Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 00:01

Adolf Hitler, alors chef du parti national-socialiste des travailleurs allemands, et le général Ludendorff, héros de la Grande Guerre, pénètrent dans la brasserie de Munich où se déroule une réunion de soutien à Gustav von Kahr pour annoncer le renversement du gouvernement bavarois.

 http://ajshistoire.files.wordpress.com/2012/10/putsch.jpg

Le 8 novembre 1923, dans une grande brasserie de la capitale bavaroise, le Bürgerbraükeller, 3.000 bourgeois écoutent les trois principaux dirigeants du Land.

La brasserie est brutalement investie par les militants du parti nazi. Leur chef ou Führer, Hitler, monte sur l'estrade. Revolver au poing, il entraîne les dirigeants bavarois dans une arrière-salle et leur intime l'ordre de lui céder le pouvoir !

Mais les politiciens réussissent à s'esquiver après avoir fait mine de céder.

La police bavaroise et la police fédérale avaient été informées des troubles par deux policiers en civil qui se trouvaient dans la brasserie. Leurs rapports furent transmis au major Sigmund von Imhoff de la police fédérale. Il mobilisa immédiatement ses hommes et leur fit garder les centraux télégraphiques et téléphoniques.

 

Le 9 novembre, il est clair que les forces armées et la police sont restées loyales au régime légal. Pourtant, en fin de matinée, Hitler et Ludendorff rassemblent 3.000 putschistes : les manifestants s’avancent à douze de front. Dans des circonstances confuses un échange de coups de feu éclate. On relève quatre victimes parmi les policiers et seize morts chez les manifestants, Hitler lui même, a eu l’épaule démise.

Hitler et plusieurs de ses compagnons sont arrêtés peu après. Leur procès s’ouvre le 26 février 1924.

 

Condamné à cinq ans de détention le 1er avril, Adolf Hitler ne passa finalement que moins de 14 mois à la prison de Landsberg (y compris ce que l’on appellerait aujourd’hui « la détention provisoire »)

Durant cette période d'emprisonnement, Hitler se consacrera à la rédaction de « Mein Kampf » (Mon combat).

 http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2008/03/mein-kampf.jpg

Hermann Göring, Ernst Röhm, Rudolf Hess, Heinrich Himmler et Julius Streicher participèrent également à ce putsch avorté.

 

Partager cet article

Repost 0
Par Archimède - dans Dictature
commenter cet article

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire