Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:03

 

12 mois de Santé,  

52 semaines de Prospérité,

365 jours de Satisfaction,

8 760 heures de Joie,

525 600 minutes d'Amour,

31 536 000 secondes de bonheur,

 

bref, je vous souhaite

1 bonne année 2011


Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:02

C’est encore moi !

Un autre article aujourd’hui, mais dans une catégorie qui ne sera pas l’objet d’une publication quotidienne…
Il s’agira aussi d’un « évènement du jour » mais cette fois-ci au sens de l’actualité et non pas de l’évènement historique.

Ces articles seront publiés dans la catégorie « Actualité du jour ».

 

Le chiffre du jour est 9 : c’est le montant du SMIC brut de l’heure

 

Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) est revalorisé de 1,6 % à compter d'aujourd'hui, 1er janvier 2011.

 

Le nouveau montant horaire brut sera fixé à 9 euros (contre 8,86 euros actuellement). Pour un salarié dont la durée du travail est la durée légale hebdomadaire (35 heures), le salaire mensuel minimum, fixé jusqu’au 31 décembre 2010 à 1.343,77 euros, passe ce 1er janvier 2011 à 1.365 euros brut par mois.

 

Le Smic correspond à un salaire horaire en dessous duquel, légalement, aucun salarié ne doit être payé.

Pour plus de détails, cliquez sur : le lien du jour

Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:01

Comme je vous l’ai annoncé, je vous propose un « évènement du jour » dès aujourd’hui.

Evènement historique, anniversaire, grandes découvertes… seront publiés dans la catégorie « c’est arrivé un… »

Que peut-il bien se passer un premier janvier ?

 

 

J’ai retenu un évènement récent :

l’entrée en vigueur de l’euro le premier janvier 1999.

La monnaie unique européenne adoptée par onze des quinze pays de l'Union fait son entrée officielle sur les marchés financiers. Dans le quotidien des européens l'entrée en vigueur de l'Euro ne vient pas troubler leurs habitudes de consommation. Ils voient seulement apparaître le double étiquetage des prix et une colonne en euros sur leurs relevés bancaire.

Mais, ce n'est qu'à partir du 1er janvier 2002 que la monnaie européenne fera son apparition dans les portemonaies et portefeuilles des européens.

Elle sera très bien accueillie par les bourses européennes et asiatiques, à tel point que les spécialistes parleront d' "europhorie".

 

 

 

Repost 0
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 00:04

2011 sera l'Année Internationale des Forêts.

Si ça ce n'est pas un sujet de conversation pour le réveillon !

 http://www.memoclic.com/10-2715-1024x768/fond-ecran-foret.jpg

 

Mais au fait, qu'est-ce qu'une " Année Internationale de … " ?

Depuis 1959, l’ONU désigne des années internationales pour attirer l’attention sur de grandes questions et encourager la collectivité mondiale à se pencher sur des dossiers ayant des conséquences pour toute l’humanité.

Elle s’efforce de ne pas donner ainsi un thème à chaque année pour des motifs financiers et pour éviter de banaliser le processus.

Certaines années dans ne comporte pas de thème particulier, en revanche d'autres sont l'objet de plusieurs dossiers de concertation et d'efforts de la part de la communauté internationale.

 

Voici la liste de toutes les années qui ont été ainsi désignées jusqu’ici :

1959/60

1965

1967

1968

1970

1971

1974

1975

1978

1979

1981

1982

1983

1985

1986

1987

1990

1992

1993

1994

et 

1995

1996

1998

1999

et 

2000 

et 

2001

et 

  

2002

et 

et 

2003

2004

et 

2005

et 

2006

2008

et 

et 

et 

2009

et 

et 

et 

2010

et 

2011

et 

et 


Année mondiale du réfugié

Année de la coopération internationale

Année internationale du tourisme

Année internationale des droits de l'homme

Année internationale de l’éducation

Année internationale de la lutte contre le racisme et la discrimination raciale

Année mondiale de la population

Année internationale de la femme

Année internationale pour la lutte contre l’apartheid

Année internationale de l’enfant

Année internationale des personnes handicapées

Année de mobilisation pour des sanctions contre l’Afrique du Sud

Année mondiale des communications

Année internationale de la jeunesse

Année internationale de la paix

Année internationale du logement des sans-abri

Année internationale de l’alphabétisation

Année internationale de l’espace (approuvée, mais non déclarée)

Année internationale des populations autochtones

Année internationale de la famille 

Année internationale du sport et de l’idéal olympique

Année des Nations Unies pour la tolérance

Année internationale pour l'élimination de la pauvreté

Année internationale de l'océan 

Année internationale des personnes âgées

Centenaire de la première Conférence internationale de la paix

Année internationale pour la culture de la paix

Année internationale d'action de grâce

Année internationale des volontaires

Année internationale de la mobilisation contre le racisme, la discrimination

raciale, la xénophobie et l'intolérance qui y est associée.

Année internationale de la montagne

Année internationale du patrimoine culturel

Année internationale de l'écotourisme

Année internationale de l'eau douce

Année internationale pour la lutte contre l'esclavage et son abolition

Année internationale du riz

Année internationale du microcrédit

Année internationale du sport et de l’éducation physique

Année internationale des déserts et de la désertification

Année internationale de la pomme de terre

Année internationale de la planète Terre

Année internationale de l'assainissement

Année internationale des langues

Année internationale d'apprentissage des droits de l'homme 

Année internationale de la réconciliation

Année internationale des fibres naturelles

Année internationale de l'astronomie

Année internationale de la biodiversité

Année internationale pour le rapprochement des cultures

 Année internationale des forêts

Année internationale de la chimie

Année internationale des personnes d’ascendance africaine 

 

Voir  le site suivant : 2010 - année internationale des forêts

Repost 0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 00:01

Ce blog était ce mois-ci en phase de rodage.

Les articles de fonds ne sont pas encore quotidiens comme pourrait le laisser croire le titre du blog.

 

J'ai publié quelques articles, pour vous laisser découvrir ce blog avant de vous en faire la présentation "officielle".

Et oui, Archimède est taquin :

 

 

Évènement historique du jour

À partir du premier janvier, je proposerai un article quotidien concernant l'évènement historique du jour : anniversaires d'évènements importants, de grandes découvertes, faits marquants de notre histoire de France ou de l'histoire du monde.

 

Intéressé par l'histoire, les découvertes ou inventions, et curieux de tout en général, j'ai préparé ces petits articles depuis quelques mois déjà. Il me reste à trouver le temps de les mettre sur ce blog.

 

Origine de telle ou telle fête.

Si mes articles sur l'origine du Père Noël, du sapin de Noël,… vous ont plu, je tenterai de renouveler l'expérience avec d'autres fêtes.

 

Journées mondiales

De nombreuses journées Nationales, Européennes ou Mondiales ont été instaurées pour commémorer un évènement, rendre hommage, fédérer autour d'une cause ou attirer l'attention sur un problème de société, une maladie, ou la préservation de l'environnement…

Nous passons souvent à côté de ces journées particulières, sans même nous en rendre compte.

J'aimerais donc trouver le temps aussi de détailler ces journées dont vous pouvez trouver la liste sur  la page "Journée mondiale, nationale, internationale, ... ".

Je ne vous promets rien pour 2011, mais j'y pense.

 

Le saint du jour, la blague du jour, le mot du jour, la pensée du jour…

Sauf cas particuliers qui pourraient m'intéresser, je n'écrirai pas d'article spécifique pour tous ces thèmes.

D'abord, je vous invite à cliquer sur la page "saint du jour" à chaque visite de ce blog (puisque vous viendrez tous les jours, n'est-pas ?).

Il s'agit d'une page dynamique, qui affiche quelques informations sur le saint célébré chaque jour. Je vous livre une petite astuce, vous pouvez également cliquer sur le calendrier, pour découvrir les autres saints du calendrier.

 

Ensuite, je propose quelques liens ci-contre, de sites ou blogs à visiter également tous les jours.

Par ailleurs, j'ajouterai sans doute d'autres liens sur ce même principe : une visite par jour, (ou du moins, une visite régulière).

 

Enfin, j'ai quelques idées à développer...

 

J'espère que mon idée de blog vous plaira.

On dit Archimède bougon, mais n'en croyez rien, c'est juste pour embêter Merlin, vos idées sont donc les bienvenues.

merlin-danse.gif

Repost 0
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 16:46

Je ne peux quand même pas faire un blog éphéméride sans parler des jours fériés ?

J'imagine que ce sujet vous intéresse…

Mais, je ne vais quand même pas vous mentir ?

Tant pis, je me lance, voici donc une mauvaise nouvelle :
2011 ne sera pas une "bonne année" côté jours fériés !

 

Définition des jours fériés en France

En France, les jours fériés sont légalement définis par l'article L3133-1 du Code du travail.

 

Les huit jours fériés à date fixe peuvent être un samedi ou un dimanche, dans ce cas les conventions collectives peuvent prévoir un jour chômé récupérable, mais ce n'est pas forcément le cas.

Ces mêmes 8 jours fériés fixes se retrouvent distribués de la même façon sur les jours de la semaine tous les 28 ans (7 jours dans la semaine X année bissextile pratiquement tous les 4 ans).

Au cours de ce cycle de 28 ans, chaque fête fixe tombe exactement quatre fois sur chacun des sept jours de la semaine (au cours d'un cycle de 28 ans, le 1er janvier tombe quatre fois un lundi, quatre fois un mardi, etc.)

 

En revanche, pour une année donnée, un nombre plus ou moins grand de fêtes fixes tombent la semaine ou le week-end ; il y a donc de "bonnes" et de "mauvaises" années.

La meilleure configuration s'est présentée en 2000, avec seulement deux fêtes tombant un week-end (le 1er janvier et le 11 novembre tombaient un samedi) ; cette configuration se retrouvera en 2028… Patience !

 

Les fêtes civiles

1er janvier : « Jour de l'an » ou encore « Nouvel an »

1er mai : Fête du Travail

8 mai : Victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie (8 mai 1945)

14 juillet : Fête nationale française (Fête de la Fédération 14 juillet 1790)

11 novembre : Armistice de la Première Guerre mondiale (11 novembre 1918)

 

Les fêtes religieuses

Date variable : Lundi de Pâques (le 25 avril pour 2011)

Date variable : Jeudi de l'Ascension (39 jours après Pâques) (le 2 juin pour 2011)

Date variable : Lundi de Pentecôte (50 jours après Pâques) (le 13 juin pour 2011).
Le lundi de Pentecôte est le jour institué pour la journée de solidarité envers les personnes âgées, sauf accord différent.

15 août : Assomption

1er novembre : La Toussaint

25 décembre : Noël

 

2011, mauvaises année côté jours fériés

En faisant le rapprochement entre les deux paragraphes précédents et un calendrier, voici l'explication de l'introduction :

1er janvier : Samedi

1er mai : Dimanche

8 mai : Dimanche

25 décembre : Dimanche


De plus, 2011 aura ceci de particulier :
le mois de mai n'aura aucun jour férié en semaine.

Le jeudi de l'ascension tombant le 2 juin.

 

Petite consolation :

Au Royaume Uni, sauf particularités en Ecosse et en Irlande du Nord,  il n’y a que 7 jours fériés.

Mais si ceux-ci tombent un week-end, le lundi est férié

Le 26 décembre étant également férié, cette année, nos amis Anglais récupèrent ce lundi et ce mardi !

 

Les jours fériés mobiles pour 2011, 2012 et 2013

 

2011

2012

2013

Lundi de Pâques

25 Avril

9 Avril

1 Avril

Jeudi de l'Ascension

2 Juin

17 Mai

9 Mai

Lundi de Pentecôte

13 Juin

28 Mai

19 Mai

 

Repost 0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 15:40

Malgré l'influence croissante de l'église, les rites chrétiens ne parvenaient pas à s'imposer face aux festivités païennes des Saturnales.

Mais un autre culte apparu en Perse au 2ème siècle avant Jésus-Christ, se plaçait en rival immédiat du christianisme, car il était fortement implanté dans l'Empire romain. Il s'agissait du culte de Mithra.

 

Rome face au culte de Mithra

Mithra était le dieu de la lumière, le symbole de la chasteté et de la pureté. Il combattait les forces maléfiques.

Cette religion venue de Perse (ancien nom de l'Iran), s'était propagée facilement aux IIIème et IVème siècles, grâce aux moyens de communication de l'Empire romain : routes et bateaux.

C'était un culte à mystères, de type initiatique, basé sur la transmission orale et un rituel d'initié à initié et non sur des écritures sacrées.

Ce culte présentait de nombreuses similitudes avec des cérémonies et rites chrétiens : baptême, hostie, repos du dimanche.

Le 25 décembre Mithra surgissait d'un rocher, et chaque année on fêtait la naissance de ce jeune dieu soleil, en lui sacrifiant un taureau.


Le 25 décembre, on célébrait le « Sol Invictus », le soleil invaincu.

Mais le Christ n'était-il pas aussi le Soleil, " le Soleil de justice ", d'après la Bible ?

S'il y avait des similitudes, les divergences étaient importantes : Mithra n'accordait aucune place aux femmes, alors que le Christ en avait fait l'égale de l'homme.

Le culte de la Vierge, de la Nativité, allait être d'un poids décisif dans cette rivalité.

 

Au 4ème siècle, l'Église Chrétienne prit une décision :

La fête de la naissance du Christ fut avancée du 6 janvier au 25 décembre.


Le 25 décembre était la fête la plus importante de l'an mithraïen : on fêtait la renaissance du " sol invinctus "  (dieu invaincu).

L'Eglise n'hésita pas à déclarer le Christ " sol invinctus ".

Les chrétiens procédèrent de la même manière au cours de l'évangélisation d'autres peuples : la fête de Noël fut transférée aux jours de fêtes importants.


Deux théories s'affrontent : celle que vous pouvez lire sur tous les blogs (adeptent du pomper-coller sans travail de fond) dit que  ce fut " pour enrayer ce culte païen ".

Mais on peut lire aussi, en cherchant un peu, que c'était " pour réconcilier païens et chrétiens ".

Quoi qu'il en soit, un élément facilita cette démarche : l'impossibilité de fixer une date précise pour la naissance du Christ, car à l'époque il n'existait pas de calendrier universellement valable.

 

La date du 25 décembre

Les dates du 6 janvier, du 25 mars, du 10 avril ou encore du 29 mai, ont chacune, à différents moments de notre histoire, été célébrées comme marquant la naissance du Christ. Le 25 décembre s'est imposé plus tard.

Dès le 2ème siècle, on croyait, dans l'Église d'Occident, que jésus était mort le 25 mars.

Partant du principe qu'il n'aurait pu vivre qu'un nombre entier d'années. Il aurait donc été conçu un 25 mars, et serait né neuf mois après sa conception, soit le 25 décembre.

L'argumentation était hasardeuse pour concorder avec les festivités diverses du solstice d'hiver. Et pourtant cette date est restée.


Comment allait-on célébrer l'événement ?

Paradoxalement, les autorités ecclésiastiques s'accommodèrent de l'esprit des saturnales.  

Même si ces fêtes exubérantes choquaient les mœurs chrétiennes, il ne fut pourtant pas impossible de concilier les deux rites.

En effet, de nombreux éléments de la fête païenne s'adaptaient aisément aux chrétiens.

Il ne fut pas difficile, par exemple, de créer un lien entre le houx aux feuilles piquantes et la couronne d'épines du Christ.


Repost 0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 22:07

Dans les pays nordiques, Noël coïncide avec des cérémonies très anciennes : les fêtes de Yule ou Yuletide (époque de réjouissances et de festins, consacrée à divers dieux de la mythologie germanique).

Odin, dieu des morts, visitait la terre. On vidait alors une première coupe en son honneur, puis on célébrait, par la boisson, Njord et Freya, dieux de fécondité et d'abondance.

 mythologie nordique odin sur son trone

Odin

 

Les Juhles étaient des génies aériens vivant dans les arbres.

En cette période de plein hiver, on suspendait à un arbre, proche de la maison, des coffrets de bouleau remplis de victuailles.

 

Yule est aussi la fête du feu

Dans certaines régions, Odin en personne chevauchait à travers les forêts, puis sautait de cheval et allumait une bûche énorme d'où jaillissait alors la lumière.

En ces périodes de solstice d'hiver, la lumière a disparu, le soleil est mort, la terre entière est dans l'obscurité, d'énormes feux étaient allumés pour chasser les esprits de l'obscurité et appeler le nouveau soleil.

buche feu obscurité

Mais aussi des enfants...

Dans la mythologie scandinave, Yule est aussi le moment de l'année où Heimdallr (autre dieu de la mythologie nordique dont le trône est situé ... au Pôle Nord) accompagné des Aesirs (le groupe de dieux principaux) revient visiter ses enfants, les descendants de Jarl.

Ils visitent ainsi chaque foyer pour récompenser ceux parmi ses enfants qui ont bien agit durant l'année.

Ils laissent ainsi un présent dans la chaussette de ceux-ci. Ceux ayant mal agi voyaient à l'aube leur chaussette emplie de cendres.

Cela ne vous rappelle rien ?



Repost 0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 00:04

Après cette ouverture du blog,  avec l'origine du Père Noël et de ses rennes, l'origine du sapin de Noël, voyons d'où viennent les festivités de Noël.

C'est une longue histoire, vous vous en doutez bien. J'en parlerai donc en plusieurs fois.

Ce n'est pas un hasard si je commence ce jour de solstice d'hiver

http://www.ffme.fr/uploads/federation/images/ffme-fiches-techniques/facteurs-astronomiques.gif

 

Le solstice d'hiver

Dès que l'Homme a commencé à cultiver la terre, il a suivit attentivement la trajectoire du soleil, et ce tout au long de l'année.  L'Homme a pris conscience que c'était du soleil que dépendait la nourriture, la chaleur et le bien-être.

Depuis la nuit des temps, les rites de remerciements et de sacrifices étaient célébrés dès que le soleil atteignait les points significatifs de son orbite. Le cours des saisons déterminait donc le moment des fêtes.

 

Ce fut au solstice d'hiver, période de l'année où les journées commencent enfin à être plus longues, que l'on accorda le plus d'importance.

 

Ainsi autour du solstice d'hiver, Rome et les provinces romaines étaient en fête, commémorant le règne de Saturne, dieu des semailles et de l'agriculture 

origines fetes noel saturnales

 

Les saturnales

Les romains invoquaient Saturne, dont le nom vient du verbe latin Severe (semer).

Les saturnales, donnait lieu à des réjouissances du 17 au 24 décembre.

Il semble qu'elles s'étendaient jusqu'aux calendes de janvier, c'est à dire le jour de l'An romain. (Les calendes désignaient, chez les Romains, le premier de chaque mois).

 

A l'origine, les Saturnales avaient lieu à l'occasion des semailles, mais cette tradition se perdit avec le temps. Cette célébration servit peu à peu à justifier toutes sortes de réjouissances effrénées, de fêtes et d'orgies.

Le poète gréco-romain Lucien, qui vécut au IIe siècle ap. J.C., décrivit les Saturnales comme une occasion pour boire plus que d'ordinaire, faire du vacarme, jouer et danser, pour nommer des rois et donner des repas aux esclaves.

La ville était sens dessus dessous, l'ordre établi inversé, les esclaves commandaient aux maîtres, tandis que ceux-ci les servaient à table.

Un jour était consacré aux enfants, le Dies Juvenalis.

Comme pendant nos fêtes de Noël actuelles, on offrait des cadeaux : des porte-bonheur, du miel, des gâteaux, de l'or étaient des cadeaux courants. On décorait les maisons avec du lierre, des branches de houx et de gui et tout travail, à part celui de la cuisinière et du banquier, était interdit.

 

Notons aussi :

Les peuples nordiques célébraient Njörd, symbole fécondité et Idun, gardienne "des pommes de providence", nourriture des dieux.

Les orientaux rendaient un culte à Mithra, divinité de la lumière.

Ainsi, toutes ces religions antérieures au Christianisme donnaient l'occasion de fêter le solstice d'hiver avec pour but de redonner  courage et espoir au peuple effrayé par les sols gelés, l'absence de vie et l'obscurité.

Repost 0
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 12:00

Comme je l'ai expliqué dans mon article sur l'origine du Père Noël, Saint Nicolas avait un âne, le Père Noël a 8 rennes qui tirent son traineau.

 origines des 8 rennes du père Noël

Les rennes du Père Noël sont apparus pour la première fois en 1821 dans le poème de William Gilley, imprimeur à New York, qui commençait en ces termes :

 

Avec beaucoup de joie, le bon Père Noël dirigeait ses rennes dans la nuit de Noël.

 

Le nom 8 des rennes du Père noël

Voici les noms des rennes en français et en anglais, avec leur particularité :

Tornade (Dasher) - Le plus rapide.

Danseur (Dancer) - La plus gracieuse.

Furie (Prancer) - Le plus puissant.

Fringant (Vixen) - Belle et puissante.

Comète (Comet) - Il apporte le bonheur aux enfants.

Cupidon (Cupid) - Elle amène l'amour aux enfants.

Tonnerre (Donner) - Le plus fort.

Éclair (Blitzen) - Elle apporte la lumière (Elle est souvent considérée comme un mâle).

 

Le renne au nez rouge

http://www.gif-anime.org/im/gif/noel/renne/renne2.gif

Le petit dernier Rodolphe, naquit un peu plus tard.

 C'est le célèbre renne au nez rouge !

En 1939, un nouveau renne vient aider Santa Claus dans sa tournée: Rudolph, dont la particularité est d'avoir la truffe rouge et lumineuse, ce qui lui permet de guider le traineau quand le Père Noël doit affronter des conditions météorologiques si mauvaises qu'il risque d'être en retard dans ses livraisons nocturnes.

Il apparait dans un poème de Robert L. May, un employé de la Montgomery Ward company, agé de 34 ans.

Le poème de May sert de thème à un album pour enfants, qui, malgré la guerre, sera tiré à 6 millions d'exemplaires.

gif anime pere noel et ses 8 rennes

 

Un peu d'humour, sans nuire à la magie de Noël...

humour pere noël et traineau

Père Noël humour carte joyeux noël

humour pere noël et cheminée

Repost 0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 00:01

 

C'est fait, le sapin trône dans le salon, la crèche est montée, les illuminations extérieures fonctionnent (à LED et avec programmateurs s'il vous plait !).

Disney Sapin Noel

 

Mais d'où vient l'idée d'installer un sapin pour célébrer Noël ?

Comme beaucoup d'autres traditions de Noël, celle du sapin est issue de la fusion d'idées chrétiennes avec des traditions païennes plus anciennes.

 

Dans la tradition chrétienne, l'arbre de Noël ne doit pas être érigé avant la veille de Noël, c'est-à-dire le 24 décembre et doit être enlevé douze nuits après, pour l'Épiphanie.

Dans les faits, les décorations des rues démarrent nettement plus tôt !

Personnellement, je trouve que 10 ou 15 jours avant Noël est un bon équilibre entre la tradition du 24 décembre et les sapins qui envahissent le salon dès le 1er décembre.

image animée de sapin de Noël gif

Mais revenons-en à cette tradition, plusieurs origines sont évoquées, parfois elles se recoupent.

J'ai fait quelques recherches, que je souhaite partager avec vous.

 

L'arbre de Noël prend racine bien avant l'ère Chrétienne.

Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre (L'épicéa, arbre de l'enfantement), le jour du 24 décembre, puisque l'on considérait ce jour comme la renaissance du soleil. 

Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires.
A chaque mois lunaire était associé un arbre, l'épicéa fut celui du 24 décembre.

Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

 

En 354, l'Église institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne.

 

Il existe également des documents attestant d'une fête le 24 décembre 1510 à Riga en Lettonie où des marchands dansaient autour d'un arbre décoré de roses artificielles avant de le brûler.

 

La légende du sapin

On raconte qu'un moine évangélisateur Allemand de la fin du VIIe siècle, Saint Boniface (né en 680), voulait convaincre les druides germains, des environs de Geismar, que le chêne n'était pas un arbre sacré.

Il en fit donc abattre un. En tombant, l'arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l'exception d'un jeune sapin.

A partir de là, la légende fait son œuvre. Elle raconte que Saint Boniface a qualifié ce pur hasard de miracle, et déclaré dans sa même prédication :

"Désormais, nous appellerons cet arbre, l'arbre de l'Enfant Jésus."

Depuis, on plante en Allemagne de jeunes sapins pour célébrer la naissance du Christ.

 

L'Alsace cultive la tradition du sapin de Noël depuis le 16ième siècle.

C'est en 1521 que le sapin ou arbre de Noël ou encore arbre du Christ a été mentionné pour la première fois en Alsace.

On parle alors de décorer les maisons avec des branches coupées 3 jours avant Noël.

Il était répandu en Alsace et dans la région de Bâle.
Il représentait à l'origine l'Arbre d'Eden dans les mystères joués la veille de Noël sur les bords du Rhin.
Pour le décorer, on attachait des pommes à ses branches.

En 1546, on parle sérieusement d'arbres de Noël quand la ville de Sélestat en Alsace autorise à couper des arbres verts pour Noël, au cours de la nuit de la Saint Thomas, le 21 décembre.

 

Symbole de la vierge, les roses faisaient partie de la panoplie de décoration pour parer les sapins en Alsace au XVIe siècle, ainsi que des pommes, des confiseries et des petits gâteaux qui ressemblaient à des hosties.
Les pommes avaient également une valeur symbolique, car sur l'ancien calendrier des saints, le 24 décembre était réservé à Eve et Adam, canonisés par les Églises orientales.

 

En 1560, au moment de la Réforme, la tradition du sapin se répand

Les protestants se refusent à représenter la Nativité par une crèche comme les catholiques.
Ils préfèrent développer la tradition du sapin de Noël, arbre qui symbolise le paradis d'Adam et Eve et la connaissance du bien et du mal.

La tradition du sapin de Noël se développe dans les pays d'Europe Protestante, en Allemagne et en Scandinavie.

carte postale sapin de noel tradition

La coutume gagne l'Europe

En France, l'arbre de Noël fut introduit à Versailles par Marie Leszcynska, épouse de Louis XV en 1738.

En 1837 Hélène de Mecklembourg, duchesse d'Orléans et d'origine allemande fait décorer un sapin aux Tuileries.

 

Cette coutume de l'arbre de Noël arriva en Grande Bretagne dans les années 1840, suite à l'érection d'un sapin de noël au château de Windsor par le prince Albert en 1841.

La jeune reine Victoria et son époux le roi Albert le firent apprécier dans tout le pays. Les époux mirent l'arbre de Noël allemand avec ses lumières brillantes au centre de la fête familiale de Noël au château de Windsor.

 

Le sapin de Noël traverse l'Atlantique et se généralise en Europe

Les États-Unis attendent 1850 avant de céder à cette tradition.

Cette tradition se généralisa en France après la guerre de 1870.

Les Émigrés d'Alsace-Lorraine font largement connaître la tradition du sapin aux français :
"Là où il y a une famille alsacienne, il y a un sapin de Noël".

A la fin du XIXe siècle tout le pays l'a adopté.

Traditionnellement, on y accrochait des pommes mais en 1858, l'hiver fut si rigoureux qu'il n'y eu plus de pommes. Un artisan verrier eut l'idée pour donner quand même un peu de joie à la fête de créer des boules représentant une pomme et d'autres fruits. 

La boule de Noël était née…

Carte postale Tintin avec Sapin Joyeux Noel

Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 00:01

J'ai l'idée de ce blog depuis... voire un peu plus !

Mais, par quoi commencer un blog "éphéméride "?

Je comptais commencer par un premier post... le premier janvier.

Finalement, la part de rêve qui est en chacun de nous, m'a conduit à commencer par ce bon vieux Père Noël qui est en plein préparatifs.

gif pere noel

 

Saint Nicolas a inspiré le personnage du Père Noël

On retrouve dans la représentation du Père Noël tout ce qui faisait la symbolique du personnage de Saint Nicolas : la longue barbe blanche, la mitre qui est devenu un bonnet de fourrure, le grand manteau rouge.

Père Noël voyage dans un traîneau tiré par des rênes, Saint Nicolas voyageait sur le dos d'un âne.

Il reste des traces de cette origine du Père Noël : dans certaines régions de France, les enfants déposent sous le sapin de Noël, un verre de vin pour le Père Noël et une carotte... pour son âne (je me souviens que je passais mon 24 décembre après-midi à choisir une belle carotte et à la nettoyer !).

 

Comment Saint Nicolas est-il devenu le Père Noël ?

Le Père Noël est un grand voyageur, Saint Nicolas aussi

Saint Nicolas a été importé aux Etats-Unis au XVIIe siècle par les immigrés allemands ou hollandais où il a pris l'ampleur commerciale que nous connaissons actuellement, subit des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël plus convivial.

Il est ensuite revenu en Europe. 

Pour les américains, Saint Nicolas est Sinter Klaas qui devint Santa Claus.

gif pere noel animé humour

La naissance du Père Noël, tel que nous le connaissons

En 1821 : un pasteur américain, Clément Clarke Moore écrivit un conte de Noël pour ses enfants dans lequel un personnage sympathique apparaît, le Père Noël, dans son traîneau tiré par huit rennes.

Il le fit dodu, jovial et souriant. Il remplaça la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, sa crosse par un sucre d'orge et le débarrassa du Père Fouettard. L'âne fut remplacé par 8 rennes fringants.

En 1823 : L'événement qui contribua certainement le plus à l'unification de ces personnages fut sans aucun doute la publication du fameux poème de Clement Clarke Moore.

Intitulé "A Visit From St. Nicholas", ce poème fut publié pour la première fois dans le journal Sentinel, de New York, le 23 décembre 1823. Repris les années suivantes par plusieurs grands quotidiens américains, ce récit fut ensuite traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier.

http://www.icone-gif.com/gif/noel/pere-noel/noel_pere_noel048.gif

Le Père Noël tout de rouge et blanc vêtu

En 1860, Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste au journal new-yorkais Harper's Illustrated Weekly, revêt Santa-Claus d'un costume rouge, garni de fourrure blanche et rehaussé d'un large ceinturon de cuir. 

En 1885, Nast établissait la résidence officielle du père Noël au pôle Nord au moyen d'un dessin illustrant deux enfants regardant, sur une carte de monde, le tracé de son parcours depuis le pôle Nord jusqu'aux États-Unis. 

L'année suivante, l'écrivain américain George P. Webster reprenait cette idée et précisait que sa manufacture de jouets et "sa demeure, pendant les longs mois d'été, est cachée dans la glace et la neige du pôle Nord".

pere noel gif animé humour ours polaires

Le Père Noël, objet publicitaire

C'est en 1931, que le père Noël prit finalement une toute nouvelle allure dans une image publicitaire, diffusée par la compagnie Coca-Cola. Grâce au talent artistique de Haddon Sundblom, le père Noël avait désormais une stature humaine (le rendant ainsi plus convaincant et nettement plus accessible), un ventre rebondissant, une figure sympathique, un air jovial. La longue robe rouge a été remplacée par un pantalon et une tunique.

Ceci est plus marqué aux États Unis, car en France, le père Noël a conservé une longue robe rouge. 

Coca Cola souhaitait ainsi inciter les consommateurs à boire du Coca Cola en plein hiver.

Ainsi, pendant près de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portrait du père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à la télévision partout dans le monde.

http://mestiti.m.e.pic.centerblog.net/wivhcea0.gif

Cependant, il y aurait une autre origine possible...

Et si le Père Noël était un Roi mage ?

Une légende russe raconte qu'il existe un 4ième Roi mage, qui conduit sur la steppe un traineau tiré par des rennes et rempli de cadeaux pour les enfants.

Depuis 2000 ans il a renoncé à trouver l'enfant Jésus, alors il comble de cadeaux les enfants qu'il rencontre en cours de route.

 

Repost 0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 20:36

Bonjour, il n'y encore rien sur ce blog...

Mais patience, cela va venir.

En attendant, voici ce clin d'œil pour m'excuser de ne pas avancer très vite :

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire