Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 23:01

L'aviateur et écrivain Antoine de Saint-Exupéry, 44 ans, disparaît au cours d'une mission de reconnaissance sur le sud de la France le lundi 31 juillet 1944.

Les conditions de sa disparition sont restées longtemps obscures : attaque d'un chasseur allemand, panne de moteur, suicide...

Saint-Exupéry laisse derrière lui de nombreux ouvrages qui cherchent à définir le sens de l'action et des valeurs humanistes, dont l'émouvant « Petit Prince » publié en 1943.

Antoine de Saint-Exupéry

Biographie de « Saint-Ex »

Antoine de Saint-Exupéry est né à Lyon le 29 juin 1900. Dès son plus jeune âge il est fasciné par les avions : il avait 9 ans quand Blériot fit la première traversée de la Manche ; il en avait 12 quand il prit son baptême de l’air.

Ses résultats scolaires son médiocres, pourtant le jeune Antoine se consacre à l'écriture et remporte le prix de narration de son lycée.

Il obtient son baccalauréat en 1917, mais échoue au concours de l'Ecole navale.

En avril 1921, il est affecté pour son service militaire en tant que mécanicien au 2e régiment d’aviation de Strasbourg. En juin, il prend des cours de pilotage à ses frais.

En janvier 1922, il est à Istres comme élève officier de réserve. Il est reçu pilote militaire et promu caporal.

Début août 1922, il est affecté au 37e régiment d’aviation à Casablanca, où il obtient son brevet civil. En octobre, sous-lieutenant de réserve, il choisit son affectation au 34e régiment d’aviation, au Bourget.

Au printemps 1923, il a son premier accident d’avion au Bourget : fracture du crâne ; il est démobilisé.

Antoine de Saint-Exupéry ne se remet à voler qu'en 1926 pour effectuer le transport du courrier entre Toulouse et Dakar. C'est à ce moment qu'il publie son premier livre, « L'Aviateur ». Il écrira ensuite « Courrier sud », « Vol de nuit » et surtout « Terre des hommes ». Ces ouvrages qui relatent la vie de Saint-Exupéry, ses vols et ses rencontres avec les hommes.

En 1939, il est mobilisé dans l'armée de l'air et est affecté dans une escadrille de reconnaissance aérienne. À l'armistice, il quitte la France pour New York avec pour objectif de faire entrer les Américains dans la guerre et devient l'une des voix de la Résistance.

À New York, il écrit « Le Petit Prince » (publié avec ses propres aquarelles en 1943 aux États-Unis et en 1945 en France).

Au printemps 1944, il rejoint enfin, en Sardaigne puis en Corse, une unité chargée de reconnaissances photographiques en vue du débarquement en Provence.

 

31 juillet 1944, son dernier vol

Le 31 juillet 1944, Saint-Exupéry décolle de l'aéroport de Poretta, près de Bastia, aux commandes de son « F-5B -1-LO », version photo du bimoteur P-38 Lightning, pour une mission de reconnaissance photo en vue du prochain débarquement en Provence.

Cap sur la vallée du Rhône, puis Annecy et Grenoble, retour par la route Napoléon.

Il est seul à bord, il emporte du carburant pour six heures de vol.

Ce Lightning de reconnaissance est une version désarmée : sa grande vitesse à haute altitude (11000 m) le met à l’abri d’une interception et il est bardé de caméras et d’appareils photos sous différents angles.

 

Disparition mystérieuse

Peu après son décollage vers 8h30 ce 31 juillet, les radars de l’île signalent qu’il a franchi la côte de Provence. Cet écho radar sera son dernier signe de vie. Il devait rentrer vers 12h15, voire 12h30. A 14h30, le Commandant Saint-Exupéry n'est pas rentré. n’est pas rentré. A 16h00 il est déclaré disparu en mission.

La nouvelle est rendue publique par la radio d’Alger. Elle est bientôt connue du monde entier.

 

Il est alors impossible d'effectuer des recherches sur le terrain en temps de guerre, Saint-Ex est officiellement porté disparu. Sa mémoire est célébrée solennellement à Strasbourg le 31 juillet 1945 et en 1948, il est reconnu « Mort pour la France ».

Mais personne ne sait vraiment où est tombé l’aviateur.

 

Lien du jour : http://www.antoinedesaintexupery.com/

 

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 23:01

Paul Doumer, né le 22 mars 1857, a été élu président de la République française le 13 juin 1931. Membre du parti radical, il a aussi été gouverneur général d'Indochine et a fait partie de la Commission de l'armée du Sénat pendant la Première Guerre mondiale.

président de la République de Paul Doumer

Le vendredi 6 mai 1932, le président Doumer se rend à l'hôtel Salomon de Rothschild pour inaugurer une grande exposition consacrée aux écrivains de la Grande guerre.

 

Alors que le président de la République converse avec l'écrivain Claude Farrère, plusieurs coups de feu retentissent. Deux de ces coups de feu atteignent le président à la base du crâne et à l'aisselle droite. L’assassin est un médecin russe immigré, Paul Gorgulov, qui voulait condamner la passivité de la France dans le conflit contre les bolcheviks.

 

Le 12 mai 1932, après des funérailles Nationales à Notre-Dame et au Panthéon, il est inhumé dans le caveau familial du cimetière Vaugirard.

 

L'assassin de Paul Doumer

Après son incarcération à la prison de la Santé, Gorguloff est soumis à une série d'interrogatoires.

Les propos mystico-patriotiques de l'assassin, déclaré « psychopathe délirant, demi-fou de type régicide », sont incohérents. Il affirme avoir agi seul et avoir été poussé à tuer Paul Doumer par une idée fixe : sauver la Russie du bolchevisme.

Gorgulov est condamné, puis guillotiné le 14 septembre.

 

Repost 0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 23:06

 

Dalida (Iolanda Cristina Gigliotti) est née le 17 Janvier 1933 en Égypte (Le Caire).

Le dimanche 3 mai 1987 elle est retrouvée morte dans sa maison de Montmartre.

25 ans après sa mort, la légende reste…

En vendant plus de 120 millions de disques à travers le monde, la carrière de Dalida a été couronnée de succès pendant plus de 30 ans.

Mais la vie sentimentale de la chanteuse et le suicide de plusieurs de ses amants la laisse dans un état de détresse immense. La diva égyptienne, ne supportant plus la solitude, met fin à ses jours dans la nuit du 2 au 3 mai 1987, dans sa maison de Montmartre.

Elle laisse pour seule explication à ce geste un mot à son entourage
« La vie m’est insupportable. Pardonnez-moi. »

Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 23:02

Le lundi 30 avril 1945, Alors que l’Armée rouge assiège son bunker de Berlin, Adolf Hitler se suicide avec sa maîtresse.

Eva Braun l'accompagne dans la mort après avoir conclu avec lui un engagement de mariage. (Le mariage civil fut acté la veille par un fonctionnaire subalterne du ministère de la propagande et conseiller municipal de Berlin, revêtu de l'uniforme du parti nazi.)

 suicide hitler

Hitler se donne la mort d’une balle dans la bouche, alors qu’Eva Braun et tous les occupants du bunker ingèrent du cyanure. Pour ne pas voir son cadavre emporté en trophée par l’ennemi, Hitler avait donné l’ordre de l’incinérer.  Les derniers fidèles du Führer ont soin de brûler les corps afin qu'ils ne tombent pas entre les mains des Soviétiques.

 

Jusqu'en 1956, le FBI, le croyant vivant, l'a poursuivi à travers la planète.

Leurs corps sont découverts le 2 mai par l'armée soviétique. Mais des rumeurs circulent, notamment lorsque Staline évoque en juillet 1945 une possible évasion du chef nazi. Aperçu sur tous les continents, le supposé Hitler est poursuivi par les agents du FBI jusqu'en Argentine. En 1956, la justice allemande authentifie formellement les deux corps retrouvés dans le bunker comme ceux d'Hitler et d’Eva Braun. Les Américains arrêtent alors leurs investigations.

 

 

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 23:07

15 avril 1679 : Décès de Madame de Longueville

Anne Geneviève de Bourbon-Condé, duchesse de Longueville, décède le 15 avril 1679. Fille unique d'Henri II de Bourbon Condé, elle épouse Henri II d'Orléans en 1642 et devient influente lorsque son père est à la tête du Conseil de régence, ses charmes rendant plus faciles les négociations lors du traité de Westphalie. Elle s'oppose à Mazarin pendant la Fronde et tombe en disgrâce. Exilée en Normandie, elle se consacre alors à la religion jusqu'à sa mort.

Madame de Longueville

 

15 avril 1719 : Décès de Madame de Maintenon

Née en 1635, Françoise d'Aubigné épouse le poète comique Paul Scarron en 1652. Après la mort de celui-ci, elle devient gouvernante des enfants de Louis XIV et de Madame de Montespan.

En 1674, elle achète le titre et le château de Maintenon. A la mort de la reine, Marie-Thérèse d'Autriche en 1683, elle épouse Louis XIV en secret, sur qui elle exerce une influence notable. Suite à la mort du roi, elle se retire à saint-Cyr en 1715, et décède le 15 avril 1719 dans la Maison royale de Saint-Louis. Cette institution avait été fondée à la demande de Madame de Maintenon pour éduquer les jeunes filles de la noblesse pauvre.

Madame de Maintenon

 

15 avril 1764 : Décès de Madame de Pompadour

Jeanne-Antoinette Poisson, plus connue sous le nom de Mme de Pompadour, meurt le 15 avril 1764 à Versailles, d'un cancer du poumon. Née le 29 décembre 1721, elle contracte un premier mariage en 1741 avec Charles-Guillaume Le Normant d'Etiolles, avant de devenir la favorite du roi de France, Louis XV. Elle eut une grande influence sur la politique de la France, appuyant la carrière de certains nobles, comme le duc de Choiseul.

Madame de Pompadour

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 23:01

Le pasteur noir de l'église baptiste de Montgomery (Alabama) est assassiné à 39 ans par James Earl Ray à Memphis dans le Tennessee.

http://www.live2times.com/imgupload/event/10681/19084209/normal/martin-luther-king-est-assassine-martinlutherking-large.jpg

 

Martin Luther King Junior

Martin Luther King né à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929, est issu d’une famille relativement aisée.

Sa mère, Alberta Williams, institutrice avant son mariage, était la fille d'Adam Daniel Williams, pasteur pendant dix-sept ans de l'Eglise baptiste Ebenezer et pionnier de la résistance aux discriminations raciales : membre de la National Association for the Advancement of Colored People, il avait lutté pour obtenir un collège secondaire pour les Noirs et fait boycotter un journal raciste.

Son père, Martin Luther King Senior, était également pasteur, et il succéda d'ailleurs dès 1931 à Adam Williams dans la responsabilité de la paroisse.

À dix-huit ans, il décide de devenir pasteur, comme son père, dans l’Église baptiste.

 

Célèbre pour les marches pacifiques qu’il organisait en dépit des injures et des multiples menaces de mort dont il faisait l’objet, le 28 août 1963, à l'occasion d'une Marche sur Washington, Martin Luther King prononce son plus célèbre discours devant 250.000 sympathisants : « I Have a Dream » dans lequel il décrit une Amérique où Blancs et Noirs sont unis.

Martin Luther King a reçu en 1964 le Prix Nobel de la paix. Il est le plus jeune récipiendaire de cette distinction.

 

 

L’assassinat de Martin Luther King

Le jeudi 4 avril 1968 à 18 h 01, Martin Luther King est assassiné par un ségrégationniste blanc sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis dans le Tennessee.

Ses dernières paroles sont pour le musicien Ben Branch qui devait se produire ce soir-là lors d'une réunion publique à laquelle assistait Martin Luther : « Ben, prévois de jouer Precious Lord, Take My Hand (Seigneur, prends ma main) à la réunion de ce soir. Joue-le de la plus belle manière. »

 

Ses amis à l'intérieur de la chambre du motel entendent des coups de feu et courent sur le balcon pour trouver Martin Luther King abattu d'une balle dans la gorge. Il est déclaré mort au St. Joseph's Hospital à 19 h 05. L'assassinat provoque une vague d'émeutes raciales aux États-Unis qui fait de nombreux morts et nécessite l'intervention de la garde nationale.

Les obsèques sont fixées au 7 avril, décrété jour de deuil national. La cérémonie qui se déroule à Atlanta rassemble 100.000 personnes.

 

James Earl Ray

Le procès du meurtrier de Martin Luther King débute le 10 mars 1969. Sur les conseils de son avocat, James Earl Ray plaide coupable et évite ainsi la chaise électrique.

James Earl Ray est condamné à quatre-vingt-dix-neuf ans de réclusion. Mais il se rétracte aussitôt et se dit victime d'une machination. FBI et CIA sont, à nouveau, mis en cause. Une commission est bien désignée pour faire le point sur les assassinats de Kennedy et de King. Elle remet son rapport en mars 1979 et confirme la culpabi­lité de Ray.

A la fin des années 1990, Dexter Scott, le fils cadet de Martin Luther King, se rend à l'hôpital-pénitencier de Nashville, où James Earl Ray est soigné pour une cirrhose du foie. Devant des photographes, il serre la main de celui qui lui susurre en le regardant droit dans les yeux : « Je n'ai pas tué votre père ! »

Il est mort en prison, en avril 1998.

 

Des zones d’ombres persistent sur cet assassinat.

 

Relire : 28 août 1963 : Martin Luther King – « I have a dream »

 

 

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 00:01

 

Nés un 8 mars

1286 : Jean III de Bretagne dit Jean III le Bon, duc de Bretagne de 1312 à 1341.

1714 : Carl Philipp Emanuel Bach, compositeur allemand, deuxième fils de Jean-Sébastien Bach.

1788 : Antoine César Becquerel, physicien français.

1906 : Pierre Billotte, général et homme politique français.

1916 : Yvon Petra, joueur de tennis français.

 

Décédés un 8 mars

1144 : Célestin II (Guido di Castello), pape.

1702 : Guillaume III d'Angleterre, roi d'Angleterre.

1869 : Hector Berlioz, compositeur, écrivain et critique français.

1889 : John Ericsson, inventeur et ingénieur mécanicien américain d'origine suédoise.

1917 : Ferdinand von Zeppelin, militaire et ingénieur allemand.

 

Repost 0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 00:01

Félix Faure, est le seul président en fonction à être décédé dans le palais de l’Élysée.

C’était un bel homme de 58 ans avec une fine moustache. Ses contemporains le surnommaient affectueusement le « Président Soleil » en raison de son amour du faste.

Ministre de la Marine de 1894 à 1895, il est élu la même année président de la République Française. Il meurt quatre ans après son élection, dans des circonstances passées à la postérité...

Le jeudi 16 février 1899, le président de la République est victime d'une crise d'apoplexie (aujourd’hui on dirait Accident vasculaire cérébral) dans les bras de sa maîtresse qu'il recevait dans un salon de l'Élysée.

Les communiqués officiels transforment sa mort en une « terrible agonie » et ne mentionnent pas la présence de sa galante compagnie.

Mais la cause réelle du décès du président fut vite connue, cependant, la rumeur publique crut d'abord que sa compagne des derniers instants était Cécile Sorel, une actrice célèbre du moment.

On sut dix ans après qu'il s'agissait d'une demi-mondaine du nom de Marguerite Steinheil.

 

Quant à son action, on retient uniquement de sa présidence qu'il s'opposa à la révision du procès du capitaine juif Alfred Dreyfus, faussement accusé de trahison, et que son gouvernement dut céder aux Anglais le Soudan après le bras de fer de Fachoda.

 

Le président eut droit à des obsèques nationales, célébrées le 23 février 1899. Elles furent marquées par une tentative de coup d’État de la Ligue des patriotes fomenté par Paul Déroulède, qui tentera en vain de faire prendre d'assaut le palais présidentiel.

Félix Faure est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

 

Repost 0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 00:01

Le 1er février 1328, le roi de France Charles IV le Bel, troisième et dernier fils de Philippe le Bel, meurt à trente-quatre ans en laissant une épouse sur le point d'accoucher. Celle-ci donne naissance à une fille.

http://membres.multimania.fr/nexus98/charles4.jpg

Pour la première fois depuis Hugues Capet, il ne se trouve pas un garçon pour perpétuer la dynastie en ligne directe... La succession par les femmes est rejetée comme elle l'avait déjà été onze ans plus tôt, après la mort de Louis X le Hutin et de son fils Jean 1er le Posthume.

 

Les grands seigneurs du royaume renouent avec le rite de l'élection et hissent sur le trône un cousin du défunt roi, Philippe de Valois, qui devient Philippe VI.

Cette élection va faire des jaloux et l'on éprouvera a posteriori le besoin de la justifier par une « loi salique » qui officialise l'inaptitude des femmes à accéder au trône capétien...

 

Voir aussi : 3 janvier 1322 - Avènement de Charles IV le Bel

 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 00:01

Le roi d'Angleterre Henri VIII meurt dans son palais de Westminster après 38 ans de règne et 6 mariages.

 

Henri VIII monte sur le trône d'Angleterre à 17 ans, le 22 avril 1509.

Il succède à son père Henri VII, fondateur de la dynastie des Tudor, en lieu et place de son frère aîné Arthur, mort prématurément.

Son époque aura été marquée par l'exécution de deux de ses épouses pour adultère, par le rattachement du pays de Galles à la couronne d'Angleterre et enfin par la Réforme anglicane et le schisme avec l'église catholique romaine.

Agé de 9 ans, le fils qu'il a eu avec sa quatrième femme Jeanne Seymour lui succède sur le trône sous le nom d’Edouard VI.

Henri VIII roi d’Angleterre Barbe-bleue 

Une vie conjugale mouvementée :

Quelques semaines après sa montée sur le trône d'Angleterre, Henri VIII épouse Catherine d'Aragon qui lui donna une unique fille, Marie, qui deviendra Marie Ière d'Angleterre. Faute d'héritier mâle, Henri VIII demanda l'annulation du mariage en 1527 et répudia Catherine d'Aragon en 1532 ; elle mourut en 1536.

En 1522, Henri VIII vit pour la première fois Anne Boleyn lors d'un bal masqué où elle y a exécuté une danse. En 1525, Henri VIII commença à la courtiser. Il l'épousera en janvier 1533 ; elle sera faite reine d'Angleterre grâce à l'annulation du mariage avec Catherine d'Aragon par l'archevêque de Canterbury.

En 1536, accusée d'adultère et d'inceste, semble-t-il à tord, Anne Boleyn, qui n'a donné qu'une fille, la future Elisabeth Ière, à Henri VIII, est exécutée.

Quelques jours après l'exécution d'Anne Boleyn, Henri VIII épouse Jeanne Seymour (le 30 mai 1536). En 1537, elle meurt deux jours après avoir donné au roi son premier fils légitime, le futur Edouard VI.

En 1540, Henri VIII épouse Anne de Clèves afin de lier l'Angleterre et les princes protestants d'Allemagne. Ayant rompu son alliance avec les protestants allemands, Henri VIII répudia Anne de Clèves six mois après leur mariage. Anne de Clèves continua néanmoins à poursuivre sa vie paisiblement. En mourut à Chelsea en 1557.

Henri VIII épousa le 28 juillet 1540 la nièce du duc de Norfolk, Catherine Howard, qui poussa le roi, alors chef de l'Église anglicane, à un rapprochement avec les catholiques. Accusée à son tour d'infidélité par Thomas Cranmer, archevêque de Canterbury, elle fut condamnée à mort et exécutée le 13 février 1542 dans la tour de Londres.

En 1543, Henri VIII épouse sa sixième et dernière épouse, Catherine Parr. Le roi mourut le 28 janvier 1547, laissant veuve Catherine Parr. Elle mourut l'année d'après.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 00:03

Alexandre Stavisky est un escroc d'origine russe, arrivé en France à la fin du XIXe siècle. Il s'infiltre dans les milieux politique et fréquente de nombreux députés et ministres notamment radicaux. En 1932, il monte une affaire frauduleuse avec la complicité d'hommes politique.

Alexandre Stavisky

Le 9 janvier 1934, Stavisky est retrouvé par la police dans un chalet de Chamonix, tué d'une ou deux balle(s) de révolver selon les sources...

L'homme était recherché suite à un détournement de fonds au Crédit municipal de Bayonne.

 

Curieusement, il faudra deux heures pour le faire transporter à l’hôpital le plus proche. Il est trop tard et il meurt dans la soirée. La police qui le traquait, aurait pris le temps de rechercher des documents compromettants.

 

Officiellement, il s’agit d’un suicide.

Mais l'opinion publique soupçonne aussitôt des hommes politiques de l'avoir fait assassiner pour l'empêcher de dénoncer ses complices...

La presse ne s'y trompe pas...

affaire Stavisky assassine canard enchaine du 10 janvier 1934

Dès le 9 janvier, à l’appel de L’Action française, des manifestants défilent aux cris de « À bas les voleurs » et « Les députés à la lanterne ». C’est le début d’une grande offensive, menée par la droite, contre le régime parlementaire « pourri ».

Communistes et socialistes, contents de la mise en accusation des radicaux, ne réagissent que mollement et rappellent, eux aussi, les scandales précédents.

 

L'indignation populaire entraîne la chute du gouvernement radical-socialiste. Édouard Daladier remplace Camille Chautemps à la présidence du Conseil. Il destitue aussitôt le préfet de police Chiappe, suspect de sympathie avec les ligues de droite.

 

Le 6 février 1934, Édouard Daladier présente à l'Assemblée nationale le nouveau gouvernement. Dans le même temps, une grande manifestation est organisée à Paris, place de la Concorde, à l'appel des ligues, de l'association d'anciens combattants Les Croix de Feu ainsi que de mouvements communistes, toujours sur le thème : « A bas les voleurs ! »

La manifestation dégénère ; la police tire : 16 manifestants et 1 policier sont tués.

Trois jours plus tard, une contre-manifestation dégénère à son tour et fait 9 morts. Edouard Daladier doit céder la place à Gaston Doumergue à la tête du gouvernement.

 

Non sans mauvaise foi, la gauche parlementaire dénonce dans la manifestation du 6 février une tentative de coup d'État fasciste. Elle appelle au rassemblement des forces progressistes.

Par ricochet, l'affaire Stavisky va ainsi contribuer à la victoire du Front Populaire de Léon Blum aux élections législatives de 1936...

 

Repost 1
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 00:03

François Maurice Adrien Marie Mitterrand est né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente) et mort le 8 janvier 1996 à Paris.

50 ans après son élection de député, « l’homme de gauche » s’éteint.

 

Voyons ce qu’était ce premier mandat de « l’homme de gauche » avec des informations que l’on ne nous donne pas spontanément quand on parle de « l’homme de gauche ».

 

Mitterrand député de la Nièvre

En 1946, l’industriel Schueller (collaborateur du régime de Vichy) veut concrétiser ses rêves de pouvoir. Il finance des jeunes espoirs qu’il lance à l’assaut des circonscriptions.

Pour la 3e circonscription de la Nièvre, Mitterrand sera son candidat.

 

Voici sa profession de foi :

« Réforme de la sécurité sociale écrasée par la bureaucratie » ;

« Non au déficit et à l’inflation » ;

« Non à la gabegie administrative » ;

« Suppression des emplois inutiles » ;

« Non aux nationalisations » ;

« La lutte contre l'Etat-trust qui se substitue partout à l'initiative privée » ;

« Encourager la production par la suppression des réglementations qui briment la liberté de l'agriculture et du commerce » ;

« Combattre le PC qui prépare la bolchévisation de la France » ;

« S’opposer à la dictature communiste, à la faiblesse socialiste ».

 

Sa campagne est courte ; très anticommuniste, avec le soutien du PRL (Parti Républicain de la Liberté) et le parrainage de l'ensemble des formations de droite.

Le 10 novembre 1946, François Mitterrand devient député de la Nièvre.

 

Dans les rangs du PRL on trouvait, un certain nombre d'anciens collabos condamnés par les tribunaux de la Libération et frappés d'inéligibilité. Et c'est sans doute pourquoi le PRL demandait « l'amnistie des épurés au nom d'une unité nationale soudée par le péril communiste ».

 

Trente-cinq ans après, il devenait président de la République et appliquait un programme contredisant mot pour mot sa profession de foi de 1946.

 

Une surprise ?

Il a fallut attendre l’automne 1994, et la photographie de couverture du livre de Pierre Péan « Une jeunesse française. François Mitterrand, 1934-1947 » qui montre l'homme politique face au maréchal Pétain pour que le passé ressurgisse.

 

Retournons plus loin dans l’histoire :

 

Mitterrand avant la seconde guerre mondiale

À partir de novembre 1934, François Mitterrand milite aux Volontaires nationaux, mouvement de jeunesse de la droite nationaliste des Croix-de-feu du Colonel de La Rocque.

Il participe aux manifestations contre « l'invasion métèque » en février 1935 puis à celles contre le professeur de droit Gaston Jèze, après la nomination de ce dernier comme conseiller juridique du Négus d'Éthiopie, en janvier 1936.

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2009/11/Mitterrand1.JPG

 

Mitterrand pendant la seconde guerre mondiale

Le 14 juin 1940, François Mitterrand, qui sert dans l'armée française, est blessé et capturé.

Il finit par réussir à s'évader le 10 décembre 1941 et retourne en France.

Dans les premiers mois de l'année 1942, François Mitterrand éprouve de l'admiration pour le maréchal Pétain et collabore à une revue de Vichy : « France, revue de l'État nouveau ».

Dans une lettre du 22 avril 1942, il avoue encore n'être pas particulièrement inquiet du retour aux affaires, intervenu quelques jours auparavant, de Pierre Laval.

Le vendredi 19 juin 1942, François Mitterrand arrive à Vichy au service de presse du commissariat général au prisonnier.

Le 15 octobre 1942, François Mitterrand est reçu par le Maréchal Pétain.

En avril 1943, Le Maréchal Pétain remet la francisque à François Mitterrand pour « récompenser les services rendus à l'État français ».

Mitterrand-Petain francisque

 

Lire aussi :

19 juin 1942 - Mitterrand à Vichy

La Francisque

7 mars 1956 - Le procès de Mitterrand dans « l'affaire des fuites »​

Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 00:02

 

1285 : Charles Ier de Sicile, frère du roi de France Louis IX, époux de Béatrice de Provence (1234-1267)

1451 : Félix V, dernier antipape.

1553 : François Rabelais

1926 : Robert Baden-Powell, officier britannique et fondateur du scoutisme.

1943 : Nikola Tesla, inventeur et ingénieur, dans le domaine de l’électricité. Il est souvent considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé plus de 700 brevets.

1932 : André Maginot est un homme politique français connu notamment pour avoir permis la construction de la Ligne Maginot.

1989 : Hirohito, empereur du Japon depuis 1926. Devenu empereur avec un caractère divin, il est tellement dominé par les militaires, véritablement maîtres du pouvoir, que le titre d'empereur n'est, à sa mort, qu'un rôle honorifique.

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 00:01

À la tête d'un puissant clan aristocratique, le duc Henri de Guise, dit le Balafré, devint populaire pendant les guerres de religion en se posant comme le défenseur de la foi catholique. Après avoir participé au massacre de la Saint-Barthélemy (1572), il s'illustra à plusieurs reprises sur le champ de bataille en combattant les protestants.

Le 23 décembre 1588, Henri de Guise est exécuté sur l'ordre d'Henri III, dans la propre chambre de ce dernier, dans le château de Blois, par des membres des « Quarante-cinq », la garde personnelle du roi.

assassinat duc de guise

Repost 0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 00:01

27 novembre 2011 : 1500e anniversaire de la mort de Clovis

Le roi des Francs s'éteint à Paris à l'âge approximatif de 46 ans. Peu avant sa mort il avait partagé son empire entre ses quatre fils. Reims revient au plus puissant d'entre eux, Thierry Ier. Orléans à Clodomir, Paris à Childebert Ier et enfin Soissons à Clotaire Ier. Clovis sera inhumé dans la basilique des Saint-Apôtres à Paris.

http://www.france-pittoresque.com/IMG/gif/clovis-Ier.gif

Extension du royaume franc sous Clovis.

http://i56.tinypic.com/20p5v8j.gif

Le roi conquiert l'ancienne Gaule romaine.

La Burgondie, elle, deviendra franque sous le règne de ses fils

Durant deux siècles et demi, la dynastie des mérovingiens règnera sur les vestiges du royaume de Clovis avant de faire place aux Carolingiens.

 

Charles de Gaulle a dit :

« Pour moi, l'histoire de France commence avec Clovis, choisi comme roi de France par la tribu des Francs, qui donnèrent leur nom à la France. Avant Clovis, nous avons la préhistoire gallo-romaine et gauloise. L'élément décisif pour moi, c'est que Clovis fut le premier roi à être baptisé chrétien. Mon pays est un pays chrétien et je commence à compter l'histoire de France à partir de l'accession d'un roi chrétien qui porte le nom des Francs ».

 

Voir aussi :

1 mars 487 - Vengeance de Clovis à Soissons

Repost 0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 20:35

Thierry Le Luron est né le 2 avril 1952 à à Paris 13ème.

Imitateur, chanteur, humoriste et animateur de radio français.

Thierry Le Luron meurt à l'âge de 34 ans officiellement d'un cancer des cordes vocales, mais de nombreuses sources évoquent le sida du fait de la mort des suites de ce virus, un peu plus d'un an plus tard, en mars 1988, de son compagnon, Daniel Varsano.

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 00:01

84 : Saint Georges du Puy, apôtre et premier évêque du Velay (il aurait été l'un des 72 disciples du Seigneur et serait venu évangéliser les Gaules).

461 : Léon Ier le Grand, pape, saint

1241 : Celestin IV, pape.

1285 : Pierre III, roi d’Aragon.

1549 : Paul III, pape

1891 : Arthur Rimbaud, poète

Rimbaud est atteint d'une tumeur cancéreuse au genou droit. Il quitte l'Éthiopie et rentre en France. A Marseille, les médecins décident de l'amputer. Mais la maladie l'emporte le 10 novembre 1891.
Le poète aura écrit toute son œuvre entre 15 et 20 ans.

1897 : George Pullman, inventeur du wagon-lit dit wagon Pullman.

1933 : Louis Jean-Baptiste Lépine

Avocat, préfet et créateur de la brigade fluviale sur le Seine des brigades cyclistes.
Il a décidé d'équiper les gardiens de la paix d'un bâton blanc et d'un sifflet. Il a fait installer 500 avertisseurs téléphoniques pour alerter les pompiers dans Paris, et encourage les premiers développements de la police scientifique. Il a réorganisé la circulation en instaurant les sens uniques et les sens giratoires !

Il est le créateur du concours Lépine destiné à récompenser les inventeurs.


 

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 00:01

Le 9 novembre 1970, à 19h15, Charles de Gaulle meurt paisiblement dans sa maison de « La Boisserie », à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne). Il est pris d'un malaise en faisant une réussite aux cartes.

http://www.charles-de-gaulle.org/media/dossiers%20thematiques/sommaires/sommaire-deces-de-gaulle.jpg

Le Général avait reçu son voisin René Piot, cultivateur, pour une affaire de parcelle agricole à gérer. Un entretien cordial d'un bon quart d'heure sur tout et rien. René Piot se souviendra qu'après avoir évoqué un hangar qu'il construisait, le Général lui glissa :
« Si vous êtes gêné, je peux vous aider. Vous savez, le Général n'est pas à plaindre. »

Ensuite, Charles de Gaulle était allé faire une promenade dans le parc avant de joindre au téléphone son secrétariat particulier à Paris. Vers 17 h, nouvelle promenade puis retour au bureau pour quelques lettres.

Vers 19 h, le Général ferma les volets et alluma la télévision, s'installa à la table de bridge, prit les cartes pour s'atteler à une patience.
Soudain, un cri : « Oh, j'ai mal, là, dans le dos. » puis s'affaissa doucement sur le côté, retenu par le bras du fauteuil.

 

À 19 h 25, le cœur cessa de battre.

La nouvelle de la mort sera tenue secrète jusqu'au lendemain matin. Elle chargea l'abbé Lacheny de prévenir le contre-amiral Philippe de Gaulle alors à Brest, lequel ouvrit les courriers confidentiels que lui avait remis son père quelques années auparavant, les mêmes que Georges Pompidou possédait depuis 1952.

« Je veux que mes obsèques aient lieu à Colombey... »

 

Selon ses vœux, son enterrement se fait dans l'intimité

Au petit matin du 10 novembre 1970, la France est sous le choc. Colombey-les-Deux-Églises, 391 habitants, devient pour quelques jours le centre du monde.

Le 12 novembre, sa dépouille est transportée sur un engin blindé de reconnaissance vers la petite église, en présence de sa famille, des Compagnons de la Libération et des habitants de son village.

Il est enterré au cimetière auprès de sa fille Anne, avec une simple inscription sur sa tombe, « Charles de Gaulle 1890-1970 ».

Hommage simple, discret, infiniment respectueux, à l'image des douze jeunes gens du village choisis pour porter le cercueil recouvert d'un drapeau tricolore.

Toutefois, une cérémonie officielle rassemblant quatre-vingts chefs d'État a lieu parallèlement à Notre-Dame de Paris.

tombe de Charles de Gaulle

Le 18 juin 1972, une Croix de Lorraine monumentale a été érigée au-dessus du village de Colombey.

 

Voir aussi : Autres articles concernant le Général De Gaulle

 

Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 23:01

Durant toute sa vie, Georges Brassens souffre d’une maladie des reins qui le fait particulièrement souffrir et le contraint parfois à quitter la scène.

Une de ses premières opérations chirurgicales remonte à la fin des années 50.

Il écrira plus tard la chanson « L’épave » pour exorciser ses douleurs.

Les problèmes de santé répétitifs du chanteur le font vieillir rapidement. A cinquante ans, il en paraît dix ans de plus.

En novembre 1980, Georges Brassens est atteint d’un cancer et subit une troisième opération des reins.

Il décède un an plus tard, le jeudi 29 octobre 1981. Il venait juste de fêter ses 60 ans.

Georges Brassens est l'auteur de nombreux textes qui font la fierté de la chanson française : « L’Auvergnat », « Les Copains d’Abord », "Le Gorille".

Poète, écrivain, auteur, compositeur, il inspire encore la scène française d’aujourd’hui.

 

 

 

Repost 0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 23:01

Camille Claudel est née à Fère-en-Tardenois (dans l’Aisne) le 8 décembre 1864, est la sœur du célèbre écrivain Paul Claudel.

Camille Claudel

Camille est rapidement sûre de sa vocation.

Elle s'établit alors à Paris en 1881. Deux ans plus tard, elle rencontre d'Auguste Rodin.

Elle devient la maîtresse de Rodin qui a 24 ans de plus qu'elle, et en 1884 elle commence à travailler dans son atelier, pour lui (parfois même comme modèle) et avec lui.

Mais elle fait aussi ses propres œuvres qui sont exposées chaque année au Salon des Artistes français.

Relation passionnelle qui se détériore lorsqu'elle comprend qu'elle ne deviendra jamais sa femme, évincée par Rose Beuret.

Les deux artistes s'influençaient réciproquement, cependant les œuvres de Camille Claudel acquièrent paradoxalement un nouveau souffle au moment de cette rupture.

Utilisant l'onyx, matériau rare, elle fondera ses compositions sur d'élégants jeux de courbes. Elle travaille aussi bien le plâtre et l'argile, que le marbre où elle est même meilleure que Rodin.

 

 

Camille Claudel est décédée à l'âge de 78 ans à Montfavet (dans le Vaucluse) le 19 octobre 1943.

Vivant misérablement, Camille Claudel s'enferme bientôt dans la solitude et sombre peu à peu dans la folie. Lorsque son père meurt, le 2 mars 1913, Camille semble ne pas en être prévenue elle n'assistera d'ailleurs pas à l'inhumation.

Sa famille la fait interner à l’asile de Ville-Évrard, où elle entre dès le 10 mars.

En 1914, la Première Guerre mondiale éclate et les hôpitaux sont réquisitionnés : elle est transférée le 9 septembre à l'asile d'aliénés de Montdevergues, à Montfavet, dans le Vaucluse.

Elle meurt le 19 octobre 1943 d'une attaque cérébrale, sans doute par suite de la malnutrition sévissant à l'hôpital.

 

Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 23:01

Après un procès expéditif entamé le 14 octobre, la reine déchue Marie-Antoinette est exécutée place de la Révolution à Paris. C’est avec courage et dignité qu’elle monte sur l’échafaud, laissant derrière elle son fils et sa fille. Elle est condamnée à la guillotine pour trahison. Emprisonnée depuis l’été 1792, elle meurt moins d’un an après l’exécution de son époux, Louis XVI.

http://bastille-day.com/media/Marie_Antoinette_Execution.jpg

Née à Vienne, Autriche le 2 novembre 1755, Fille de François Ier de Lorraine, empereur germanique et de Marie-Thérèse impératrice d'Autriche, Marie-Antoinette est élevée à Vienne, dans la patrie de sa mère. Elle épouse à 15 ans le dauphin Louis, futur Louis XVI.

Elle devient reine de France en 1774, à l'âge de 19 ans.

Durant les émeutes du 5 octobre 1789, elle doit quitter Versailles avec sa famille pour les Tuileries.

Tentant d'échapper à leur sort, elle s'enfuit avec le roi mais ils sont arrêtés à Varennes. Elle est emprisonnée au Temple après le 10 août 1792.

A la mort de Louis XVI, elle est transférée à la Conciergerie et séparée de son fils le dauphin dit Louis XVII, âgé de 8 ans.


Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 23:01

Née 19 décembre 1915 à Paris, la reine de la chanson française s'éteint dans les Alpes-Maritimes le 11 octobre 1963, le même jour que son ami Jean Cocteau.

Surnommée la « môme Piaf » était rapidement devenue une star de la chanson dans le Paris populaire de l'avant-guerre.

Elle est repérée à Pigalle en 1935 par Louis Leplée, directeur d'un cabaret des Champs-Elysées, qui la produit sous le nom de « la môme Piaf ». Elle est produite l'année suivante par Raymond Asso sous son nom d'artiste. Le public la découvre à la salle de l'ABC, où elle séduit avec la chanson « Mon légionnaire ».

En 1940, Cocteau écrit une pièce pour elle et son compagnon Paul Meurisse « Le bel indifférent ». Cette œuvre révèlera aussi au public la force de Piaf et ses immenses qualités de comédienne. Elle écrira « L'hymne à l'amour » pour l'homme le plus important de sa vie, le boxeur français Marcel Cerdan, décédé dans un accident d'avion en 1949.

 

De maladies en accidents et échecs sentimentaux successifs, elle tombe dans la drogue pour adoucir la douleur puis dans la déchéance.

L'alcool, la drogue et différents accidents de voiture ont gravement altéré sa santé à partir des années 50. Elle subit plusieurs cures de désintoxication sans cesser de travailler.

 

Partie de rien dans l'existence, elle aime par dessus tout lancer les artistes en qui elle croit tels Gilbert Bécaud, Les Compagnons de la chanson (Les Trois Cloches, 1946), Yves Montand ou Georges Moustaki...

 

Édith Piaf meurt le vendredi 11 octobre 1963 à Plascassier (un quartier excentré de Grasse) à l'âge de 48 ans d'une hémorragie interne (rupture d'anévrisme) due à une insuffisance hépatique.

Les obsèques d'Édith Piaf ont lieu à l'église Saint-Honoré d'Eylau. Et c'est devant une foule immense de plus de 40.000 admirateurs, qu'elle est enterrée au cimetière du Père Lachaise le 14 octobre.

Repost 0
Par Archimède - dans Décès
commenter cet article
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 08:52

Né Jacques Romain Georges Brel le 8 avril 1929 à Schaerbeek (commune de Bruxelles), le chanteur et compositeur s'éteint à l'hôpital de Bobigny. Lassé par les tournées et les concerts, il s'était retiré de la chanson depuis 1966.

 

 

Devenu acteur et réalisateur, il choisi en 1976 de s'installer aux îles Marquises, avec sa famille. Il ne rentre que très rarement en France et en Belgique.

Mais au mois de juillet il est ramené d'urgence et hospitalisé suite à la découverte d'un cancer. Son corps sera ramené aux Marquises le 12 octobre.

Il est enterré sur son île d'Hiva-Oa près de la tombe du peintre Gauguin.

En 1981, sa fille France crée la Fondation Jacques-Brel destinée à faire connaître à un large public l'œuvre de l'artiste, à soutenir la recherche contre le cancer et l'aide à l'enfance hospitalisée.


Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 23:07

Le grand romancier naturaliste français, meurt asphyxié dans sa chambre à coucher, à l'âge de 62 ans.

La mort d'Émile Zola survenue dans la nuit du 28 au 29 septembre 1902, est causée par une asphyxie, due à des émanations toxiques produites par sa cheminée. Le rapport de police conclut à une mort accidentelle. Mais cette mort n'a cessé de soulever questions et controverses.

http://www.parisrevolutionnaire.com/IMG/jpg/Zola_Emile_lit_de_mort_max.jpg 

Ce sont les domestiques des époux Zola, inquiets de ne pas les voir sortir de leur chambre à coucher, ont frappé et appelé à la porte de cette chambre. Ne recevant pas de réponse, ils ont appelé un nommé Lefèvre et l’ouvrier Beaudart, qui, n’ayant pas plus de réponse à leurs cris, ont enfoncé la porte à coups d’épaule. Cette porte était fermée à clé avec une targette (porte à 2 ventaux). Le corps de l’écrivain en chemise, gisait aux pieds du lit. Alexandrine était couchée sur le lit sans connaissance, et seule a pu être ramenée à la vie.

Le retentissement de la mort d'Émile Zola est immense car le bruit court que le romancier s'est suicidé ou qu'il a été assassiné. Certains pensent qu'il a été victime de son engagement en faveur de Dreyfus.

 

La dépouille de Zola sera conduite au Panthéon le 4 juin 1908.

 

Relire :

13 janvier 1898 - Émile Zola : "J'accuse !"

Repost 0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 23:01

Le premier roi de la dynastie des Carolingiens Pépin le Bref, dit « le petit », est inhumé à Saint-Denis.

http://s2.e-monsite.com/2010/05/29/04/resize_550_550/Pepin-le-Bref.jpg

Roi des Francs (751-768), il est le fils cadet de Charles Martel et de Rothrude. Il hérite de la Neustrie, de la Bourgogne et de la Provence. Il gouverne avec son frère Carloman (741-747) et après l’abdication de ce dernier (747) se fait élire roi des Francs (751) par l’assemblée des nobles à Soissons et sacré par Saint Boniface (752), fondant ainsi la dynastie des Carolingiens.

 

Pépin a épousé Berthe au grand pied (elle avait un pied plus grand que l’autre). Avant de mourir, le 24 septembre 768, il partagera son royaume entre Carloman et Charles (futur Charlemagne).

Les deux frères se déchirent pour le partage des terres. Charlemagne hérite d'un royaume (l'Austrasie, la Neustrie et l'Aquitaine maritime) qui enserre les terres de son frère cadet (l'Alémanie, l'Alsace, la Bourgogne, la Septimanie et une autre partie de l'Aquitaine).

 

Quand Carloman meurt soudainement le 4 décembre 771, Charlemagne s'empare des terres de son aîné et dépossède ses neveux. Il devient Empereur d'occident.

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire