Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 00:01

 

C'est fait, le sapin trône dans le salon, la crèche est montée, les illuminations extérieures fonctionnent (à LED et avec programmateurs s'il vous plait !).

Disney Sapin Noel

 

Mais d'où vient l'idée d'installer un sapin pour célébrer Noël ?

Comme beaucoup d'autres traditions de Noël, celle du sapin est issue de la fusion d'idées chrétiennes avec des traditions païennes plus anciennes.

 

Dans la tradition chrétienne, l'arbre de Noël ne doit pas être érigé avant la veille de Noël, c'est-à-dire le 24 décembre et doit être enlevé douze nuits après, pour l'Épiphanie.

Dans les faits, les décorations des rues démarrent nettement plus tôt !

Personnellement, je trouve que 10 ou 15 jours avant Noël est un bon équilibre entre la tradition du 24 décembre et les sapins qui envahissent le salon dès le 1er décembre.

image animée de sapin de Noël gif

Mais revenons-en à cette tradition, plusieurs origines sont évoquées, parfois elles se recoupent.

J'ai fait quelques recherches, que je souhaite partager avec vous.

 

L'arbre de Noël prend racine bien avant l'ère Chrétienne.

Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre (L'épicéa, arbre de l'enfantement), le jour du 24 décembre, puisque l'on considérait ce jour comme la renaissance du soleil. 

Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires.
A chaque mois lunaire était associé un arbre, l'épicéa fut celui du 24 décembre.

Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

 

En 354, l'Église institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne.

 

Il existe également des documents attestant d'une fête le 24 décembre 1510 à Riga en Lettonie où des marchands dansaient autour d'un arbre décoré de roses artificielles avant de le brûler.

 

La légende du sapin

On raconte qu'un moine évangélisateur Allemand de la fin du VIIe siècle, Saint Boniface (né en 680), voulait convaincre les druides germains, des environs de Geismar, que le chêne n'était pas un arbre sacré.

Il en fit donc abattre un. En tombant, l'arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l'exception d'un jeune sapin.

A partir de là, la légende fait son œuvre. Elle raconte que Saint Boniface a qualifié ce pur hasard de miracle, et déclaré dans sa même prédication :

"Désormais, nous appellerons cet arbre, l'arbre de l'Enfant Jésus."

Depuis, on plante en Allemagne de jeunes sapins pour célébrer la naissance du Christ.

 

L'Alsace cultive la tradition du sapin de Noël depuis le 16ième siècle.

C'est en 1521 que le sapin ou arbre de Noël ou encore arbre du Christ a été mentionné pour la première fois en Alsace.

On parle alors de décorer les maisons avec des branches coupées 3 jours avant Noël.

Il était répandu en Alsace et dans la région de Bâle.
Il représentait à l'origine l'Arbre d'Eden dans les mystères joués la veille de Noël sur les bords du Rhin.
Pour le décorer, on attachait des pommes à ses branches.

En 1546, on parle sérieusement d'arbres de Noël quand la ville de Sélestat en Alsace autorise à couper des arbres verts pour Noël, au cours de la nuit de la Saint Thomas, le 21 décembre.

 

Symbole de la vierge, les roses faisaient partie de la panoplie de décoration pour parer les sapins en Alsace au XVIe siècle, ainsi que des pommes, des confiseries et des petits gâteaux qui ressemblaient à des hosties.
Les pommes avaient également une valeur symbolique, car sur l'ancien calendrier des saints, le 24 décembre était réservé à Eve et Adam, canonisés par les Églises orientales.

 

En 1560, au moment de la Réforme, la tradition du sapin se répand

Les protestants se refusent à représenter la Nativité par une crèche comme les catholiques.
Ils préfèrent développer la tradition du sapin de Noël, arbre qui symbolise le paradis d'Adam et Eve et la connaissance du bien et du mal.

La tradition du sapin de Noël se développe dans les pays d'Europe Protestante, en Allemagne et en Scandinavie.

carte postale sapin de noel tradition

La coutume gagne l'Europe

En France, l'arbre de Noël fut introduit à Versailles par Marie Leszcynska, épouse de Louis XV en 1738.

En 1837 Hélène de Mecklembourg, duchesse d'Orléans et d'origine allemande fait décorer un sapin aux Tuileries.

 

Cette coutume de l'arbre de Noël arriva en Grande Bretagne dans les années 1840, suite à l'érection d'un sapin de noël au château de Windsor par le prince Albert en 1841.

La jeune reine Victoria et son époux le roi Albert le firent apprécier dans tout le pays. Les époux mirent l'arbre de Noël allemand avec ses lumières brillantes au centre de la fête familiale de Noël au château de Windsor.

 

Le sapin de Noël traverse l'Atlantique et se généralise en Europe

Les États-Unis attendent 1850 avant de céder à cette tradition.

Cette tradition se généralisa en France après la guerre de 1870.

Les Émigrés d'Alsace-Lorraine font largement connaître la tradition du sapin aux français :
"Là où il y a une famille alsacienne, il y a un sapin de Noël".

A la fin du XIXe siècle tout le pays l'a adopté.

Traditionnellement, on y accrochait des pommes mais en 1858, l'hiver fut si rigoureux qu'il n'y eu plus de pommes. Un artisan verrier eut l'idée pour donner quand même un peu de joie à la fête de créer des boules représentant une pomme et d'autres fruits. 

La boule de Noël était née…

Carte postale Tintin avec Sapin Joyeux Noel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JA 19/12/2012 21:23


très interessant merci


JA

cheznous62 17/12/2010 16:49



Un petit bonsoir ch'ti,


Merci de la gentille visite et bonne continuation .... excellents idée de développer les origines et coutumes de noël et du sapin ..


Agréable et douce soirée et au plaisir de se lire!



Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire