Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 23:01

Une centrale nucléaire est une centrale thermique qui utilise un réacteur nucléaire pour produire de la chaleur. Comme pour toute centrale thermique conventionnelle, cette chaleur vaporise de l'eau, la vapeur d'eau entrainant en rotation une turbine accouplée à un alternateur qui produit à son tour de l'électricité.

La première centrale nucléaire du monde, à avoir produit de l'électricité (avec une puissance de quelques centaines de watts seulement), est l' « Experimental Breeder Reactor I » (EBR-I), construite au laboratoire national de l'Idaho aux États-Unis. Elle entre en service le 20 décembre 1951.

L’URSS est le premier pays à produire vraiment de l’électricité nucléaire en ouvrant la première centrale à Obninsk. Le 27 juin 1954 à I7 h.45, la turbine commence à tourner.

Cette centrale est connectée au réseau électrique. Elle a une puissance de production d’électricité de 5 mégawatts.

2 ans plus tard, une centrale nucléaire au fonctionnement différent sera construite en Grande-Bretagne.

En France, la première centrale opérationnelle exploitée commencera sa production à Chinon en 1963.

Le nucléaire semble promis à un bel avenir. Mais son coût augmentera aussi vite que son image se détériorera dès les années 70-80, jusqu’au drame de Tchernobyl en 1986.

 

Relire aussi : 26 avril 1986 - Catastrophe nucléaire de Tchernobyl

Repost 0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 23:01

La torture est un crime en vertu du droit international.

Par la résolution 52/149 adoptée le 12 décembre 1997, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 26 juin « Journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture ».

 

26 juin - Journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture

L’objectif est d'éliminer totalement la torture et d'assurer l'application effective de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, laquelle fut signée le 10 décembre 1984 et entrée en vigueur le 26 juin 1987.

Cette journée internationale permet une prise de conscience généralisée que la torture, honteuse pratique couramment utilisée dans plus de 150 pays est bien une atteinte à un droit inaliénable de la personne humaine : la dignité.

Repost 0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 23:01

Eric Arthur Blair, mieux connu sous le nom de George Orwell, naît à Motihari en Inde britannique, le 25 juin 1903. Issu de la moyenne bourgeoisie anglaise (fils d’un petit fonctionnaire de l’administration des Indes), il grandit en Angleterre et se lance dans la littérature en 1927.

http://trcs.wikispaces.com/file/view/george-orwell-2.jpg/66799371/george-orwell-2.jpg

Il fait des études à Eton, comme boursier. Pendant cinq ans, il est sergent dans la police impériale en Birmanie avant de démissionner, en désaccord total avec une idéologie oppressive.

Commence alors une période difficile, ponctuée de petits travaux et de chômage, pendant laquelle Orwell reste fidèle à l’écriture : il écrit des romans et des nouvelles, qui ne trouveront pas d'éditeur.

Pendant la guerre d’Espagne, il combat dans les rangs du POUM (Partido Obrero de Unificacion Marxista, socialistes révolutionnaires).

Gravement blessé, il est réformé pendant la Seconde Guerre mondiale et travaille pour la BBC tout en écrivant des essais politiques et en collaborant à des journaux et revues, dont une chronique au London Tribune.

Il rédige ses deux plus célèbres romans quelques années avant sa mort (« La ferme des animaux » et le roman d'anticipation « 1984 »). 

Il est décédé de la tuberculose le 21 janvier 1950 à Londres.

 

 

Voir aussi :

10 juin 1949 - sortie du roman 1984

1984, élucubrations ……. ou prédictions ?

Biographie de George Orwell

 

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 23:50

En riposte à la décision des Alliés de violer les accords de Postdam en fusionnant les zones d’occupation américaine, anglaise et française et en instaurant le Deutschemark, Staline décide d’établir un blocus autour de Berlin. Face à ce blocage, les occidentaux ne mettront que 2 jours pour trouver une solution qui évite la guerre et dont l’efficacité, tant factuelle que symbolique, est garantie : ils mettent en place un blocus aérien pour ravitailler la ville.

 

Désormais, la rupture entre les deux blocs, et par conséquent entre les deux Allemagnes, semble entérinée.

 Lors du blocus de Berlin, Berlin de l'Ouest vu un atterrissage d'un avion à toutes les 45 secondes permettant le ravitaillement des 2 millions d'habitants !

Ce massif pont aérien dura 11 mois, après lequel, en 1949, les trois secteurs occidentaux se réunirent pour former la République Fédérale Allemande (RFA), et le secteur russe devint la République Démocratique Allemande (RDA).

Même si le blocus dure moins d’un an, Berlin-Ouest revêt son statut d’enclave pour plus de 4 ans.

Berlin Est fut incorporé dans la RDA pour  devenir sa capitale en 1954, par contre Berlin de l’Ouest continua d’être un territoire séparé avec son propre gouvernement et liens économiques et culturels avec la RFA.

Dans la nuit du 12 au 13 août 1961, les autorités de la République démocratique allemande commenceront à la construction du mur de Berlin.

 

Relire aussi :

20 juin 1991 - Berlin, capitale de l'Allemagne réunifiée et les liens à la fin de cet article

Repost 0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 23:01

Le 23 juin 1988, une commission du Sénat américain convoque différents scientifiques pour tenter de comprendre les raisons de la vague de chaleur exceptionnelle qui sévit sur le pays. Une grande partie de Yellowstone Park est en feu et, dans la Corn Belt, les céréaliers désespèrent de récolter quoi que ce soit.

 

James Hansen, climatologue en chef de la NASA, fait sensation en assurant que le phénomène traduit le fait que l'atmosphère terrestre est en train de se réchauffer. Il l'explique par l'amplification de l'«effet de serre» naturel depuis les débuts de la révolution industrielle, au milieu du XIXe siècle, du fait des émissions de gaz carbonique liées à la combustion du charbon, du gaz et du pétrole.

Depuis plusieurs décennies déjà, des scientifiques s'inquiétaient des émissions de gaz carbonique et de leurs conséquences sur le climat mais aucun n'avait encore clairement analysé le processus ni identifié le phénomène physique en cause, l'«effet de serre».

Le rayonnement solaire, lorsqu'il atteint la surface de la Terre, est en partie réfléchi sous forme de rayonnement infrarouge mais ce rayonnement est partiellement piégé par l'atmosphère au lieu de se dissiper dans l'espace. Cet « effet de serre » assure à notre planète une température moyenne de +14°C au lieu de -20°C en son absence.

James Hansen pressent que l'augmentation de la teneur en gaz carbonique, liée à la combustion des énergies fossiles, va amplifier cet «effet de serre» et par voie de conséquence élever la température moyenne de la planète.

 

Voir aussi :

11 décembre 1997 - Signature du protocole de Kyoto

2 février 2007 - L’activité humaine responsable du réchauffement climatique

Repost 0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 23:01

Le savant italien Galileo Galilei, alors âgé de 70 ans, est condamné à la prison à vie par la congrégation du Saint-Office, le bras judiciaire de l'Inquisition.

 

Selon les dignitaires religieux interprétant une déclaration de Josué dans la bible (« Soleil, tiens-toi immobile »), la Terre est au centre de l'univers et le soleil tourne autour d'elle (c'est la théorie du géocentrisme). L'Église catholique a bien du mal à accepter la nouvelle théorie selon laquelle la Terre n'est qu'une planète parmi d'autres au sein du système solaire.

Nicolas Copernic, au 16ème siècle, avait déjà avancé cette idée. Elle est confirmée au siècle suivant par Galilée qui, grâce à la lunette astronomique qu'il a développée, a compris que la Terre faisait partie du système solaire et tournait autour du soleil.

Le 22 juin 1633, l'Inquisition lui fait un procès et, pour échapper au bûcher, Galilée accepte à genoux de renier publiquement sa thèse. Mais, selon la tradition populaire, il aurait murmuré ces mots en se relevant : « Eppur, si muove ! » (Et pourtant elle tourne).

Ces propos, très certainement apocryphes, sont restés célèbres et marquent la persévérance du savant face à l’obscurantisme religieux. C'est seulement en 1757 que l'Église acceptera l'enseignement de la thèse de l'héliocentrisme.

L'Église réhabilitera Galilée en 1992.

Repost 0
Par Archimède - dans Procès
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 23:01

Le lundi 21 juin 1943, la Gestapo investit la villa du docteur Dugoujon, à Caluire-et-Cuire près de Lyon, où se tient une réunion de la Résistance. Jean Moulin, alias Max, est arrêté.

Aux alentours de 15 heures, tout en haut de la montée Castellane qui domine l’île Barbe, sortant de 3 tractions avant noires, une dizaine d’hommes de la Gestapo commandés par Klaus Barbie encerclent la maison du Docteur Dugoujon, place Castellane à Caluire-et-Cuire, où se tient une réunion clandestine de la résistance organisée autour de Jean Moulin.

L’objet de cette réunion, était pour Jean Moulin de rencontrer des responsables de la résistance pour organiser rapidement la relève à la tête de l’Armée Secrète qui vient d’être décapitée par l’arrestation du général Delestraint le 9 juin 1943 à Paris.

Jean Moulin sera identifié par Klaus Barbie, le chef de la Gestapo de Lyon, comme le président du Conseil national de résistance.

Transféré par les Allemands à Paris, il sera torturé et mourra le 8 juillet 1943 dans le train qui l'amenait en Allemagne.

Les circonstances de l'arrestation ne sont pas clairement élucidées : trahison ou simple imprudence ?

Tous les participants à cette réunion, devenue tristement célèbre, sont arrêtés à l'exception de René Hardy, membre de « Combat », qui réussit à s'échapper.

René Hardy avait été arrêté quelques jours plus tôt par la Gestapo avant d'être relâché et n'en avait pas averti les autres...

 

Relire aussi :

27 mai 1943 - première réunion du CNR

8 juillet 1943 - Mort de Jean Moulin

4 juillet 1987 - Perpétuité pour Klaus Barbie

 

Repost 0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 23:01

Le 20 juin 1991, le Bundestag a élu Berlin comme nouvelle capitale de l'Allemagne unifiée de peu contre la ville de Bonn (337 voix contre 320).

Les parlementaires allemands décident de redonner à Berlin son statut de capitale. Ce vote intervenait à la suite de la chute du Mur de Berlin le 9 novembre 1989 et de l’unification du pays, le 3 octobre 1990.

C'est Bonn qui depuis la partition de l'Allemagne faisait office de capitale fédérale. Le Palais du Reichstag, incendié par les nazis en 1933 sera rénové et accueillera le Bundestag (parlement allemand) en 1999. Le déplacement du Chancelier et du nouveau gouvernement n’est effectif que depuis 2000.

 

Relire aussi :

7 octobre 1949 - Naissance de la RDA

12 août 1961 - construction du mur de Berlin

 

Repost 0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 23:01

Le mercredi 19 juin 1907, un affrontement tragique entre les forces de l'ordre et des vignerons languedociens éclate à Narbonne.

 

La crise de la viticulture languedocienne débouche sur un affrontement tragique entre les forces de l'ordre et les manifestants.

Victimes de la surproduction, aggravée par la « chaptalisation » du vin (ajout de sucre), les vignerons de l'Aude se sont soulevés à l'appel d'un cafetier local, Marcelin Albert.

Clemenceau en appelle au sentiment républicain des maires et, dans le même temps, envoie 27 régiments représentant 25.000 fantassins et 8.000 cavaliers. Il a soin de les recruter hors de la région pour éviter qu'ils ne fraternisent avec la population.

Le drame survient le 19 juin, où les soldats tirent sur la foule, faisant deux morts dont un adolescent. Le lendemain, nouveau drame face à une foule qui hurle sa haine : cinq morts.

À Agde, petite ville à l'embouchure de l'Hérault, 600 soldats du 17e régiment d'infanterie prennent connaissance de la tuerie de Narbonne. Eux-mêmes sont originaires de la région (le gouvernement ne pouvait pas tout prévoir). Ils se mutinent et gagnent Béziers où ils sont accueillis par une population en liesse.

La crise se dénoue peu à peu. Dès le 21 juin, Clemenceau, qui se glorifie du titre de « premier flic de France », annonce à la Chambre que les mutins sont rentrés dans le rang... Ils seront expédiés au fin fond de la Tunisie !

 

Repost 0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 23:01

Événements symboliques des grandes purges staliniennes des années 1930, les procès de Moscou s’ouvrent en URSS le 18 juin 1936.

Les purges staliniennes ont connu plusieurs vagues de dimensions et de significations différentes. Elles ont été pour Staline le moyen de s'assurer le pouvoir absolu.

De ces grandes purges, on n’a le plus souvent retenu que la partie émergée de l’iceberg : les 3 grands procès de Moscou en 1936, 1937 et 1938.

Véritable mise en scène destinée à attiser la peur du complot, cette suite de procès permet de décimer l’avant-garde révolutionnaire de 1917. Presque tous les proches de Lénine seront exécutés à partir d’aveux irréalistes prononcés par les accusés. Lors du premier procès, dit « des 16 », Zinoviev et Kamenev sont deux des accusés. Ils sont censés avoir participé au meurtre de Kirov et à des « actes de sabotages » : le chef d’accusation est « contre-terrorisme trotsky-zinovievien ».

Le procès, expéditif, s’achève dès le 24 juin 1936, les 16 accusés sont immédiatement exécutés.

Photos retouchées pour faire disparraitre aussi sur les images les victimes des purges...

 

Relire aussi :

12 juin 1937 : Les purges continuent - Staline décapite son armée

 

Repost 0
Par Archimède - dans Dictature
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 23:01

Une insurrection ouvrière éclate à Berlin-Est, dès 16 juin 1953, à l'initiative des ouvriers du bâtiment qui travaillent sur la Stalinallee. Elle s'étend le lendemain à toutes les villes de la République Démocratique Allemande.

http://www.larevuetoudi.org/fr/sites/default/files/imagecache/large/images-1_8.jpeg

Le 16 juin, les ouvriers de Berlin-Est se révoltent pour dénoncer l'augmentation des cadences dans les usines et les chantiers, à salaire constant. Ils demandent le retrait du gouvernement communiste que l'URSS a mis en place dans sa zone d'occupation militaire.

Ce soulèvement intervient après la mort de Staline, 5 mars 1953. Les troupes soviétiques réprimeront durement cette révolte et les occidentaux laisseront faire.

Les Allemands de l'Est échappent comme ils le peuvent à la répression. Sur 19 millions d'habitants, plus de 3 millions s'enfuient à l'Ouest avant la construction du mur de Berlin le 13 août 1961.

 

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 23:01

La soviétique Valentina Terechkova, 26 ans, est la première femme à effectuer un vol spatial.

 

2 ans plus tôt, son compatriote Youri Gagarine était le premier homme à quitter la Terre à bord d'une capsule Vostok.

Valentina Terechkova s'envole à bord du vaisseau Vostok-6 et devient à 26 ans une héroïne nationale.

Après 48 révolutions autour de la Terre, 2 millions de kilomètres et 71 heures de vol, elle atterrira le 19 juin à Karaganda, dans les steppes du Kazakhstan.

En 1969, elle deviendra vice-présidente de la Fédération internationale démocratique des femmes.

 

Repost 0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 23:01

Le 15 juin 1963, Carrefour ouvre à Sainte-Geneviève des Bois, dans l'Essonne, le tout premier premier hypermarché français.

 http://www.lejdc.fr/photoSRC/bqViVeldaWelbKxCPNWs_pusXXdNGltxXD4uu1iw_sR0IkLcazbGupnwlQUaVQo_pWI48f0HY_sxYvETMFwM2diAkJo-_/1154261.jpeg

Trois ans après la création des premiers supermarchés, Carrefour ouvre le premier « grand magasin à libre-service » français, appelé aujourd’hui hypermarché.

Le magasin construit sur un terrain de 20.000 m2, est doté d’une réserve de 1.700 m2, d’une surface de vente de 2.500 m2. Il compte 400 places de parking, une pompe à essence et de grands chariots à roulettes.

C'est aussi la première fois qu'un magasin propose un aussi large assortiment sous le même toit : du frais et du non-frais, du bazar et de l’alimentaire, du textile et de l’électroménager… Le rayon boucherie s’étend sur plus de 14 mètres, celui de la crèmerie sur 10 mètres. On compte 12 caisses enregistreuses !

Le succès a été immédiat : plus de 5.000 clients se sont précipités dans le magasin dès le premier samedi d'ouverture.

 

Repost 0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 23:01

Parfois appelée aussi « Journée mondiale du don de sang », cette journée a pour objectif de sensibiliser les populations aux enjeux des dons de sang.

La Journée mondiale des donneurs de sang a été créée en 2004 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour souligner l’engagement de la communauté internationale en faveur du don volontaire et non rémunéré du sang et de ses composants.

Cette journée est à la fois une journée de réflexion et l’occasion de remercier tous les donneurs de sang volontaires et bénévoles dans le monde.

 

La Journée mondiale des donneurs de sang est célébrée dans plus de 190 pays.

Chaque année, un pays hôte est choisi pour accueillir cette manifestation mondiale.

La France est pays hôte en 2013.

Plus de 350 lieux de collecte habillés aux couleurs de l’événement accueilleront les donneurs de sang dans toute la France.

Grâce aux dons de sang anonymes et sécurisés de millions de personnes, des milliers de vies sont sauvées chaque jour. Mais la possibilité de recevoir une transfusion de sang, qu'elle soit sécurisée ou non, varie énormément d'un pays à l'autre.

 

Pourquoi le 14 juin ?

Elle est célébrée chaque année le 14 juin, jour anniversaire du médecin autrichien Karl Landsteiner, qui a découvert le système de comptabilité des groupes sanguins ABO.

 

Repost 0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 23:01

La loi sur les 35 heures de Martine Aubry, ministre de l'Emploi et de la Solidarité, est adoptée malgré une vigoureuse opposition du Centre National du Patronat Français (CNPF).

La loi limite à 35 heures la durée hebdomadaire légale du travail à partir du 1er janvier 2000 dans les entreprises de plus de 20 salariés et la rend obligatoire au 1er janvier 2002 dans toutes les autres entreprises.

En 1848, la durée hebdomadaire légale du travail en France était de 84 heures !

Le 23 avril 1919, une loi institue la semaine de 48 heures et la journée de 8 heures.

En 1936, le Front Populaire réduit cette durée à 40 heures.

En 1982, François Mitterrand fait passer le temps de travail à 39 heures.

Deux lois, dites Aubry 1 (13 juin 1998) et Aubry 2 (19 janvier 2000), ont encore abaissé la durée légale du travail en France en passant à 35 heures.

Le nombre d’emplois crées par les 35 heures a fait l’objet de nombreuses controverses.

Les promoteurs de la loi visaient la création de 700.000 emplois.

Le résultat est très inférieur l’objectif initialement affiché.

La droite qui remportera les élections législatives en 2002, assouplira ces dispositions.

 

Relire aussi :

30 mars 1900 - réforme le droit du travail, la journée de 11 heures

23 avril 1919 - La journée de travail passe à huit heures

3 mai 1936 - Le Front populaire en France

Les 39 heures par semaine

Repost 0
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 23:01

Nelson Mandela et 7 autres membres de l'African National Congress (ANC) sont condamnés à la prison à vie pour trahison.

 Nelson Mandela est condamné à perpétuité

Nelson Mandela, aussi appelé Madiba (son nom tribal), est né le 18 juillet 1918 dans le petit village de Mvezo se trouvant dans l'est de la province du Cap-oriental.

Il est le premier enfant a être scolarisé de la famille. C'est lors de son premier jour d'école que l'institutrice lui attribua le prénom anglais « Nelson ». A cette époque, cette pratique était courante. Son vrai prénom est « Rolihlahla ».

Son père décède d'une tuberculose lorsqu'il n'avait que 9 ans. Il est pris en charge par le régent Jongintaba.

C'est un brillant élève et parvient à obtenir le « Junior Certificate » en 2 ans au lieu de 3. À l'université de Fort Hare, il étudie le droit. C'est à cette période qu'il va commencer à s'affirmer en refusant le Marxisme et en adhérant à la doctrine de non-violence de Gandhi contre le régime d'apartheid.

En 1944, il rentre dans le Congrès national africain (ANC). 7 ans plus tard, il obtient son diplôme d'avocat. C'est l'un des premiers avocats noirs de Johannesburg !

L'année suivant, il devient vice-président national de l'ANC et dirige l'ANC du Transvaal. Pour avoir organisé, avec son congrès, une campagne de désobéissance civile, Nelson Mandela est arrêté puis condamné à 9 mois de prison avec sursis.

Le gouvernement le place en résidence surveillée l'empêchant de participer aux réunions de l'ANC. En 1956, Mandela, et plus de 150 partisans, sont arrêtés et inculpés de trahison pour avoir tenté d'unifier les nationalistes noirs et les blancs communistes. Le procès va durer 4 ans et se terminera par un acquittement.

En 1961, Nelson Mandela, ne voyant pas d'améliorations avec l'ANC et le système de non-violence, fonde la branche militaire MK pour lutter avec les armes et faire des sabotages. Ses actions de sabotages se terminent le 5 août 1962 par son arrestation (favorisée par la CIA). Il est condamné le 12 juin 1964 à la perpétuité.

Il refusera d'être libéré en échange de son renoncement à la lutte armée contre l'apartheid.

Après 27 ans de captivité, Nelson Mandela sera libéré par le président sud-africain Frederik De Klerk. Nelson Mandela a été le 10ème Président de la République d'Afrique du Sud, de 1994 à 1999.

 

Relire aussi :

21 mars 1960 - Massacre à Sharpeville

27 avril 1994 - Mandela président

11 février 1990 - Libération de Nelson Mandela

 

Repost 0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 23:01

Le vendredi 11 juin 1909 à 21h15, un violent séisme frappe la Provence, au Nord des Bouches-du-Rhône, à 20 km au NO d'Aix en Provence.

http://tancrede3.files.wordpress.com/2009/06/bcda18dd40120da3b592f4507eb4d998.jpg

D'une magnitude de 6,2 sur l'échelle de Richter, il fait 46 morts et 250 blessés ; ce qui en fait le tremblement de terre le plus meurtrier en France au XXe siècle.

Plusieurs milliers de logements ont été détruits ou endommagés gravement (dont 1500 à Aix-en Provence). Le village de Lambesc fut entièrement détruit.

Les dégâts sont considérables aussi dans les villes de Salon-de-Provence, Saint-Cannat, Puy-Sainte-Réparade, Venelles, et Rognes. La secousse est même ressentie jusque dans les départements voisins.

Le choc est d'une telle violence, que lors des répliques, de nombreux habitants, traumatisés, préfèrent passer la nuit dehors.

L'épicentre se situe sur la faille de Trévaresse. La région est connue pour son risque sismique, elle est d'ailleurs classée en zone II.

 

Voir : Séisme de Lambesc en PDF

 

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 23:06

Premières élections du Parlement Européen : les Pays-Bas, l'Irlande, le Royaume-Uni et le Danemark votent le 7 juin, 3 jours avant la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et la République fédérale d'Allemagne (RFA) où l’élection a lieu le dimanche 10 juin.

Depuis le 7 juin, les citoyens des neuf états membres de la Communauté européenne élisent pour la première fois les députés du Parlement européen au suffrage universel direct pour une durée de cinq ans. La plus forte participation est celle de la Belgique avec 91% et la plus faible celle de la Grande-Bretagne, avec 31%. En France, elle s'élève à 60%. Le Parlement, dont le siège est à Strasbourg a un rôle consultatif. Mais il est également compétent pour légiférer aux côtés du Conseil des ministres et exerce un contrôle sur la Commission.

Faible intérêt pour ces élections

Le Parlement et la Commission européenne organisent une campagne de publicité massive pour convaincre les citoyens européens de se mobiliser et de participer au vote.

Les élections sont censées modifier la base de la légitimité communautaire par voie directe en permettant aux citoyens de participer au processus décisionnel de la Communauté économique européenne (CEE). Mais la participation au vote est relativement modeste.

Lors de cette première élection des représentants au Parlement européen, la plus forte participation est celle de la Belgique avec 91% et la plus faible celle de la Grande-Bretagne, avec 31%. En France, elle s'élève à 60%. En Belgique et au Luxembourg, le vote étant obligatoire, la participation est naturellement plus élevée.

Depuis 1979 l’abstention n’a pas cessé d’augmenter.

Taux de participation depuis 1979 :

1979 (9 états) 62,0 %

1984 (10 états) 59,0 %

1989 (12 états) 58,4 %

1994 (12 états) 56,7 %

1999 (15 états) 49,5 %

2004 (25 états) 45,5 %

2009 (27 états) 43,4 %

Le parlement Européen

Le Parlement est actuellement composé de 736 députés européens, qui représentent 375 millions d’électeurs.

Son siège est à Strasbourg en France, où se tiennent les réunions plénières ; ses commissions, ainsi que certaines séances plénières additionnelles se tiennent à l’Espace Léopold, à Bruxelles ; son secrétariat général est installé à Luxembourg.

Le Parlement européen est une institution de l'Union européenne qui présente une double spécificité :

C'est la seule institution dont les membres sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans.

C'est la seule institution dont les pouvoirs se sont étendus de manière continue au fil des traités.

Le Parlement, dont le siège est à Strasbourg, a un rôle consultatif. Mais il est également compétent pour légiférer aux côtés du Conseil des ministres et exerce un contrôle sur la Commission.

Partis politiques

Les députés au Parlement européen sont souvent organisés en partis politiques européens ou en regroupements assimilés lorsque ceux-ci ne sont pas reconnus ; ces partis sont souvent eux-mêmes regroupés au sein d'un même groupe politique sur la base d'affinités idéologiques.

Groupes de pression

Les lobbies ou groupes de pression s'efforcent d'influencer les fonctionnaires et députés européens, d'autant que ces derniers ont souvent besoin d’eux pour affronter la technicité des projets de directive et de règlement. Les groupes de pression emploient une grande partie des assistants parlementaires, avant, après, et même parfois pendant qu’ils exercent cette fonction, ce qu’autorise l’absence de statut de ces assistants.

 

Voir aussi :

9 mai - Journée de l'Europe

18 avril 1951 - Création de la CECA

3 février 1958 - Création du Benelux

Repost 0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 23:01

Donald Duck fait son apparition aux Etats-Unis dans un court métrage des studios Disney réalisé par Wilfred Jackson, titré « The Wise Little Hen » (La petite poule avisée) et s'impose rapidement dans l'univers de la bande dessinée.

Deux mois plus tard, Donald fera la connaissance de Mickey dans un autre dessin animé « Orphan's benefit ». En France, le canard grincheux fera son apparition dans « Le journal de Mickey » en avril 1935.

Créé pour faire contrepoids au sage et parfait Mickey Mouse, Donald a hérité de nombreux défauts. Il sera le héros de 128 courts métrages, soit davantage que Mickey.

 

Relire aussi :

17 août 1908 - Le premier dessin animé

18 novembre 1928 - naissance de mickey

 

Repost 0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 23:01

Évêque de Noyon au temps des Mérovingiens, très populaire pendant tout le Moyen Âge, saint Médard est associé pour des raisons qu'on ignore à divers dictons météorologiques :
« S'il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard ».
Mais les plus optimistes ajouteront : « À moins que saint Barnabé vienne tout raccommoder ».

Disciple de saint Remi, il devint évêque de Vermand, près de Saint-Quentin. Son siège épiscopal ayant été détruit par les invasions barbares, il le transféra à Noyon. En 531, il accueille la reine sainte Radegonde qu'il consacre à Dieu. Il évangélisa la Flandre.

Il est enterré dans une abbaye de Soissons qui porte encore son nom.

Il est le Patron des agriculteurs et des brasseurs.

 

Bonne fête aux Médard si vous en connaissez, mais aussi aux Meddy ou Mehdi.

 

Repost 0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 23:01

Dans la nuit du 7 au 8 juin, à l'hôtel Matignon à Paris, sont signés les accords entre le nouveau président du Conseil, Léon Blum, la Confédération générale du patronat français (CGPF) et la Confédération générale du travail (CGT).

 

Congés payés et semaine de 40 heures

Consécutifs à l'arrivée au pouvoir du gouvernement du Front populaire, ces accords prévoient la généralisation des conventions collectives, la création des délégués du personnel et une augmentation de 12% des salaires.

Deux lois viennent les compléter : l'une instaure la semaine de 40 heures et l'autre l'octroi de quinze jours de congés payés par l'entreprise sans diminution de salaire.

 

Accords de Matignon

Les délégués de la Confédération générale de la Production française et de la Confédération générale du Travail se sont réunis sous la présidence de M. le président du Conseil et ont conclu l'accord ci-après, après arbitrage de M. le président du Conseil :

Article premier. - La délégation patronale admet l'établissement immédiat de contrats collectifs de travail.

Art. 2. - Ces contrats devront comprendre notamment les articles 3 à 5 ci-après.

Art. 3. - L'observation des lois s'imposant à tous les citoyens, les employeurs reconnaissent la liberté d'opinion, ainsi que les droits pour les travailleurs d'adhérer librement et d'appartenir à un syndicat professionnel constitué en vertu du livre III du Code du travail.

Les employeurs s'engagent à ne pas prendre en considération le fait d'appartenir ou de ne pas appartenir à un syndicat pour arrêter leurs décisions en ce qui concerne l'embauchage, la conduite ou la répartition du travail, les mesures de discipline ou de congédiement.

Si une des parties contractantes conteste le motif du congédiement d'un travailleur comme ayant été effectué en violation du droit syndical ci-dessus rappelé, les deux parties s'emploieront à reconnaître les faits et à apporter au cas litigieux une solution équitable. Cette intervention ne fait pas obstacle aux droits pour les parties d'obtenir judiciairement réparation du préjudice causé.

L'exercice du droit syndical ne doit pas avoir pour conséquence des actes contraires aux lois.

Art. 4. - Les salaires réels pratiqués pour tous les ouvriers à la date du 25 mai 1936 seront, du jour de la reprise du travail, rajustés suivant une échelle décroissante commençant à 15 % pour les salaires les moins élevés pour arriver à 7 % pour les salaires les plus élevés ; le total des salaires de chaque établissement ne devant, en aucun cas, être augmenté de plus de 12 %. Les augmentations de salaires consenties depuis la date précitée seront imputées sur les rajustements ci-dessus définis. Toutefois, ces augmentations resteront acquises pour leur partie excédant lesdits rajustements.

Les négociations pour la fixation par contrat collectif de salaires minima par région et par catégorie, qui vont s'engager immédiatement, devront comporter en particulier le rajustement nécessaire des salaires anormalement bas.

La délégation patronale s'engage à procéder aux rajustements nécessaires pour maintenir une relation normale entre les appointements des employés et les salaires.

Art. 5. - En dehors des cas particuliers déjà réglés par la loi, dans chaque établissement comprenant plus de dix ouvriers, après accord entre les organisations syndicales, ou, à défaut, entre les intéressés, il sera institué deux (titulaires) ou plusieurs délégués ouvriers (titulaires ou suppléants) suivant l'importance de l'établissement. Ces délégués ont qualité pour présenter à la direction les réclamations individuelles qui n'auraient pas été directement satisfaites, visant l'application des lois, décrets, règlements du Code du Travail, des tarifs de salaires et des mesures d'hygiène et de sécurité. […]

Art. 6. - La délégation patronale s'engage à ce qu'il ne soit pris aucune sanction pour faits de grève.

Art. 7 - La délégation confédérale ouvrière demande aux travailleurs en grève de décider la reprise du travail dès que les directions des établissements auront accepté l'accord général intervenu et dès que les pourparlers relatifs à son application auront été engagés entre les directions et le personnel des établissements. […]

 

 

Repost 0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 23:01

6 juin 1599 - Naissance de Diego Velazquez

Diego Velazquez est un peintre du siècle d'or espagnol ayant eu une influence considérable à la cour du roi Philippe IV. Il est généralement considéré, avec Francisco Goya et Le Greco, comme l’un des plus grands artistes de l’histoire espagnole.

Son style, tout en restant très personnel, s’inscrit résolument dans le courant baroque de cette période.

 

6 juin 1606 - Naissance de Pierre Corneille

Pierre Corneille est un des plus grands auteurs dramatiques français du XVIIe siècle.

La richesse et la diversité de son œuvre reflètent les valeurs et les grandes interrogations de son époque.

 

6 juin 1799 - Naissance d'Alexandre Pouchkine

Alexandre Pouchkine est un poète, dramaturge et romancier russe né à Moscou le 4 juin 1799 (calendrier grégorien ou le 26 mai 1799 (selon le calendrier julien) et mort à Saint-Pétersbourg le 29 janvier 1837, à l’âge de 38 ans, des suites d'une blessure reçue lors d'un duel avec un français, le baron d’Anthès, qui aurait courtisé sa femme Lermontov.

 

6 juin 1850 - Naissance de Ferdinand Braun

Ferdinand Braun physicien allemand né à Fulda est l’inventeur de l'antenne dirigée, de l'oscillographe cathodique en 1897

Il a reçu le Nobel de physique en 1909.

Il est décédé le 20 avril 1918.

 

6 juin 1868 - Naissance de Robert Falcon Scott

Robert Falcon Scott était un explorateur britannique qui mena deux expéditions en Antarctique.

La première de 1901-1904 à bord du Discovery dans la mer de Ross, il découvre la Terre de Roi-Edouard 7.

La deuxième de 1910-1913 à bord du Terra-Nova au pôle Sud où il arriva le 12 janvier 1912 un mois après le norvégien Roald Amundsen.

Scott et ses quatre compagnons périrent au retour, le 29 mars 1912, dans une tempête. Les cadavres et le journal de l'expédition furent retrouvés le 12 novembre 1912 par une expédition de secours.

 

Repost 0
Par Archimède - dans Naissance
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 23:01

Le train destiné à relier Paris à Constantinople, est inauguré sous le nom d'Orient-Express.

Ce premier aller-retour de 3.094 km en moins de deux semaines, sera rapporté par une presse enthousiaste. Ce train, le plus luxueux d'Europe, est équipé de wagons-lits, de salons et d'un restaurant de haute gastronomie.

Les origines de l'Orient-Express

En 1869, jeune entrepreneur belge, Georges Nagelmackers visitait les États-Unis, en voyageant dans les wagons inventés par l'industriel George Pullman, l'inventeur des voitures-lits. Inspiré, après la signature en 1874 de l'accord de circulation pour les voitures-lits de Paris à Vienne, il fonda le 4 décembre 1876 la Compagnie internationale des wagons-lits, qui deviendra peu après la Compagnie internationale des wagons-lits et des grands express européens. Deux ans après furent alors introduits les premiers wagons-lits sur la ligne qui va de Vienne à Ostrava.

Le 10 octobre 1882 fut mis en place un premier service de train de luxe, le Train-Éclair, sur l'axe Paris-Vienne, qui reliait en express les deux capitales distantes de 1.350 kilomètres, en 27 heures et 53 minutes.

 

Express d'Orient

Le premier train, qui s'appelait Express d'Orient et qui fut inauguré le 5 juin 1883, circulait 2 fois par semaine, entre la gare de Strasbourg à Paris (actuelle gare de Paris-Est) et Constantinople (l'actuelle Istanbul) via Strasbourg, Munich, Vienne, Budapest et Bucarest.

A sa mise en circulation, l'Express d'Orient n'effectue pas un trajet direct : il s'arrêtait à Giurgiu (Roumanie), la traversée du Danube jusqu'à Roussé (Bulgarie) se faisait sur un bac, puis un second train assurait le trajet jusqu'à Varna, port bulgare sur la mer Noire.

De là, puis un navire à vapeur conduisait les passagers en 15 heures jusqu'à Istanbul.

Les 3.186 km étaient parcourus en 81 heures et 30 minutes, soit 30 heures de moins qu'un train classique !

En 1885, le service devint quotidien jusqu'à Vienne.

Après l’achèvement de la ligne, en 1889, le temps de transport est ramené à 67 heures et 35 minutes.

En 1891, le train devint officiellement « l'Orient-Express ».

 

La voiture de l’armistice

Durant la Première Guerre mondiale, le parc de wagons-lits est réquisitionné puis éparpillé ou détruit. Après quatre années d’hostilité, l’Orient-Express n’existe plus. Une de ses voitures entre pourtant dans l’Histoire : la n°2419. Pour le futur Maréchal Foch, elle sera transformée en bureau, où sera signé l’armistice du 11 novembre 1918.

En juin 1940, l'armée allemande l'utilise pour la signature de l'armistice avec la France puis l'achemine à Berlin, comme trophée de guerre, où les Berlinois peuvent la visiter. En 1944, les SS la font sauter devant la progression des alliés à Berlin.

 

L'Orient-Express inspirera de nombreux écrivains et cinéastes.

 

Repost 0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 23:01

A Annonay (Ardèche), près de leur papeterie, Joseph et Etienne Montgolfier réussissent pour la première fois à faire voler un objet fabriqué par l'homme. Le 4 juin 1783, après plusieurs essais concluants depuis la fin de 1782, les frères Montgolfier réalisent la première expérience aérostatique publique à l'aide d'un « globe » gonflé à l'air chaud.

Dans la 1ère cour du couvent des Cordeliers l’assemblée des États du Vivarais, les nobles, les ecclésiastiques et les gens du peuple sont rassemblés pour une expérience incroyable.

Un ballon de toile et de papier, gonflé avec de l'air chaud produit par la combustion d'un mélange de paille et de laine.

En 10 minutes il monte à 1.000 mètres de haut, avant de retomber dans une vigne, sur la paroisse de Davézieux, à 3 kilomètres de son point de départ !

Le 19 septembre 1783, à la demande du roi Louis XVI, Etienne renouvelle l'expérience d'Annonay devant la Cour réunie à Versailles. Les premiers passagers sont un mouton, un coq et un canard.

Mais c'est au physicien Jean-François Pilâtre de Rozier et à François, marquis d'Arlandes, que reviennent l'honneur et l'audace d'avoir effectué le premier voyage aérien à bord d'une montgolfière : le 21 novembre 1783, a lieu le premier vol humain, dans le parc du château de la Muette à Paris.

Depuis 1983, qui marqua le bicentenaire de cette découverte, une reconstitution à lieu tous les ans le premier week-end de juin à Annonay.

 

Relire aussi : 21 novembre 1783 - Premier voyage en montgolfière

 

Repost 0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 23:01

Le Comité Français de la Libération Nationale (CFLN) est créé à Alger.

Il s'agit du gouvernement de la France libre, né de la fusion de celui d'Alger et de celui de Londres. Sa présidence est d'abord assurée par le général de Gaulle et le général Giraud.  

Le 2 octobre 1943, conformément une ordonnance, contresignée par Giraud, met fin ce jour-là à sa co-présidence du CFLN, tandis qu'un décret du même jour définit la fonction de commandement en chef.

Le 3 juin 1944, le CFLN prendra le nom de Gouvernement provisoire de la République française.

Relire aussi : 3 juin 1944 - De Gaulle chef du gouvernement provisoire

 

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire