Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 00:01

L'année 1956 se termine « en beauté » avec la sortie le 28 décembre d'un film sulfureux mettant en scène Brigitte Bardot et Jean-Louis Trintignant.

http://cinemacc.files.wordpress.com/2009/04/et_dieu_crea_la_femme.jpg

Juliette incarnée par Brigitte Bardot, jeune actrice de 22 ans, sublime de beauté et de sensualité, fait chavirer les cœurs dans le petit port traditionnel de Saint-Tropez.

Ce film propulse l'actrice française au rang de star internationale, icône de la féminité et de la libération des mœurs.

Réalisé par Roger Vadim, le film est un succès mondial. De New York à Tokyo, les spectateurs se pressent pour découvrir le film où rayonne la beauté de Brigitte Bardot.

 http://i-cms.linternaute.com/image_cms/original/1123857-et-dieu-crea-la-femme-alias-b-b.jpg

Par ses scènes osées (pour lépoque), le film choque une partie de l'opinion conservatrice, certaines ligues chrétiennes allant même jusqu'à juger le film « satanique ». Ce film reste un grand classique du cinéma français même si son côté « sulfureux » n'a plus du tout le même impact.

 

Brigitte Bardot achètera La Madrague sur la route des Canebiers à Saint-Tropez en 1958 et contribuera à faire de ce village peu connu un endroit de légende internationale.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire