Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 23:01

Après quatre ans de paix, la France est touchée par une deuxième guerre de Religion.

3 causes sont avancées : l’échec de l’Édit d’Amboise qui ne laisse la liberté de culte qu’aux nobles, le contexte international orageux et la rivalité de cour entre le prince de Condé et le jeune frère du roi, Henri duc d’Anjou.

L'élément déclencheur est la « surprise de Meaux » le 29 septembre 1567.

Cette conspiration menée par Condé pour enlever le roi de France, Charles IX, s'avérera un échec. Le roi est sa mère parviennent de justesse à s’échapper et regagnent Paris.

Le lendemain, la guerre commence avec le massacre de 80 à 90 catholiques (moines, clercs) par des protestants à Nîmes, c’est ce que l’on nomme « la Michelade ».

 

Le 10 novembre 1567, la bataille de Saint-Denis voit la défaite protestante.

Le manque de moyens financiers, de part et d’autre, conduit à la signature d’une trêve, dit la paix de Longjumeau le 22 mars 1568.

En fait, ce traité n’est rien d’autre que la constatation d’un statu quo entre les deux camps. Personne n’a voulu faire de réel compromis, aucun des problèmes de fond n’a pu être abordé, rien n’est réglé. La paix de Longjumeau va servir tout au plus de trêve précaire, permettant aux deux parties de se réorganiser et de se réarmer.

A peine quelques mois plus tard, c’est le début de la troisième guerre de religion

 

Lien du jour : Les guerres de religion en France

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire