Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 00:01

La construction d’un bâtiment pour les services de radio-télévision est décidée dans les années 1950.

En 1952, l’État acquiert un terrain, avenue du Président-Kennedy dans le 16e arrondissement de Paris en bordure de Seine, où se situait auparavant une usine à gaz, désaffectée en 1928.

L’architecte Henry Bernard dresse les plans, et la maison de la Radio est inaugurée le 14 décembre 1963 par Charles de Gaulle, président de la République française, en présence d'André Malraux, ministre d’État chargé des Affaires culturelles.

La Maison de la Radio et sa forme arrondie font sensation. Conçue sur 25.000 m² de superficie, elle compte 64 studios.

 

Elle est successivement le siège de la Radiodiffusion Télévision Française (RTF) de décembre 1963 au 27 juin 1964, puis de l’Office de radiodiffusion télévision française jusqu’au 31 décembre 1974.

Lors de l’éclatement de l’ORTF le 1er janvier 1975, elle est attribuée à Radio France et prend le nom de « maison de Radio France ».

 

Allocution d'Alain Peyrefitte lors de l'inauguration de la maison de la Radio

Mon général,

La maison de la RTF, pour beaucoup de Parisiens, c’est déjà le Quai de Passy, comme l’Académie française est devenue depuis longtemps le Quai Conti. Tout comme le palais Mazarin, le palais de la RTF n’est pas seulement le siège d’une grande institution, il est aussi un symbole, le symbole de la civilisation du son et de l’image, aussi différente de la civilisation du livre que la civilisation du livre l’était de celle du manuscrit, une civilisation où nous sommes désormais condamnés à vivre, que nous en soyons satisfaits ou inquiets.

 

Cette perspective est-elle inquiétante, comme est inquiétante, aux yeux de certains, l’architecture futuriste de ce Colisée du XXe siècle ? Oui et non. Inquiétante, oui, si la magie du son et la fascination de l’image sont utilisés non pour élever le public, mais seulement pour le séduire, non pour lui apprendre à voir et à juger, mais pour lui imposer une façon de voir et pour lui ôter son jugement. Inquiétante, non, si, au contraire, les sons et les images véhiculés par les ondes ont pour effet de favoriser l’éclosion d’une culture accessible à tous.

 

La radio, qui atteint chaque Français, la télévision, qui atteint un Français sur trois et qui bientôt les atteindra tous, la télévision, qui marque tous les jours de la vie, la radio, qui en marque toutes les heures, rendent possible, grâce aux miracles de la technique, et pour la première fois dans l’histoire, l’éclosion d’une culture réellement universelle. Cette culture est d’autant plus universelle que les joies du monde, et aussi ses peines, comme un drame récent l’a montré, par la radio et la télévision, rapprochent les hommes les uns des autres.

À nous de faire en sorte que cette nouvelle sorte de communion rassemble les peuples pour le meilleur et non pour le pire.

 

Mon général,

La radio et la télévision intéressent désormais l’ensemble des Français. La manière dont la RTF accomplit sa mission est donc une affaire d’État, au sens le plus noble du terme. La nouvelle maison de la RTF doit lui fournir les moyens matériels d’accomplir sa tâche, mais le progrès matériel n’est qu’un moyen : le progrès véritable est intérieur. Le problème, désormais, est de permettre à la RTF de se rajeunir pour avoir l’âge de sa maison, et de lui permettre, aussi, à cet immeuble qui annonce l’architecture et l’urbanisme de 1980, de contribuer à former la France de 1980. Puisse ce Quai de Passy, que vous nous faites l’honneur d’inaugurer, être une maison de culture et de liberté, une maison au service des hommes.

Alain Peyrefitte

Ministre de l’Information


Repost 0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 00:04

Il y a 30 ans, le général Jaruzelski proclamait la loi martiale en Pologne.

Le dimanche 13 décembre 1981, la télévision et la radio avaient interrompu leur programmation habituelle. A leur place passait en boucle le discours du général Wojciech Jaruzelski, déclarant l’état de siège en Pologne.

6.000 syndicalistes sont arrêtés, y compris le populaire Lech Walesa. Le syndicat libre Solidarnosc est dissous. L'émotion est immense dans le pays comme en Occident.

http://www.live2times.com/imgupload/event/10722/130411215727/normal/proclamation-de-la-loi-martiale-en-pologne-jaruzelski-.jpg

 

Le régime communiste

Suite à la Seconde Guerre mondiale, le pays est « libéré » par l'Armée rouge et doit rapidement s'aligner sur le modèle soviétique. Le Parti communiste polonais devient le parti dominant. Au cours des années 60 et 70, la population est soumise à de nombreuses limitations, tant politiques que matérielles.

Des grèves sanglantes avaient déjà secoué le pays en 1970.

 

Un pape Polonais !

Le 18 octobre 1978, l'opposition au régime communiste reçoit une impulsion décisive avec l'élection du polonais Karol Wojtyla à la papauté sous le nom de Jean-Paul II.

Charismatique et « jeune » (58 ans), le nouveau pape se rend en Pologne en mai-juin 1979.

Quatre mots font le tour du pays : « N'ayez pas peur ! ».

 

Lech Walesa, et les ouvriers contre le gouvernement communiste

Sous la conduite de Lech Walesa, les ouvriers des chantiers navals de Gdansk se mettent en grève en février 1980.

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/contributions/a1bad920070504154248568.jpg http://www.beskid.com/1989-2009/solidarnosc/fo_solidarnosc_l.jpg

Le 14 août 1980, les 17.000 ouvriers des chantiers navals de Gdansk se mettent en grève. Le 31 août, Solidarnosc, le premier syndicat indépendant de l'ère communiste, voit officiellement le jour. A sa tête, l'électricien Lech Walesa, profondément catholique est soutenu par Jean-Paul II et l'Eglise polonaise.

 

Le 31 août 1980, Lech Walesa triomphe en signant avec les représentants du gouvernement les accords de Gdansk. Après la séance officielle, l'ouvrier se précipite au-devant de ses camarades. Il brandit le stylo avec lequel il a apposé sa signature. Il s'agit d'un gadget comme on en voit dans les boutiques de souvenirs du Vatican, avec le portrait de Jean-Paul II, premier pape polonais de l'Histoire. Lech Walesa, veut par là signifier que le Pape a guidé son bras et inspiré les accords.

 

Le 9 novembre 1980, le gouvernement reconnaît le syndicat libre Solidarnosc présidé par Lech Walesa (le plus grand mouvement anticommuniste à l'Est qui comptait 10 millions de membres). Les Soviétiques, empêtrés en Afghanistan, ne sont pas en mesure d'intervenir militairement.

 

Le coup d'État du général Jaruzelski

Le général Wojciech Jaruzelski, devenu Premier ministre le 10 février 1981, désespère de contenir la montée des aspirations démocratiques. A l'aube du 13 décembre 1981, il proclame l'état de guerre.

Les tanks envahissent les rues, les déplacements deviennent difficiles et la milice réprime toute tentative d'opposition.

Mais ce coup d'État déguisé ne trompe personne. Il traduit l'impuissance des communistes à diriger le pays et annonce la ruine de l'empire soviétique.

Le coup de force de Jaruzelski contribue à l'isolement de la Pologne de la scène internationale.

http://savoir-plaisir.pagesperso-orange.fr/histoire/images/Le_monde_1981.jpg

Épilogue

La loi martiale a été suspendue le 31 décembre 1982 et annulée le 22 juillet 1983, un mois après la visite du pape Jean-Paul II en Pologne.

Le parlement polonais a admis en 1992 que sa proclamation était illégale.

Le 17 avril 2007 les responsables de son instauration en Pologne (les généraux Wojciech Jaruzelski, Czesław Kiszczak et 7 autres personnes) ont été officiellement inculpés pour "crime communiste".

 

Nommé prix Nobel de la Paix en 1983, l'ancien électricien sera élu président de la République en 1990.

En 1999, la Pologne rejoint l’OTAN et en 2004, l’Union européenne.

 

Voir aussi : 4 décembre 1985 - Wojciech Jaruzelski reçu par François Mitterrand

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 00:09

A 6 heures du matin, le pétrolier maltais « Erika », affrété pour le compte de la société, lance un SOS au sud de Penmarc'h dans le Finistère.

 

L'Erika, un pétrolier battant pavillon maltais (pavillon de complaisance) construit en 1975 et affrété par la société Total-Fina-Elf, a fait naufrage le 12 décembre 1999 au large de la Bretagne, lors d'un transport de 37 000 tonnes de fuel lourd en provenance de Dunkerque et à destination de Livourne (Italie).

A 8 heures, le bateau se casse en deux et commence à libérer 10.000 tonnes de pétrole. Les nappes de fioul souilleront le littoral français du Sud-Finistère jusqu'à la Charente-Maritime. L'épave de l' « Erika » sombrera complètement par 120 mètres de fond le 13 décembre.

 


 

Repost 0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 10:13

Jean-Louis Trintignant / acteur Français ; mé à Piolenc le 11 décembre 1930.

Jean-Louis Trintignant

Jim Harrison / Ecrivain américain ; né à Grayling, Michigan le 11 décembre 1937.

 http://latimesblogs.latimes.com/photos/uncategorized/2008/07/21/jimharrison.gif

Alexandre Soljenitsyne / Romancier russe ; né à Kislovodsk le 11 décembre 1918 / Décédé à Moscou le 03 août 2008.

Alexandre Soljenitsyne

Enrico Macias / Auteur, compositeur et interprète ; né à Constantine le 11 décembre 1938.

Enrico Macias


Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 09:13

Le 11 décembre 1997, les pays signataires de la Convention de Rio établissent à Kyoto des objectifs sur la réduction des gaz à effet de serre.

 

Il a été ratifié par 184 pays en juin 2009. Il ne comporte toutefois d'engagement que pour 38 pays industrialisés.

Ainsi, face au réchauffement climatique et à la réduction de la couche d’ozone, l’accord doit permettre à terme de diminuer de 5,2% la production de CO² et autres gaz dans les pays industrialisés par rapport à l’année 1990.

Cependant, pour qu’il entre en vigueur, il doit être ratifié par un ensemble de pays représentant au moins 55 % des émissions, ce qui ne se produira qu’en 2005.

 

Repost 0
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 00:02

 

En 1950, l’Assemblée générale des nations unies a invité tous les états et toutes les organisations internationales concernées à célébrer le 10 décembre de chaque année la Journée des droits de l’homme [résolution 423 (V)].

Cette journée marque l’anniversaire de l’adoption le 10 décembre 1948, par l'Assemblée, de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

 

En France, la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, fut adoptée par l'Assemblée nationale française le 26 août 1789.

 

Voir aussi : 10 décembre 1948 - Déclaration universelle des droits de l'homme

Repost 0
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 00:01

Le vendredi 10 décembre 1948, les 58 membres de l'Organisation des Nations Unies (ONU) siègent pour la dernière fois à Paris, au palais de Chaillot, avant de gagner New York et les rives de l'Hudson.

Ils adoptent pour l'occasion la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Rédigé sous l'égide du juriste français René Cassin, ce texte reprend dans les grandes lignes les principes universels de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 mais en y ajoutant des droits qui n'ont de sens que dans les sociétés industrielles et des formules convenues (« agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité »).

10 décembre 1948 Déclaration universelle des droits de l'homme

Dans son préambule, elle affirme la nécessité de protéger les libertés fondamentales par un régime de droit, ce qui est « un idéal commun à atteindre par tous les peuples et par toutes les nations ».

La Déclaration énonce ensuite des droits à la fois politiques (liberté individuelle, interdiction de l’esclavage et de la torture, droit à la sûreté, présomption d’innocence, liberté de conscience), sociaux et économiques (droit à un niveau de vie suffisant de manière à assurer la santé et le bien-être des individus, droit à l’éducation...).

 

Voir aussi : 4 août 1789 - Abolition des privilèges et des droits féodaux

Déclaration universelle des droits de l'Homme ONU - Texte intégral

Repost 0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 00:06

Vers 16 heures, l'anarchiste français Auguste Vaillant lance, depuis la tribune de la Chambre, une bombe chargée de clous sur les députés.

http://www.19e.org/documents/troisiemerepublique/anarchistesattentats3A.jpg 

Plus de peur que de mal

Une illumination éclaire la salle qui est envahit ensuite par la fumée. C'est aussi une grêle de projectiles qui s'abat sur les députés et les spectateurs assistant aux délibérations.

 

L'attentat dans l'hémicycle ne fait aucun mort.

 

De la tribune, le président Charles Dupuy lance dans le brouhaha ambiant : « Messieurs, la séance continue ! »

Un peu plus tard, il ajoute : « Il est de la dignité de la Chambre et de la République que de pareils attentats, d'où qu'ils viennent et dont, d'ailleurs, nous ne connaissons pas la cause, ne troublent pas les législateurs ».

Le Président, en maintenant la séance, fait preuve de sang-froid, de même que les parlementaires qui ne cèdent pas à la panique, certains d'entre-eux prêtant leur concours aux médecins arrivant sur les lieux.

 

Auguste Vaillant, âgé de 33 ans qui a lancé la bombe, est arrêté.

Lors de son procès, il énoncera clairement que son objectif n'était pas de tuer mais de blesser un grand nombre de députés. Il expliquera son geste par sa volonté de venger la mort de Ravachol, un anarchiste exécuté après avoir commis 4 attentats.

Condamné à mort, il est exécuté le 5 février 1894.

De sa mort naîtront une chanson, La Complainte de Vaillant, mais aussi une série de lois répressives – les « lois scélérates » – à l'initiative du parlementaire Jean Casimir-Perier... et une nouvelle vague d'attentats !

 

L'attentat manqué de la Chambre est une illustration spectaculaire de la violence anarchiste qui frappe l'Occident dans la dernière décennie du XIXe siècle... comme le terrorisme rouge dans les années 1970.

 

Les lois scélérates

La conséquence directe des actes anarchistes fut l'adoption des « Lois scélérates » :

La première, votée le 12 décembre 1893, concerne la sécurité générale. Elle prévoit la création de nouveaux délits, dont l'apologie de faits ou apologie de crime. Cette loi permet aux autorités d'ordonner des arrestations et des saisies préventives.

La seconde, datée du 18 décembre 1893, concerne les associations de malfaiteurs. Elle a pour objectif d'autoriser toute poursuite contre des groupes accusés de préparer des attentats.

La troisième, adoptée le 28 juillet 1894, concerne la liberté de la presse. Elle interdit toute propagande aux anarchistes et se traduit par l'interdiction de leurs journaux.

 

Les lois scélérates ont été abrogées que le 23 décembre 1992.


Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 05:50

Le Comité des ministres adopte le drapeau des douze étoiles sur fond azur comme emblème du Conseil de l'Europe le 8 décembre 1955.

 http://www.atheisme.org/drapeau.gif

La Communauté européenne choisira le même drapeau en 1986.

Les étoiles forment un cercle illustrant la solidarité entre les différents peuples d’Europe ; elles sont au nombre invariable de douze, symbole de la perfection et de la plénitude.

 

L'origine chrétienne du drapeau européen 

Ce motif est en fait l'attribut typique du culte de Marie. Les représentations de la mère de l'hypothétique JC la montrent toujours auréolée de douze étoiles, souvent sur un fond de ciel bleu.

Arsène Heitz déclarait lui-même qu'il avait conçu le drapeau sur le modèle de la médaille dite miraculeuse de la Chapelle de la rue du Bac, à Paris. Et il faut ajouter à cela que la date à laquelle a été décidée l'adoption du drapeau en 1955, le 8 décembre, coïncide avec celle choisie en 1854 par Pie IX pour célébrer le culte de l'Immaculée Conception de Marie.

  http://www.maastatues.fr/statues/medaille0.jpg

Le bleu se voulait officiellement une couleur dépassant les affinités nationales, les autres couleurs incarnant déjà, selon le Conseil Européen, les autres continents. Quant au nombre 12 les responsables y ont vu un symbole de perfection.

Le seul intérêt du nombre 12 est la possibilité de pouvoir être facilement divisé : 2, 3, 4 et 6 sont ses diviseurs. Si cela constitue un avantage indéniable pour la mesure de diverses quantités comme le temps ou les angles, on en voit mal l'utilité dans le cas de la Communauté Européenne.

La véritable justification est donnée sur divers sites internet de la Communauté Européenne, comme celui du Conseil de l'Europe : « c'est le chiffre 12 qui est retenu, chiffre qui constitue un signe de perfection et de plénitude, évoquant aussi bien les apôtres que les fils de Jacob, les tables du législateur romain ou les travaux d'Hercule, les heures du jour, les mois de l'année, les signes du zodiaque ».

L'inspiration chrétienne alliée à la « magie » du nombre 12 a donc été déterminante pour les caractéristiques du drapeau. En outre l'adoption définitive du drapeau en 1986 a bénéficié d'une confusion tendant à occulter son origine chrétienne. Les états membres étaient alors au nombre de douze et on a pu croire à une correspondance exacte avec le nombre d'étoiles, à la manière du drapeau des Etats Unis d'Amérique.

http://www.atheisme.org/marie.jpg

Repost 0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 00:04

Le dimanche 7 décembre 1941, la flotte américaine du Pacifique était au repos, ses matelots étaient pour beaucoup en permissions... journée s'annonçait paisible.

Au matin, des nuées d'avions japonais attaquent par surprise, sans déclaration de guerre préalable, la base américaine de Pearl Harbor située sur l’île Hawaïenne d’Oahu.

7 décembre 1941 Pearl Harbor 

L'amiral Yamamoto a voulu détruire préventivement la flotte américaine pour permettre au Japon de poursuivre la conquête de l'Asie.

Ses pilotes ont été entraînés en secret et leurs avions équipés de torpilles spéciales capables de plonger dans les eaux très peu profondes de la rade américaine.

 

Le jour venu, la flotte nippone, forte de 6 porte-avions, 423 avions et 27 sous-marins, s'approche à 500 km de l'archipel sans être repérée par les radars.

Le code de déclenchement de l'attaque est « Tora, Tora, Tora » (Tigre en japonais).

 

À 7h 40, une première vague d'assaut pique vers les navires rangés dans la rade (90 au total!).

Une deuxième vague frappe la base à 9h 45. En deux heures, les Japonais détruisent ou endommagent huit cuirassés ainsi que 3 croiseurs, 3 destroyers et 4 navires auxiliaires.

 

188 avions sont aussi détruits. Au total 2403 marins américains sont tués. Du côté des assaillants, les pertes sont très faibles (29 avions, 55 tués).

Fort heureusement, les trois porte-avions de la flotte américaine du Pacifique n'étaient pas présents sur les lieux. D'autre part, six des huit cuirassés attaqués sont rapidement remis en service.

7 décembre 1941 Pearl Harbor

 

Franklin Roosevelt, président des États-Unis, était partisan d'une intervention dans le second conflit mondial. Il avait fait voter la loi prêt-bail en juin 1941, afin de fournir des armes à la Grande-Bretagne, tandis qu'une partie de son opinion publique restait isolationniste.

L'attaque de Pearl Harbor cause un tel choc, que le Congrès constatant « l'état de guerre » déclare la guerre aux forces de l'Axe (Allemagne nazie, Japon, Italie fasciste), le 8 décembre 1941.

 

 

Repost 0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 00:03

Saint Nicolas de Myre

Le personnage de Saint Nicolas provient de Nicolas de Myre appelé aussi Nicolas de Bari. Né à Patara au sud ouest de l'actuelle Turquie (à l'époque Asie mineure) entre 250 et 270 après JC, il fut le successeur de son oncle l'évêque de Myre.

 

Saint Nicolas serait décédé un 6 décembre 343, victime de persécutions sous l'Empire Romain. C’est donc pour cette raison qu'on célèbre la Saint-Nicolas ce jour-là.

Reconnu pour sa grande générosité, il devint, au Moyen Âge, le patron des petits enfants puis des écoliers.

 

La tradition rapporte que saint Nicolas de Myre s'est soucié du sort de trois jeunes filles de sa paroisse. Leur père, un noble appauvri, était sur le point de les vendre comme esclaves afin d'améliorer la situation familiale. Dans l'Antiquité, il n'était pas rare que la dot d'une jeune fille serve à subvenir aux besoins de ses parents et de la famille.

Nicolas de Myre est considéré saint parce qu'il a su voir l'asservissement qui menaçait les trois jeunes filles. Il leur fit don de pièces d'or qui servirent de dot et leur permirent de retrouver la liberté. Le fardeau de la pauvreté ne les menaçant plus, chacune des jeunes filles put alors choisir son destin.

Saint Nicolas de Myre

Autre version de la légende de Saint Nicolas

Un jour, un paysan demanda à ses enfants d’aller dans les champs pour glaner les épis de blé laissés par les moissonneurs. Les heures passèrent et la nuit les surprit. Ils comprirent très vite qu’ils s’étaient perdus, mais ils continuèrent à marcher...

Soudain, l’un d’entre eux aperçut une lueur dans le lointain. Ils se dirigèrent dans cette direction et arrivèrent devant une maison isolée dans la campagne. Ils frappèrent à la porte et un homme de forte corpulence leur ouvrit.

« Pourriez-vous nous loger ? » demandèrent les enfants.

« Entrez, entrez, petits enfants, répondit l’homme, je suis boucher et je vais vous donner à souper. »

A peine étaient-ils entrés que le boucher les tua, les découpa en petits morceaux et les mit dans son saloir.

Sept ans plus tard, Saint Nicolas passa devant cette maison et demanda à souper.

« Voulez-vous un morceau de jambon ? », dit le boucher.

« Je n’en veux pas, il n’est pas bon ! »

« Peut-être une tranche de veau ? »

« Tu te moques de moi, il n’est pas beau ! Du petit salé, je veux avoir, qui est depuis sept ans dans ton saloir ! »

Entendant cela, le boucher s’enfuit en courant.

Le grand saint, alla s’asseoir sur le bord du saloir, il leva trois doigts et les enfants se levèrent tous les trois.

 

Voir les paroles de la chanson

 

De Saint Nicolas à Santa Claus

Au Moyen-âge se répand dans une partie du nord de l’Europe (Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Nord et Est de la France) le culte de Saint-Nicolas, que l’on prend l’habitude de célébrer le 6 décembre.

Mais deux fêtes pour les enfants dans le même mois, cela fait beaucoup. De fil en aiguille, les Anglais en viennent à mélanger les fêtes religieuses du 6 et du 25 décembre jusqu’à ce que ce soit finalement Santa Claus qui apporte aux enfants leurs cadeaux pour célébrer la naissance du petit Jésus.

http://www.calixo.net/~knarf/almanach/nicolas/nicolas8.gif

Repost 0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 21:38

Afin de réviser ce grand classique pour demain, voici les paroles et la vidéo de cette chanson enfantine, racontant la légende la plus connue de Saint Nicolas.

 

 

Ils étaient trois petits enfants

qui s'en allaient glaner aux champs.

Ils sont allés et tant venus

que sur le soir se sont perdus.

Ils sont allés chez le boucher :

- boucher, voudrais-tu nous loger ?

 

- Entrez, entrez, petits enfants,

Il y a de la place assurément.

Ils n'étaient pas sitôt entrés

que le boucher les a tués.

les a coupés en petits morceaux

et puis salés dans un tonneau.

 

Saint Nicolas au bout de sept ans

vint à passer dedans ce champ,

alla frapper chez le boucher :

- boucher, voudrais-tu me loger ?

- entrez, entrez Saint Nicolas.

Il y a de la place, il n'en manque pas.

 

- Du petit salés je veux avoir

qu'il y a sept ans est au saloir.

Quand le boucher entendit ça,

bien vivement il se sauva.

- Petits enfants qui dormez là,

je suis le grand Saint Nicolas.

 

Le grand Saint étendit trois doigts,

les trois enfants ressuscita.

Le premier dit : " j'ai bien dormi. ""

Le second dit : " et moi aussi. "

« Je me croyais au paradis »

A ajouté le plus petit.


 la légende de Saint Nicolas 3 enfants

Repost 0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 00:01

Consacrer gratuitement son temps libre, son énergie et ses compétences au service des autres, c'est ce qu'on appelle du bénévolat.

Je vous présente donc bénévolement la « Journée Internationale des Volontaires » (JIV) ou « Journée mondiale du bénévolat » :

Cette journée a été créée afin de promouvoir le travail des bénévoles pour le développement économique et social aussi bien au niveau local, national et international.

L’Assemblée générale des Nations Unies a établi la JIV par l’adoption de la Résolution 40/212 du 17 décembre 1985. Depuis, des gouvernements, des agences du système des Nations Unies et des organismes civils se joignent aux volontaires du monde entier chaque année pour célébrer la journée du 5 décembre.

 

La France championne d’Europe

La France peut se vanter d’être championne d’Europe du bénévolat et du volontariat. Effectivement 4 associations sur 5 sont exclusivement gérées par des bénévoles.

 

Soit 190 associations créées par jour (70.000 par an, 1 million d’associations en activité), ainsi que 12 millions de bénévoles (dont 3,5 millions de bénévoles réguliers qui accordent au moins deux heures par semaine à une association) qui sont reconnus au niveau du gouvernement par le ministère chargé de la vie associative.

Mais hélas, le nombre de bénévoles ne semble pas augmenter.

 

Chez certain de nos voisins, le bénévolat est considéré comme une matière éducative, c’est à dire qu’il fait partie dans de nombreux pays du cursus universitaire, mais la France devrait d’ici quelques temps se mettre au niveau de ses voisins.

 

 

Lien du jour :

Campagne 2011 « Le volontariat, c'est important »

 

 

Repost 0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 00:01

Le général Wojciech Jaruzelski, chef de l'Etat polonais, est reçu en audience à l'Elysée pendant 90 mn par François Mitterrand. Il s'agit de sa première réception par un dirigeant occidental depuis la déclaration de l'état de guerre en Pologne le 13 décembre 1981.

Jaruzelski dirigeant d'un régime totalitaire exprime sa satisfaction, évoquant une visite « très utile, très sincère ».

Le 5 décembre, lors de la séance des questions d'actualité à l'Assemblée nationale, le Premier ministre Laurent Fabius se déclare « troublé » par cet épisode. Jacques Chirac estime que, désavoué, Fabius doit démissionner.

Raymond Barre renchérit : « Si j'avais été troublé, je serais parti. »

 

Mitterrand a même remis la Légion d’honneur, au général polonais Jaruzelski (juin 1989), quelques mois avant la vague de contestation populaire qui, à l’Est, allait faire chuter le Mur de Berlin.

 

Qui était Jaruzelski ?

Ministre de la Défense nationale en 1968, puis membre suppléant et enfin membre de plein droit du bureau politique au début des années 1970, il fait dès lors partie du premier cercle des dirigeants de la Pologne communiste : en 1970, il fait tirer sur les manifestants lors des émeutes qui font tomber Władysław Gomułka.

 

Il est nommé président du Conseil des ministres (chef du gouvernement) le 10 février 1981.

Le 13 décembre 1981, face à la popularité grandissante du syndicat Solidarność et de son chef Lech Wałęsa, il impose l'état de siège. Il est nommé président du Conseil d'État en 1985.

Le 31 mars 2006, le général Jaruzelski est inculpé de « crime communiste » et encourt jusqu'à huit années de prison pour avoir instauré la loi martiale en 1981.

Le 17 avril 2007, il est officiellement inculpé.

 

Repost 0
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 00:01

Le procès du roi s’ouvrira devant la Convention le 10 décembre 1792. Prénommé dès son arrestation Louis Capet, il est défendu par Desèze, Malesherbes et Tronchet.

Pendant ce procès, Louis XVI sera déclaré « coupable de conspiration contre la liberté de la nation et d’attentats contre la sûreté générale de l’État ».

http://emilyintheglass.files.wordpress.com/2011/07/louis-xvi1.jpg

Louis XVI n'entend pas s'accommoder de la monarchie constitutionnelle mise en place à partir de 1791. Il tente de fuir pour demander l'aide de l'empereur d'Autriche. Reconnu à Varennes, il est arrêté et ramené à Paris.

Cependant l'Assemblée constituante refuse de le démettre de ses fonctions. Le 17 juillet 1791, elle fait tirer sur la foule venue au Champ-de-Mars signer une pétition pour la déchéance du roi. Louis XVI conserve son trône mais le régime perd la confiance du peuple.

Les souverains des pays voisins commencent à craindre une contagion révolutionnaire et envisagent de venir en aide au roi ; ils massent des troupes aux frontières où se trouvent les émigrés. Le 20 avril 1792, l'Assemblée législative ayant déclaré la guerre à l'Autriche, l'armée française essuie une sévère défaite. Le roi en est tenu pour responsable.

Le 10 août, le palais des Tuileries est pris d'assaut, la famille royale est enfermée dans la prison du Temple : c'est la fin de la monarchie.

 

Le 3 décembre 1792, la Convention nationale décide que Louis XVI sera jugé par elle. Le procès commence le 10 décembre et dura jusqu’au 26 décembre, date du plaidoyer de De Seze.

 

Les principaux chefs d’accusation

D’avoir tenté d’empêcher la réunion des États généraux, et par là avoir attenté à la liberté.

D’avoir rassemblé une armée contre les citoyens de Paris et de ne l’avoir éloignée qu’après la prise de la Bastille.

De n’avoir pas tenu ses promesses à l'Assemblée constituante, d’avoir éludé l’abolition de la féodalité et laissé piétiner la cocarde tricolore provoquant ainsi les journées des 5 et 6 octobre 1789.

D’avoir prêté serment lors de la fête de la Fédération pour essayer ensuite de corrompre l'Assemblée constituante en particulier par l’intermédiaire de Mirabeau.

D’avoir trompé l’Assemblée constituante en lui adressant copie d’une lettre adressée aux agents diplomatiques indiquant qu’il avait accepté librement la Constitution, tout en prodiguant l’argent du peuple pour préparer la fuite de la famille royale.

Convention passée entre Léopold II et le roi de Prusse pour rétablir la monarchie française.

D’avoir envoyé des sommes considérables au marquis de Bouillé et aux émigrés.

D’avoir eu une part dans l’insurrection du 10 août 1792.

D’avoir autorisé Septeuil à faire un commerce considérable de grains, de sucre et de café.

D’avoir mis son veto au décret prévoyant la formation d’un camp de 20 000 fédérés.

D’être responsable de la fusillade du Champ-de-Mars le 17 juillet 1791.

 

Louis XVI est condamné à mort pour une seule petite voix de majorité.

Le 15 janvier le débat pour décider du sort du roi abouti au vote des députés qui décidèrent à 361 voix sur 721 de la mort de l'ancien souverain. Il est guillotiné le 21 janvier 1793.

http://static1.assistancescolaire.com/ele/images/4hrf0301.png

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 00:01

2 décembre 1804 : Sacre de Napoléon 1er

Le 2 décembre 1804, Napoléon Bonaparte est sacré empereur des Français dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, en présence du pape Pie VI.

Comme convenu avec le malheureux pape, Napoléon 1er se couronne lui-même, debout, face à l'assistance, selon un rite carolingien, puis il couronne l'impératrice.

Adolphe Thiers répandra plus tard la légende selon laquelle Napoléon, refusant d'être couronné par le pape, aurait saisi la couronne par surprise et l'aurait lui-même posée sur sa tête...

 

2 décembre 1805 : Victoire d'Austerlitz

Un an jour pour jour après son avènement sur le trône de France, Napoléon remporte une bataille décisive lors de la campagne de Prusse près du village d'Austerlitz.

Feignant un repli, il parvient à tromper les troupes de François II d'Autriche et d'Alexandre Ier, Tsar de toutes les Russies. Les forces austro-russes composées de 90.000 hommes, perdent 30 000 soldats.

La France quant à elle ne dénombre que 7.000 pertes sur 73.000 hommes. Avec la paix de Presbourg signée entre les trois empereurs (France, Autriche et Russie), la France se verra céder la Vénétie et la Bavière par François II.

http://ancrehistoire.fr/napoleon/sacre.jpeg%20

 

2 décembre 1851 : Coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte

En 1851, le neveu de Napoléon le Grand choisit le 2 décembre, anniversaire du sacre de son oncle et de la bataille d'Austerlitz, pour conduire le coup d'État qui lui permettra de passer du statut de prince-président à celui d'Empereur des Français.

Charles Louis Napoléon Bonaparte, dit Louis-Napoléon Bonaparte, Président de la République française depuis trois ans, conserve le pouvoir à quelques mois de la fin de son mandat, alors que la Constitution de la Deuxième République lui interdisait de se représenter.

 

2 décembre 1852 : Louis-Napoléon devient Napoléon III

Avec l'approbation du suffrage universel, Louis-Napoléon Bonaparte est couronné empereur des Français sous le nom de Napoléon III (le deuxième du nom étant supposé être le fils unique de Napoléon 1er, mort en pleine jeunesse à Vienne).

http://s1.e-monsite.com/2010/07/17/05/Napoleon-III-bis.jpg

Repost 0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 00:01

Pierre Poujade est un homme politique et leader syndical français, né le 1er décembre 1920 à Saint-Céré (Lot) et mort le 27 août 2003 à La Bastide-l'Évêque (Aveyron).

Pierre Poujade

Pierre Poujade créa en 1953 l'Union de Défense des Commerçants et Artisans (UDCA). Au sein de ce mouvement, il souhaite défendre les intérêts des artisans et des petits commerçants face à la modernisation d'après la Seconde Guerre mondiale.

Il s'oppose aussi à la pression des impôts et aux contrôles fiscaux. Son parti connaît un certain succès lors des élections législatives de 1956, puis s'efface peu à peu de la scène politique.

poujadisme non à l'impot

 

Le poujadisme

Le poujadisme, du nom de Pierre Poujade, est un mouvement politique et syndical français apparu en 1953 dans le Lot et qui a disparu en 1958. Ce mouvement revendiquait la défense des commerçants et des artisans, qu'il considérait comme mis en danger par le développement des grandes surfaces dans la France de l'après guerre, et condamnait l'inefficacité du parlementarisme de la Quatrième République.

 

Par extension, le terme poujadisme est devenu un qualificatif péjoratif synonyme de populisme. Le terme « poujadisme » est ainsi utilisé aujourd'hui pour qualifier certains types de populisme, de corporatisme et de démagogie qui bien souvent n'ont aucun rapport avec le mouvement initié par Pierre Poujade lui-même.

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:02

Les anthropologues Tom Gray, Donald Johanson, Yves Coppens et le géologue Maurice Taïeb découvrent 52 restes d'un squelette vieux de 3 millions d'années dans la vallée desséchée de l'Omo, au sud de l'Ethiopie.

 

Ces ossements se révèlent être ceux d'une femme de 1,10 mètre qui se serait noyée. Elle aurait à peu près 20 ans à en juger par ses dents de sagesse en bon état et aurait eu une alimentation de type végétarien.

 

Les savants la baptisent Lucy d'après… une chanson des Beatles qu’ils écoutaient à leur bivouac : «Lucy in the Sky with Diamonds».

 

Lucy est considérée aujourd'hui comme notre lointaine cousine, du groupe des Australopithèques (ou « singes du sud », en latin et grec). Ce sont des hominidés caractérisés par une forte mâchoire et une capacité crânienne faible (moins de 500 cm3).

 

Lucy a bouleversé nos connaissances sur les origines de notre espèce même si elle ne détient plus la palme de l'ancienneté en matière d'humanité.

En octobre 2000, des anthropologues ont en effet découvert au Kénya une mâchoire et quelques os d'un bipède dans des terrains remontant à... six millions d'années. Il a été baptisé du nom d'Orrorin («homme originel» en langue locale).

 

Le 19 juillet 2001, la mission franco-tchadienne de Michel Brunet réalise un nouvel exploit en mettant au jour un crâne vieux de sept millions d'années et quelques autres ossements en un lieu désertique du Tchad, autrefois baigné par les eaux du lac.

Baptisé Toumaï («espoir de vie» en langue locale), le crâne appartient à un être à la limite entre notre espèce et les autres hominidés.

 

Repost 0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 00:01

29 novembre 1226 : Sacre de Louis IX

Louis IX est sacré roi en la cathédrale de Reims, par Mgr Bazoches.

 

29 novembre 1314 : décès de Philippe IV le Bel

Le roi Philippe IV le Bel meurt au Château de Fontainebleau. Son fils Louis X devient roi.

 

29 novembre 1516 : Signature de la « paix perpétuelle » entre la Suisse et la France

Au lendemain de la défaite de Marignan (13 septembre 1515), les Suisses abandonnent tout projet de conquête étrangère.

Ils signent alors une paix perpétuelle avec la France qui leur attribue le Tessin et des indemnités en échange de mercenaires suisses.

 

29 novembre 1943 : Création des FFI

Le lundi 29 novembre 1943, sont créées les Forces Françaises de l'Intérieur.

Elles regroupent les différents groupes de résistance à l'occupant nazi en vue du futur combat aux côté des Alliés qui préparent leur débarquement en Normandie.

http://jcn54.unblog.fr/files/2010/11/ffi.jpg

 

29 novembre 1962 : Naissance du concorde

La France (De Gaulle) et le Royaume-Uni (Macmillan) décident de développer ensemble un avion supersonique commercial (entrée en service prévue en 1970), le « Super-Caravelle » qui deviendra le Concorde.

 

Repost 0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:05

Conformément aux accords du traité de Fontainebleau (22 août 1612), le jeune roi de France Louis XIII épouse la fille du roi d'Espagne, Anne d'Autriche.

http://idata.over-blog.com/2/70/65/85//Articles/Mariage-de-Louis-XIII-et-anne-d-autriche.jpg  

La mère du roi est la régente Marie de Médicis, veuve d'Henri IV. Elle a voulu marier son fils avec la fille du très catholique roi d'Espagne, Philippe III de Habsbourg, dans le dessein de reprendre la lutte contre les huguenots.

La messe est célébrée dans la cathédrale Saint-André à Bordeaux alors que les deux époux ont à peine 14 ans.

23 ans plus tard, la reine donnera naissance au premier héritier de Louis XIII, Louis XIV.

 

Voir aussi :

27 septembre 1601 - Naissance de Louis XIII

14 mai 1610 - Henri IV est assassiné par Ravaillac

 

Repost 0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 00:01

27 novembre 2011 : 1500e anniversaire de la mort de Clovis

Le roi des Francs s'éteint à Paris à l'âge approximatif de 46 ans. Peu avant sa mort il avait partagé son empire entre ses quatre fils. Reims revient au plus puissant d'entre eux, Thierry Ier. Orléans à Clodomir, Paris à Childebert Ier et enfin Soissons à Clotaire Ier. Clovis sera inhumé dans la basilique des Saint-Apôtres à Paris.

http://www.france-pittoresque.com/IMG/gif/clovis-Ier.gif

Extension du royaume franc sous Clovis.

http://i56.tinypic.com/20p5v8j.gif

Le roi conquiert l'ancienne Gaule romaine.

La Burgondie, elle, deviendra franque sous le règne de ses fils

Durant deux siècles et demi, la dynastie des mérovingiens règnera sur les vestiges du royaume de Clovis avant de faire place aux Carolingiens.

 

Charles de Gaulle a dit :

« Pour moi, l'histoire de France commence avec Clovis, choisi comme roi de France par la tribu des Francs, qui donnèrent leur nom à la France. Avant Clovis, nous avons la préhistoire gallo-romaine et gauloise. L'élément décisif pour moi, c'est que Clovis fut le premier roi à être baptisé chrétien. Mon pays est un pays chrétien et je commence à compter l'histoire de France à partir de l'accession d'un roi chrétien qui porte le nom des Francs ».

 

Voir aussi :

1 mars 487 - Vengeance de Clovis à Soissons

Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 21:26

fusée la conquête de l’Espace

4 octobre 1957 : Le premier satellite artificiel est mis en orbite par les soviétiques : Spoutnik 1

3 novembre 1957 : Spoutnik 2 est envoyé dans l’espace avec à son bord la chienne Laïka qui meurt quelques heures plus tard

29 juillet 1958 : Création de la NASA

4 janvier 1959 : Luna 1, une sonde envoyée par les russes, survole la Lune

12 avril 1961 : Youri Gagarine est le premier humain dans l’espace

14 décembre 1962 : La sonde américaine Mariner 2 survol Vénus

15 décembre 1964 : Premier satellite italien mis en orbite (San Marco 1)

18 mars 1965 : Le soviétique Alexei Leonov est le premier à faire une sortie dans l’espace

26 novembre 1965 : Astérix, premier satellite français mis en orbite (Détail)

3 février 1966 : La sonde Luna 9 se pose sur la Lune

29 novembre 1967 : Premier satellite Australien en orbite (WRESAT 1)

9 avril 1968 : Premier lancement à Kourou (Détail)

21 juillet 1969 : Les premiers de l’Homme sur la Lune durant la mission Appolo 11 avec Neil Armstrong et Buzz Aldrin (Détail)

19 avril 1971 : La première station spatiale habitée est lancée par URSS (Saliout 1)

•13 novembre 1971 : La sonde Mariner 9 est mise en orbite autour de la planète Mars

31 mai 1975 : Création de l’Agence Spatiale Européenne (ESA)

22 octobre 1975 : La sonde Venera 9 prend des photographies de la surface de Vénus

20 juillet 1976 : La sonde Viking 1 parvient à atterrir sur la planète Mars

20 août 1977 : Lancement de Voyager 2

12 avril 1981 : Premier décollage pour la navette Columbia

24 juin 1982 : Jean-Loup-Chrétien est le premier français dans l’espace (et 2e européen)

20 février 1986 : Début de la mise en orbite de la station orbitale russe Mir

6 mars 1986 : La comète de Halley est survolée par la sonde Vega 1

25 avril 1990 : Lancement du télescope spatial Hubble

4 juillet 1997 : Le robot Sojourner arrive sur Mars grâce à la sonde Mars Pathfinder

20 novembre 1998 : Mise en orbite du premier module de l’ISS (la Station Spatiale Internationale)

19 février 2001 : Fin de la station Mir qui se consume dans l’atmosphère, comme prévu

28 avril 2001 : Premier touriste de l’espace (Dennis Tito)

15 octobre 2003 : Premier vol habité chinois grâce à la capsule Shenzhou 5

14 janvier 2005 : La sonde Huygens se pose sur la lune Titan

8 juillet 2011 : La navette Atlantis décolle pour la dernière fois.

 

Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 00:02

Une fusée « Diamant A » met sur orbite « Astérix », le premier satellite français.

Le lancement est effectué depuis Hammaguir dans le désert du Sahara algérien.

Astérix, premier satellite français dans l'espace

De Gaulle engage la France dans la course à l’espace

En 1961, avec la création du Centre national d’études spatiales (CNES), à l’initiative du général de

Gaulle qui engage son pays dans la course à l’espace aux côtés de Américains et des Soviétiques, la

France travaille à la construction de son propre lanceur, s’inscrivant dans la continuité d’une politique amorcée sous la Quatrième République.

 

Astérix est le premier satellite artificiel français lancé le 26 novembre 1965 à 15 heures 47 minutes 21 secondes (heure de Paris) par une fusée « Diamant A » depuis le Centre Interarmées d'Essais d'Engins Spéciaux d'Hammaguir en Algérie.

 

La France devient alors la 3ème puissance spatiale mondiale.

D'un poids de 42 kilos, Astérix fonctionnera jusqu'au 26 août 1968 après avoir effectué plus de 1.400 révolutions autour de la terre.

 

Le satellite Astérix

Le satellite, d'une masse de 40 kg, était haut de 54 cm pour un diamètre maximum de 55 cm. Il ne comportait aucun équipement scientifique mais était seulement destiné à vérifier les performances du lanceur. Il emportait un répondeur radar et un système de transmission de télémesures qui fournissait notamment les accélérations verticales et horizontales ainsi que la vitesse angulaire.

http://img.over-blog.com/400x388/0/16/61/51/images--satellite/satellite.jpg

Pour l’anecdote…

Le nom du satellite était à l'origine A-1 (A pour armée). Le satellite est d'abord baptisé Zébulon, du nom d'un personnage monté sur ressort de l'émission pour enfants Le Manège Enchanté mais, craignant le ridicule, le CNES préféra baptiser le satellite Astérix en l'honneur du héros de la bande dessinée Astérix le Gaulois.

 

Le lanceur Diamant

Le lanceur Diamant A est composé de 3 étages pour une hauteur de 17,90 m et une masse totale en charge de 18,4 t. Son remplaçant, Diamant B est lancé pour la première fois en 1970 depuis la nouvelle base de Kourou en Guyane. En 1973, Diamant B connaît l'échec et cause la perte des satellites Castor et Pollux .

Le programme Diamant du CNES (Agate, Topaze, Rubis, Émeraude, Saphir) se terminera en 1975. Il faudra attendre 1979 pour assister au lancement de la fusée européenne Ariane.

Le premier satellite lancé par la fusée Ariane, le 24 décembre 1979 fut surnommé Obélix !

 

Lien du jour : 21 juillet 1969 - Premier pas sur la Lune

 

Repost 0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 00:02

Les « Catherinettes »

On célèbre les Catherine mais aussi les « Catherinettes », une tradition qui remonte au Moyen Age et persiste encore dans le nord de la France.

Une Catherinette est une jeune femme qui, ayant atteint 25 ans n'est toujours pas mariée (l'origine grecque du prénom est katharos = pur).

Si elles respectent la tradition, le 25 novembre, ces célibataires doivent se mettre un couvre-chef comportant les couleurs jaune (symbole de la foi) et verte (symbole de la connaissance), en rappel de l'ancienne tradition qui voulait que des jeunes filles coiffent la statue de sainte Catherine à Paris, ce jour-là.

 

L'expression « Coiffer Sainte-Catherine » signifie donc qu'une jeune femme arrive à l'âge de vingt cinq ans et n'est toujours pas mariée.

De plus dans le Nord-Pas-de-Calais, la tradition veut que les petites filles échangent des cartes (et les garçons à la Saint Nicolas).

carte Sainte Catherine carte Sainte Catherine carte Sainte Catherine carte Sainte Catherine

 

Sainte Catherine d’Alexandrie, l'une des plus célèbres martyres des premiers siècles.

Née à Alexandrie au sein d'une famille noble, Sainte Catherine se convertit au christianisme à la suite d'une vision.

Jésus, ému par sa ferveur, contracte avec elle un mariage mystique sous les yeux de Marie et de la Cour céleste.

Très intelligente, elle suit les cours des plus grands maîtres chrétiens et on dit qu'elle réussit à démontrer à 50 grands philosophes d'Alexandrie la vanité des idoles et la fausseté de leur foi, jusqu'à les convertir tous.

 

Impressionné, l'empereur Maxence lui propose un mariage royal, qu'elle refuse par fidélité envers son mari mystique. Humilié, l'empereur lui fera subir le supplice de la dislocation des membres sans succès, puis le supplice de la roue duquel elle sort indemne.
Elle finira décapitée le 25 Novembre 307 et deviendra la seule Sainte du paradis à posséder trois auréoles : la blanche des vierges, la verte des docteurs et la rouge des martyrs.

Sainte Catherine d’Alexandrie 

Sainte Catherine est aujourd'hui la patronne des filles à marier, écoliers et étudiants, mais aussi des barbiers, charrons, cordiers, drapiers, fileuses de laine, généalogistes, meuniers, notaires, nourrices, orateurs, philosophes, plombiers, potiers, prêcheurs, rémouleurs, tailleurs, théologiens.

Repost 0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 00:02

L’océanographe Jacques Yves Cousteau, connu pour ses films sur les fonds marins et son engagement écologique, est élu à l’Académie Française. Il devient très présent dans les institutions en étant également conseiller pour l’ONU et la Banque Mondiale avant de s’éteindre en 1997.

Jacques-Yves COUSTEAU (1910-1997)

Élu à l'Académie Française au fauteuil 17

Commandeur de la Légion d'honneur
Grand-Croix de l'ordre national du Mérite
Croix de guerre 1939-1945
Officier du Mérite maritime
Commandeur des Arts et des Lettres

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire