Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 23:01

Le Vendredi Saint de l'an 1939, faisant fi de la trêve pascale, les troupes italiennes envahissent l'Albanie.

Une semaine leur suffit pour occuper le pays qui était déjà depuis plusieurs années un protectorat virtuel de l'Italie.

Le dictateur italien Benito Mussolini entre dans une surenchère guerrière avec son homologue allemand, Hitler, qui a envahi la Tchécoslovaquie trois semaines avant. Il ne rêve de rien d'autre que de renouer avec la grandeur de la Rome antique, une ambition démesurée au vu de l'état piteux de l'armée et de l'économie italienne.

Quelques mois plus tard, ce sera la Seconde Guerre mondiale !

 

Le roi Zog 1er, de son vrai nom Ahmad Zogou, abdique et s'enfuit en Grèce. Benito Mussolini propose au roi d'Italie, Victor-Emmanuel III, de reprendre le trône d'Albanie.

 


ZOG 1er

Repost 0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 23:01

Le 6 avril 1972, un jeune homme découvre le corps inanimé de sa sœur, Brigitte Dewèvre, sur un terrain vague de Bruay-en-Artois.

Le juge d'instruction Henri Pascal incarcère aussitôt un notable, le notaire Pierre Leroy, sur la foi de son « intime conviction ». Il étale sa vie privée en place publique. Les organisations gauchistes lui apportent immédiatement leur soutien, voyant dans le crime une manifestation de la lutte des classes. Le juge sera finalement désavoué et le probable criminel, un ami de la victime, acquitté au bénéfice du doute.

 

Classée sans suite en 1981, l’affaire de Bruay-en-Artois a été prescrite en 2005.

En 1987, Bruay fusionna avec la cité de Labuissière et devint Bruay-la-Buissière, faisant ainsi oublier le terrible fait divers qui s’était attaché à son nom, quinze ans plus tôt.


 

 

Repost 0
Par Archimède - dans Procès
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 23:01

1693 : Anne-Marie-Louise d'Orléans (la Grande Demoiselle), duchesse de Montpensier (Née le 29 mai 1627).

1697 : Charles XI, roi de Suède (Né le 24 novembre 1655).

1794 : Camille Desmoulins, homme politique français (Né le 2 mars 1760).

Georges Jacques Danton, homme politique français (Né le 26 octobre 1759).

Fabre d'Églantine, poète français (Né le 29 juillet 1750).

1964 : Douglas MacArthur, militaire américain (Né le 26 janvier 1880).

1975 : Tchang Kaï-chek, homme politique chinois, président de Taïwan (Né le 31 octobre 1887).

1991 : Sonny Carter, astronaute américain (Né le 15 août 1947)

2004 : Gébé, dessinateur et rédacteur de Charlie Hebdo (Né le 9 juillet 1929).

2006 : Alain de Boissieu, militaire français, Compagnon de la Libération, gendre du Général de Gaulle (Né le 5 juillet 1914).

2008 : Charlton Heston, acteur, réalisateur et scénariste américain (Né le 4 octobre 1923).

2012 : Jim Marshall, entrepreneur britannique (Né le 29 juillet 1923).

Repost 0
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 10:29

Le vendredi 4 avril 1969, le docteur Denton Cooley réalise la première implantation d'un cœur artificiel au Texas Heart Institute de Houston. Le patient, Haskell Karp, ne survivra que trois jours à cette greffe.

Depuis, près de 150 implantations ont été effectuées dans le monde, avec différents types de cœur artificiel et un taux de réussite oscillant de 20 à 60 %.

 

Le 18 décembre 2013, la première véritable greffe d'un cœur artificiel, produit par la société Carmat, a été menée à bien à l'hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris. Elle a été réalisée sur un homme de soixante-quinze ans sans rencontrer, semble-t-il, plus de difficultés qu'une greffe de cœur « ordinaire ». Le cœur artificiel s'est montré immédiatement fonctionnel. Après avoir connu 75 jours d’une vie pratiquement normale, le patient greffé est décédé subitement le 2 mars 2014. Le cœur a donc fonctionné normalement pendant deux mois et demi. L’analyse des nombreux enregistrements et des examens réalisés pendant cette période permet une amélioration des conditions post-opératoires et du fonctionnement du cœur lui-même. À la suite de ce travail, une seconde greffe d’un cœur artificiel Carmat a d’ailleurs été réalisée le 5 septembre 2014. Le succès sur le court terme permet de penser que la greffe d’un cœur artificiel pourra servir de procédure intermédiaire avant la greffe d'un vrai cœur pour au moins plusieurs milliers de patients qui attendent actuellement un organe à greffer.

Repost 0
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 23:01

Donner de la visibilité à de l'invisible, tel est le challenge relevé par cette journée mondiale (d'origine canadienne) célébrée depuis quelques années déjà…

On parle habituellement du travail invisible dans le cadre familial avec le travail des mères de familles, essentiel et pourtant toujours aussi méconnu. Son qualificatif d'invisible lui vient du fait que sa valeur n’est pas reconnue ni comptabilisée dans les comptes nationaux comme par exemple le PIB (produit intérieur brut).

 

D'après l'association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS) à l'origine de cette réflexion, on estimait déjà, en 1995, à 11.000 milliards de dollars américains la valeur annuelle du travail invisible et non rémunéré des femmes à travers le monde.

Repost 0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 23:01

L’archipel des Malouines, également appelé Falklands, est un territoire britannique d'Amérique du Sud depuis 1832. Au début des années 1980, les généraux qui dirigent l'Argentine d'une main de fer décident de restaurer leur popularité flageolante en mettant à exécution la vieille revendication nationale sur l'archipel des Malouines située à 650 km de ses côtes. Ils sont convaincus que les Britanniques, eux-mêmes aux prises avec de graves difficultés économiques, n'oseront pas riposter...

Le vendredi 2 avril 1982 à 4h30 du matin, 150 soldats argentins débarquent à Port Stanley, capitale des Malouines et chassent la petite garnison britannique (70 hommes).

Contre toute attente et malgré les tentatives de solution négociée promues par le Conseil de sécurité de l'O.N.U. (résolution 502) et par les États-Unis, Margaret Thatcher, le Premier ministre britannique, lance une opération de reconquête de grande ampleur : les deux pays entrent en guerre.

 

Les hostilités commencent les 24 et 25 avril par la reprise de la Géorgie du Sud. Le 2 mai, un sous-marin britannique coule le croiseur General-Belgrano, fleuron de la flotte argentine, faisant 350 victimes.

Deux jours plus tard, les Argentins réagissent en coulant le lance-missiles HMS Sheffield avec un missile français Exocet tiré d'un avion Super-Etendard (le second de ces missiles de haute technologie dont disposent les Argentins est tiré en même temps mais se perd dans les flots).

Le Sheffield est le premier navire de guerre que perdent les Britanniques en opération depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Son naufrage se solde par 20 morts et 24 blessés !

 

Les Argentins frappent également les frégates Ardent et Antelope, le lance-missiles HMS Coventry (120 morts !), le porte-conteneurs Atlantic-Conveyor et le navire de débarquement Sir Galahad (53 morts). À leur actif aussi 18 avions. Eux-mêmes perdent en sus de leur croiseur un sous-marin, le Santa-Fé, et une bonne partie de leur aéronavale.

 

La capitulation argentine a lieu le 14 juin, les Britanniques annoncent la fin des hostilités le 20 juin.

Le 14 juillet 1982, Buenos Aires et Londres concluent un accord qui met fin à la guerre.

 

La guerre des Malouines, qui a causé la mort d'environ 250 Britanniques et 750 Argentins, a d'importantes conséquences politiques dans les deux pays belligérants :

Margaret Thatcher assoit davantage encore son pouvoir et sa réputation de « Dame de fer ». Impopulaire avant le conflit, elle est réélue triomphalement en juin 1983 pour avoir montré de la fermeté sur des questions de souveraineté nationale.

En argentine, dès le 17 juin, Galtieri démissionne et est remplacé par Bignone précipitant le pays vers un retour à la démocratie avec l’élection de Raoul Alfonsin en octobre 1983.

Repost 0
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 23:01

  527 : Justinien est couronné empereur.

1307 : Villers-le-Temple est cédé aux Chevaliers de Malte, après la suppression des Templiers.

1328 : Avènement de Philippe VI de Valois, cousin de Charles IV le Bel, que celui-ci avait désigné comme Régent avant sa mort ; les États généraux confirment la non-transmission du royaume aux femmes, et confient la couronne au Régent, qui devient roi de France (jusqu'en 1350). Fin de la lignée des Capétiens directs.

1699 : L'Édit perpétuel met en place une politique protectionniste favorable au développement de l’industrie des Pays-Bas espagnols.

1717 : Organisation à Vienne du Conseil suprême des Pays-Bas, qui durera jusqu’en 1757. C'est le prince Eugène de Savoie qui est nommé gouverneur et capitaine général des Pays-Bas ; mais, retenu par les campagnes menées contre les Turcs, il laisse le pouvoir au ministre savoyard Hercule Turinetti, marquis de Prié.

1795 (12 germinal an III) : Journée de protestations sans violence du peuple parisien contre la cherté des denrées. La convention thermidorienne en profite pour déporter sans jugement d'anciens Montagnards.

1810 : Napoléon 1er épouse Marie-Louise d'Autriche.

1878 : à Bernissart en Belgique, des mineurs font la découverte de 29 squelettes d'iguanodons à 322 mètres de profondeur.

1918 : Création de la Royal Air Force, par fusion du Royal Flying Corps et du Royal Naval Air Service.

1923 : Loi portant le service militaire en France à 18 mois.

1929 : à New York, l'inventeur américain Louis Marx, fait pour la première fois la démonstration de sa nouvelle création : le yo-yo.

1938 : Invention du Nescafé.

1939 : Fin de la guerre d'Espagne

1944 : France : Massacre d'Ascq.

1976 : Steve Wozniak et Steve Jobs fondent la société d'informatique Apple.

1983 : Entrée en vigueur de la retraite à 60 ans en France.

1984 : Marvin Gaye est abattu de deux balles dans la tête, par son père.

1990 : Au Zimbabwe, Robert Mugabe est réélu président.

1999 : Au Canada, création du territoire du Nunavut. Les 25.000 habitants sont majoritairement des Inuits. La langue officielle est l'Inuktitut.

1999 : Un ferry transportant 300 personnes fait naufrage au large de Port Harcourt, Nigeria.

2000 : En France la TVA passe de 20,6% à 19,6%.

2000 : L'Angleterre remporte le Tournoi des six nations (rugby).

Repost 0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 23:01

  250 : Constance Chlore, empereur romain (Décédé en 306).

1499 : Pie IV, pape (Décédé le 9 décembre 1565).

1519 : Henri II, roi de France (Décédé le 10 juillet 1559).

1571 : Pietro Aldobrandini, prélat italien (Décédé le 10 février 1621).

1596 : René Descartes, philosophe, mathématicien et physicien français (Décédé le 11 février 1650).

1675 : Benoît XIV, pape (Décédé le 3 mai 1758).

1685 : Jean-Sébastien Bach, compositeur allemand (Décédé le 28 juillet 1750).

1718 : Marie Anne Victoire d'Espagne, fille de Philippe V d'Espagne et épouse du roi Joseph Ier de Portugal (Décédée le 15 janvier 1781).

1723 : Frédéric V, roi de Danemark et de Norvège (Décédé le 13 janvier 1766).

1732 : Franz Joseph Haydn, compositeur autrichien (Décédé le 31 mai 1809).

1809 : Nicolaï Gogol, écrivain russe d’origine ukrainienne (Décédé le 4 mars 1852).

1884 : Henri Queuille, plusieurs fois ministre sous la Troisième République, notamment à l'agriculture, il fut trois fois président du Conseil sous la Quatrième République  (Décédé le 15 juin 1970).

1920 : Arthur Conte, homme politique, écrivain et historien français (Décédé le 26 décembre 2013).

1926 : Sydney Chaplin, fils de Charlie Chaplin et Lita Grey ; acteur et producteur américain (Décédé le 3 mars 2009).

1934 : Richard Chamberlain, acteur américain.

1937 : Claude Allègre, géochimiste et homme politique français.

1948 : Al Gore, homme politique américain.

Repost 0
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 23:01

La fin du siège de Sébastopol en septembre 1855, a marqué la défaite de la Russie face à l'Angleterre et la France (alliées pour la première fois depuis sept siècles). La Russie accepte sans condition de renoncer à ses prétentions sur la Turquie et reconnaît l'intégrité du territoire turc. La mer Noire et le Danube sont déclarés territoires neutres.

Pour mettre fin à la guerre de Crimée, un congrès fut convoqué à l’initiative de Napoléon III à Paris du 27 février au 8 avril 1856. L’empereur apparut alors comme l’arbitre de l’Europe et ce fut pour lui une revanche sur le congrès de Vienne de 1815. Il réunit les ministres des Affaires étrangères de la Russie, de la Turquie, de la Grande-Bretagne, du Piémont-Sardaigne, de l’Autriche et de la Prusse sous la présidence du ministre français Walewski. Les décisions prises furent l’objet d’un traité signé le dimanche 30 mars 1856.

Entré en vigueur le 16 avril, le traité, prévoit la neutralisation de la mer Noire, désormais interdite à tout navire de guerre. Il instaure aussi la liberté de navigation sur le Danube, un fleuve qui baigne l'Allemagne du sud, l'Autriche, l'empire ottoman et la Russie.

De plus, ce il réaffirme l'intégrité de l'empire ottoman, admis désormais à participer à la diplomatie européenne. Mais Napoléon III intervient en faveur de l'union personnelle des deux principautés de Valachie et Moldavie, dans l'empire ottoman, d'où sortira le futur royaume de Roumanie.

Repost 0
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 23:16

La Confédération canadienne ou Confédération du Canada est le processus par lequel les colonies britanniques distinctes et autonomes du Canada-Uni (Haut et Bas-Canada ; aujourd'hui Ontario et Québec), du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse s'unifièrent afin de former une nation.

Lorsque la Constitution du Canada est entrée en vigueur le 1er juillet 1867, les colonies sont devenues collectivement provinces du Dominion du Canada.

Ce nouveau pays a été formé sous la forme d'une fédération avec un régime de type monarchie constitutionnelle.

À la suite de cette union, d'autres territoires ont intégré la Confédération : le Manitoba (1870), la Colombie-Britannique (1871), l'île du Prince-Edouard (1871), l'Alberta et le Saskatchewan (1905), et pour finir Terre-Neuve (1949).

 

 

Lire également : 1er juillet 1867 - Naissance du Canada

Repost 0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 23:14

Le 28 mars 1566, Jean Parisot de la Valette, Grand-Maître des chevaliers de Saint-Jean ou chevaliers de Malte, fonde sur l'île de Malte, au centre de la Méditerranée, une puissante cité fortifiée avec un plan en damier et quarante kilomètres de solides remparts.

 

Cette nouvelle ville est conçue pour résister à d'éventuels assauts de la flotte turque. Elle est aujourd'hui la capitale administrative de l'État de Malte. Son nom, La Valette (ou Valeta), honore la mémoire du Grand-Maître qui brisa le Grand Siège de 1565.

 

Repost 0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 00:01

1856 : Premier match inter-états de cricket en Australie entre NSW et Victoria.

1858 : The Boat Race entre les équipes universitaires d’aviron d'Oxford et de Cambridge. Cambridge s'impose1.

1871 : Pemier match international de rugby à XV entre l’Angleterre et l’Écosse. L’Écosse s’impose devant 4 000 spectateurs2.

1898 : Finale de la 2e édition de la Coupe Manier de Football : Club français bat Paris Star 10-0.

1898 : Finale du 9e championnat d’Irlande de Hurling : Tipperary bat Dublin.

1904 : Genoa champion d’Italie de football.

1942 : Joe Louis bat Abe Simon par K.O. au 6e round à New York lors d'un championnat du monde de boxe.

2004 : Tournoi des Six Nations - Grand Chelem pour le XV de France.

2005 : le Tours Volley-Ball remporte la Ligue des champions.

2008 : En demi-finale du 50 mètres nage libre des Championnats d'Australie, disputés à Sydney, Eamon Sullivan, avec un temps de 21" 41, améliore de 9 centièmes le record du monde de la spécialité établi la semaine précédente à Eindhoven, lors des Championnats d'Europe, par le Français Alain Bernard (21" 50).

Repost 0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 00:01

Le 26 mars 1918 se réunit la conférence interalliée de Doullens (Somme) à l'initiative du président du Conseil Georges Clemenceau.

C'est à l'hôtel de ville de Doullens que les représentants civils et militaires anglais et français se sont réunis.

Près de quatre ans après le début de la Grande Guerre, cette conférence a pour but de coordonner les forces alliées alors que les Allemands jouent leur va-tout avant l'arrivée des Américains et donnent de vigoureux coups de boutoir sur le front occidental. Cinq jours plus tôt, ils ont enfoncé les forces britanniques autour d'Amiens et le maréchal Douglas Haig, décontenancé, a songé à la retraite !

 

Poincaré, Clemenceau, Foch et Pétain, d'un côté, lord Milner et Haig de l'autre, s'accordent sur la création d'un commandement unique qui réunirait Français, Britanniques et Belges. C'est une première depuis le début de la guerre...

 

Dans la salle du Commandement Unique, située au premier étage de l’hôtel de ville de Doullens, se trouve un vitrail commémoratif conçu par Gérard Ansart en 1937 et réalisé par le maître verrier Jean Gaudin.

 

Repost 0
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 00:01

Le lundi 25 mars 1996, les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France signent à Suva, capitale des îles Fidji, le traité de Rarotonga qui entérine l'arrêt des essais nucléaires dans le Pacifique sud.

Gaston Flosse (président de la Polynésie française) est mandaté par le Président Jacques Chirac pour signer, au nom de la France, les trois protocoles du traité de Rarotonga.

Le texte consacre la dénucléarisation du Pacifique Sud. Les tests et le stockage de matériel nucléaire sont formellement interdits dans toute la région. Cinq mois à peine après le dernier tir-test effectué sur l'atoll de Mururoa, la France renonce définitivement aux essais nucléaires en Polynésie française.

La France ratifiera le traité d’interdiction totale des essais le 6 avril 1998.

 

Voir aussi : Les essais nucléaires depuis 1945

 

Repost 0
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 00:01

Le 24 mars 1976, le gouvernement d'Isabel Perón, au pouvoir en république Argentine depuis la mort de son mari Juan Perón en 1974, est renversé par un coup d'État mené par le général Jorge Rafael Videla (49 ans), commandant en chef de l'armée de terre.

 

La veuve de l'ancien président Juan Perón est arrêtée et retenue prisonnière par l'armée. Sitôt après son coup d'État, Videla est nommé président de la République. Il dissout le Congrès, remplace la Cour suprême, impose la loi martiale et ne gouverne plus que par décrets.

Une violente répression s'engage contre les mouvements et partis d'opposition. Certains sont interdits, comme le Parti communiste révolutionnaire ou le Parti socialiste des travailleurs, leurs membres sont au mieux intimidés, au pire torturés et exécutés. La peine de mort est rétablie et les journaux censurés.

L'enseignement étant considéré comme une source de la subversion, les frais de scolarité sont augmentés afin de minimiser le nombre d'étudiants, les cursus sont revus à la baisse et certaines universités sont tout simplement fermées.

Après les opposants politiques directs, certains syndicats, avocats ou religieux sont eux aussi pourchassés.

Ce Coup d'État va plonger l'Argentine dans un marasme économique et politique sans précédent.

En mars 1981, Videla est remplacé par le maréchal Roberto Eduardo Viola. Lui-même est destitué en décembre de la même année par le général Leopoldo Galtieri, commandant en chef des armées. Pour tenter de restaurer le crédit de l'armée, celui-ci entreprend l'année suivante l'invasion des Malouines. Disqualifié par l'échec de l'opération, il est remplacé par Reynaldo Bignone.

 

Affaiblie par sa défaite militaire, la junte se résigne à organiser des élections et rendre le pouvoir aux civils. Le candidat radical Raul Alfonsín remporte la présidentielle le 10 décembre 1983, mettant un terme à sept années de dictature, permettant au pays de renouer avec la démocratie.

Repost 0
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 00:01

Suite au traumatisme de la « guerre des ondes », une ordonnance est promulguée le 23 mars 1945. Elle met fin à l’émission des stations privées.

 

Monopole de l’État sur la radiodiffusion française

La Radiodiffusion Française (RDF) est mise en place pour assurer ce monopole absolu.

Les anciens agents des stations privées, que le monopole du nouveau service public a fait disparaître, sont intégrés à la RDF. Pierre-Henri Teitgen, ministre de l'information du Gouvernement provisoire de la République française, estimant que la radio doit être la voix du gouvernement, enlève la référence à la Nation dans la dénomination de la radio nationale et met en place des équipes nouvelles issues de la Résistance.

 

La RDF deviendra le 9 février 1949, avec le développement de la télévision, la Radiodiffusion – Télévision Française (RTF), puis l’Office de la radiodiffusion-télévision française (ORTF) en 1964.

Repost 0
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 00:01

Des médecins et économistes enquêtant dans le milieu ouvrier s'inquiètent de l'exploitation des enfants dans les manufactures. Un projet de loi est déposé en janvier 1840 et donne lieu à des débats acharnés. Elle est finalement votée le 22 mars 1841.

Le lundi 22 mars 1841, une loi limite donc, pour la première fois en France, le travail des enfants.

L'âge minimum d'embauche est fixé à 8 ans et à 13 ans s'il s'agit d'un travail de nuit. La durée du temps de travail est établie à 8 heures par jour pour les enfants de 8 à 12 ans et à 12 heures pour ceux entre 12 et 16 ans.

Cette loi d'un genre nouveau en France ne concerne que les entreprises de moins de 20 ouvriers. Elle ne sera que très peu appliquée. Le contrôle dans les entreprises devait être exercé par des notables locaux bénévoles, ce qui réduisit considérablement la portée de l'application. Les notables sont très réticents à jouer les inspecteurs auprès d'industriels qui font partie de leur classe sociale.

 

En 1851, apparaît la loi limitant la durée du travail à dix heures au-dessous de quatorze ans, et à douze heures entre quatorze et seize ans. En 1874, la limitation de l’âge d’admission à l’embauche sera fixée à douze ans; le travail de nuit sera interdit et le repos du dimanche deviendra obligatoire pour les ouvriers âgés de moins de seize ans.

Ce n'est que le décret du 7 décembre 1868 instituant un corps d'inspecteurs officiels salariés qui permettra une réelle application des lois sur le travail des enfants.

Repost 0
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 00:01

Les lois de 1884 sur la liberté syndicale et celle de 1901 sur la liberté d'association, portées par Pierre Waldeck-Rousseau, marquent la volonté des dirigeants de la IIIème République de renforcer l'unité de la nation et de démocratiser la société.

 

Le ministre Pierre Waldeck-Rousseau fait abolir la loi Le Chapelier du 14 juin 1791, et autorise les syndicats ouvriers. Des syndicats existaient déjà, mais leur existence était illégale, leurs membres, leurs militants pouvaient donc être poursuivis en justice.

Ainsi, le Parlement Républicain instaure une certaine liberté syndicale et d’association professionnelle.

 

Le texte adopté par la Chambre des députés le 13 mars, est signé le 21 par le président Grévy et publié le 22 mars 1884 au Journal officiel.

 

Loi du 21 mars 1884  relative à la création des syndicats professionnels

Le Sénat et la Chambre des Députés ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article premier.

Sont abrogés la loi des 14-17 juin 1791 et l'article 416 du Code pénal.

Les articles 291, 292, 293, 294 du Code pénal et la loi du 18 avril 1834 ne sont pas applicables aux syndicats professionnels.

Article 2.

Les syndicats ou associations professionnelles, même de plus de vingt personnes exerçant la même profession, des métiers similaires, ou des professions connexes concourant à l'établissement de produits déterminés, pourront se constituer librement sans l'autorisation du Gouvernement.

Article 3.

Les syndicats professionnels ont exclusivement pour objet l'étude et la défense des intérêts économiques, industriels, commerciaux et agricoles.

Article 4.

Les fondateurs de tout syndicat professionnel devront déposer les statuts et les noms de ceux qui, à un titre quelconque, seront chargés de l'administration ou de la direction.

Ce dépôt aura lieu à la mairie de la localité où le syndicat est établi, et à Paris à la préfecture de la Seine.

Ce dépôt sera renouvelé à chaque changement de la direction ou des statuts.

Communication des statuts devra être donnée par le maire ou par le préfet de la Seine au procureur de la République.

Les membres de tout syndicat professionnel chargés de l'administration ou de la direction de ce syndicat devront être Français et jouir de leurs droits civils.

Article 5.

Les syndicats professionnels régulièrement constitués d'après les prescriptions de la présente loi pourront librement se concerter pour l'étude et la défense de leurs intérêts économiques, industriels, commerciaux et agricoles.

Ces unions devront faire connaître, conformément au deuxième paragraphe de l'article 4, les noms des syndicats qui les composent.

Elles ne peuvent posséder aucun immeuble ni ester en justice.

Article 6.

Les syndicats professionnels de patrons ou d'ouvriers auront le droit d'ester en justice.

Ils pourront employer les sommes provenant des cotisations.

Toutefois ils ne pourront acquérir d'autres immeubles que ceux qui sont nécessaires à leurs réunions, à leurs bibliothèques et à des cours d'instruction professionnelle.

Ils pourront, sans autorisation, mais en se conformant aux autres dispositions de la loi, constituer entre leurs membres des caisses spéciales de secours mutuels et de retraites.

Ils pourront librement créer et administrer des offices de renseignements pour les offres et les demandes de travail.

Ils pourront être consultés sur tous les différends et toutes les questions se rattachant à leur spécialité.

Dans les affaires contentieuses, les avis du syndicat seront tenus à la disposition des parties, qui pourront en prendre communication et copie.

Article 7.

Tout membre d'un syndicat professionnel peut se retirer à tout instant de l'association, nonobstant toute clause contraire, mais sans préjudice du droit pour le syndicat de réclamer la cotisation de l'année courante.

Toute personne qui se retire d'un syndicat conserve le droit d'être membre des sociétés de secours mutuels et de pensions de retraite pour la vieillesse à l'actif desquelles elle a contribué par des cotisations ou versements de fonds.

Article 8.

Lorsque les biens auront été acquis contrairement aux dispositions de l'article 6, la nullité de l'acquisition ou de la libéralité pourra être demandée par le procureur de la République ou par les intéressés. Dans le cas d'acquisition à titre onéreux, les immeubles seront vendus et le prix en sera déposé à la caisse de l'association. Dans le cas de libéralité, les biens feront retour aux disposants ou à leurs héritiers ou ayants cause.

Article 9.

Les infractions aux dispositions des articles 2, 3, 4, 5 et 6 de la présente loi seront poursuivies contre les directeurs ou administrateurs des syndicats et punies d'une amende de 16 à 200 francs. Les tribunaux pourront en outre, à la diligence du procureur de la République, prononcer la dissolution du syndicat et la nullité des acquisitions d'immeubles faites en violation des dispositions de l'article 6.

Au cas de fausse déclaration relative aux statuts et aux noms et qualités des administrateurs ou directeurs, l'amende pourra être portée à 500 francs.

Article 10.

La présente loi est applicable à l'Algérie.

Elle est également applicable aux colonies de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Réunion. Toutefois les travailleurs étrangers et engagés sous le nom d'immigrants ne pourront faire partie des syndicats.

 

La présente loi délibérée et adoptée par le Sénat et la Chambre des députés, sera exécutée comme loi de l'État.

 

    Fait à Paris, le 21 mars 1884

    Jules GREVY

 

 

    Le Ministre de l'intérieur,  WALDECK-ROUSSEAU

Repost 0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 00:01

Le mardi 20 mars 1956, la France met fin à son protectorat sur la Tunisie, 18 jours après avoir reconnu celle du Maroc.

C'est l'aboutissement des revendications menées par le Destour, un parti fondé en 1920, et plus encore le Néo-Destour, un parti indépendantiste plus radical que le précédent, fondé en 1934 par Habib Bourguiba. Celui-ci est arrêté par le résident général Jean de Hauteclocque en janvier 1953.

Là-dessus, coup de théâtre. Le 31 juillet 1954, le président du Conseil Pierre Mendès France se rend à Tunis et, par son « discours de Carthage », reconnaît l'autonomie interne de la Tunisie, premier pas vers l'indépendance. Dans le mois qui suit celle-ci, le Néo-Destour s'assure une majorité écrasante aux élections. Son chef Bourguiba, devenu le chef du gouvernement, abolit le beylicat et proclame la République le 25 juillet 1957.

Lire aussi : 2 mars 1956 - Indépendance du Maroc

 

Repost 0
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 00:01

Le 19 mars 1946, la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane, et la Réunion deviennent des départements d'outre-mer sur un vote à l'unanimité de l'Assemblée nationale française.

Les quatre colonies ont obtenu cette promotion grâce à l'effort conjoint de leurs députés, Léon Lepervanche et Raymond Vergès (La Réunion), Gaston Monnerville (Guyane), Eberré (Guadeloupe), Bissel et Césaire (Martinique).

Le projet de départementalisation a été défendu bec et ongles par le député martiniquais Aimé Césaire, poète de la « négritude ».

 

Quelques mois plus tard, le 24 septembre 1946, d'autres colonies, qui ont conservé le souvenir d'une histoire antérieure à la colonisation, sont transformées en territoires ou collectivités d'outre-mer.

C'est le cas de la Polynésie française (ou Établissements français du Pacifique), de la Nouvelle-Calédonie, des Comores, de Wallis-et-Futuna, des Nouvelles-Hébrides (aujourd'hui le Vanuatu)... Du fait de leur passé précolonial, elles ont vocation d'accéder à une autonomie de plus en plus large puis à l'indépendance.

 

Loi n° 46-451 du 19 mars 1946 tendant au classement comme départements français de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Réunion et de la Guyane française

Article 1 : Les colonies de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Réunion et la Guyane française sont érigées en départements français.

Article 2 : Les lois et décrets actuellement en vigueur dans la France métropolitaine et qui ne sont pas encore appliqués à ces colonies feront, avant le 1er janvier 1947, l'objet de décrets d'application à ces nouveaux départements.

Article 3 : Dès la promulgation de la présente loi, les lois nouvelles applicables à la métropole le seront dans ces départements, sur mention expresse insérée aux textes.

 

La présente loi, délibérée et adoptée par l'Assemblée nationale constituante, sera exécutée comme loi de l'État.

FELIX GOUIN Par le président du Gouvernement provisoire de la République :

Le ministre de la France d'outre-mer, MARIUS MOUTET

Le ministre de l'intérieur, ANDRÉ LE TROQUER

Repost 0
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 00:01

Le 18 mars 1967, le pétrolier libérien Torrey Canyon, chargé de 121.000 tonnes de pétrole brut, s'échoue entre les îles Sorlingues et la côte britannique.  

Malgré de nombreuses interventions pour maîtriser la menace de pollution, plusieurs nappes de pétrole dérivent en Manche, venant souiller 218 km de côtes britanniques, en Cornouailles. Les côtes françaises de la Bretagne et du Cotentin sont à leur tour touchées par la marée noire à partir du 10 avril. Il s'est avéré en fait que les principaux dommages écologiques ont été provoqués par les 10.000 tonnes de dispersants utilisés par la marine britannique pour réduire la nappe de pétrole.

 

 

Cet accident fait prendre conscience aux pays européens du risque des marées noires, qui avait été jusque-là négligé. Les premiers éléments de prévention et de lutte contre ces catastrophes sont mis en place.

Cela n'empêchera pas de nombreuses autres marées noires, notamment sur les côtes françaises : les plus importantes sont celles de l'Amoco-Cadiz qui s'échoue le 16 mars 1978 et déverse 223.000 tonnes de pétrole les côtes bretonnes, de l'Erika en décembre 1999 souillant le rivage du Morbihan à la Charente, ou plus récemment du Prestige qui déverse 77.000 tonnes de fioul sur la côte atlantique, de l'Espagne à la Bretagne.

 

Repost 0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 00:01

1231 : Shijō, 87e empereur du Japon (Décédé le 10 février 1242).

1473 : Jacques IV d'Écosse roi d'Écosse (Décédé le 9 septembre 1513).

1748 : Catherine Dachkov, aristocrate russe lettrée, fondatrice de l'académie impériale de Russie, confidente de la Grande Catherine (Décédé le 4 janvier 1810).

1914 : Bienheureuse Maria Gabriella Sagheddu, religieuse trappistine italienne béatifiée en 1983 par Jean-Paul II (Décédée le 23 avril 1939).

1949 : Patrick Duffy, acteur, réalisateur et scénariste américain.

1949 : Daniel Lavoie, auteur-compositeur-interprète et pianiste franco-manitobain.

1967 : Nathalie Marquay, Miss Alsace 1986 puis Miss France 1987.

1969 : Edgar Grospiron, skieur acrobatique français champion olympique.

Repost 0
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 00:01

Le mardi 16 mars 1915, le gouvernement français interdit la production et la consommation des liqueurs anisées extraites de l'absinthe, une plante aromatique à la saveur amère.

Loi 16 mars 1915

 

La « fée verte »

Ces liqueurs sont nées dans le Val-de-Travers, dans le canton suisse de Neuchâtel, où une habitante, la mère Henriod, a mis au point au XVIIIe siècle un élixir d'absinthe à des fins thérapeutiques.

fée verte

L'élixir est diffusé dans le canton par le docteur Ordinaire. En 1797, le major Dubied en achète la formule et ouvre une première fabrique à Couvet (Suisse), avec son gendre, Henri-Louis Pernod. En 1805, ce dernier monte sa propre distillerie de l'autre côté de la frontière, à Pontarlier, dans le département français du Doubs, au cœur des montagnes du Jura, à l'enseigne « Pernod et fils ».

 

L’Absinthe comporte deux ingrédients essentiels (l'Anis Vert et la Grande Absinthe).  Elle est colorée naturellement par les plantes. Elle doit être diluée avec de l'eau.

absinthe

 

En 1830, lors de la conquête de l'Algérie, on conseille aux soldats français de rajouter à leur eau de boisson quelques gouttes de liqueur d'absinthe afin de l'assainir et d'apaiser leurs dérangements digestifs. Les soldats y prennent goût et, de retour en France, continuent à consommer cette boisson aux vertus thérapeutiques.

La boisson inspire aussi les artistes et les poètes comme Degas, Toulouse-Lautrec, Baudelaire, Verlaine ou encore Oscar Wilde. Ce dernier lui aurait donné son surnom de «fée verte».

 

Mais l'absinthe possède une substance toxique, la thuyone, qui attaque le système nerveux des consommateurs abusifs !

Aussi la boisson devient-elle à la fin du XIXe siècle synonyme de la dégradation de la condition ouvrière. Émile Zola la stigmatise dans un roman intitulé L'Assommoir (1877). Ses effets s'avèrent désastreux dans les tranchées de la Grande Guerre, d'où son interdiction par le gouvernement français (la Suisse l'avait interdite dès 1908).

 

De suite après la déclaration de la guerre, le 3 août 1914, le gouvernement de Raymond Poincaré demanda aux préfets de prendre des arrêtés visant à interdire la vente de l'absinthe dans les débits de boisson pendant toute la durée de la guerre. Le préfet de la Seine fut le premier à suivre la directive et l'interdit le 15 août. Les préfets des autres régions suivirent.

Le 17 août 1914, une ordonnance compléta celle du 15 août en étendant l'interdiction à la vente de l'absinthe en général, aussi bien à consommer sur place qu'à emporter.

Le 7 janvier 1915, un nouveau décret contresigné par le ministre de l'intérieur interdisait la circulation, la vente en gros et en détail de l'absinthe et des boissons similaires.

Le décret du 7 janvier 1915 ne pouvant être applicable que pour la durée de la guerre, un projet de loi tendant à rendre définitives les mesures prises pendant la guerre fut déposé à la chambre.

Le 16 mars 1915, la proposition de loi définitive interdisant la fabrication, la vente en gros et au détail ainsi que la circulation de l'absinthe et des liqueurs similaires était acceptée à l'unanimité.

 

Cependant en 1920, sous la pression des distillateurs, les autres alcools anisés sont à nouveau autorisés en France. En 1932, un jeune Marseillais du nom de Paul Ricard commercialise une variante de l'anis de Pontarlier sous le nom de « pastis » (d'après un mot provençal qui signifie mélange ou confusion). Consommé avec modération et noyé dans beaucoup d'eau fraîche, le pastis a acquis ses quartiers de noblesse grâce à l'écrivain Marcel Pagnol et contribue aujourd'hui à la joie de vivre des Marseillais.

 

En 1988, l'absinthe est de nouveau autorisée en France mais uniquement sous l'appellation "spiritueux à base de plantes d'absinthe", avec un taux de thuyone limité à 35 mg/L.

Dans le Val-de-Travers si bien nommé, la « fée verte » n'a jamais cessé d'être fabriquée dans la clandestinité.

Repost 0
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 00:01

44 av. J.-C. : assassinat de Jules César. (Voirs détails)

  624 : bataille de Badr, première victoire de l'Islam.

  632 : le prophète Mahomet quitte sa ville natale de La Mecque pour Médine, après avoir accompli son pèlerinage d'adieu.

1232 : le comte Thomas Ier de Savoie achète, moyennant 32 000 sous forts de Suse, au comte Berlion, la ville de Chambéry pour en faire sa capitale.

1493 : Christophe Colomb revient du Nouveau Monde.

1603 : Honfleur : Samuel de Champlain en compagnie d'un marchand de Saint-Malo, Gravé du Pont, prend la mer en direction du Canada.

1776 : le Congrès américain se prononce en faveur de l'abrogation de l'autorité de la couronne britannique.

1803 : Royaume-Uni : le gouvernement britannique réclame le droit de se maintenir dix ans dans l'île de Malte.

1811 : Autriche : la spéculation et l'inflation causées par les dépenses militaires provoquent la banqueroute de l'État.

1831 : Parution de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo. (Voir détails)

1832 : Calais : le choléra touche officiellement la ville.

1847 : ouverture du tronçon de la ligne de chemin de fer entre Abbeville et Étaples.

1850 : vote de la Loi Falloux, loi française sur l'instruction publique. (Voir détails)

1874 : Indochine : la France signe avec l'Annam un traité à Saïgon qui reconnaît la présence de la France en basse Cochinchine et lui accorde la liberté de navigation.

1890 : la Conférence internationale du travail, réunie à Berlin (du 15 au 26), prévoit la création d’une législation internationale du travail.

1894 : la France et l'Allemagne fixent le tracé de la frontière entre le Congo et le Cameroun, et le long du fleuve Chari.

1901 : Paris : inauguration du champ de courses de Saint-Cloud.

1903 : les Britanniques achèvent l'occupation du nord du Nigeria.

1907 : Finlande : des femmes sont élues dans un Parlement pour la première fois.

1916 : un détachement américain de 16.000 hommes, commandé par le général John Pershing, est envoyé au Mexique pour capturer le chef révolutionnaire Pancho Villa.

1921 : le Rwanda, territoire d'Afrique orientale, est cédé à la Grande-Bretagne par la Belgique.

1922 : Fouad Ier se déclare premier roi d'Égypte.

1935 : France : le service militaire passe de douze mois à vingt-quatre mois.

1936 : remilitarisation de la Rhénanie.

1938 : Allemagne : Adolf Hitler lance un ultimatum pour l'annexion des Sudètes par l'Allemagne (voir le 12 février 1938).

1939 : la Tchécoslovaquie est envahie par l'Allemagne. (Voir détails)

1944 : Hongrie (du 15 au 19) : Adolf Hitler envahit le pays, qui voulait se rapprocher des Alliés.

1944 : France le conseil national de la résistance proclame son programme.

1963 : les États-Unis proposent l'installation d'un téléphone rouge entre Washington et Moscou pour éviter des conflits accidentels.

1969 : affrontements entre forces soviétiques et chinoises à la frontière des deux pays.

1973 : la quatrième session des négociations soviéto-américaines SALT sur la limitation des armements s'ouvre à Vienne.

1982 : Fuji lance le premier appareil photographique jetable.

1990 : Mikhaïl Gorbatchev prête serment comme premier président de l'Union soviétique, pour un mandat de 5 ans.

2011 : Début de la Guerre civile syrienne.

Repost 0
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 00:01

1850 : Loi Falloux concernant l’éducation physique facultative en milieu scolaire en France.

1860 : Conception de la fameuse casquette de baseball : la baseball cap.

1874 : finale de la 3e FA Challenge Cup (Football) - Oxford University bat Royal Engineers 2-0 devant 2.000 spectateurs au Kennington Oval (Londres).

1881 : Football à Wrexham (Racecourse Ground) - l'Écosse s'impose 5-1 face au Pays de Galles devant 1.500 spectateurs.

1882 : quatrième et dernier des test-matchs de la tournée australienne de l’équipe anglaise de cricket. Match nul entre l’Australie et l’Angleterre. L’Australie remporte la série par 2-0.

1885 : (Football)

  • à Blackburn (Leamington Road), le Pays de Galles et l'Angleterre : 1-1 face à 7.500 spectateurs.
  • à Glasgow (Hampden Park), l'Écosse s'impose 8-2 face à l'Irlande face à 5.000 spectateurs.

1894 : Everton FC (14 victoires, 1 nul et 7 défaites) est sacré champion d’Angleterre de football.

1899 : les Shamrocks de Montréal remportent la Coupe Stanley (Hockey sur glace).

1975 : Kornelia Ender bat le record du monde du 200 m nage libre en 2 min 2,27 s.

1976 : le jeune suédois Ingemar Stenmark, (à peine 20 ans) remporte la Coupe du monde de ski alpin.

1993 : Dan O'Brien porte le record du monde indoor de l'heptathlon à 6 476 points.

1998 : Emma George porte le record du monde du saut à la perche féminin à 4 58 mètres.

2004 : l'Allemand Jörg Jaksche remporte la course cycliste à étapes Paris-Nice.

2007 : à La Réunion, la navigatrice française Maud Fontenoy achève un tour du monde à contre-courant.

2014 : 7e jour de compétition pour le Jeux paralympiques à Sotchi.

Repost 0

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire