mesure susceptible de rétablir l'ordre dans le pays.

Cette demande fut approuvée par la reine le 9 septembre 1842, et le protectorat ratifié par Louis-Philippe en 1843.

Tahiti garde son chef d'état qui s'occupe des affaires intérieures. La France, quant à elle, s'occupe des relations extérieures et de la protection de l'île.

 

Mais le calme n'en était pas revenu pour autant à Tahiti et les querelles, tant religieuses que politiques, reprirent de plus belles jusqu'en 1880, date à laquelle le jeune roi POMARE V, de santé fragile et sans enfant pour lui succéder, signa, devant l'assemblée des grands chefs, l'acte de remise à la France des îles de la Société, en conservant toutefois son titre et son pavillon.

Le 12 juin 1891, le roi POMARE V s'éteignait et le pavillon français flotta désormais sur le palais royal de Papeete. La prise de possession des îles sous le Vent n'eut lieu qu'en 1888.

 

Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 23:01

Située à l'est de l'Australie, la Nouvelle-Calédonie a été découverte le 4 septembre 1774 par le navigateur, explorateur et cartographe britannique James Cook.

 

Chargé en 1768 par la Royal Society de diriger une expédition scientifique destinée à découvrir le mythique continent austral que l'on croyait couvert de richesses et étendu du pôle sud aux latitudes moyennes, le capitaine de frégate Cook, accompagné de 100 passagers (peintres, cartographes, savants...) suivit la route ouverte par Magellan, arriva à Tahiti en avril 1769 et découvrit l'Australie en octobre.

Le 13 juillet 1772, Cook entreprit un second voyage vers l'extrême-sud et explora les glaces de l'Antarctique. Descendu plus loin vers le sud qu'aucun homme ne l'avait jamais fait et convaincu de l'impossibilité de créer une colonie dans ces terres glacées, il décida de remonter vers des latitudes plus clémentes.

C'est finalement sur la route du retour qu'il découvrit la Nouvelle-Calédonie, tout comme les îles Tonga, l'île de Pâques, l'île Norfolk et les Nouvelles Hébrides.

Le premier à bord qui aperçu la Grande Terre fut l'aspirant Colnett le 4 septembre. Cook la nomma « New Caledonia », ancien nom de l'Ecosse, et donna le nom de Colnett au grand cap qui leur masquait le prolongement de l'île plus au sud-est.

 

Repost 0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 23:01

La Principauté du Monténégro a existé 1852 à 1910. Le 28 août 1910, la Principauté a été proclamée royaume de Monténégro par Nikola Ier Petrović-Njegoš, qui est devenu roi.

 Nikola Ier Petrović-Njegoš royaume du Monténégro

En 1912 le Monténégro participe à la guerre des Balkans contre l'empire ottoman et en 1913 gagne des terres comme le Sandzak et Pec, accordées par le traité de Bucarest.

 

Première guerre mondiale

Le Monténégro fut occupé du 15 janvier 1916 à octobre 1918 par les troupes austro-hongroises.

Après la guerre, alors que les troupes serbes stationnaient au Monténégro, une nouvelle assemblée se constitua. Le roi, toujours en exil en France, fut démis de ses fonctions, interdit de retour et l'assemblée, lors d'un vote très contesté, décida d'unifier le Monténégro à la Serbie le 13 novembre 1918.

Le Monténégro devint ainsi un territoire du Royaume de Serbie le 28 novembre 1918, juste avant la proclamation du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes (le 1er décembre) devenu en 1929 le Royaume de Yougoslavie.

 

Seconde guerre mondiale

Après l'invasion de la Yougoslavie, l'Italie occupe le Monténégro et crée un nouveau « Royaume », qui n'est dans les faits qu'un protectorat militaire, administré à partir de 1943 par l'Allemagne nazie. Le régime disparaît fin 1944 avec la retraite des derniers soldats allemands du Monténégro.

 

Après guerre

La République socialiste du Monténégro constitua une des républiques fédérées de la République fédérale populaire de Yougoslavie communiste. En 1963 sous Tito, de la République fédérale socialiste de Yougoslavie.

Sous le régime de Milošević et suite à l'effondrement de l'ex-Yougoslavie, le Monténégro fut l'une des deux républiques constitutives de la troisième Yougoslavie.

Le parlement du Monténégro a officiellement proclamé l'indépendance du pays dans la soirée du 3 juin 2006, celle-ci entrant immédiatement en application.


Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 23:01

Le 24 août 79 (ou le 24 octobre – voir en fin d’article), une violente éruption du Vésuve provoque l'enfouissement de la riche cité romaine de Pompéi sous une pluie de cendres volcaniques.

 carte-pompei-et-environs.jpg

Les Romains ne savaient même pas que la montagne fertile dominant la baie de Naples était un volcan !

La précédente éruption du Vésuve remontait à 3.500 ans avant JC et n'avait laissé aucun souvenir dans les mémoires.

Pendant longtemps le Vésuve semble avoir été un mont tranquille.

Les écrivains antiques le décrivent couvert de jardins et de vignes, mis à part son sommet aride.

 

Pourtant, une alerte avait eu lieu le 5 février de l'an 62, sous le règne de l'empereur Néron. Elle s'était traduite par un violent tremblement de terre (de magnitude estimée à 5 d'après les dégâts) qui avait détruit à 50% Pompéi.

Sans attendre, les riches propriétaires avaient reconstruit les superbes demeures décorées de fresques, de statues, de mosaïques et de fontaines, où ils venaient se reposer des turbulences de la vie romaine.

La reconstruction était à peine terminée que le volcan se réveillait 17 ans plus tard.

 

L’éruption du Vésuve de l’an 79

Quelques minutes seulement après le début de l’éruption, le panache de cendres brûlantes et de gaz s’élève déjà à plus de quinze kilomètres dans le ciel. Le sommet du panache s’étale dans le ciel et le vent pousse le nuage au-dessus de Pompéi, plongeant la ville dans l’obscurité.

Ces cendres d'un total de plusieurs millions de tonnes se refroidissent et retombent sous forme de poussières et de pierres ponce sur Pompéi.

Pompéi se retrouve enfouie sous 6 mètres de lapilli (fines particules de roches volcaniques) et le port voisin d'Herculanum, à l'habitat plus populaire, disparaît, lui, sous 16 mètres de boues.

http://voyagesenduo.com/italie/images/naples/naples_image_carte_pompei.png

Terrorisés, les Pompéiens essaient de s’enfuir, mais ne savent où aller.

2000 personnes environ trouvèrent la mort à Pompei. Dans les campagnes environnantes, les victimes ont dû se chiffrer par dizaine de milliers. Les victimes n'ont pas été asphyxiées mais tuées instantanément par une violente vague de chaleur et de poussière. La posture des ossements découverts à Pompéi révèle l'absence de gestes de protections ou de signes d'agonie. Tout s'est produit en une fraction de seconde au contact de la chaleur, juste avant qu'un amas de cendre ne vienne, par couches successives, statufier les victimes.

 

Au total, en près de 24 heures, le Vésuve entraîne la mort de plusieurs milliers de personnes dans les villes et les campagnes du golfe de Naples.

Dans les semaines qui suivent, les rescapés reviennent creuser la couche de dépôts volcaniques et tentent de récupérer leurs biens.

Puis, le site est abandonné et retombe dans l’oubli.

  

Sorties de l'oubli 1.700 ans plus tard, ces deux cités nous ont permis, grâce à leur malheur, de connaître la civilisation romaine à son apogée avec autant de précision que si elle s'était éteinte hier.

Bien qu’il ne reste que des ruines de Pompéi, il subsiste des traces de la vie qui l’animait : fresques, mosaïques, moulages des corps des victimes et les écrits d’un jeune homme (Pline le Jeune), témoin de la fin de la ville et de ses habitants.

 

La date de la disparition de Pompéi

La date traditionnellement fixée est le 24 août 79.

Mais une fois n’est pas coutume, la date choisie pour la publication d’un article sur ce blog, n’est pas forcément la date « anniversaire » de l’évènement.

 

Le seul témoin oculaire survivant fiable, Pline le Jeune, âgé de 17 ans à l'époque de l'éruption, relate l'événement dans 2 lettres adressées en l'an 104 à l'historien Tacite.

La date exacte de l'éruption fut longtemps placée au 24 août 79 car la majorité des manuscrits de Pline portait la mention des calendes de septembre, quelques manuscrits cependant portaient des leçons indiquant des dates différentes et légèrement postérieures.

L'une indique en particulier les calendes de novembre (1er novembre), peut-être faut-il alors placer l'éruption le neuvième jour avant les calendes de novembre, soit le 24 octobre de notre calendrier. Longtemps délaissée cette datation a suscité à nouveau l'intérêt des historiens grâce à des indices de plus en plus nombreux qui semblaient placer l'éruption en automne :

  • des dolia (grandes amphores) semblaient contenir du vin fraîchement pressé ;
  • des braseros étaient allumés le jour de l'éruption ;
  • les victimes retrouvées dans la cendre portaient des vêtements plus chauds que les tuniques claires d'été ;
  • la végétation indiquait l'automne : noix, figues et inversement les fruits d'été typiques d'un mois d'août étaient déjà vendus séchés ou en conserves ;
  • l'analyse de monnaies trouvées en 1974 datant de la quinzième salutation impériale de Titus, nécessairement postérieures au début de septembre 79.

 

 

Le Vésuve est un volcan toujours actif : il a connu plus de 50 éruptions depuis celle qui a détruit Pompéi.

 

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 23:01

Le Saint Empire romain germanique est dissous lors de la renonciation de François II de Habsbourg à la couronne impériale.

Cet Empire avait été fondé par Otton Ier en 962 et comprenait au début les royaumes de Germanie, d'Italie et de Bourgogne.

Il perdit beaucoup de ses territoires au cours des siècles et ne résista pas aux conquêtes napoléoniennes.

http://lepetitsaintmartin.unblog.fr/files/2011/08/Saint-empire-romain-germanique-vers-lan-1000.jpg

 

François II, dernier empereur du Saint Empire romain germanique

Fils de Léopold II et de son épouse Marie-Louise d'Espagne, François II est né le 12 février 1768 à Florence.

Après la mort de son père le 1er mars 1792, François II accède au trône en 1792 pour régner jusqu'en 1835. Il est couronné successivement roi de Hongrie, empereur romain germanique et roi de Bohême, en 1792 à Prague.

http://img.radio.cz/pictures/historie/frantisek2_1.jpg

Le 12 juillet 1806, à la signature du traité de la Confédération du Rhin, 16 États quittent le Saint-Empire et forment la confédération (appelée dans le traité « États confédérés du Rhin »).

 

Le 6 août 1806, François II déclare renoncer à la dignité d'empereur du Saint Empire Romain Germanique.

Il est le dernier empereur du Saint Empire romain germanique sous le nom de François II (1792-1806), et le premier empereur d'Autriche sous le nom de François Ier.

Il donnera sa fille Marie-Louise en mariage à Napoléon.

 

Repost 0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 23:01

Le navigateur génois Christophe Colomb quitte le port de Palos (Andalousie) dans l'espoir de rejoindre par l'ouest les Indes orientales et ses épices.

Trois caravelles, la Santa María, la Pinta et la Niña, quittent donc l'Espagne, en faisant voile vers l'ouest. Elles arriveront deux mois plus tard aux Antilles, en pensant aborder les Indes.

Christophe Colomb

Christophe Colomb né le 31 octobre 1451 à Gênes en Italie s'installe au Portugal vers l'âge de vingt-cinq ans. Il y développe l'idée de trouver une nouvelle route pour les Indes et en 1483, il rencontre Jean II, roi du Portugal. Ce dernier n'étant pas convaincu de l'existence d'une route pour atteindre les Indes par l'ouest, a rejeté son projet (le Portugal, ayant découvert la route des Indes via le cap de Bonne-Espérance).

Christophe Colomb se tourne vers l'Espagne et expose son projet à la reine de Castille en 1486. Son projet est finalement accepté en 1491, grâce à un évêque qui plaide pour Christophe Colomb (Les monarques catholiques d'Espagne, rêvent d'évangéliser le monde).

 

Le 3 août 1492, Christophe Colomb lève l'ancre avec 3 navires (2 caravelles, la Pinta et la Nina, ainsi qu'une nef, la Santa Maria) et 90 hommes d'équipage.

Il est contraint de faire une halte aux îles Canaries, à cause d'une avarie de gouvernail de la Pinta (9 août).

Le 6 septembre, Christophe Colomb quitte les Canaries.

Première illusion de la terre (17 septembre).

Deuxième illusion de la terre (25 septembre).

Troisième illusion de la terre (7 octobre).

Le 12 octobre 1492, Christophe Colomb découvre l'Amérique (l'île Watling - Antilles britanniques).

voyages Christophe Colomb carte animée gif

Relire aussi : 12 octobre 1492 - Christophe Colomb découvre l'Amérique

 

 

Repost 0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 23:01

La bataille de Fontenoy-en-Puisaye eut lieu le 25 juin 841 sur le territoire de l'actuelle commune de Fontenoy (Yonne). Les petits-fils de Charlemagne s’y disputèrent l'Empire.

Cette bataille opposa donc Lothaire Ier, le fils aîné de Louis Ier le Pieux, à ses deux frères, Louis le Germanique et Charles le Chauve. Leur neveu, le roi Pépin II d'Aquitaine (fils de Pépin Ier) se rangea du côté de Lothaire.

Lothaire, est vaincu par ses frères Louis le Germanique et Charles le Chauve. Il devra accepter le traité de Verdun de 843, par lequel Charles obtient la partie francophone et Louis la partie germanophone.

 

L’Empire carolingien

Charlemagne, par ses conquêtes en Germanie, en Espagne et en Italie, unifie une grande partie de l'Europe occidentale, avant de se faire couronner empereur d'Occident en 800 à Rome, confortant ainsi l'union de l'Empire avec la Papauté.

Charlemagne, établit la capitale de l'Empire carolingien à Aix-la-Chapelle car cette ville située près du Rhin, avait situation géographique centrale par rapport aux territoires de l'empire carolingien.

Le 28 janvier 814, Charlemagne mourut à Aix la Chapelle, à 66 ans.

Il laissa la totalité de son empire au seul fils qui lui restait : Louis le Pieux. Lui même régna jusqu’en 840, mais quand il mourut, il avait trois fils : Lothaire, Louis le Germanique et Charles le Chauve.

Empire de Charlemagne

Le partage

Selon la tradition Franque il fallu diviser l’empire entre eux, mais Lothaire avait conservé le titre d’Empereur et réclamait pour lui la plus grande partie de l’Empire. Louis le Germanique et Charles le Chauve ne l’entendirent pas de cette oreille : ils s’allièrent et vainquirent Lothaire à la bataille de Fontenoy en Puisaye le 22 juin 841.

Puis le 14 juin 842, l’armée de Charles le Chauve et celle de Louis le Germanique se retrouvèrent à Strasbourg et se jurèrent assistance mutuellement.

 

En aout 843 à Verdun, les trois frères se mirent d’accord sur un nouveau partage de l’Empire :

Lothaire conserva le titre d’Empereur ainsi que la suzeraineté sur les Pays Bas, la Rhénanie, l’Alsace, la Bourgogne et la région des Lombards.

Louis reçut la Bavière, l’Alémanie, l’Austrasie et la Saxe.

Enfin Charles le Chauve reçut la Neustrie, l’Aquitaine et le nord de l’Espagne, tous les territoires situés à l’est de la Meuse, un fleuve entre la Lorraine et la Champagne Ardenne.

Les nations qui ressortiront de cet accord seront les embryons de l’Allemagne, de la France et de l’Italie.

aout 843 à Verdun, les trois frères se mirent d’accord sur un nouveau partage de l’Empire carolingien

 

Liens du jour :

25 décembre 800 - Sacre de Charlemagne

Site officiel de la bataille de Fontenoy-en-Puisaye

Repost 0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 23:01

Tous les ans, dans le monde entier, la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse est célébrée le 17 juin.

Cette journée marque l’anniversaire de l’adoption de la « Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification » (CLD) en 1994 et sa ratification par le Canada en 1995.

17 juin : Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse

Cette journée du 17 juin représente une occasion unique de rappeler que la désertification n’est pas une fatalité, que des solutions existent, et qu’elle peut être efficacement combattue par le renforcement de la participation des communautés et la coopération à tous les niveaux.

Alterner les cultures et laisser reposer le sol, régénérer la terre en faisant notre compost, planter des arbres, recycler les matières recyclables et freiner notre surconsommation sont autant d'actions nécessaires à la survie de notre planète.

 

Les déserts

Les déserts ne sont pas uniquement des lieux où l’on trouve des dunes de sables et des nomades les parcourant. Ainsi l'Antarctique, ou le grand Nord, sont des espaces désertiques, parce que l'eau y est prise en glace.

L’homme n’est pas responsable, à l’origine, des déserts mais aujourd’hui il y contribue.

 

Selon les critères de l’UNCCD, la désertification c’est la dégradation des sols dans les zones arides, semi-arides et sub-humide, quand les sols sont fragilisés, le couvert végétal amenuisé et le climat impitoyable...

Cela représente 4 milliards d’hectares des terres émergées du globe (soit 1/3). Soit 1/5ème de la population mondiale touchée. Chaque année, c’est quasiment 24 milliards de tonnes de sols fertiles qui disparaissent.

 

Quelles sont les causes de la désertification ?

Les principales causes sont les variations climatiques (La végétation ne se développent pas en raison de fortes températures sur plusieurs mois) ainsi que les activités de l’homme (l’agriculture, la surexploitation, le déboisement, les mauvaises pratiques en matière d'irrigation …).

 

Quels sont les conséquences de la désertification ?

Les impacts sont avant tout sur l’environnement.

La désertification rend les terrains inondables, ce qui entraîne une salinisation des sols, et donc une détérioration de la qualité de l’eau.

 

De plus, l’impact est aussi économique.

En effet, au niveau planétaire le manque à gagner s’élève à 42 milliards de dollars pour les régions touchées par la désertification selon la banque mondiale (paradoxalement, le coût annuel de la lutte contre la désertification est seulement de 2.4 milliards)

 

Et enfin, la sécheresse et de la désertification sont désastreuses pour la population.

L’insécurité alimentaire, la famine, les pénuries d’eau potable, la migration massive des populations (on estime à 60 millions le nombre de personnes, qu’on appelle des réfugiés « écologiques » qui entre 1997 et 2020 partirons des zones désertifiées de l’Afrique sub-saharienne pour le Maghreb et l’Europe), des conflits visant l’accès aux ressources naturelles, la baisse de la production et de la productivité alimentaire, des enfants (et en particulier des filles) ne peuvent fréquenter l’école parce qu’ils sont forcés de parcourir de longues distances pour ramasser du bois de chauffage...

 

Les principales régions les plus menacées sont l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine (soit environ 110 pays).

planete carte zones arides

Repost 0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 23:01

Le 9 juin 1885, par le traité de T'ien-tsin (un port chinois), la Chine renonce à ses droits sur l'empire du Viêt-nam (on écrit aussi Vietnam).

http://www.planet-expert.com/commun/images/atlas/cartes/carte_vietnam_fr.gif

Le 25 août 1883, le traité de Hué précise à l’empereur du Vietnam que son pays est désormais sous protectorat français, ce qui n’est pas vu d’un très bon œil par la Chine.

Des troupes chinoises mènent alors la vie dure aux Français notamment à Lang-son, petite ville du Tonkin, région vietnamienne située au sud de la Chine.

Le 9 juin 1885, le traité de T’ien-tsin est signé et la Chine renonce à ses droits sur le Vietnam. Mais les révoltes se poursuivent et l’ « insurrection des lettrés » massacre des dizaines de milliers de chrétiens.

 

Deux ans plus tard, en 1887, la France crée l’Union indochinoise en regroupant toutes ses colonies du sud-est asiatique.

La réorganisation coloniale sépare les trois provinces de l’ancien empire vietnamien sur le plan administratif. Les trois régions sont désormais : le Tonkin au nord, région traversée par le fleuve rouge – l’Annam, un pays montagneux au centre – la Cochinchine au sud avec le delta du Mékong.

S’y ajoutent le Cambodge et le Laos (en 1893).

 

Les choses deviennent de plus en plus difficiles pour les Français à partir de 1920.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Japonais envahissent l’Indochine française, faisant de la propagande anticolonialiste.

Le 9 mars 1945, les Japonais mettent hors de combat les troupes françaises et prennent la direction du pays.

La guerre embrase rapidement toute la péninsule indochinoise. Elle va durer trente ans, avec la France d’abord, avec les États-Unis ensuite.

Charles de Gaulle voudra la récupérer et entamera la terrible guerre d’Indochine en décembre 1946.

 

Lire aussi : Chronologie en Indochine

Repost 0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 23:01

Le samedi 8 juin 1867, l'empereur d'Autriche François-Joseph Ier et sa femme la princesse bavaroise Elisabeth, surnommée « Sissi », consacrent l'union de l'Empire autrichien et du royaume de Hongrie et donc, la naissance de la « monarchie bicéphale » d'Autriche-Hongrie.

La création de l'Autriche-Hongrie est l'aboutissement d'une très longue histoire qui a permis à une famille issue du modeste château des Habsbourg, en Suisse, de dominer toute l'Europe centrale grâce à de fructueuses alliances matrimoniales.

Autriche-Hongrie

Mais ce regroupement ne satisfait pas les multiples nationalités qui le composent. Ainsi, à la fin de Première Guerre mondiale, son territoire sera réparti entre l'Italie, la Roumanie et cinq nouveaux Etats : Autriche, Hongrie, Pologne, Tchécoslovaquie et Yougoslavie.

 

François-Joseph d'Autriche roi de Hongrie

L'empereur d'Autriche François-Joseph Ier de la dynastie des Habsbourg-Lorraine, et son épouse, l'impératrice Elisabeth, sont consacrés roi et reine de Hongrie, dans l'église catholique Matthias, de la capitale, Buda, sous la conduite (musicale) d'un éminent sujet, le compositeur Franz Lizt.

La cérémonie de couronnement concrétise le dualisme né du compromis du 18 février 1867, réunissant les deux Etats souverains d'Autriche et d'Hongrie, au cœur d'une même monarchie, règne qui s'acheva en 1890.

 

http://3c.img.v4.skyrock.net/3cc/sissiempress24/pics/934322460_small.jpgFrançois-Joseph 1er (1830-1916) était le fils de François-Charles archiduc d'Autriche et de Sophie de Bavière. Monté sur le trône d'Autriche en 1848 après l'abdication de son oncle Ferdinand 1er empereur d'Autriche et la renonciation au trône de son père François-Charles d'Autriche.
 http://www.bassindarcachon.com/public/histoires_locales/Sissi---1.jpgÉlisabeth de Wittelsbach (1837-1898), née duchesse de Bavière était la fille du duc Maximilien et de la princesse Ludovika de Bavière, Élisabeth de Wittelsbach. Son surnom était Sissi.

 

Titre de l'Empereur François-Joseph Ier

Sa majesté impériale et apostolique,

François-Joseph Ier,

Par la grâce de Dieu,

Empereur d'Autriche, roi de Hongrie et de Bohême;

Roi de Dalmatie, Croatie-Slavonie, Galicie-Lodomérie et Illyrie; Roi de Jérusalem; Archiduc d'Autriche; Grand-duc de Toscane et Cracovie, Duc de Lorraine, Salzbourg, Styrie, Carinthie, Carniole et Bucovine; Grand Prince de Transylvanie; Margrave de Moravie; Duc de Haute et Basse Silésié, Modène, Parme, Plaisance et Guastalla, Auschwitz, Zator, Teschen, Frioul, Raguse (Dubrovnik) et Zara (Zadar); Comte-prince d'Habsburg, Tyrol, Kyburg, Gorizia et Gradisca; Prince de Trent (Trento) et Brixen (Bressanone); Margrave de Haute et Basse Lusace et Istrie; Comte d'Hohenems, Feldkirch, Bregenz, Sonnenberg; Seigneur de Trieste, Cattaro (Kotor) et des Wendes; Grand-voïvode de Voïvodine de Serbie etc.

 

 

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 23:01

Le mercredi 1er juin 1831, l'explorateur britannique John Ross et son neveu James Clark Ross découvrent le pôle Nord magnétique, sur la côte ouest de la péninsule de Boothia, au nord du Canada.

http://img.maxisciences.com/p%F4le-nord-magn%E9tique/le-pole-nord-magnetique-se-deplace-de-plus-en-plus-vite_25142_w250.jpg 

Au début du XIXème siècle, la marine britannique avait organisé plusieurs expéditions dans l'Arctique canadien.

En 1829, « Le Victory », premier navire à vapeur dans l'Arctique, pris par les glaces, obligea les explorateurs à rester deux ans sur place et permit aux Ross d'aller au bout de leurs observations.

 

On retient en général que la Terre possède deux pôles.

Mais physiciens et navigateurs savent depuis longtemps que c’est plus complexe que cela.

Si les pôles géographiques, qui marquent l’axe de rotation de la Terre, ne bougent pas ou presque, les pôles magnétiques sont en perpétuel mouvement, suivant ce qui se passe dans « les entrailles de la terre ».

http://philippe.boeuf.pagesperso-orange.fr/robert/editoriaux/images/booq4.jpg http://aurores-polaires.e-monsite.com/medias/images/champ-magnetique.png

Le pôle Nord magnétique est le lieu d’où sortent les lignes du champ magnétique qui reviennent ensuite par le pôle Sud. Ce champ est produit par des mouvements du noyau liquide de la Terre. Il se déplace naturellement de quelques kilomètres par année soit une quarantaine de mètres par jour.

 

Aujourd’hui, le pôle Nord magnétique se trouve à 550 kilomètres au sud du pôle géographique, ou plutôt se trouvait à cette distance en 2007, lors des relevés effectués cette année là par une équipe franco-canadienne. En 1831, quand Ross l’a localisé pour la première fois, il se trouvait au Cap Adélaïde, dans le nord du Canada.

En 1904, Amundsen l’a localisé à nouveau, pratiquement au même endroit. Puis, il a entamé son mouvement, à moins de 10 kilomètres par an, jusqu’en 1980.

Quelques années plus tard, le mouvement s’est accéléré, pour se stabiliser à environ 55 kilomètres par an.

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire