Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 23:01

Né à Figeac, dans le département du Lot, Jean-François Champollion est un surdoué qui apprend très tôt de nombreuses langues anciennes et, poussé par la nécessité, devient professeur d'histoire.

Il se passionne bientôt pour la civilisation des pharaons, mise à la mode par l'expédition en Égypte de Bonaparte, en 1798-1799.

Le vendredi 27 septembre 1822, Jean-François Champollion (32 ans) perce le secret des hiéroglyphes.

 http://a133.idata.over-blog.com/1/88/50/55/Champollion-copie-1.jpg

Le 17 juillet 1799, des soldats français découvrent à Rosette, dans le delta du Nil, une pierre noire gravée de trois textes dont l'un en grec ancien, un autre en démotique, une écriture égyptienne tardive, et le troisième en hiéroglyphes.

La pierre est embarquée sur un navire à destination de la France mais les Anglais l'interceptent et la transportent à Londres, au BritishMuseum.

http://www.clg-rolland-sartrouville.ac-versailles.fr/IMG/jpg/Pierre_de_Rosette.jpg

Elle va dès lors exciter la curiosité des savants, en particulier du jeune Champollion et d'un Anglais de quinze ans son aîné, Thomas Young. Young déchiffre la version démotique et découvre que les cartouches en hiéroglyphes contiennent les noms de divers pharaons.

 

Jean-François Champollion va plus loin. Il observe que le texte hiéroglyphique contient trois fois plus de signes que le texte grec ne compte de mots. Il en déduit que les hiéroglyphes (on en recense environ 5.000) ne sont pas seulement des idéogrammes, contrairement aux idées de l’époque. Ils peuvent aussi dans un même texte servir de signe phonétique comme nos lettres de l'alphabet.

 

C'est ainsi qu'il déchiffre les noms de Cléopâtre, Ramsès et Thoutmosis. L'émotion le fait alors sombrer dans un état d'inconscience. C'est seulement 5 jours plus tard qu'il révèle sa découverte dans une lettre à l'Académie des Inscriptions et des Belles Lettres.

Champollion a fait à l'archéologie le sacrifice de sa santé et de sa jeunesse.

Jean-François Champollion meurt de surmenage à 42 ans, au milieu des honneurs, après avoir enfin visité l'Égypte, le pays de ses rêves.

 

La Pierre de Rosette

La Pierre de Rosette est un bloc de basalte qui a été gravé en mars 196 avant J.-C. pour célébrer le premier anniversaire du couronnement de Ptolémée V Épiphane. Le texte inscrit sur la pierre est un décret évoquant les décisions prises par l’assemblée des prêtres égyptiens réunis à Memphis pour honorer le roi Ptolémée V Épiphane et la reine Cléopâtre Ière. Le décret reconnaît Ptolémée V, alors âgé de 14 ans, comme étant le roi de Haute-Egypte et de Basse-Égypte.

 

Le texte est rédigé en trois langues : 14 lignes de hiéroglyphes, 32 lignes de démotique (l’écriture rapide de l’ancienne Égypte), et 54 lignes de grec.

Depuis 1991, une reproduction de la Pierre de Rosette se trouve sur la Place des Écritures à Figeac. Cette œuvre de 14 mètres sur 7 mètres rend hommage à Champollion, et donne également une traduction française du texte de la célèbre pierre.

 http://www.musee-champollion.fr/wp-content/gallery/hors-les-murs-1/002-general-1.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

TititeParisienne 27/09/2013 17:50


Bonsoir,


Un blog que je viens de découvrir, j'adore !


Champollion un grand homme. Merci pour cet excellent article.


Bonne soirée à vous, Véronique

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire