Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 23:01

Le 8 mai 1842, sous le règne de Louis-Philippe 1er, se produit la première catastrophe ferroviaire en France et l'une des premières dans le monde.

Le drame survient à Meudon, sur la ligne Paris-Versailles, dans un train qui ramène des Parisiens venus passer la journée à Versailles pour le spectacle des grandes eaux.

http://rail4402.fr/DOCUMENTS/LIGNES/ILL_22.JPG

Le convoi est composé de 2 locomotives et des 5 wagons. La première locomotive est une petite locomotive à 4 roues, suivie directement de son tender. Elle est suivie d'une grosse locomotive de Sharp et Roberts à 6 roues, elle-même suivie de son tender.

 

Alors que le train roule à environ 40 km/h et se trouve dans la tranchée de Bellevue, à l'entrée de Meudon, un essieu de la locomotive de tête se brise, celle-ci déraille et vient s'enfoncer dans le talus de la tranchée.

Le tender s'écrase contre elle et la seconde locomotive la percute et se couche.

Les cinq voitures suivantes viennent chevaucher les locomotives. Les morceaux de coke disséminés et enflammés des machines à vapeur mettent rapidement le feu à l'enchevêtrement de voitures en bois.

Les voyageurs succombent sans pouvoir sortir des compartiments, fermés à clé de l'extérieur avant le départ du train selon l'usage de l'époque. Parmi les victimes figurent le navigateur Dumont d'Urville, découvreur de la terre Adélie, ainsi que sa femme et son fils.

Quarante-trois personnes périssent dans l'accident et neuf mourront de leurs blessures les jours suivants. Il y a une centaine de blessés graves. Plus tard, d'autres sources évoqueront plus de 200 morts !

 

Malgré son caractère spectaculaire et inédit, le drame ne remet pas en cause la confiance de l'opinion publique dans le progrès technique.

Le député et poète Alphonse de Lamartine déclare à la tribune de l'Assemblée législative, au lendemain de la catastrophe : «Plaignons les victimes et marchons !» (sous-entendu : continuons d'aller de l'avant) ou encore : « la civilisation qui est aussi un champ de bataille pour la conquête et l'avancement de tous »

 

Relire aussi : 26 août 1837 - Les débuts du chemin de fer français

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire