Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 00:03

Saint Nicolas de Myre

Le personnage de Saint Nicolas provient de Nicolas de Myre appelé aussi Nicolas de Bari. Né à Patara au sud ouest de l'actuelle Turquie (à l'époque Asie mineure) entre 250 et 270 après JC, il fut le successeur de son oncle l'évêque de Myre.

 

Saint Nicolas serait décédé un 6 décembre 343, victime de persécutions sous l'Empire Romain. C’est donc pour cette raison qu'on célèbre la Saint-Nicolas ce jour-là.

Reconnu pour sa grande générosité, il devint, au Moyen Âge, le patron des petits enfants puis des écoliers.

 

La tradition rapporte que saint Nicolas de Myre s'est soucié du sort de trois jeunes filles de sa paroisse. Leur père, un noble appauvri, était sur le point de les vendre comme esclaves afin d'améliorer la situation familiale. Dans l'Antiquité, il n'était pas rare que la dot d'une jeune fille serve à subvenir aux besoins de ses parents et de la famille.

Nicolas de Myre est considéré saint parce qu'il a su voir l'asservissement qui menaçait les trois jeunes filles. Il leur fit don de pièces d'or qui servirent de dot et leur permirent de retrouver la liberté. Le fardeau de la pauvreté ne les menaçant plus, chacune des jeunes filles put alors choisir son destin.

Saint Nicolas de Myre

Autre version de la légende de Saint Nicolas

Un jour, un paysan demanda à ses enfants d’aller dans les champs pour glaner les épis de blé laissés par les moissonneurs. Les heures passèrent et la nuit les surprit. Ils comprirent très vite qu’ils s’étaient perdus, mais ils continuèrent à marcher...

Soudain, l’un d’entre eux aperçut une lueur dans le lointain. Ils se dirigèrent dans cette direction et arrivèrent devant une maison isolée dans la campagne. Ils frappèrent à la porte et un homme de forte corpulence leur ouvrit.

« Pourriez-vous nous loger ? » demandèrent les enfants.

« Entrez, entrez, petits enfants, répondit l’homme, je suis boucher et je vais vous donner à souper. »

A peine étaient-ils entrés que le boucher les tua, les découpa en petits morceaux et les mit dans son saloir.

Sept ans plus tard, Saint Nicolas passa devant cette maison et demanda à souper.

« Voulez-vous un morceau de jambon ? », dit le boucher.

« Je n’en veux pas, il n’est pas bon ! »

« Peut-être une tranche de veau ? »

« Tu te moques de moi, il n’est pas beau ! Du petit salé, je veux avoir, qui est depuis sept ans dans ton saloir ! »

Entendant cela, le boucher s’enfuit en courant.

Le grand saint, alla s’asseoir sur le bord du saloir, il leva trois doigts et les enfants se levèrent tous les trois.

 

Voir les paroles de la chanson

 

De Saint Nicolas à Santa Claus

Au Moyen-âge se répand dans une partie du nord de l’Europe (Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Nord et Est de la France) le culte de Saint-Nicolas, que l’on prend l’habitude de célébrer le 6 décembre.

Mais deux fêtes pour les enfants dans le même mois, cela fait beaucoup. De fil en aiguille, les Anglais en viennent à mélanger les fêtes religieuses du 6 et du 25 décembre jusqu’à ce que ce soit finalement Santa Claus qui apporte aux enfants leurs cadeaux pour célébrer la naissance du petit Jésus.

http://www.calixo.net/~knarf/almanach/nicolas/nicolas8.gif

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sisyphe 06/12/2011 08:14


Bonne fête Nico !

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire