Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2018 2 07 /08 /août /2018 23:01

Le 8 août 1918, alors que les attaques allemandes deviennent moins efficaces et que l’arrivée de troupes américaines a permis en juillet de renverser la tendance, Foch lance une vaste offensive alliée dans la région d'Amiens.

 

 

L'offensive de dégagement de la voie ferrée Paris-Amiens, prévue par Foch depuis avril, est décidée fin juillet, à Sarcus, où il a installé son nouveau Quartier Général. C'est le maréchal Haig qui prendra le commandement du groupe d'armées composé de la 4e armée britannique (général Rawlinson) et de la1ère armée française (général Debeney). Le secret est particulièrement bien gardé : même les chefs de gouvernement ne sont pas au courant de cette offensive fixée au 8 août.

La préparation d'artillerie commence à 4 h 20, et l'assaut est donné à 5 h 05 par le 31e corps qui enlève l'agglomération et le bois de Moreuil à 7 h 30. Au sud de Moreuil, le 9e corps attaque à son tour à 9 heures, face à l'Avre, mais sa progression est stoppée. Ce sont les progrès du 31e corps qui lui permettront néanmoins, comme l'ensemble des autres unités, d'atteindre en fin de journée les objectifs fixés. Le 9, l'assaut devient général et les Alliés attaquent au nord de la Somme et au sud de Montdidier. Le 35e corps part à l'assaut à 16 heures et enlève Assainvilliers et Faverolles. Montdidier, pris ainsi en tenaille, est évacué dans la nuit par les Allemands et occupé par les troupes alliées dans la matinée du 10.

En deux jours, les Alliés ont capturé 24.000 prisonniers et 300 canons. Mais surtout, le moral des troupes allemandes est atteint et leur ardeur au combat n'est plus la même.

 

Trois mois plus tard, l’Allemagne, dont l’armée a reculé, tombe dans une crise politique qui amènera la chute de l’empire et sa capitulation.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire