Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 23:01

Trois semaines après l'invasion française en Algérie, Alger capitule. Le Dey Hussein abdique avec la garantie de conserver sa liberté et ses richesses personnelles.

L'expédition contre Alger fut confiée au général comte de Bourmont qui bénéficia de gros moyens : 37.612 soldats, une flotte de 103 navires de guerre (1.872 canons) et de 347 navires de transport.

 

Bourmont installa ses batteries le 3 juillet, prêt pour l'assaut final.

Le 4 juillet, à 4H00 du matin, les canons français déversèrent une pluie d'obus sur le fort de l'Empereur. Vers 8H00, le fort cessa de riposter et, deux heures plus tard, la tour centrale fut détruite par une forte explosion qui ouvrit également une brèche du côté nord-ouest. Submergés, les défenseurs firent sauter le magasin à poudre avant de battre en retraite vers Alger.

 

La chute du fort-l'Empereur scella le destin de la ville.

Les Français se précipitèrent dans la fortification et retournèrent les batteries contre Alger.

La Casbah, vieille ville, tomba aux mains de Bourmont le 5 juillet 1830. Le même jour, le dey d'Alger présenta sa capitulation.

 

 

Relire aussi :

14 juin 1830 - Les Français débarquent en Algérie

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire