Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 00:02

En désaccord avec la politique menée par Marie de Médicis, Sully quitte sa charge de surintendant des Finances mais continue de participer au Conseil.

 

Maximilien de Béthune dit Sully
né à Rosny-sur-Seine le 13 décembre 1559, décédé à Villebon en 1641

http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0329/m501704_96-017929_p.jpg

 

Le jeune Maximilien ayant d’excellentes capacités intellectuelles, est attaché dès l’âge de douze ans au service d’Henri de Navarre, le futur Henri IV. Il réussi à s’échapper au massacre de la Saint-Barthélemy en se réfugiant dans le collège de Bourgogne, où il poursuivait ses études.

 

Après le départ précipité d’Henri de Navarre de la cour en 1576, Sully continue à le servir dans ses différentes campagnes.

En 1593 il conseille au roi de se convertir au catholicisme, afin de pacifier le royaume, mais refuse lui-même d’abjurer.

 

Conseiller le plus écouté du roi, il devient successivement conseiller aux Finances en 1596, surintendant des Finances en 1598, grand maître de l’artillerie en 1599, surintendant des Bâtiments et des Fortifications et grand voyer de France 1599.

En 1602 il achète le château de Sully-sur-Loire, Henri IV le fera duc de Sully et pair de France en 1606.

 

Maximilien de Béthune, duc de Sully, démissionne de sa charge de surintendant des Finances le mercredi 26 janvier 1611.

L’assassinat d’Henri IV, dont il avait été le premier ministre, le compagnon d’armes mais aussi l’ami et le serviteur fidèle, a changé la donne pour Sully.

 

Protestant, il se sent menacé par le comité de régence présidé par la reine mère Marie de Médicis, régente du royaume de France au nom de son fils Louis XIII.

De plus, il est en total désaccord avec sa politique pro-espagnole.

 

Concini lui succèdera dès l'annonce de sa démission.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire