Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 00:01

Le lundi 5 novembre 1956, débute une opération aéroportée franco-britannique contre l'Égypte.

À la suite de la nationalisation du canal par Nasser le 26 juillet 1956, les gouvernements français (de Guy Mollet) et britannique (d’Anthony Eden) ont convenu avec le gouvernement israélien (de Ben Gourion) d'attaquer conjointement l'Égypte.

La France et la Grande-Bretagne s'assurent de la complicité de l'Etat d'Israël et décident de renverser militairement Nasser et de récupérer le contrôle du canal. Les dirigeants français sont en outre persuadés que ce coup de force sera fatal au FLN algérien dont ils attribuent la résistance à ses appuis extérieurs.

Les trois gouvernements parviennent à un accord tenu secret signé à Paris le 24 octobre - les protocoles de Sèvres.

Les Israéliens se lancent dans la péninsule du Sinaï le 29 octobre. Le 5 novembre, les commandos parachutistes français sautent au-dessus de Port Saïd, et le lendemain, les commandos anglais investissent les plages. En mer, les navires de la Marine Nationale Française et de la Royal Navy infligent de lourdes pertes aux défenses côtières égyptiennes. Malgré une défense courageuse des égyptiens (qui croient à un soutien russe), les troupes franco-britanniques prennent rapidement le contrôle du Canal de Suez puis se dirigent vers le Caire.

Le maréchal Nicolas Boulganine, chef de l'État soviétique, menace d'intervenir avec des fusées intercontinentales à tête nucléaire si l'attaque n'est pas stoppée !

L’URSS menace Tel-Aviv, Paris et Londres de frappes nucléaires si les attaques de cessent pas, ce à quoi l'OTAN répliquerait à son tour par une frappe nucléaire sur l'Union Soviétique.

Les Etats-Unis tentent alors de désamorcer la situation et font peser une pression telle sur les britanniques qu'ils se retirent de l'opération en cours sans même en avertir la France. Enfin, le 10 novembre, l'ONU adopte une résolution prévoyant de remplacer les troupes d'interposition franco-britannique par une force internationale de maintien de la paix.

L'armée israélienne se retire, et malgré une victoire militaire écrasante, la France et le Royaume-Uni sont clairement humiliés. Le 6 novembre 1956, à minuit, l'expédition de Suez prend fin. Les parachutistes français et britanniques doivent cesser le feu quelques heures à peine après avoir sauté sur le canal et défait les troupes égyptiennes.

En Algérie, les événements de Suez donnent des ailes aux militants indépendantistes du FLN. Enfin, le jeu de la terreur et l'argument de la bombe atomique, amèneront quelques années plus tard le général De Gaulle à faire en sorte que la France se dote elle aussi l'arme nucléaire.

Le tintamarre provoqué par cette expédition de type colonial aura permis à l'URSS de réprimer au même moment une révolte populaire en Hongrie....

Relire aussi :

26 juillet 1956 - Nasser nationalise le Canal de Suez

4 novembre 1956 - Les chars soviétiques entrent dans Budapest

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire