Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 00:01

Prisonnier de Charles Quint depuis février 1525, suite à la défaite française de Pavie, François Ier signe le traité de Madrid afin d’être libéré.

Dans ce traité, il renonce à ses prétentions en Italie, à sa souveraineté sur les Flandres et l'Artois et cède la Bourgogne à l'Espagne.

 

François 1er (1494-1547):

François, comte d'Angoulême, cousin et gendre du roi Louis XII, succède à celui-ci sur le trône de France le 1er janvier 1515, sous le nom de François 1er.

histoire roi francois 1er

Cultivé et brave mais fantasque et moyennement intelligent, il engage le pays dans de folles aventures militaires contre son rival Charles Quint.

Lors de la bataille de Pavie en Italie François 1er est capturé.

Il ne tarde pas à dépérir mais retrouve la santé grâce à la visite de sœur, Marguerite d'Angoulême (dont un petit-fils sera le roi Henri IV).

Pendant ce temps, sa mère, Louise de Savoie, gouverne le royaume en qualité de régente.


 

Le 14 janvier 1526, François Ier signe un traité, dans lequel il s’engage à :

  • céder le duché de Bourgogne et le Charolais
  • renoncer à toute revendication sur Naples, le Milanais, Gênes, Asti, les Flandres et l'Artois
  • épouser Éléonore de Habsbourg, sœur de Charles Quint.
  • restituer le patrimoine (meubles et immeubles) du connétable de Bourbon et de ses partisans, avec un dédommagement complet des pertes qu'ils avaient essuyées par la confiscation.
  • forcer Henri d'Albret (le beau-frère de François Ier) à abandonner ses prétentions à la couronne de Navarre.
  • livrer comme otages à Charles Quint son fils aîné, le dauphin François, ainsi que son second fils le duc d'Orléans (futur Henri II) ou, à la place du dernier, douze des principaux seigneurs du royaume que l'empereur désignerait. Ils ne seraient libérés qu'après ratification des clauses du traité par les parlements.
  • retourner en Espagne pour y rester prisonnier de l'empereur si tous les articles de ce traité n'étaient appliqués dans les délais stipulés.

 

François Ier est libéré, en échange ses fils François et Henri le remplace comme otage.

 

Mais, en mars 1526, le roi de France ne respectera aucune des clauses du traité, alors qu’il a laissé en Espagne ses deux fils en otage.

François Ier, tombé malade pendant son emprisonnement, et ayant peur de sa faiblesse, demande le 16 août 1525 à Gilbert Bayard, notaire et secrétaire du Roi de France, de rédiger un texte selon lequel toutes les concessions faites en vue de retrouver sa liberté seraient considérées comme nulles.

Ainsi, à son retour en France après sa libération, le roi de France peut rejeter le traité.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire