Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 23:01

Le roi de France Louis XIV et l'infante d'Autriche Marie-Thérèse, tous deux âgés de 21 ans, se marient à l’église Saint Jean-Baptiste à Saint-Jean-de-Luz.

Cette union scelle la paix signée dans les Pyrénées, qui mit fin à l'interminable guerre qui opposait la dynastie française des Bourbons et la dynastie espagnole des Habsbourg.

 

Le traité des Pyrénées, et mariage arrangé

C'est en 1635 que Louis XIII et Richelieu déclarèrent la guerre à l'Espagne. Cette guerre dura jusqu'en 1659, et se termina par la signature du traité des Pyrénées qui faisait suite à la victoire française de la Bataille des Dunes le 14 juin 1658.

Le 7 novembre 1659, le cardinal Mazarin pour la France et Don Luis de Haro pour l’Espagne signent le traité des Pyrénées sur l’île aux Faisans rebaptisée depuis l’événement l’île de la Conférence.

Les 124 points du traité prévoient des concessions territoriales ainsi que l’union du Roi de France, Louis XIV à l’Infante Marie-Thérèse d’Autriche, fille aînée du roi d’Espagne.

Le Roussillon, la Cerdagne, l'Artois et d'autres places en Flandres furent donnés à la France.

 traité des Pyrénées

 

Le Roi était connu pour ses nombreuses conquêtes.

L'une d'elles, Marie Mancini, une des nièces de Mazarin, fut certainement celle qu'il a le plus aimée. Louis XIV voulait même l'épouser contre l'avis de sa mère, mais aussi de la Reine Anne d'Autriche et de celui du Cardinal lesquels étaient en pleine tractation pour le marier à l'Infante d'Espagne.

L'échec de ce mariage aurait débouché sur la reprise de la guerre !

La décision fut donc prise le 21 juin 1659 lorsque Mazarin ordonna à sa nièce de s'éloigner de la cour.

Pour le jeune roi de France, cette union était raison d’Etat avant tout ; jusqu’au bout, il avait espéré épouser Marie Mancini. Anne d’Autriche, la reine-mère, fit comprendre au roi qu’il devait épouser l’infante.

 

L’infante d'Autriche Marie-Thérèse

Fille de Philippe IV d’Espagne et d’Elisabeth de France, Marie-Thérèse naît en 1638 à l’Escurial, palais proche de Madrid.

Depuis son plus jeune âge, elle vécut dans l’intime conviction d’épouser son cousin, Louis XIV.

À 8 ans, Marie-Thérèse était le seul enfant survivant de Philippe IV et l'héritière des immenses possessions espagnoles sur lesquelles "le soleil ne se couchait jamais". Marie-Thérèse d’Autriche, conformément au traité des Pyrénées renonce à ses droits sur l’Espagne contre la somme de 500.000 écus d’or qu’elle ne recevra jamais. D’ailleurs, en 1667, parce que l'Espagne n'a toujours pas payé la dot, Louis XIV revendiquera ses droits sur la succession.

 

Louis XIV lui plut immédiatement et elle resta éprise de lui, jusqu’à sa mort. En revanche, ce ne fut pas réciproque : le roi ne l’aimera jamais vraiment.

Elle fut décrite comme timide, patiente, naïve, et effacée. Toutefois, et malgré ses difficultés à parler le français, la Reine accompagne le Roi dans tous ses déplacements officiels.

http://www.capet.org/geneal7/Capedia/galerie/Capet_129_H128162534.jpg

Les époux sont doublement cousins germains :

Louis XIV est le fils de Louis XIII et d’Anne d'Autriche.

Marie-Thérèse d'Autriche est la fille d’Élisabeth de France (la sœur de Louis XIII) et du roi d'Espagne Philippe IV de Habsbourg (le frère d’Anne d'Autriche).

 

Louis XIV délaissa bien vite son épouse pour ses nombreuses favorites.

L'union n'en sera pas moins féconde et Marie-Thérèse mit ainsi au monde six enfants en 10 ans :

Louis, « Grand Dauphin » (1er novembre 1661-14 avril 1711)

Anne-Élisabeth (18 novembre-30 décembre 1662)

Marie-Anne (16 novembre-26 décembre 1664)

Marie-Thérèse, la Petite Madame (2 janvier 1667-1er mars 1672)

Philippe, duc d'Anjou (5 août 1668-10 juillet 1671)

Louis-François (14 juin-4 novembre 1672)

Un seul survivra, Louis de France. Cette considérable mortalité était certainement due à la consanguinité dont on ne connaissait pas les méfaits à l’époque.

 

Louis de France, dit « Le Grand Dauphin » ou « Monseigneur », n’a jamais régné.

Bien qu’il soit l’héritier de la Couronne, il n’aura pas l’occasion de régner.

Pourtant, son père le prépara à devenir roi : Le Grand Dauphin occupa des postes tant politiques que militaires.

En effet, avant la mort de son père (Louis XIV), le Grand Dauphin meurt d’une petite vérole dans son Château de Meudon, le 14 avril 1711.

Quant à son fils (le duc de Bourgogne), il décera de la rougeole l'année suivante.

Le dernier héritier de la couronne après la mort de son grand-père en 1711 et de son père en 1712, est donc Louis XV.

Agé de 5 ans, il succède à son arrière grand-père, Louis XIV décédé le 1er septembre 1715.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Xavier 09/06/2011 15:20



Encore un article passionnant !



Archimède 09/06/2011 21:43



J'avais précu un petit article, mais encore une fois, je me suis amusé à réviser la généalogie de la famille Royale.



Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire